Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Il fait beau aujourd'hui ! [PV : Kumi Hayashi & Tanak Yumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Il fait beau aujourd'hui ! [PV : Kumi Hayashi & Tanak Yumi] Dim 13 Oct - 14:37


Le début du commencement

Il est vachement tôt aujourd'hui, mais je sais pas pour quoi, j'arrive plus à dormir... Oui, un dimanche, à sept heures du matin ! Étrange, mais bon, c'est surement parce que j'avais envie de me défouler? Aller hop, dans une tenue de sport, et je vais courir un peu dans le parc. Il à beau être tôt, le Soleil tape déjà à fond, et pas un seul nuage à l'horizon ! Une belle journée pour ne rien faire, mais j'ai envie de courir, alors je cours. J4arrive à l'entré du parc, il doit être huit ou neuf heure, car j'ai pris mon temps. Je voyais les gens se réveiller un par un, et sortir dans la rue. Quelque personnes se trouvait déjà dans le parc, surement venue pour se balader? Peut l'importe, mes écouteur, mon MP3 chargé à fond, le volume au maximum, et c'est partie !

Je commence alors à courir, croisant des têtes jamais vu, même si c'et pas vraiment étonnant, de un, personne ne me connait, de deux, je ne connais personne... Je passe donc à mon allure, traversant doucement le parc, sans faire d’arrêts, sauf pour refaire ce lacet droit qui n'arrête pas de se défaire >.< J'arrive près d'une petite fontaine, je vais boire tient, j'ai la gorge sèche! Je pouvais voir au loin des cyclistes parcourant le parc, mais bien-sur, je ne les connais pas, donc je ne peux pas courir à coté d'eux. Je prend pourtant la même direction qu'eux, avant de les perdre de vue. Ah non, pas cette musique ! Elle est nul !! Je me suis arrêté à un virage pour changer cette saloperie, et repartir avec de la bonne musique dans mes oreilles. En repartant, je ne levais pas tout de suite la tête, et...

Et je heurta un vélo qui passait par la, le faisant tomber. Bon, mon pied à pris chère aussi, mais il à dut avoir plus mal que moi? Je l'aide donc à se relever, avant de me rendre compte qu'il s'agissait d'une fille. J'enlève mes écouteurs et lui demande :

"Ca va, rien de casser? Excuse moi, j'ai pas fais gaffe..."

Au premier coup d’œil, elle n'avait rien, mais je ne sais pour quoi, je lui propose un café pour me pardonner, sans même avoir sa réponse... Quel mal polie que je suis! C'est pas comme ça que je vais avoir des amis... Mais je lui tend quand même la main pour l'aider à se relever. Une fois debout, je ramasse son vélo, en lui présentant encore une fois mes excuses. Que va-t-elle me répondre, me traiter d'imbécile et d'aveugle, puis me laisser en plan en repartant sur son vélo? Ou être sympathique, me dire qu'elle n'a rien, puis repartir? Ou bien encore accepter ma proposition de café? Qui sait? Pas moi en tous cas...



Dernière édition par Kohlskui Kurigaya le Mar 15 Oct - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il fait beau aujourd'hui ! [PV : Kumi Hayashi & Tanak Yumi] Dim 13 Oct - 23:33


Le choc avait été brutal. A côté d'elle, les roues de la bicyclette qu'elle avait emprunté à l'académie grinçaient et tournaient, la droite abordant un angle bizarre. Kumi se frotta le fessier dans une grimace. Les feuilles rouges et jaunes clairsèment le chemin d'une couleur automnale avaient amortis sa chute. Elle sentait, d'ailleurs, coller à ses doigts quelques larges mains tombées des grands platanes qui bordaient le petit chemin de terre. Une légère bise soufflait, elle apportait à sa suite une odeur d'herbes fraîches et humides. On était dimanche aprés-midi, Kumi s'était forcée à sortir une heure pour chasser les souvenirs oppressant de la veille qui la poursuivaient, comme un cauchemar. La malchance semblait envahir ses journées actuellement. Au moins, cette fois, Mouki était en sûreté à l'école de magie; tout du moins elle osait espérer. La jeune fille secoua la tête et se reprit, se concentrant sur la main pale, mais forte qu'on lui tendait. Un peu sonnée, elle ne fit pas tout de suite le rapport entre les mots café et pardonner, mais accepta volontiers l'aide offerte pour se relever. «Ce n'est pas qu'un café qui suffira, si je dois rembourser le vélo. » songea-t-elle alors qu'elle sortait une petite serviette à carreaux rouge de sa poche pour essuyer ses paumes terreuses.

-Ce n'est rien, ne vous inquiétez pas. Il y a eu plus de peur, que de mal. -dit-elle tout en époussetant sa veste de sport et son pantalon de quelques petits gestes secs et précis.

Kumi détestait se sentir mal-accoutré. C'était important pour elle le paraître et l'élégance, se faisant elle jeta un coup d'oeil discret à son interlocuteur grand et blond. Il lui rappelait un peu l'étranger américain de sa classe Nathaniel. Elle n'avait cela dit jamais eu la moindre conversation avec celui-ci. Mais, elle aimait avoir un minimum d'informations sur les personnes qui l'entouraient. C'était un moyen qu'elle avait pour se rassurer, se donner l'image de quelqu'un qui savait contrôler la situation; ce dont elle n'était pas encore capable en réalité. Il lui faudrait vraiment bien des heures d’entraînements avant d'atteindre un niveau de sang froid aussi appliqué et impressionnant que certains élèves de la classe 1. Elle en éprouvait une certaine amertume, mais aussi une grande rage de vaincre. Kumi récupéra la bicyclette et la remit sur pied, la ferraille de la roue abîmée gémissant sous le traitement indélicat.
-Ce n'est pas que je ne veux pas accepter votre offre à prendre un café, sincèrement. Mais il me faut trouver un garagiste d'urgence. -lâcha-t-elle en fixant l'inconnu de ses grands yeux sombres.- Peut-être pourriez m'aider à en trouver un ?

Kumi chercha son portable dans sa poche. Elle n'avait pas pris son portefeuille avec elle, mais quelques coups de fils à sa banque devrait être suffisamment rapides pour qu'elle puisse changer celle-ci et rendre le vélo en état. Kumi adressa un nouveau regard de biais au blond. Etait-il un simple humain ? Si, oui, il valait peut être mieux qu'elle écourte la conversation. Elle aurait peur de se trahir et passer pour une folle. Ces temps-ci, elle avait trop d'émotions à gérer pour mentir convenablement.


Dernière édition par Kumi Hayashi le Mer 16 Oct - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il fait beau aujourd'hui ! [PV : Kumi Hayashi & Tanak Yumi] Lun 14 Oct - 17:22
















Un garagiste? Heu...



Me voila dans de beaux draps... Envoyant l'état de son vélo, je me disais qu'il fallait le réparer? Ou alors payer moi même. Et pour tout arranger, elle refuse mon café... Mais m'a demandé si je pouvais l'aider à trouver un garagiste? Bien sur! Si je savais où on pouvais en trouver un, je l'aiderais volontiers.. Mais je ne connais pas cette ville, moi qui vient d'arriver... Mais, si c'est juste une pédale tordue, et la chaîne qui est sortie, je peux lui arranger ça? Pour la chaîne, ça va être simple, mais pour la pédale, il me faudrait user de ma magie, et je ne sait pas si elle en pratique, ça risque de la choquer et de la faire fuir?

"Je peux essayer de réparer le vélo moi même si tu veux? ça t'évitera de payer pour une chose que tu n'as pas fais?"

Bref, prenons le vélo, posons le contre un arbre, et voyons ce que je peux faire? Avec de la chance, il n'y avait Ni auto-collants, ni peinture sur le cadre du vélo, donc poncer un petit peu le cadre devrait suffire à faire disparaître les rayures légères. Pour la chaîne, j'aurais les mains sale mais ça ne sera pas un problème, je le ferais à la fin. Le seul hic, est que je dois utiliser ma magie pour avoir les outils nécessaires... Mmmmh, comment faire...? Ah je sais! Et si je faisais semblant de chercher dans mon sac à dos les outils que je ferais apparaître au même moment? Le sac cacherais les particules qui agglutinines, et le peu de lumière que ma magie produit? Cela me semble être une bonne idée !

"Bon, il me faut mon sac, et je m'y met !"

Je prend alors mon sac, mettant ma main dedans, remuant et jetant des petits coup d’œil pour faire genre... J'active ma magie en premier pour sortir un petit marteau, afin de redresser la pédale, j'ai presque pas vu la lumière donc, elle, à qui je tourne le dos, n'a surement rien vu ! Parfait, continuons avec le papier de verre, afin de poncer le cadre, je refait la même manipulation que précédemment, puis ponce le cadre, de nouveau pas de lumière, comment je suis trop fort ! Voila, je referme mon sac, et remet la chaîne en place. Le vélo est prêt, comme neuf. Mais je me demande si mon subterfuge va fonctionner avec elle? Que va-t-elle penser d'un homme qui trimbale des outils dans son sac pour aller courir? Je dois lui paraître encore plus bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il fait beau aujourd'hui ! [PV : Kumi Hayashi & Tanak Yumi] Mar 15 Oct - 21:14



« Une magie utilisé devant une Humaine ? »
Tanaka Yumi | Kohlskui Kurigaya  | Kumi Hayashi



Il était bien tôt tu le savais très bien, tu étais seule réveillé dans ton dortoir, à vrai dire c'était mieux car tu ne les connaissais pas, et c'était mieux ainsi. Tu ne voulais pas les connaître, enfin peut-être que si finalement. Tu ne savais pas ce que tu voulais, ni ce que tu ferais. Un jour peut-être vous serez réveillé et dans le dortoir au même moment pour pouvoir discuté et faire connaissance. Par contre si vous ne vous entendiez pas, ce serait très problématique étant donné que vous dormiez tout les quatre au même endroit. Doucement tu sortais de ton lit, posant un pied après l'autre sur le sol essayant de ne réveillé personne. Allant directement dans la salle de bain, tu te mis sous la douche et y restait une bonne heure, tu étais tellement bien là à te relaxer tranquillement et seule.

Tu t'étais bien lavé comme il le fallait, ainsi que tes cheveux. Sortant de sous la douche, tu te mis devant le miroir pour coiffé tes long et beau cheveux blonds qui étaient encore très lisse étant trempé. Une serviette autour de ton corps, lorsque tu finis de les brossé, tu pris un crayon noir et te fis un petit trait sous les yeux pour ne pas que cela face trop. Etant donné que tes yeux étaient déjà en amande, tu ne devais pas trop les maquillé. Tu étais déjà si jolie, que tu n'avais pas besoin de mettre autant de fond de teint, far a paupière, eye liner, etc. Rapidement tu sortais de la salle de bains en serviette, regardais dans tes serviette et en sortais une jolie robe noir toute simple, un soutiens gorge, une culotte et des chaussette. Tu ne mis pas beaucoup de temps à t'habiller, tu mis donc tes bottes et pris ton violon.

Tu avais enfin finis par sortir de là, marchant dans les couloirs, descendant les escaliers tu pris la route du parc. Ton violon à la main, aujourd'hui tu comptais joué de la musique dans un lieux agréable et paisible, pour pouvoir être détendu. Avant de sortir de l'académie tu entendais Poncho te parlé, du moins piailler comme il avait l'habitude de faire. Tu le regardais, il était hors de questions que ce petit être te suive. Tu préférais qu'il reste là de un pour ne pas t'embêter, de deux pour ne pas le trouvé en train d'embêter quelqu'un et de trois, car tu voulais faire une pause voyons.

« Poncho Poncho ? Pon pon... »

Il suffisait d'un simple regard pour qu'il comprenne et qu'il remonte immédiatement dans la chambre, il serait triste et alors ? Toi tu n'en pouvais plus, tu en avais ras la casquette de toujours l'entendre et puis il serait mieux ici et tu le savais. Sa y est tu étais enfin sortis de l'académie, arrivant rapidement au parc, tu te mis sur un banc. Tu sortais ton violon et commençais d'abord par l'accorder jusqu'à que deux personnes se percutent et fassent un boucan infernales. Tu soupirais et commençais quelque peu à être énervé, tu t'étais donc stoppé net et les fixais. Tu avais déjà entrevu le jeune homme a l'académie, mais la fille jamais, puis tu le vis farfouiller dans son sac. Allait-il réellement utilisé sa magie devant une demoiselle dont on ne savait même pas si elle connaissait la magie ou non.

Tu étais réellement déséspéré puis tu pris ton violon en main, te levant tu commençais à en jouer tout en bougeant. Dansant lentement mais gracieusement comme à ton habitude, au rythme de ta musique, de ton sons, de la chanson. Tes yeux étaient fermé, tu étais à fond, tu aimais tellement en joué, tu étais partis dans un autre monde sa y est.




Code par Symphonie
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il fait beau aujourd'hui ! [PV : Kumi Hayashi & Tanak Yumi] Mer 16 Oct - 23:27


D’un regard septique, Kumi fixa le sac en toile que l’homme traînait à son épaule. Si elle avait dû donner un avis franc, l’idée qu’un inconnu touche à un artefact de l’école lui déplaisait. Elle aurait préféré qu’il se contente de l’emmener chez un garagiste. Elle ferma les yeux et se passa une main dans le cou pour tenter de détendre ses nerfs tendus. Kumi avait cruellement besoin de relâcher la tension. Elle s’imagina une plage de sable blanc, où venaient s’échouer des vagues d’un bleu profond déposant coquillages et crabes, ou méduses le long du chemin. Une douce mélodie se mit à résonner dans le parc la tirant de sa rêverie éveillé. Elle avait toujours aimé la musique, c’était une magie différente des autres, qui avait le don d’apaiser les cœurs. Elle détourna l’attention du blond et s’intéressa à la tendre chanson que jouait une petite violoniste à quelques mètres de là. Les fins doigts blanc parcouraient le bois avec amour, l’archer tirait sur les cordes à un rythme chevronné dont ne se dégageait pourtant qu’un son lent qui accompagnait avec harmonie, le vent et les feuilles bruissant des arbres. Kumi se prit à admirer la dextérité de ses mains minuscules et pale. La grâce dans la danse de ce corps fluet qui tournait. Elle avait l’impression d’admirer ses poupées de porcelaines que l’on faisait jouer dans les rues de Venise pour charmer les passants. Kumi jeta un coup d’œil à l’inconnu qui terminait de ranger ses outils et d’une voix distraite lui indiqua la petite musicienne du doigt.

-Elle est douée, vous ne trouvez-pas ? Je reviens, je vais lui apporter un présent.
–lança-t-elle l’invitant d’une certaine manière à faire de même, pour peu qu’il ait aimé la chanson.-

Kumi enfonça une main dans la poche de sa veste de sport et se concentra. Dans le creux de sa paume, elle sentit se matérialiser un pendentif en bouton de rose, à l’image de la petite musicienne de rue qui jouait. Elle avait imaginé sa couleur d'un crème rosé aussi doux que les boutons qui fleurissaient aux printemps. Le bijou étaient délicat sertis en son centre d'une perle rare semblable à celle qu'abritait les coquilles d’huîtres. Kumi tira sur la chaîne argenté du bijou et le cala dans le creux de son poing. Le parc était à présent silencieux, les gens se taisaient pour écouter le balais des notes dans l'air. Même les chiens avaient cesser de courir. C'était fascinant d'observer le monde s'arrêter pour une simple enfant et son violon. Elle attendit que la dernière note sonne pour s'avancer.
-Hum -toussota-t-elle- Je m'appelle Kumi Hayashi, et je tenais à te donner ceci, car tu joues magnifiquement bien. -continua-t-elle les doigts à présent ouverts sur le pendentif tendu en direction de la petite blonde.- Quelle est ton prénom ?

Elle se retourna en direction de son mécanicien de fortune à quelques pas de là et lui exprima à son tour sa gratitude d'un sourire. « Je ne vous ai pas demandé non plus le votre ? Encore merci pour le vélo. »
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il fait beau aujourd'hui ! [PV : Kumi Hayashi & Tanak Yumi] Jeu 17 Oct - 18:19
















Quel belle musique !



J'avait bientôt finit de réparer le vélo de la jeune fille, au moment où j'entendait un son de violon derrière moi. Une fois terminer, la fille au cheveux rose l'écoutait déjà jouer, et avait l'aire d’apprécier sa musique. Elle jouait en rythme avec le vent, elle avait l'aire de s'amuser avec les éléments à travers son violon, dansant en même temps. La fille du vélo me fit la remarque qu'elle était doué avec son instrument.

"Ouai, je trouve aussi, elle joue bien et c'est agréable à écouter"

Mais elle n'avait pas l'aire de prêter attention à ma réponse, allant déjà dans la direction de la joueuse de violon. Je fis de même en allant simplement dans la même direction, finissant de fermer mon sac. Elle, avait un petit pendentif. moi en l’occurrence n'avait rien, je me contentais donc de la regarder jouer et de l'écouter. Au final, la jeune fille au vélo avait offert ce magnifique pendentif à la joueuse de violon, lui demandant son nom, puis le mien, je n'avais plus qu'a répondre en premier, donnant mon nom et prénom.

"Moi c'est Kohlskui Kurygaya, et désolé de t'avoir fait tomber, encore une fois"

Mais je me sentais un peu bête de n'avoir rien à offrir à, donc je cherchais quelque chose à lui donner, une création? Un objet? Et pour quoi pas simplement la féliciter d'avoir jouer si joliment? C'est tout simple, mais ça reste sympathique à entendre quand on joue pour les autres? Alors je vais lui dire ça, en espèrent que ça lui fasse quand même plaisir...

"Je trouve que tu joues très bien du violon, tu as appris seul, ou tu avais pris des cours au passé?"

Cela devrait suffire pour ne pas passer pour une personne qui déteste la musique et qu'y n'en à rien à faire des autres. Mais je cherche toujours un moyen de me faire pardonner envers la fille au cheveux roses, mais comment? Aucune idée... Je vais devoir improviser au fur et à mesure. Ou alors tout simplement partir, vu que j'ai réparé son vélo, qu'il est comme neuf, et que je ne voulais plus courir...

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il fait beau aujourd'hui ! [PV : Kumi Hayashi & Tanak Yumi] Ven 18 Oct - 12:46

HRP:
 



« Une magie utilisé devant une Humaine ? »
Tanaka Yumi | Kohlskui Kurigaya  | Kumi Hayashi



Un silence de mort régnait, seul les notes de musiques virevoltaient au rythme du vent, suivant l'harmonie qu'il faisait régner. C'était si beau à voir et a entendre que tout le monde te regardais, toi, une simple jeune demoiselle. Tu étais assez fière de toi, car la personne que tu voulais absorber par ta musique, était toute ouïe à ta symphonie de douceur. A tes pas angélique, et à ton aspect doux. Cela t'étonnait toi même, mais tu te sentais bien, très bien même. Lorsque la musique retentit, ton esprit est ailleurs, il est en paix et en symbiose avec ton corps. Tu ne faisais pas un seul pas de travers, tu faisais tout pour être parfaitement coordonné ce que tu réussissais à merveille. Attention un pas de travers ! Tu eu peur sur le moment, trébuchant presque mais te rattrapant rapidement grâce à tes jambes agile.

La douceur de la mélodie avait même réussit à apaiser ton âme, tu ne te souvenais même plus de la raison de ta présence ici et du fait que tu avais sortis ton violon mais tu étais heureuse. Cela se voyait à ton visage, il rayonnait de tout éclat, même le soleil était avec toi. Il éclairait ton visage et ton corps qui dansait. Doucement la symphonie s'arrêtait, mais toujours en harmonie et calmement. Tu finis par rangé délicatement ton violon dans son étuit quand tu remarquais que même le p'tit magicien t'observait. Après l'avoir soigneusement rangé et posé sur le banc, tu les regardais. Tout le monde avait posé leur regard sur toi, les canidés faisaient un silence impénétrable, et toi tu étais au milieu quelque peu désorienté.

Certes tu aimais attiré l'attention, mais pas celle de tout un parc ! Tu regardais à présent la jeune demoiselle aux cheveux et yeux roses. Assez étrange mais tu n'étais plus étonné de rien, elle était assez mignonne, avec de belles fossettes toute rouge. Deux queues de cheval, oui elle était adorable. Ensuite le jeune homme a coté n'était pas mal non plus, un grand blond aux yeux bleus, regard charmeur. Cela faisait un beau duo.



— "-Hum -toussota-t-elle- Je m'appelle Kumi Hayashi, et je tenais à te donner ceci, car tu joues magnifiquement bien. -continua-t-elle les doigts à présent ouverts sur le pendentif tendu en direction de la petite blonde.- Quelle est ton prénom ?
Elle se retourna en direction de son mécanicien de fortune à quelques pas de là et lui exprima à son tour sa gratitude d'un sourire. « Je ne vous ai pas demandé non plus le votre ? Encore merci pour le vélo. »


— ""Moi c'est Kohlskui Kurygaya, et désolé de t'avoir fait tomber, encore une fois" Ensuite il te regardait et te complimentait tout en te posant une question.
"Je trouve que tu joues très bien du violon, tu as appris seul, ou tu avais pris des cours au passé?"

Ils avaient l'air gentils, tu étais touché tu cadeau de la demoiselle se nommant Kumi Hayashi, au moins il s'était excusé de l'avoir renversé et le vélo était à présent en bon état ! Tu étais satisfaite et plutôt contente d'avoir fait leurs rencontres même si tu trouvais cela étrange. Tu n'avais jamais réellement eu d'amis ou autre, peut-être en auras tu enfin ? Tu l'espérais au fond de toi, mais tu étais si capricieuse et peste..


"Merci beaucoup pour ce magnifique présent, je me nomme Yumi Tanaka.
J'ai appris seule à en jouer, lorsque je me sentais seule. Je suis enchantée de vous rencontré.


Leur faisant une petite révérence digne d'une lady, tu étais vraiment reconnaissante de ces compliments ainsi que de ce cadeau que tu pris en ayant un petit sourire en coin des lèvres. Tu le mis à ton cou et les observais tout les deux.



Code par Symphonie
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il fait beau aujourd'hui ! [PV : Kumi Hayashi & Tanak Yumi] Mar 22 Oct - 9:50


Kumi eut un sourire satisfait, contente que la petite musicienne, Yumi est appréciée son cadeau.  Elle avait toujours eu de l’admiration pour les personnes douées en art ou en musique. C’était un don bien plus mystérieux que la magie, qui se transmettait souvent par le sang. Kumi s’était demandé à plusieurs reprises si lorsqu’elle aurait un enfant un jour, celui-ci se verrai béni d’un don semblable au sien ou d’un autre, complètement différent.
-Je vais chercher mon vélo. -s’excusa-t-elle poliment, en laissant Kohlskui et Yumi pour quelques minutes.-

Kohlskui avait fait un travail admirable. Un doute pointa dans son esprit qu’elle éteignit vite. Peut-être était-il un étudiant en mécanique. Elle l’avait sans doute mal jugé. Kumi revint sur ses pas, le vélo réparé émettant un coulissement rassurant. Intérieurement, la magicienne était profondément soulagé, car elle n’aurait pas supporté trahir ainsi la confiance du monsieur qui lui avait gentiment prêté la bicyclette. C’était un acte plutôt rare que d’accepter qu’un élève empreinte un des VTT magique de l’école et, elle aurait eu vraiment honte de ramener celui cassé et distordu.

-J’aimerai vous remercier, pour votre gentillesse Kurigaya-san et votre talent Tanaka-san. Je ne pourrais malheureusement pas rester trop longtemps, mais…si vous êtes d’accord on peut toujours prendre un  café ensemble.
-dit-elle aux deux étudiants en désignant la crêperie dont le blond lui avait parlé un peu plus tôt.-

En réalité, elle devait rentrer avant cinq heure et elle n’aurait guère le temps de les accompagner. Juste une quinzaine de minutes, histoire de discuter autour d’un bonne tasse de thé. Elle tenait à leur laisser une image aimable d’elle-même. Kumi hésitait à s’éclipser maintenant, mais la proposition était lancée et elle se serait trouvé froide de partir sans rien offrir aux deux inconnus. Elle avait eu une éducation très stricte quant à la bonne tenue exigée en société. Aussi, Kumi fit fie de l’heure qui tournait et se promit de ne pas rester trop longtemps, juste assez pour ne pas paraître grossière.

-Je vous invite bien entendu.
-rajouta-t-elle.-
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il fait beau aujourd'hui ! [PV : Kumi Hayashi & Tanak Yumi]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Il fait beau aujourd'hui ! [PV : Kumi Hayashi & Tanak Yumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il fait Beau Today à PAU
» [pv Emma + libre] Il fait beau, il fait chaud, mais le vent souffle.
» Il fait beau, mais toujours trop chaud. [Fin]
» Il fait beau aujourd'hui,
» Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-