Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Un petit café? (Naomi Asano)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Hanabi Kitsuo
Féminin
Messages : 208
Kamas : 4070
Date d'inscription : 07/04/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Un petit café? (Naomi Asano) Dim 13 Avr - 21:45



No life


feat. Naomi Asano


Je me baladais sans vraiment intérêt dans la ville d’Hybriland, Leaf City. C’était une grande habitude, pour moi, de ne plus donner intérêt à quelque chose. Ma vie entière n’avait plus vraiment un intérêt, à part la culpabilité et la haine. La haine envers soi-même et envers les humains.
Je me dirigeais dans la ville au hasard, sans faire attention aux gens qui m’entouraient. Mes pieds marchaient tous seuls, sans prendre compte de mon avis. De toute façon, je n’en ai pas vraiment. Je vais où je vais, point. Je vais là où le destin m’emmène, point. Et dans tous les cas, je me souviens. Encore et encore. J’ai fait cette promesse, de me souvenir. La promesse était composée de deux parties. J’ai rempli la première, et la deuxième me poursuivra toute ma vie. Vie qui ne me sert pas vraiment à rien, à part essayer de repousser mes limites, et de toujours me souvenir de ce qui me fait le plus mal. Ou aussi de ce qui me fait du bien. Mais de tout, en tout cas. Je dois me souvenir de tout.

Mes jambes me conduisent devant un petit bar ou café, et sans même regarder la carte ni la vitrine, je m’y engouffre comme un fantôme qui roderait à la recherche de la vie. Sauf que pour moi, les gens me voient.  Quelques fois, je me dis que j’aimerais bien être invisible. Invisible et vivre l’enfer comme ça, seule. Et n’impliquer personne dans mon enfer. Mais tout ça serait bien trop facile…
Une fois à l’intérieur, je m’assois à une table au hasard, puis commande une sucrerie et une boisson aléatoirement et attend ensuite. Je pose mes coudes sur la table, et y pose ensuite ma petite tête, puis je passe dans un état rêveur. Je pense, à tout, à rien.  La serveuse m’apporte ma commande, et repars. Je sirote la boisson que j’ai commandée. Je ne sais pas ce que c’est, mais c’est bon. Enfin, c’est plus que ça, mais les émotions ne font plus vraiment partie de moi, je n’ai plus vraiment la notion de ce qui est génial ou non. Pour moi, c’est juste bon ou mauvais. Ça se résume à ça. Rien de plus. Le paysage est juste beau ou moche. Pas entre les deux. Les personnes sont juste sympathiques ou agaçantes. Bref, il n’y a à chaque fois le positif et le négatif, et pas plusieurs nuances comme « C’est magnifique, c’est horrible, c’est pas mal, c’est magique, etc.», non. Juste deux points, et c’est tout.

Je commence à manger mon gâteau, même si je n’ai pas fini ma boisson. J’aime bien mélanger boisson et gourmandise à la fois. Mais ce n’est pas ce qui me fait sortir de mon état habituel. Non, il me faudrait beaucoup plus que ça pour qu’un jour je sois constamment joyeuse.  Être joyeuse quelques minutes, quelques heures, me paraît déjà un exploit. Comment les gens font-ils pour rire et sourire tout le temps ? Pour oublier les soucis, les problèmes ? Moi, je ne peux pas oublier. C’est ma promesse. Ou peut-être que c’est juste que je e veux pas oublier, et que d’un côté ça me fait du bien d’avoir quelque chose à garder et à accomplir.
Voyant que je suis perdue dans mes pensées, Kitsu mon petit renard à neuf queues met ses pattes sur mes jambes et me regarde longuement, comme pour me dire qu’il faut que j’arrête de me faire du mal. Je le regarde pour lui dire que ce n’est pas ma faute, je ne le fais pas exprès. Comme réponse, il remet ses pattes à terre et s’allonge à mes pieds.
Je soupire. Comment font les gens pour vivre ?




Merci à Ami pour cette belle présentation de RP :3


════════════════════



Spoiler:
 
Je suis une fraise masquée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un petit café? (Naomi Asano) Lun 14 Avr - 18:43



Un petit café?


Naomi Asano et Hanabi Kitsuo



J'étais debout face à ce grand portail magique qui reliait ce monde avec l'autre monde, celui dont je viens, Hybriland. Hésitante je regardais avec crainte la grande source lumineuse. Cela faisait bien longtemps que je n'avais plus mis les pieds à Hybriland, certainement de peur de me faire retrouver et enfermer. Je ne voulais plus subir  leurs foutus expériences et être victime de telles atrocités. Pourtant j'avais vraiment envie d'y retourner, peut-être qu'avec le temps on m'avait oublié, après tout j'étais quelqu'un de discrète et nombreux sont ceux qui ne connaissait pas mon existence. Aussi affreux que cela pouvait paraître j'espérai même qu'on pensait que j'étais morte.

Je resserrai mes poings soufflant longuement pour ensuite traverser le grand portail magique. Après quelques secondes, j'apparus à Hybriland. Avec curiosité je regardais tout autour de moi pour analyser les lieux. Cela n'avait pas beaucoup changé depuis la dernière fois mais je n'étais plus habituée à une cette air. Ce monde était si différent de celui des humains. J'étais accompagnée de mon familier Luna qui était joyeuse d'être venue avec moi. Elle ne connaissait pas les lieux donc l'emmener avec moi était une très bonne idée pour lui faire visiter.

Nous marchâmes donc d'un pas rapide dans la ville pour visiter. Je ne voulais pas m'éterniser non plus mais j'hésitai tout de même à aller voir mes parents ou non. Que pensaient-ils de moi? Voulaient-ils mon bien à l'époque où ils m'avaient envoyé dans un laboratoire? Tout était trop flou et ces affreux souvenirs me revint très souvent. Je n'arrivai pas à oublier... Alors pour me changer les idées et réfléchir je me rendis avec Luna dans un bar histoire de manger quelque chose.

Dans ce bar il y avait une bonne ambiance, tout le monde semblait heureux. Il fallait dire que ce genre d'endroits étaient plutôt destinés à des gens qui voulaient oublier leurs problèmes. Alors je m'assis à une petite table commandant un thé. Je souris sans même trop savoir pourquoi... Peut-être c'était parce-qu'il y avait tant de gens joyeux, depuis que j'étais à Tadakai je me sentais mieux et j'en étais ravie.

Je dégustai donc ce délicieux thé observant les gens autour de nous. Un petit peu plus loin, le comportement d'une jeune hybride m'interpella, elle semblait triste et même dévasté. Elle était tout comme moi accompagnée d'un familier. Elle semblait perdue dans ses pensées et quelques minutes plus tard elle soupira prononçant quelques mots que je puis déchiffrer.

Comment font les gens pour vivre ?

Je ne pouvais pas la laisser comme ça, elle était rongée par la douleur et si je n'intervenais pas qui sait quelle bêtise elle pourrait commettre. Je n'étais pas spécialement du genre à aller vers les autres mais laisser une personne dans la souffrance était quelque chose d'encore plus dur. Je me levai avec ma tasse de thé, m'asseyant doucement à sa table. Un léger sourire apparut sur mon visage et j'engageai la conversation.

Bonjour, vous aviez l'air perdue dans vos pensées, est-ce que tout va bien?

Je n'étais pas très douée pour engager la conversation mais je ne pouvais pas la laisser comme ça...







© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Hanabi Kitsuo
Féminin
Messages : 208
Kamas : 4070
Date d'inscription : 07/04/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Un petit café? (Naomi Asano) Jeu 17 Avr - 19:11



Someone


feat. Naomi Asano


Une voix me sortit de mes pensées.
« Bonjour, vous aviez l'air perdue dans vos pensées, est-ce que tout va bien? »
Je me redressais pour découvrir une jeune fille qui devait  être un peu plus âgée que moi. Avais-je pensé tout haut ? Ou mon visage donnait-il une expression tellement triste qu’on avait pitié de moi ? Je ne sais pas…
Je détaillais du regard la jeune fille devant moi. Ses cheveux étaient mi longs et blancs aux reflets gris. Elle avait un œil bleu, et le deuxième n’était pas visible car il était dissimulé derrière un cache-œil. Etait-elle borgne ? Ou avait-ce un rapport avec son pouvoir ? Aucune idée. Mais dans tous les cas, je la plains. Avoir un œil en moins, c’est toujours un désavantage.
« Tout va bien » dis-je dans un soupir. « Ne perdez pas votre temps avec moi. »
Après tout, qui voudrait perdre son temps pour une petite pleurnicheuse dans mon genre ? Malgré le fait que je n’ai plus de mère et plus de sœur, mon père est encore là, quelque part… Normalement. S’il n’est pas mort je ne sais comment. D’un côté, le fait qu’il serait en vie me rassurerait, mais d’un autre, je n’ai pas envie de le voir. Il nous a abandonnées, même si maman a toujours dit que c’était pour le bien de tous, car deux mages à cacher, c’était déjà beaucoup. Mais il aurait pu rester et se montrer prudent, et aider ma mère… Enfin, s’il avait fait ça, il serait probablement mort. Sauf si sa présence aurait fait que personne ne se serait jamais douté de rien…
Tout est confus dans ma tête, on pourrait presque voir les scénarios et les mots se balancer dans tous les sens dans mon regard absent. J’oubliais même quelques instants la présence de la jeune fille près de moi. Ce dont je me souviens très soudainement, après un petit sursaut, et reportais donc mon regard sur elle. Je plongeais mon regard dans ses yeux profonds, enfin son œil profond. Il avait l’air de refléter une vie de souffrance, un lourd passé refoulé. J’imagine que ma souffrance journalière n’est rien en comparaison de ce qu’a vécu cette fille. Ou de ce que son œil dit. Elle avait l’air d’être un peu comme moi, d’un certain côté. Mais elle, elle gardait le sourire. Comment arrivait-elle à garder le sourire alors que son œil en disant long sur tout ce qui lui était arrivé ? Je ne sais pas…
Elle me semblait digne de confiance. Je lui souris, puis murmurai dans un soupir presque inaudible :
« Peut-être que tout ne va pas bien finalement… » avant de rajouter, plus haut « Je m’appelle Hanabi, et ma vie se résume à une flamme… » Nouveau sourire, espérant qu’il n’était pas trop crispé.



Merci à Ami pour cette belle présentation de RP :3
Spoiler:
 

════════════════════



Spoiler:
 
Je suis une fraise masquée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un petit café? (Naomi Asano) Lun 21 Avr - 22:13



Un petit café?


Naomi Asano et Hanabi Kitsuo



Pour faire véhiculer des émotions je n'étais pas très douée mais je me trouvais tout de même assise à la même table que la jeune hybride qui semblait encore plus désespérée que moi. Je n'étais donc pas la seule à être mélancolique le long de mes journées, je n'avais rien contre les gens heureux mais cette joie de vie était tellement inconnue à mes yeux que j'avais tendance à les regarder de travers, je ne pouvais pas les comprendre... Seulement voir les autres en piteux état me rendait nerveuse et mal dans ma peau... Alors avec du mal à engager la conversation je vins maladroite demandant comment se sentait-elle. Je ne la connaissais même pas et c'était sans doute déplacée de s'incruster comme ça à une table et de demander en premier lieu comment elle allait.

Je m'attendais à des regards mystérieux comme si elle était étonnée et surprise de ma venue mais au lieu de ça elle me regarda longuement perdue dans ses pensées. Son visage ne laissait place à aucune expression comme si elle était figée. Peut-être réfléchissait-elle sur son avenir? Que pourrait-elle faire? Dans son état elle pourrait songer à mettre fin à ses jours. Elle finit par me répondre.

Tout va bien.Ne perdez pas votre temps avec moi.

Un léger sourire anxieux s'afficha sur mes lèvres, la jeune fille soupira me laissant comprendre le contraire. C'était sans doute un message de secours! Je devais absolument faire quelque chose pour lui redonne le sourire, c'était pas gagner mais rien ne m'empêchait de tenter quelque chose...

Peut-être que tout ne va pas bien finalement… Je m’appelle Hanabi, et ma vie se résume à une flamme…

Elle répondit à mon sourire par un regard crispé, il était évidement qu'elle était chamboulé et de toute façon je me sentais obligé de l'aider, je n'allais pas partir maintenant, cela serait mal vu et je me sentirais coupable si il lui arriverait quelque chose.

Et bien...salut Hanabi moi c'est Naomi, j'ai bien vu que tu n'allais pas bien et c'est pour ça que je me suis permis de venir à ta table. Moi aussi j'ai eu une douloureuse enfance et c'est sans doute pour ça qu'aujourd'hui je suis renfermée et maladroite avec les autres. J'en voulais à la Terre entière, si j'avais pu j'aurais réduit ce monde en poussière mais finalement j'ai pu me relever et le pensionnat Tadakai a su apaiser mes souffrances. Tu étudies aussi à Tadakai n'est ce pas?

Et ainsi la conversation fut lancé, je me demandais bien où cela allait nous mener.

Hors RP:
 



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Hanabi Kitsuo
Féminin
Messages : 208
Kamas : 4070
Date d'inscription : 07/04/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Un petit café? (Naomi Asano) Dim 27 Avr - 20:09



My fault


feat. Naomi Asano


J’avais répondu à la mystérieuse jeune fille qui était venue me voir. Elle avait l’air sympathique, mais tant de choses se reflétaient dans ses yeux, enfin son œil. Tant de sentiments,  certains m’étant même inconnus, tant de choses que je ne connaissais pas défilaient dans son unique œil. Mais elle semblait aussi très… attentionnée. Mon état l’avait interpellé, et j’avais l’impression qu’elle ne me laisserait pas ruminer le passé, qu’elle ne me laisserait pas sombrer dans ma propre souffrance, dans mon propre passé, dans ma propre mort…
-Et bien...salut Hanabi moi c'est Naomi, j'ai bien vu que tu n'allais pas bien et c'est pour ça que je me suis permis de venir à ta table. Moi aussi j'ai eu une douloureuse enfance et c'est sans doute pour ça qu'aujourd'hui je suis renfermée et maladroite avec les autres. J'en voulais à la Terre entière, si j'avais pu j'aurais réduit ce monde en poussière mais finalement j'ai pu me relever et le pensionnat Tadakai a su apaiser mes souffrances. Tu étudies aussi à Tadakai n'est-ce pas?
Je ne savais que répondre. Elle était comme moi, mais son passé avait l’air plus difficile que le mien. Je ne sais pas si j’aurais réduit le monde en cendres si j’en avais eu le pouvoir, je sais par contre que j’aurais tué pour faire revivre ma mère et ma sœur, et faire revenir mon père. Pourquoi ma mère n’est-elle tout simplement pas allée vivre à Hybriland avec mon père ? Personne n’aurait été mort et tout le monde serait heureux… Ma sœur étudierait à Tadakai, avec moi. Elle apprendrait à gérer son pouvoir des glaces, qu’elle avait découvert bien avant de mourir. Et moi… Moi, je serais heureuse. La vie me semblerait belle, j’aurais des amis, ma sœur aussi. Et notre vie serait pleine d’harmonie, de bonheur et de joie.
Mais la vie n’est pas toujours rose, et elle suit son propre cours, comme une rivière. On peut difficilement dévier le cours d’une rivière, et on peut difficilement dévier le cours de la vie.
-Enchantée, Naomie. Je suis effectivement à Tadakai, et j’en déduis que tu y es donc aussi. Tu sais… Je ne sais pas si je voulais réduire le monde en poussière, mais je sais juste que Tadakai ne me fait que penser encore plus au gouffre de ma vie. J’ai l’impression de tomber constamment dans un vide sans fond, et que je tuerais pour ramener les êtres qui me sont chers à la vie…
Des larmes montèrent dans mes yeux lorsque mon esprit se remémora la dernière scène entre ma famille et moi. Un incendie…. Du feu ! J’aurais pu éviter tout ce massacre, si seulement, si seulement j’avais été intelligente !
D’une voix coupable et triste, pleine de sanglots, je déclarais :
-J’aurais pu, j’aurais pu les sauver ! J’en avais le pouvoir ! Le foutu pouvoir de les sauver ! D’ailleurs, c’est à cause de ce foutu pouvoirs que tout a commencé. Si j’en avais eu un plus discret, elles seraient encore en vie… Au fond, tout est de MA faute !
Je pleurais. Je faisais une crise, me rendant compte de ce que j’avais produit. Je ne pouvais m’en prendre qu’à moi, je ne pouvais que me blâmer, car tout était arrivé à cause de moi. Si je n’avais pas sauvé ces gens dans l’incendie, personne n’aurait eu de doutes et ma famille serait encore là. D’ailleurs, je me trouve ignoble. J’ai sauvé des inconnus, et j’ai laissé ma famille bruler comme de sales rondins de bois. Alors que j’aurais pu, j’aurais pu…
Je me recroquevillais sur moi-même, oubliant l’existence même du monde. Kitsu gémissait, couinait, sentant mon mal-être. J’étais inutile, j’avais échoué à mon devoir qui était de sauver ceux qui m’étaient cher. Un rire nerveux s’affichait parmi mes larmes. Au fond, maintenant que j’avais échoué, je ne servais plus à rien ? Au fond, maintenant, ma vie n’avait plus aucun sens. Je pouvais, non, je devais quitter ce monde. J’étais un échec, une vie ratée. J’avais échoué.
Mes larmes redoublèrent alors que je pensais à mettre fin à mes jours.


Spoiler:
 
Merci à Ami pour cette belle présentation de RP :3


════════════════════



Spoiler:
 
Je suis une fraise masquée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un petit café? (Naomi Asano) Lun 28 Avr - 11:39



Un petit café?


Naomi Asano et Hanabi Kitsuo



La conversation était entamée, j'en saurais sans doute plus sur cette jeune fille au cours de ce dialogue. Sans trop réfléchir j'avais exposé mon enfance à la jeune fille qui m'étais encore inconnue. Et alors? Je m'en moquais, je n'avais rien à cacher, je préférais dire ce que j'avais sur le cœur que de souffrir seule dans mon coin. Je voulais changer, m'ouvrir aux autres, sans pour autant partager leurs moments de joies intenses ou d'excès de folies. J'avais beau essayé de me consoler, je n'étais pas comme eux mais je voulais au moins faire mine d'être heureuse pour ne pas agacer les autres. Je ne voulais pas qu'ils me considèrent comme la déprimée de Tadakai...

Elle ne sut quoi répondre à ma présentation assez spéciale. Je comprenais sa réaction, je lui avais balancé des paroles comme ça sans même qu'elle ai le temps de vraiment tout comprendre. J'essayais juste tant bien que mal de la raisonner afin qu'elle ne finisse pas se faire du mal. Après un petit temps elle me répondit se présentant son tour.

Enchantée, Naomie. Je suis effectivement à Tadakai, et j’en déduis que tu y es donc aussi. Tu sais… Je ne sais pas si je voulais réduire le monde en poussière, mais je sais juste que Tadakai ne me fait que penser encore plus au gouffre de ma vie. J’ai l’impression de tomber constamment dans un vide sans fond, et que je tuerais pour ramener les êtres qui me sont chers à la vie…

Au moins elle n'avait pas eu la même envie de détruire le monde, ce qui me démontrait qu'elle était plutôt une personne calme. Elle ne voulait sans doute pas avoir de problèmes. A l'inverse de moi, Tadakai lui rappelait encore plus les mauvais souvenirs vécus autrefois. Je l'écoutais attentivement, elle finirait sans doute pas m'expliquer ce qui lui était arrivé.

-J’aurais pu, j’aurais pu les sauver ! J’en avais le pouvoir ! Le foutu pouvoir de les sauver ! D’ailleurs, c’est à cause de ce foutu pouvoirs que tout a commencé. Si j’en avais eu un plus discret, elles seraient encore en vie… Au fond, tout est de MA faute !  

Mes yeux se plissèrent lentement comme si j'essayais de reconstruire son passé. Je compris rapidement à l'aide de ses paroles qu'il s'agissait de personnes chères à ses yeux et qui étaient décédés. Je sentais en elle de grands regrets, était-ce vraiment de sa faute?  

Mais comment cet incident s'est il produit?

Je parlais discrètement pour ne pas attirer les regards curieux des autres gens dans le bar mais aussi pour apaiser la jeune fille qui commençait à s'emporter.. Mon familier Luna était assise sur mes genoux, elle regardait avec la même attention que moi ma jeune interlocutrice Hanabi.



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un petit café? (Naomi Asano)

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Un petit café? (Naomi Asano)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit café [ Mackenzie & Amandine]-> HOT
» Petit café [Lacey et Noa ]
» Un petit Café? [Pv Kerstin Schneider]
» Petit café entre amie - June & Caterina
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-