Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 « Hey, Tammy l'paquet ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Síf Ásdóttir

Féminin
Messages : 29
Kamas : 3872
Date d'inscription : 13/08/2015
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: « Hey, Tammy l'paquet ! » Sam 29 Aoû - 1:04

Síf commençait à sentir des fourmis parcourir ses jambes. Assise depuis une vingtaine de minutes, dissimulée derrière la porte d'un petit cabinet de toilettes, la jeune femme passait en revue sa dernière série des photos tout en perfectionnant son art d'éviter de se rendre en cours. D'accord, ce n'était peut-être bien pas le choix le plus... Raisonnable, mais habituée aux cours à domicile et aux horaires bien plus flexibles de ses parents-professeurs, l'Islandaise peinait parfois à se faire à la rigueur et la régularité d'une vie en pensionnat. Aussi, elle n'hésitait pas à s'accorder des petites pauses de ce genre de temps à autre. Bien entendu, l'autorité scolaire ne voyait pas ça d'un œil aussi bienveillant mais elle se trouvait bien obligée d'admettre que parfois, elle s'en tamponnait totalement. Son exil commençait toutefois à sembler un peu long dans un endroit aussi exiguë. Mais où d'autre pourrait-elle bien aller se cacher ?

La demoiselle poussa un petit soupir silencieux en relevant les yeux vers la porte des WC. Quelques écritures et gravures accrochèrent son attention. Entre les diverses insultes, promesses d'amitiés et d'amours et autres signatures en tout genre, se trouvaient quelques inscriptions d'une nature un peu plus... Curieuses. Du style : « Le saviez-vous : Les pingouins n'ont pas de genoux. » ou encore « Jamais Hortense ne vaincra, foi de sauce BBQ ! ». Síf plissa les yeux en continuant de déchiffrer quelques hiéroglyphes. L'un d'eux, assez large pour couvrir une bonne portion du mur, annonçait sobrement « SHOUUUUUUUSH » en large lettres joliment dessinées.

L'Islandaise secoua la tête ; si elle en arrivait à lire les graffitis sur les murs des cabinets c'est qu'il était réellement plus que temps qu'elle se tire d’ici. Elle se redressa, passa ses mains pour défroisser un peu son uniforme et sortie. Enfin. C'est ce qu'elle voulu faire. Le verrou refusait de s'actionner. Elle ré-essaya. Toujours rien. Elle fronça les yeux et retenta sa chance en secouant un peu la poignée. La porte s'obstina à rester fermée, le verrou visiblement bel et bien hors d'état de marche. Un souffle de panique s'empara de la jeune fille. Certes, dans les faits, elle aurait très pu tenter d'escalader la paroi en grimpant sur le siège des toilettes ou de se faufiler autrement jusqu'à l'extérieur ; mais là, tout ce qu'elle comprenait, c'est qu'elle était bel et bien coincée dans ce petit cabinet étriqué et qu'elle n'avait aucun moyen d'appeler à l'aide. Síf s'acharna une nouvelle fois, en vain, sur la poignée, puis recula d'un pas pour observer la porte qui lui barrait l'accès à l'extérieur avec un air horrifié.

Son sang de ne fit qu'un tour. Elle prit appuie sur le rebord de la cuvette et se propulsa épaule en avant. Après tout ça fonctionnait dans les films, non ? Elle se ramassa maladroitement contre la paroi qui refusa de céder et jura intérieurement. Avant de se reculer à nouveau et d'essayer une deuxième fois. Qui ne résista pas pas au second assaut. Avec un « PLOP » déplorable, la porte sortie de ses gonds avant de s'écraser sur le sol dans un bruit, qui pour le coup ressemblait plus à « BADAMBAMBROUM ». Prise dans son élan, Síf s'étala tout aussi misérablement sur le sol, en même temps que son sac et tout son contenu. Carnet à dessin, stylos, crayons, petits bonbons à la vanille, nuées de photos et fatras en tout genre glissèrent aux quatre coins la pièce.

Un peu sonnée, l'Islandaise resta étendue quelques secondes, à moitié sur le carrelage froid, à moitié sur la porte. Ou plutôt le cadavre de porte. Son regard attrapa à cet instant une crinière rousse. Helvíti. Elle n'était pas seule. Síf resta interdite pendant quelques secondes, dévisageant l'inconnue qui lui faisait face - debout, elle, - et cligna des yeux. Elle n'arrivait pas encore à réaliser l’enchaînement des événements qui venaient de se dérouler à l'instant. Tout en se relevant, elle rattrapa son carnet par un coin et l'un des stylos qui roulait par terre et grava le papier d'un tout simple :

« Euh... Salut ? »
à l'adresse de la rouquine.

Parce que franchement, dans une situation pareille, elle n'avait foutrement aucune idée de ce qu'elle aurait bien pu essayer de dire d'autre.
Sans même parler de tenter d'envisager d'imaginer peut-être l'éventualité de s'expliquer.
Elle aurait pu se risquer à « shoush », comme elle l'avait vu un peu plus tôt, remarque.
Ça aurait sûrement eu tout autant de sens.


J'ai très honte du nom du topic.

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Tammy Stanford

Féminin
Messages : 19
Kamas : 3680
Date d'inscription : 26/08/2015
Humeur : SOOOOOUSH.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: « Hey, Tammy l'paquet ! » Mer 2 Sep - 19:24

Je soupire. Le cours est long, et je sais pas quoi faire. Je m'ennuie. Les profs ne comprennent pas que je suis plus intelligente que la moyenne ? Que je sais déjà tout ce qu'il dise ? En plus, ça se voit sur mon visage que je ne sais pas quoi faire, que je n'apprends rien. On le sent ! Quoi qu'il en soit, je lève le doigt, et je feins une envie pressante. La seule excuse que j'ai trouvé pour m'enfuir de ce gouffre rempli d'imbéciles heureux. Je prends alors mon temps, me promenant dans les couloirs. Je ne sais pas pourquoi je suis encore dans cet établissement. J'estime n'avoir plus rien à apprendre, si ce n'est que l'expansion de mon pouvoir. Faut dire ce qui est, je pourrais rater tous mes cours que j'arriverais quand même à avoir les meilleures notes aux devoirs surveillés. Avec un soupir, j'arrive devant les toilettes. D'abord alertée par le bruit, j'entre avec rapidité dans ceux-ci, intriguée. Une fois à l'intérieur, je hausse un sourcil. Si seulement Tam était là pour voir ça, elle aurait bien ri ! Une meuf, quasiment allongée au sol, sur une porte. De toilettes. Ce spectacle me fait éclater de rire. Pas tout de suite, non. J'analyse d'abord la situation. Je me mets à rire après son « Euh.. salut ? » totalement ridicule et pittoresque.

« Ouais, salut ouais. T'as besoin d'un coup de main peut-être ? »

Je calme mon fou-rire et je me contente de m'accroupir en lui tendant ma main, ne lui laissant pas vraiment d'autre choix que de la prendre, étant donné que je la tire contre moi, la faisant se lever sans même éprouver le besoin de faire le moindre effort. Une fois contre moi, je hausse un sourcil en la regardant dans les yeux. Je l'embrasse sans prévenir, lui roulant probablement la plus grosse pelle de sa vie. Et ça y va hein, je n'y vais pas de main morte. Elle est plutôt mignonne, pour une fille qui vient de tomber comme une idiote avec sa porte. D'ailleurs, elle va faire comment ? J'arrête cette galoche monumentale, je me pousse un peu d'elle, un sourire provocateur aux lèvres, et je regarde la porte au sol.

« Tu viens d'acheter mon silence chérie. »

J'aime bien, être comme ça, impulsive, imprévisible. C'est ma façon d'être, et j'adore me comporter de la sorte. Un énorme sourire se suspend à mes lèvres, et je passe ma main sur son épaule sans lâcher la porte du regard. Décidément, si elle répare pas ça tout de suite, ça va pas le faire. Je me demande si je devrais l'aider. Je soupire et ma bonne conscience m'oblige à dire oui. Enfin, à moi-même, parce qu'elle m'a même pas encore demandé de l'aider, mais je doute qu'elle arrive à remettre ça toute seule..

════════════════════

Merci Sif chéri <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
----✄---------------------------------
 

« Hey, Tammy l'paquet ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un paquet de mini-chatons... =)
» Agent Red, ou l'art d'engloutir un paquet de cookies en quelques secondes
» Qui a volé le ''Paquet'' au tribunal de P-au-P?
» Le paquet de croquette est dans la place!!! ( Wiskas, terminer )
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • Les toilettes-