Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Givre et feu dans la piscine (pv Eirika)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Givre et feu dans la piscine (pv Eirika) Sam 30 Nov - 4:22


Flamme et froid.


Raito avait fait quelques longues révisions depuis quelques temps, ses références étaient prêtes et il avait fait la majeure partie de ses devoirs, c'est à dire tous plus une petite avance... Il pouvait donc se permettre une pause qu'il ne rechignait clairement pas à prendre, cependant que faire ? Le garçon jouait avec des pétales de cerisier leur donnant inverse forme avant de soudainement leur donner la forme d'une amie... Tiens et s'il allait la voir ? Mais juste la voir pour aller la voir c'était bizarre, d'autant qu'elle était encore plus bûcheuse que lui... Mais il y avait une solution. Il lui envoyait un message sur son portable.

« Je pari que t'es tellement molle que tu peux pas me battre en sport, si tu veux me prouver le contraire, rendez-vous à la piscine, et prévois un joli maillot, autant allier le plaisant à l'utile, sauf si t'as peur. »

Eirika était l'une des seule personne avec qui Raito se montrait malicieux dans toutes les conditions, il adorait la taquiner car ses réactions étaient géniales, de la sévérité digne d'une tsundere au rougissement d'une fille timide devant son premier... Éléphant disons pour rester tout public... Bref il adorait passer du temps avec elle... mais en dehors des études c'était difficile, elle était bien trop orientée vers ces dernières pour vraiment prendre garde au reste, donc Rai l’appâtait en utilisant sa fierté... Elle ne refuserait pas un tel défis de sa part. Le garçon se préparait donc, mettant une tenue chaude pour sortir, se dirigeant donc en ville. Le temps était clément, nuageux mais pas de neige, ni de pluie, il faisait cependant frais on ne pouvait pas retirer ça.

– Le froid conserve tout je suppose...

Et ce n'était pas le Husky de notre protagoniste qui dirait le contraire... Dans tous les cas, le garçon finissait par arriver au lieu de rendez-vous, largement en avance, on ne faisait pas attendre une fille après tout, surtout pas une capable de vous mordre en guise de représailles pour chaque minutes passées à attendre ! Finalement, la terriblement belle Eirika, beauté du nord qui devait pas trop être gênée par le froid ridicule des lieux pour elle, arrivait finalement, Raito faisant uen courbette façon noble.

– Ojou-sama n'est guère pressée, fut-ce t'elle sur le chemin abordée par quelques ours polaires en quête d'une noble dame nordique pour bivouaquer au coin d'un feu avant de promptement forniquer ?

Le garçon souriait moqueur, forcément, sa phrase sonnait ridicule, mais son ton était calme et sage comme à l'accoutumé, ce qui la rendait d'autant plus perturbante, était-il sérieux en demandant si elle s'était faite draguer, ou bien était-ce l'une de ses éternelles taquineries envers son amie ? Difficile à dire, quoi qu'il en soit il entrait dans la piscine et payait ce qu'il y avait à payer avant d'aller se changer, ressortant de l'autre côté avec un bermuda de bain orange clair à motif de pétales rouges. Il attendait son amie qui mettait naturellement plus de temps à se changer...

– Quelle belle tenue Ojou-sama, au fait je plaisantai pour la course,c'était un stratagème pour vous faire venir prendre du repos avec moi ahahaha. Tu n'as pas marché, tu as couru ; Eirika Lançait-il finalement en souriant de nouveau, de façon charmante disons le.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Givre et feu dans la piscine (pv Eirika) Dim 1 Déc - 6:04

Eirika était, comme souvent, plongée dans ses notes de cours. Elle avait maîtrisé la matière, mais elle la relisait en gribouillant des dessins de vigne grimpante dans la marge, le fait de dessiner sans y penser l'aidant à focaliser ses pensées sur ce qu'elle lisait, histoire d'encore mieux s'imprégner des choses, et de facilité la lecture d'une langue qui, si elle la maîtrisait maintenant à fond, n'était après tout pas sa langue maternelle. Elle se trouvait seule dans sa chambre, son colocataire étant absent, et était plongée dans ce qu'elle faisait, ce qui explique qu'elle sursauta vivement en entendant la sonnerie correspondant aux messages sur son gsm, lâchant vivement son crayon à papier.

« Kya ! »

Elle jeta un regard noir à son malheureux portable, comme si c'était sa faute, et l'attrapa pour regarder ce qui était venu la déranger, des fois que ce serait quand même important... et ce qu'elle lu ne fut pas vraiment de nature à restaurer sa bonne humeur.

' Je pari que t'es tellement molle que tu peux pas me battre en sport, si tu veux me prouver le contraire, rendez-vous à la piscine, et prévois un joli maillot, autant allier le plaisant à l'utile, sauf si t'as peur. '

Si on avait été dans un dessin animé, on aurait pu voir une veine palpiter sur la tempe de la jeune magicienne. Il venait le déranger et il la provoquait ! Il allait voir ce qu'il allait voir ! Et elle allait même lui montrer son plus beau maillot tient, ça lui ferait les pieds ! Refermant vivement son bloc de cours et remettant son gsm dans sa poche, elle s'approcha de l'armoire, y choisit un maillot, puis jeta un coup d’œil dehors et se munis aussi d'un manteau bien chaud, de couleur blanche, souligné de fourrures crèmes, avant de sortir de sa chambre pour se diriger à grands pas vers la piscine de la ville, marchant d'un pas énergique.

« Hummmf... il va voir qui est mou dans l'histoire ! »

Une partie d'elle se rendait bien compte que c'était une provocation faite exprès pour l'énerver, alors qu'une autre s'attardait sur la recommandation à propos du maillot, mais en majorité elle se laissait porter par l'énervement, histoire d'affûter sa détermination. Et de fait elle affichait un visage résolut quand, dans sa veste blanche qui surmontait un joli ensemble dans les tons bleus clairs, elle se planta devant son ami, qui l'attendait déjà devant la piscine.

« Ojou-sama n'est guère pressée, fut-ce t'elle sur le chemin abordée par quelques ours polaires en quête d'une noble dame nordique pour bivouaquer au coin d'un feu avant de promptement forniquer ? »

Elle s'apprêtait à lui lancer un vif défis mais se fit couper la chique pour le coup, habituée à ses taquineries mais ne pouvant empêcher ses joues de rougir légèrement à la fin de sa question. Il ne lui laissa néanmoins pas le temps de répondre, entrant dans la piscine et payant l'entrée, avant de se diriger là où elle ne pouvait pas le suivre : dans le vestiaire homme. Elle paya donc aussi en bougonnant un peu et alla se changer aussi, prenant bieeeeeeeen son temps pour se venger et finissant par ressortir vêtue d'un charmant maillot blanc deux pièces, qui la mettait en valeur sans verser dans le vulgaire, rejoignant rapidement son ami.

« Quelle belle tenue Ojou-sama, au fait je plaisantai pour la course,c'était un stratagème pour vous faire venir prendre du repos avec moi ahahaha. Tu n'as pas marché, tu as couru ; Eirika »

Il avait dit cela en lui souriant d'une façon charmante, et elle gonfla légèrement les joues en le foudroyant du regard. Comment elle était sensé lui en vouloir s'il lui faisait des sourires pareils, aussi ! Elle n'allait certainement pas lui dire ça, cela dit, et elle préféra rapidement revenir rapidement à un sourire en prenant légèrement la pose.

« Pour que je prenne du repos... ou pour m'admirer en maillot vu ton commentaire et ta demande dans le sms ! Mais je suppose que je ne peux pas t'en vouloir. »


La métamorphe animale eut un sourire faussement crâne, bien que cette hypothèse lui plaise réellement, ceci dit. Cela étant, ils n'allaient pas rester à bloquer longtemps la sortie des vestiaires, aussi la damoiselle se dirigea-t-elle vers la piscine proprement dite, supposant qu'il la suivrait.

« Enfin ça ne t'excuse pas, si tu voulais me voir il suffisait de me demander ! Pas besoin de me tendre un piège, au risque que j'assomme les dragueurs sur le chemin si on m'avait vraiment dragué ! Elle gonfla légèrement les joues en le regardant. C'est pour ça qu'on a des amis, parce qu'on apprécie leur compagnie, non ? »

Tout en parlant, ils étaient arrivés au bassin, et la jeune femme pu alors se voir confronter à une réalité logique mais qu'elle avait écarté jusque-là : il y avait déjà des gens dans l'eau, dont une certaine proportion de filles, et des certaines très jolies, voir avec des atouts que leurs maillots permettaient de ne pas manquer. Elle jeta un regard soupçonneux à Raito, de façon bien imméritée mais bon, depuis quand une fille s'arrêtait-elle à ce genre de détails ?

« J'espère que tu ne m'as donné rendez-vous ici que pour me voir en maillot, pas pour mater toutes les filles ! Tu... tu sais bien que ça te détourne de tes études, de trop flirter, ça distrait l'esprit de l'apprentissage ! »

C'était son prétexte habituel pour justifier ce genre de mises en garde, mais à la piscine ce n'était guère crédible, il fallait bien le dire. Elle paru s'en rendre compte et gonfla les joues, avant de changer radicalement de sujet.

« Tient, je parie que tu étais sérieux pour le défis mais que t'as eu peur en voyant comment j'ai l'air croforte ! Elle pointa le doigt sur lui. Pas cap de relever ton propre défis ! »

Eirika afficha un sourire bravache, se disant que tant qu'elle lui occuperait l'esprit – et les mains – il n'aurait pas d'occasions de faire des choses qu'il n'aurait pas dû faire avec toutes les jolies filles en maillot qui se trouvaient là !
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Givre et feu dans la piscine (pv Eirika) Ven 17 Jan - 18:24

Bonjour, où en est votre RP? Merci de nous tenir au courant!
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Givre et feu dans la piscine (pv Eirika)

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Givre et feu dans la piscine (pv Eirika)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elle découvre un petit crocodile dans sa piscine...
» Dans la piscine de GENK
» premier pas dans le nid d'amour de cupidon
» Women's Tournament
» Club de Shogi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-