Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Jouer pour égayer ! [PV : Ryuko Takasa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Jouer pour égayer ! [PV : Ryuko Takasa] Ven 9 Mai - 22:11

Ce jour-là, il faisait un temps que Mishiu qualifierait de « juste milieu » entre ce qu'elle aimait et n'aimait pas. En clair : il pleuvait quand mademoiselle sortit de son lit encore en chemise de nuit à dentelles. En se frottant les yeux encore embués de la nuit passée, elle observa de la fenêtre de son dortoir la nuit couler le long de la vitre. Elle adorait les jours de pluie, car elle pouvait alors trouver un endroit isoler pour s'amuser avec l'eau pendant des heures durant. Pas de limite, juste les gouttes de pluie qui la chatouillaient. Pourtant, la fausse note à sa demi-joie était le gris du ciel. Les nuages gris donnaient un côté déprimant à cette journée qu'elle appréciait pourtant. L'air s'étant rafraîchit malgré la venue du printemps, Mishiu se vêtit en plus de son uniforme d'un long manteau en matière étanche, tout blanc avec quelques coutures de décorations en noir. Elle arrangea rapidement le nœud rouge de sa marinière et sortit d'un pas pressé à la cafétéria. Habituée à avoir quelque chose dans le ventre avant toute activité matinale, Mishiu s'offrit un petit déjeuné rapide (elle s'était quand même levée aux alentours de dix heures, la veinarde) en souriant. C'était vendredi, mais Mishiu n'avait qu'une seule heure de cours, japonais, et ce, durant l'après-midi. Une journée bien calme en perspective ! Elle venait d'arriver depuis moins d'une semaine et décidait de découvrir un nouveau lieu tous les jours. Alors ce matin-là, elle jeta son dévolu sur le lac Tadakai. À l'opposé de la cafétéria, il fallait tout de même marcher dix bonnes minutes pour y parvenir. Elle ouvrit son parapluie et se mit sereinement en chemin. Un air de flûte traversière emplit son esprit, lui donnant presque envie de fredonner. Elle réfléchissait encore aux différents clubs proposés par le Pensionnat, mais ne s'était pas encore prononcée. Aujourd'hui, elle comprit que le club de musique la tentait de plus en plus. Non pas qu'elle veuille faire entendre sa discrète voix (elle détestait cela depuis qu'elle était habituée à ne parler que pour le strict nécessaire), mais jouer de la flûte traversière la tentait bien. Cela lui rappelait les poupées geisha qu'elle avait observée derrière la vitrine d'un magasin quand elle était petite. Mais à cette époque, il y avait bien longtemps déjà que la demoiselle avait renoncé à faire comme les petites filles de son âge, bien que cela lui eût brûlé de le dire... « Maman, je peux avoir cette poupée ? » Mourrait-elle d'envie de dire à ce moment-là, mais sa mère aurait fait la sourde oreille ou l'aurait carrément fusillé du regard. Sachant cela, la petite fille qu'était Mishiu à l'époque s'était retenue. Mais maintenant qu'elle était à Tadakai, Mishiu percevait un peu d'argent de poche. Bientôt, elle pourrait s'offrir une belle poupée tenant gracieusement une flûte traversière.

- Bientôt.... Chuchota-t-elle au lac.

Ce lac, elle l'observa durant quelques minutes. Les gouttes de pluie martelaient déjà depuis un moment sur son parapluie. Les gouttes tombant et se fondant avec le reste du lac complétaient la belle mélodie. Alors elle posa son parapluie par terre, encore ouvert, et le planta le plus droit possible dans le sable près du rivage. La mélodie continuait. Fermant les yeux, Mishiu tapa une fois dans ses mains. Puis une autre fois, quelques secondes plus tard. Enfin, elle tapa dans ses mains à rythme régulier, accompagnant la mélodie des gouttes d'eau.

- Symphonie en ''tic'' mineur, chuchota une nouvelle fois Mishiu au lac.

Et sans ouvrir sa gourde d'eau solidement attachée à son dos, en écartant les bras, elle écarta la pluie qui tombaient sur son visage souriant. De quelques mouvements gracieux, elle se transforma en danseuse et joua avec l'eau : elle tournait sur 'elle-même, balançant deçà et delà ses bras, ouvrait une jambe, posa son pied un pas plus loin puis fit se rejoindre son autre jambe. Les gouttes d'eau autour d'elle s'entassaient en un filet de plus en plus épais. L'entraînement idéal.

- Voyons voir combien je pourrais supporter cette fois, mes amies !

Et tout en dansant, les gouttes d'eau continuaient de s'accumuler. Au total, ce fut deux gros filets d'eau que la jeune maîtresse aqueuse faisait virevolter dans l'air. Mais plus loin, l'eau l'avertit : quelqu'un approchait. Pourtant, Mishiu ne voulait pas abandonner ses camarades de jeux. Elle était persuadée que la personne s'en irait, ferait demi-tour. Avec ce temps-là, qui aimerait donc se balader à côté d'un lac ? Bon, elle à part, Mishiu ne voyait pas grand monde, mais elle n'avait le temps de réfléchir à cela : les gouttes d'eau s'entassaient de plus en plus et les filets devenaient de plus en plus difficiles à supporter. Elle grimaça et s'efforça de garder les filets le plus longtemps possible, mais déjà, elle commençait à tanguer dangereusement. La fatigue monta et la jeune fille le ressentait, car elle s’essoufflait de plus en plus. Finalement, sans qu'elle ne le veuille, ses bras la lâchèrent et Mishiu perdant l'équilibre, tombait déjà fesses en premier sur le sol à demi-gravier et demi-sable.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Jouer pour égayer ! [PV : Ryuko Takasa] Dim 11 Mai - 18:30



Caché !


"Feat. une jeune demoiselle"







J'ai pas envie de me lever. C'est la seule phrase qui me vint à l'esprit, il était cinq heures du matin, je  devais aller donner la nourriture aux gosses. J'avais bue toute la soirée au bar du coin, histoire de recharger mes batteries. Donc là, j'avais la tête lourde et un goût affreux dans la bouche. Puis à côté, il y avait les deux compagnons de chambre, enfin un seul sur le coup, le croque-mitaine des élèves était déjà parti, je sais pas trop pourquoi, et la demoiselle dormait tranquillement, ce qui me donnait encore moins l'envie de me lever. Puis je sentis un truc me monter sur le dos, puis me poussa par terre. C'tait mon enfoiré de familier, obligé de m'envoyer bosser pour récupérer le lit.

Bon ben vu que j'étais levé, autant y aller, j'prends une douche à l'eau froide, histoire de me réveiller et d'enlever cet odeur horrible qui me collait à la peau. Cela fini, j'fais la toilette habituelle, coiffure, brossage de dents rapide, parfum. Pour finir, j'pars prendre mes vêtements, j'me contenterais d'un simple jean avec un débardeur léger. J'file ensuite à la cafet', obligé de me taper le mauvais temps sur le chemin, ce qui me met bien de bonne humeur.

Mais à peine arrivé, l'autre cuistot avait déjà fini le boulot, tout était près, mais la cuisine était une vraie porcherie, le sol était jonché de farine, de la pâte était colle à différents endroits et tout les instruments et moules était foutus dans l'évier, empilés en bordel. Je referma doucement la porte et parti en courant en tenant de ne pas me faire remarquer par l'autre. J'vais au lac, au moins, personne me trouvera là-bas, avec ce temps de flotte.

J'arrivai à destination, mais une jeune fille y était déjà assise par terre, l'air un peu fatigué.

- Que fait une élève ici sous ce temps ?

J'comprends pas, moi quand j'étais gamine, je dormais quand j'avais pas cours le matin, j'restais au fond de ma couette. Quand j'avais cours aussi en fait, mais bon...








Codée par Pomette





Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Jouer pour égayer ! [PV : Ryuko Takasa] Lun 19 Mai - 11:10

Reprenant ses esprits, Mishiu sursauta lorsque la voix de femme s'adressa à elle. Elle se releva rapidement, même un peu trop brusque et fût pris d'un vertige. Elle prit quelques secondes à reprendre le contrôle de son équilibre et baissa la tête, cherchant ses mots pour s'excuser. Son souffle demeurait encore court et Mishiu ne put s'empêcher de haleter sous l'effort produit. Enfin, de quoi s'excusait-elle ? Il lui semblait avoir l'autorisation de traîner, tant que l'on restait dans le pensionnat, non ? Elle espérait que la femme n'ait pas vu sa danse, car Mishiu ne savait pas où se mettre. Elle retira donc son parapluie du sable et tapota ses fesses pleines de sable – en se félicitant d'avoir exactement la tenue qu'il fallait puisque son manteau dans le genre plastique ferme sécurisait la propreté de son uniforme... Mais pas son collant.

- Et bien...

La jeune fille releva alors la tête, ne savant comment s'expliquer le plus clairement possible. Si elle disait qu'elle adorait jouer avec l'eau, elle avait peur d'être prise pour une folle ! Elle peinait à s'adresser à une simple femme et se mordait la joue de sa soudiane timidité. Son regard se posa alors sur la jeune femme qu'elle avait en face d'elle. Pendant qu'elles restaient là, chacunes plantée debout à côté du Lac, la pluie continuait de tomber et Mishiu se rendit compte que la dame n'avait même pas de parapluie. Bien que la chaleur commençât à s'installer avec le printemps, la pluie avait rafraîchît l'atmosphère et le vent faisait trembler ses bras nus et trempés. Cela se voyait avec la chair de ses bras qui se durcissaient comme une peau de canard. Alors la jeune fille lui tendit son parapluie. Tant pis, puisque de toute façon elle était à Tadakai, elle ne pensait pas que cela serait un problème si elle usait de ses pouvoirs pour sa propre protection, n'est-ce pas ? Ce qu'elle fit donc. Tandis qu'elle donnait le parapluie à la dame, Mishiu utilisa son autre main pour le ramener au-dessus d'elle et le descendre gracieusement en spirale. Une barrière, plutôt faible, obligea l'eau à détourner la trajectoire du dessus de la tête de la jeune fille. Étant cependant pas mal épuisée, quelques gouttes passèrent au travers d'une fine brèche et ses cheveux ne tardèrent pas à recevoir quelques gouttes de pluie.

- Pardonnez ma présence ici en ce temps, mais... C'est ici que je me sentais à l'aise pour m'exercer. Je me suis épuisée trop vite alors je vais peut être vous laisser...

Elle rajouta ensuite avec un peu d'empressement et un sourire timide :

- Ne vous inquiétez pas pour mon parapluie ! Vous me le rendrez plus tard !

Mishiu aurait pu continuer toute la matinée si elle l'aurait pu mais elle avait compris, à en juger la tête de la dame, que celle-ci souhaiter un peu de calme et arriver surtout à se rafraichir d'une supposée longue soirée. Elle avança alors de quelques pas, lançant quelques derniers regards au Lac en faisant la promesse silencieuse de revenir.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jouer pour égayer ! [PV : Ryuko Takasa]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Jouer pour égayer ! [PV : Ryuko Takasa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» La postière sur le terrasse avec la coupe de granité. {Open}
» PNJ à jouer pour les KY =D
» La race Sith ?
» [A.C] «Il faut jouer pour devenir sérieux.»PV Caleb & Diabla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-