Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Un délégué travelo et un prof alcoolo ? ( PV russe et poulpe )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Un délégué travelo et un prof alcoolo ? ( PV russe et poulpe ) Sam 22 Fév - 21:04

Un délégué travelo et un prof alcoolo ?


Difficile fut mon réveil. Difficile allait être la manière dont j'appréhenderai cette histoire...

Tiré de mon sommeil par un boucan indescriptible, j'ouvrais lentement les yeux, puis laissais un long bâillement s'échapper de mes lèvres. Essuyant la bave qui s'écoulait de ma bouche dans un geste peu motivé, quelle fut ma surprise de voir à quel point mon coussin s'était durcit. Attendez. Mon regard tourné vers le couvercle blanc qui m'avait apparemment servi d'oreiller, je commençais doucement à réaliser que ce n'était pas dans mon lit que je me trouvais.

Des toilettes. Je ne savais pas pourquoi, mais ma tête était posée contre une cuvette de toilette.

« Hein ?! »

M’éloignant vivement du reposoir avec dégout, je me cognais maladroitement contre le mur se trouvant juste derrière moi. Bon sang...Bon sang, mais qu'est-ce que je faisais dans un endroit pareil ? Me massant l’arrière du crâne pour atténuer la douleur du coup, quelque chose de dur s'entremêla dans mes doigts et attira mon attention. Je me levais alors subitement, manquais de tomber, mais vint finalement me placer près du lavabo de la pièce pour faire face à la glace. J'eus énormément de mal à me reconnaître. Un tiare...il y avait un tiare posé sur ma...tête. Mon air horrifié se reflétant aisément dans le miroir, je ne tardais pas à remarquer les autres détails de cette mauvaise blague dont j'étais la victime. Réellement...J'étais réellement dans une robe, maquillé et coiffé comme...une...............FILLE BORDEL ! Je venais alors toucher ma poitrine dans un geste paniqué. Lâchant un soupir de soulagement, je constatais que mon corps, lui, n'avait pas changé, mais ce bonheur fut de courte de durée.

« Qu'est-ce qui m'est arrivé ? »

Peur. J'avais littéralement peur. D'une, parce que je ne parvenais pas à me souvenir du comment du pourquoi je m'étais retrouvé dans un état pareil. De deux, parce que la dernière fois qu'une situation de ce genre s'était produite, je m'étais réveillé la tête en bas au milieu d'une forêt terrifiante ! Alors oui, j'avais raison de m’inquiéter ! Et puis...il n'y avait qu'une personne capable de me faire...de me faire ça. Je me saisissais alors d'un papier traînant sur le rebord du lavabo et qui avait attiré mon attention. A mesure que je lisais le texte marqué dessus, je réalisais que mes craintes étaient fondées.

Te demande pas pourquoi je t'inflige ça moustique ! C'est juste tellement hilarant de ridiculiser le délégué des classes 2...Hé hé. Je sais que t'osera pas en parler hippopeureux. Passe une bonne soirée ma larve !
Le Dieu Andy'


Quel...Quel...être infâme. D'un geste rapide, je lançais le message au fond des toilettes avant de tirer la chasse d'eau. Sans doute espérais-je ainsi me débarrasser du mauvais sort. Andrew voulait me faire passer pour le pire des idiots ? Il avait déjà réussi depuis bien longtemps..Mais...je le méritais...Quel abruti. Quel autre abruti que moi pouvait se faire aussi facilement hypnotiser par lui ? J'avais tellement honte que je n'en parlerai jamais à personne...Je ne voulais pas que les autres élèves se moquent de moi. Poussant légèrement la porte des W.C pour sortir du cauchemar, je découvrais avec horreur une pièce bondée de monde...Un bar ou un bistrot remplit de gens en train de boire. J'étais dans les toilettes du pire endroit imaginable possible ! Et il faudrait que je sorte d'ici, vêtu d'une tenue des plus...J'avais presque envie de pleurer. Avançant timidement de quelques pas, il était clair que j'étais extrêmement gêné et mal à l'aise d'être là. Alors que je sentais des regards pervers se poser sur moi, la panique se saisit rapidement de mon être. Ne faisant plus attention aux clients se présentant sur mon chemin je m'étais maladroitement cogner contre quelqu'un. Quelle poisse. M'efforçant de lever les yeux vers l'homme pour m'excuser  – et Dieu sait à quel point ce fut terriblement dur  – je ne su quoi exprimer en reconnaissant la personne devant moi. Devais-je être horrifié ? Surpris ? Apeuré ? Tout se mélangeait dans mon esprit.

« Pro...professeur...Anodrac... » avais-je fini par lâcher.

Spoiler:
 


Dernière édition par Etienne Duchamp le Sam 22 Fév - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un délégué travelo et un prof alcoolo ? ( PV russe et poulpe ) Sam 22 Fév - 22:05



Une journée de merde, voilà tout simplement ce que représentait le mois entier de Stan, jour après jour, après jour. Personne n'aimais le théâtre comme autrefois et personne ne voulais plus s'inscrire pour apprendre. Maintenant les étudiants considérait son cours comme un complémentaire aux notes, ce qui donnais généralement des notes sur la majorité des étudiants, une moyenne. Lorsqu'un étudiant se dévouait dans son cours, c'était presque majestueux et Stan avait les larmes aux yeux. En route pour aller se changer les idées, Stan avait beau aimer sa nouvelle vie, mais il gardait quand même dans son vieux sang russe, des épaves de souvenir ou d'habitude, dont entre autre son fameux verre d'alcool qu'il prenait en fin de journée pour oublier que le monde évolue et qu'il devenait tranquillement vieux jeu. Son nez plonger dans un livre, il prenait sa marche jusqu'à en terminer son chapitre qu'il était en trains de lire et s'incrustait dans le premier bar venu. L'histoire était un classique du théâtre moderne, soit Roméo et Juliette, le passage final où Juliette bois le flacon de poison pour s'enlever la vie, croyant que son amoureux s'est enlever à lui-même la vie!

-Si les femmes de nos jours étaient encore comme ça... Ce serait terrifiant et amusant...

Rétorqua l'enseignant en baladant le cure-dent qu'il avait en bouche, vers le coin de ses lèvres. Mais ne portant pas réellement attention où il se dirigeait, il entra en collision d'épaule à épaule avec ce qui semblait être une bande d'étudiant qui s'évadait en ricanant comme un vieil homme vicieux aillant trouver un trou pour surveiller la salle des femmes... Relâchant un son qui ressemblait à un ''Ksss'' entre ses dents, Stan posa son regard devant et n'avait plus aucune idée où il était. Cette section de la ville était réellement hors carte pour lui et dieu sait qu'il se promenait. Il se gratta la tête observant de droite à gauche et haussa les épaules, avant de prendre un fixe sur un bar. Son plan serait bien simple, entrer, boire son coup et demander son chemin pour rentrer à domicile... Même si la logique voudrait autrement, étant donner qu'il ne maintiens pas très bien l'alcool au contact de son sang. Haussant les épaule, il se dirigea vers ce qui semblait par les écriteaux être un bar... dansant? Pourquoi pas, la danse c'est bien de l'art... Il se dirigea vers l'entrer en retirant ses lunettes noir et entra dans l'emplacement. L'odeur d'alcool, la musique et les gens déjà ivre lui laissait un sourire au lèvre.

-C'est assez mielleux comme endroit, mais je sens que je vais adorer prendre un petit verre ici.

Ce qui lui fit rapidement perdre son sourire, par contre, c'était le nombre de jeune peau qui remplissais la piste pour tenter d'impressionner les mesdames avec leur pectoraux et abdomen mouler comme du chocolat. Ce genre de mentalité faisait ricaner et rouler des yeux le prof. S'avançant vers le bar, il déposa sa guitare à ses côtés et attrapa une pièce qu'il posa sur la table en chopant une bière. La serveuse lui dit clairement qu'il n'avait pas de Vodka?! Comment cet établissement pouvait ignorer l'un des fondamentaux dans l'art de l'alcool.

-En Russie, votre bar serait considérer comme un endroit ouvert aux enfants seulement... La vodka est une boisson digne des hommes qui viennent pour boire, comment vous ne pouvez pas avoir d'alcool!?

Il grogna et prononça quelques insatisfaction russes avant d'attaquer sa bière d'un trait! Ce liquide mousseux avait l'effet de boire de l'eau émoustiller pour lui et c'était plus que désagréable... Surtout qu'elle était tiède!? Puis lorsqu'il entama pour prendre sa dernière gorgée, à son étonnement, on lui fonça dessus et par le stress de l'impacte, son poing poser sur la table se métamorphosa en acier, défonçant le bois massif du comptoir et laissant un vilain trou. Se tournant d'un trait Stan haussa un sourcil.

-Pizdec ?!...

Il fronça d'un trait les sourcils

-On se connait?... Attend mais t'es... Le gosse dans mon cours qui ne participe que rarement... Argh ton nom m'échappe...

Il glisse sa mains dans sa chevelure en murmurant plusieurs nom pour essayer de trouver, lorsqu'un homme avec une carrure imposante, lui pose la mains sur l'épaule l'imposant de payer pour les dégâts et de foutre le camps. Stan hausse un sourcil et se retourne d'un trait vers l'homme, avant de s'allumer une cigarette lentement.

-Mon cher monsieur, je crois qu'on devrait régler cette situation de manière adulte... C'est un simple malentendus, il y à pas de quoi s'énerver...

Souriant, il expire la boucane de sa cigarette directement au visage de l'homme qui ressemble plus à un babouin prêt à lui ''exploser'' le visage. Stan se retourne vers l'étudiant.

-J'espère que tu sais courir rapidement... Ses gentils monsieur n'ont pas l'air coopératif...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un délégué travelo et un prof alcoolo ? ( PV russe et poulpe ) Sam 22 Fév - 23:34


J'aurai pu bousculer le dernier des inconnus et repartir honteusement sans demander mon reste...mais il fallut que je tombe sur le professeur de théâtre le plus imprévisible du pensionnat. De tout les enseignants auxquels j'avais pu faire face par le passé dans cette matière, Stanislav Anodrac se présentait de loin comme étant celui que je redoutais le plus. Bipolaire, stressant et je ne comptait plus les autres traits de caractères qui me rebutaient pas mal chez lui. Se faire petit lors de ces cours était même devenu une nécessité. Alors oui, il y avait bien des fois où je me devais de pratiquer devant les élèves de ma classe. Désagréables, avaient été ces rares moments ou je me contentais de bégayer comme un idiot pas même capable de lire entièrement son texte. Mon jeu d'acteur était loin d'être bon et lorsqu'il était question de s'exprimer devant une foule de personne, quelque soit le nombre de spectateur, je perdais alors mes moyens. Crispé, je ne cachais pas mon inquiétude quant à ce que le brun avait infligé au bar. Est-ce que moi aussi je risquais de finir de cette façon ? C'est du moins ce qui me traversa l'esprit lorsqu'il fronça les sourcils en me dévisageant.

Sans doute m'avait-il reconnu ? Ou pas ? Gardais-je encore l’espoir que l'alcool de son verre lui monte suffisamment au cerveau pour que ses idées se confondent ? A cet instant précis, j'aurais donné n'importe quoi pour m'être retrouver ailleurs que dans ce bistro avec ce professeur. Pour quoi étais-je en train de passer aux yeux de l’enseignant ? Un délégué indigne ! Le fait d'y penser me donnait encore plus envie de fuir me cacher. Alors que j'étais sur le point de lui répondre maladroitement par un «vous vous trompez de personne ! » ou «  non, c'est faux ! » , le vigile du bar s'avança vers lui et posa une main ferme sur son épaule. L'occasion rêvée pour moi de partir ? L'idée de m'en aller maintenant sans attiser plus longtemps la curiosité de monsieur Anodrac se fit grandissante.

Seulement.

Seulement ce dernier venait d'expirer volontairement la fumée de sa cigarette sur le visage de l'autre homme. L'incompréhension la plus totale pouvant aisément se lire sur le mien, je confirmais en mon fort-intérieur ne pas pouvoir trouver plus imprévisible que lui. Ces gens n’étaient pas coopératifs à ses yeux ? N'était-ce pas la l'inverse à mon plus grand désespoir ? Maintenant que les gens nous regardait d'un air peu amical, j'étais encore plus mal à l'aise. Courir c'est ça ? Je tremblais comme une feuille morte rien qu'en voyant le vigile me dévisager froidement des yeux.

« Mais...mais... Je le connais pas !»

D'accord. C'était lâche. Mais j'avais pas envie de me frotter au staff de l'établissement ! Avançant de trois pas devant moi sans adresser un seul regard au professeur, je me cognais de nouveau contre quelqu'un. Le barman cette fois, qui me saisit assez durement par les épaules.

« Deux secondes ! Et ta consommation de tout à l'heure avec l'autre greluche ? Tu la payes comment gamine ? »

Hein ? Mon air maintenant apeuré s’accentua grandement. Quelle consommation ? Non c'était pas possible...Andrew s'être servi de moi pour venir boire ici. Cela ne m'étonnait même pas...Mais je n'avais pas un rond sur moi. Pas même un téléphone ou de quoi appeler.

« Je..heu...lâchez-moi s'il vous plait... »

Je sentais la situation s'envenimer et regrettais déjà amèrement d'avoir nier connaître le professeur de théâtre. La magie...Mes magies - que je ne maitrisais que trop peu - se révéleraient loin d'être utile ici !
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un délégué travelo et un prof alcoolo ? ( PV russe et poulpe ) Dim 23 Fév - 5:38



La tête de Stan bourdonna d'un coup, il venait bien de dire ne pas le connaître?! Cet étudiant venait de poser son pied sur la mine de leur relation! Comment avait-il oser faire ça! Gardant sa cigarette entre ses mains, c'est comme-ci le temps s'arrêtait et le plan se dessinait dans sa tête. Le muscler devant lui serait le premier qu'il devrait attaquer pour se frayer un chemin et laisser le jeune mourir pour ses insolite mot?! Mais attend, au mieux, il venait de mettre un pied sur un double-tranchant, car à la fois il avait prétendus ne pas le connaître, à la fois, Stan pouvait se servir de ça pour renverser la vapeur et mettre tout le blâme sur le jeune! Autant le prof d'art n'aimait pas les conflits, autant il n'aurait peut-être pas le choix de se bagarrer quand même après la bourre de l'autre! Attrapant la bouteille vide de sa bière sur le comptoir, il la caresse entre ses doigts doucement, dans le stress. Lentement, dans le bar, les regards se posent devant la scène et le silence quiet que pose la séquence... Et action! De sa mains gauche, Stan glisse les cheveux rebelle vers l'arrière en haussant un sourcil, posant son regard sur le baraquer et sourit, cigarette entre ses dents.

-Hé gorille... Il y à bien une chose que tu oublies... Ton bar... C'est bien mon argent qui le garde en vie... Alors tu n'a pas à me parler comme ça ou même à la femme... du moins l'homme... Enfin le gamin qui m'accompagne... Piger?!

Le gorille plissa les yeux et de sa musculature imposante, posa un pied en avant les jointures craquante, prêt à donner le premier coup de poing en pleine poire. Stan attendit le parfait moment, comptant dans sa tête, tel des micro-seconde. Aussitôt que le poing du gorille s'éleva pour donner le coup d'envoie, Stan cracha le mégot brûlant de sa cigarette droit vers ses yeux. L'homme perdit l'équilibre en remuant ses bras pour se dégager du danger et Stan en profita dans son hésitation pour lui casser la bouteille en pleine tête. Il tourna aussitôt le regard vers l'étudiant, plissant ses yeux et l'empoigna rapidement par l'épaule avec trois droit, de sa mains maintenant sous forme de métal, sans poser une pression douloureuse pour autant.

-Etienne Duchamps, Délégué des classe 2... Là je te replace!

Ses yeux s'agrandirent en ayant une reconnaissance sur son visage. À la fois un air d'horreur et à la fois un air de désespoir.

-Tu sais gamin, j'ai rien contre jouer des rôles féminin, mais il y à une certaine barrière à s'imposer pour ne pas prendre goût à un tel point... Par contre si je peux dire... Réussi le maquillage et le déguisement..

Il gloussa un certain rire, avant de voir débarquer trois autre colosse, comme il avait horreur d'attirer l'attention sur lui, il poussa l'étudiant vers la sortie, empoigna sa guitare qu'il plaça sur le long pour repousser d'un trait les trois hommes vers le sol, avant de sortir ses lunettes et de les déposer sur ses yeux rejoignant la sortie avec un air majestueux. Avant de sortir il pointa le barman et prononça de sa voix grasse et sombre.

-Je n'oublie jamais un visage... Je vais revenir... Et crois moi... Je ridiculiserai ton bar pour ne pas vendre de VODKA... Espèce de propriétaire pour parc d'amusement! QUE LE MALHEUR S'ABATTE SUR TON BAR!

Puis il sortit en rejoignant l'étudiant, replaçant sa guitare de la bonne manière sur son dos et observa le ciel en soupirant.

-Pourquoi je t'ai sortis de ce litige j'en ai aucune idée... Mais attend que je me souvienne...

Il mit une de ses claques monumentales derrière le crâne du jeune étudiant au point de le voir presque perdre équilibre.

-En situation réelle de combat, je t'aurais tuer... Donne moi UNE bonne raison de ne pas le faire... Surtout qu'en Russie pour des trahisons de ce genre... On coupe la langue aux enfants pour leur rappeler de ne plus dire de bêtises...

La pigmentation de ses yeux passa du bleu au rouge tranquillement, laissant son derme se transformer en métal solide lentement, prêt à lui mettre une de ses raclée. Il devint de métal avec un sourire coin et seul ses yeux rouge laissait une lueur paraître.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un délégué travelo et un prof alcoolo ? ( PV russe et poulpe ) Dim 23 Fév - 10:25

En y repensant, je l'avais maladroitement appelé par son nom, puis renier juste après...alors c'était limite je vous l'accorde. Mais la, je me reconnaissais bien dans l'attitude peureuse que je tenais devant ces gens...Essayant malgré tout de gigoter un peu pour que le barman  me lâche, ce dernier resserra durement son emprise sur moi pour me faire comprendre que la fuite ne serait pas aussi simple. Comment allais-je donc pouvoir me sortir de ce pétrin ?

Une intervention. Celle de l'imprévisible professeur de théâtre qui m'avait qualifié, d'homme, puis de femme, puis de gamin. Un gamin travelo qui accompagnait un professeur alcoolo. J'étais en train de passer pour le pire des dépravés ! Mon regard posé sur la bouteille que le russe effleurait, je me dis malgré tout qu'il n'oserait pas en venir en main. Pas dans un lieu pareil ? Et pourtant...je le connaissais bien mal. Lorsque le vigile vint vers lui pour lui asséner un coup de poing, Anodrac le stoppa immédiatement dans son élan en lui crachant sa cigarette au nez. Bon sang ! Il se dirigeait vers moi maintenant !  En voyant cela, même le barman m'avait lâché, sans doute par peur de se prendre un coup. Mais..mais...Il comptait me frapper aussi ?! Pour l'avoir renier ?! Je levais alors le bras par réflexe, comme pour me protéger à mon tour, mais l’enseignant se contenta seulement de me saisir par l'épaule.

« Ah ! pardon ! »

Il...il....il m'avait clairement reconnu et...et...J'étais foutu...J'étais foutu ! Après ça, s'il le gardait pour lui ça tiendrait du miracle ! Mais c'était...C'était tellement injuste ! Tout les enseignants auraient une sale image de moi ! Les propos qu'il apporta par la suite m'avaient encore fait plus rougir de honte. Ma réputation de sous-délégué peureux allait se voir remplacer par le statut de travelo sous délégué peureux du pensionnat. Me poussant vers la sortie, j'avançais de quelques pas en espérant qu'il ne me demanderait pas d'explications quant à la tenue que je portais. C'était assez gênant comme ça...Et en plus...je lui était redevable pour m'avoir sorti du bistro. Finalement, une claque douloureuse sur l'arrière de mon crâne manqua de me faire tomber. Posant une main dessus en fixant Anodrac d'un air des plus surpris, je compris vite qu'il n'hésiterait pas à me refaire le portrait à moi aussi. Et...et je voulais pas qu'on me coupe la langue !

« Attendez ! Attendez ! »

J'agitais la main vers lui en sachant très bien, du moins après l'avoir vu à l'oeuvre plus tôt, que s'en prendre à un de ses élèves ne lui poserait pas de problème. Enfin...je ne pouvais pas vraiment le savoir, mais il était impossible pour moi de rester calme devant un gars aussi imprévisible que lui. D'autant plus que la façon dont il me regardait m'effrayait davantage.

« Je connais un bar ! Pas loin...pas loin d'ici...et...et ils vendent de la vodka. De la vraie ! Venue...venue tout droit de Russie ! »

J'essayais malgré tout de reprendre mon souffle, mais ne pouvais m'empêcher de fixer le bras maintenant métallique du comédien.

« J'ai crû comprendre...que vous en vouliez tout à l’heure...non ? Je pourrai...je pourrai vous y emmener. »

Comment est-ce qu'une personne telle que moi qui n'avait jamais touché à l'alcool de sa vie pouvait connaître un endroit comme celui là ? Et bien, pour tout vous dire,  je m'étais retrouvé quelques jours plus tôt à la sortie du bistro en question pour ramener un des élèves de ma classe complètement bourré au pensionnat. Moi...j'étais bien trop trouillard pour me risquer à fréquenter ce genre de lieu... Ce fut pourtant la première chose qui me passa par l'esprit lorsque l'enseignant me menaça clairement de venir encastrer son poing dans ma figure. Sans doute pourrai-je m'enfuir après l'y avoir emmené ? Seulement....En détournant le regard autour de nous, je remarquais qu'il faisait déjà quasiment nuit. NUIT. L'idée de partir seul quitta soudainement mon esprit. Moi ? Dans une tenue aussi...de nuit...Je m'imaginais déjà me faire agresser par une bande de délinquants avant même de pouvoir poser un pied dans la ruelle d'à coté ! Alors...Il faudrait que je reste avec lui...de toute la soirée...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un délégué travelo et un prof alcoolo ? ( PV russe et poulpe ) Lun 24 Fév - 5:50



L'étudiant reproduisait à merveille la scène de la proie qui ressent l'étau se serrer autour de son cou et cherchait tout les recoin pour pouvoir fuir! Toujours de métal, l'enseignant commençait à se demander ce qu'il ferait, mais sa raison prit le dessus, c'était un gamin, sans cervelle et prêt à tout pour fuir la dure réalité. Après tout, Stan savait bien que c'était interdis de faire usage de ses dons en pleine ville, éclairer au plein jour, mais au moins, il avait foutu une leçons au gamin, pour cette fois. À l'oreille futée, l'enseignant entendit du loin de la rue adjacente, des bruits de pas qui se dirigeait dangereusement rapidement vers lui. Tournant lentement la tête vers l'entrée de la rue, son derme, ainsi que ses yeux se permutèrent de nouveau vers sa forme initiale et Stan glissa une mains dans ses cheveux en soupirant sous l'ennuie. Fouillant dans sa poche gauche, il prit son paquet de cigarette, sortit une clope et remit le paquet à sa place. Fixant le regard du jeune homme devant lui, il frictionna son briquet, alluma l'embout du papier et prit une inspiration, avant de pencher la tête vers l'arrière et de laisser la boucane ressortir, tel une gorgée d'alcool qui vous frictionne la gorge. Cette cigarette allait ralentir ses ardeur sur le fait de remettre une autre bonne claque à cet enfant. Réfléchissant, il trouvait trop facile de changer simplement de bar et de consommer ailleurs.

-Tu sais, ce serais trop facile de te sauver de cette situation ainsi... Déjà, je veux bien aller chercher une nouvelle consommation, mais pas attriquer comme tu l'es, sinon je vais encore passer pour un enseignant malveillant qui aime la jeunesse un peu trop... Ensuite, bien que la vodka soit bien merveilleuse, je vais te faire découvrir un truc encore plus marrant...

Il glissa un sourire sur ses lèvres, prenant une deuxième bouffée de sa cigarette et posa son regard un peu autour de lui.

-Voyons voir...

Il chercha un peu du regard avant de trouver le seul magasin de vêtement ouvert à cet heure, soit un magasin de location de costume pour homme. Bon le gamin aurait un peu de classe, qui ça pourrait bien tuer! Il posa ses deux mains dans ses poche en fumant sa clope et lui fit un signe de tête de le suivre.

-Allez demie-portion, on va d'abord te débarrasser de ses horreurs et ensuite je vais te montrer un truc assez rigolo à mon avis...

S'avançant lentement à une vitesse pas très rapide, il gardait un oeil sur le gamin pour s'assurer qu'il le suivait et ouvrit la porte d'un coup pour entrer dans la boutique. Un vieil homme aux traits assez rigolo haussa la tête, embobiner de ruban et une aiguille à la bouche. Le petit homme asiatique observa le géant Russe et sursauta en posant ses lunettes sur sa tête. Il était rigolo, car on aurait dit un nain de jardin à comparer à Stan. Le Russe s'avança vers le comptoir et écrasa sans le moindre regret la cigarette contre un rebord de fenêtre. Il jeta un coup d'oeil autour dans les costume, laissant le petit asiatique lui parler dans le vent.

-Écoute l'ami, j'ai... Mon... Fils?! Qui à... Lamentablement tourner et est disons en recherche physionomique... Sur l'orientation de ses goûts...

Les deux hommes observèrent Etienne qui semblait bien attriquer en femme, laissant un suspicieux silence...

-J'aimerais que tu lui trouve un costume sur mesure, car à vrais dire, nous allons à un souper chique et euh... J'aimerais qu'il est un style assez particulier, soit Clyde, le fameux criminel reconnus... Vous savez cet air mystérieux et arrogant, qui fait en sorte que les femmes veulent lui arracher son linge... Au moins comme ça il n'aura plus l'air de... ça...

Il gloussa un rire avant de laisser le petit asiatique sauter par-dessus son comptoir en s'avançant vers Etienne, l'embobinant de toutes sorte d'aiguille, de ruban et de mesure qu'il prenait l'analysant de la tête au pied. Il avait l'air certes déconcerter, mais allait tenter de faire de son mieux.

-Et va pas raconter gamins que je t'ai fais une soirée relooking... Mais si tu veux me faire visiter... Ce seras la classe que tu dégageras qui me permettra de ressentir un peu plus de virilité en moi que... ça...

Il fixait son habit en gloussant une dernière fois. L'asiatique quand à lui, lui apporta une multitude de choix et Stan posa les pièces nécessaire pour la location du costume.

-Choisis lequel te fais plaisir... Car la soirée va être... très... très... longue.

Il sourit en coin en observant son étudiant et le ferait lourdement regretter de son erreur commise au bar. Et si vous croyez qu'il est prêt à pardonner, c'est ici que vous êtes en trains de faire erreur.

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Noriiko Shimazu

Féminin
Messages : 3616
Kamas : 10758
Date d'inscription : 14/05/2013
Humeur : RAS
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d'or
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪

MessageSujet: Re: Un délégué travelo et un prof alcoolo ? ( PV russe et poulpe ) Ven 25 Avr - 22:45

[HS : Où en est ce RP ? Cela fait un moment qu'il est resté sans réponse.

Si vous souhaitez le continuer, merci de le reprendre dans la semaine, sans quoi il sera considéré comme abandonné et placé aux archives. L'un de vous deux est-il absent ?

Je supprimerai ce message si le RP reprend Wink]

════════════════════
Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un délégué travelo et un prof alcoolo ? ( PV russe et poulpe )

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Un délégué travelo et un prof alcoolo ? ( PV russe et poulpe )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» [PV, Prof. Chen, Forrest] Avant l'affrontement
» Formulaire pour avoir un prof de RP
» [PV+Prof.Chen] Le nouvel éleveur
» Un prof suspendu pour avoir manifesté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-