Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5574
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin] Mar 25 Nov - 22:20

-Zzzz...

Comme une légère brise, j'avais la sensation qu'un courant d'air chaud venait jusqu'à moi, me caressant alors dans mon sommeil et me faisant frissonner. Ici, il faisait chaud, j'étais à l'abri du froid et à cette seule idée je souriais dans mon repos... Ce lieu ? Non, ce n'était peut-être pas le meilleur endroit pour dormir, il y avait bien les dortoirs pour ça mais nous n'étions à peine qu'en fin d'après-midi... Et je n'avais pas trouvé la force d'aller jusqu'à mon lit alors je me suis écroulé sur l'un des canapés. Par chance, celui-ci avait été réchauffé par la cheminée et les radiateurs du salon... C'était pour moi le vrai paradis... Je me sentais si bien que je crois que je risquais de passer ma nuit ici... C'était bien parti pour, j'étais à une horaire où il n'y avait que quelques élèves... Peut-être même que certains me regardaient dormir ? Je ne sais pas, j'étais trop bien là où j'étais.
Recroqueviller en position fœtale sur l'un des canapés, j'étais vraiment bien placé... Serrant autour de mes bras ma casquette marine, je crois que je ne réussissais à entendre que mes légers roupillent...

Les souvenirs remontaient alors jusqu'à moi, me faisant penser à ce que j'avais fait avant de finir comme une marmotte sur un gros coussin... C'est vrai que les journées étaient interminables, je passais mon temps à m'entraîner pour mon propre bien et à entendre malheureusement Astaslal me hurler dans les oreilles... En plus, j'avais aucune de lui échapper comme il était carrément en moi. Je me demandais bien ce qu'il faisait...
-"Oh ! Aller ! Écrase le bizut, écrase le bizut ! Je t'aurai ! JE T'AURAI ! Écrase le bizut ! Écrase écrase écrase ! Ah Ah Ah !"

-"Hmm..."

-"AAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHH ! Hé Hé Hé !"

-"Comment fais-tu donc pour perdre dans ce que tu as toi-même créer par le siège de la conscience de ce jeune garçon ?"

-"Mais, je ne perd pas, non. Ceci est une version avancée de l'écrase-taupe et ça se joue sur un temps imparti donc on ne peut jamais perdre !"

-"Et comment te supportes-tu toi-même ?"

-"Je n'en ai pas la moindre idée. Aller ! On reprend !"

Enfin... Du moment qu'il ne m'embêtait pas, j'étais content... D'ailleurs, il y a bien une télévision ici ? On dirait que quelqu'un va mettre en film. Oh, mais qu'est-ce que ça change ? Je gigotais alors de droite à gauche pour mieux repositionner. Dans tous les cas, je crois que je n'allais peut-être pas tarder à me réveiller, qu'est-ce qui pourrait arriver de pire après tout ?

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color


Dernière édition par Naoto Yukinojo le Mar 2 Déc - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kokoro Kokuchô

Féminin
Messages : 170
Kamas : 2635
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : and i'm so haappyyyyyyy
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin] Mer 26 Nov - 7:20



With Naoto Yukinojo


Siège du sommeil
Encore une journée froide qui s'avançait avec la lenteur d'une limace. Autant dire que ça ne plaisait pas à tout le monde, encore moins à une petite demoiselle, petite de taille s'entend. Elle marchait d'un pas rapide vers le salon, sa longue chevelure d'ébène flottant derrière elle. Son familier, une renarde au poil flamboyant et aux ailes faites de plumes et de poils, marchait à ses côtés avec le museau légèrement relevé de manière hautaine, un peu comme sa maîtresse. C'est vrai que celle-ci avait prit un air supérieur sans le vouloir, c'était sûrement à cause de cela que des gens la fusillait du regard.

-Aaaah myra... Ou me propose tu d'aller me reposer?

Son familier réfléchit quelques instant avant de s'arrêter devant la pote du salon. La jeune femme mit quelques secondes à se rendre compte que Myra s'était arrêtée et revint vers elle, se plantant devant la porte de la pièce

-Pourquoi pas. Et on dirait qu'il y a quelqu'un à l'intérieur.

S'avançant d'un pas léger, elle entra sans faire de bruit dans la pièce avant de voir qu'un jeune garçon somnolait sur l'un des canapé près du feu. Haussant un sourcil, un peu étonnée, la demoiselle le fixa en silence avant que sa renarde ne brise le silence

-Ça me rappelle des souvenirs. Non pas que tu dormais mais tu m'avais l'air bien fatiguée la première fois que tu étais venue ici.

Souriante, la jeune femme e remémora la première soirée qu'elle avait passé dans ce pensionnat. Elle s'en était blessée une aile en tombant dans les pommes comme une pure maladroite. Et avait serrer loki dans ses bras pendant sa crise de larme comme si il était une peluche, une très gentil peluche d'ailleurs. Secouant la tête, la demoiselle s'assit sur un fauteuil à côté du canapé ou siégeait l'endormi et posa son regard d'un violet profond sur les flammes qui dansaient joyeusement dans l'âtre. Myra s'allongea aux pieds de sa maîtresse, gardant un oeil aussi violet que ceux de la jeune femme sur l'endormit.

-Ne fais pas de bruit Myra.

Reposant son regard sur l'âtre, la demoiselle remonta ses genoux jusque son menton sans faire de bruit, ne tenant pas à réveiller le jeune endormit.




════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5574
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin] Mer 26 Nov - 22:38

A voix douce, je bafouillais alors durant quelques secondes des paroles incompréhensibles, poussant ensuite un léger gémissement puis gigotant en bascule avant de détendre mon visage, celui-ci apaisé et esquissant un petit sourire. Je continuais à dormir de façon même plus agréable, il faisait bon et mon corps voulait de moi que je me repose ; ce que je n’ai certainement pas refusé. Alors que je ne voyais qu’un noir complet dans mon sommeil, je sentis subitement que revenait à ma conscience mais que je dormais. Presque comme si je pouvais me balader à l’extérieur de mon corps, un peu comme la caméra que l’on contrôle dans les jeux vidéo à la troisième personne. C’était bizarre, mais ce n’était clairement pas suffisant pour me faire sortir de mon petit nuage… Je n’avais absolument pas conscience de ce qu’il se passait autour de moi, c’était comme si je n’entendais rien alors que c’est peut-être seulement parce que tout ce qui se trouvait autour de moi passait au deuxième plan, comme quoi on ne peut pas être conscient de tout ce que l’on veut. Enfin…

A mon tour, maintenant… Je marchais toujours d’un pas aisé. Ici, dans ce pensionnat, on apprenait à respecter un peu plus la magnifique créature que j’étais ainsi que les femelles, chose qui était auparavant différente. Mais, je ne vais pas m’en plaindre, ce ne sont que des petites choses et j’ai toujours trouvée mignon la façon dont les humains commettent des erreurs. Je n’avais clairement pas eu ce type de luxe il y a longtemps… Mais qu’importe, j’avais envie de retrouver mon bon maître qui semblait comme se faire « plaisir ». Je suppose qu’il est avec une jolie fille, une nouvelle fois… Hé hé hé… Il ne peut pas s’en empêcher et ne s’aperçoit pas de ce pouvoir « aimanté » qu’il possède auprès de nous… Néanmoins, j’avais envie de vérifier et… Qui sait ?
Je m’avançais donc, traversant le hall sous l’observation de certains élèves qui semblèrent surpris de me voir. J’entrais ainsi dans le salon, voyant reposer mon maître comme un petit ange. Sous le signe du hasard ou de la chance, il y avait là une belle fille assise à côté. Eh bien, eh bien… Je m’avançais jusqu’à bondir sur le canapé où se trouvait mon jeune maître, me mettant en position d’assise et regardant la jeune fille, me léchant l’avant-patte. Peut-être ne si attendait-elle pas ? Mais moi, j’étais bien l’une des seules capables de parler aux autres familiers ou aux humains et même n’importe qui, je ne me limitais pas et je m’offrais des libertés… Comment ? Eh bien, c’est un secret, sachez-le… De ma voix douce, je commençais ainsi :

-Eh bien, salutation. Je me demande bien pourquoi une si jolie demoiselle comme vous faite ici, à côté de mon maître.

J’attendais ainsi sa réponse.

L’être venant ainsi à vous possède bien l’apparence d’un chat, ou plutôt d’une chatte pour être plus précis. La fourrure d’un blanc immaculé et l’apparence semblable comme à une grosse boule de coton combinée à ces yeux bleus ciel, voilà une chatte des plus remarquables.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kokoro Kokuchô

Féminin
Messages : 170
Kamas : 2635
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : and i'm so haappyyyyyyy
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin] Jeu 27 Nov - 8:16



With Naoto Yukinojo


Siège du sommeil
La demoiselle de frottait les mains près du feu pour se réchauffer un peu, se recroquevillant sur elle même pour conserver encore un peu de chaleur. Le jeune garçon lui, dormait comme un bébé avec un visage paisible. La jeune femme lui trouva une petite ressemblance avec neiko quand celui-ci dormait: il avait tout les deux ce visage paisible d'un enfant endormit. Souriante, la demoiselle espérait qu'elle allait bien s'entendre avec elle.


Puis myra dressa ses oreilles, relevant la tête en signe que quelqu'un arrivait. Sauf que ce n'était pas quelqu'un. Enfin pas exactement. C'était un chat, tout blanc et pareil à une boule de coton. Dans tout ce blanc, il n'y avait que ses prunelles de ciel à la pupilles fendu. Il était très beau ce chat. Et quelle ne fût pas sa surprise quand le chat lui parla. De part sa voix plutôt féminine, la jeune femme supposa que c'était une femelle. Remise de sa surprise, elle finit par répondre

-Enchantée euh...ne sachant pas quelle formule de politesse utiliser pour une chatte, elle finit par dire mademoiselle chat. Je suis arrivée ici il y a peu de temps et quand j'ai vu ce jeune garçon dormir, je n'ai pas voulu le déranger. J'étais venue ici pour me réchauffer car il fait plutôt froid dehors

Souriante, elle avait chuchoté pour ne pas réveiller l'endormit. Sa renarde regardait la chatte avait la plus grande interrogation dans sa tête: comment faisait-elle pour pouvoir parler à sa maîtresse? Et c'est vrai qu'elle était belle cette boule de poil. Grimaçant légèrement, elle planta ses prunelles améthystes dans celle du chat, se rallongeant aux pieds de sa maîtresse

-C'est étrange qu'elle arrive à te parler. Normalement nous ne pouvons parler qu'à notre maître ou maîtresse et pas aux autres humains.

Hochant la tête, la demoiselle approuva et fixa l'animal à son tour, intriguée au plus haut par ce don étrange. Elle finit par le demander

-Dites moi, comment réussissez vous à me parler? En temps normal les familiers ne peuvent parler qu'à leurs maîtres et aux autres familiers.

Penchant un peu la tête sur le côté, ses longs cheveux d'ébène suivant le mouvement avec lenteur alors que la jeune femme attendait la réponse.




════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5574
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin] Jeu 27 Nov - 19:06

Eh bien. Elle est aussi mignonne que je ne l’avais espérée. Je suppose que ce qui est mignon attire les choses mignonnes mais tout dépend des goûts après tout. Je souriais en la fixant de mes yeux perçants, au moins elle était plus ou moins à l’aise mais on dirait qu’elle s’était rendue que quelque chose n’allait pas… Hé hé hé hé ! Elle est perspicace et réactive ! J’aime ça ! Mais, peut-être était-elle un peu trop sérieuse ? Après tout, ce que je demandais n’était là que pour amorcer une discussion, elle me prouvait au moins qu’elle est sincère et c’était un point intéressant. Lorsqu’elle répondit à ma question, j’avais trouvé un certain charme dans sa démarche et ses paroles mais je ne pouvais m’empêcher d’éprouver comme une envie irrésistible de la taquiner ! Devrais-je me contenir ? Oh, je ne sais pas. Je vais peut-être trouver un moyen pour calmer mes sens ? Hé hé hé… Elle chuchotait aussi, était-ce donc une fille qui éprouvait pour les autres avant d’éprouver pour soi-même ? Eh bien, si c’était le cas, il faut dire que c’est chez certains jeunes que l’on trouve le plus de sagesse… Enfin, qui sait ? Nous pouvions bien nous montrer intelligents pendant quelques secondes avant de disparaître dans l’obscurité…

Immédiatement, un regard se posait sur moi. Immédiatement, je savais déjà que c’était là le familier de la jeune fille qui était en face de moi. Et même, il fallait dire que j’avais suffisamment d’expérience pour prédire les « moutons » qui semblent faire partir de la même race que moi. Oh, c’est bien simple. Un schéma d’un familier surprotecteur, incapable de définir les paramètres précis pour une certitude, compatissant simplement et purement avec leurs maîtres, ne prenant le parti que de leur maître ou maîtresse et bien évidemment, une peluche vivante dont vous aviez bien coutumes de dorloter. Il faut dire que ce n’était pas une mauvaise chose d’être dorloter, mais les familiers se ressemblent bien trop. Sur bien une quinzaine rencontrée, deux ou peut-être trois semblaient « vivre ». J’espérais parfois me faire des idées, mais ce n’était pourtant bien souvent pas le cas…
D’ailleurs, pensait-elle réellement que je ne l’entendais pas ? Je regardais ce familier à peine eut elle prononcer ses mots. Voyons voyons. Il y avait une différence entre savoir et préjugée. Je pensais que vous étiez plus raisonnable que cela quoiqu’il en soit.

La jeune fille semblait bien acquiescer mais je suppose que c’est parce qu’elle est jeune. Mais, ce que j’aurai aimée ne pas entendre, c’est le fait est qu’elle répète exactement ce que son familier venait de lui dire. Je souriais toujours bien qu’un peu intriguer, je penchais légèrement la tête sur le côté en regardant cette jeune fille.
Au moins, puis-je changer sa perception ? Je disais alors de ma voix douce…

-Voyons, il n’y a pas besoin de répéter ce que votre familier vous a dit, je pense pouvoir vous écoutez pour la chatte que je suis.

Je marquais alors une pause en passant ma langue sur l’une de mes pattes-avant pour frotter ensuite le dessus de mon visage. Je continuais alors à m’exprimer.

-Tous les deux, vous devriez vous demander ce qui n’est pas « normal » entre pouvoir parler à tous et son inverse. D’ailleurs ? Je ne me suis pas présentée. Je m’appelle Shiva, enchanté de vous rencontrer tous deux.

Je regardais alors les deux personnages en souriant aussi malicieusement que mon apparence ne laissait le percevoir.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kokoro Kokuchô

Féminin
Messages : 170
Kamas : 2635
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : and i'm so haappyyyyyyy
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin] Dim 30 Nov - 11:12



With Naoto Yukinojo


Siège du sommeil
La demoiselle détaillait le chat, vraiment fascinée par celui-ci. Elle n'avait jamais rencontré de familier qui pouvait parler à tout le monde. Sa renarde non plus d'ailleurs. Réfléchissant, la jeune femme hocha la tête au chat et elle se présenta sous le nom de shiva. C'est pas le nom d'une divinité indienne a 6 ou 8 bras ça? En imaginant le chat avec plusieurs pattes, la demoiselle rigola un peu et expliqua pourquoi elle riait avant qu'un malentendu ce forme

-Désolée d'avoir rit Shiva. Votre nom est le même que celui d'une divinité indienne qui possède plusieurs bras. Et je vous ai imaginé avec plusieurs pattes.

Son sourire resta accroché à son visage et sa renarde inclina un peu la tête pour se présenter à son tour

-Enchantée Shiva. Je m'appelle Myra.

Sa maîtresse la caressa entre les oreilles et celle-ci semblait sourire en appréciant ce geste. Posant ses prunelles violettes sur la cahtte, la demoiselle se présenta à son tour

-Enchantée également. Je m'appelle Yuki M. Shirakiin.

Fronçant les sourcils sous la réflexion, se demandant si c'était un don que Shiva avait ou si elle est arrivée comme ça. Dans ce cas ça voudrait dire que tout les familiers peuvent parler à n'importe qui à part leurs maîtres? Vraiment étrange tout ça. De ses yeux scrutateurs, elle détailla un peu plus Shiva, cherchant un quelconque indice sur... elle ne savait pas trop quoi ais bon. Elle finit par demander

-C'est votre don de pouvoir parler à tout le monde ou vous êtes arrivée avec cette capacité?

Sa renarde s'assit et rajouta ce que pensait sa maîtresse

-Si tu es arrivée comme ça, ça peut vouloir dire que tout les familiers peuvent parler aux autres humains. Se serait intéressant. Et peu tu être plus explicite dans ce que tu as dis qu'on devrait ce demander, la miss et moi.

La maîtresse et la renarde partageait ce point: elles étaient aussi curieuse l'une que l'autre et parfois, à trop poser de questions, elles ne pensent plus qu'à des questions et non a d'éventuelles réponses, surtout qu'elles peuvent être très évidentes qu'elles prendront du temps pour la trouver ou la comprendre. Mais l'une comme l'autre étaient discrète et ne cessaient de chuchoter pour ne pas réveiller le maître de Shiva. Il avait l'air de bien dormir, autant ne pas le réveiller maintenant.




════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5574
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin] Dim 30 Nov - 12:17

En gardant mon petit sourire malicieux, je penchais légèrement le visage sur la gauche lorsqu’elle commença à rire de nouveau. Je me demandais bien ce qui pouvait provoquer un rire chez notre demoiselle, j’avais la sensation que c’était même un peu grossier d’éclater de rire sous le nez d’une personne et je crois qu’elle ne s’en était pas rendu compte. Enfin ! Je n’étais pas un chat difficile après tout ! Mais j‘avais la grande curiosité de savoir ce qu’elle avait en tête. De ce que je pouvais savoir, c’était simplement une pensée puis une réflexion qui a provoquée tout ceci, mais encore fallait-il savoir ce que c’était. Lorsqu’elle prononça ces paroles, mon sourire disparut. Il fallait dire que ce qu’elle avait dit m’avait mis mal à l’aise et pour cause, ceci me rappelle des souvenirs qui n’étaient pas glorieux pour un chat. J’ai alors pris conscience de plusieurs choses, je savais maintenant qu’il semblerait que je conserve toujours des liaisons avec l’espèce humaine malgré mes efforts. On ne peut pas échapper à ses origines, pas vrai ?

Je baissais alors légèrement le visage vers le sol quand mes pensées percutèrent mes souvenirs. Je n’avais pas la moindre envie que cette jeune fille se préoccupe de moi. Je possède bien une histoire personnelle après tout ? Et je n’étais pas disposée à la partager, vous m’en voyez navrée.
Mon sourire apparut de nouveau une fois que je me sentais un peu mieux, et je regardais nos deux protagonistes. Il faut dire que la façon qu’avait de se présenter le familier et sa maîtresse était hilarante ! Je ne m’attendais pas à de tels honneurs mais soit, si ce qu’elle souhaitait. En plus, peut-être était-ce une façon de se faire pardonner ? Mon sourire s’accentuait et je commençais à ressembler à une bienveillante, ce qui ne me gênait pas et me correspondait plutôt bien. Quand je perçus alors les deux personnages se placer en réflexion presque simultanément, je me demandais bien jusqu’à quel point le familier et son maître peuvent être proche. Les familiers les plus proches de leur maître étaient néanmoins et habituellement des familiers plutôt jeunes, ils en existaient des un peu plus âgés qui devenaient différents et enfin les autres…

Je repris alors mon air nonchalante en me léchant l’avant-patte, tandis que leurs bouches et les yeux me questionnaient. J’aimais bien être le centre d’attention, mais je ne comptais pas dévoiler mon secret. Non ! Jouons un peu ! Essayer donc de deviner… Je disais alors :

-Oh ! Je suis persuadée que tous les familiers sont capables de parler avec n’importe qui. Peut-être suis-je une exception ? Peut-être bien… Ou non. Ce n’est néanmoins pas un don, ni une capacité, ni une chose innée : je l’ai moi-même constituée.

Je laissais alors un court silence en me demandant si je devrais en dire plus… Voyons, notre chère Yuki M. Shirakiin et Myra sont gentilles, je pense que je pourrai leur faire cette faveur… Hum… Myra… Myra ? Ce nom me rappelait beaucoup de souvenirs ! Ah Ah Ah ! Je n’aurai jamais pensée qu’ici, autant de souvenirs resurgissent ! Je continuais alors sur mes paroles, je comptais en dévoiler un peu :

-Ma capacité à parler avec vous provient simplement du pouvoir que je partage avec mon maître. En vérité, j’utilise simplement ce pouvoir à un degré différent.

Peut-être en avais-je trop dit ? Oh Oh ! Je n’avais pas envie d’être considérée comme un chat terrifiant ! Mais allons, voyons comment notre demoiselle réagirait.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kokoro Kokuchô

Féminin
Messages : 170
Kamas : 2635
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : and i'm so haappyyyyyyy
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin] Lun 1 Déc - 7:55



With Naoto Yukinojo


Siège du sommeil
Yuki regarda Shiva qui baissa sa tête de félin après qu'elle lui ait expliqué la raison e son rire. L'avait-elle vexé? Non, en temps normal quand on est vexé on ne baisse pas la tête avec un air un peu triste. Alors quoi? Fronçant un peu les sourcils, la demoiselle réfléchit à la raison qui aurait pu mettre le familier dans cet état. Elle n'eut pas le temps d’approfondir sa réflexion car le chat releva sa tête avec un air un peu plus joyeux. Allons bon, de mauvais souvenirs qui étaient venu la hanter? Tapotant son menton du bout de l'index, la jeune femme se demanda vraiment si c'était ça et si oui, quels souvenirs. Elle se retient néanmoins de demander, ne voulant pas son montrer curieuse au point d'en être indiscrète. Sa renarde fut la première à réagir à ses paroles

-Tu l'as constituée?

Dans sa voix on entendait une touche de soupçon, comme si elle n'y croyait pas vraiment. Après avoir marqué une petite pause, Shiva reprit ses explications et la ce fût la maîtresse qui réagit

-Un degré différent? Comment ça? Ton maître ne peut pas parler avec tout les familiers comme toi tu peux parler à tout les humains?

Passant une main dans ses cheveux, ses doigts frôlèrent ses plumes qui lui rappelèrent qu'elle n'était pas si humaine que ça. Elle corrigea donc

-Enfin humain et hybride.

Sa curiosité était piquée à vif et Yuki trouvait ce chat vraiment intéressant. Elle se pencha légèrement vers Shiva, attendant sa réponse qu'elle boirait avidement et qui n'assouvirait jamais assez sa curiosité et qui provoquerait la naissances d'autres questions dans son esprits. Myra s'installa un peu mieux telle que sa maîtresse qui s'assit en tailleur sur le fauteuil, trouvant que cette position était décidément la plus confortable.Une autre question lui vient en tête et franchit ses lèvres

-J'y pense, votre maître est un hybride ou un humain?

Jetant un coup d'oeil au jeune garçon qui dormait sur le fauteuil, la demoiselle ce dit que si il était un hybride, il cachait ses propriétés d'hybride, un peu comme elle. Enfin dans son cas elles n'étaient pas très visible car malgré le fait qu'elle puisse rentrer ses ailes, des petites plumes blanches comme la neige trônaient derrière ses oreilles et au niveau de la nuque. Et elles ne se voyaient pas vraiment même si elles contrastaient énormément dans l'onyx de ses cheveux. Son familier fixa l'endormit et se tourna vers la jeune femme

-En tout cas il a une odeur d'humain et non d'hybride.

Contrairement à sa maîtresse et l'autre hybride qu'elle avait rencontré lors de sa première soriée passer ici: Loki. Sa maîtresse avait une odeur douce et légère qui correspondait à sa nature de colombe alors que Loki avait une odeur plus forte, plus présente et qui collait bien à sa nature de taureau. Les deux tournèrent la tête en même temps vers Shiva en attendant ses réponses, la chevelure de Yuki retombant de ses épaules pour onduler légèrement dans son dos alors que ses prunelles améthystes brillaient de curiosité.




════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5574
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin] Lun 1 Déc - 20:08

Malicieusement, mes yeux suivaient chacun des gestes et un sourire se plaçait. Ma langue passait le long de la douce fourrure de ma patte et j’en frottais ma tête comme pour la nettoyer, une certaine habitude que j’avais lorsque la situation m’appartenait. Je les laissais valdinguer à leurs réflexions, n’échangeant seulement mon regard qu’avec ma patte et ne les écoutant seulement que pour faire paraître une nonchalance. Elles semblaient essayer de faire un connecteur logique avec mon maître, mais le problème étant qu’elles n’avaient aucune idée de son potentiel ; nous ne nous connaissions seulement que depuis l’instant où j’avais franchise le salon. La réponse m’était évidente mais je me doutais que pour plus jeune, il y avait du chemin à faire. Je n’offrirais point directement la réponse, mais seulement un avant-goût et des pistes. Le temps ayant été écoulé après une dernière constatation de leur partie, ma voix se dégageait et parvenait jusqu’à leur curiosité :

-Mon maître est Humain, c’est en effet vrai mais il est incapable de parler aux êtres tout comme je le fais. Peut-être devrait-il réaliser des progrès ? Mais de ce que je sais, je peux parler avec ce qui pense. En outre, je suis dans la possibilité de parler et comprendre tous les langages.

Je quittais leurs yeux de mes yeux, je léchouillais ma patte pour en faire comprendre mon aisance. J’aime voir ce qui avance et non pas ce qui recule, j’aime voir débrouillardise mais pourvue qu’un spectacle digne des précédents s’offre. Un vent de nostalgie ? Proche peut-être d’un élément du passé dont mon être restait attaché. Y avait-il là une mauvaise chose ? Non pas seulement, mais surtout une mémoire qui ne peut oublier. Un mouvement de bascule, mon maître semblait bientôt se réveiller. Aurais-je ainsi le loisir de continuer à jouer ? Peut-être pas, tout dépendait de l’esprit humain… ou du moins, de l’esprit pensant. La jeune fille et son familier, comme deux roseaux pensants, je souriais à ce qui allait arriver.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kokoro Kokuchô

Féminin
Messages : 170
Kamas : 2635
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : and i'm so haappyyyyyyy
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin] Mar 2 Déc - 7:21



With Naoto Yukinojo


Siège du sommeil
La demoiselle fixait le chat qui ne répondait pas tout de suite à ses questions. Au contraire elle semblait faire sa toilette, ne leurs accordant que rarement un regard. Les sourcils froncés, la jeune femme grimaça légèrement. Elle sentait que Shiva jouait avec elle et myra et n'appréciait pas. Elle n'était pas une attraction ou un amusement quelconque! Elle était juste curieuse. Une curiosité qui s'avérait être sa faiblesse dans ce genre e moment car il suffit simplement de l'attiser pour que Yuki s'intéresse à vous. Sauf que maintenant sa curiosité s'était endormie après avoir bien mal mené la demoiselle et celle-ci reprit d'un ton neutre

-Pas mal.

Dans ses yeux il n'y avait plus cette lueur qui brillait il y a encore quelques minutes. Non, elle n'était plus intéressée par le pouvoir de Shiva. La seule chose qui aurait éventuellement pu la rendre à nouveau curieuse était la raison de pourquoi le familier avait baissé sa tête cotonneuse quand Yuki lui avait dit qu'elle l'avait imaginé avec plusieurs bras, comme la déesse Shiva. Il y avait un lien entre elle deux? Bah, vu que le chat ne semblait pas abordé le sujet, elle n'allait pas en faire autant.

-ON va faire un tour Yuki?

Elle posa son regard sur sa renarde et hocha la tête, apercevant un mouvement sur le canapé. L'endormit n'allait plus l'être dans quelques minutes.

-Oui, allons-y Myra.

Yuki se releva et regarda Shiva avant d'incliner légèrement la tête

-Au revoir Shiva. Ravie d'avoir pu discuter avec vous.

Et elle sortit du salon avec une démarche sûre et cet air hautain qui lui collait à la peau. Sa chevelure d'ébène flottant derrière avec lenteur alors qu'elle s'avançait dans les couloirs en soupirant légèrement

-Dommage que ce chat n'en ai pas dis plus hein yuki.

Croisant les mains dans son dos,la demoiselle hocha la tête pour approuver. Et dans son esprit auparavant bourdonnant de question, il n'y en avait pus qu'une qui restait: Quels souvenirs sont venu à l'esprit de Shiva quand elle lui a parlé de la déesse indienne qui portait le même nom? Haussant les épaules, Yuki continua sa route d'un pas sûr. Elle le saurait peut-être un jour si elle revoit ce chat un peu trop joueur à son goût.

[HRP: tu peux conclure si tu veux ^^]




════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5574
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin] Mar 2 Déc - 18:30

Tout comme la chatte que j’étais, je souriais et elles s’en allaient sous mon regard malice. Emettant suffisamment de distanciation et manipulant bien le potentiel partagé avec mon maître, mon pouvoir n’éprouvait aucun intérêt quant aux indices qu’elles m’offraient. De ces indices, des interprétations naissaient. De ces interprétations, la valeur de mon expérience prenait part et en aisance, je connaissais les pensées conscientes et immédiates de la demoiselle et de son familier. Comme les rouages d’une horloge, je lisais en elles comme je lisais l’heure. Bondissant jusqu’au sol sous le silence puis approchant mon maître jusqu’au plus proche, un foyer de réconfort s’ouvrait entre un visage immaculé et ses bras ; je m’introduisis à l’intérieur et fermant les yeux, je pensais. Pensant bien à une jeunesse, mage et humain, prenant conscience de la répartition et l’isolation de deux parties dont l’une d’entre elle la repoussait et vice-versa, ainsi que les conséquences causées. Conséquence légale, mais qui mérite réparation et formation de ces jeunes élèves à une autre distanciation et meilleure résolution. L’impuissance n’était pas, seulement le manque de temps qui exprimait les lourds travaux à réaliser. Patience était donc de mise pourvue que toutes les deux le soient.

Un moment de repos, je repoussais son éveil à l’attention des temps difficiles qui s’annonçaient à son égard. Jeune homme qui, je dois l’avouer, sera le plus grand. Cela en cause d’un formateur qui dans son rôle, excelle des autres. Un autre sourire, son visage s’affichait. Conscient tout comme il le concevait sans le montrer, puis-je réellement remettre en cause une méthode ne manquant pas de temps ? Accepter, était une chose, mais observer est primaire à une bonne cause.
Mon maître se reposera. Un jour croisera-t-il autre horizon que solitude ? Ma patience s’impatiente… Et je surveillais jusqu’à son retour à sa réalité.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Siège du sommeil [Yuki M. Shirakiin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» Deniss Owen présentation[Validée par Yuki Hoseki]
» tour de siège
» La nature en sommeil... [pv Hypnos]
» presentation de: Yuki Judai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP terminés-