Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Ce qui est sûr c'est que ce n'est pas un Lupus ! (Pv Hayate Ryuka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Ce qui est sûr c'est que ce n'est pas un Lupus ! (Pv Hayate Ryuka) Mer 18 Sep - 10:17

(HRP : Juste pour mieux expliquer pour éviter de devoir ouvrir un sujet dans les couloir puis à l'infirmerie j'ai pris le pari fou de faire appel à un flash back pour conter comment nous sommes arrivés dans la salle de l'inférmière ! Ce flash back se terminera qu'une fois que ce sera écrit (lorsque l'on sera arrivé à l'infirmerie) !)

//Flash-Back//

De nouveau levé tôt le matin, Kyoya avait laissé Roll dormir dans son lit et avait fait en sorte de ne réveiller personne dans la chambre 10 en se changeant et en la quittant. Le soleil n’était pas encore levé, il devait faire en sorte de ne pas se faire repérer pour qu’il puisse sortir tranquillement des dortoirs. Kyoya réussi sans vraiment de peine à se faire discret et à sortir du bâtiment, le plein air était beaucoup plus agréable pour l’entrainement que les couloirs des dortoirs ou la salle de bain. Lorsqu’il fut assez éloigné de l’entrée, le jeune Hibari commença à courir tranquillement vers un des lieux qu’il appréciait maintenant : les jardins de l’académie. Lorsqu’il arriva à destination il retira sa veste de costume, la plia à son habitude et fit de même avec sa chemise, il les déposa sur un banc des alentours, l’endroit lui rappelais un peu les jardins dans la maison de sa famille adoptive, là bas aussi il aimait bien s’entrainer seul ou avec les membres de la famille Hibari. Même s’il n’avait jamais montré le moindre signe de sympathie envers les membres de sa famille adoptive, on pouvait dire qu’il ne rechignait jamais à s’entrainer avec ceux-ci. C’était d’ailleurs les seuls moments où l’on pouvait voir le jeune Kyoya éprouver un sentiment proche de la joie. Bien entendu il conservait toujours sont expression impassible mais lorsqu’ l’on regardait dans ses yeux on y voyait une lueur signifiant qu’il était animé d’une forte volonté. Oui, Kyoya se donnait toujours à fond dans ses entrainements et s’il avait un partenaire il ferait également tout son possible pour qu’ils apprennent chacun l’un de l’autre. L’important pour lui était de ressortir d’une séance en ayant amélioré ou appris des coups, toujours en ressortir grandi même si ce n’était qu’un petit peu !

Kyoya se tenait maintenant assez éloigné des arbres et des bancs, afin qu’ils ne le gênent pas durant l’exécution de ses katas. Tous se passa comme d’habitude : son temps de concentration pour se mettre en état de relaxation et de performance extrême et le ralentissement de son souffle afin de préparer son corps aux exercices qu’il allait pratiquer. Puis vint le tour des premier Kata, qu’il exécutait lentement mais précisément, on pouvait apparenter cela à une danse au ralentit ce qui pouvait paraitre magnifique si l’on savait apprécier ce genre de chose.  Après une bonne demi-heure, Kyoya commença à attaquer la deuxième série de kata de son école. Il les exécutait non plus lentement mais bel et bien rapidement et avec la puissance approprié. En fait les katas étaient un affrontement contre un ou plusieurs adversaires imaginaire, c’était des situations où l’on se faisait attaquer et les mouvements que l’on devait exécuter étaient  précis et en générale rapide. Le but était d’habituer le corps aux mouvements préparatoire à la troisième série de kata qui était très compliquée mais dont l’efficacité et la puissance n’était plus à prouver. La seule personne qu’il savait capable d’exécuter  les trois séries de kata de cette école était sa mère adoptive. Une femme très forte, invincible aussi rapide  qu’un guépard et gracieuse tel un cygne prenant son envol. S’entrainer avec elle ou même juste la regarder était impressionnant. Sa force dépassait largement la plupart des humains et elle avait été appelée maintes et maintes fois lors de conflit épineux dans lesquels elle avait su montrer que la famille Hibari n’était pas à prendre à la légère. Certes elle était plutôt violente voir même hystérique par moment, mais elle avait le mérite d’être impartiale et de chérir les êtres qui lui tenait à cœur. En repensant à sa mère adoptive Kyoya eu un sentiment nouveau qui naquit en lui, il ne savait pas ce que c’était mais il se sentait un peu moins fort que d’habitude, plus maussade, ses coups portaient moins et sa vitesse avait diminué. Il continua malgré tout la série de kata jusqu’au bout, lorsqu’il eut fini il pu alors se sortir de son état de concentration. Bien que celui-ci ait été quelque peu ébréché, il ne s’en inquiétait pas vraiment, c’était normal d’éprouver un peu de nostalgie envers le lieu dans lequel il avait vécu durant presque toute sa vie. Il est vrai que sa famille adoptive et sa vie là bas lui manquait un peu, mais son objectif était de retrouver l’homme en noir, il ne pouvait donc se permettre de flâner et de penser au passé. Sa route ne devait souffrir d’aucun obstacle de se genre, il devait rester concentré sur son objectif et faire tout pour l’atteindre.

Le corps humide des efforts qu’il venait de fournir depuis plus d’une heure, Kyoya pris sur le bras ses vêtement et retourna torse nu au dortoir, il devait prendre un douche avant d’aller en cours. Il avait encore le temps, en effet il c’était levé plus tôt que d’habitude et avait donc le temps de se doucher tranquillement sans se presser. Le soleil commençait à peine à se lever, inondant l’extérieur d’une merveilleuse couleur dorée rendant le lieu presque féérique. Kyoya s’arrêta un instant pour observer les alentours, c’était vraiment un bel endroit que cette académie. Beaucoup de terrains divers et varié, il se demandait s’il avait été crée de toute pièce par la magie ou alors était-il parfaitement naturel. Lors du choix de l’implantation de l’académie les fondateurs avaient vraiment mis l’accent sur les lieux suggérant à la détente et à la tranquillité. Une initiative que l’on pouvait louer, en tout cas Kyoya les remercia intérieurement, au moins il pouvait s’entrainer dans des lieux harmonieux et magnifiques. Le jeune Hibari arrêta là ses réflexions bucoliques et retourna dans le bâtiment des dortoirs. Il rentra tout aussi discrètement que lorsqu’il était sorti, se dirigeant vers les salles de bain de l’étage 4 toujours torse nu ses vêtements sur son bras. Kyoya ne croisa personne à son grand soulagement, il en avait marre de croiser parfois des élèves surpris de le voir à moitié nu se balader dans les couloirs. Certes il s’y était habitué mais il préférait tout de même ne pas s’attirer l’attention des autres, et c’est pourquoi il pressa un peu le pas afin d’arriver le plus rapidement possible dans sa chambre. Tout comme auparavant il se fit le plus discret possible, ouvrant lentement la porte, faisant de petit pas discret. Il ne voulait pas déranger ses camarades, c’était la moindre des politesses après tout il était encore tôt. Il s’empara de sa serviette et de sa trousse de toilette puis, remarquant que Roll commençait à se réveiller il le prit et le posa sur son épaule. Kyoya sentait qu’il avait oublié quelque chose mais il ne savait quoi. Il resta dans la chambre, debout, cherchant l’objet de son inquiétude… Puis il aperçu son haut de forme bleu et dans un soupir mêlé de soulagement et d’exaspération il le prit avec lui et sortit de sa chambre. Il était fin prêt à se doucher et il n’avait plus besoin de passer à sa chambre vu qu’il avait pris tout ce dont il avait besoin. Logiquement s’il avait bien calculé son coup lorsqu’il aurait fini sa douche ses camarades commenceraient à se lever, il avait l’habitude d’observer les manies et les habitudes de ses camarades de classe, non pas qu’il se méfiait d’eux, c’était une vieille habitude qu’il avait gardé lorsqu’il était chez les Hibari.

Il se lava donc, se sécha et s’habilla. Il était fin prêt pour les cours sauf que ceux-ci allaient commencer dans un peu plus d’une heure, il décida d’aller prendre un petit déjeuné, il aurait largement le temps comparé à d’habitude. Il se suggéra de se lever comme aujourd’hui tout les matins, c’était beaucoup plus convenant pour lui ! Il entra dans la chambre, ses camarades commençaient à sortir du lit, Kyoya pendit sa serviette et rangea sa trousse de toilette. Il déposa Roll sur son lit, lui aussi avait c’était lavé comme il se devait. Kyoya lui donna du chocolat en guise de déjeuné et il partit de la chambre en saluant ses compagnons de chambré d’un hochement de tête. Le jeune homme descendit les marches rapidement, plus tôt on arrivait aux petits déjeuné meilleurs et plus varié était les choix. Kyoya l’avait très vite comprit et c’est pour cela qu’il voulait arriver dans les premiers au réfectoire il arriva au niveau du couloir du premier étage, plus qu’un étage à descendre…Il aperçu une jeune femme qui marchait doucement vers les escaliers qu’empruntait Kyoya. Ce dernier l’observa quelques secondes, il ne l’avait jamais vu mais au regard du flot rouge qu’elle portait autour du cou il en déduisit qu’elle était de la classe 1. Kyoya la quitta du regard en même temps qu’il posa son pied sur le sol du couloir du premier étage.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Noriiko Shimazu

Féminin
Messages : 3616
Kamas : 10257
Date d'inscription : 14/05/2013
Humeur : RAS
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d'or
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪

MessageSujet: Re: Ce qui est sûr c'est que ce n'est pas un Lupus ! (Pv Hayate Ryuka) Jeu 26 Sep - 21:30

RP archivé car Hayaté a demandé la suppression de son compte

════════════════════
Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------
 

Ce qui est sûr c'est que ce n'est pas un Lupus ! (Pv Hayate Ryuka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le patronus de votre personnage
» Chambre de Kazako - Azumika - Izako - Ryuka
» Kaikoru Ryûka
» LUPUS IN TABULA (de 8 à 24 joueurs)
» [partenariat] Lupus' Phrophetie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-