Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Prise d'otage en bijouterie [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Prise d'otage en bijouterie [PV] Jeu 17 Oct - 14:05


La journée commence bien...




Flemme. Un mot très peu qualifié pour ce qu'il peut signifier, mais l'on n'aurait pas plus cru pour définir l'état d'âme de notre jeune demoiselle ce jour-là. Comme chaque jour de la semaine, les cours prenaient, et malgré le fait que Primula était de nature ponctuelle et studieuse, aujourd'hui, elle n'avait vraiment pas envie d'y aller... Après tout... Jusqu'à présent, tout ce passé bien, elle peut bien se permettre de se laisser une certaine liberté une petite journée. Rien que pour elle, pour découvrir la ville qui entoure le pensionnat. Car depuis son arrivé, elle n'a pas réellement pris le temps de se balader et de rencontrer d'autres personnes. Premièrement, il ne faut pas négliger un bon repos le matin et donc une bonne grâce matinée. Ça en revanche les professeurs de sont établissements étaient au courant qu'elle en avait besoin. Le cœur d'Opale inséré en elle puise énormément de son énergie, l'obligeant à rester parfois au repos même si l'envie n'y est pas. Primula a appris à vivre avec, mais cela ne l'empêche pas de vivre pour autant. Hors de question de rester larve toute une journée. La jeune femme s'habilla d'un pull noir laissant voir ses épaules, et d'une jupe courte rouge s'alliant parfaitement avec le teint de sa peau. Primula sortit de l'établissement sans prévenir qui que se soit de sa petite virée... Après tout, qui cela pourrait intéresser ? Pour le moment, elle ne connaissait personne, elle n'avait donc pas de compte à rendre. L'on pourrait croire que cette situation n'a pas que des inconvénients... C'est vrai ! Pas d'attaches, pas de comptes à rendre, une liberté sans fin. Néanmoins, il y a se manque au fond d'elle, l'incitant à trouver quelqu'un à qui parler, à qui se confier, avec qui s'amuser. Primula n'étant pas du genre à aller facilement vers les autres, il lui était bien compliqué de pouvoir faire la connaissance de diverses personnes.

Bref, la voici enfin arrivée dans l'un des quartiers commerçants de la ville. Il n'y avait pas grand monde, sûrement dû au fait du temps grisâtre ne donnant pas envie de mettre les pieds dehors. Certes, la pluie menacée, mais en quoi serait-ce désagréable ? En tout cas, ce n'est pas ce qui lui faisait le plus peur. La demoiselle aira de boutiques en boutiques sans pour autant s'acheter quelque chose... n'oublions pas qu'elle n'a pas de grand moyen. D'ailleurs, elle pensait à se prendre un petit boulot pour se faire un peu d'argent en parallèle de ses études. Beaucoup faisaient cela alors pourquoi pas elle? Justement, son regard se tourna sur la vitrine d'une bijouterie qui avait posé une petite annonce. Ils recherchaient un vendeur... Peut-on appeler ça un signe du destin? Sans plus attendre Primula rentra dans la boutique qui sembla assez vaste à l'intérieur. De somptueux bijoux ornés les vitrines, et la clientèle semblaient différentes des personnes qu'elle pouvait côtoyer. C'était un autre monde, un monde bien trop d'or et fleurie pour Primula qui comprit vite qu'elle n'était pas faite pour cela. La gérante qui d'ailleurs s'occupe d'une cliente, avait l'allure d'une vraie duchesse.

Primula voulut faire marche arrière, mais un bruit sonore fit tout d'un coup retourner tout le monde. Trois hommes rentrèrent cagoulés dans la boutique, l'un avait une arme à feu à la main, et les deux autres des sortes de battes. Ils crièrent pour que tout le monde les écoutent et tirèrent dans le vide. Tout le monde se mit à terre sous les ordres de leurs agresseurs dont Primula qui se colla contre un mur. Elle posa les mains sur sa tête et ferma les yeux pour éviter les débris de verre, car ces derniers brisèrent toutes les vitrines pour pouvoir prendre les biens du magasin. Tout cela aurait pu se terminer, ils seraient partis avec leur butin et les clients seraient libres, cependant la gérante ayant allumée l'alarme prévins ainsi les autorités qui se postèrent devant la boutique, empêchant toute fuite. Les voici maintenant pris en otage par les trois hommes, refusant de sortir tant que la police est présente.

Au final, elle aurait mieux fait d'aller en cours... Se sera une bonne leçon, ça lui apprendra à sécher les cours. Primula ne fit pas un bruit dans son coin, l'avaient-ils seulement remarqué ? Une personne se tenait à côté d'elle, pour le moment elle n'avait pas fait attention à cette dernière et se mit à lui chuchoter.

« C'est la première fois que je sors dans cette ville et voici ce que j'en tire... je dois avoir la poisse.»


Pourquoi tente-t-elle d'engager une conversation dans pareille situation ? Elle cherchait simplement à se rassurer, ne supportant plus cette ambiance froide.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Prise d'otage en bijouterie [PV] Sam 19 Oct - 1:52




Cette horrible matinée..



Takumi, ce matin la, c'était réveillé à 10 heure. Il était maintenant trop tard pour allez en cours, et avec les notes qu'il avait, cela n'était pas franchement utile d'allez se coincer dans une salle de classe, surtout par temps pluvieux. En sortant du lit le jeune blond allait directement sous la douche. Il était encore un peu fatigué lorsqu'il commença à se laver. Prenant son gant de toilette il se frottait tout le corps, et sur sa cicatrice, il s'arrêta un instant, regardant celle ci dans le miroir en soupirant. Quelle idée avait-il eu de sauter d'un arbre. Il soupira, puis fini sa douche, sortant de celle ci pour essuyer ses cheveux et le reste de son corps, enfilant un petit sweat d'un beau gris, ainsi qu'un jean noir. Sortant de la salle de bain, il enfila ses converses et pris un petit blouson. Il n'avait pas envie de rester enfermé toute la journée tout seul dans la chambre 15, c'est alors qu'il déposa un petit bisous sur la tête de son chaton qui se vautrait dans les draps, et qu'il sortit de sa chambre.

Notre jeune ami, bien décidé à ne pas allez en cours, allait donc ce promener en ville. Il s'étira un peu, soupirant. Il était blaser, il fallait le dire. Cependant, n'étant pas passer par le réfectoire après son réveil, le blond commençait à avoir faim. Il se dirigeait vers un petit restaurant dans lequel il demanda un petit dejeuner. Jus d'orange, petit pain et chocolat chaud. Il attendit paisiblement que le serveur lui apporte tout ceci, en lisant le petit journal poser sur la table. Pas de grosse nouvelle dans la ville qui entourait le pensionnat. Il connaissait déjà l'endroit, car lors de son arrivée, il avait traversé volontairement toute la ville avant d'arriver devant le pensionnat. Cela lui avait servit de repère. Mangeant tranquillement ensuite, il bailla légèrement, et bus son jus d'orange suivis de son chocolat.

Une fois tout ceci fini, il déposa l'argent sur la table, laissant un petit pourboire au serveur, n'étant vraiment pas dépourvue d'argent suite à sa riche famille. Il avançait toujours dans la ville, et une boutique attira son attention. La bijouterie. Comment était les bijoux à la mode ? Il y entrait alors, regardant chaque petite vitrine, les unes après les autres, attentif à tout les bijoux présent, par moment dégouté de certains , ou alors impressionné par leurs inestimables qualités. La vendeuse, aux allures de duchesse devait savoir ce quelle vendait, il n'y avait aucun doute.

Alors qu'il s'apprêtait à sortir de la boutique, il fut inexorablement empêcher alors que des ravisseurs cagouler entrèrent en trombe, tirant des coups au plafond. Takumi reculait vers le fond de la boutique, toujours tenu de son expression neutre. Il ne faisait pas vraiment attention à eux, et pour ainsi dire, le jeune garçon pris l'apparence d'un petit chat, passant inaperçu derrière les clients apeurer. Il ne poussait aucun miaulement, aucun couinement. Les ravisseurs ne semblait pas avoir remarquer la disparition du grand blond, c'est ainsi qu'il rejoignit une jeune fille au fond de la boutique, alors que les autoritées se trouvait à l'extérieur de la boutique, les ravisseurs refusant à tout pris de sortir tant qu'ils seraient la. Il se posait, assit, regardant de son regard neutre les ravisseurs ramassant les bijoux dans les vitrines.

« C'est la première fois que je sors dans cette ville et voici ce que j'en tire... je dois avoir la poisse.»

Il entendit la jeune voix féminine, tournant alors sa tête de chaton vers la jeune fille en question, aux cheveux roses. Il acquiesça de son petit minois, avant de passer derrière la jeune fille et de se placer de l'autre coté de celle ci, sans pousser un seul miaulement pour ne pas attirer l'attention des ravisseurs sur la disparition du grand homme blond.

« Plus jamais je ne viendrai dans cette bijouterie »

Ajouta en complément la petite voix animal de Takumi qui répondait à la jeune fille. Un ravisseur, ayant entendu la petite voix aigu, se dirigeait vers la jeune fille recroquevillé, mais prit par la peau du coup le petit animal, qui en un rien de temps se mit à griffer le ravisseur, le mordant et le lacérant de ses griffes pointues et aiguisées. Takumi tomba sur ses quatre pattes mais en un rien de temps, pris une apparence bien plus grosse. Celle d'un gros chien noir, se jetant sur la jambe d'un autre ravisseur en la mordant du plus fort qu'il pouvait tel un animal sauvage sur sa proie. Cependant, il n'avait pas regarder le pistolet que le dernier ravisseur tenait, tirant de sang froid sur la patte avant de l'animal noir et sauvage dont celui ci lâcha un couinement de douleur, mordant alors plus fort la jambe.








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Prise d'otage en bijouterie [PV] Sam 19 Oct - 15:26


La journée commence bien...




Une voix, non elle n'était pas folle, elle avait bien entendu quelqu'un lui répondre. Pourtant les lèvres de l'homme non loin d'elle n'avait l'air d'avoir bouger, comment aurait-il pus faire ? Son attention se tourna vers quelque chose d’inhabituel dans une bijouterie, un petit chat qui c'était posé justé à ses cotés. Il ne lui fallut pas trop de temps pour qu'elle comprenne que sa réponse lui venait bien de lui. Sur le coup elle laissa échapper un souffle d'étonnement qui ne dus pas passer inaperçu. L'un des ravisseurs, mécontent que l'on ne respecte pas sa règle du silence s'approcha d'eux et prit brutalement le petit être comme un chiffon. Un geste qui déplais fortement à l'animal qui, tel un fauve enragé lui lacera le visage de toute part. Si seulement il c'était arrêté là... mais le voici en peu de temps se transformer en un gros chien, choppant la jambe de l'homme. Il n'en fallut pas plus à Primula pour comprendre qu'il s'agissait d'un être magique tout comme elle. Le bruit du canon du revolver provoqua la cohue de nouveau dans la boutique mais personne ne semblait vouloir intervenir pour aider l'animal. Un deuxième coup allait être tiré pour l'obligé à lacher prise mais hors de question de le laisser faire, de le laisser tuer l'animal. Primula se releva et aller le plus discrètement possible derrière lui, et se fut dans un cris strident qu'il lâcha son arme. La jeune femme avait fait apparaître au bout de sa main une lame de cristal qu'elle lui avait plantée dans l'épaule, l’obligeant par la douleur à lâcher prise. Elle eut le réflexe de reculer de quelques pas lorsque ce dernier se tourna vers elle submrgé par la colère, mais la encore tout alla très vite. Alertés par le bruit du pistolet, les autorités prirent la décision d'entrer en force qu'importe les risques pour les otages.

Ce fut de nouveau un bruit assourdissant qui envahie le magasin. Les autorités hurlèrent et attrapèrent les bandits qui étaient désarmés. Néanmoins Primula eut tout de suite le bon réflexe, elle savait que tout les humains n'étaient pas habitué à la magie et vu ce qu'il c'est passé il ne fallait mieux pas traîner dans les parages. Elle profita de tout ce remue méninges pour poser une main sur le dos du chien et lui murmurer dans son oreille:

«Suis moi, nous ne devons pas rester là. Essaye de tenir le coup.»

Elle voyait bien que le pauvre était blessé, mais pour le moment elle ne pouvait se pencher sur son cas. Ils risquaient bien plus à rester là si des humains percevaient leur secret. Elle voulait l'aider, mais la première chose pour cela était de l'éloigner de l'endroit. Primula s'élança hors de la boutique, surveillant bien que «l'animal» la suive jusque là. Elle n'allait pas bien loin afin de ne pas trop le faire courir, d'ailleurs elle trouva une ruelle cacher entre deux bâtiments qui seraient parfait pour s'isoler le temps que tout se calme. Une fois à l’abri de tout regard, la jeune femme se posa dos contre le mur de brique et lança un soupir. Son cœur battait fort, elle n'était pas encore remise de ce qu'il c'est passé... Ce n'est pas tout les jours que l'on se voit menacé avec une arme, heureusement d'ailleurs sinon votre quotidien serait bien risqué. Une fois son souffle repris, elle se tourna vers l'animal et s'accroupit pour être à sa hauteur sans être pour autant trop près.

«C'est bien toi qui m'a parlé toute à l'heure? Tu n'es pas un simple animal. Je suis comme toi, tu peux me faire confiance. Laisse moi voir ta blessure je peux peut être t'aider.»

Il est certains qu'elle n'allait pas le laisser se vider de son sang, mais avant tout elle veut savoir s'il accepte son contact n'aillant pas envie de voir cette mâchoire de trop près.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Prise d'otage en bijouterie [PV] Sam 19 Oct - 18:46




Cette horrible matinée..



Usui , toujours dans sa forme animal ne lâchait pas la jambe du ravisseur, mais cependant, il avait très mal, retenant à tout pris ses couinements de douleurs. l'autre ravisseurs qui lui avait déjà tiré dessus, s'apprêtait à recommencer le geste, mais le chien avait bien remarqué que la jeune fille à qui il avait parler précédemment se trouvait désormais derrière le ravisseur qui n'avait pas remarquer la présence de celle ci . Il lâcha la jambe de l'homme au moment ou celle ci transperça l'autre de son arme. Le jeune chien fut assez impressionné du pouvoir de la jeune fille, qui lorsqu'elle se présentait de cette façon, n'avait pas du tout l'air aussi agressive.

Les autorités au premier coups de feu , arrivèrent ensuite en trombe pour menotter et s'occuper des ravisseurs très rapidement. Suffisamment rapidement pour qu'il ne fasse pas attention au chien blessé qui suivit la jeune fille qui l'avait sauvé d'un second coup de feu.

«Suis moi, nous ne devons pas rester là. Essaye de tenir le coup.»

Il entendit sa douce voix résonner dans ses oreilles aux sens aiguisées. Il suivait la jeune fille en boitant, mais essayant d'allez le plus vite possible jusqu'à une ruelle sombre, ou il s'allongeait sur le sol, car rester appuyer sur sa pattes avant lui faisait maintenant beaucoup trop mal pour pouvoir rester debout. Allonger sur le sol les oreilles un peu rabaissées, il regardait la jeune fille. Il ne pouvait pas reprendre sa forme humaine. Il était trop affaiblit pour faire n'importe qu'elle transformation.

«C'est bien toi qui m'a parlé toute à l'heure? Tu n'es pas un simple animal. Je suis comme toi, tu peux me faire confiance. Laisse moi voir ta blessure je peux peut être t'aider.»

Le jeune chien alors approcha son museau du visage de la jeune demoiselle, et en la fixant droit dans les yeux il lui transmit en quelque sorte par télépathie , car un animal ne parlant pas, il avait tout de même réussis a communiquer avec celle ci, et c'était ce qu'il allait refaire afin de te donner son accord.

« C'était bien moi, je suis magique, tout comme toi .. »

Il se plaçait ensuite de coté, de façon à ce que sa patte blessée se trouve du coté ou la jeune fille était était, et qu'elle est accès à la blessure dont la balle était encore à l'intérieur. Il s'allongeait pour ne pas avoir à gaspiller le peu d'énergie qui lui restait encore, mais de toute façon il ne pourrait plus se transformer en humain avant un moment, ou du moins pas avant qu'il est récupérer toute son énergie. Il lâchait des halètements assez rapide, étant plutôt essoufflé et fatigué. Il laissa quelque seconde s'écouler avant de refaire passer un message à la jeune fille aux cheveux roses

« Merci de m'avoir aider.. »

Car il avait beau ne pas beaucoup aimer qu'on l'aide, lorsque quelqu'un le faisait, il aimais être en règle, et surtout remercier la personne qui l'aidait, détestant absolument avoir des dettes envers quelqu'un, cependant, il en avait une envers toi, et dès qu'il en serrait apte, il te proposera ses services pour répondre à ton aide envers lui.






Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Prise d'otage en bijouterie [PV] Dim 20 Oct - 10:37


La journée commence bien...




Primula acquiesça d'un léger sourire lorsqu'elle vit que l'animal lui accordé sa confiance afin qu'elle puisse le soigner. Mais voilà, elle n'était pas infirmière et n'avait pas de dons de guérison. En voyant la plaie et resta l'air pensif quelques secondes, il fallait agir vite, car le sang coulait et surtout agir bien. La jeune femme se mit à déchirer un bout de sa jupe qu'elle mit autour de la patte du chien, juste au-dessus de la plaie afin de faire un garrot. Elle serra assez fort, se doutant que la douleur n'allât pas être agréable, mais il fallait empêcher le sang de couler. La balle était encore dans la plaie, il serait mieux de l'extraire rapidement... Néanmoins, encore une fois, elle ne savait pas comment faire. Primula avait peur de lui faire plus de mal qu'autre chose et se serait vraiment la dernière chose qu'elle voudrait. Tout en serrant le garrot, elle retenta d'engager la conversation pour ne pas qu'il se concentre sur la douleur et qu'il pense à autre chose. Même si elle ne c'était jamais pris une balle, elle se doutait que la douleur devait être insupportable. En tous les cas, elle devait le tenir éveillé jusqu'à ce qu'elle trouve une solution.

«Je m'appelle Primula. Tu as été très courageux pour avoir agit ainsi, l'on serait sûrement encore là-bas si tu n'avais pas osé leur faire face. En tout les cas je ne vais pas te laisser dans cet état ne t'inquiète pas.»

La jeune femme se releva et jeta un coup d'œil dans la grande rue. C'était déjà devenu bien plus calme que toute à l'heure, les malfaiteurs avaient sûrement étaient emmenés au poste et maintenant les autorités interrogés les gens pour recueillir les témoignages. Bref, plus aucun risque à prendre, les gens ne les avaient sûrement pas remarqués ou alors oubliés. Primula jeta un coup d'œil au chien puis, s'en rien dire, partit sans même le prévenir. Elle avait quelque chose derrière la tête, mais sûrement pas le fait de le laisser tomber. Elle avait comprit que seule, elle n'arrivera pas à aider l'animal. Il lui fallait un médecin... Enfin... qu'est-ce qui serait le mieux un médecin ou un vétérinaire ? N'allons pas engager plus les choses, en ce moment, il se trouvait être un chien donc un docteur n'allait sûrement pas accepter de le soigner. Par chance, elle parvint à trouver un taxi non loin de là. Un homme, grand et assez... Pépère. Accueille la demoiselle avec un grand sourire. C'était une cliente, il fallait donc lui faire bonne impression. Toujours est-il que Primula lui fit comprendre que son chien avait pris une balle perdue suite à la fusillade et qu'il aurait fallu l'emmener au plus vite chez un vétérinaire. Par chance il y en avait un dans le quartier d'à coté, et l'homme accepta de l'aider à transporter l'animal. Elle retourna là où devait l'attendre le blessé en compagnie du chauffeur. Avant toute chose elle voulait le rassurer, il n'allait peut être pas apprécié le fait qu'un inconnu le touche. De nouveau, elle s'accroupit près de lui et lui caressa doucement le museau.

«Tu vas devoir me faire confiance, je vais trouver quelqu'un qui sera te soigner. Je resterais avec toi.»

Le chauffeur semblait ne pas trop comprendre la situation, il devait sûrement prendre Primula pour une folle de parler ainsi à un animal, mais préféra ne rien dire. Il l'aida à transporter l'animal dans son véhicule puis ils partirent en direction du vétérinaire. Durant le trajet, sa main continua de parcourir le doux poil de l'animal, elle voulait l'apaiser et surtout lui faire sentir sa présence. Une fois qu'ils arrivèrent à destination, Primula régla le chauffeur puis emmena l'animal se faire soigner. Elle tenait à rester près de lui et lui accorda un léger sourire pour le rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Prise d'otage en bijouterie [PV] Dim 20 Oct - 19:19




Tout s'arrange ?



L'homme toujours sous sa forme animale tremblait un peu à cause de la blessure. Il n'aurait jamais pensé qu'une seule balle le mettrait aussi mal. Le sang qu'il avait perdu l'affaiblissait, mais lorsque la jeune femme lui fit un garrot, il lâcha un petit couinement de douleurs. Mais il fut assez surpris que quelqu'un puisse s'occuper de lui de cette façon, surtout après la scène précédente dans la bijouterie. Il gardait ses yeux vert émeraude sur la jeune fille qui lui parlait. Il savait pertinemment pourquoi elle faisait sa, et elle avait bien raison, car si tout cela ne tenait qu'à lui, cela ferait un petit moment qu'il serait déjà en train de dormir contre le sol de la rue.

« Je m'appelle Primula. Tu as été très courageux pour avoir agit ainsi, l'on serait sûrement encore là-bas si tu n'avais pas osé leur faire face. En tout les cas je ne vais pas te laisser dans cet état ne t'inquiète pas. »

Primula, quel beau prénom.. • pensa le jeune chien qui en avait des frissons, ayant un peu froid. Les paroles de la jeune fille étaient douces, calmes, quoique un peu nerveuses. Sans doute à cause du stresse, il remua un peu la queue, pour montrer à celle ci qu'il n'était pas inconscient et qu'il ne s'endormirait pas. Les oreilles baissées sur sa tête, il tournait celle ci vers la jeune fille pour lui transmettre par pensée ce qu'il avait envie de te dire :

« Je m'appelle Takumi Usui .., je n'allais pas les laisser blessé tout le monde dans la bijouterie quand même. Je te remercie de prendre soin de moi.. »

Le chien te regardait par la suite te lever. Il ne savait pas ce que tu allait faire, étant trop faible pour se retourner et regarder ou tu allais disparaitre comme sa. En t'attendant, il cessa de remuer la queue, pour ne pas gaspiller son énergie. En la  voyant revenir accompagnée d'un homme, il rebaissa les oreilles pas vraiment rassuré de ce que celui ci pourrait bien lui faire. Cependant, la caresse de la jeune femme sur son museau lui fit comprendre qu'il n'avait rien à craindre de cet homme.

« Tu vas devoir me faire confiance, je vais trouver quelqu'un qui sera te soigner. Je resterais avec toi. »

Il fit un petit signe pour acquiescer, alors que l'homme le soulevait pour le mettre dans son taxi à l'arrière en compagnie de la jeune fille qui ne semblait pas vouloir abandonner l'animal. Le chauffeur se dirigeait vers chez le vétérinaire, pendant que Primula continuait de caresser le pelage du chien. Il frémit à nouveau, cette fois grâce aux caresses rassurantes qu'elle lui donnait. Une fois chez le vétérinaire, l'homme en blouse blanche pris en charge l'animal, s'occupant de lui retirer la balle, lui donnant des vitamines, et le posant dans un lit animal, pour que le chien au pelage noir puisse récupérer des forces.

La jeune fille n'avait pas quitté l'animal, et quelques heures plus tard lorsqu'il ouvrit les yeux, il était déjà beaucoup plus en forme, et il repris peu à peu une forme humaine, redevenant ce beau jeune homme aux cheveux blond et aux yeux vert, mais la présence animal était toujours la, par l'apparition d'oreilles velues sur le dessus de sa tête, et la queue de chien, toujours sur le bas du dos. Il se redressait un peu, son sweat était taché de sang, mais il était tout de même mieux en pleine forme que complétement affaiblit. Lorsqu'il se redressait face à la jeune fille, il lui afficha un sourire charmeur.

« Merci beaucoup d'avoir veiller sur moi, je me suis sentit rassurer ~ »

Toujours avec son sourire, il lâcha cependant un léger gémissement de douleurs. Il avait beau être a nouveau humain, son bras était blesser, et il lui faudrait du temps pour qu'il se rétablisse entièrement.






Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Prise d'otage en bijouterie [PV] Dim 20 Oct - 23:35


Et maintenant ? ...




Ce fut un grand soulagement lorsque l'homme en blouse blanche prit en charge la santé de l'animal. Primula resta à ses cotés à tout moment, faisant un gros efforts sur elle même depuis le début de la mésaventure car malgré ce que l'on pourrait croire, la demoiselle n'apprécie pas du tout la vue du sang. Au moment où on le mit sur un lit pour qu'il puisse récupérer, Primula s’essaya sur une chaise en attendant qu'il retrouve ses forces. Elle ne lui parlait plus, du moins pas pour le moment. Elle voulait le laisser tranquillement reprendre ses forces et surtout ne pas le fatiguer. Les heures défilèrent, la jeune femme n'avait toujours pas quitter son poste. Posant son regard sur un fenêtre donnant à l’extérieur sur la rue. Tout semblait paisible, qui aurait pus croire que dans une rue non loin de cette dernière c'était passé un cambriolage le matin même? Si elle même n'y aurait pas insisté, elle ne l'aurait pas crue. Une voix sortie soudainement Primula de ses pensées, et se retrouva face à un jeune homme. Sur le coup de la surprise, elle se releva brusquement de sa chaise. Son regard se tourna sur le lit, vide. Puis de nouveau sur le jeune homme... Aucuns doutes, il s'agissait bien de luit. Serte les tâches de sang étaient un bon indice, mais ce qui lui fit tout de suite comprendre qui il était fut son regard. De grand yeux vert émeraude, cela ne s'oublie pas. Primula reprit de suite un air serein, même s'il faut avouer que la présence de l'homme l'intimidé. Face à l'animal qu'il était elle c'était sentie bien plus à l'aise... Néanmoins, n'aillant plus l'habitude de se retrouver face à quelqu'un, la voici légèrement gênée de la situation.

La jeune femme hocha la tête lorsque ce dernier la remercia. Tout ça était naturel pour elle, elle n'allait sûrement pas le laisser se vider de son sang sans rien faire. Et bien entendu elle ne regretta pas son geste, elle le referait s'il le fallait. Le sourire du jeune homme la déstabilisa un peu, mais elle tenta de ne pas montrer son gène. Cependant il n'était pas encore bien rétablit, normal après tout. Une telle blessure n'allait pas disparaître si facilement. Au moins, le plus gros était passé, l'on était sûr à présent qu'il allait vite s'en remettre. C'était ce qui comptait.

«Je suis heureuse de voir que tu ailles mieux, de plus, je te devais bien ça.»


Et oui, car même si elle l'avait bien aidé jusqu'à présent, elle s'en voulait. Si elle était intervenue plus tôt il n'y aurait eu aucuns blessés. Mais voilà, Primula n'est pas du tout du genre à se battre. Elle c'est elle même étonnée d'avoir blessé l'un des hommes. Takumi avait pris des risques pour que d'autres soient sains et saufs, et rien que pour cela elle admirait son acte. Cependant elle repensa à l'endroit où ils se trouvaient, le vétérinaire ne va sûrement pas comprendre le fait que le chien est disparut pour laisser place à Takumi. Pourtant, cela pourrait être drôle d'imaginer la tête qu'il pourrai faire. Rien que pour cette pensée Primula afficha un léger sourire puis proposa au jeune homme de partir d'ici.

Une fois dehors, elle ne semblait pas vouloir le lâcher de suite. Peut être voudrait-il avoir la paix et se reposer tranquillement après ce qu'il c'est passé. Si c'est le cas il le lui dira, et sans protester elle s'en ira.

«Il faudra que tu faces attention, ta blessure est récente et on voit bien que tu n'as pas totalement récupéré.»

Elle aurait aimé faire autre chose pour que la douleur disparaisse, mais là encore elle ne pouvait rien faire. Primula voulut combler cela de sa présence, et lui accorda de nouveau un sourire légèrement timide.

«Tu peux donc te changer en animal, c'est un dons très pratique. Tu les auras bien pris par surprise.»

En effet, qui aurait pus croire qu'un petit chaton puisse se transformer en un gros molosse? Sûrement pas l'homme qui l'avait attrapé, il n'était sûrement pas près d'oublier ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Prise d'otage en bijouterie [PV] Lun 21 Oct - 1:15




Tout s'arrange ?



Le jeune garçon, un peu plus en forme, se trouvait toujours aux cotés de la jeune fille aux cheveux roses. Il trouvait d'ailleurs la jeune fille plutôt gênée, et il ne comprit pas pourquoi. Sa présence humaine si soudaine l'avait effrayée ? ou troublée ? Il sourit un peu de façon à s'excuser auprès de Primula qui semblait un peu mal à l'aise. Takumi avait son regard vert émeraude plonger dans celui de la jeune fille. La seule chose qui ne changeait pas lorsqu'il se transformait de la sorte était son regard.

« Je suis heureuse de voir que tu ailles mieux, de plus, je te devais bien ça. »

Takumi lâcha un petit sourire. Bien sur que non elle ne le lui devait pas. Mais il était quelqu'un de risquer, toujours près à prendre les risques pour les autres. Il ne supportait pas de rester à rien faire dans ce genre de situation, et quitte à y rester, au moins il aurait sauvé des vies. Il avait toujours mal, cela était évident, mais comme dit, il lui faudrait du repos. Lorsque la jeune fille lui proposa de sortir, il la suivit, elle avait bien raison, ce serait trop risquer de le voir à la place du chien qui était la précédemment.

Une fois à l'extérieur, il inspira un grand coup. Il avait bien cru y rester, mais finalement tout c'était bien passé, et il était toujours la, bien vivant à coté de sa sauveuse.

« Il faudra que tu faces attention, ta blessure est récente et on voit bien que tu n'as pas totalement récupéré. »

Takumi acquiesça aux paroles de la jeune fille, qui n'était pas partit. Appréciait-elle la compagnie du jeune blond ? Il sourit finement en marchant en la compagnie de celle ci dans la rue calme, totalement normale, malgré ce qui c'était passer le matin même.

« Je ferais attention, un bon temps de repos dans ma chambre me fera du bien, mais toi, je ne te l'ai pas demander, tout vas bien ? »

Demandait-il à Primula. Jusqu'à maintenant elle n'avait que penser à lui, il était bien normal qu'il demande à son tour comment allait la jeune fille, après tout, elle avait eu de nombreux débris de verre sur elle. Il se tournait vers elle pour l'observer, à la recherche de la moindre blessure.

« Tu peux donc te changer en animal, c'est un dons très pratique. Tu les auras bien pris par surprise. »

La douce voix de la jeune fille retentit dans ses oreilles. Il la regardait alors à nouveau dans les yeux, tandis qu'ils avançaient tout les deux dans le quartier. Il afficha un sourire amusée à la remarque de la jeune fille. Pratique en effet, tant qu'il n'y avait pas les effet secondaires qu'il cachait au mieux. Un bonnet sur sa tête empêchait les oreilles d'être vue, tandis que la queue de l'animal restait dans son pantalon, pour faire discret.

« Effectivement, je peux prendre une forme animale, mais cela n'est pas toujours pratique lorsqu'on revient a l'état d'humain. »

Il regardait devant lui pour allez vers un petit banc isolé. Il n'allait pas te laisser partir comme sa, il voulait discuter avec toi. Le temps qu'ils marchaient vers le banc, Takumi reprit doucement :

« Mais toi, en quoi consiste exactement ton pouvoir ? J'ai vaguement aperçu une épine ou quelque chose comme sa.. »

Arrivé devant le banc, Takumi s'y assit doucement, essayant de bouger son bras le moins possible. Il tapota de sa main non blesser la place à coté de lui, histoire que celle-ci vienne se poser à ses cotés. Il s'adossait, penchant un peu la tête en arrière, surveillant les allés retour des gens qui se promenaient, ou qui faisaient leurs emplettes sans la moindre idée de ce qui s'était passé le matin. Il retournait à nouveau son regard émeraude et pénétrant vers la jeune fille.






Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Prise d'otage en bijouterie [PV] Lun 21 Oct - 14:23


Et maintenant ? ...




A la sortie du vétérinaire, les deux personnages engagèrent la conversation. Il est vrai que depuis tout cela, Primula n'avait pas du tout fait attention à elle. Elle se mit à tourner ses mains, où l'on pouvait voir quelques écorchures dues aux morceaux de verres. Mais elle ne s'en soucia pas, ce n'était rien et avait vu pire que ça. De plus, la jeune femme savait bien que si Takumi n'était pas intervenu les blessures auraient pus être plus graves... Enfin ce n'est pas vraiment très beau de penser cela quand on voit l'état du bras du jeune homme. Son sourire revint égailler son visage, elle allait bien, même très bien et semblait heureuse de pouvoir engager la conversation avec quelqu'un. Elle ne se donnait jamais l'occasion de faire des rencontres, préférant rester seule. Le destin aurait-il voulut lui forcer la main? Il est certains que la situation n'était pas des plus simples, mais au moins elle a enfin rouvert la bouche pour s'adresser à quelqu'un. Son regard se tourna vers les oreilles du garçon, en effet son dons ne devait pas être simple à maîtriser. Primula ne préfère rien dire, mais elle aimait bien le voir avec ses oreilles animales, dommage qu'il ne doit les cacher. En même temps il ne vaut mieux pas prendre de risques. Même si certains connaissent la magie, d'autres ne sont encore pas au courant de ce qui les entours, et parfois il vaut mieux ne rien savoir. Elle était bien placée pour savoir la réaction que pouvait avoir les simples humains, ainsi que leur point de vue. Étant donnée que elle même fut une humaine non dotée de magie. Là encore elle stoppa ses pensées, ne préférant pas ressasser les parcelles de son passé. Elle suivit Takumi jusqu'au banc puis s’essaya à ses cotés tout en regardant au loin les passages des autres personnes. Voici maintenant que lui même lui demande qu'elle pouvoir elle possède, elle s'en doutait puisqu'elle même lui avait demandé dans un premier temps.

Sans reprendre la parole, elle le regarda, souriant, et tandis la main devant lui. Primula fit attention de cacher entre eux deux ce qu'elle allait faire pour que personne ne puisse voir. Une petite lumière s'alluma entre sa paume pour s'éteindre peu à peu et faire apparaître un petit morceau de cristal entre ses doigts.

«Mon pouvoir correspond à la maîtrise du cristal. Je peux créer la matière et m'en servir comme je peux. Toute à l'heure je les remaniée en arme, mais je peux aussi m'en servir sur mon corps pour en faire un bouclier.»


Un très bon bouclier, car la matière du cristal est des plus solide. Si elle avait eut le réflexe de réagir au plus vite elle aurait pus ne pas permettre à la balle de se loger dans le jeune homme. Car en effet, elle peut aussi poser cette matière sur les autres. Mais bon, la jeune femme devrait travailler ses réflexes, c'est bien pour cela qu'elle est dans cette ville. D'ailleurs, quelque chose lui vint à l'esprit. Takumi possède un pouvoir, il doit être dans la même tranche d'âge qu'elle, il est donc fort probable que lui aussi soit dans le pensionnat Tadakai. Jusqu'à présent ils ne s'étaient jamais rencontré, il faut dire que Primula ne traînée pas trop dans l'établissement mis à part pour aller en salle de classe.

«Je suppose que tu fais partis de l'établissement Tadakai, pour les gens comme nous ça doit bien être le seul dans les parages. Je n'y suis que depuis une semaine donc je ne connais pas grand monde.»

D'un certains coté, s'il se trouvait bel et bien dans le même établissement cela semblait faire plaisir à la jeune fille. Elle espérait, oui, qu'il y soit. Pourquoi? Maintenant qu'elle avait pus avoir une «rencontre» avec quelqu'un comme lui, elle se sentait comme apaisée.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Prise d'otage en bijouterie [PV] Lun 21 Oct - 15:27


On se promène ~






Takumi regardait les gens passer. Il avait toujours cependant un œil sur la jeune fille pour la surveiller, au cas ou celle ci voudrait partir, histoire qu'il puisse si jamais la raccompagner. Lorsque la jeune fille se retournait de l'autre coté, en cachant son bras, il comprit tout de suite que celle ci cherchait à montrer son pouvoir au blondinet. La petite lueurs qui étincelait entre les doigts de celle ci était si belle à regarder, et il fut un peu surpris en voyant un bout de cristal naitre dans les doigts de fées de la filles aux cheveux roses.

« Mon pouvoir correspond à la maîtrise du cristal. Je peux créer la matière et m'en servir comme je peux. Toute à l'heure je les remaniée en arme, mais je peux aussi m'en servir sur mon corps pour en faire un bouclier. »

Le blond se retenait de toucher le bout de cristal, ne sachant pas si cela lui ferait quelque chose ou non, il ne préférait pas tester, ayant assez de problème avec son autre bras. Lorsque le cristal disparu il remontait son regards dans les yeux rougeatre de la jeune fille, continuant de lui sourire de la même façon un peu charmeuse. Il étirait son bras sain, et restait adosser contre le banc. La seconde question de la jeune fille lui rappela d'ailleurs que lui non plus ne l'avait croisée au pensionnat.

« Je suppose que tu fais partis de l'établissement Tadakai, pour les gens comme nous ça doit bien être le seul dans les parages. Je n'y suis que depuis une semaine donc je ne connais pas grand monde. »

Il sourit finement. Une semaine ? Lui n'était pas la depuis plus longtemps à vrai dire, et le peu ou il sortait c'était pour se retrouver sur le toit la plupart du temps, n'aimant pas rester en classe, mais il avait des notes excellentes, lui permettant de ne pas toujours allez en classe. La jeune fille semblait un peu perdu, elle ne devait pas encore connaitre beaucoup la ville, et il se proposerai bien pour la lui faire visitée.

« Exact, je suis à l'établissement. Je suis en classe 4, de 4ème année. Si tu veux je te le ferais visité, histoire que tu prennes des repères. »

Il avait son regard vert émeraude plongé dans celui rougeâtre de la jeune fille à ses cotés. Elle était très mignonne, et même un peu timide. Cela rien qu'en y pensant le faisait sourire légèrement. Il se sentait proche de la jeune fille, peut être était-ce parce que celle ci lui avait sauvé la vie en l'emmenant chez le vétérinaire ? Mais en y pensant, il observait un peu tes bras, sortant un mouchoir de sa poche, et essuyait le sang qui était un peu présent suite aux écorchures.

« Il faudra toi aussi que tu fasses attention, si il y a un petit bout de verre à l'intérieur, tu risque d'avoir très mal. »

Il nettoyait proprement les plaies, espérant ne pas trop lui faire mal, car même de simple écorchure pouvait devenir un véritable enfer. Il sourit finement, le temps était beau, et il ne voulait pas gâcher sa journée juste pour un bras en écharpe.

« Aime tu sortir le soir ? »

Demandait-il à la jeune fille en lui souriant finement, ses petites oreilles sous le bonnet bougeaient un peu sous le petit sourire qu'il tirait vers la jeune fille. Il devait reprendre des forces, et il aurai voulu se changer et se laver, n'aimant pas avoir ses habits tachés de sang, enfin cela était normal, mais la, tout son sweat lui collait à la peau bien qu'il était musclé , il n'aimait pas beaucoup cette sensation d'être trop serré dans ses habits.



Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Prise d'otage en bijouterie [PV]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Prise d'otage en bijouterie [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» [Mission de rang B] Prise d'otage (PV: Hakushi Ozuka)
» the city burns (groupe B) | Prise d'otages au New York Marriott
» Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]
» Prise d'otages de Loyada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-