Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Incohérences sentimentales : Un café avec ou sans philtre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Ryan Cooper
Masculin
Messages : 429
Kamas : 11730
Date d'inscription : 27/10/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'or
Modo Fiches / Need my Lovely Swan
Modo Fiches / Need my Lovely Swan

MessageSujet: Incohérences sentimentales : Un café avec ou sans philtre ? Mar 4 Aoû - 19:18

Ce matin était assez chaleureux, un ciel dégagé qui en disait long sur la température de la journée ainsi qu'un soleil radieux. Tout semblait laisser à penser que cette journée se passerait sans surprise et pourtant, ce midi fut pour le moins surprenant.

Le cours de français se déroulait sans encombre, malgré quelques élèves perturbateurs autres qu'Alysse, étant donné qu'elle s'était bien assagie depuis notre dernière rencontre, devenant ami avec elle. Lors de la sonnerie annonçant l'heure du déjeuner, le soleil était à son zénith et il était l'heure d'aller à la cafétéria afin de se reposer et de reprendre des forces pour les cours de l'après-midi. J'avais rapidement croisé Noriiko à son travail afin de lui rendre visite, mais son travail lui prenait énormément de temps, à peine de quoi lui laisser le temps de manger à son bureau. Mangeant alors rapidement afin d'être prêt pour les prochains cours, je ne fis point attention aux regards des étudiants qui croisaient le mien, saluant quelques élèves et professeurs que je connais, par-ci, par-là. C’est en revenant à mon bureau que je fis mon étrange découverte : Un petit mot déposé au milieu de celui-ci. Au début, je pensais que Norii m’avait simplement montré une marque d’affection, ce qui en soit, m’aurait fait énormément plaisir. Lisant alors ce mot, je remarquai que c’était une toute autre personne qui m’avait écrit, un anonyme qui cherchait à me rencontrer. Voici le contenu du mot

Cher Ryan Cooper

Je tenais à vous rencontrer, si vous lisez ce mot, venez me rejoindre après les cours, à 19h au couloir 1, studio 7, je vous y attendrais.

A ce soir !
Restant dubitatif face à ce mot, je ne savais pas quoi faire. De plus, le lieu du rendez-vous est très proche de mon studio, ce qui rend cette invitation quasiment inévitable. Après quelques instants de réflexion, je décidais donc d’y aller, afin d’en avoir le cœur net. Les cours allant bientôt reprendre, je préparais alors mes notes et je remis de l’ordre dans mon bureau afin d’accueillir les élèves. La sonnerie retentissait déjà, la pause était passée si vite, je n’ai même pas eu le temps de voir ma chère et tendre Noriiko.

Le reste de l’après midi se déroula plutôt bien, malgré une chaleur accablante et une légère rébellion d’un élève qui fut stoppée nette par une punition (je l’ai envoyé au coin, comme les maternelles, enfin, je l’ai un peu forcé, surtout quand on est ligotté par des chaines métalliques que je peux modeler à ma merci), les cours se finirent rapidement et tous les élèves retournèrent dans leur dortoir ou sortirent un peu dehors afin de profiter d’un temps propice à l’amusement. Pour ma part, je me suis rendu directement chez moi, corrigeant quelques copies et relisant ce petit mot qui me donnait rendez-vous dans une heure désormais. Quel genre de rendez-vous ça pourrait-il être. Est-ce une farce d’un élève ou un professeur qui avait besoin de moi pour un service, ou tout simplement pour faire connaissance ? Quoiqu’il en soit, le moment décisif approchait à grand pas et je devais avouer que je ne savais pas du tout comment cela allait se finir. Me préparant alors, je laissais Kuboh au studio, mais en l’avertissant qu’il devait me rejoindre si jamais je ne revenez pas d’ici une heure. Me rendant devant le studio 7, je toquais à la porte, me présentant alors avec une certaine politesse, m’éclaircissant la gorge.

-Bonsoir! Je suis Ryan Cooper, on m'a donné rendez-vous ici, est-ce que vous êtes là? J'aimerais faire connaissance avec vous, si vous êtes bien la personne qui m'a déposé ce mot.

Je tenais mon mot dans ma main droite, j’avais préalablement pris mon appareil photo à impression directe et mon album photo dans ma sacoche, au cas où. Après tout, j’ai du mal à me séparer de ces deux objets, ils représentent mon pouvoir principal et aussi, tout ce qui reste de ma vie d’antan. J’entendis alors des pas, puis une porte s’ouvrir, je trépignais d’impatience en ce qui concernait cette personne qui voulait me rencontrer ce soir.

════════════════════


Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valentia Ludemberg
Pour remplir, lire les explications ici : http://tadakai-rpg.forumgratuit.fr/t3773-new-profil#40489
Féminin
Messages : 90
Kamas : 4353
Date d'inscription : 07/06/2015
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Incohérences sentimentales : Un café avec ou sans philtre ? Ven 7 Aoû - 16:30

Aujourd'hui était une journée radieuse. Le soleil qui montait dans le ciel sans nuage était pour moi annonciateur d'une journée heureuse. En même temps, c'était aujourd'hui que j'avais prévue d'enfin faire plus ample connaissance avec Ryan.

Le professeur était un peu comme une idole pour moi. Même si je crois bien qu'il ne m'a jamais vraiment remarqué, je ne peux m'empêcher de le remarquer dès que je le croise dans les couloirs.
Aujourd'hui allait être le jour qui changerait tout ! J'allais lui laisser un mot pour que l'on puisse se voir et enfin se parler et j'espère que l'on deviendra enfin plus proches...

Je partais dans mon bureau, et me concentrais sur mon travail sans trop y penser, jusqu'à la pause de midi. A peine la cloche retentit-elle que je laissais Serene s'occuper du secrétariat et je partais en direction des classes. Comme je pouvais m'y attendre, le professeur n'était pas dans sa classe. Il avait du partir ailleurs pour déjeuner.

Je fis apparaître un bout de papier et écris dessus.
Cher Ryan Cooper

Je tenais à vous rencontrer, si vous lisez ce mot, venez me rejoindre après les cours, à 19h au couloir 1, studio 7, je vous y attendrais.

A ce soir !


Je repris la direction de mon bureau en refermant la porte derrière moi. Il ne pouvais pas rater le papier ! En plus vu que c'était un de mes papiers je saurais quand il viendra. Ce n'est pas vraiment du harcèlement... Si ?

Je retourna donc à mon bureau pour manger un rapide bento, et l'après midi se passa tranquillement avec la routine des papiers. Même si mon esprit était un peu bloqué sur ce qui allait se passer et que plus j'y pensais, plus je m'excitais.
Je repensais au mot que j'avais laisser et paniquais un peu en repensant que je n'avais pas laisser mon nom. Bon après tout ce n'est pas vraiment grave.

A la fin de la journée, je rentrais dans mon studio, en préparant tout. Un peu de rangement, et s'assurer que les colocataires ne seraient pas présents. Après tout c'était mon moment de gloire. J'enfilais une tenue un peu plus classe mais pas non plus trop tape à l’œil. Il ne fallait pas lui faire comprendre d'entrée de jeu ce que j'avais en tête.

J'avais enfermé Tsum Tsum dans la salle de bain en lui interdisant de gâcher cette soirée.
Un peu plus tard, je sentis la présence de mon petit papier non loin. Il devait être rentré dans son studio. Mais allait-il venir toquer ici ? La réponse était oui. Il vint toquer à la porte. J'allais donc lui ouvrir avec un grand sourire sur les lèvres.

Bonjour monsieur Ryan Cooper, je savais que c'était vous. Ou plutôt bonsoir... Merci d'avoir accepter mon invitation. Je suis bel et bien celle qui vous a laissé ce mot. Je m'appelle Valentia Ludemberg.

Je tendis la main pour le saluer et recula pour lui laisser la place d'entrer.

Si ça ne vous dérange pas d'entrer, je voudrais faire plus ample connaissance avec vous.

J'avais déjà préparer deux verres et remarqua qu'il n'avait pas emmené son familier. Au moins il n'y aurait rien les déranger.
Je m'assis sur un fauteuil en faisant signe à Ryan de faire de même.

Comment à été votre journée ?

════════════════════



Merci à Kuro pour son kit ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Ryan Cooper
Masculin
Messages : 429
Kamas : 11730
Date d'inscription : 27/10/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'or
Modo Fiches / Need my Lovely Swan
Modo Fiches / Need my Lovely Swan

MessageSujet: Re: Incohérences sentimentales : Un café avec ou sans philtre ? Ven 7 Aoû - 19:12

L'intrigue était de plus en plus pesante, j'allais enfin savoir si ce papier était un canular ou une personne qui souhaitait me rencontrer afin de discuter et faire de plus amples connaissances. Lors de ma présentation à ce fameux lieu, la porte s'ouvrit, laissant place à une ravissante jeune femme avec une tenue des plus chics, m'accueillant avec un sourire chaleureux qui ne me laissa pas de marbre.

-Bonjour monsieur Ryan Cooper, je savais que c'était vous. Ou plutôt bonsoir... Merci d'avoir accepté mon invitation. Je suis bel et bien celle qui vous a laissé ce mot. Je m'appelle Valentia Ludemberg

Son visage me disait quelque chose, comme si je l'avais déjà vu quelque part, en dehors du pensionnat, mais cela doit-être une impression. Quoiqu'il en soit, elle semblait bien aimable avec ses manières et son éloquence. Elle me salua alors en me tendant sa main et me laissa la place pour entrer à l'intérieur, la laissant s'exprimer.

- Si ça ne vous dérange pas d'entrer, je voudrais faire plus ample connaissance avec vous.

Suite à cela, je saisis délicatement sa main tendue afin de lui faire un baisemain, montrant alors une certaine marque de respect et d'admiration suite à son initiative. Étant un grand timide, prendre le risque de faire connaissance est un acte tout à fait honorable que je salue. Me penchant légèrement, j'effectuais ce geste de courtoisie digne des aristocrates français que l'on m'avait appris lors de mon séjour en France, mais qui n'était pas inconnu en Angleterre. Relevant ensuite la tête, rougissant légèrement, je lui souris chaleureusement afin de lui répondre.

Tout le plaisir est pour moi, Valentia. Je serais ravi de faire plus ample connaissance avec vous. De plus, cette tenue vous va à ravir.

Suivant ensuite la belle brune, je la vis s'asseoir sur un fauteuil et me fit signe de faire de même. Prenant place sur ce confortable fauteuil, je la regardais alors, m'interrogeant alors sur ma journée d'aujourd'hui. Joignant doucement mes mains et déposant ma petite sacoche sur le sol, je lui fis part de mon ressenti sur cette journée.

- Ma foi, la journée d’aujourd’hui s’est bien passé, malgré quelques débordements de certains élèves mais ça s’est vite résolu, je sais prendre des décisions adéquates. Et puis, je fus fortement intrigué par ce papier. Au début, j’avais cru à une mauvaise blague mais en voyant que l’adresse était liée un studio, cela a évoqué ma curiosité. En tout cas, je suis bientôt que ce papier ne soit pas une farce mais une rencontre des plus chaleureuses.

Je regardais la demoiselle sur son fauteuil. Son visage possédait deux jolis yeux qui se mariaient parfaitement avec sa tenue, comme si elle avait préalablement choisi cette tenue pour cette occasion, mais ça devait être simplement le fruit du hasard. Lui souriant, je lui posai alors la même question.

- Et vous, comment s'est passé votre journée? Elle n'a pas été trop dure j'espère? Après tout, on s'est rarement croisé, ce qui est plutôt dommage, car vous semblez fort sympathique.

Je vis la tasse sur la table mais je n’osais pas la prendre de suite, je préférais parler davantage avec Valentia afin de profiter au mieux de cet instant, histoire de mieux se connaître. Je la trouvais particulièrement attentionnée et agréable, et un poil timide, d’après ce que j’ai pu constater, étant donné qu’elle n’a pas osé venir me voir auparavant. Maintenant que j’y pense, Kuboh est resté dans ma chambre, mais je pense pas que je serais en danger ce soir, ce n’est qu’une simple discussion, comme quoi, la vie nous réserve toujours de bonnes surprises.

════════════════════


Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valentia Ludemberg
Pour remplir, lire les explications ici : http://tadakai-rpg.forumgratuit.fr/t3773-new-profil#40489
Féminin
Messages : 90
Kamas : 4353
Date d'inscription : 07/06/2015
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Incohérences sentimentales : Un café avec ou sans philtre ? Lun 10 Aoû - 19:55

Quand j'ouvris la porte, il resta un peu de marbre mais se reprit tout de suite, en entrant dans l'appartement, attrapant la main tendue pour faire au passage un magnifique baise-main.
Pour ma part, cela ne me laissa pas de marbre, les joues rougissantes légèrement, mais gardant sa posture pour ne rien laisser paraître.

Tout le plaisir est pour moi, Valentia. Je serais ravi de faire plus ample connaissance avec vous. De plus, cette tenue vous va à ravir.

Il commençait en beauté, et le sourire qu'il servit avec fut tout simplement magnifique... Comment ne pouvais-je pas tomber sous le charme ?

Une fois installés, il avait choisi de ne pas prendre son verre... Peut être avait-il un doute sur la boisson. J'essayais de rester calme et c'est vrai que cette boisson n'était pas innocente. J'avais verser dedans un petit peu de philtre d'amour. Je voulais profiter entièrement de cette soirée, même si ce n'était pas vraiment noble mais je ne regretterais rien.

Et vous, comment s'est passé votre journée? Elle n'a pas été trop dure j'espère? Après tout, on s'est rarement croisé, ce qui est plutôt dommage, car vous semblez fort sympathique.

Oui ! Je ne regretterais rien !
Buvant dans mon verre, je lui rendit son sourire en essayant d'être la plus charmante possible. Il ne s'était rien passer de très particulier dans ma journée mais il fallait commencer la conversation quelque part.

Eh bien, disons que tout c'est bien passer. Rien de très particulier au secrétariat. Le seul moment palpitant à été quand je suis aller poser le petit papier sur ton bureau.

Je ris un petit peu nerveuse et le regarde en essayant de deviner ce qu'il pouvait bien penser. Mais mon pouvoir n'était pas du tout de lire dans les pensées alors je ne fis que me perdre dans son regard, son magnifique regard.
Je baissais le regard en me concentrant sur la conversation.

En tout cas j'apprécie vraiment que tu es accepté de venir ici ce soir. J'avais un peu peur que tu refuses. Mais je ne regrette pas de t'avoir invité. Tu ne veux pas boire un coup ?

════════════════════



Merci à Kuro pour son kit ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Ryan Cooper
Masculin
Messages : 429
Kamas : 11730
Date d'inscription : 27/10/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'or
Modo Fiches / Need my Lovely Swan
Modo Fiches / Need my Lovely Swan

MessageSujet: Re: Incohérences sentimentales : Un café avec ou sans philtre ? Ven 14 Aoû - 16:50

Mon baisemain ne laissa pas Valentia indifférente, du moins, c'est ce que j'ai pu en juger en observant ses joues qui avaient pris une teinte légèrement plus rouge. En entrant chez elle et en m'asseyant sur son fauteuil, elle ne m'avait pas lâché du regard. Elle arborait un très charmant sourire qui lui allait bien, après tout, un visage souriant est toujours plus appréciable qu'un visage triste. En ce début de soirée, j'ai tenté de lancer la discussion en parlant de notre journée et de ce que nous avons vécu au cours de celle-ci. Après avoir parlé de ma journée, je prêtais attention à ses paroles afin de l'écouter.

-Eh bien, disons que tout c'est bien passer. Rien de très particulier au secrétariat. Le seul moment palpitant à été quand je suis aller poser le petit papier sur ton bureau.

Elle a osé le tutoiement, à partir de là, je ne voyais pas pourquoi je n'aurais pas le droit de la tutoyer aussi, à moins que cela soit trop précipité, mais nous étions dans une situation de convivialité et il me serait difficile de ne pas m'ouvrir quand on fait l'effort de me connaître. En tout cas, elle a beaucoup pensé à moi aujourd'hui, comme si cette rencontre était primordiale, alors que j'aurais pu refuser à tout instant, pouvant prendre ce papier pour un canular. Je souriais encore, la regardant boire un coup avant qu'un rire plutôt nerveux sortit de sa bouche. Ma présence devait la perturber, comme si elle ne savait plus quoi dire et qu’elle craignait mon impression sur elle alors qu’il n’y a aucune raison d’avoir peur de moi. Baissant ensuite le regard, elle continua la conversation, me faisant part de ses craintes à propos de notre rendez-vous.

-En tout cas j'apprécie vraiment que tu es accepté de venir ici ce soir. J'avais un peu peur que tu refuses. Mais je ne regrette pas de t'avoir invité. Tu ne veux pas boire un coup ?

-Je ne regrette pas d'être venu, moi non plus. Il est vrai que j'aurais pu croire à un canular mais bon, qui ne risque rien n'a rien, et croire en ce mot en valait le coup.

Je hochais la tête avant de boire une gorgée du contenu de la tasse, probablement du café à la vue de la couleur. Ceci dit, il avait un goût assez particulier, il y avait certes du café, mais aussi quelque chose d’autre, un goût sur lequel je n’arrivais pas à mettre un nom, mais qui ne gênait pas trop la dégustation du café. Je regardais ensuite les yeux de Valentia et je trouvai qu’ils étaient tout simplement magnifiques, enfin, disons que j’avais remarqué qu’elle avait de beaux yeux mais pas à ce point. Rougissant alors légèrement, je posais délicatement ma tasse sur la table avant de la complimenter.

-Tu... tu as de très jolis yeux, Valentia. Et ce café est très bon.

Pourquoi je la complimentais, je ne comprenais pas pourquoi j’agissais ainsi, comme si je ne me contrôlais pas. Je la trouvais assez attirante, mais de là à lui faire ce genre de compliments… non, cela ne me correspondait pas, il fallait que je me reprenne et que je fasse attention à mes dires. J’ai déjà Norii dans mon cœur et j’ai l’impression que Valentia a une influence grandissante sur moi, alors qu’elle n’a rien fait. Si cela empire, j’irais chercher Kuboh, afin de prendre l’air et de faire quelques présentations, afin qu’il veille sur moi.

════════════════════


Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Incohérences sentimentales : Un café avec ou sans philtre ?

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Incohérences sentimentales : Un café avec ou sans philtre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Envole-moi, tire moi de là ! Avec ou sans toi je n'finirais pas comme ça !" [ Rp Heather et Joaquim~ ♫ ]
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]
» Tome 3 : Je suis l'enfer ; Episode 1 : Sans elle (Gabriel)
» Un café, avec du sucre s'il vous plaît ! Et pas de lait, merci. (Pv : Akihiko et Karin)
» Mission "le slip du capitaine" [avec Killian Jones]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • Le dortoir :: • Les studios :: • Couloir 1 :: • Studio 7-