Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Un cours de magie, plein de... Magie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Un cours de magie, plein de... Magie ! Lun 9 Sep - 17:32




Alors que la journée se levait à peine, Kitsune avait un peu de mal à sortir de son lit, dur dur de reprendre les cours si tôt le matin ! Mais bon, si elle voulait rester dans le pensionnat, il fallait travailler, sinon, ne pas postuler pour devenir prof ! Enfin voila, elle vient juste de sortir de son lit, se frottant un œil après que son réveille n'ait sonné. Elle qui venait juste de fermer les yeux pour pouvoir dormir un peu, devait déjà se lever... Elle avait préparer son cours, pratiquement toute la nuit, et dormait presque debout.

Hop, une petite douche bien fraiche, et la voila déjà revigorée, et prête à... Ben à aller manger avant tout ! Les autres profs qui devaient partager sa chambre n'étaient pas la... Mais où peuvent-ils être? Elle se prépara donc et, en regardant de plus près son réveille, vit qu'il était presque neuf heures ! Prise de panique, elle se précipita vers sa sale de cours, là où elle devait retrouver ces élève pour neuf heure pile. Arriver devant le couloir des classes 3, après avoir courut pour traversé le jardin et arriver au bâtiment des cours, elle repris son souffle et arriva devant la sale de classe, à neuf heure PILE, comme une fleure, au milieu des élèves qu'elle pensait être nombreux.

A sa grande surprise, seulement trois était présent... Son cours n'avait donc aucune importance pour eux? Tant pis, elle ferrait son cours à ceux qui veulent avoir leur diplôme de magie. Elle posa alors son sac près de son... MINCE SON SAC ! Elle l'avait oubliée dans sa chambre... Elle pris un post-it, sur le paquet qui trainait dans la bureau, et fit une petite glyphe, faisant apparaitre une craie blanche. "Très mauvaise première approche" Se dit-elle en laissant la craie écrire son nom au tableau. En regardant de plus près le plan de table, les trois élèves étaient d'une parte et d'autre de la sale... Elle fit alors le mime d'un soupire, et leur fit signe de s'approcher d'elle, de se regrouper.

Elle déplaça les table, en rassemblant trois l'une à coté de l'autre, les faisant s'asseoir à ces places la. Une fois tous à leur place, Kistune fit écrire à sa craie, au tableau un petit mot, disant :

"Bonjour, je suis Kitsune Aburam, votre prof de magie."

Alors qu'elle cherchait un support sur quoi écrire de nouveau, elle reprit une petite pile de  post-it, les posa sur le bureau, et se posa sur la chaise. Elle dessina cette fois un sceau, sur un des post-it, qu'elle colla sur l'effaceur du tableau. Ce dernier pris vit et effaça ce que la craie écrivait, lorsque Kitsune faisait un simple geste avec le bras. La craie, bien étrange, écrivait simplement ce que Kitsune pensait très fort, il fallait donc pour elle, penser à une phrase pour qu'elle s'écrive sur le support noir. Elle commença alors son cours, fermant la porte, se mettant debout à coté du tableau, faisant des signe de la main droite à sa craie, faisant semblant d'écrire de loin :

"Bon, alors commençons le cours, c'est très simple, en premier temps, j'aimerais que vous me donniez et décriviez votre magie. Et si possible, en faire une petite démonstration devant les autres."

Une fois la phrase lut de tous, Kitsune pointa la jeune fille à la chevelure dorée, et au yeux, couleur améthyste, pour qu'elle passe devant, et lui décrive sa magie. Pendant ce temps, l'effaceur faisait son travaille et effaça le tableau, laissant la craie écrire un autre mot :

"Si votre magie présente un danger pour les autres, ou nécessite une cible vivante, prévenez moi pour anticiper son utilisation, une zone d'anti-magie vous entourera pour permettre à votre magie d'agir seulement dans cette zone !"

Kitsune se dit qu'avec seulement ces trois élèves, elle n'aurais pas l'utilité d'user de sa magie de capture, tant mieux pour elle !


Dernière édition par Kitsune Aburam le Ven 11 Oct - 14:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Mar 10 Sep - 11:52


Premier Cours!


Je me levais de bonne heure, prête à affronter mon premier cours à Tadakai. J'allais aussi rencontrer quelques uns de mes camarades de classe enfin! Heureusement mon premier cours était : Magie. Cela ne devrait pas être trop complexe, encore fallait il que ce soit Magie appliquée et non théorique. Il n'y avait pas plus barbant que des cours d'histoire de magie, où ils faut retenir les noms des grands mages, de leurs familiers, de leur pouvoir, de leurs exploits et bla bla bla. Rien que d'y penser j'avais la tête qui se mettais à bouillir!  Comme si je n'avais pas assez à retenir avec mon propre arbre généalogique, sacrée famille que les Devilson. Mais au fait en parlant de familier, avais je le droit d'emmener Ombre en cours? Après tout il passerait son temps à dormir dans le fond de mon sac comme d'hab...Pas sûre d'avoir mon mot à dire. Je caressais la tête de la petite panthère ailée qui se réveillait sur mon oreiller. La vie est simple pour un familier.

Après m'être entièrement préparée je repassa la liste que je m'était faite en revue, cela me rappelait mon départ d'Angleterre.  

Coiffure :
Sac avec mes cours :
De quoi noter:  
Uniforme :
Encas :  

Bon j'étais prête! C'était partie pour la première vraie journée de cours de ma vie. Je me rendit donc  à la salle de classe trois en suivant le plan que l'on m'avait donné. Pour toutes surprises je vit que nous étions trois. Juste trois? Les autres n'allaient pas venir ? Apparemment non puisque la dame qui devait être notre professeur venait d'arriver. La vache qu'est ce qu'elle était belle! Les adultes avaient le don de me complexer. Mais bon on était pas là pour parler chiffon et maquillage. Je salua timidement mes camarades d'un signe de tête puis entra dans la classe.


La prof nous fit assoir les uns à coté des autres puis écrivit au tableau d'une manière originale. Je n'avais encore jamais vu cette technique: Elle utilisait des runes et donnait vie aux objet, là en l'occurrence, c'était la craie qui bougeait toute seule. Je lus alors l'inscription et nota le nom de la prof sur la page de mon cahier "Kitsune Aburam" j'allais avoir du mal à retenir tout ces prénom japonais...  Elle lut ensuite qu'il fallait donner le nom de sa magie, l'expliquer et la montrer aux autres. Je n'étais pas préparer à ça, je pensais que nous allions apprendre des sorts ou bien faire des potions... Mon cœur se mit à battre la chamade, et si les autres me jugeait parce que j'utilisais de la magie noire? Et si je blessais quelqu'un en utilisant ma magie? Car  ma technique principale  avait pour unique but de détruire. Je verrais bien comment se débrouillerais les autres. Ah? En fait non de pire en pire, la prof me pointait du doigt en me faisant signe de commencer. Je me levais et alla me mettre devant son bureau.  Je lu la dernière phrase inscrite au tableau et me présenta.


-Bonjour, je suis Rebekah Devilson et je suis une magicienne des...ombres. Ma technique principale nécessite une personne vivante, mais je vais essayer d'utiliser un objet. Je ne l'ai jamais fait avec un objet auparavant. Je vais utiliser cette craie si vous me permettez.

Avec l'accord du professeur je saisit une craie sur le tableau et la posa par terre.

-Je vais utiliser l'ombre de la craie projetée sur le sol et m'en servir l'envelopper et créer une étreinte autour d'elle.  

Je mis mes deux mains en avant face contre terre puis je commença à relever doucement les paumes à la verticale faisant ressortir l'ombre du sol, elle n'était pas très grande étant donné la taille de la craie, cela me rassurait au moins, il n'y aurait pas de danger avec une ombre si petite. Puis je fit tourner mes doigt afin qu'il se pose sur mes paumes doucement. Je du maintenir cette position une dizaine de secondes, puis je les rouvris face au sol.  Quand l'ombre se fut dissipée, la craie avait été réduite en poudre très fine. Je laissais mes bras retomber le long de mon corps et dit à la classe.

-Cette technique est transmise de génération en génération dans ma famille, non l'appelons le cercueil d'ombre.

Je me demandais ce qu'on pouvais bien penser de moi, mais après tout je n'avais fait que montrer mon pouvoir. j'espérais que personne ne se méfierais de moi à l'avenir.








Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Mer 11 Sep - 19:38



Vive les Cours de Magie !… ♪ ~

Je me lève tôt. J’avais mis mon réveil en avance de peur d’être en retard, même si mon premier cours est celui de Magie. Chouette n’est-ce pas ?… Silencieusement, évitant de réveiller mes collègues, je me prépare. Flocon attend tranquillement. Je regarde la tenue spéciale pour les cours, ridicule à mon goût. Je ne peux pas enfiler mes vêtements normaux ? Et les écharpes, c’est autorisées en cours ? Il n’est pas question que je la quitte. Je ne défie jamais les règlements, mais là… je décide de m’habiller à ma manière : pantacourt noir, tee-shirt blanc et veste à capuche noire. Hop, ça passe incognito ! Le tout avec mon écharpe blanche laineuse. S’il y a un problème, on me le signalera.

Puis je sors sans bruit avec Flocon. Dehors, je regarde autour de moi avant de repérer un immense bâtiment, le principal sans doute. Je me dirige dans cette direction quand je croise un petit groupe d’animaux qui s’est réuni pour discuter sous un arbre. Je m’ajoute alors à leur conversation. Les oiseaux quittent bientôt les lieux pour migrer vers une autre région. C’est triste… Au bout d’un moment, un petit chien m’a demandé si je n’avais pas cours. Heu… Je me lève d’un bond, paniqué. Je salue mes amis et m’éloigne en courant. J’arrive au troisième étage et m’arrête près de deux élèves. Notre professeur débarque peu après. On entre dans la salle. Première chose, je m’installe à part. Sauf que notre chère professeur a l’idée géniale de nous réunir devant elle. C’est sûr, on est que trois, pourquoi s’éparpiller ? Les autres ont dû oublier de se lever… J’observe Madame Aburam écrire d’une manière étrange au tableau. Elle utilise de… l’encre et des post-it pour faire apparaître des objets.

Soudain, elle note au tableau de nous présenter. Notre Magie au voyage. Et si possible d’en faire une démonstration. Je grimace aussitôt. Mon Pouvoir… J’ai toujours voulu me montrer discret à ce sujet. De plus, je suis incapable de l’utiliser. Tant mieux d’ailleurs ! Pourquoi a-t-il fallu qu’elle pose cette question ? À croire qu’elle connaît ma Magie et souhaite la dévoiler aux autres pour que je sois évité. Elle le fait exprès, j’en suis certain. Je ne veux plus être seul… Par réflexe, je serre mon écharpe dans ma main. Que dois-je faire ? Ça fait partie des conditions pour être parfait ? D’après moi, non. Au contraire, si je me référencie au reste du message, lorsque j’atteindrai la perfection, je serai heureux. Et ma Magie me terrifie tellement que j’essaye de l’oublier. Mais c’est Rebekah et sa Magie des Ombres qui parvient à me convaincre indirectement de révéler la mienne. Bien qu’elle ne semble pas enthousiaste à montrer la sienne, elle explique quand même. Elle est courageuse. À la fin de sa présentation, elle revient s’asseoir. Madame Aburam me désigne pour suivre. Je me lève à mon tour et me place à l’endroit où Rebekah se trouvait. Je tente de sourire joyeusement, mais j’ai plus l’air apeuré qu’autre chose.

« Bonjour… Moi c’est Kamiyo Saigetsu… Et comme mon nom l’indique… *Je ferme les yeux un instant, serrant toujours mon écharpe, puis je reprends.* Je maîtrise une partie du Temps… Non pas le temps qu’il fait dehors, mais le Temps avec un grand ‘’ T ‘’… Je peux Remonter le Temps… »

Je m’arrête un moment. Je cherche comment leur décrire simplement. C’est vrai que dit ainsi et sans démonstration, ils vont avoir du mal à comprendre. Et je suis le seul à ressentir l’effet du retour en arrière.

« Imaginez… que le Monde est un film qui tourne sans fin. Et bien… lors d’un retour en arrière, je coupe la pellicule du scénario et modifie les Futurs scènes. Cependant… »

J’étreins encore plus fort mon écharpe. Je suis parti pour avouer clairement que je peux anéantir le Monde. Du moins, arrêter le Temps totalement.

« Si on altère le Passé… automatiquement, des Incohérences se font ressentir sur le Monde entier. Si je l’utilise trop souvent, les Conséquences seront de plus en plus importantes. Et il se pourrait qu’un jour… le Temps finisse par se stopper complètement. Notre planète ressemblerait à un Monde obscur où tout est figé. Le Soleil ne se lèverait plus. La Lune non plus. Le Néant complet… »

Je relâche mon écharpe en tremblant. Je retourne m’asseoir sans rien ajouter. Maintenant, c’est sûr. Cette révélation va faire le tour du Pensionnat… Et tout le monde s’écartera de moi comme avant… J’enfouis ma tête dans mon écharpe jusqu’aux yeux, un peu perdu dans mes pensées, restant malgré tout à l’écoute de ce qui se passe.

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Jeu 12 Sep - 12:59


☼ Un cours tout pleins de magie ☼


Un rêve enflammée avec une seule petite fille qui ce tenait au milieu des flammes. Des morts. Des cris. Une indifférence glaçante. Un réveil brutal et un juron fusa. La demoiselle ce frotta la tête et soupira. Elle avait encore fait ce rêve. Tear, qui s'était roulé en boule contre elle, releva la tête et elle sourit pour le rassurer. Bon, les cours reprennent alors faut ce réveiller! Il est 8h, ça va, elle aura le temps de se préparer  pour  son premier cours qui débute dans une heure. Les autres personnes qui partagent la chambre avec elle sont déjà parties donc, sans gêne, elle chanta en se préparant. Une bonne douche pour la réveiller entièrement et chasser les vestiges de son affreux rêve, son uniforme étendu sur son lit bien fait et une serviette d’un joli vert ave une flamme verte foncée dessinée dessus suspendu au lavabo. Une fois lavée, elle s’essuya et se coiffa, choisissant le chignon pour aujourd’hui. Quelques mèches tombèrent autour de son visage et elle s’habilla enfin, mettant ses lunettes d’aviateurs à verres rouges sur sa tête. La jeune fille passa devant un miroir et sourit en tournoyant sur elle-même : elle était prête ! C’est donc toute joyeuse qu’elle marcha d’un pas tranquille vers sa salle de classe, son renard à trois queues la suivant docilement.

Une fois arrivée en classe après avoir traversé la moitié de l’établissement, elle s’assit sur la ligne du milieu à gauche. Mais la professeur, Kitsune Aburam, décida de les mettre côtes à côtes. En même temps quand il n’y a que trois élèves. La jeune fille remarqua que la professeur avait une pile de post-it et qu’elle y dessinait des sceaux ou des trucs dans ce genre. Et la craie qui écrivait toute seule avec la brosse qui effaçait tout ce qu’écrivait la craie. Il fallait présenter son pouvoir ? N’ayant pas envie de passer la première, elle laissa la deuxième fille le faire. Rebekah Devilson et elle manipule les ombres. La fille aux cheveux verts en écarquilla les yeux mais ne dit rien, trouvant ce pouvoir intéressant. Elle regarda doc la prestation avec une œil attentif et la craie fut réduite en simple poudre blanchâtre. Et bien ! Vraiment pas mal ce pouvoir ! Rebekah alla s’asseoir et ce fut le garçon qui passa. Il serrait son écharpe comme un naufragé serre une bouée de sauvetage. Elle en sourit et l’écouta attentivement. Manipuler le temps ? Vraiment intéressant. Il y a deux pouvoirs qui sont vraiment bien ici. Celui de la prof a l’air pas mal aussi. Donner vie aux objets avec des sceaux et des runes. Le garçon ce nommait Kamiyo Saigetsu. Une fois qu’il eut finit lui aussi, Madame Aburam  désigna la demoiselle et elle se lève, tout sourire en se plantant à l’endroit où les deux autres élèves étaient. Bon, elle a compris le principe : présente son pouvoir et en faire une démonstration.

--Bonjour ! Je m’appelle Yuuko Kaneko et mon pouvoir n’est pas aussi impressionnant que ceux de Rebekah et Kamiyo. Je contrôle le feu. Pour faire simple, je peux le manipuler et le modeler à ma guise, transformant une simple étincelle en une flamme immense.

Elle ouvrit ses deux mains et les écarta un peu, une flamme naissant dans chacune des mains. Elles n’étaient pas très grandes mais elles grossirent au fur et à mesure que Yuuko les voyait plus grandes. Les flammes étaient bientôt immense mais ne touchait pas le plafond. Elles ce modelèrent et chacune d’elle fut bientôt la réplique exacte de Rebekah et Kamiyo. Une autre flamme naquit en face de la demoiselle et celle-ci fut le double de la professeur. Après quelques secondes, les flammes disparurent et Yuuko avait pris un visage pour le moins sérieux

-Les flammes ne me brûlent pas et je n’ai pas besoin d’un briquet ou de quelque chose de ce genre pour utiliser mon pouvoir. Si je l’utilise trop, il m’échappe et c’est ce que j’appelle une crise. Heureusement, ça m’arrive très rarement.

Elle sourit pour les rassurer car c’est vraie qu’une furie qui brûle tout sur son passage ce n’est pas génial à voir et ça n’inspire pas confiance. Pour montrer que ses flammes ne la brûle pas, elle en fit une moyennement grosse qui reposait sur sa paume et ferma vivement sa main dessus avant de la rouvrir, la flamme ayant disparu et sa main étant intacte. Une fois sa petite prestation faite, elle retourna à sa place et attendit ce que la prof allait dire.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Lun 16 Sep - 23:25


Premier cours, première galère


Le réveil sonna, il était bientôt huit heure, mais Keiko était bien trop loin, dans ses rêves. Elle  était pourchassée pas bête immonde qu'elle ne saurait décrire. Elle courait, trébuchant tantôt sur une pierre, se tordant la cheville dans un trou. Le monstre gagnait peu à peu du terrain, mais ne se rapprochait pas trop vite, le plaisir sadique de faire courir sa proie, de lui faire savoir qu'elle va mourir mais pas trop vite. Quand enfin il la saisi dans sa gueule immense, elle sentit l'ivoire de ses dents qui commençait à s'enfoncer dans sa chair et.. Elle se réveilla en sursaut, les muscles transis et le corps recouvert d'une sueur froide.  Le réveil affichait huit heure et cinquante sept minutes.

 Oh m*rde, j'suis à la bourre ! »

Keiko se redressa sur son lit et frappa son réveil. La rouquine enfila son uniforme en vitesse, attrapa sa brosse et démêla ses cheveux. Elle attrapa son sac et sorti en trombe de sa chambre. Neuf heure quatre, Elle passait les portes du dortoir et courrait en direction des escaliers. Une fois qu'elle les eut atteint, Keiko en commença l’ascension et percuta un autre élève. Lui non plus, ne serais pas à l'heure apparemment. L'adolescente se remit à courir en lançant un merci sans même se retourner et atteignit vite le troisième étage. Elle s’engouffra dans le couloir et s'arrêta net devant la salle ou elle était déjà censée avoir pris place. Elle se redonna une contenance et  entendit la fin d'une phrase.

-« ...l’utilise trop, il m’échappe et c’est ce que j’appelle une crise. Heureusement, ça m’arrive très rarement. »

Keiko frappa à la porte puis entra sans attendre la réponse de madame Aburam. Elle sa salua respectueusement et s'excusa du retard :

-« Bonjour madame Aburam. Je suis Kuwahara Keiko. Pardonnez moi, j'ai eut quelques ennuis avec mon réveil ce matin. Ca ne se reproduira plus. Puis je m'installer, si vous me le permettez ? »

Elle s'inclina encore une fois et pris un air désolé.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Mer 18 Sep - 14:33


Kitsune demandait donc aux élèves présents de venir présenter leur magie. La première à passer était la jeune fille nommée Rebekah Devilson, elle avait l'aire d'hésiter un peu, à propos de sa magie, pas étonnant, elle annonça que sa magie était en réalité, de la magie noir. Les élevés ne devaient pas aimer ceux qui possède un tel magie, car cela devait leur donner une mauvais image. Enfin bref, c'est une histoire d'image, de nouveau. Si Kitsune avait peur d'afficher sa magie, jamais elle ne serait devenue professeur de magie. Une magie qui contrôle les ombres, autant pour l'attaque, que pour la défense, Kitsune aimait bien le contexte.

Et voila qu'un deuxième élève s'avança timidement devant les autres, Kamiyo Saigetsu était son nom. Un jeune homme, qui semblait fort timide, et peut sur de lui... Comme l'avait fait Rebekah, il hésitait à donner sa magie, qui pourtant, est peu commune, et impressionnante ! La maîtrise du temps, magnifique magie, des plus complexe, Kitsune se dit alors qu'il devait le maîtriser très mal, voir pas du tout, car même elle en l'étudiant un peu, n'en comprenais pas la base... Bien qu'avec un aire timide, il donna des précision sur son pouvoir, qui était utiles aux autres, enfin du moins, utiles à Kitsune, qui admirait sa magie.

La petite dernière arriva à son tours. Yuuko Kaneko, Une belle et grande fille, qui avait l'aire, vraiment sur d'elle. En arrivant à sa magie, elle expliqua qu'elle pouvait maîtriser le feu, commun, mais cela reste une magie, des plus dévastatrice ! Si Yuuko arrivait à la maîtriser à la perfection, elle pourrait être une sacrée magicienne de feu, car cette élément, pourtant très exploité, cache des secret des plus troublant, et impensable. Elle devait déjà avoir une certaine maîtrise de sa magie, car elle n'avait pas l'aire affectée par la chaleur de sa flamme, une début prometteur yeux yeux de Kitsune.

Yuuko ayant juste le temps de finir sa phrase, une jeune fille entra dans la sale, elle s'excusa de son retard, en s'inclinant devant Kitsune. Ne sachant pas trop quoi lui répondre, car incapable, elle la releva, et lui fit signe de s'asseoir à coté des autres élèves, déjà présents. Elle n'allait pas la rejeter, alors qu'elle a pris la peine de venir, de s'excuser comme il se doit. De plus, la classe étant absolument vide, Kitsune était presque ravit de voir une nouvelle tête s'ajouter. Elle devait alors présenter sa magie, comme les autres élèves. Kitsune fit écrire à sa craie, toujours enrobée par le pouvoir de Rebakah :

"Tu vas pouvoir aller devant la classe, et nous faire une petite démonstration de ta magie, avec quelque explication sur des détails qu'on ne pourrait pas voir du premier coup"

Kitsune avait même eu l''idée de passer elle même devant ses élèves, afin de leur montrer un petit tours supplémentaire, amis avec l'arrivée tardive de la jeune nouvelle, elle attendra le prochain tours. Mais voila, un début de cours que Kitsune trouves "sympathique" éspérant pouvoir les aider du mieux qu'elle peut.


Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Jeu 19 Sep - 12:49


Après les performances



Après moi, un jeune homme c'était levé pour exécuter l'exercice, de mon coté je tentais de décompresser, tout s'était bien passé malgré le fait que la prof n'ai pas particulièrement commenter ma prestation. En fait elle ne commentais rien du tout et se contentait d'écrire avec sa craie enchantée. C'était bizarre mais peut être qu'elle ne s'exprimait que comme ça après tout. Le jeune homme avait prit place devant le bureau de Mme Aburam et semblait sur le point de défaillir, son maigre sourire ne trompais personne. J'éprouvai de la compassion à son égard, je savais ce que ça faisait de devoir se montrer devant tout le monde et de devoir prendre la parole devant des inconnus prêts à vous juger.

Il se mit à nous parler de son pouvoir : Maitriser le temps! Rien que ça! cela devait être époustouflant, du coup j'avais hâte de voir ça! Je me suis toujours demandé comment se passait un voyage temporel... A ma grande déception il ne put faire de démo car il aurait été le seul à s'en rappeler et je me mit à frôler la paranoïa, si il remontait le temps je ne le saurai jamais, et si il venait de le remonter là? et là? et là?! Un vent glacial se propagea en moi, en fait ce pouvoir était angoissant!  Pis je me reprit. C'était exactement le genre d'attitude que je ne voulais pas voir envers moi... Quand il revint s'assoir à mes cotés, j'avais l'impression qu'il n'était plus le même enfin , je le voyais différemment. Je posais ma main sur son bras et dit tout bas pour ne pas être entendue de la prof :

-Ton pouvoir est incroyable, et je comprend ce que tu ressent, pour ma part, rien ne sortira de cette salle, je garderai le secret sur ton pouvoir promis.

Sa timidité m'avait touchée et j'avais envie de sympathiser avec lui. Ce fut ensuite le tour de la deuxième fille. Elle paraissait plus âgée que nous et surtout plus assurée! Elle devait avoir l'habitude d'utiliser son pouvoir et  de le montrer au autres. Elle se mit alors a produire des flammes au creux de ces mains d'un coup. Elle n'avait rien utiliser et pourtant les flammes étaient là, c'était hallucinant elle n'avait besoin d'aucune matière visible pour créer du feu. Les flammes rependirent une vive lumière dans la pièce et diffusèrent une vague de chaleur supportable. Cependant si nous sentions la chaleur de là où nous étions, comment faisait elle, elle même pour supporter le centre de la flamme? Yuuko modela à sa guise le feu pour en faire des répliques de nous même. J'était estomaquée, combien d'année fallait il pour maitriser à ce point un pouvoir? Personnellement il m'avait fallut quinze ans pour cela... Il y avait donc des gens aussi douée ici...

Quand elle revint s'assoir à son tour, nous attendîmes les commentaires de Mme Aburam, et fixâmes sa craie avec pour ma part, un peu d'anxiété. Finalement je sursautai en voyant entrer précipitamment une troisième jeune fille. Elle arrivait en retard pour le premier cours, c'était fort! Je regardait à nouveau le professeur, guettant sa réaction, c'était le moment de tester sa sévérité. Comme elle l'avait fait jusque là, elle continua de laisser la craie écrire au tableau, récitant les même instruction qu'auparavant : Démonstration de pouvoir, explication etc.  Bon et bien voyons un peu ça.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Sam 21 Sep - 20:59



Vive les Cours de Magie !… ~ ♪

J’observe droit devant moi, pensif. J’ai compris depuis longtemps que ma Magie réagit à mes sentiments. Plus ils sont forts et importants, mieux elle se déclenche aisément, notamment ceux de détresse, désespoir, terreur… C’est pour cela que j’essaye de rester de bonne humeur. Alors si jamais je me retrouve à nouveau seul… maintenant que ma Magie n’est plus verrouillée au maximum… mes anciennes émotions de tristesse pourraient refaire surface… et elles la mettront officiellement en marche. Qu’arriverait-il ensuite ? Comment ça tournerait réellement ? Je ne fais que supposer ce qu’il adviendrait du Monde depuis le début.

Soudain, je sens une main se poser sur mon bras qui me fait sursauter et sortir de ma tourmente dans laquelle j’errais. Je tourne la tête vers Rebekah, la fille qui m’avait encouragé à décrire ma propre Magie sans qu’elle s’en aperçoive. C’est alors qu’un désir d’avoir des animaux à mes côtés m’arpente d’un coup. Eux me comprennent et me soutiennent. Sauf qu’il n’y en a aucun ici, à part ma petite Flocon dormant paisiblement sur mes genoux. Je souris brièvement en pensant à sa présence constante.

La jeune fille me chuchote alors à l’oreille qu’elle est impressionnée par mon Pouvoir et promet de garder le secret à son sujet. Ces paroles font un tilt terrifiant dans ma tête. Un avertissement qui me ramène à l’orphelinat un court instant. Encore une qui désire obtenir la possession du Temps, j’en suis sûr ! Qu’est-ce qu’ils ont tous à le vouloir ? Qu’est-ce qu’il y a d’intéressant à Remonter le Temps et détruire le Monde ? Incompréhensibles, ces gens. Mais en tout cas, ils ne l’auront pas. Je le garde enfoui au fond de moi. Aurais-je eu tord de la trouver courageuse ? N’avait-elle fait que jouer la comédie ? Toutes mes pensées se brisent instantanément. J’ai encore commis une erreur… l’erreur de faire confiance trop facilement aux gens…

Par instinct, j’écarte mon bras de l’adolescente, une ombre assombrissant mon visage. Je grimace de dégoût, ne lui jetant aucun regard. Cependant, je riposte sur le même ton presque silencieux qu’elle, avec une pointe de haine en plus :

« Toi aussi tu le veux, c’est ça ? Tu réclames le Temps comme tous les autres ? »

Je regrette aussitôt mes paroles. Ce n’est pas mon genre de me mettre en colère. Je ne la connais pas suffisamment pour dire ça. Je serre mon écharpe tout en baissant la tête. Je perçois la dernière élève se lever et se placer à son tour devant nous. Elle nous dévoile ses flammes époustouflantes. L’air devient légèrement étouffant, surtout pour moi qui porte une écharpe. Un peu distrait, je caresse discrètement ma Flocon qui ronronne et se blottit contre moi. Je dois me calmer. Les gens ne sont pas tous comme ceux que j’ai rencontrés. Je tente de rattraper le coup en murmurant :

« Excuse-moi… Je me suis fait un jugement trop vite sur toi… »

Je relève la tête, étreignant de plus bel mon écharpe – ça devient habituel – et remarque que la dénommée Yuuko a représenté des clones de nous en feu. Je laisse échapper un petit cri de surprise. Whouah ! Fantastique ! Alors ça ressemble à ça la Magie du Feu ? C’est génial ! Heu… elle ne va pas déclencher l’alarme incendie ? J’en conclus que non car aucune sonnerie ne retentit. J’admire le spectacle jusqu’à la fin. Elle ne se brûle même pas !

Et c’est le moment que choisit une autre fille pour débouler en trombe dans la salle de classe. Elle se présente : Keiko. Et s’excuse auprès de Madame Aburam. Je souffle, enfin calmé, et souris, amusé par cette arrivée imprévue. S’ils étaient mes ennemis, ils m’auraient eu depuis un bout de temps, ce qui n’est pas le cas.

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Sam 28 Sep - 20:09


☼ Un cours tout pleins de magie ☼


Elle remarqua que les deux élèves avait l'air impressionné par son pouvoir, Kamiyo en avait lâché un petit cri de surprise en voyant son double de feu ce dresser devant lui. Alors qu'elle venait tout juste de s'asseoir, une jeune fille arriva dans la classe et ce présenta en s'excusant. Keiko. Aussitôt, Yuuko ce demanda quel était son don. La curiosité est un vilain défaut et est très récurent. La craie s'occupa d'écrire ce que dictait la professeur et la demoiselle croisa ses mains pour y poser son menton. Elle avait hâte de voir le pouvoir de la jeune fille. Profitant de ce petit moment pour caresser Tear qui ce tenait à côté d'elle. Il en ferma les yeux de contentement et sa maîtresse regarda les deux autres élèves: rebekah et kamiyo. Ils avaient des pouvoirs qui pourraient devenir vraiment très utiles une fois parfaitement contrôler. C'est vrai qu'on dirait qu'elle, elle le contrôle comme elle le veut ou presque mais elle a prit beaucoup de temps et brûler bien des vêtements pour pouvoir arriver à là où elle en est aujourd'hui.

Les yeux un peu dans le vide en attendant que la retardataire leurs fasse une démonstration de son pouvoir, elle ouvrit lentement sa paume au-dessus de sa paume et une petite flamme en jaillit, flottant à quelques centimètres du bois et ce modelant pour recréer une scène que Yuuko imaginait dans sa tête. Il y avait Rebekah qui réduisait la craie en poudre et juste à côté Kamiyo entouré d'écran et un cercle autour de lui. Elle s'imaginait bien que lorsqu'il utilisait son pouvoir ça devait ressembler à quelque chose comme cela. Ayant lut des livres sur plusieurs types de pouvoir, elle avait vu que les personnes qui étaient dotés du pouvoir du temps étaient entourées d'écran montrant leurs passés avec un cercle temporel sous leurs pieds. Celui-ci se rajouta à sa scène de flamme et elle referma sa main sur les deux figurines avec lenteur mais douceur avant de reposer ses yeux vert émeraude sur Keiko, attendant patiemment sa prestation.

[HRP: désolée pour le retard et la longueur ><"]
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Sam 28 Sep - 23:12


Electrokinésie, leçon n°1 !


"Tu vas pouvoir aller devant la classe, et nous faire une petite démonstration de ta magie, avec quelque explication sur des détails qu'on ne pourrait pas voir du premier coup"

La retardataire du retenir un soupir de soulagement quand la prof eut fini sa phrase, elle ne pensait pas pouvoir assister au cours en arrivant en retard dès le premier jour. Keiko se retourna vers ses camarades, ils  semblaient  assez distrait. L'une jouait avec une flammèche au creux de sa paume, le garçon semblait soulagé, mais la rouquine n'avait aucune idée du pourquoi du comment, il venait lui aussi de faire une démonstration et tout c'était bien passé ? Bah, aucune importance, et la deuxième jeune fille fixait madame Aburam comme si elle attendait quelque chose et la suivante... C'est la que Keiko se rendit compte qu'il n'y avait que quatre élève dans la salle, en s’intégrant au calcul. Elle haussa un sourcil puis se dit « Au moins, si on a des problèmes, la prof ne mettra pas longtemps à venir nous aider ...»

-« Je suis électrokinésiste tactile, c'est à dire que je suis ... » Keiko pris un petit instant pour réfléchir.
-« Une pile électrique ambulante. Un courant parcours tout mon épiderme, en continu. Je suis capable de varier l'intensité du courant en allant d'un simple chatouillement à une décharge de 10 000 volts. Je ne contrôle pas toujours, surtout quand je suis en colère. » Elle repris son souffle.
-« Quand je me concentre, je peux confiner l’électricité aux paumes de mes mains mais je ne peux pas encore le stopper complètement, et je suis incapable de la propager si je n'ai pas un contact physique. Je ne veux pas prendre le risque de toucher qui que ce soit, mais je veux bien vous faire voir quelque chose. »

Keiko éteignit les lumière, puis se dirigea vers les fenêtres pour baisser les stores, installant ainsi un peu d'ombre dans la pièce.

-« Prêts ? »

S'il ne l'étaient pas, tant pis. La rouquine se frotta activement les mains, puis les écarta rapidement d'une vingtaine de centimètres, des arcs électriques se formèrent entre les mains crépitant quelque secondes avant de disparaître. Elle recommença l'opération deux ou trois fois, augmentant toujours l'intensité. À la fin, elle y mit toutes sa puissance, le courant était si fort que l'on avaient l’impression qu'il y avait un petit orage dans la salle, les étincelles étaient éblouissantes et le bruits qu'elle faisait devaient être entendu depuis le rez-de-chaussée. Keiko ouvrit les store, ralluma la lumière et se retourna vers le professeur.

-«  Une des joies d'être moi, c'est que tout contact physique avec qui que soit m'est interdit, au cas ou je... Enfin vous m'avez tous compris... »
 
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Ven 11 Oct - 14:11



La petite phrase inconnue !



Et voila, la petite dernière avait finit sa présentation de pouvoir. "Une pile ambulante" hein? J'aime bien le concept, le et fait pouvoir jouer avec la foudre quand elle le souhaite. Mais son problème est qu'elle ne peut pas avoir de contacte avec les autres... Ceci-dit, Les autres pouvoir sont tout autant intriguant avec leur inconvénients, leur spécificités. Je vais donc leur donner ça? Vu qu'ils ne sont pas nombreux, mais, est-ce que je dois vraiment? On verra ça plus tard. Pour l'instant, je dois surement montrer ma propre magie. Aller hop, debout Kitsune, épate tes élèves !



Je me dirige alors vers l'avant de la sale, devant les 4 élèves. Ils se demandent surement ce que je comptes faire. Écrivons mes intention avec... Ah oui, elle à détruit ma craie... Et c'était la seul que j'avais sous la main... Bon, prenons alors ma magie pour faire, à la fois la démonstration, et leur expliquer ce que je fais. Je prend ma feuille, mon stylo, et la petite fiole d'ancre à ma ceinture. Je pose la feuille sur la table, commence à tremper mon stylo dans cette ancre, puis laisse agir mon symbole. Il s'agissait simplement d'une image "d'écriture", c'est à dire qu'elle écrira, avec une certaine couleur prédéfinie, un texte écrit en dessous.



La feuille commence à s'envoler en l'aire, moi sur le coté. Elle se fait mettre en petits, mais très nombreux, morceau rougeâtre, prenant une position par rapport à un centre, écrivant la phrase que j'avais inscrite avant :

Voila ma magie, je peut faire pratiquement tout ce que je veux, comme avec la craie précédemment, dans ma limite d'ancre.

Voila, ma petit démonstration étant finie, passons à la partie suivante de mon cours, et qui est souvent la moins appréciée, l'étude de la magie ancienne.



Pour commencer, je vais faire passer une petite feuille que je viens d'écrire, avec une écriture bizarre dessus. Une feuille à faire passer, une fois sa partie découpée (cliquez sur votre nom pour avoir votre phrase) :

Rebekah (magie noir : ombre)

Kamiyo (magie blanche : temps)

Yuuko (magie blanche : feu)

Keiko (magie blanche : foudre)



Voila, je vais leur dire quoi faire maintenant, enfin, leur écrire. Je fais donc la même manipulation que pour montrer ma magie, mais en changeant ma phrase :

"Bon, voila votre premier travaille, je vais (essayer) de vous apprendre ce language (voir texte suivant) qui est du Daedra ancien. Il s'agit de la langue utiliser par les premiers mages. Piur faire simple, eux pouvaient utiliser TOUTES les magies, mais seulement par la voix, à travers cette langue.

Pour commencer, il faut connaitre les bases. Je vous donne en même temps la signification de votre phrase, afin de pouvoir en déduire ce qu'il y est écrit (ne vous en faites pas, c'est normal de ne pas comprendre).





"Chacune de vos phrases correspond à ce que devais prononcer les mage ancien, pour manipuler votre magie, voila ce qu'elles veulent dire :

Rebekah : Ma magie est noir comme votre ombre

Kamiyo : Le temps appartient à moi et moi seul

Yuuko : Le feu est en moi mais sur toi

Keiko : La foudre, élément puissant mais hors de control.

Il leur fallait prononcer cette phrase dans une état de "tance" pour pouvoir utiliser la magie. Mais l'utiliser ne veut pas dire la maîtriser, pratiquement personne n'en était capable. Par exemple, Keiko pourrait utiliser la téléportation, si elle connaissait la phrase, et savais comment faire ressortir sa magie. Mais, plus la magie est complexe, plus la phrase est longue. Vos magie sont classé "basique", car il n'y à rien de difficile à comprendre une fois que vous avez dit leur noms.

Maintenant, si vous avez des question?"




[HRP :
-Si vous avez du mal à ouvrir votre phrase, pas de problème, lisez la suite, elle est traduite plus bas.
-Si vous avez du mal à lire avec mon code perso (je peux comprendre ça) dites le moi, je re-posterais avec mon précédent code.
-pardon du retard ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Ven 18 Oct - 11:12


Les mots anciens


La dernière fille passa enfin, au vu de son pouvoir, je n'avais pas vraiment envie de servir de cobaye!! C'était une magie plutôt défensive étant donné que quiconque la touchait se faisait carboniser. En même temps même si elle avait l'air joyeuse, cela devait être un fardeau plutôt lourd à porter. Qui dit zéro contact dit que personne ne vous fait de câlins, personne ne vous approche et  qu'en était il de la manipulation d'objet électroniques? Je frissonnai pour elle. A vrai l'empathie envers mes chers camarades ne semblait pas bien me réussir. Kamiyo m'avait gentiment remise à ma place avant de s'excuser de son comportement. Il avait l'air bien dans sa peau lui aussi...

La prof nous présenta enfin son pouvoir, je finissais par croire qu'elle était muette. En fait elle utilisait une magie des runes afin d'animer tout ce qui ne l'était pas et de s'en servir à sa guise. Un pouvoir que je ne connaissait pas malgré mes connaissances poussée. Pas étonnant qu'un prof puisse se servir d'une magie si puissante, car l'apprentissage des runes n'est pas donné à tout le monde.  Puis elle nous distribua des bande de papier avec une phrase qui nous était propre. Je lus la mienne sans difficulté, comme si il eut s'agit de notre alphabet courant. En effet les textes ancien faisaient parti de l'héritage familiale des Devilson et je devait l'apprendre comme une seconde langue. Nous avions même une partie de la bibliothèque remplie de manuscrit anciens écrits avec ces caractères.  A voir la tête des autres ils ne comprenais pas très bien cette langue.

-Ma magie est aussi noire que votre ombre.

Je lus ma phrase tout bas. Il s'agissait de la phrase prononcée par les anciens mages pour s'approprier le pouvoir des Ombres.  Je le savais car même si j'étais née avec ce pouvoir, lors d'un rituel on me fit prononcer cette phrase quand j'étais gamine.  De plus cette phrase était devenu le dicton de ma famille, la phrase la représentant le mieux. Elle était inscrite sur les murs du manoir, sous les cadres des tableaux, au dessus de la bibliothèque, sous les armoiries des Devilson etc. Je l'avais donc lue et relut un bon nombre de fois.

La prof demanda si nous avions des question, je levais donc la main :

-Madame, j'aurais une question, si nous devons manipuler différents pouvoir que nous ne connaissons pas, peut être vaudrait il mieux faire cours dehors? Nous aurions plus de place et moins de chance de détruire le bâtiment, même si il est robuste. Nous aurions aussi moins de chance de nous blesser entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Dim 20 Oct - 0:19



Vive les Cours de Magie !… ~ ♪

J’écoute attentivement la nouvelle venue portant le nom de Keiko présenter son Pouvoir. Une pile électrique ambulante… En voilà un sacré surnom ! La pauvre quand même… Ça ne doit pas être facile tous les jours d’être parcouru d’électricité. Elle semble se débrouiller malgré tout. Elle est forte et persévérante. J’aimerais bien être un peu comme elle au lieu d’essayer de garder le Temps bloqué au fond de moi car je le crains. Je serre mon écharpe dans ma main. J’ai la sensation qu’il s’écoule différemment autour de moi… C’est dérangeant…

Pour chasser mes pensées assez sombres, je secoue la tête et regarde autour de moi. La dénommée Keiko s’assoit à une table. Je remarque la Magicienne du Feu jouer avec une flamme. On dirait qu’elle représente des scènes… Ça ressemble à deux personnes. L’une des deux me ramène des souvenirs lorsque j’ai enclenché le Temps. Le Cercle Temporel… Mais à quoi correspondent tous ces carrés autour de la silhouette ? Je n’en ai pas la moindre idée… Ils ont l’allure d’écran… À ma connaissance, il n’y a pas d’écrans lorsque j’utilise ma Magie… Elle doit sans doute se l’imaginer ainsi. Ou alors, c’est quelqu’un d’autre tout bêtement !

Madame Aburam nous présente à son tour son Pouvoir, dont je ne comprends pas le fonctionnement même avec la démonstration. Ce que je suis parvenu à suivre : lorsqu’elle écrit quelque chose sur un bout de papier avec son stylo et son encre, cela se reproduit réellement. Ce que je ne comprends pas non plus, c’est pourquoi elle ne parle pas. Ça serait plus simple, pour moi, d’expliquer à l’oral… Elle poursuit son cours en nous faisant passer une feuille. D’après elle, ce sont les phrases dites par les anciens grands Mages qui maîtrisaient toutes les Magies… Oui, bien sûr, c’est tout à fait normal et possible… Je souris doucement, amusé par ma propre ironie, relâchant l’étreinte sur mon écharpe. Flocon, à moitié endormie, lève la tête vers moi. Je la caresse en lui disant que ce que la Professeur nous apprend est marrant mais que je ne pige pas grand-chose. Elle miaule tout bas.

Apparemment, les Mages disaient une phrase pour utiliser un Pouvoir. La phrase qui correspond à ma Magie – qui est déclarée comme Magie Blanche, j’ai du mal à y croire – ressemble à du charabia. J’ai beau tourné la feuille dans tous les sens, impossible à déchiffrer ! Madame Aburam ajoute que c’est du Daedra. C’est quoi ce nom bizarre encore ? Et on doit l’apprendre ? Ça va être galère, je le sens… La Professeur finit par nous donner la traduction. J’ai cherché pendant environ cinq minutes pour rien… « Le Temps appartient à moi et moi seul. » Mais oui… je n’en doute pas… Dans ce cas, pourquoi je l’ai maintenant ? Vive la logique…

Rebekah, celle qui a voulu me soutenir un peu plus tôt, demande alors pourquoi on ne ferait pas cours dehors si on est sensé tester notre Magie, je suppose. Hein ? Quoi ? Hors de question pour moi ! Je resterai assis sur un banc à regarder ! Je ne peux pas enclencher mon Pouvoir… c’est pour ça que je n’ai pas fait de démonstration… J’étreins une nouvelle fois mon écharpe et lui lance un regard terrifié en murmurant :

« Dans ce cas, si on doit essayer, je quitte le cours tout de suite… Ça ne sert à rien que je suive le reste… »

Flocon vient se frotter contre moi pour me rassurer. Mais ça ne change rien à la terreur qu’on peut désormais lire dans mon regard…

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Dim 20 Oct - 12:09


☼ Un cours tout pleins de magie ☼


La retardataire, du nom de Keiko, présenta sa magie et Yuuko en écarquilla les yeux d'étonnement: il n'y que de très bons pouvoirs ici! Elle en soupir, dépitée, avant d'admirer sa prestation. Mais ne pas pouvoir toucher les gens, ça c'est un problème de taille. Pas de contact ni rien! Ce qu'elle la plaignait quand même. Elle la suivit des yeux tandis qu'elle s'assit et ce fût la prof qui nous fit une démonstration de son pouvoir. Pouvoir tout faire dans la limite de l'encre? Si c'est pas un superbe pouvoir ça! Même la prof a un chouette pouvoir! Décidément, la demoiselle commençait à se sentir bien ordinaire comparer à eux.

Elle remarqua que Kamiyo regarda sa petite scène de feu et sourit avant de faire voler le petit lui qu'elle avait faite. Celui-ci grandit un peu et sourit aussi au jeune homme avant de s'incliner et de disparaître. La prof fit voler des papiers jusqu'à eux et la jeune fille le regarde en fronçant les sourcils. "Le feu est en moi mais sur toi." Pas très longue ma phrase, ce qui prouve encore une fois que sa magie n'est pas si complexe que ça vu que les autres élèves ont l'air d'avoir eu une phrase plus longue. Bah, "chaque magie est unique" comme aimait le dire ma mère. Par contre, une démonstration à l'intérieur? Pas possible! Si elle ne sens ni les brûlures ni la chaleur de mes flammes, les autres et le murs eux, le sentent! C'est donc en hochant vivement la tête qu'elle rejoignit l'avis de Rebekah

-C'est vrai que ce sera plus facile pour nous. Je n'aurai pas la peur de brûler quelqu'un ou carrément un mur. Dehors on aura plus d'espace et se sera nettement plus facile pour nous exercer.


Yuuko regarda les autres et remarqua le regard emplit de terreur de Kamiyo. Discrètement, elle fit naître des petites lettres de flamme en face du jeune homme. Elle avait écrit en face de lui "Ne t'inquiète pas Kamiyo. Si tu as peur d'utiliser ta magie, dis le à la prof.". Elle n'aimait pas voir les gens apeuré et il était clairement remplit de terreur à l'idée d'utiliser sa magie. Les lettres disparurent comme la petite figurine et elle se concentra sur sa phrase.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie ! Mar 29 Oct - 21:04


La foudre, élément puissant mais hors de contrôle.


Keiko vint s'assoir derrière la fille blonde au longs cheveux, elle devait être en première ou deuxième année, guère plus. Elle était déçue, non pas de sa prestation car elle avait réussi a faire ce qu'elle voulait. Elle était sûre à cent pour cent qu'aucun d'entre eux n’essaierai de la toucher pour voir ce que cela fait... Ce qui la décevait c'est d'être arrivée après la bataille et de ne pas pouvoir observer le pouvoir des autres, mise à part Yuuko qu'elle pouvait observer jouer avec ses flammes au creux de ses mains, quelle était le pouvoir des autres? La prof avait elle montrer le sien ou les siens? Autant de questions qui resteraient sans réponses pour le moment.

Finalement, elle n'avait pas tout loupé, Madame Aburam fît une petite démo de son pouvoir... Elle disait pouvoir tout faire du moment qu'elle avait de l'encre? Pouvait elle l'empêcher de taser tout ceux qui la touchait? Lui permettrais elle de savoir ce qu'est une caresse sur la joue, de tenir une amie par la main, ou même ce qu'est le baiser d'un garçon? Ces pensée la firent sourirent, puis la réalité lui revint en pleine face. Il fallait attendre, il lui fallait travailler dur. Elle n'entrevoyait que deux solutions à son problème, maitriser totalement la foudre qui l'anime, ou apprendre un nouveau pouvoir qui lui permettrait d'insensibiliser les gens quelle touche... Ni l'un ni l'autre n'était à sa portée.

Ses rêveries avait fait passer le temps, et un papier s'était retrouver devant elle, les autres lui avait fait passer vu qu'elle était la dernière de la liste. Elle ne comprenait rien de ce qui était écrit là, mis a part son nom...  Keiko entendis son nom, la prof venait de la prendre pour exemple. C'était typiquement le truc que l'adolescente n'aimait pas mais elle ne releva pas, être en retard était largement suffisant pour la journée, pas la peine de récolter une heure de colle en prime pour s'être emportée durant le cours...

La foudre, élément puissant mais hors de contrôle. Alors c’était ce que toutes ses runes voulait dire? Kei' le nota au crayon de papier en dessous, puis le gomma. Comme elle aimait jouer avec les mots, elle le tourna d'une façon différent.


Foudre, puissance élémentaire indomptable. Voilà, ça lui convenait mieux.

La jeune fille devant elle émit l'idée de s'exercer dehors, le garçon voulait quitter le cours s'il fallait pratiquer. Son pouvoir était si terrible que ça? Et la pyrokinesiste voulait elle aussi sortir. Au tour de la rouquine de prendre la parole:


-"Moi ça m'est égale, que l'on aille dehors ou qu'on reste ici, je ne risque pas d'abimer qui ou quoi que ce soit."
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un cours de magie, plein de... Magie !

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Un cours de magie, plein de... Magie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cours de Niveau 1, la Magie dans tous ses Etats !
» [Cours d'Histoire de la magie] Premier cours
» Cours numéro 2 : la magie noire
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues
» Magie Perdue et magie compatible.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-