Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Quand toi et moi on fait boum boum boum.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Bryne N. Syv

Messages : 65
Kamas : 3808
Date d'inscription : 24/04/2015
Humeur : A sécher mes propres cours.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Mer 29 Juil - 23:14


Il posa ses coudes contre le bar, son regard scrutant la salle. Il n'y avait pas beaucoup de monde aujourd'hui. Il passa une main dans ses cheveux d'argent, un faible soupir s'échappant de ses lèvres. Il n'avait pas vraiment envie de s'amuser aujourd'hui.

L'albinos venait tout juste de rentrer au Japon que déjà son envie de repartir était présente. Non pas parce qu'il trouvait Nara ennuyant, mais bien parce que cela signifiait que son boulot de professeur allait reprendre. Ses élèves, il ne voulait pas les revoir. Seul son cobaye personnel qu'il n'avait pu emmener lui manquait, à vrai dire. Mais cela n'était important. Il revenait d'une réunion de chercheurs sur les pouvoirs à Londres. Une de leur branche avait été découverte par les autorités anglaises, entraînant des complications au niveau international. Bryne était le porte-parole de la branche japonaise. Bryne était le pion et on lui avait programmé un voyage rempli. Mais cela ne le dérangeait pas.
Bryne n'aimait pas les plaisirs faciles.

Au final, le jeune chercheur n'avait pas vraiment visité l'Angleterre. Même s'il avait ramené quelques souvenirs, ses journées se résumaient à des conférences, des réunions, des prises de décision. Le groupe n'en était pourtant pas affaibli. Comment celui-ci aurait pu exister sans soutien ? Comment ces expériences sur les orphelins auraient pu avoir lieu sans un accord des plus hauts de la société ? Ils étaient tous d'accord. Ils voulaient tous maîtriser toutes les possibilités infinies des mages. Bryne n'en était plus choqué. C'était son monde, son quotidien.

Il venait de poser ses affaires dans sa chambre d'hôtel réservée pour la nuit, bien que cette dernière ressemblait plus à une suite au prix exorbitant. Il la trouvait trop grande pour une seule personne. En effet, Bryne avait voyagé dans le confort et le luxe. On lui avait même offert un costume taillé sur-mesure pour les soirées londoniennes. Il le portait encore ce soir, bien que sa cravate fût restée dans sa valise. Charmant homme, il avait fait bonne impression là-bas. Rentré à Nara, il avait demandé une nuit de repos à l'hôtel avant de faire son rapport au centre de recherche. Il voulait souffler un peu, réfléchir à lui-même. Alors il était descendu au bar pour se changer les idées. Il faisait partie du même bâtiment que l'hôtel, cela était plutôt pratique en soit.

Sa chemise blanche et sa veste lui allaient à ravir. Peut-être était ce la raison pour laquelle quelques filles l'accostèrent dès son entrée dans la salle. Mais cela ne l'intéressait pas pour le moment. Il n'avait peut-être pas assez d'alcool dans le sang. Il n'avait peut-être pas assez d'envie pour jouer les tombeurs si facilement. Bien sûr, cela lui était déjà arrivé de céder à la tentation et à ses désirs d'homme. Mais pas ce soir. Bryne voulait passer une soirée tranquille, la compagnie lui importait peu. Il se dirigea alors vers le bar, saluant d'un sourire le gérant du lieu. Il le connaissait bien à force de venir ici. L'albinos y avait fait sa petite réputation, celui que tout le monde essaye de charmer. Celui qui attire l'attention sans le vouloir, sans l'accepter. Celui qui passait sans s'arrêter, chaque semaine.

Il commanda, comme à son habitude, un verre de tequila. C'était sa boisson favorite, découverte il y a longtemps lors d'un voyage en Amérique du Sud. C'est ainsi que Bryne se retrouva adossé contre ce bar. Les gens dansaient plus loin, mais la musique n'était pas assez forte pour l'entendre d'ici. Le jeune homme se posait souvent là; c'était une place de choix. C'était un bar annexe, bien plus petit que le principal situé à l'entrée de l'établissement. Ici, c'était le propriétaire qui servait. Ici, ce n'était que les connaisseurs qui s'y asseyaient. Mais pas aujourd'hui.

Bryne tourna son regard et il vit une inconnue. Etait-il si pensif que cela aujourd’hui ?

Cette fille, elle était là depuis longtemps et il ne l'avait pas remarqué.
Il la détailla quelques instants du coin de l'œil, faisant mine de rien. Bien qu'il n'y eût pas une grande lumière ici, le jeune homme pouvait voir la plupart de ses détails. Ses longs cheveux, son corps fin et élancé. Un sourire d'une seconde apparut sur ses lèvres ; elle semblait avoir du caractère. Alors pourquoi était-elle a ce bar ? Pourquoi ne s'amusait-elle pas avec les autres sur la piste de danse ? Elle était assurément belle. Elle était assurément triste.

Cette fille, elle était silencieuse et pourtant on pouvait entendre ses cris.
Bryne trouvait cela gênant. Non pas qu'il n'aimait pas voir autrui être triste, mais il sentait comme un désir de la réconforter émerger en lui. Il désirait lui parler, pour une raison qu'il n'arrivait pas définir. Cela ne lui arrivait que rarement, surtout dans un lieu où l'amusement était le maître-mot. Il fallait une exception à tout. Alors il se retourna face au bar, s'installant correctement. Il regarda un instant son verre que le gérant venait de poser devant lui, en prit une gorgée. Au loin, on pouvait entendre quelques rires.

Ses yeux faits de rubis se tournèrent vers l'inconnue. Le chercheur la fixa quelques instants, se demandant pourquoi elle broyait du noir ici. Il comptait bien en apprendre plus sur elle. Alors il passa une main dans ses cheveux, inspirant légèrement.

Bryne n'aimait pas les plaisirs faciles, alors changer ses habitudes n'était pas une mauvaise chose.

« Salut. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 7057
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Jeu 30 Juil - 1:13
















 ❝Comment ça a commencé ❝
~Feat Bryne <3~







Musique pour la première partie

Alysse était triste, c'était la première chose que l'on voyait en la regardant, pas seulement à cause de sa mère, mais également à cause de ce qu'il s'était passé avec Mizuto, qui avait détruit toutes les illusions qu'elle s'était visiblement construite au cours de leur relation.
Le pire? C'est qu'elle avait l'impression que pour lui rien ne s'était passé, qu'il lui avait tourné le dos et que tout les moments heureux qu'ils avaient passé ensemble n'avaient été que des rêves. Elle souffrait voilà le mot.

Cette souffrance se retrouvait dans le fait qu'elle avait déjà bu la moitié d'un verre d'alcool, que si elle continuait ainsi d'ailleurs elle allait finir ivre mais cela se voyait également au travers des nouvelles larmes qu'elle essayait de retenir ainsi qu'au travers de ces longs soupirs qu'elle poussait.

Se mettant à faire onduler doucement le liquide ambré dans son verre elle soupira à nouveau et songea qu'elle se mettait dans un bien triste état pour un imbécile.
Elle ne voulait pas que ses amis la voient ainsi alors elle avait refuse leur aide et s'était ainsi retrouvé seule à ce bar.
Fermant les yeux un instant elle dit:

-si ça continue je vais devenir lesbienne et voilà.

Bien sûr elle disait ça pour rire et se remontait le moral, et ça marchait...un peu.

Elle but le reste de son verre d'un trait, une chaleur réconfortante commença alors à se répandre en elle comme pour la réconforter lorsqu'elle entendit quelqu'un venir s assoir à ses côtés.
Elle jeta un rapide coup d'œil le coin à la personne et rencontra deux pupilles rouges.
Alysse aimait bien les gens aux yeux rouges elle les trouvaient divertissants et sadiques.
Ce furent ensuite ses cheveux blancs comme neige qui retinrent son attention.
Elle qui s'amusait à jouer avec les cheveux de ses amis songea qu'ils devaient être doux au toucher. Curieuse elle les fixa pendant de brèves secondes avant de s'en rendre compte et de détourner le regard gênée, espérant qu'il ne l'avais pas vue.

L'homme lui parla alors, sa voix la fit sursauter légèrement et elle tourna à nouveau son regard terne dans sa direction , ses joues étaient un peu rouge et elle n'osa pas trop le regarder dans les yeux quand elle lui répondit :

-heu...bonjour...excusez-moi je...

Elle avait l'impression d'être à nouveau une enfant prise en train de faire une bêtise: bordel...ou était passé la démone de tadakai, la cible numéro 1 du comité des élèves?!

Alysse poussa un nouveau soupire et fit une esquisse de sourire un peu forcé à l'homme, ses yeux saphirs ancrés dans ceux rubis de l'inconnu qui ,auparavant neutre reflétaient désormais de la curiosité.

-un peu décalée la tenue ce soir non?



════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique


Dernière édition par Alysse Evans le Jeu 30 Juil - 18:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Bryne N. Syv

Messages : 65
Kamas : 3808
Date d'inscription : 24/04/2015
Humeur : A sécher mes propres cours.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Jeu 30 Juil - 2:14



Elle avait beau sourire, s’intéresser à lui, cette fille ne pouvait que changer de masque. Bryne le savait ; il ne pouvait pas oublier ce regard. Cette tristesse qu’il avait aperçue en dessous, avait-elle vraiment disparu ? Elle ressemblait vraiment à un ange.

Le chercheur haussa légèrement un sourcil. Cette fille, elle avait sursauté lorsqu’il lui avait adressé la parole. Il avait bien vu ce mouvement d’épaule dans la pénombre, avait imaginé sa respiration prise de court. Peut-être s’attendait-elle à ne parler à personne dans un bar. Peut-être pensait-elle être tranquille ici. Alors Bryne fut quelque peu décontenancé. Que devait-il faire devant ses excuses ? Comment devait-il réagir devant cette timidité flagrante ? Il passa une main dans ses cheveux, l’observant sans ajouter un mot. Cette fille sans nom avait évité son regard, comme s’il dérangeait de sa simple présence. Un instant le jeune homme pensa à s’excuser à son tour, s’en allant simplement. Un autre il songea à la secouer pour lui faire cracher ses problèmes, sans aucune délicatesse. Il prit une autre gorgée de son verre qui était déjà vide, comme pour tuer les secondes qui s’écoulaient, lentement. Au final, elle n’avait pas fini sa phrase. Au final, elle avait coupé court à la conversation qui n’avait même pas commencé.
Alors elle changea de masque et d’histoire.

Même s’il n’avait pas noté le faible soupire de son vis-à-vis, il remarqua ce sourire qui n’allait pas du tout avec son visage qui se dévoilait un peu plus. Il était plutôt charmant. Comme un ange. Dorénavant ses yeux avaient rencontré les siens. Bryne ne put s’empêcher de se poser un tas de questions sur cette personne. Enfin, cette dernière brisa enfin le silence qui n’avait duré que quelques secondes. Sa question surprit un peu plus le jeune chercheur qui resta quelques instants pantois. Quelle drôle de rencontre. Il finit par briser le contact qui s’était créé entre les deux jeunes gens, tournant sa tête pour regarder devant lui. Il ne comprenait pas son sourire.

« Vous avez peut-être raison. » Fit-il simplement.

Alors lentement, le jeune homme enleva sa veste. Il tira légèrement sur le col de sa chemise, puis posa son vêtement à côté de lui. Bryne n’en restait pas moins séducteur ainsi, bien au contraire. Mais là n’était pas le but. Tournant une seconde fois son visage vers la jeune femme, il lui sourit silencieusement, lui demandant d’un regard si cela lui convenait. Elle n’avait de toute façon guère le choix. Peut-être se comportait-il ainsi à cause de la fatigue, et de l’alcool qu’il avait déjà ingurgité. Depuis quand parlait-il à des inconnus ? D’un signe de la main, Bryne appela le gérant de l’établissement. Il était vrai que son verre était vide depuis un bout de temps. Il n’était d’ailleurs pas le seul.
Le chercheur en commanda alors deux, bien qu’il eût l’intention de n’en boire qu’un.

Ceci fait, il se retourna complètement vers la jeune femme, son être lui faisant face complètement. Il comptait bien entamer la discussion, dorénavant. Alors il plongea son regard dans le sien, redevenant en l’espace d’un instant sérieux. Son sourire avait presque disparu. Il voulait savoir la raison de ce sourire qui n’allait nullement avec cette aura peu joyeuse.

« Je ne suis qu’un inconnu pour toi et pourtant... » Bryne s’arrêta un court instant, s’assurant qu’il avait pleinement son attention. Il la regardait vraiment maintenant. « .. Pourrais-tu me dire pourquoi les anges sourient-ils lors de leur jugement ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 7057
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Jeu 30 Juil - 13:30
















 ❝Curiosité❝
~Feat Bryne <3~






-Vous avez peut-être raison répondit-t-il

Et si la brunette avait été dans son état normal elle lui aurait répondue qu'elle avait toujours raison.
Elle fut toutefois surprise de le voir retirer sa veste suite à sa remarque et encore plus lorsqu'il lui adressa un sourire.
Elle ne put que le lui retourner faiblement. Fallait-t-il dire que ce dernier semblait un peu plus assuré que le précédent.

Seconde surprise : son verre se remplit alors qu'elle n'avait rien demandé, elle remercia le serveur d'un bref sourire et concentra à nouveau son attention sur l'homme comme si elle essayait de comprendre ses actions.
Lui aussi la fixait, elle, essayait de lire dans ses yeux rouges la réponse aux questions qu'elle se posait.
L'expression de l'homme la faisait  légèrement mettre ses épaules en arrière , elle avait un sentiment étrange qui surgit en elle mais elle ne mettait pas de mots dessus, à la place elle s'attendait à une remarque.

Cette dernière vient, et en fait...ce n'était pas une remarque mais une question qui franchit les lèvres du bel albinos:

-Je ne suis qu’un inconnu pour toi et pourtant...Pourrais-tu me dire pourquoi les anges sourient-ils lors de leur jugement ?  

Alysse arcqua un sourcil à cause de la surprise: elle avait déjà entendue ce genre de phrases, où plutôt les avaient déjà lus dans des livres, car elle aimait bien lire.
Mais en général les personnages posaient ce genre de questions à un guide ou aux anges eux-même et elle n'était aucun des deux.
Alors elle réfléchit:

-Hum....je ne sais pas, je pense qu'il y a trois raisons possibles, sans doute que c'est dans leur nature, ou bien qu'ils veulent rassurer les autres anges jusqu'au bout à moins que ce ne soit parce que...ils assument leurs actes alors ça ne leur fait rien qu'ils soient punis, ils savent que c'est mérité mais sont fiers de ce qu'ils ont fait.

A moins que le dernier n'était pour les démons, pour sa part c'était les deux premiers choix. Elle porta le verre à ses lèvres et n'en but qu'un peu et eût un petit sourire car cela lui rappelait une scène d'un temps plus ancien:

-Mais pourquoi cette étrange question?

Loin de lui déplaire cette question remuait un souvenir plus ancien en elle et elle sût qu'elle était toujours la même que dans ce temps-là car elle aimait toujours les questions étranges.




════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Bryne N. Syv

Messages : 65
Kamas : 3808
Date d'inscription : 24/04/2015
Humeur : A sécher mes propres cours.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Jeu 30 Juil - 19:20


Sa question, elle n'était pas qu'une énième fantaisie de Bryne, lorsque celui-ci avait un tant soit peu bu. Non, elle avait un vrai but caché. Elle était directement adressée à la jeune femme qui se trouvait devant lui.
Sa réaction n'était pas surprenante. Qui s'attendrait a ce genre de question dans un bar ? Ici, il n'y avait pas de temps pour réfléchir, seul l'amusement comptait. Décompresser,  oublier, se changer les idées. Bryne faisait parti de ces gens; il n'avait même pas pris le temps de se changer dans une tenue plus décontractée. Il se demanda pourquoi se posait-il toute ces questions. Il se demanda pourquoi il portait autant d'intérêt à une inconnue dépressive.

Il ne savait pas pourquoi il restait là,  n'arrivant pas à détourner son regard de son visage.

Il passa une main dans ses cheveux alors que son vis-à-vis lui répondait. Cela ne l'avancait pas beaucoup et pourtant, il comprenait peu à peu sa façon de penser. Cette femme, elle avait au moins le mérite d'être intelligente. Alors, lorsqu'elle s'arrêta enfin pour prendre une gorgée de son verre a nouveau plein, Bryne en profita pour compléter ses dires. « Alors quelle serait la bonne raison ? La déchéance, voilà ce qui attend l’ange. N’est-ce pas une punition que tout le monde fuit ? Personne ne veut tomber. Il sourit pourtant. »

Il laissa ses mots s'éteindre doucement. Il pris son verre entre ses mains, baissant son regard sur celui-ci. Il joua avec, ne répondant guère sur le moment à sa question. La fille, il avait aperçu son sourire. Etait-il vrai, celui là ? Prenant une gorgée de tequila, il reposa ses prunelles fait de carmin sur l'inconnue. Peut être se prenait-il trop la tête pour connaître son histoire, pour connaître la raison de sa présence ici. Répondre simplement, voilà la seule envie qu'il arrivait à comprendre réellement parmi les autres.

« Je trouve que cette question définit bien l’image que j’ai eu de toi, en te regardant. »

Le chercheur se redressa un peu, rapprochant son tabouret de celui de la jeune femme. Il pouvait mieux la distinguer ainsi. Il instaurait une certaine intimité; il suffisait de parler doucement pour se faire entendre. Il reprit : « Je ne suis pas un ange à rassurer. Je ne suis pas non plus dupe : tu n’en es pas un non plus. Ton sourire n’est pas le même que celui de l’ange ; il est faux. Je n’ai donc aucun remords à vouloir te faire sourire pour de vrai, je ne suis qu’au final un inconnu pour toi et je ne te connais pas. »

Au final, il ne voulait que faire connaissance.

Il finissa d'une traite son verre;  il tenait bien l'alcool de toute façon. Qu'en était-il de sa partenaire ? Il remarqua de par la proximité ses joues légèrement rosies, ses yeux bleus. Ils étaient beaux. Bryne avait presque envie de s'approcher plus mais il était bien élevé, alors il resta simplement là, posant un de ses bras sur le contoir. Il avait beaucoup de questions dorénavant. Peut être fallait-il commencer par le début. Le jeune homme ne comptait pas la lâcher de si tôt. Il avait trouvé un amusement,  quelqu'un qui l'intéressait.  C'était rare, et peut être que son état l'aidait un peu.
La soirée ne faisait que de commencer.

« Qu'est ce qui t'amène ici ?   »

Un sourire accompagnait ses paroles. Déjà l'alcool lui montait à la tête, bien qu'il était encore maître de lui même et de ses pensées.
Bryne était juste un peu moins froid ainsi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 7057
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Jeu 30 Juil - 20:20
















 ❝Curiosité❝
~Feat Bryne <3~






-Alors quelle serait la bonne raison ? La déchéance, voilà ce qui attend l’ange. N’est-ce pas une punition que tout le monde fuit ? Personne ne veut tomber. Il sourit pourtant. Je trouve que cette question définit bien l’image que j’ai eu de toi, en te regardant.

dit-il en jouant d’abord avec son verre et détournant son regard du bleu de la brunette.
A son tour elle trempa à nouveau ses lèvres dans le liquide ambré et la chaleur revint, la boisson et cet étrange homme la faisait oublier tout ce qui exister en dehors de cette mystérieuse conversation.

Quand elle releva les yeux de son verre elle se demanda si l’homme avait toujours été aussi proche ou s’il s’était rapproché pendant qu’elle buvait. Pour l’instant elle tenait bien le choc de l’alcool, elle n’en avait jamais bu donc elle se doutait qu’elle allait rapidement être mis KO contrairement à cet inconnu lui devait être habitué à boire et donc y être immunisé.

Malgré tout le bruit qui les entourer :  le bruit des verres qui tintaient non loin d’eux, la musique, les rires et les conversations seule la voix de celui qui l’intéressait l’atteignit :

-Je ne suis pas un ange à rassurer. Je ne suis pas non plus dupe : tu n’en es pas un non plus. Ton sourire n’est pas le même que celui de l’ange ; il est faux. Je n’ai donc aucun remords à vouloir te faire sourire pour de vrai, je ne suis qu’au final un inconnu pour toi et je ne te connais pas.

Certes mais inconnu ou pas, il arrivait à la faire rougir légèrement et elle lui en voulait ou plutôt s’en voulait pour ça. La faire sourire pour de vrai…il risquait d’avoir du mal à y parvenir mais au moins avait-il raison, elle n’était pas un ange, sauf d’apparence, elle était une démone , une mage démone.
A nouveau il bu son verre et Alysse remarqua qu’elle n’arrivait pas à ne pas fixer son visage fin, il était comme lui, intéressant.

-Qu'est ce qui t'amène ici ?  

Elle répondit en détournant  à nouveau le regard légèrement:

-Les anges déchus aussi peuvent venir s’amuser parmi les mortels pour se changer les idées de leur condamnation.

Vrai et faux, plus vrai que faux. Quelques secondes après elle verrouilla à nouveau son regard dans le sien :

-Et vous alors ? Je n’ai jamais vue un homme en costume dans un bar sans raison, non en fait je n’ai jamais vue un homme en costume dans un bar tout court, sans doute due au fait que je n’y suis allée que deux fois dans ma vie si on compte celle-ci.

Elle eût envie de rire mais à la place elle eût juste un sourire, de quelques secondes et de taille plutôt moyenne mais qui restait sincère, elle posa sa main sur son visage pour soutenir sa tête et continua à observer l’étrange albinos en penchant légèrement la tête sûr le côté.

Si l’homme voulait qu’elle s’explique alors il allait également devoir subir un interrogatoire en bonne et due forme que ça lui plaise ou non.




════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Bryne N. Syv

Messages : 65
Kamas : 3808
Date d'inscription : 24/04/2015
Humeur : A sécher mes propres cours.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Jeu 30 Juil - 22:27


Cette réaction, il s'y attendait. Bryne avait remarqué sa timidité dès le debut, et si la boisson pouvait aider à se délier de ses chaînes, rien ne pouvait être complètement effacé. Elle le fixait depuis un moment, chose qui n'était pas déplaisant en soi. Il n'aimait pas adresser la parole à des personne pour rien; il faisait déjà là un grand effort. Certes il était aidé en cette tranquille soirée, mais la fille devant lui avait quelque chose de particulier. Elle lui ressemblait ? Le chercheur n'arrivait pas à trouver avec son esprit trop logique. Il n'aimait pas l'inconnu. Il n'aimait pas ne pas s'avoir, ne pas comprendre. Ainsi chercher à en savoir plus sur elle était évident.
Tout cela était logique.

Elle avait détourné le regard, elle avait légèrement rougie. Byrne trouva cette fragilité assez attirante, comme si un désir de la protéger prenait possession de lui. Même si la seule chose dont il pouvait la protéger était d'un coma éthylique.
Il commanda un autre verre. Aujourd'hui, il avait une descente impressionnante. Peut-être était-ce le fait que tout était payé par son job. Peut-être était-ce pour oublier sa fatigue et la tension qu'il avait accumulé depuis une dizaine de jour. Brune avait aussi des problèmes, bien qu'il ne déprimait pas pour autant. Il gardait cela pour lui. Lorsque son vis-à-vis lui parla d'elle comme un ange déchu, le jeune homme ne pu retenir un faible sourire. Une réponse qui n'en était pas une en soit, voilà ce qui approuva ses pensées sur sa personne. Elle était effectivement intéressante. S'amusait-elle ainsi ? S'il n'était pas venu lui parler, cette jeune femme serait probablement restée seule devant son verre. Il était certain qu'elle n'avait pas envie de s'amuser aujourd'hui. Elle n'avait pas envie de riré; tout comme Bryne.

A nouveau leurs regards se croisèrent. Ce bleu azur avait quelque chose d'envoutant. Pourtant, si le jeune homme se rapprochait, il serait certain que son souffle caresserait son visage d'une manière qui ne pouvait être accepté avec aussi peu d'alcool dans le sang. « Je me doutais bien que tu n'étais pas habituée, rien qu'à ta réaction lorsqu'elle je t'ai adressé la parole. Ce n'est pas vraiment un endroit pour les filles comme toi. » Un sous-entendu parmi tant d'autres. Un sourire apparut sur ses lèvres, lentement. Il reprit : « Mon voyage s'est terminé ici et je n'ai pas pris la peine de me changer, tout simplement. »

Nouveau sourire. Cette fois-ci, il étonna quelque peu Bryne ; cela pouvait ce voir dans son regard. Le visage de la jeune femme, il en était encore plus beau avec. Bien plus que les fois d'avant. Qu'est ce qui avait changé ? Comme seule réaction, le scientifique se leva de son siège, buvant d'une traite son nouveau verre. Il n'aimait pas ne pas finir les choses.

« Si tu veux t'amuser, ne voudrais-tu pas le faire avec le pauvre mortel que je suis ? »

Il lui tendait la main, un regard charmeur lui étant destinée. Il avait zieuté la piste de danse quelques secondes auparavant. Il avait tout le temps de lui poser des questions maintenant qu'il avait engagé une nouvelle relation. Même si cela n'était qu'éphémère.


════════════════════
« Douka oshiete kuremasenka ?
Tenshi wa misadameru egao no mama. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 7057
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Ven 31 Juil - 0:09
















"juste une danse❝
~Feat Bryne <3~







Musique pour la danse

-je me doutais bien que tu n'étais pas habituée, rien qu'à ta réaction lorsque je t'ai adressé la parole. Ce n'est pas vraiment un endroit pour les filles comme toi. une fille comme elle si il savait, elle était loin d'être comme il l'imaginait, mon voyage s'est terminé ici et je n'ai pas pris la peine de me changer, tout simplement. Si tu veux t'amuser, ne voudrais-tu pas le faire avec le pauvre mortel que je suis?

Lorsqu'il lui tendit la main elle comprit le message sans même avoir besoin de chercher puis regarda sa main quelques secondes: est-ce qu'il n'était pas anormale qu'elle fasse confiance à un homme dont elle ignorait tout? Sans doute à cause de ses yeux rouges qui lui étaient familiers et la mettait à l'aise.
Si elle faisait ça alors plus de retour en arrière possible,ça irait de paire avec les questions et divertissements en tout genre. Si elle disait non alors sans doute s'en irait- il et sans doute se morfondrait-elle à nouveau autour de son verre.

Doucement elle s'en saisir et esquissa un nouveau sourire timide à l'albinos sans remarquer le regard qu'il lui avait lancé. Elle se leva à son tour et répondit:

-avec plaisir

La musique était calme a sa manière,pas trop pour pouvoir danser dessus, elle plaisait à la jeune fille, elle n'était pas très détendue mais pas très crispée non plus.
Alors qu'ils commençaient à danser sur la piste une sorte de slow proche de l'autre elle ne fit ni attention au fait que de nombreux couples étaient sur la piste de danse ni qu'ils devaient être les seuls qui n'avaient aucun lien, seul leur conversation comptait à présent pour elle. A la fois marge que cela m'aidait à se distrairez et à oublier sa peine de cœur mais aussi parce que,pour une certaine raison elle se sentait attirée par cet homme.

Elle n'en connaissait pas réellement la raison: sa personnalité? Sa façon qu'il avait eut de la faire parler alors que cela faisait une semaine qu'elle ne répondait que par "oui" "non" ou par de bref soupirs ou grognements. A moins que ce ne fut  parce qu'ils avaient l'air de partager les mêmes opinions. Au final peu importait tant qu'elle était bien avec lui était qu'elle ne l'ennuyait pas en répondant sans répondre.

Elle releva légèrement la tête et contempla à nouveau ses yeux pour se détendre et pour comprendre:

-tu est partit en voyage ou?

Elle était passé du "vous" au "tu" presque automatiquement et une nouvelle fois elle ne sut pas dire pourquoi. L'envie de savoir le prénom de cet inconnu était encore plus forte, elle nota de lui poser la question dans un coin de sa tête avant la fin de la soirée.


════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique


Dernière édition par Alysse Evans le Ven 31 Juil - 10:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Bryne N. Syv

Messages : 65
Kamas : 3808
Date d'inscription : 24/04/2015
Humeur : A sécher mes propres cours.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Ven 31 Juil - 1:53


Il ne comprenait pas. Il l’avait invité à danser, l’avait invité à s’amuser. Bryne ne savait pas danser. Bryne ne voulait pas s’amuser.

La jeune femme s’était levée à son tour, prenant sa main délicatement. Sa peau était douce, chose qu’il nota malgré lui. Ainsi debout, elle offrait une autre image d’elle ; elle était un tantinet plus petite. Ses cheveux tombaient en cascade sur ses épaules, semblaient danser avant l’heure alors que le duo s’avançait vers la piste. Le jeune scientifique avait encore l’image de son sourire en mémoire alors qu’elle marchait derrière lui. Au moins, en vue de la musique, la danse qu’il allait devoir faire n’était pas si compliquée que ça. Quelques regards féminins se tournèrent vers lui, bien qu’il n’y prit aucunement garde ; seule l’inconnue l’intéressait.

Alors il la prit doucement par la taille, détournant le regard un instant gêné de la situation. Même s’il avait bu, il ne pouvait pas oublier le fait que Bryne n’était habitué à un contact de ce genre, à être aussi proche de quelqu’un. Il voyait très distinctement son visage ainsi, il pouvait plonger son regard dans le sien sans souci. Ses joues dévirent légèrement rouges. Peut être parce que bouger accentuait les effets de l’alcool.

Peut être parce qu’il trouvait l’inconnue vraiment charmante ainsi.
Puis elle lui adressa une nouvelle fois la parole, ce qui fit naitre un autre sourire sur ses lèvres. Il était vrai que le jeune homme souriait beaucoup aujourd’hui. Il rapprocha un peu plus son visage du sien ; presque ses lèvres pouvaient effleurer les siennes. Il resta un instant comme ça, se contentant de danser sans répondre à la question. Il profitait simplement. Bryne décala par la suite sa tête, l’avançant jusqu’à son oreille.

« J’ai beaucoup voyagé. L'amérique, l'Europe. Mais cette fois-ci, c’est l’Angleterre que j’ai foulé de mes pieds pour un voyage d'affaire. » Souffla-t-il doucement.

Il ne l’avait pas fait sans aucune raison. Le monde avait des oreilles, et le chercheur ne tenait pas spécialement à ce que tout le monde soit au courant de ses allers et venus. Mais fait ainsi, son comportement n’était que celui d’un homme qui s’amusait avec sa demoiselle. Cela n’était d’ailleurs pas totalement faux. Il se mordit la langue comme pour revenir à lui ; elle allait finir par lui plaire. Bryne avait fini par s’habitué à cette proximité et il regarda une autre fois sa partenaire d’une danse dans les yeux, jusqu’à la fin de la danse.

Le contact de ses mains sur sa taille se rompu lentement, Bryne en était presque déçu. Il se recula alors un peu, laissant un peu d’espace à la belle inconnue. Là, il était certain que l’alcool qui se trouvait en lui commençait à faire effet. Ses pensées étaient un peu brouillées, même s’il tenait encore debout. D’autres désirs commençaient à monter progressivement, bien qu’il les refoulait instantanément. Bryne était Bryne, il ne pouvait changer aussi facilement.
Il passa une main dans ses cheveux ; il n’avait depuis tout ce temps pas quitté du regard la jeune femme.

« Pourquoi un ange déchu décide-t-il de fréquenter les mortels ? Il ne fait qu’amplifier sa punition ainsi, n’est-ce pas ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 7057
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Ven 31 Juil - 10:28
















 ❝juste pour une danse❝
~Feat Bryne <3~





L'homme semblait gêné lorsqu'ils se mirent à danser, lui qui avait l'air si sûr de lui, était amusant ainsi. La jeune fille ne put s'empêcher de le trouver mignon, surtout alors que les joues toujours un peu rouge il souriait. Ca lui donnait envie de sourire en retour mais elle se retient, si elle continuait elle allait finir par oublier complétement le mot "déprime".

D'ailleurs il réussit pendant un instant, lorsqu'il rapprocha son visage du sien, à un point qu'il aurait suffit qu'elle bouge la tête pour que leurs lèvres rentrent en contact. Ca lui avait un peu fait perdre le fil de ses pensées et elle avait même retenue sa respiration durant quelques secondes.
A nouveau lorsque le souffle de l'albinos effleura son oreille elle ne put retenir de frissoner de la tête au pied et de se damner pour se mettre dans un tel état à cause de l'alcool...et de lui aussi, sûrement. Elle dut faire un effort pour se concentrer sur sa réponse plus que sur son souffle.

A la fin de la danse elle avait l'impression que les mains de l'homme, malgré qu'ils les avaient retirés, étaient toujours sur sa taille, la brunette n'avait pas bouger contrairement à lui mais comme lui à l'inverse elle ne l'avait pas quitté du regard.
Elle sentit la chaleur l'envahir d'un coup alors qu'elle ne bougeait plus,  l'alcool sans doute,  avant de répondre à sa question à savoir:

-Pourquoi un ange déchu décide-t-il de fréquenter les mortels ? Il ne fait qu’amplifier sa punition ainsi, n’est-ce pas ?

Elle prit un chouchou et s'attacha ses cheveux en une queue de cheval haute et déboutonna légèrement les boutons de sa veste blanche jusqu'à la naissance de sa poitrine, espérant que ça la rafraîchirait.

-Non au contraire, parce qu'en les regardant il se rend compte que comparer aux problèmes de certains d'entre eux les siens ne sont rien et puis...

Elle posa doucement sa main sur la nuque de l'inconnu pour rapprocher son visage du sien, comme si elle allait l'embrasser avant de dévier au dernier moment vers son oreille comme il l'avait fait pour elle pour lui chuchoter:

-Et puis preuve en est qu'on peut y rencontrer des gens plaisants très intéressants.

Elle sourit moqueuse profitant qu'il ne pouvait pas le voir avant de lui faire un bisou sur la joue comme remerciement et de reculer, se retrouvant à la même distance qu'il avait instauré entre eux. Pour lui donner un remerciement en bonne et due forme elle fit alors quelque chose de spéciale, rien que pour lui, elle lui fit un grand sourire chaleureux:

-Merci pour la danse...hum...je ne sais pas comment tu t'appelles en fait?


════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Bryne N. Syv

Messages : 65
Kamas : 3808
Date d'inscription : 24/04/2015
Humeur : A sécher mes propres cours.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Ven 31 Juil - 15:32


Il avait encore ce sourire aux lèvres. Il n’était pas content ; il n’avait pas spécialement envie de rire. Il regardait juste la jeune femme dans les yeux et il s’était étiré peu à peu, machinalement.

Bryne la trouvait jolie, les cheveux attachés ainsi. Elle semblait avoir chaud ; il était vrai que danser n’avait pas arrangé les choses. Au moins, il l’avait un peu éloigné de son état initial, alors que la jeune inconnue était encore devant son verre, seule et triste. En entendant sa réponse, il passa une main dans ses cheveux, se préparant à lui répondre. Il n’était, cette fois-ci pas d’accord avec ses propos. Mais il ne fit rien, se contentant de faire paraître sa surprise à travers ses yeux.

Il ne bougea pas lorsque la fille posa sa douce main sur sa peau. Il ne la quitta du regard lorsqu’elle s’approcha, lorsque son souffle tiède lécha sa peau. Allait-elle l’embrasser ? Bryne esquissa un bref sourire lorsque son visage s’éloigna du sien au dernier moment, alors que ses lèvres allaient toucher les siennes. Son souffle fut pourtant accélérer malgré lui. Il n’avait pas l’habitude de ce genre de rapprochement avec quelqu’un qui l’intéressait. Il n’avait pas l’habitude d’entendre ce genre de phrase sortie de la bouche d’une inconnue telle qu’elle.
Il n’avait pas l’habitude d’être embrassé sur la joue, tout simplement.

Ses bras restèrent le long de son corps ; le scientifique ne savait pas trop quoi faire. Alors il attendit, même si dans son regard on pouvait maintenant y voir une pointe de curiosité. L’inconnue avait commencé un jeu dont il se demandait jusqu’où elle pourrait aller ainsi.  Cette dernière souriait d’une manière nouvelle, d’une manière qui la rendait réellement attirante. Elle n’était plus charmante. Plus mignonne. Elle était belle ainsi. Bryne sourit alors à son tour, sans même s’en rendre compte.

L’inconnue voulait détruire cette barrière qui les avait rapprochés. Bien entendu, ce moment devait venir, inévitablement. Elle voulait savoir ce qui le définissait comme être unique.

« Veux-tu réellement me connaitre ? » La question était sortie toute seule, avant même que Bryne y réfléchisse.

Pour paraitre moins froid, le jeune homme marcha quelque peu autour de la jeune femme, s’arrêtant derrière elle. Il passa ses bras autour de son coup, mettant son visage à côté du sien. Il regarda ainsi devant lui, comme s’il se trouvait à sa place.
« Le monde des mortels n’est pas fait pour toi. La déchéance n’est pas faite pour les anges comme toi. » Peut-être avait-il parlé avec un peu trop de franchise. Bryne n’était jamais complètement charmant. « Pourquoi ne voudrais-tu pas retourner au paradis ? »

Au final, l’alcool commençait réellement à faire son effet en lui. Il le rendait plus franc, plus tactile, plus lui-même au final. Bryne réussi à ne pas dévier son regard un peu plus bas, sur la partie que la jeune femme avait découverte un peu plus tôt alors qu’elle avait trop chaud.

Il resta ainsi quelques instants, silencieux, encore si proche de l’inconnue. Puis il s’en détacha, reculant de quelque pas en enlevant ses bras de son cou. Au final, il ne savait pas trop pourquoi il avait agit ainsi, même s’il le savait que bien trop. Il avait une idée en tête depuis un bon moment, et il jugea bon de la mettre en place. Alors il passa devant la jeune femme, faisant quelques pas en direction du bar qu’ils avaient quittés. Il s’arrêta.

« Si tu me suis, je te dirais mon prénom. » Fit-il en retournant la tête vers elle, un sourire aux lèvres. Bryne tenait toujours ses paroles. Et même si la jeune fille ne le savait pas, cela pouvait facilement se lire sur son visage.
Il voulait lui aussi la connaitre.

Arrivé devant le comptoir, Bryne échangea quelques paroles avec le gérant. Il reprit sa veste, la posa sur son épaule. Il prit la bouteille qui avait été posé devant lui, puis tourna les talons en direction de la porte de service. Le jeune homme était un habitué des lieux. Ainsi, même s’il n’était en général pas permit d’emmener une bouteille avec soi, il faisait exception à la règle. Il l’avait payé de toute façon, en plus des consommations de sa compagne d’une soirée. Ainsi, même s’il n’était pas courant de voir un client passer par cette porte, il n’était pas étonnant pour Bryne que de le faire.  Sur le pas de cette porte, il se retourna, regardant une dernière fois la jeune inconnue. Allait-elle le suivre ? Allait-elle se laisser entrainer ainsi ? Il lui sourit avant de passer la porte.

Silencieusement, Bryne monta les escaliers. Il y en avait beaucoup ici. Quelques étages plus tard, il emprunta une porte débouchant sur l’extérieur du bâtiment. Il en profita pour enfiler sa veste ; il devait garder une main libre pour monter plus facilement. Gravissant l’échelle, puis l’énième escalier en colimaçon, il s’engouffra dans une autre entrée dans le grand immeuble. Les rires, la musique, tout cela était maintenant si loin de ses oreilles. On ne pouvait qu’entendre les pas des deux personnes, montant encore et encore. L’escalier à l’intérieur était quelque peu lugubre, la pénombre régnait en maître.

Un long moment s’était écoulé depuis son départ du bar. Et enfin, Bryne arriva en haut des escaliers. Comme à son habitude, il poussa la porte d’un coup d’épaule ; celle-ci coinçait légèrement. L’air frai s’engouffra rapidement, balayant ses cheveux de neige. La nuit était magnifique aujourd’hui.

Le toit était désert. Cela n’était pourtant pas étonnant, seul le jeune homme se rendait ici lorsqu’il cherchait un tant soit peu de solitude et de tranquillité. De là, on pouvait voir les lumières dansante de la ville, les paysages au loin dormant dans les bras de la nuit déjà avancée. S’avançant quelque peu, l’albinos finit par s’assoir par terre, posant la bouteille à côté de lui. Il soupira faiblement ; la montée l’avait un peu fatigué et tourné la tête. Le silence qui s’était installé depuis un moment, il finit par le briser.

« Je viens souvent ici. L’ascension est difficile, mais cela en vaut la peine. »

On pouvait discerner une certaine mélancolie dans sa voix. Son regard était dirigé vers les étoiles, contemplant l’astre de nuit parfaitement visible en cette douce soirée. Elle était si belle.
Enfin, il tourna son visage vers l’inconnue, un sourire aux lèvres.

« C’est mon paradis. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 7057
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Ven 31 Juil - 16:41
















 ❝my dear white rabbit❝
~Feat Bryne <3~






-Veux-tu réellement me connaître?

Ce fut à son tour de paraître surprise, pourquoi ne le voudrait-t-elle pas? Chacun des mouvements qu'il faisait elle les suivait, comme lors des combats jadis, elle était en alerte, cette façon de tourner autour d'elle lui rappelait celle des prédateurs autour d'une proie. Pourtant elle ne sortie pas ses deux dagues et ne fit aucun mouvement pour reculer. Elle l'observait juste, attendait.
Sentir les bras de l'homme autour d'elle et son visage si proche du sien la fit réprimer un sursaut. Elle regarda ce dernier en coin. Pourquoi ne pas retourner à l'endroit qu'elle considérait comme son paradis? Pourquoi ne pas retourner dans sa chambre au pensionnat? Oui pourquoi simplement...

-Parce que pour l'instant je n'y ait plus ma place.

Et que voulait-il dire par les anges comme elle? Pourquoi ne pourrait-elle pas être une ange déchue? Il la faisait se poser tellement de questions que s'en était presque dérangeant. Il ne répondit rien à sa phrase mais elle savait qu'il devait en penser tout autant. Lorsqu'il la relâcha elle lui accorda à nouveau toute son attention à chacun de ses mouvements...bon sang où voulait-il en venir?! Et ce sourire....

-Si tu me suis je te dirais mon prénom

Hein?! Et il s'en alla après avoir parlé au serveur. Toujours statufiée la jeune fille le regarda la fixer avant de lui faire un sourire. Pourquoi est-ce qu'elle venait de penser au lapin blanc du Pays des Merveilles en voyant cet homme? Et pourquoi prenait-elle ce qu'il venait de dire comme un défi qu'elle allait lui faire regretter d'avoir posé.

Elle eût le sourire de Cheshire pour lequel elle était connue et elle le suivit sans attendre plus longtemps de la même manière que l'avait fait Alice avec le lapin.

La curiosité l'encouragea à supporter les escaliers qu'elle détestait, passer par la porte, escalader l'échelle ce qui l'amusa il fallait avouer, et à terminer par un dernier escalier un peu moins fatiguant que les premiers. Elle continuait à le suivre et reprit son souffle avant de reprendre son chemin: combien de temps le ferait-elle courir?

Après avoir mis un coup de pied dans la porte tout en haut des escaliers finaux...du moins elle l'espérait elle découvrit un toit où son nouvel ami était assis, elle n'osa pas faire de bruit, pas briser ce silence, ce fut lui qui s'en chargea en lui parlant de son habitude de venir ici.
Malgré ça elle ne parla pas, entrouvrit ses lèvres dans ce but mais les referma aussitôt, elle ne savait plus comment agir. Sans bruit elle alla s'allonger sur le ventre à côté de lui et au lieu de contempler les astres, préféra le regarder lui avec curiosité.

-C'est mon paradis

Elle voyait ce qu'il voulait dire: il y a quelques temps ça avait été le sien ou plutôt celui de l'académie avait été le sien. Jouant avec une de ses propre mèches de cheveux elle finit par contempler le ciel comme lui et répondit en réfléchissant à voix haute:

-Le mien aussi avant, maintenant je n'en ai plus de précis. Mon arbre peut-être tant qu'il est debout...

Même si son nom n'avait pas été gravé dessus elle l'avait considéré ainsi. Elle ne pouvait expliquer ce qui l'avait liée à cet arbre plus qu'à un autre, du jour au lendemain il lui avait été automatique de s'assoir là et d'admirer  à la fois le ciel avec enthousiasme et ses amis qui se disputaient au sol avec lassitude et curiosité.

Sans s'en rendre compte elle batta légèrement des pieds sur le sol et sourit à son tour en regardant la lune qui rendait, de ses rayons pâles, les cheveux blancs de l'inconnu encore plus blanc.

-Laisse-moi entendre ton histoire

Voilà sa réponse. Mieux qu'un oui, mieux que le reste, elle voulait tout savoir de lui, son caractère, ce qui le rendait si mystérieux et tout ce qui avait fait en sorte qu'ils se rencontrent à ce bar.

════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Bryne N. Syv

Messages : 65
Kamas : 3808
Date d'inscription : 24/04/2015
Humeur : A sécher mes propres cours.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Ven 31 Juil - 18:20


Elle s’était posée à côté de lui, silencieusement. Elle l’avait suivit, regardé. Voulait-elle réellement le connaitre ? Au final, le jeune ne savait pas pourquoi il avait agit ainsi, et pourquoi il agissait en cet instant de cette façon. Il n’arrivait plus à réfléchir. Il était vrai qu’il avait déjà débouché la bouteille pour en prendre une gorgée, comme à son habitude. C’était son petit plaisir à lui, et il s’en contentait même s’il faisait froid. L’alcool le réchauffait. Il posa d’ailleurs la bouteille à côté de l’inconnue, comme pour lui permettre de se servir si l’envie était présente. Cette dernière lui avait dit que son paradis lui était interdit. Qu’elle n’y avait plus sa place. Alors Bryne posa son regard sur elle, repensant à ses dires et à ce qu’elle était en train de prononcer. Cette tristesse, il la sentait de nouveau. Il était certain que le jeune homme n’arriverait pas à la lui enlever ainsi, mais il en fut légèrement déçu de cette réapparition soudaine. Peut-être était-il lui-même allé trop loin dans ses divagations. Peut-être avait-il tourné la discussion un peu trop sérieusement à son gout.

« Tu as toujours un paradis, quelque part. »

Ce fut les seuls mots qu’il prononça, comme ça, dans un souffle. Il n’eut pas le temps d’en dire plus, l’inconnue lui vola son silence. Son histoire ? Il haussa un sourcil, passa une main dans cheveux. Devait-il réellement raconter cela à une inconnue ? Un sourire s’étira sur ses lèvres, doucement.

« Il était une fois, un petit lapin assit dans la neige, dans les terres au nord de ce monde. Il s’y plaisait. Il ne voulait pas courir après le temps, il n’y trouvait pas d’intérêt. Il ne connaissait pas ses parents, mais cela lui convenait. Il attendait. Un jour, une chasseuse vint enlever la neige qui s’était déposé sur lui, et rapidement le lapin devint adulte, défiant le temps lui-même. Cela était bien trop tôt pour son âge, mais cela lui était égal. Ils étaient ses prédateurs et pourtant il ne fit rien, le lapin blanc n’avait pas d’objectif pour être en retard. » Son histoire était bien trop belle dite ainsi. Le jeune scientifique se releva, enfournant ses mains dans les poches de son pantalon. La douce brise lui balayait les cheveux ; il fit quelques pas tout en reprenant son histoire. « Elle avait le ciel dans ses yeux, la terre dans ses cheveux. Cette chasseuse n’était pas plus âgée que le lapin, et pourtant ils étaient ennemis. Le lapin blanc se rendit compte bien trop tard qu’elle avait déjà disparue. Sa vie avait pourtant changée du tout au tout grâce à cette chasseuse qui s’était éprise de lui. Il redevint un lapin normal, entouré de ses congénères, dans cette ville même. »

Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas parlé autant. Surtout à une inconnue dont il ne savait même pas le nom. Le chercheur pris une nouvelle fois la bouteille en main, la regardant quelques instants. Dans quel état allait-il finir aujourd’hui ? Il en but une nouvelle fois ; cela n’était pas important.

Nara, il n’aimait pas cette ville. Il ne la trouvait pourtant pas si ennuyante que cela, et le pensionnat qui l’avait accueillit était un lieu reposant. Bien sûr Bryne était resté vague dans ses propos, et avait bien souvent écourté ses paroles ; il ne savait pas si sa partenaire d’une nuit était une mage ou non. De toute façon, son histoire était bien trop longue pour être racontée en quelques minutes, et il ne voulait pas s’attarder dessus. S’il était monté sur ce toit, c’était pour être tranquille. S’il s’était laissé tenter par l’inconnue, c’est parce qu’il voulait penser à autre chose. Sa chasseuse, il ne voulait pas y penser. Pas aujourd’hui. Et malgré tout, le chercheur y avait fait maintes allusions durant la soirée, même si la jeune femme ne pouvait les comprendre.
Il ne voulait pas admettre qu’il lui avait posé la même question.
Il ne pouvait pas nier qu’au fond de lui, il trouvait que l’inconnue lui ressemblait.

« Le lapin blanc devint grand, le lapin blanc se rendit compte qu’il avait un objectif depuis toujours. Il vivait dorénavant comme les autres, mais cela ne l’intéressait pas. Alors il couru après le temps, essayant de le rattraper. Un jour il rencontra les autres chasseurs, et il en devint un à son tour. Mais qu’importe. Il voulait connaitre ce qu’était devenue l’ennemie qui l’avait considérer comme un ami. N’était ce pas normal ? Elle lui avait donné une raison d’être en retard. »

Il finit par s’allonger sur le dos, à côté de la jeune femme. Il contempla le ciel, posant ses mains derrières sa tête. Il laissa un silence de plusieurs minutes s’écouler, pensant à sa propre histoire. Au final, il ne l’avait pas raconté. Il n’avait rien dit sur lui et pourtant il avait résumé sa vie. Peut-être que l’inconnue comprendrait les multiples sous-entendus, peut être elle se dirait qu’il avait eu une vie simple.
Au final, cela n’était pas important.

« Je m’appelle Bryne. » Dit-il  comme simple conclusion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 7057
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Ven 31 Juil - 19:23
















 ❝my dear white rabbit part 2❝
~Feat Bryne <3~






Alysse écouta attentivement son histoire,  ses yeux fixèrent ceux du "lapin blanc" , elle ne savait pas, pour certains ici c'était quelque chose d'exceptionnelle mais pour elle, ce qu'il lui avait raconté, elle l'avait entendue maintes fois dans la bouche des mages, première année ou pas, c'était presque toujours la même chose: quelqu'un apparaît ou quelque chose et ça change votre vie du tout au tout.
Même les humains normaux connaissaient ça.

La brunette le vit boire à nouveau: à combien en est-il au juste? Au final elle lui prit la bouteille et la posa loin de ce curieux homme, se contant de le regarder à nouveau. Si elle voulait savoir d'autre choses sur lui il valait mieux qu'il reste lucide.
Bien sûr elle était curieuse de savoir qui était cette chasseuse, mais elle ne dit rien, l'homme ne lui demandait rien lui alors elle pensa qu'elle était la seule à vouloir connaître un peu l'autre et dès qu'il dit son prénom le silence s'installa à nouveau.
Elle resta à ses côtés, observant le ciel, Bryne était étrange, peut-être sage d'une certaine façon mais elle savait qu'ils s'entendraient bien au vue de comment la chose était partie.

Doucement elle porta sa main dans la poche de sa jupe grise et en sortit son yoyo.
Cet objet l'avait suivit partout, elle le lança devant elle, le faisant aller et revenir dans sa main, sa place n'était pas au paradis, elle était ici et ça ne la dérangeait pas, cet endroit lui plaisait, aucun jour ne se ressemblaient.

-Bryne...murmura-t-elle songeuse, ce prénom montrait bien qu'en effet il n'était pas d'ici, du nord...elle n'y était jamais allé, elle n'avais jamais rien vue de sa vie entière en dehors de la France et de Nara. Il devait froid et beaucoup neiger dans le nord, elle était curieuse de voir si tout les gens lui ressemblaient.

════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Bryne N. Syv

Messages : 65
Kamas : 3808
Date d'inscription : 24/04/2015
Humeur : A sécher mes propres cours.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Ven 31 Juil - 20:21


Il leva une de ses mains vers le ciel, comme s’il tentait d’attraper la lune. Ses doigts écartés en cachait un peu sa vue, reposant ses paupières qu’il ferma un instant. Ce soir, il se sentait bien. Même s’il sentait son esprit vaciller, même s’il trouvait que le sol était froid. Il n’était de toute façon pas le seul à être dans cet état ; avec tout ce qu’il avait bu il avait bien rattrapé la jeune inconnue qui était à côté. D’ailleurs, cette dernière avait été bien silencieuse pendant tout ce temps. L’avait-elle réellement écouté ? Le chercheur n’en n’avait rien à faire. Ce n’était qu’une histoire parmi tant d’autres, une histoire dont seul les détails étaient sien.

Cette dernière eut comme seule réaction le murmure de son prénom, parfaitement audible dans le silence de la nuit. Elle jouait avec un objet que le jeune homme n’arrivait pas à identifier ; il faisait trop sombre pour cela. Il allait et venait, sans interruption. Un yoyo ? Il le suivait du regard, pensif. Comment allait finir cette soirée ? Allait-il la quitter, tout simplement ? Il ne s’imaginait pas réellement une fin pareille. Bryne sentait que quelque chose d’étrange se tissait entre eux. Un lien d’amitié ? Cela était bien trop utopiste. Non, cela était bien plus compliqué que cela. Il le sentait, ce n’était pas la première et dernière fois qu’il s’adressait à cette belle inconnue.

Alors rapidement, son esprit arriva à des questions futiles. Peut être avait-il un peu trop bu, au final. Alors il quitta le ciel et posa ses prunelles sur le visage de la jeune femme. Il s’était tourné en même temps, reposant ta tête sur l’un de ses bras.

« Pourquoi m’as-tu suivis ? » Il commença son questionnaire ainsi. Il était vrai que Bryne se posait beaucoup de question depuis tout à l’heure, et il en était arrivé à un point où il ne pouvait plus retenir ses mots. Il parlait au gré de ses pensées, sans y réfléchir plus que cela. Il reprit : « Vas-tu garder pour toi encore longtemps la raison de ta tristesse ? » Il la regarda un peu plus sérieusement, réalisant un peu trop tard qu’en se tournant ainsi il était bien proche d’elle.

Il n’avait pas encore envie de bouger. Alors il resta là, tranquille, à la regarder. Même s’il avait chaud, même si quelques mèches rebelles se trouvaient sur son visage, il se contenta de regarder la fille qui ne serait bientôt plus une inconnue. « Je ne veux pas être le seul à parler ce soir. Connaitre le nom de la personne avec qui je partage ma soirée est une bonne chose en soit, tu ne penses pas ? Tu connais le mien dorénavant. »

Il l’avait amené jusqu’à son paradis, il était donc normal que sa seule envie était d’en connaitre plus sur son invitée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 7057
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Ven 31 Juil - 20:45
















 ❝Mon enfer❝
~Feat Bryne <3~






Lorsqu'il se tourna vers elle, trop proche Alysse ne bougea pas non plus, son regard capturé par le visage et les deux pupilles rouges de l'homme. Elle remarqua enfin l'envie de comprendre dans les yeux de son interlocuteur

-Pourquoi m’as-tu suivis ? Vas-tu garder pour toi encore longtemps la raison de ta tristesse ? Je ne veux pas être le seul à parler ce soir. Connaitre le nom de la personne avec qui je partage ma soirée est une bonne chose en soit, tu ne penses pas ? Tu connais le mien dorénavant.

Elle continua à le regarder durant plusieurs secondes sans répondre, elle entrouvrit les lèvres pour répondre à ses questions mais rien ne voulait sortir, elle ne savait pas à quoi répondre en premier et puis sans doute que sa seconde question lui avait fait un choc, comme un nouveau coup dans son coeur, elle retient des larmes en se rappelant la raison qui l'avait fait venir ici.

-Je....je...

Elle prit une nouvelle respiration pour calmer à la fois son esprit et son coeur. Apaisée? Un peu, pas beaucoup.
En fait ses amis avaient été mis au courant de ce qui s'était passé et ainsi beaucoup de gens du pensionnat l'avaient été aussi, ors personne n'osaient lui en parler parce qu'ils savaient qu'il lui fallait du temps pour se remettre.

-Je ne sais pas trop, ça me semblait évident que je devais te suivre, et puis je voulais te connaître.

Elle se tourna légèrement à son tour, réduisant encore un peu plus l'espace qui les séparer. La brunette le regarda dans les yeux dans une prière silencieuse qu'il ne lui en veuille pas de ne pas répondre à sa seconde question. A la place sa main se leva pour aller caresser doucement les mèches de cheveux qui tombaient devant les yeux de l'albinos, ils étaient aussi doux qu'elle le pensait et leur blancheur la fascinait d'une certaine façon, elle les entortillaient un peu autour de son doigt, les relâchaient et recommençait, sa voix plus douce et son sourire rassurant elle ajouta:

-Je m'appelle Alysse

Elle ne lui dit pas son nom, les anges déchus n'avaient pas de nom, seulement un prénom, comme les anges, les démons et le reste, en plus cet homme ne lui avais pas donné le sien.

-Et désolée mais ça fait vraiment trop mal pour te répondre.

C'était la première fois qu'elle avait le coeur brisé, alors elle ne savait pas que ça faisait si mal et que ça mettait autant de temps à se remettre.

════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Bryne N. Syv

Messages : 65
Kamas : 3808
Date d'inscription : 24/04/2015
Humeur : A sécher mes propres cours.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Ven 31 Juil - 21:58



« Excuse-moi. »

Ce fut les premiers mots qui sortirent des lèvres de l’albinos. Il avait vu sa réaction : il avait parlé trop vite. Il avait parlé sans réfléchir sous un coup de tête, sous l’influence de l’alcool. Il s’était souvenu de ce début de soirée, de la raison pour laquelle il n’avait pas posé sa question ainsi. De ses questions étranges, de sa méthode peu commune pour approcher cette triste fille. Pourquoi Bryne l’avait-il fait ? Il se maudissait intérieurement. Il était vrai qu’il avait tendance à faire quelques bourdes, mais une aussi grosse que celle là, ce n’était pas courant. Alors il s’était excusé. Il ne voulait pas voir ses larmes aujourd’hui, alors que ses yeux devenaient brillants. La lune s’y reflétait un peu plus, et cela illuminait son visage.
Elle lui ressemblait, définitivement.

Lorsque cette dernière se tourna à son tour, Bryne pouvait sentir une nouvelle fois son souffle tiède. Cela était apaisant. Il la laissa donc faire lorsque sa main s’approcha de son visage, jouant quelques peu avec sa chevelure rebelle. Il y avait une certaine douceur dans ses gestes qui fit naître quelques désirs en lui, chose qu’il enfouit aussitôt. Non, il ne pouvait pas agir comme la dernière fois, au gré de ses pensées. Alors le chercheur pris sur lui et oublia la petite voix dans sa tête qui avait perdu la raison. Il se contenta de sourire, simplement.

Alysse. Comme Alice au pays des Merveilles, elle était l’héroïne et lui le lapin blanc. Il fallait avouer que choisir un lapin était bien trouvé pour raconter son histoire. Bryne était, en cet instant assez content de lui-même, même s’il avait évité la catastrophe de peu. Alysse, c’était simple, beau ; cela lui allait bien.

Lorsque la jeune femme prononça ses excuses, cela fit un déclic dans la tête du scientifique. D’un geste de la tête, il lui signifia que ses excuses n’avaient pas sa place ici. Elle n’avait pas à être désolée, encore moins pour quelque chose dont elle n’était pas obligée. Elle lui faisait confiance, et lui parlait comme si son manque de réponse était important. N’était-elle pas un peu trop insouciante ? « Et si tu avais suivi quelqu’un de dangereux ? Voudrais-tu toujours me connaitre ? »

Ses mots prononcés, le jeune homme posa une main sur l’épaule d’Alysse, la poussant doucement pour la faire tomber sur son dos. Dans un même mouvement, il se mit sur elle, plaçant ses deux mains sur les côtés de sa tête. Ils étaient bien plus proche qu’avant, même si la distance entre leur visage s’était agrandit. Ils étaient proches d’une autre manière. Il planta son regard dans le sien.

« Et si je te voulais du mal, depuis tout ce temps ? Te sentirais-tu alors obligée de me répondre ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 7057
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Ven 31 Juil - 22:47
















 ❝Confiance❝
~Feat Bryne <3~






- Et si tu avais suivi quelqu’un de dangereux ? Voudrais-tu toujours me connaitre ?

Alors ce dernier posa une main sur son épaule, la poussant doucement pour la faire tomber sur son dos. Dans un même mouvement, il se mit sur elle, plaçant ses deux mains sur les côtés de sa tête, ses cheveux éparpillés au sol et ses yeux ancrés dans les siens la laissait interrogatrice

-Et si je te voulais du mal, depuis tout ce temps ? Te sentirais-tu alors obligée de me répondre ?

Elle recommença à jouer avec une des mèches de cheveux de l'homme pour se distraire et ses yeux toujours dans les siens elle déclara:

-Bryne tu n'est pas dangereux, et tu ne me veux pas de mal, ça se voit dans tes yeux , ils sont...doux alors ne dis pas de bêtises, et oui je t'aurais suivie quand même, j'aurais cherché à te connaître quand même.
Une fois quelqu'un m'as dit que même si un monstre surpuissant voulait me tuer je chercherais quand même à lui parler et à devenir son amie...et ça vaudrait pour toi aussi si c'était le cas.


Et puis franchement en le regardant, en l'entendant s'excuser elle ne pouvait pas croire que cet homme était méchant ou lui voulait du mal, au contraire, si l'un des deux était un ange ce serait bien lui.
A nouveau elle lui fit un sourire sincère, il ne comprendrai pas sans doute pas mais elle était ainsi et c'était ce qu'elle pensait de lui, sans compter qu'elle lui avait déjà pardonné son erreur involontaire.
Pour elle personne ne pouvait être entièrement méchant, et les actes désintéressés existaient comme le reste.

-Alors pose-moi toutes les questions que tu souhaites, je répondrais à chacune d'elles du mieux que je peux. Mais n'oublies pas toi aussi, je pourrais ne pas être celle que tu crois.


════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Bryne N. Syv

Messages : 65
Kamas : 3808
Date d'inscription : 24/04/2015
Humeur : A sécher mes propres cours.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Ven 31 Juil - 23:41


Elle semblait aimer ses cheveux blancs. Ils n’étaient pourtant pas spéciaux ; sa chevelure n’était pas entretenue et comportait quelques nœuds. Alysse jouait pourtant avec. Comme elle, auparavant.

« Etre ami… » Il devint légèrement pensif. Bryne n’avait jamais eu de réel ami. Même s’il comprenait la signification de ce mot, il n’arrivait pas à la concevoir. Demain était un autre jour. Demain, il serait de nouveau maître de ses pensées, demain il redeviendrait le scientifique peu sociable. « Tu ne me connais pas et je ne te connais pas. L’apparence ne fait pas tout, et les mots peuvent facilement être manipulés. Mais tu as raison. Je ne te veux pas de mal. »

La jeune femme qu’il dominait de son corps sourit à nouveau, un sourit dont il ne put comprendre l’origine. Il semblait naturel, alors Bryne imagina que ce sourire avait été oublié lorsqu’elle avait connu sa déchéance. Et lui, avait-il déjà oublié quelque chose ?

A chacun de ses sourires il la trouvait un peu plus belle.
Alors comme seule question il se rapprocha du visage d’Alysse. Répondre à toutes ses questions, cela était idiot. Allait-elle répondre à celle-ci ? Il n’avait rien à dire cette fois. Il ne voulait pas lui susurrer quelques mots à son oreille, sentir son parfum au plus près de son cou. Son souffle rencontra le sien et pourtant il ne s’arrêta pas. Il se rapprocha un peu plus ; bien trop pour pouvoir s’arrêter. Alors il posa ses lèvres contre les siennes, doucement. Les secondes s’écoulèrent, interminables. Puis le jeune homme brisa ce simple contact de leur corps. Il ne comprenait pas. Non, à ce stade Bryne se contentait d’agir comme le vent changeait de sens.
Il en avait simplement eu l’envie.

Il se redressa, se releva. Il passa une main dans ses cheveux, faisant quelques pas vers le bord de l’immeuble. Il n’y avait là aucune de barrière de sécurité ; personne ne devait se trouver ici en temps normal. L’albinos avait tourné le dos à sa partenaire d’une nuit, quand bien même il avait encore en tête ce qu’il venait de faire. Lorsque ses pieds auraient pu être dans le vide au prochain pas, il s’arrêta. Ils étaient si hauts. Le vent en était plus fort, la brise le balayait complètement, comme si cette dernière tentait de l’arracher du sol. En bas, la vie semblait insignifiante. Peut-être les anges pensaient ainsi, lorsqu’ils regardaient le monde des mortels. Jamais ils ne voudraient y mettre les pieds. Jamais ils ne voudraient être déchus. Alors pourquoi continuaient-ils à sourire ? Bryne n’avait, au final, pas la réponse à sa propre question.
Il aimait se sentir ainsi, libre.

Il se retourna alors ; dorénavant le vide se trouvait derrière lui. Il posa son regard sur Alysse, enlevant en même temps sa veste remise auparavant. Il fallait avouer que Bryne avait quelque peu chaud. Peut-être était-ce simplement pour se sentir plus libre de ses mouvements. Lorsqu’il la lâcha, le vent l’emporta au loin, et elle se confondit avec la nuit. Lui aussi aurait aimé savoir voler, bien qu’il le pouvait – plus ou moins avec son pouvoir.  

« Alors serais-tu prête à sauter avec moi ? Serais-tu prête à m’accompagner dans ma déchéance ? »

Quitter son paradis pour se rejoindre le monde des mortels. Il la défiait du regard, le sourire aux lèvres. Le scientifique ne savait pas vraiment s’il allait le faire. La dernière fois, cela c’était mal fini et il avait finit avec un bras en moins.  Il avait finit avec l’envie folle de recommencé ancré en lui.
Peut être était-ce là une occasion parfaite pour faire un énième expérience.

De toute façon, Bryne était trop ivre pour avoir des idées sensées. Il se contentait de sourire, alors qu'il pouvait tomber à tout moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 7057
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Sam 1 Aoû - 0:10
















 ❝Bienvenue❝
~Feat Bryne <3~






Lorsqu' il s'approcha à nouveau de son visage, elle crut qu'il allait faire comme la dernière fois, lui susurrer sa question à l'oreille alors à nouveau elle ne bougea pas. Quand son souffle tiède lui caressa le visage elle ne bougea pas, quand ses lèvres allaient entrer en contact avec les siennes elle ne bougea pas.
Même lorsqu'il l'embrassa avec douceur elle ne bougea pas, du moins au début, car au final elle trouva cela agréable et le lui rendit durant les dernières secondes. Elle n'avait rien à perdre et elle dut reconnaître que l'envie l'avait prise alors pourquoi ne pas se laisser tenter?

Puis ils se séparèrent ou plutôt il écarta son visage du sien pour aller au bord. Normalement elle lui aurait dit de faire attention, mais cet homme était...comme elle, avec sa propre logique et semblait ne faire que ce qu'il voulait , alors elle s'assit et se contenta de le regarder faire.  Pendant quelques instants il sembla regarder le bas du sol, une partie de son cerveau la mettait en alerte, l'autre ne bougeait pas car elle était curieuse de voir la suite. Alors il se tourna vers elle:

-Alors serais-tu prête à sauter avec moi? Serais-tu prête à m'accompagner dans ma déchéance?

Plusieurs fois elle le regarda en essayant de comprendre ses paroles: allait-il vraiment sauter? Allait-elle le suivre? Qu'avait-il donc avec les anges? Et pourquoi se pensait-il déchu?
Pour seule réponse elle lui sourit et marcha doucement jusqu'à lui, elle le prit doucement par la main et regarda à son tour le vide.
Ils étaient hauts oui, mais elle avait déjà sauté plusieurs fois du toit du pensionnat avant, sauf qu'il y avait toujours quelque chose pour amortir le choc , là ça pouvait être très dangereux et...l'alcool lui disait de s'en fichtre. De toute façon en cas d'urgence elle avait ses pouvoirs.

-Je te suivrai à une condition non négligeable, tu me diras pourquoi tu penses être un ange déchu

Chacun son tour. Devant le vide elle souriait à nouveau, elle trouvait que sauter en bas était à la fois tentant et inquiétant, et oui elle voulait bien sauter, alors même que le garçon lui avait dit quelques minutes plutôt qu'être déchue ne lui allait pas.
Il était complétement ivre et elle en avait conscience. Dieu sait ce qui se passerait cette nuit là.  Doucement elle regarda l'homme et s'approcha de lui pour l'embrasser à son tour durant deux, trois secondes.
Elle finit alors par ajouter avec un sourire moqueur:

-Et bienvenue chez les anges déchus mon cher ange.

Elle espérait qu'il savait à quoi s'attendre maintenant s'il sautait car Alysse prit avec un grand sourire son élan au bord du toit après avoir lâché sa main et sauta en poussant un petit cri.  Ses cheveux et les bords de ses vêtements volants au vent. Ce ne fut qu'une fois vers le bas qu'elle sortit son carnet et dessina un matelas qui apparut sous ses pieds et contre lequel elle atterrit. Elle attendit de voir si son cher ange allait la rejoindre ou non.


════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique


Dernière édition par Alysse Evans le Sam 1 Aoû - 9:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Bryne N. Syv

Messages : 65
Kamas : 3808
Date d'inscription : 24/04/2015
Humeur : A sécher mes propres cours.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Sam 1 Aoû - 5:33


Il souriait, comme l'ange de ses souvenirs. Elle, qui lui avait posé cette question en première, avait sûrement eut une certaine logique dans ses propos. Cette fille de ses songes, elle n'était pourtant pas un ange.

Alysse ne tarda pas à le rejoindre, prenant sa main dans un même mouvement. Avait-elle peur de tomber ? Bryne savait bien qu'elle lui ressemblait, dans un sens. Elle avait cette même envie qui se voyait à travers son regard. Le vide, il avait quelque chose d'attirant. Il frissonna alors, prenant conscience que l'immeuble était bien plus haut que lors de sa première expérience. Une poignée d'étages, le chercheur n'avait pas pris la peine de compter. S'il touchait le sol, la mort serait assurément au rendez-vous. Le bitume ne vous offrait pas de seconde chance, de rédemption. La déchéance était unique, sans possibilité de retour.
Son frisson était simplement dû à son excitation flagrante devant une telle situation.

Pourquoi était-il un ange déchu? Bryne n'arrivait plus à penser, alors les paroles de la jeune femme tournèrent un moment dans son esprit. Elle le suivait. Elle le suivait dans sa chute, dans sa folie. Sauter ainsi pour une personne normal était synonyme de suicide. Voulait-elle se suicider ? Bryne tourna la tête mais ses pensées se firent stopper net. Alysse l'avait embrassé. Elle l'avait embrassé et souhaité la bienvenue dans son monde.
Le scientifique était étonné et pourtant ce jeu lui commençait à lui plaire. Alors il ne bougea pas lorsqu'elle s'éloigna. Il ne broncha pas lorsqu'elle pris son élan pour mieux sauter, pour mieux disparaître dans la nuit. Son regard suivit son corps quelques instants et un sourire s'étira sur ses lèvres. Elle faisait partie de ces gens qui défiaient les lois de la nature, non pas par rébellion, mais parce que leur être était en lui même une dérogation. Cette mage, elle l'intéressait.

Bryne regarda le vide, dorénavant seul sur le toit. Alysse, avait-elle réellement été présente ? Il n'y avait rien pour lui prouver qu'elle avait existé. Il ferma alors ses paupières, profitant de l'air frai du lieu. Cet endroit, il était si apaisant. Et si tout ceci n'était qu'un rêve? Le chercheur se recula alors, contemplant le bord du toit. Il en profita pour ramasser la bouteille ; il n'aimait pas laisser des traces de son passage. Était-il encore seul ? Il se rapprocha du bord. Il sentait encore cette chaleur sur ses lèvres. Ce paradis, il n'avait pas envie de le quitter. Alors le jeune homme se laissa tomber en avant, poussant légèrement sur ses jambes pour ne pas être trop près du mur.

La chute fut longue. Les fenêtres illuminées défilèrent sous ses yeux, il avait dorénavant le dos au sol. Il n'allait pas mourir ce soir, malheureusement. En avait-il simplement l'envie ? Lorsque son corps rencontra le matelas créer quelques minutes plus tôt, son souffle fut coupé par la violence du choc. Le jeune homme était plus lourd que sa partenaire d'une nuit, il était donc normal que sa chute en soit plus rapide et douloureuse. Sa déchéance était douloureuse. Il resta alors là, a regarder le ciel depuis la terre. Puis il se mit a rire, doucement.

Il se releva tant bien que mal. Il fallait avouer que cette chute l'avait un peu sonné. Ne faisant aucune remarque quand à l'apparition mystérieuse du matelas, Bryne arriva à la hauteur d'Alysse et fit comme s'ils n'avaient sautés. Il la regarda avec la même attention, le même intérêt.

« Je désire que tu me suives encore et encore, aujourd'hui. La raison pour laquelle je suis un ange déchu est simple. Je ne sais pas voler. Je ne sais donc que tomber. »

Il avait remarqué que sa veste n'était pas tombée loin ; elle se trouvait a terre à quelques mètres d'eux. Bryne fit donx un aller retour pour la récupérer, se plaçant une nouvelle fois devant Alysse. Il lui tendit la bouteille qu'il avait rapporté de son paradis.

« Tu es encore loin derrière pour quelqu'un qui veux me suivre. » finit-il par dire, un sourire moqueur étirant ses lèvres. Il était vrai que le jeune homme avait bien plus bu que sa partenaire. Et il ne voulait pas la laisser derrière. Pas cetre nuit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 7057
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Sam 1 Aoû - 9:59
















❝Chacun son défi❝
~Feat Bryne <3~






Lorsqu'il sauta Alysse fut surrprise du choc qu'il rencontra avec son matelas, mais elle le fut encore plus lorsqu'elle l'entendit rire. Il était saoul, vraiment, mais pas assez pour ne pas se lever et marcher. Elle lut dans ses yeux la même chose qu'elle y avait lue tout du long de leur rencontre, une sorte de curiosité à son encontre qui la fit sourire satisfaite.

« Je désire que tu me suives encore et encore, aujourd'hui. La raison pour laquelle je suis un ange déchu est simple. Je ne sais pas voler. Je ne sais donc que tomber. »

Alysse l'écouta et réfléchit au début de sa phrase. Elle avait déjà prit sa décision, cela lui semblait évident, elle voulait rester avec lui, elle se sentait bien avec lui, alors que ce soit cette nuit et un peu plus elle le suivrai.

Et après? Après ce n'était pas important, seul être avec lui maintenant comptait. Ainsi lorsqu'il lui tendit la bouteille avec un air provocateur et l'incita à boire autant que lui elle n'hésita pas, elle la prit et but d'un trait ce qui ajoutait à ce qu'elle avait déjà bu aurait comptait comme deux verres et demi.

Elle s'arrêta à ce moment-là car la vague de chaleur que provoquait en elle la bouteille submergea les dernières idées censées qu'elle avait dans son cerveau ainsi que son bon sens. Seules les idées complétement délurées qu'elle avait restèrent.
Elle posa doucement la bouteille au sol ensuite et alla passer ses bras autour du cou de l'albinos, son visage et leurs corps séparés par de ridicules centimètres elle dit en riant légèrement:

-Je te suivrais où que tu ailles et quoique tu fasses cette nuit, alors montre-moi ce dont tu est capable mon ange.

Puis elle se détacha de lui et recula de quelques pas, ce même sourire provocateur toujours sur ses lèvres:

-A moins que ce ne soit que des paroles en l'air.

Elle attendit de voir sa réaction pour décider de ce qu'ils allaient faire par la suite. Bien avant d'être dans le même état que lui ils avaient commencés un jeu tout les deux et elle comptait bien le finir avant que le jour se lève alors oui elle était curieuse de voir ce qu'il allait lui proposer.

════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Bryne N. Syv

Messages : 65
Kamas : 3808
Date d'inscription : 24/04/2015
Humeur : A sécher mes propres cours.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Sam 1 Aoû - 21:50


Sans surprise, la jeune femme releva son défi et s’empara de la bouteille. Bryne haussa néanmoins un sourcil lorsqu’il la vit boire autant de ce liquide qui réchauffe les cœurs en un seul coup. Même s’il n’en restait pas beaucoup, il se demanda si Alysse n’abusait pas un peu. Comme seule réponse, elle posa la bouteille presque vide un peu plus loin, balaya ses songes en se rapprochant de lui. Il était bien trop confus, sa tête tournait encore.

Il sourit cependant lorsqu’Alysse entoura son corps de ses bras. Il se sentait bien ainsi. Le chercheur ne comprenait pas vraiment, mais cette fille dégageait une certaine aura apaisante et pourtant qui éveillait en plus les milliers d’envies refoulées au cours de sa vie. Comme cette fille de ses souvenirs, sa partenaire d’une nuit ne le laissait pas indifférent. Alors il fut tenter de coller ses lèvres aux siennes ; ils étaient si proches.
Bryne ne fit pourtant rien.

Qu’allait-il faire dorénavant ? La lune était encore haute dans le ciel ; minuit n’était pas encore passé. Aujourd’hui, il ne voulait pas dormir. Aujourd’hui, il voulait voir jusqu’à la dernière seconde jusqu’où cette inconnue allait l’emmener, jusqu’où il allait supporter les envies folles de son esprit. Au moins, le jeune homme savait qu’elle le suivrait jusqu’au bout. Il ne répondit pas à ses paroles sur le moment, y réfléchissant quelques instants comme si cela allait changer quelque chose. Bryne tenait encore debout, c’était un miracle. Elle riait. Puis elle rit de lui, le provoquant très clairement.

« Je tiens toujours mes paroles. »

Il avait répondu du tac au tac, sans laisser le silence s’installer. Lui aussi souriait, mais dans sa voix il n’y avait pas eu une once de plaisanterie.

Il se pencha, et ramassa la bouteille. Il joua quelques instant avec le liquide qui se trouvait au fond, et le bu en une unique gorgée. Même ivre, le scientifique n’aimait pas gâcher les bonnes choses. Se concentrant un instant, il pressa légèrement le verre, changeant ses caractéristiques avec son pouvoir. Qu’il arrive à l’utiliser était étonnant, qu’il l’utilise pour des choses aussi futile lui ressemblait beaucoup. Alysse n’allait de toute façon pas être choquée ; le matelas n’était pas apparu comme par magie.
Alors Bryne lança la bouteille, qui se transforma au fil de son en vol en mille et un éclats. Si fin, ils brillaient sous la lueur de la nuit, comme une pluie d’étoile tombant lentement au sol. Tendant sa main comme pour les attraper, le chercheur se résigna vite : cela était impossible, malgré tout.

« Je ne pourrais pas décrocher les étoiles pour toi. »Dit-il en riant, prenant doucement Alysse par la main. Bryne ne savait pas de quoi il était lui-même capable. Il allait surement le découvrir en même temps qu’elle. « Mais je vais faire tout mon possible pour, car je suis ton ange et je ne veux plus voir cet air triste sur ton visage. »

Il avait encore tourné son visage vers le sien, se demandant si la jeune femme voulait bouger de cet endroit devenu étrange. Il y avait du verre partout ; il y avait un matelas sorti de nulle part. Malgré tout, Bryne ne lâcha pas sa main pour autant.
Il ne voulait pas la quitter.



════════════════════
« Douka oshiete kuremasenka ?
Tenshi wa misadameru egao no mama. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 7057
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Sam 1 Aoû - 22:46
















 ❝my sweet angel❝
~Feat Bryne <3~






Elle devait l'avouer: cet homme avait encore réussie à la surprendre, ce qu'il avait fait avec ses mains était plus que magnifique, elle en resta ébahie, comme si elle était de nouveau une enfant ses yeux scintillèrent devant un tel spectacle et elle souffla un:

-Whoua


Qui résumait tout ce qu'elle en pensait. Que cet homme soit un mage elle ne s'en occupa pas, son attention fut sur les bouts de verre tout le temps que cela dura

-Je ne pourrais pas décrocher les étoiles pour toi. Mais je vais faire tout mon possible pour, car je suis ton ange et je ne veux plus voir cet air triste sur ton visage  

Plus que son rire, plus que sa main chaude dans la sienne tiède, alysse fut touchée par sa phrase. Elle le regarda dans les yeux et découvrit l'exemple même de la sincérité.
Son autre main libre se leva sans qu'elle n'en ait vraiment conscience et alla caresser doucement la joue du mage, mage à qui elle offrit un sourire doux et heureux.
Entrelaçant ses doigts au sien elle lui demanda:

-tu veux me suivre? Je veux te montrer quelque chose que peu de personnes ont vue mages ou non, c'est un endroit bien caché.

Un de ses endroits préféré , avec ses animaux préférés mais le seul soucis était que pour y accéder il fallait obligatoirement passer dans un des quartiers mal famés de nara, et plus que tout il allait falloir passer dans cette ruelle sombre.

profitons de notre situation au maximum jusqu'à ce que les douze coups de minuits ne résonnent d'accord?

Elle lui fut un clin d'œil complice en tout et pour tout


[/quote]

════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Bryne N. Syv

Messages : 65
Kamas : 3808
Date d'inscription : 24/04/2015
Humeur : A sécher mes propres cours.
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum. Dim 2 Aoû - 17:57


Dans un sens, le jeune chercheur ne s’attendait pas à une réaction pareille. Cela pouvait se voir au plus profond de son regard, il était encore plus émerveillé que sa partenaire d’une nuit. Lorsqu’il utilisait son pouvoir, ce n’était jamais pour les autres. Même lorsqu’il était petit et qu’on le lui demandait d’une manière où l’on n’avait aucun intérêt à refuser, il le faisait pour sa propre personne. Mais aujourd’hui était différent. Le fait que Bryne n’avait plus toute sa tête n’était pas la cause de son action. Cette fois-ci, il voulait simplement voir sourire un peu plus Alysse.

Lorsqu’elle lui caressa doucement sa joue, celle-ci devint un peu plus rouge. Ce sourire qu’elle avait sur ses lèvres, il le rendait heureux d’une certaine manière. Peut-être pouvait-il être heureux de n’importe quoi en cet instant, mais ce bonheur était irremplaçable. Cette douce nuit, il ne voulait pas qu’elle se finisse. Pourtant en entrant dans le bas, jamais le jeune chercheur n’aurait imaginé que son avenir proche aurait été fait ainsi. Etait-ce simplement une bonne chose que de changer ses habitudes ? Demain, il devait se lever tôt, il devait faire son rapport à l’institut. Pourtant il ne voulait pas y être. Alors il hocha la tête, acceptant la proposition de la jeune femme. Alysse était resplendissante ainsi. Il était prêt à la suivre jusqu’au bout du monde pour revoir ne serait-ce qu’une fois ce sourire. Il y était accro.

Son clin d’œil le fit sourire. L’instant d’après, il se retrouvait devant elle. Il se pencha légèrement, d’une manière assez théâtrale, portant jusqu’à son visage sa main qu’il avait depuis tout ce temps gardé pour lui. Il y déposa doucement ses lèvres. Un simple baisemain. Puis il avait relevé sa tête pour regarder Alysse dans ses yeux bleus. « Je suis ton prince, je te suivrais, assurément. Mais je te laisserais pas filer en ne laissant derrière que ta chaussure, même si minuit sonne. »

Sans attendre, il suivit Alysse jusqu’à son endroit caché. Il était temps, de toute façon, de quitter ce bas d’immeuble. Il avait envie de changer d’air. Lorsque Bryne réalisa que sa compagne d’une nuit voulait passer par les bas fonds de Nara, il passa une main dans ses cheveux, pensif. Dans son état, il fallait mieux pour eux de ne pas faire de mauvaise rencontre. Il se savait assez impulsif lorsqu’il avait bu, même si penser était trop fatiguant pour lui. Alors il agissait, simplement. Lorsqu’ils pénétrèrent dans les premières ruelles sombres, le jeune homme passa son bras derrière le dos de son ange, posa sa main sur son épaule. Elle lui appartenait cette nuit, et il voulait bien le montrer aux gens peu fréquentable qu’ils croisaient déjà. Ici, c’était la nuit qui animait ce quartier. Ici, la vie ne commençait qu’au coucher du soleil et toute sorte d’activités peu légale reprenaient, comme la veille. Même s’ils avaient un peu l’allure d’un couple, Bryne s’en fichait. Etre proche d’elle suffisait à dissuader les dragueurs ratés. Du moins la plupart. Il sentait quelques regards se lever. Montrer qu’elle n’était pas disponible était une bonne chose en soit, même si cela n’était pas totalement vrai.

« Eh connard, je te parle. »

Bryne haussa un sourcil, et retourna seulement sa tête. Il n’avait pourtant pas rêvé, l’homme qui se tenait devant son groupe, il s’adressait bien à lui. Qu’avait-il fait encore ? Il ne l’avait pourtant pas entendu, un peu trop perdu dans ses songes. Il ne l’avait pas senti lorsque son corps avait heurté faiblement le sien, quelques temps auparavant. Il soupira faiblement, laissant doucement tomber sa main de l’épaule d’Alysse. Il ne voulait pas vraiment que la situation dégénère. Des combats de rue, il en avait fait plein. Mais il était ivre, il était avec Alysse. Il voulait rester son ange un peu plus longtemps.

Il ne fit alors rien, fit mine de ne pas avoir entendu l’insulte. Il attendit, simplement.


════════════════════
« Douka oshiete kuremasenka ?
Tenshi wa misadameru egao no mama. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand toi et moi on fait boum boum boum.

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Quand toi et moi on fait boum boum boum.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quand la mémoire vous fait défaut [Isabeau]
» Quand champ de blé se fait mine d'or
» Un schtroumph quand il tombe, il se fait un bleu ? [SCAAR]
» Quand un ballon de basket fait des siennes [Claire]
» On n'apprend pas à connaître le coeur d'un frère quand on n'a pas fait appel à lui dans la misère. [PV Esprit des Songes.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • Le bar dansant-