Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Je vois pas ce qu'il y a de compliqué... [Kitanna Tsugumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Je vois pas ce qu'il y a de compliqué... [Kitanna Tsugumi] Dim 1 Déc - 16:42


Je vois pas ce qu'il y a de si compliqué !



J'étends mes jambes sur le bureau, face à la salle de classe vide, tandis que le dossier de la chaise solide m'offre un repos bienvenu après ces deux heures de cours. Ce soir, c'est le week-end !

... Hum, il n'y a pas de quoi se réjouir, vraiment. Mis à part enseigner la philosophie à la bande de niais qui me sert d'élèves, je n'ai pas grand-chose à faire de mon temps libre. Il faudrait y remédier, d'une façon ou d'une autre. Je jette un oeil découragé à la pile de copies qui m'attend sagement... Je hais ce job.

La raison pour laquelle je reste dans une salle de classe fraîchement vidée de ses morveux alors que je pourrais être en route vers mon confortable chez-moi, vous dites ? Il se trouve qu'une élève de classe deux a vu ses notes descendre en chute libre depuis le début de l'année, qui plus est dans ma matière. La philosophie n'est difficile qu'en apparence; il suffit juste d'avoir la lucidité et l'envie de s'y intéresser, et ça devient la chose la plus indispensable au monde.

Le fait même ne m'aurait pas dérangée ni étonnée en classe 4 ou 5. Ces tire-au-flanc ne prêtent attention qu'à la classe de sortilèges. Mais les élèves de classe deux, éternels seconds, ont assez de potentiel pour qu'on s'y intéresse, ou, dans mon cas, tente de sauver la mise. Voilà pourquoi j'ai convoqué Kitanna Tsugumi. Pas que le social soit ma spécialité, mais j'aurais apprécié un peu de soutien dans les années difficiles de mon adolescence tourmentée...

... Non, je déconne. Je n'ai jamais eu d'années difficiles ni d'adolescence tourmentée. Pfah. Toujours est-il qu'il sera peut-être un peu plus facile de parler à une élève quand elle n'est pas entourée de ses congénères; elle ne devrait pas tarder à arriver, si au moins elle est ponctuelle. Je déteste les élèves en retard, bon sang de bois.

Canard XVIII -mon familier- me regarde avec circonspection alors que je plonge la main dans mon sac pour y piocher un énième gateau. Puis j'entends des pas. Ah, pile à l'heure.


Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Je vois pas ce qu'il y a de compliqué... [Kitanna Tsugumi] Dim 1 Déc - 17:28

L'heure fatidique arriva ! Voilà quelques temps que j'avais remarqué la dégringolade de mes notes.. et apparemment , il n'y avait pas que moi. La professeure de philosophie m'avait convoquée pour justement , parler de mes difficultés en cette matière. Le problème, c'est que la philosophie était l'un de mes points faibles...

Pourtant, je suis en classe deux ! Il faut que je sois digne de cette classe et ,surtout ne pas décevoir mon père , car après tout, c'est lui qui m'a envoyé ici. Dans un pensionnat ,où je ne connais absolument personne ,a part Kyo... D'ailleurs j'aurais été plus confiante s'il avait pu me suivre. Sans lui je me sens comme qui dirait perdue , et sans repères.

De plus c'est pas que la prof me fait un peu peur, mais quand même, elle reste assez spécial sur les bords... Je me comprends!

C'est vrai quoi , en cours, à par gribouiller sur mes cahiers , je ne sais pas quoi faire d'autre ,car excusez-moi , mais l'étude du bonheur... Encore faut-il savoir ce qu'est le vrai bonheur !

Pour ma part je l'ignore , je ne suis encore jamais tombée dessus..
Je ne sais même pas à quoi ressemble celui-ci , alors comment voulez-vous que je réponde à une question qui est "Le plaisir est-il le bonheur ?"
Une ou plusieurs petites questions se bousculaient dans ma tête.

*Que vas-t-elle me dire ?*
*Vas-t-elle me martyriser ?!*
*Compte-t-elle appeler mon père pour lui dire ?*

Un petit stress se fit ressentir au moment où j'aperçus la porte de la classe, j'hésitai longuement à entrer...
Mais il le fallait bien. Je saisis mon courage à deux mains et frappai à la porte

-"TOC TOC TOC"


Dernière édition par Kitanna Tsugumi le Dim 1 Déc - 21:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Je vois pas ce qu'il y a de compliqué... [Kitanna Tsugumi] Dim 1 Déc - 18:31


Je vois pas ce qu'il y a de si compliqué !



Canard et moi relevons la tête vers l'entrée alors que la concernée tape à la porte. Je me relève difficilement pour aller ouvrir la porte, la jaugeant d'abord, puis offrant un sourire de circonstance :

Pile à l'heure, hein ? Mje t'attendais, viens t'achoir.

Bon, peut-être que le cookie dans ma bouche a un peu altéré ma diction, mais qu'importe. C'est pas comme si je dictais mes leçons tout en mangeant, tout de même.
Ah.
Si.

Je suis mauvaise pour retenir les têtes des élèves, aussi son visage ne me dit pas grand-chose. Peut-être les cheveux rose flashy, ce n'est pas commun, comme couleur... Si seulement ses dissertations étaient aussi "flashy" que ses cheveux... D'un geste de la main, je l'invite à prendre place sur le siège en face de moi, alors que je saisis le bulletin de la concernée, ressorti d'une pile de dossiers pour notre petit entretien. Un regard me renseigne sur l'appréciation globale ("Votre façon de disserter semble venue de l'au-delà"... ouch, j'ai été un peu méchante sur ce coup, d'accord).

Bon alors. Comme je te l'ai indiqué dans mon mot, tes résultats en philo ne sont pas... brillants... Et je te convoque donc pour qu'on en parle. Si tu as besoin d'aide, ce genre de choses.

Eh oui, je peux être sociable de temps en temps. Enfin, sociable, sociable... Je ne fais que proposer mon aide pour ouvrir son esprit aux merveilles de la philosophie ! Quelle noble tâche que celle d'instruire ! Je suis une héroïne méconnue.
Trèves d'auto-flatterie, je relève les yeux vers mon élève.

Huit de moyenne, c'est pas dramatique et facilement rattrappable. Des sujets avec lesquels tu n'es pas à l'aise, peut-être ? Ou tu as du mal à te concentrer ?
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Je vois pas ce qu'il y a de compliqué... [Kitanna Tsugumi] Dim 1 Déc - 21:49

Une fois que j'eus fini de frapper à la porte, celle-ci s'ouvrit, c'était madame Newton qui se trouvait derrière. Toujours aussi bizarre, je, vous l'accorde, elle m'accueillit comme à son habitude en classe, avec la bouche pleine, à croire que cette femme est un estomac sur patte !

-"Pile à l'heure, hein ? Mje t'attendais, viens t'achoir."

Sur ses mots, je la saluai et allai m'asseoir sur le siège se trouvant en face de son bureau.

-"Bonjour madame"

Un peu tendu sur les bords, je ne savais pas comment me positionner. Les jambes croisées ? Décroisées, de coter ou raide comme un piqué ? Bonne question ! Peut-être un futur sujet de philo tiens! Non je plaisante ahah.
Assise à son bureau, je me sentais pour le moins observée, voir même dévisagée ! Elle ne faisait pas dans discrétion, on va dire...
Je me demandais ce qu'elle pût bien penser de moi, ainsi que de mes résultats ?
Peut-être pensait-elle tout simplement à de la nourriture.. Ce qui ne m'étonnerais pas vraiment.
Soudain, elle ouvrit la bouche pour commencer à parler, très attentive, je me demandais ce qu'elle aller bien pouvoir me dire.

-"Bon alors. Comme je te l'ai indiqué dans mon mot, tes résultats en philo ne sont pas... Brillants... Et je te convoque donc pour qu'on en parle. Si tu as besoin d'aide, ce genre de choses."

*Haaan incroyable ! La prof de philo se préoccupe de ses élèves ! Jamais vu ça!* pour le coup j'étais assez surprise, je ne pensais absolument pas que cette prof avait un quelconque intérêt pour nous. Et en plus pour me proposer son aide ? Je n'en revenais pas , ma réaction aurait pu paraître exagérée, mais comprenez-moi !

Elle enchaîna en me dictant ma moyenne, qui je dois avouer n'est pas énorme... Avec un 8 je ne risquais pas d'aller loin!

-"Huit de moyenne, c'est pas dramatique et facilement rattrapable. Des sujets avec lesquels tu n'es pas à l'aise, peut-être ? Ou tu as du mal à te concentrer ?"


Au moment où elle me posa la question, avec quels sujets je n'étais pas à l'aise , j'avais envie de lui répondre *tous!* mais je n'avais pas envie de la désespérer encore plus sur mon cas.

-"Le dernier sur lequel nous avons travaillé, celui sur le bonheur... J'ai eu du mal à le cerner , sachant que je ne sais pas spécialement ce que veut dire ce mot, sa signification, voir même son bienfait. Et concernant la concentration, non je n'ai pas de problèmes de ce côté-là. *Juste que tellement je m'ennuies dans vos cours , il faut bien que je m'occupe en passant le temps ?* mais je dois vous avouez, madame , qu'il n'y a que dans vos cours où je n'atteint pas la moyenne , chose que j'ai du mal à comprendre moi aussi"

Sur ces derniers mots , j'observai sa réaction , et compris que je n'aurais peut-être pas du dire ce que je venais de dire.. Glurps !

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Je vois pas ce qu'il y a de compliqué... [Kitanna Tsugumi] Mer 4 Déc - 17:44


Je vois pas ce qu'il y a de si compliqué !





Si tu as un souci en particulier avec mon cours, dis-le franchement. Je ne suis pas fan des insinuations.

Je fronce légèrement les sourcils à sa dernière phrase, pour reprendre ensuite un air vaguement normal et imperméable. C'est plus fort que moi, je n'aime pas les demi-mesures - bien que j'admette que mon cours est un peu magistral parfois, et que certains se plaignent de douleurs au poignets à force d'écrire... Mieux vaut les habituer tôt, ils me remercieront plus tard (comme disait mon encêtre Aristotle, éminent professeur de philosophie. Il est mort noyé par ses propres copies en retard. Une perte tragique, s'il en est). Quoiqu'il en soit, si elle a des remarques particulières, c'est maintenant qu'il faudrait les faire.

Ce n'est pas une notion qu'on peut appréhender facilement, cela dit... Mais sa réponse m'offre l'opportunité d'embrayer sur une petite explication.


Il faut que tu voies le mot comme une notion abstraite, non pas comme un mot derrière lequel tu dois chercher une quelconque signification. La pensée philosophique ne sort pas de nulle part, comme le pensent la plupart des gens, sinon ce n'est que de la philosophie de comptoir, et on cherche à éviter ça, pas vrai ? Tout réflexion philosophique doit se baser sur des notions comme celles qu'on a vu en cours.

Je croise mes mains sur la table, la regardant. Je suis dans mon élément, versée que je suis dans ma tirade explicative :

Dans le jargon philosophique, le bonheur est avant tout un but. Le but ultime de la vie humaine, à vrai dire. Il est une fin en soi, ce qui le distingue des autres buts que l'on peut avoir dans la vie, qu'on appelle des buts partiels, puisqu'ils sont supposés nous apporter le bonheur. Prenons un exemple. Quelle est la première chose qui te vient à l'esprit quand on te parle de "bonheur" ?

Il y en a plein, surtout dans l'esprit d'une adolescente - l'argent, les amis et les amours (le désir, ça, un tout autre morceau), la puissance, un quelconque hobby... Je reprends un gâteau dans mon sac, attendant la réponse de mon élève.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je vois pas ce qu'il y a de compliqué... [Kitanna Tsugumi]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Je vois pas ce qu'il y a de compliqué... [Kitanna Tsugumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» (...) Vois-tu je sais que tu m'attends. [Hazel]
» Tu es le seul que je vois, au milieu de la foule, foule je n'attends que toi...[Pv Shanty.]
» Mon cœur bat pour toi, mais tu ne le vois pas...
» Pile en face du cimetière, tu vois ? [PV Kayleen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-