Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Un peu de repos [M. Slančova & Y. Kasaï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Yogi Kasaï

Masculin
Messages : 26
Kamas : 3917
Date d'inscription : 01/09/2015
Yogi Kasaï



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Un peu de repos [M. Slančova & Y. Kasaï] Ven 4 Sep - 14:29

Aujourd'hui, il fait assez beau. Comparé à Hybriland, c'est pas souvent le cas, même si ça ne m'empêche pas d'aller dehors. Cette fois, je suis parti dans la cour, comme à mon habitude, dans un coin isolé. Je ne suis pas du genre à traîner avec les autres, surtout qu'ici, humains et hybrides se retrouvent ensemble. Rien que cette pensée me faisait frissonner. Les humains ... Ce sont quand même des créatures spéciales non ? Toujours à se plaindre, avec des préjugés, puis il y en a même qui ne peuvent pas s'empêcher de faire des farces sans arrêt, farces pas souvent sympathiques d'ailleurs. Ils sont trop individualistes et égocentriques ... C'est ça qui me dérange surtout.

Bref, je ne suis pas là pour parler d'eux. C'est la pause du midi et je viens de finir de manger, donc j'ai du temps devant moi. Le mieux, c'est que j'améliore ma magie, toujours et encore. Je ne supporte pas le fait d'être un faible ... Je pose alors mon sac contre un arbre avant de me coller dos au tronc, je fermais les yeux, respirant tranquillement. Le vent faisait voltiger doucement mes cheveux blancs, ainsi que les poils sur ma queue de chat ou mes oreilles. Sur mon épaule, mon familier, un chat noir, alors allongé, faisant mine de dormir.

Doucement, j'ouvre mes yeux teintés de jaune. Je regarde droit devant moi. Je tends lentement mon bras, ouvrant ma main et faisant apparaître la paume de celle-ci. Petit à petit, des maillons de métal apparurent, formant une chaîne d'une dizaine de mètres. Je tenais l'un des bouts, alors que la chaîne se tenait en lévitation. Les maillons avaient une forme ronde.

La chaîne de métal se mit alors à bouger dans le vent, plutôt rapidement. En écoutant, on pouvait entendre que l'objet fouettait le vent. Elle se rapprochait alors à toute vitesse de moi, formant une barrière devant lui, un mur de chaînes. J'étais concentré, ma queue de Neko se déplaçant tranquillement contre l'écorce de l'arbre et mes oreilles à l’affût.

Je souriais doucement, tirant sur la chaîne qui s'enroulait alors autour de mon bras. Je repris une courte respiration en refermant les yeux, ne me souciant aucunement de ce qu'il pouvait y avoir autour de moi. En même temps, quasiment personne ne venait par ici, ou alors je ne venais pas quand il y avait quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Milana Slančova

Féminin
Messages : 13
Kamas : 3812
Date d'inscription : 27/08/2015
Milana Slančova



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Un peu de repos [M. Slančova & Y. Kasaï] Dim 6 Sep - 2:31

Décidément, les journées de cours en été, elle ne pouvait pas. Encore moins quand on inversait première plage de l'après-midi avec la pause déjeuner. Elle mourrait de faim, et il lui restait encore une bonne demi-heure pour que sa classe soit délivrée, bien après les autres. Secouant la tête d'un air atterré, la jeune femme regardait alternativement entre le tableau noir couvert de craie, et la fenêtre entrouverte qui laissait passer une légère brise, tandis que les rayons du soleil s'infiltraient au travers de la vitre pour venir réchauffer ses feuilles de notes. Non, elle n'allait pas pouvoir rester comme ça bien longtemps avant d'atteindre un stade de folie avancée. Au moment ou elle en arrivait enfin à cette conclusion, un bruit attira son attention. La porte de la salle venait d'être ouverte, probablement pour laisser un peu d'oxygène circuler.

C'était sa chance. Attrapant le caneton qui l'accompagnait partout pour le glisser dans la poche de sa veste, entrainant un petit couac de surprise au passage, l'étudiante recula légèrement son siège, mine de rien. Elle n'était pas très loin de l'objectif, peut être, deux ou trois mètres à peine. Un coup d’œil à l'enseignant. Il était de dos. Parfait. Se redressant doucement, sans se mettre complètement debout, elle tenta un pas en avant. Mais déjà, la figure d'autorité entamait un demi-tour, probablement mortel pour sa tentative de fuite. Sans prendre plus le temps de réfléchir, elle tenta le tout pour le tout. Pliant les genoux, se penchant en avant, elle s'élança d'un bond, tête la première vers la porte. Et c'est avec une roulade digne d'un super aventurier du téléfilm de l'après-midi, qu'elle pu in extremis s'extraire de cette salle de torture sans être repérée. Elle se redressa, silencieuse, hors de vue. Ses camarades devaient commencer à avoir l'habitude de ce genre de scènes, car ils ne levèrent même pas la tête vers elle pour la gratifier de leurs habituels regards perplexes. Victorieuse, elle entama sa descente vers la sortie du bâtiment. Une rapide pause aux toilettes pour troquer la tenue de l'école contre un vieux jean troué et un débardeur noir qui avait connu des jours meilleurs, toujours cachés dans son sac pour éviter d'avoir à garder l'uniforme en dehors des cours, et voilà qu'elle était déjà repartie.

Elle avait fait un bon bout de chemin, et la grande porte qui donnait sur l'extérieur était en vue, lorsqu'elle entendit des pas, provenant d'un couloir perpendiculaire au sien. Mauvais signe. Oubliant que la plupart des élèves étaient sans doute encore en pause légitime, la peur de se faire coincer par un surveillant et de se retrouver en retenue prit le dessus. Fonçant vers la porte, ouverte en cette saison, elle entama un sprint vers le fond de la cour, cherchant un refuge provisoire. Virage à quatre-vingt-dix degrés, dérapage contrôlé, et... Freinage en panique. Elle venait de manquer de peu de renverser une pauvre personne innocente. Battant des bras énergiquement pour retrouver l'équilibre, elle parvint finalement à se rattraper. Reprenant une seconde sa respiration, ses yeux détaillèrent le jeune homme qui se tenait devant elle. Il avait des cheveux blancs, et vu les oreilles qui ressortaient entre ses mèches, c'était visiblement un hybride. Adossé contre l'arbre, une longue queue, sans doute celle d'un chat, dépassait un peu.

Il lui semblait avoir déjà vu ce garçon, dans certains cours, mais elle n'aurait pas pu l'affirmer. Il ne semblait pas encore l'avoir remarqué d'ailleurs, malgré son arrivée catastrophe, mais après tout, elle n'avait pas atterrit juste sous son nez, et il semblait concentré. Sur quoi, d'ailleurs ? Les yeux marrons suivirent la silhouette, avant de finalement remarquer un détail légèrement insolite. Une chaîne. Une longue chaîne, métallique, qui s'enroulait autour de son bras, et qui bougeait devant lui, comme... Oui, elle semblait contrôlée par le garçon-chat. Les yeux écarquillés, elle fit un pas vers lui, comblant la distance qui les séparait, pour mieux étudier le phénomène. C'était nouveau. Elle aimait bien, la nouveauté. Et puis, elle avait très rarement approché un hybride ou conversé avec lui.

« Trop cool.  » souffla-t-elle en observant les mains de l'inconnu, s'accroupissant juste à côté de lui. Puis, penchant la tête sur le côté, parlant un peu plus fort au cas ou pour être sûre de se faire remarquer, «  Tu les fais bouger toi même ? Ça peut aller loin ? Comment ça fonctionne ?  » interrogea-t-elle en rafale, ne réalisant pas que ce n'était sans doute pas la meilleure tactique d'approche au monde.

════════════════════
~ Fiche ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Yogi Kasaï

Masculin
Messages : 26
Kamas : 3917
Date d'inscription : 01/09/2015
Yogi Kasaï



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Un peu de repos [M. Slančova & Y. Kasaï] Dim 6 Sep - 14:51

Je joue un peu, seul dans mon coin. La chaîne entourée autour de mon bras, elle danse devant moi, alors que j'ai les yeux fermés. Je fais le vide, je me concentre, je ne pense à rien. J'oublie tout ce qu'il pouvait y avoir autour de moi. La forme ronde des maillons se change doucement en forme un peu plus ovale. La mouvement de la chaîne se fait plus lent, plus doux, plus calme. Tout est appaisé autour de moi, ma queue de chat ne bougeant même plus.

Enfin, jusqu'à ce que je sente du mouvement autour de moi. Un surveillant ? Un prof ? Je me suis fait repérer visiblement, mais j'ignore, je garde les yeux fermés. Peut-être la personne va prendre peur ou va m'oublier pour s'occuper d'autre chose.

- Trop cool.

J'ouvre les yeux en faisant la chaîne s'enrouler entièrement autour de mon bras. Une voix humaine. Je les reconnais facilement et je dois bien avouer que je ne les aime pas beaucoup. Doucement, je tourne la tête vers la personne pas loin de moi. Elle est accroupie et a la tête penchée en me regardant. Je l'ai déjà vu et je sais d'où venait cette voix qui m'était finalement familière. On devait avoir quelques cours ensemble, elle était donc aussi en troisième année. Cependant, je ne me rappelle aucunement de son nom. Elle reprends la parole alors que je la regarde de mes yeux jaunes, ayant baissé mon bras.

- Tu les fais bouger toi même ? Ça peut aller loin ? Comment ça fonctionne ?

Trois question d'un seul coup, elle est plutôt rapide et curieuse visiblement. Elle n'a pas vraiment l'air méchante, mais comme à mon habitude, je reste méfiant et commence à lui répondre, d'une voix plutôt assurée, cette voix avec laquelle je réponds généralement aux humains.

- Hum ... C'est bien moi qui contrôle ma chaîne. Et une quinzaine de mètre. Après ... Comment ça fonctionne ... C'est ma magie quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un peu de repos [M. Slančova & Y. Kasaï]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Un peu de repos [M. Slančova & Y. Kasaï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Repos après un long voyage
» L'Auberge du Repos Eternel
» << Repos sous un arbre >> [PV ; Helena]
» Poison + Rune protect + Repos = Poison
» Le repos du guerrier [PV Draomea Volensergh]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • La cour-