Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Un repas pas très bon ! [PV Yuuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Un repas pas très bon ! [PV Yuuko] Mer 10 Juil - 16:42

Midi passé, dans l’effervescence de Tadakai. Un ciel bleu recouvre le pensionnat. Pas un nuage à l’horizon ne trouble l’été de nos magiciens, que seule la vive chaleur de l’astre de lumière peut déranger. En effet, il règne une température étouffante sur l’ensemble du pays, et pas même la légère brise qui soupire entre les feuillages des arbres ne pourrait endiguer cette vague de chaleur. Pas de doute, après de longues semaines d’un temps variable et relativement froid, la saison préférée des vacanciers est bel et bien là.

Au loin, le roucoulement des oiseaux murmurait parmi les cris incessants des étudiants, comme si ces derniers se refusaient à écouter la voluptueuse mélodie de la nature. Shinji, quant à lui, voulait un endroit calme afin de rester loin de tout ce tapage estival. Il faut dire qu’il n’avait pas encore trouvé ses marques, même après une semaine. Ce n’était en aucun cas à cause d’un manque quelconque de sociabilité ou je-ne-sais-quoi. Depuis tout petit, cela n’avait jamais été un souci, celui-ci ayant toujours eu des prédispositions évidentes ( on pourrait presque parler de talent, en réalité ) pour attirer les personnes à lui. Il n’a pas réellement une bouille d’ange, ni non plus un physique avantageux, même s’il avait été pendant longtemps la coqueluche du genre féminin dans son ensemble, mais son sourire envoutant, ses yeux rieurs et son caractère enjoué faisait de lui quelqu’un de particulièrement agréable à côtoyer. Il n’était que très rarement de mauvaise humeur, c’est un fait.

Ce havre de paix, il l’avait trouvé sur le toit du bâtiment annexe. C’était une plateforme accidentée, suffisamment en relief pour se trouver une place assise confortable. Et cela n’avait pas de prix au moment de déguster son repas en compagnie d’Aphrodite, son familier. Enfin… Déguster n’était pas le mot exact pour qualifier cet instant. Piètre cuisinier, il s’était évertué, tôt le matin, à  préparer du  porc tonkatsu* sur un lit de riz vinaigré et une modeste salade d’algues wakame**, qu’il avait peu après rangé dans une magnifique bentô*** noire, laquée, aux motifs calligraphiques. Et donc, l’heure de vérité approchait.

Il ouvrit le couvercle, sépara les deux étages, prit ses baguettes, et se prépara à dévorer son repas. La faim le tenaillait ! Il saisit alors entre ses deux bâtonnets assortis à la boite un morceau de viande frite, qu’il porta à sa bouche. Une expression de déception mêlée à du dégout naquit au sein de ses prunelles. Il mâcha autant qu’il put, avant d’avaler tout net le met. Sa pomme d’Adam remua un temps, avant de devenir paisible à nouveau. Ses sourcils se haussèrent tout en voyant ses paupières se fermer, une moue qui ressemblait fortement à de la tristesse. Il déposa alors sa paire d’outil et le repas sur le sol, tandis qu’il courba l’échine.

- « Eh bien ! On peut dire que j’ai du chemin à faire avant de faire des repas aussi bon que ceux de Kô-chan… »

Lorsque ses deux rubis retrouvèrent la lumière du jour, il aperçut sa chatte, se frottant d’abord sur les mollets de notre protagoniste, humer l’odeur de nourriture, se lécher les babines, puis de manger peu à peu le contenu du réceptacle. Un sourire nacré vint se figer sur le visage du bel enseignant.

- « Bon, au moins, quelqu’un ne rentrera pas le ventre vide. »

Il sortit de sa poche un briquet et une cigarette, allumant cette dernière, accoudé sur le relief, balançant sa tête à l’arrière afin de mieux contempler l’immensité azure. Son sourire était toujours au rendez-vous. C’était comme s’il donnait libre cours à son imagination ou à ses souvenirs. Et pendant que la fumée nocive s’envolait, disparaissant petit-à-petit en décrivant de larges volutes, Shinji réfléchissait à Kôzaku, la première petite amie qu’il avait eu, ou du moins, celle pour qui son cœur s’était ému pour la première fois. C’était un instant à la fois mélancolique et heureux. Machinalement, ses doigts se portèrent sur le pelage noir de l’animal, grattant délicatement la colonne vertébrale et se laissant guider par les mouvements racoleurs du félin. Le rouquin soupirait.

Après quoi fut-il troublé dans ses pensées. En effet, la porte métallique qui donnait accès au toit s’ouvrit dans un grincement léger. Cela attira l’attention des deux êtres présents. Et tandis que l’un lâcha un soupir d’étonnement, l’autre leva immédiatement le museau de son repas improvisé, dressant ses deux oreilles, fixant l’entrée tel le tigre sur sa proie.

Le professeur se redressa, la cigarette coincée entre ses lèvres. Puis, il posa ses bras sur ses cuisses, cessant alors toute caresse et prêt à se lever s'il le fallait. Sa cravate pendant nonchalamment le long de son torse, le nœud provisoirement et légèrement défait. Un bouton de sa chemise était alors ôtée pour un meilleur confort. Mais, même comme cela, il restait élégant.


Vocabulaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un repas pas très bon ! [PV Yuuko] Mer 10 Juil - 17:34


Un repas pas très bon !


Une belle journée en vu! L'été a bien commencé et c'est tant mieux. Mais par contre, il faisait très chaud, très très chaud. Yuuko soupirait, à l'ombre d'une salle, un éventail vert clair à la main qu'elle secouait énergiquement pour avoir de l'air. Des perles de sueurs coulaient sur son front tellement elle avait chaud. Tear lui, n'était pas dans un meilleur état. Ils étaient tout les deux fatigués et ce sentait lourd. Jetant un coup d'oeil à sa montre orange et verte, la jeune fille vit qu'il était l'heure de manger! Elle sourit faiblement et s'empara de sa glacière. Car oui, elle aime ce faire elle-même à manger et ce régale toujours de ces repas qu'elle met du temps à préparer.

Elle sortit de la salle, suivit du renard blanc et chercha un lieu ou de l'air frais pouvait souffler la plus grande partie de la journée. Prenant du temps à chercher cet endroit, la miss finit par le trouver: le toit! Il souffle toujours un peu là-bas. Ce dirigeant de ce pas vers l'accès au toit, elle mit sa glacière en bandoulière et accéléra un peu le pas. Grimpant les marche une à une mais rapidement, notre amie arriva assez vite à la porte qui s'ouvrait sur le toit. une fois celle-ci ouverte, un grand courant d'air frais l’accueillit, la faisant doucement sourire. Aaaah! L'air frais! Ca faisait un bien fou quand on avait trop chaud, ce qui est le cas de Yuuko. Son familier fut tout aussi ravit de ce vent qui soufflait dans son pelage blanc, le débarrassant de  la sueur et faisant flotter les cheveux de sa maîtresse. Celle-ci regarda autour d'elle à la recherche d'un lieu confortable pour manger et vit que quelqu'un était déjà là. Ce rapprochant lentement, elle remarqua qu'il était plus âgé qu'elle, avait la cravate un peu dénoué et un bouton de sa chemise défait. Avec une cigarette entre les lèvres.

Un petit sourire naquit sur les lèvres de la jeune fille et s'approcha jusque s'arrêter à côté du jeune homme

-Bonjour! Je peux m'asseoir ici?

Désignant la place à côté du menton, elle attendit patiemment sa réponse, regardant le chat qui ce frottait contre lui. Ce devait être son familier. Il était plutôt marrant avec son chapeau de sorcière. Tear secoua ses trois queues blanches et intima Yuuko à s'asseoir, ce qu'elle fit après avoir jeter un regard au roux. Elle ouvrit sa glacière, en sortit son bentô, qui était plutôt gros, et celui de Tear qu'elle ouvrit. Celui-ci le mangea comme un vorace et elle rigola avant de sortir une baguette de sa poche, de retirer ses lunettes simple et de faire un chignon avec ses cheveux, insérant la baguette dedans pour le maintenir, quelques mèches s'échappant malgré tout de la coiffures pour encadrer le visage de la jeune fille qui remit les lunettes sur sa tête.

Une fois cela fait, la miss prit des baguettes vertes et blanches avant de regarder son bentô: il était vert claire avec des dessins de renards blancs et quelques arabesques par-ci par-là de couleur vertes foncé. Soulevant le couvercle, elle fut ravie de voir qu'elle l'avait bien réussit, comme toujours. Elle prit les baguettes et commença à entamer son bentô, regardant de temps à autres le jeune inconnu et réfléchit. Elle fouilla dans sa glacière et sortit un autre bentô, celui-ci était beige et marron, les deux couleurs s'affrontant sur la boîtes comme pour savoir qui prendrait le dessus. Toute souriante, elle tendit la boîte, avec des baguettes assortit, au jeune homme

-Tenez, c'est cadeau vu que le votre à l'air de ce faire dévorer par votre familier, vous n'y avez peut-être pas toucher alors je vous offre celui-ci. J'en fais souvent quelques uns en trop.

Le bras tendu tenant le bentô, un joli sourire aux lèvres, elle attendit qu'il le prenne.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un repas pas très bon ! [PV Yuuko] Lun 15 Juil - 23:23

Une jeune étudiante à l’épaisse chevelure d’émeraude, se présenta face à Shinji, un large sourire dessiné sur son visage arrondi. Notre ami se leva, non pas pour se retirer, mais plutôt par galanterie et élégance, deux traits de caractère qui découlait de sa personnalité, d’une part, et de son éducation « noble » d’autre part. La fille aux pétillantes pommes qui lui servaient de prunelle fit preuve de la même politesse, laquelle était typiquement japonaise. De fait, l’homme tendit la main vers le relief de béton avec la même expression joyeuse qui animait la demoiselle. Il demeurait néanmoins relativement silencieux, comme pour mieux observer l’élève et comprendre, s’adapter. Une loi qu’il enseignait bien malgré lui à ces jeunes pousses lors de ses cours de biologie.

Après quoi reprit-il sa place auprès de son familier, lequel avait refourré son museau dans le bentô. Quant à lui, le professeur jouait avec la fumée de sa cigarette, l’estomac dans les talons. De temps à autre, il regardait discrètement la jeune demoiselle démonter les étages de sa boite à repas, quelque peu envieux, il fallait bien le reconnaître. Il se refusait toutefois de quémander ne serait-ce qu’un grain de riz. Par fierté, peut-être, mais aussi et surtout par respect pour elle. Que dirait-on si l’on voyait un adulte, supérieur au regard de la hiérarchie du pensionnat qui plus est, se servir dans les provisions d’une élève ? Pas question de s’attirer les foudres de qui que ce soit ici, du moins pas pour l’instant. Aussi se contentait-il du coupe-faim naturel qu’était le tabac.

Sous la chape de plomb azuré, les deux personnes accompagnées de leurs animaux faisaient leurs petites affaires. Et puis, spontanément, la ravissante étudiante se distingua en proposant une partie de son repas à l’homme, qui n’en demandait pas tant. Quelque peu gêné, il faut bien le dire, il mit sa main en opposition, comme pour signifier son refus, quand bien même de douces odeurs chatouillaient ses narines affamées. Un franc sourire vint se ficher au milieu de son visage.

- « Tenez, c'est cadeau vu que le vôtre à l'air de se faire dévorer par votre familier, vous n'y avez peut-être pas touché alors je vous offre celui-ci. »
- « Sans façon, merci. Je m’en voudrais de… »

Et puis, le drame. Un bruit sourd émergea de nulle part. Enfin, si, du ventre de Shinji. Vous savez, ce son sourd si caractéristique, comme si le tonnerre grondait, comme si un fauve venait se signaler tout près. Son estomac tonnait, l’espace de dix secondes, comme jamais. Il ne put que se résigner, affichant un air déconfit, ses sourcils se braquant vers le bas, les yeux clos pour mieux exprimer son désarroi. Il ne sentait même plus son parfum vanillé. Il ne humait plus que ces arômes doucereux de riz et de poisson grillé. De toute façon, cela ne semblait pas déranger sa compagne d’un jour.

- « J'en fais souvent quelques-uns en trop. »
- « Alors soit ! Arigatô gozaimasu »

Le délicieux Tohime se courba afin de chercher ses baguettes laquées posées près d’Aphrodite, puis, d’un geste sincère et plein d’humilité, quoique joyeux au possible, il tapa violemment dans ses mains, remerciant, comme le voulait la coutume, les ancêtres pour leur générosité.

- « Itadakimasu !!! »

C’est alors qu’il avala littéralement ce qu’il put, défiant au passage toutes les lois qui régissaient l’alimentation. Par trois fois, notre ami rouquin manqua de s’étouffer, pendant qu’une goutte de sueur perlait le long de sa tempe, celle-ci s’estompant au fil du léger zéphyr qui rôdait sur le toit. Il tapota du poing sa trachée pour mieux ingérer la nourriture. Il finit son repas par le poisson entier, qu’il mangea d’un trait, en enfilant la tête dans sa bouche, glissant alors progressivement le reste jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que la queue qui ne pende entre ses lèvres.

Ses pupilles sondait au hasard son environnement, avant que ses deux rubis ne s’arrêtent sur l’inconnue à côté d’elle. Il se rendit alors compte du manque de raffinement dont il venait de faire preuve. Il goba le reste de l’animal, tapotant au passage une nouvelle fois son thorax, puis vint ficher une main sur sa nuque, le même sourire gênée affiché quelques minutes plus tôt.

- « Gomen ! J’avais tellement faim… Mais c’était fameux, merci beaucoup. Je ne crois pas t’avoir encore vu. Je suis Shinji, et toi, tu es… »

Il se leva immédiatement, s’étirant furtivement, et sortit de sa poche un petit livre dans lequel étaient figurés tous les étudiants du pensionnat. Il parcourut du regard chacune des feuilles de son livret, sans grand résultat. Il faut dire qu’avec un aussi petit format, le nombre de pages était juste ahurissant, d’autant plus qu’il ne savait pas trop où chercher. Aussi fut-il déçu et fit-il la moue.Shinji jeta nonchalamment l’œuvre par-dessus son épaule et s’inclina auprès de la demoiselle.

- « Je n’ai pas eu le temps de mémoriser toutes les classes, excuse-moi. Je suis Shinji, ton nouveau professeur de biologie. Ravi de te rencontrer ! »
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un repas pas très bon ! [PV Yuuko] Mar 16 Juil - 12:02




Yuuko fût surprise qu'il refuse et lorsqu'elle s'apprêtait à répliquer, un bruit vint l'en empêcher. Elle prit quelques secondes à comprendre que c'était un gargouillis qui venait de l'estomac de l'homme. Eh bien! Il avait faim pour que son ventre fasse un bruit pareil pendant une bonne dizaines de secondes! La jeune fille rigola et l'inconnu finit par accepter le bentô en la remerciant

-« Alors soit ! Arigatô gozaimasu »

Souriante, elle reprit les baguettes qu'elle avait mise avec le bentô, les rangea et le regarda taper dans ses mains, l'air on ne peut plus joyeux

-« Itadakimasu !!! »

Et aussitôt, il dévora littéralement le bentô. La demoiselle en écarquilla les yeux de surprise: Il avait plus donné l'image d'un adulte élégant et classe alors le voir ingurgiter la nourriture à une telle vitesse était étonnant. Elle en était presque à ce demander comment il faisait pour en mettre autant d'un coup dans sa bouche et il manquait de s'étouffer à plusieurs reprises tellement il mangeait vite. La jeune fille sourit et continua de manger son repas, rigolant de temps à autre en regardant le jeune homme terminer ce qu'il pouvait, c'est-à-dire tout ce que contenait la boîte. Il mangeait encore plus que Tear, qui n'était déjà pas un petit mangeur soyons francs.

Il attaqua le poisson et le goba d'un coup, laissant la queue du pauvre animal pendre mollement entre ces lèvres. Yuuko le regarda et ne put s'empêcher de rire tellement la scène était amusante. Le roux dû ce rendre compte de quelque chose et termina le poisson avant de ce taper le thorax et de sourire, visiblement gêné

-« Gomen ! J’avais tellement faim… Mais c’était fameux, merci beaucoup. Je ne crois pas t’avoir encore vu. Je suis Shinji, et toi, tu es… »

La jeune fille secoua la main, pas plus gênée que ça de l'avoir vu avalé un bentô entier à une vitesse surprenante. Le jeune homme ce releva et sortit un petit livre dans lequel il semblait chercher Yuuko. Mais vu le nombre incalculable de page que le petit bouquin semblait contenir, il allait prendre du temps. Et il s'en rendit compte car il lança le livre par-dessus son épaule et s'inclina pour ce présenter

-« Je n’ai pas eu le temps de mémoriser toutes les classes, excuse-moi. Je suis Shinji, ton nouveau professeur de biologie. Ravi de te rencontrer ! »

Ah? C'est son nouveau professeur? Elle sourit et posa son bentô à côté d'elle avant de ce relever et de s'incliner afin de ce présenter à son tour

-Enchantée Monsieur! Je suis Yuuko Kaneko de la classe 3 en troisième année. Et le renard blanc qui terminer mon repas c'est Tear.

Le renard en question sursauta quand il entendit son nom et secoua les queue quand il ce rendit compte que sa gloutonnerie venait d'être prise en flagrant délit. Il ce reprit et inclina sa tête blanche. Sa maîtresse lui caressa la tête et il ferma les yeux de contentement avant que celle-ci fixe Shinji

-En tout cas, je suis contente si le bentô vous a plus! Je n'ai pas souvent l'occasion d'en donner à d'autres étudiants et encore moins à des professeurs

Yuuko rigola avant de retirer la baguette qui retenait ces cheveux qui retombaient autour de son visage, flottant tranquillement au petit vent qui ce levait sur le toit
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Noriiko Shimazu

Féminin
Messages : 3616
Kamas : 10596
Date d'inscription : 14/05/2013
Humeur : RAS
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d'or
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪

MessageSujet: Re: Un repas pas très bon ! [PV Yuuko] Jeu 8 Aoû - 18:01

À la demande de Yuuko, j'archive ce RP dans la section RPs abandonnés

════════════════════
Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un repas pas très bon ! [PV Yuuko]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Un repas pas très bon ! [PV Yuuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bien beau repas satisfaisant [Rp terminé]
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Des animaux très curieux .
» Une blague très raffinée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-