Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... [PV : Takahiro Bloodriver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Raikou Naraku
Messages : 39
Kamas : 3544
Date d'inscription : 10/01/2015
Humeur : Maag elle lag :$
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... [PV : Takahiro Bloodriver] Lun 2 Fév - 14:00


 Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté...Takahiro Bloodriver

Un petit soleil dardait de ses faibles rayons le pensionnat Tadakai. C'était par ce temps-là que Raikou s'avançait sur le sol rêche et humide de la cour. Sorti du hall, le lion se demandait quoi faire. Les cours avaient pris fin et il ne savait que faire à part errer. La température aurait été plus agréable dans sa chambre, mais faire quatre fois le tour d'une petite pièce serait probablement mauvais pour le moral, surtout si celle-ci était plus bordélique que la chambre d'une autruche blonde avec une mèche rose alcoolique, en stage à une école maternelle délabrée et accro aux blagues carambar. Le pire, c'était que ce n'était même pas de sa faute : Neli, son adorable petit familier, s'était amusée à mouvoir chacun de ses précieux meubles. C'est sûr que cette petite renarde en avait, de l'énergie, pour foutre le bazar... Voilà qui rendait Raikou de mauvaise humeur. Il pensa à rencontrer de nouvelles personnes, mais il ne se sentait pas de dire "salut ça va" à tous les inconnus du secteur... Cependant, se faire des ennemis n'était peut-être pas le meilleur moyen de se calmer à long terme. Sympathiser pourrait être un bon anti-stress... Mais son calme était à l'agonie, alors comment pourrait-il dire bonjour à quelqu'un et faire copain-copain avec ? Se foutre de quelqu'un serait bien plus amusant... 

Alors qu'il frappa dans une pierre toute dure, le jeune homme entendit des bruits de pas. Raikou se retourna pour voir de qui il s'agissait. Peut-être un souffre-douleur ami potentiel ? Raaah, un enfant. Enfin, un adolescent, hein. Il devait mesurer entre 1m50 et 1m60, possédait des cheveux blonds et avait des yeux presque... océaniques. Il ne lui manquait plus qu'une coiffure plaquée sur le crâne toute sage pour qu'il soit l'archétype du gosse de riche. Si c'était le cas, Raikou aurait peut-être intérêt à se rapprocher de lui... Comme si elle avait lu dans ses pensées, Neli bondit sur son épaule. La petite renarde planta fermement ses griffes dans son uniforme pour bien s'y accrocher -et aussi pour montrer que l'hybride lui appartenait-. De toute évidence, son familier ne laisserait personne d'autre qu'elle se rapprocher de lui. Quelle petite bête possessive !

Dès lors, la fourberie de Raikou refit surface. Lui, le grand Mufasa, ne devenait pas ami avec tout le monde ! Si ce mec n'était qu'une tapette effrayée, ce serait trop dévalorisant de lui adresser la parole pour ne pas se moquer de lui. Ouais, être un thug était vraiment drôle par moment. Surtout quand on l'est juste pour railler les autres. Le garçon de 4e année toussota afin de prendre une autre voix, un peu plus rauque et comme polluée, sans doute plus effrayante, pétrifiante. Il fit ses yeux de corrompu et voilà qu'il était le parfait drogué du quartier. En s'approchant, le lion se sentit assez grand car le jeune garçon devait bien faire 20 cm de moins que lui. Il faisait à peu près la même taille qu'Edéa. En homme charitable, Raikou espéra que sa croissance n'allait pas s'arrêter là.

"Salut gamin, t'connais un bon fournisseur ici ?"

Son jeu d'acteur était parfait ! Ahah, Raikou ne s'était jamais entraîné à joueur au drogué mais il dût admettre que ne serait-ce qu'imaginer l'expression craintive des personnes interrogées était très amusant. Il le referait un jour.



════════════════════


Dans la jungle
Terrible jungle
Le lion est mort ce soir

SEXYDANSE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Takahiro Bloodriver
Masculin
Messages : 90
Kamas : 3482
Date d'inscription : 07/01/2015
Humeur : Dodo time~~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... [PV : Takahiro Bloodriver] Mar 3 Fév - 22:46
















 ❝ Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... ❞
~ Raikou Naraku ~



Les cours étaient enfin fini. Enfin, j'ai bien crû que cela n'en finirait jamais. Cette journée était particulièrement ennuyante, il n'y avait eu que du théorique et aucune pratique. Je suis comme vous le savez du genre dynamique alors pour moi écouter brailler les professeurs toutes la journée n'était pas une des choses que je préférait. Le soleil commençait déjà à tomber. Il émettait encore quelques rayons quoique faibles. Je me leva de ma chaise et alla admirer la cour depuis la fenêtre de ma classe. Celle-ci était majestueuse, les jardiniers prenaient plaisir à l'entretenir. Peut-être qu'y faire un tour pourrait me changer les idées. Je me tourna vers Heartless qui apparemment c'était assoupi près de ma table. Aujourd'hui encore il était noir et ses petits yeux jaunes ressortaient toujours de l'ordinaire. C'était comme vous l'avez deviné mon familier. Après une rapide communication télépathique, il fut décidé que notre prochaine destination était la cour.

Il fallait passer par le hall pour accéder à la cour de là où j'étais. Ce hall était décidément l'endroit où tous les étudiants devaient passer pour accéder aux lieux qu'ils voulaient rejoindre. Cela explique peut-être le pourquoi celui-ci est si beau. Mais je n'étais plus en extase devant celui-ci. Après tout, si je l'étais à chaque fois je passerai vraiment pour un gamin. Non, au bout d'un moment cela suffit. Après ces quelques réflexions, je repris ma marche en direction de la cour. Après y être arrivé, la scène qui s'ouvrait devant moi était stupéfiante. C'était après tout la première fois que j'y mettais les pieds. Quels idées de construire un campus aussi grand aussi.

Me baladant dans le parc de manière nonchalante, j'entendis alors des pas se rapprocher. C'était des pas lourd et irrégulier? La personne qui arrivait n'avait pas l'air d'être quelqu'un qui savait marché ou alors elle avait un problème à la jambe. A ce même moment, Heartless, bondit sur mon épaule. Il sentait comme une sorte de danger. Comme il avait juger que la meilleur position pour nous défendre était d'aller sur mes épaules, il y bondit et observa la personne qui s'approchait. Je ne ferai en revanche aucun commentaire sur son poids. Il n'était pas particulièrement lourd mais à force, je sentais qu'il allait peser.

Bref, revenons dans le vif du sujet. Un garçon, grand, beaucoup plus grand que moi vint à ma rencontre. Il avait une apparence assez sauvage, comme on dirait un loup....non un lion plutôt. Son familier qui était un petit renard qui se trouvait lui aussi sur l'épaule de l'inconnu. Il faisait une tête étrange, était-il entrain de me juger? Ce serait impoli et très hautain de sa part. Ou alors peut-être qu'il est perdu? Il serait du genre timide et essaye de ne pas le montrer en mettant un front menaçant?

A ma grande surprise, le jeune homme ne mit pas longtemps avant d'engager la discussion. Mais ce qu'il dit fit écho dans ma tête. Je m'attendais à un 'bonjour" ou alors "excuse-moi, je cherche...." enfin quelque chose dans le genre! Mais ce qu'il dit fut tout autre.

"Salut gamin,t'connais un bon fournisseur ici?"

Mais de quoi était-il entrain de me parler? Je mis un certain temps avant de pouvoir réfléchir. Il avait dans un premier temps une grande carrure. Une apparence assez sauvage, un regard assez mauvais comme son familier. Il avait une démarche étrange et me demandait d'une manière tout aussi étrange que sa façon de parler si je connaissais un fournisseur. Cette personne, même si de très loin , ressemblait à mes parents. Quand je parle de mes parents je parle bien sûr de mes parents vampires. Mais oui! Tout prend sens! Cette personne était en manque de sang et me demandait si je connaissais quelqu'un qui pourrai lui en donner! Je fis alors un rapide check avec Heartless.

Hey Heart! Tu connais pas un endroit ici qui donne du sang pour les vampires où les ghouls?

Du sang? Non mais si tu veux je connais des fournisseurs de drogue pas loin

Ce n'est pas le sujet ici, tu ne sers vraiment à rien!

Le jeune homme en face de moi attendait toujours et je n'avais toujours pas de réponse à lui apporter. Même si sa manière de parler était étrange, il serait mal élevé de ma part de ne pas lui donner ne serait-ce qu'une petite indication. En plus, j'ai souvent vu papa en manque de sang, il devenait souvent violent dans ces moments-là. Maintenant j'en suis sûr, il marche bizarrement et me parle bizarrement car il vient d'une race cousine aux vampires! Mais oui bien sûr! Je suis vraiment trop intelligent. Je m'impressionne moi-même. Mais le problème de base était toujours là, je n'avais toujours pas d'indication pour notre pauvre jeune homme. Vu son état, il devait commencer à être en manque...Mais ce n'est pas comme si j'allais trouver un fournisseur pour lui en claquant des doigts. Il fallait, se résigner, je vais gentiment lui dire que je n'en connais pas mais j'ai quand même quelques astuces pour lui.

Désolé, je ne connais aucun fournisseur ici. C'est vrai que l'on devrait en toucher deux mots à la direction pour les personnes comme toi. Mais si tu veux je peux te conseiller sur deux ou trois trucs pour éviter de tomber "à sec" trop rapidement.

Umu,umu, le pauvre gars doit vraiment être en panique là. J'espère qu'il va bien et qu'il ne prendra pas mal la main que je lui tends. Au pire des cas ce ne sera qu'un mauvais moment à passer pour moi. Mais dans tous les cas, j'essaierai dans le futur d'aider un maximum de personne comme lui, ça me passera le temps et j'aurai la conscience tranquille.


















════════════════════
Le sourire de ton prochain est le plus beau cadeau qui peut m'être donné, alors ne t'en fais pas et laisse onii-chan s'occuper de tout!



Mes cadeaux Very Happy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Raikou Naraku
Messages : 39
Kamas : 3544
Date d'inscription : 10/01/2015
Humeur : Maag elle lag :$
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... [PV : Takahiro Bloodriver] Dim 8 Fév - 1:02


 Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté...Takahiro Bloodriver

Raikou espérait que le jeune garçon lui réponde rapidement, car maintenir ce mauvais regard étrange lui faisait mal aux yeux. Au moins, cela montrait qu'il réfléchissait et qu'il n'allait pas le renvoyer trop méchamment. Ce serait trop tard d'inverser les rôles, de toute façon. Le garçon semblait étudier l'allure de l'hybride d'un air soucieux, comme si cela lui tenait vraiment à cœur. Oh, serait-il tomber sur quelqu'un de sympathique voulant aider tout le monde sans forcément espérer quelque chose de bien en retour ?

"Désolé, je ne connais aucun fournisseur ici. C'est vrai que l'on devrait en toucher deux mots à la direction pour les personnes comme toi. Mais si tu veux je peux te conseiller sur deux ou trois trucs pour éviter de tomber "à sec" trop rapidement."

A sec ? de quoi parlait-il ? Hum, pour qu'on puisse en parler à la direction, ce devait être quelque chose d'assez important et par conséquent quelque chose de légal. Ou plus ou moins. Raikou scruta le garçon. Il n'avait pas particulièrement l'air d'être tout droit sorti d'un donjon ou quoi que ce soit. Mufasa chercha une éventuelle queue ou des oreilles, mais non, rien de cela. Or, pour un humain normal, il n'y a aucun autre besoin vital dont on pourrait avoir besoin dans l'absolu mis à part de l'eau et de la nourriture. Dans ce cas, allons chercher dans les légendes... Loup-garou ? Pas si extraordinaire, vu les hybrides présents... Vampire ? Hum, possible mais improbable. Raikou allait devoir un peu plus se renseigner pour voir où le jeune garçon voulait en venir.

Raikou réfléchit à comment réagirait une personne en manque. Mal, sans doute, mais le jeune homme craignait de répondre trop méchamment. Peut-être que le garçon devinerait qu'il jouait la comédie. Pourtant, le garçon de 4e année pensait bien avoir l'air défoncé, ce serait suffisant, non ? Quoiqu'il réponde, avec cet air-là, il serait crédible, n'est-ce pas ? Vraiment, il hésitait encore à jouer les idiots ou à répondre agressivement. Ce serait tellement drôle de voir l'expression ahurie du gamin alors qu'il tentait d'être gentil... Un peu trop cruel et précipité aussi, non ...? Puis, après avoir rencontré quelques personnes étranges  et une fille qui deviendra probablement sa petite amie de tout le temps, il préférait se dire qu'il ne fallait pas effrayer tout de suite les personnes ayant l'air normal. Autant s'amuser un peu !

Raikou s'assit brusquement par terre en tailleur en prenant un air plus espiègle. Le lycéen sourit légèrement puis tapota la terre devant lui tel un chiot rôdant autour de sa gamelle, les pupilles légèrement dilatées,  comme pour l'inciter à s'asseoir. En bref, avec un air de chien battu.

"Wouaw, tu en sais des choses Monsieur Altruiste ! Tu as vu tomber deux paquets de bonbons du distributeur alors que tu n'en avais payé qu'un, ou tu es toujours aussi gentil ?"

Tout à coup, il prit une pose de beau gosse en fermant les yeux pour reprendre une expression que nous qualifierons de normale. Hâtivement, Raikou gratta le sol avec des gestes vifs, comme pour s'y enfoncer. Suite à cela, il prit un air désespéré et soupira longuement, posant sa main sur son cœur, abandonnant toute détermination dans le regard.

"Phase terminale. Je suis trop en manque, je vais mourir. Je lègue tout ce que j'ai à l'échantillon de spermatozoïde que j'ai laissé dans un bocal à l'intérieur de ma chambre, ils sont forts et je... ARHRF KOF KOF !"

Le lion toussa subitement et fit une série de bruits étranges montrant qu'il était en train de faire une semi crise cardiaque. Il s'étendit au sol et prit un regard vide, tentant de cligner des yeux lorsque le jeune homme clignait des yeux. Oui, c'était inutile de faire ça. Oui, c'était vraiment stupide. Oui, c'était mauvais pour faire une première impression. Mais c'était tellement drôle de faire le mort, puis le mort-vivant, ect, surtout devant quelqu'un de plus jeune et de sans doute impressionnable.



════════════════════


Dans la jungle
Terrible jungle
Le lion est mort ce soir

SEXYDANSE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Takahiro Bloodriver
Masculin
Messages : 90
Kamas : 3482
Date d'inscription : 07/01/2015
Humeur : Dodo time~~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... [PV : Takahiro Bloodriver] Lun 9 Fév - 22:49
















 ❝ Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... ❞
~ Raikou Naraku ~




Le garçon devant moi était quelques peu surpris, non il n'était pas très exacte de dire cela. Il était plus entrain de réfléchir à quelque choses. Il n'était ni surpris, ni rassuré. Ce garçon mijotait quelque chose. Mais quoi? Je n'arrivais pas à deviner ce garçon, après tout je n'ai jamais été très bon pour deviner ce que les autres pensaient. Dans tous les cas si on revenait sur son problème initial, il fallait en parler à la direction, oui....enfin je pense que c'est ce qu'il y a de mieux. Puis soudain, le garçon s'assit.

"Wouaw, tu en sais des choses Monsieur Altruiste ! Tu as vu tomber deux paquets de bonbons du distributeur alors que tu n'en avais payé qu'un, ou tu es toujours aussi gentil ?"


Il m'incitait à venir s'asseoir. Mais de ma vision, on aurait dit qu'il était à bout. Il n'avait plus de force et me faisait les yeux doux. Il veut des friandises? Il veut que je le caresse ou quoi? Désolé pour toi mon vieux mais je n'ai pas de bonbon et je suis hétérosexuel donc je me passerai de te caresser. Mais les paroles qu'il dit était assez....vexante oui. On dirait qu'il se moque de moi, ou alors ce n'est que mon imagination. Et puis les bonbons? D'un distributeur? Gentillesse? Je ne vois pas le rapport. A moins qu'il fasse un lien métaphorique avec le bonbon qui signifie sa dose, le distributeur le lieu où il va chercher sa dose et ma gentillesse si je pouvais allez lui en chercher? Non ce serait un peu abusé, demander aux autres d'aller chercher leurs objets. Je ne suis quand même pas un esclave! Mais d'un autre côté il est maintenant assis. Il n'aurait donc réellement plus de force pour pouvoir rester debout? Si c'est le cas alors la situation est assez grave... Je devrais peut-être lui donner un peu de mon sang? Non, on fera cela que si on est dans un cas d'extrême nécessité. Tout en analysant cela, notre garçon pris une pause puis après un court moment, il reprit la discutions.


"Phase terminale. Je suis trop en manque, je vais mourir. Je lègue tout ce que j'ai à l'échantillon de spermatozoïde que j'ai laissé dans un bocal à l'intérieur de ma chambre, ils sont forts et je... ARHRF KOF KOF !"


Suite à cela, il fit des gestes....que je qualifierai d'étrange puis tomba à terre. Il n'était quand même pas mort? Oh mon dieu mais que faire! Je le regarda pendant un petit moment, ses yeux ne bougeaient plus, avait-il réellement fait une crise? Et c'est pendant cette période de panique que Heartless me parla par télépathie:

Ne te laisse pas avoir! Il cligne des yeux, c'est juste qu'il ne les cligne que pendant que tu clignes les tient. Je pense que toute cette histoire n'est qu'une mascarade et qu'il est entrain de se foutre de ta gueule.

Hein quoi? A bon? Mais, il est vraiment là pourtant! Enfin je me disais bien que c'était un peu louche mais si tu confirmes mes soupçon alors je pense que je vais te croire.

Mais je pense que tu devrais te venger alors voilà ce que je te conseil de faire...

Après avoir écouté le plan de Heart, je me tourna vers le jeune homme. Il était là, par terre. Il fallait maintenant appliquer ce qui m'avait été conseillé. Cela pourrait être en effet comique. Si on prend en compte que tout ce que nous avions dit été vrai car si il a vraiment une crise alors là, le ridicule tournera rapidement au tragique.

Oh mon dieu! Pourquoi il est tombé comme ça! Vite appelez une ambulance, mais il faut qu'un docteur s'occupe de lui! Mais, il n'y a personne aux alentours, que faire que faire...Bon il faut que je l'aide alors et vite!

Tout cela avait été dit dans un ton de détresse, j'étais moi même surpris par mon propre jeux d'acteur. Je m'approcha donc lentement, comme si j'étais quelqu'un de paniquer vers le garçon. Je m'accroupis auprès de lui et commençant le geste d'une personne qui allait faire du CPR à une autre, je m'approchai du garçon, jusqu'au dernier moment où mon poing parti dans son ventre avec assez de force pour que celui-ci est une assez grosse douleur.

Humm....Taka, je sais que je t'avais dit de lui faire mal après avoir fait tout cela mais tu n'étais pas obligé de faire ça. Enfin ça prouve bien que tu es quelqu'un d'assez machiavélique.

Ne comprenant pas pourquoi Heart me disait cela, je regardais là où avait atterrie mon poing. Au lieu de le retrouver au niveau du ventre, je le vis au niveau des parties génitales du monsieur.

Aïe, effectivement j'ai mal visé.

Me repentant intérieurement de mon action, j'attendis de voir la réaction qui allait se passer dans quelques secondes.
















════════════════════
Le sourire de ton prochain est le plus beau cadeau qui peut m'être donné, alors ne t'en fais pas et laisse onii-chan s'occuper de tout!



Mes cadeaux Very Happy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Raikou Naraku
Messages : 39
Kamas : 3544
Date d'inscription : 10/01/2015
Humeur : Maag elle lag :$
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... [PV : Takahiro Bloodriver] Mer 11 Fév - 13:47


 Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté...Takahiro Bloodriver

Confiant, Raikou vit Takahiro se tourner vers lui après un instant. Neli, elle, semblait toujours méfiante. Bah, ça n'avait rien d'étonnant, pour une familier aussi jaloux qu'elle... Mais c'était assez bien d'avoir un familier aussi possessif et aux aguets avec les autres.

"Oh mon dieu! Pourquoi il est tombé comme ça! Vite appelez une ambulance, mais il faut qu'un docteur s'occupe de lui! Mais, il n'y a personne aux alentours, que faire que faire...Bon il faut que je l'aide alors et vite!"

L'hybride lion eut vraiment beaucoup de mal à se retenir de sourire d'un air narquois. L'autre semblait complètement être tombé dans le panneau ! Sa détresse était presque palpable. Il n'aurait jamais imaginé que les choses auraient pu être si simples, même s'il se savait bon acteur. Le jeune garçon s'approcha lentement puis s'accroupit. *Pouah, ne me dites pas qu'il va essayer de me mettre dans des positions bizarres ?!* Eh bien... Nous dirons que c'est le prix à payer pour ce fou rire intérieur. Tout à coup, Raikou vit le garçon le frapper à... Non, il ne le vit pas, il le sentit. Raah, quelle douleur atroce ! Le lion ne voulut gémir comme une fillette après ce violent coup imprévisible. Il voulut se retenir de se rouler par terre, aussi. Et cet enfoiré n'y était pas allé de main morte ! Frapper fort, d'accord. Frapper fort ICI, NON. N'a-t-il jamais savouré le goût amer laissé dans la bouche par un coup entre les jambes ? Si c'était le cas, Raikou allait vite lui faire découvrir...

Ne se souciant plus de son jeu d'acteur mais plutôt de sa vengeance, le grand blessé se releva. Arrrgh, mais cette douleur ne voulait pas disparaître. C'était limite s'il ne pouvait plus marcher. L'hybride serra les dents, dévoilant ses crocs aiguisés non pas de vampire mais de lion. Bah, à quoi bon le mordre... Aucune douleur n'égalait la sienne, mis à part sans doute l'accouchement, la brûlure, et autres cas extrêmes. De toute façon, Raikou n'était vraiment pas en état de lui sauter à la gorge, alors sautons lui plutôt au cerveau.

"T'es complètement cinglé ?! Tu voulais t'amuser à quoi, là ?! A m'aider, peut-être, hein ?! Tu voulais peut-être me faire saigner gentiment et que je te montre ce qu'est-ce qu'une auto fellation ? Ou sinon tu voulais me tuer, car tu t'es souvenu que quelqu'un avait déjà réussi à assassiner quelqu'un d'autre d'un coup de pied aux parties génitales. On ne t'a jamais appris que le lion ne meurt jamais ? hahaha. En vrai t'es gay, et tu souhaitais en toucher, peut-être ? Et tu pensais que j'allais te bénir car c'est si agréable. Autre chose, tiens. Tu voulais abréger mes souffrances, ô bonne personne que tu es ? Pf."

Raikou grogna. Le jeune homme n'avait plus de souffle tellement il avait ... euhm... rugi ? Grr, il n'y avait meêm pas eu d'insultes ou de menaces dans ses paroles. Ça manque de méchanceté gratuite, tout ça ! Oh, la voilà. Certes pas très efficace, du moins pour l'heure, Neli était en train de mordiller rageusement le pantalon de Takahiro. Euhm, avouez que c'est triste d'avoir un pantalon empli de salive de renard. La douleur de Raikou s'allégea légèrement mais restait toujours très présente. Ça ne le décontractait franchement pas. Tout doux, tout doux... Il ne devait pas laisser exploser sa colère comme ça. De toute façon, il ne pouvait pas vraiment. Mais il savait très bien qu'il se vengerait.



════════════════════


Dans la jungle
Terrible jungle
Le lion est mort ce soir

SEXYDANSE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Takahiro Bloodriver
Masculin
Messages : 90
Kamas : 3482
Date d'inscription : 07/01/2015
Humeur : Dodo time~~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... [PV : Takahiro Bloodriver] Ven 13 Fév - 17:41
















 ❝ Quand un narcissique s’abaisse à jouer au shooté… ❞
~ Raikou Naraku~



 Je regardais le jeune homme devant moi souffrir. Il se tortillait dans tous les sens mais au moins, Heart avait eu raison, tout ceci n’était qu’un coup monté contre moi. Alors qu’habituellement je suis assez sympathique envers les autres, je ne vois pas pourquoi on aurait voulu me faire une blague. Je ne le connais même pas en plus. Ou alors il y a l’autre possibilité, celle où c’est ce garçon qui est juste un pauvre con qui aime bien embêter les autres. Oui, on va opter pour la deuxième. C’est tout bonnement improbable que ce soit la première.

Je ressentais encore la chaleur entre mes mains. Elle aurait été agréable si ce n’était qu’une simple chaleur mais la douleur qui l’accompagnait et la raison pour laquelle celle-ci était chaude rendait l’histoire totalement différente. Je regardais ma main avec dégoût, l’idée d’avoir touché cette partie du corps me répugnait au plus haut point. Puis tout à coup, le jeune homme en face de moi se releva.
Il tenait à peine sur ses jambes, il était en douleur et haletait. On pouvait voir sur son visage la colère qui l’envahissait. Quoi de plus normal ? Qui aimerait qu’un parfait inconnu vienne et lui foute un coup dans les boules ? En plus je veux dire que c’est CETTE partie du corps, la partie la plus importante mais aussi la plus sensible. La douleur que l’on pouvait lire sur le visage de notre garçon me faisait peine à voir mais c’était lui qui avait commencé. Même si j’étais un tant soit peu compatissant avec sa douleur, ce n’est pas pour cela que j’allais l’aider. Non mais, me faire ce genre de blague à moi. Je déteste avoir affaire à des petits voyous comme lui qui aiment taquiner des personnes gentilles et pacifiques.

Le jeune homme me regarda alors, il avait ce regard noir qui disait qu’il allait se venger. Soit, qu’il vienne. Je l’attends, je ne me suis pas entraîné pour rien tous ces jours. Si il essaye de me bondir dessus je lui flanque une raclée et adios. Mais au lieu de cela il commença à m’injurier. Il criait, évident qu’il était en colère mais à cause de sa douleur, ses paroles n’étaient pas aussi…..convaincante qu’elle le devrait. Son familier me mordillait la jambe, on pouvait voir de la salive s’imprégner dans celui-ci. Encore un pantalon à laver, heureusement que ce n’était que celui de l’uniforme. Le jeune homme était maintenant à bout de souffle, je pense qu’il regrette désormais amèrement sa blague. Que cela lui serve de leçon. Heart se dirigeait en direction du familier adverse pour l’enlever de mon pantalon.

Hey ! Mais qu’est-ce qu’elle fait là? Elle mord pas mon Taka comme ça elle…

Il se dirigea alors en direction du familier, allait-il y avoir une bagarre ? Si vous voulez mon avis je ne pense pas. Ou alors ils utiliseraient leur pouvoir et là ça dégénèrera. Mais passons, il fallait répondre à cet énergumène qui essayait un de me blesser mentalement par se jet d’insulte aléatoire. Sa tête devait être confuse à cause du choc.

Alors monsieur, pour commencer on récolte ce que l’on sème non ? Tu as essayé de me faire une petite blagounette qui n’était d’ailleurs de très mauvais goût, je te rends donc cela à ma manière. Deuxièmement je ne sais pas toi mais si j’étais gay je ne t’aurai pas écrasé tes pauvres petites boules. Tu as peur ou quoi ? Monsieur est peut-être en chaleur et le fait de ne plus avoir ses atouts le déstabilise ? Un lion tu dis, te tuer ? Nullement mon intention au contraire, je ne fais que te faire à mon tour un petit tour et regarder ta réaction qui est pour ma part exquise.

Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais pas un peu énervé mais il l’avait cherché. J’espère que dorénavant il ne refera plus de blague comme celle-ci. Ou alors j’ai fait une erreur et il redoublera ses efforts pour pouvoir se venger.

Je m’approchai de lui, lui pris son col pour le ramener plus près de mon visage. Ne me faîtes pas le coup où vous attendez une scène de bisous car elle n’arrivera pas. Je le regardais droit dans les yeux, pour bien montrer ma détermination et repris.

Maintenant regarde-moi bien, C’est bien à moi que tu voulais faire ça hein ? Il n’y a pas erreur sur la personne. Maintenant grave bien ma tête dans ta mémoire, comme ça la prochaine fois que tu me verras, tu sauras qu’il est préférable de ne pas trop me chercher.

Avec ça, je pense qu’il avait compris. Enfin du moins espérons. Je le relâcha et pris quelque pas en arrière.

















════════════════════
Le sourire de ton prochain est le plus beau cadeau qui peut m'être donné, alors ne t'en fais pas et laisse onii-chan s'occuper de tout!



Mes cadeaux Very Happy:
 


Dernière édition par Takahiro Bloodriver le Sam 14 Fév - 15:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Raikou Naraku
Messages : 39
Kamas : 3544
Date d'inscription : 10/01/2015
Humeur : Maag elle lag :$
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... [PV : Takahiro Bloodriver] Ven 13 Fév - 18:47


 Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté...Takahiro Bloodriver

Raikou ne prêta tout à coup plus aucune attention à Neli. Il savait qu'elle pouvait très bien se défendre malgré ses airs trop kawaii et sa.. euh... "je me venge sans réfléchir". De plus, d'habitude, la petite renarde ne se jetait pas sur les autres familiers. La petite bête savait très bien que seule elle pouvait accomplir son rôle de familier avec Raikou. D'ailleurs, le lion était toujours en colère. C'était comme si sa fureur n'allait jamais prendre fin.

"Alors monsieur, pour commencer on récolte ce que l’on sème non ? Tu as essayé de me faire une petite blagounette qui n’était d’ailleurs de très mauvais goût, je te rends donc cela à ma manière. Deuxièmement je ne sais pas toi mais si j’étais gay je ne t’aurai pas écrasé tes pauvres petites boules. Tu as peur ou quoi ? Monsieur est peut-être en chaleur et le fait de ne plus avoir ses atouts le déstabilise ? Un lion tu dis, te tuer ? Nullement mon intention au contraire, je ne fais que te faire à mon tour un petit tour et regarder ta réaction qui est pour ma part exquise."

Tch, comment avait-il osé ? Ce petit idiot ! D'ailleurs, si on le connaît un peu, on sait très bien que Raikou viole directement ses victimes quand il est en chaleur. Euh, fermons cette parenthèse, vous voulez bien ? L'hybride avait juste envie de serrer le petit cou de son ennemi potentiel. Il paraît que c'est un anti-stress, en plus ! Mais commettre un meurtre n'est peut-être pas très bon pour s'intégrer. S'il avait eu deux vies, Raikou aurait bien testé, juste pour voir.

Le plus petit le prit alors par le col. Ahah, il espérait lui faire peur alors que c'était limite s'il devait se mettre sur la pointe des pieds pour lui faire face ? Ceci donna envie à notre enragé de ricaner presque monstrueusement. Le jeune homme se contenta alors d'esquisser un léger sourire malicieux, ne pouvant lui faire savourer son magnifique rire de psychopathe en raison de sa douleur encore présente.

"Maintenant regarde-moi bien, C’est bien à moi que tu voulais faire ça hein ? Il n’y a pas erreur sur la personne. Maintenant grave bien ma tête dans ta mémoire, comme ça la prochaine fois que tu me verras, tu sauras qu’il est préférable de ne pas trop me chercher."

Raikou plissa les yeux. A vrai dire, il l'aurait fait à n'importe qui. Mufasa devait bien avouer que ça lui avait effectivement fait mal, mais il savait également que quiconque l'offensant croyait qu'il arriverait rapidement à le calmer et à se débarrasser de lui facilement commettait une grave erreur... (cette phrase fut compliquée) Le lion réfléchit déjà à comment se venger. Il avait déjà quelques idées en tête : lui couper les cheveux pendant qu'il dort, jeter de la farine dans sa chambre, voler ses jeux vidéos, dire à Edéa de le détester, le faire approcher Edéa pour avoir une bonne raison de le décapiter, le... bref.

Raikou comprit que ce que détestait ce genre de personne, c'est qu'on se moque d'elle. Et récidiver serait vraiment moqueur. Donc récidiver serait vraiment amusant. En vérité, le jeune garçon ne regrettait pas tant que ça d'avoir tenté sa tromperie. C'était même drôle de voir la réaction de Takahiro. Feindre être à l'agonie pourrait être réaliste mais probablement trop répétitif pour que l'autre tombe dans le panneau. Hum...

"Woaw, monsieur est impressionnant ! BOUAAAAAH, JE NE PEUX PLUS VIVRE APRES UNE TELLE HUMILIATION."

Sur ces mots, Raikou s'écarta encore un peu du garçon. Le lion était passé (avec difficulté) de fou de rage à... blagueur/moqueur. Il tendit les bras d'un air suicidaire, parfaitement conscient que la scène était bien trop surjouée pour être crue.

"Arrrgh, je crois que tu es le mieux placé pour me tuer ! ~~"


Mufasa voulait juste l'énerver. En temps normal, il aurait fait ça pour que la personne en face de lui le frappe, mais pour le moment il n'était pas en été de se battre. Et normalement personne n'avait le droit de le tuer. Et même si quelqu'un essayait, il lancerait la musique ~~

════════════════════


Dans la jungle
Terrible jungle
Le lion est mort ce soir

SEXYDANSE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Takahiro Bloodriver
Masculin
Messages : 90
Kamas : 3482
Date d'inscription : 07/01/2015
Humeur : Dodo time~~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... [PV : Takahiro Bloodriver] Ven 13 Mar - 19:04















 ❝ Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté...  ❞
~ Raikou Naraku ~





Je voyais l'homme prendre une posture vulgaire à mon goût avant de rétorquer. Ce n'était pas comme si je m'attendais à ce qu'une personne comme lui s'arrête d'embêter les autres sur le chant. Après tout s'il était comme ça, cela signifiait qu'il était de nature à embêter les autres. Je commençais à reprendre mon calme, lentement mais sûrement. C'est alors que le garçon balança:


"Woaw, monsieur est impressionnant ! BOUAAAAAH, JE NE PEUX PLUS VIVRE APRES UNE TELLE HUMILIATION."


Un imbécile. Il essayait de me provoquer. Futile.....aurait été quelque chose que j'aurai aimé dire. Mon calme qui était en train de revenir était en train de repartir. Mais pour qui se prenait-il? On pouvait clairement voir qu'il n'était pas en position de force et pourtant, ce jeune garçon était ici présent en train de me faire de la paraphrase car monsieur pense être au centre du monde peut-être? Mais je pouvait encore contenir ma rage qui montait progressivement en moi. A ce niveau là, c'était encore acceptable. Mais le garçon n'avait pas fini. Il recula encore un peu et nous fit par de ses talents:

"Arrrgh, je crois que tu es le mieux placé pour me tuer ! ~~"


A la fin de sa phrase....mon énervement était à son paroxysme. Est-ce que je devais lui apprendre les bonnes manières encore une fois en bonne et due forme ou alors je devrai peut-être tout simplement l'ignorer. Mais vous le savez bien, les hommes répondent souvent à leur instinct primaire. Et ici j'étais en colère. Il était tant de lui mettre une bonne raclée. Je contractai mes muscles, serrai mon poing qui allait sûrement bientôt foncer en direction de ce jeune malpoli. Mais c'était sans compter sur Heart qui habituellement était d'un calme et d'une timidité sans pareille.

Ce familier qui habituellement prend beaucoup de chose à la rigolade, n'est pas très endurant. Il adore les friandises et est très fainéant. Alors dans ce genre de situation en règle général il n'intervient pas. Du moins c'était ce que je pensais, après tout c'était la première fois qu'une dispute était allez aussi loin depuis mon arrivé à Tadakai. De ce fait je découvris une face caché à mon familier. Il était noir....non pas qu'il ne l'était pas déjà mais cette fois, je pouvais sentir la pression qu'il émanait. Plutôt étrange vu que l'on est pas censé en émettre mais passons.

Taka....Stop on ne va pas plus loin. Même si ce jeune garçon t'a énervé, cela ne vaut pas la peine que vous vous fassiez tous les deux collés.

Il pesa chacun de ces mots et les dits avec un calme qui faisait froid dans le dos. J'eus inconsciemment du respect pour lui. Croire qu'il m'était supérieur. Après tout il maniait mieux la magie que moi mais c'était à cause de son caractère que j'oubliais ce détail. Ma colère tomba d'un coup. Je refis volte-face à notre jeune homme pour lui lâcher un dernier commentaire:

Pas besoin de me salir les mains avec ton sang. Va mourir seul ou avec quelqu'un d'autre si cela te plaît mais sans moi.

Après quoi, je pouvais distinguer un sourire sur la petite tête de Heart. Il n'émanait plus de pulsion meurtrière et était redevenu celui que je connaissais. Espérons juste que le jeune homme ne fasse pas une autre action qui puisse me remettre en colère, sinon je pense que cette fois il n'y aura pas de marche arrière...





════════════════════
Le sourire de ton prochain est le plus beau cadeau qui peut m'être donné, alors ne t'en fais pas et laisse onii-chan s'occuper de tout!



Mes cadeaux Very Happy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Noriiko Shimazu

Féminin
Messages : 3616
Kamas : 10593
Date d'inscription : 14/05/2013
Humeur : RAS
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d'or
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪

MessageSujet: Re: Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... [PV : Takahiro Bloodriver] Sam 9 Mai - 23:52

Hello !

Raikou est-il absent ? Si ce n'est pas le cas, merci de répondre à ce RP au plus vite, sans quoi il sera archivé Wink

Et si le RP est terminé, n'hésitez pas à le signaler Wink

════════════════════
Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... [PV : Takahiro Bloodriver]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Quand un narcissique s'abaisse à jouer au shooté... [PV : Takahiro Bloodriver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A trop jouer avec le feu, l'aigle va se brûler les ailes [Sawyer&Cassie]
» (+) LENNON-SKY • T'as voulu jouer, t'as perdu mais t'inquiètes j't'aime quand même
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-