Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Premier Regard [Feat Chiyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Yorann Dandelion
Masculin
Messages : 9
Kamas : 3793
Date d'inscription : 01/04/2015
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Premier Regard [Feat Chiyo] Mer 1 Juil - 23:10

♫~

Seul à ma table, je suis d’une oreille attentive, guettant et recopiant mot pour mot les paroles de notre professeur. Mes lunettes glissent doucement le long de mon nez, comme pour tenter de briser ma concentration, en vain. Je les réajuste à chaque petites pauses que fait notre orateur afin de ne pas perdre une bribe de son discours.

Derrière moi bruissent des chuchotements indiscrets. J’entends des rires et des moqueries ; ils préparent surement un mauvais coup, pour ne pas changer. Une boulette de papier me frappe l’arrière du crâne, mais je ne me retourne pas, je me contente de soupirer. Les rires se font alors plus bruyants et se diffusent dans toute la salle. Tous rigolent désormais à l’unisson.
« Silence ! » s’écrit le professeur, dans un effort de rappel au calme. Une méthode bien peu efficace à vrai dire, puisque l’hilarité ambiante ne s’atténue que très peu.

Lorsque résigné l’homme daigne se retourner pour continuer son cours, les rires s’apaisent d’un commun accord et le calme revient dans toute la salle. Une autre boulette de papier atterrit cette fois devant moi, sur ma feuille de cours. Dessus, on peut y lire quelques douces paroles adressées à mon égard par mes chers camarades de classe.

« Retourne dans les jambes de ton père ! » ; « Fils à maman ! » ; « Petit Bourge ! ».

Comme toujours, je n’en tiens pas compte et me contente de la poser sur un coin de la table afin de la jeter à la fin du cours. Mon visage reste toujours le même face à leurs sempiternelles messes basses : froid et stoïque. La bave du Crapaud n’atteint pas la Blanche Colombe, comme on dit.


_ _ _


La Sonnerie retentis enfin dans la salle, et le bruit des chaises raclant le sol fait écho dans tout le couloir : Il est midi. Certains s’empressent de sortir, d’autres prennent leur temps et discutent ensemble de toutes leurs petites occupations inutiles. Quant à moi, je me contente de ranger méthodiquement chacune de mes feuilles de cours dans le classeur adéquat, les insèrent dans ma sacoche, et, finalement, me lève pour me diriger vers la porte de sortie. La salle est vide et je suis désormais seul dans celle-ci. Je jette un regard rapide autour de moi et me met à apprécier ce doux silence qui règne dans la pièce. Ce silence salvateur est si agréable qu’il semble presque irréel…

Je prends un bon bol d’air et expire. Attrapant ma sacoche et la glissant sur mon épaule en bandoulière, je sors à mon tour de la salle de classe et descends les quelques escaliers qui me séparent du 3eme étage. Comme la plupart du temps à l’heure du déjeuner, je me dirige vers la grande terrasse afin d’y prendre un bon bol d’air tout en y révisant mes cours de la matinée.

Je traverse lentement le couloir qui me mène jusqu’au lieu-dit et passe devant la salle des 3emes années. Habituellement, cet endroit ne m’attire pas vraiment et je me contente de traverser sans même en prendre compte, mais aujourd’hui, c’est une voix qui m’attire vers celui-ci.

La porte est entrouverte, j’y glisse donc un œil à la fois curieux et nonchalant, sans me préoccuper de l'éventuelle réaction de celle qui est à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 4716
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Premier Regard [Feat Chiyo] Jeu 2 Juil - 22:11

Mon crayon glisse doucement sur la feuille quadrillée, dessinant peu à peu deux silhouettes enlacées. Mon côté fleur bleue, sans doute. J’ai bien essayé de rester concentrée sur le cours, mais … En vain. Il faudrait pourtant que je fasse un effort, ça ne peut pas être si insurmontable que ça d’écouter pendant une heure et de prendre des notes… Je sens mon ventre gargouiller, me rappelant que l’heure du repas approche. Enfin !

« Mademoiselle Tahara ! Pouvez-vous répondre à la question que je viens de poser ? »


La voix sévère du professeur me fait sursauter et une expression de panique se dessine sur mon visage, provoquant l’hilarité générale … Pour changer. Les oreilles basses, je secoue piteusement la tête en rougissant. Mes yeux sont rivés sur le gobelet de chocolat chaud encore à moitié plein pour éviter de croiser le regard exaspéré du professeur, ou les regards moqueurs de mes camarades.

Brusquement, la sonnerie retentit, mettant un terme à cette situation terriblement gênante. Je me tortille sur ma chaise, n’osant pas bouger, tandis que les autres élèves se précipitent dehors. Dans la cohue générale, quelqu’un bouscule ma table, renversant mon précieux chocolat sur mon dessin presque achevé. Une auréole marron fait gondoler ma feuille et les lignes de mon crayon s’effacent peu à peu, séparant les deux personnages. Quelle poisse …

Refusant d’abandonner mon œuvre, je change de table et m’empare d’une nouvelle feuille. Pas question d’aller manger avant d’avoir recommencé ! Caché dans ma trousse, mon petit familier ronge un crayon en me dévisageant avec surprise. Pour une fois que je ne me rue pas hors de la classe pour aller lézarder au soleil en grignotant mon repas ! J’entends le professeur quitter la salle en poussant un soupir, et je m’étire longuement. Enfin tranquille !

Je reprends donc mon esquisse, les deux silhouettes reprenant très vite forme sur ma feuille. Instinctivement, je me mets à chantonner. Ma voix résonne dans la pièce vide, brisant le silence qui y régnait après le départ des élèves. Bercée par mon propre chant, je me concentre sur mon dessin, souriant devant les deux amoureux qui semblent se chercher du regard sur le papier. Ils en ont, de la chance … Suivant la tournure de mes pensées, mon chant se teinte d’une légère tristesse, et mes mains cessent un instant de dessiner. Ce que je dessine me rappelle inlassablement que je suis terriblement seule.

Secouant la tête pour tenter de chasser mes pensées mélancoliques, je me remets à dessiner. Mon ventre grogne à nouveau, espérant me décider à aller manger, en vain. Je ne sais pas pourquoi je me torture à dessiner quelque chose qui ne m’arrivera sans doute jamais … Mais je ne peux pas m’empêcher d’y rêver.

Mon oreille droite se tourne vers la porte de la classe. J’entends des pas qui s’approchent. Oh, peu importe, la porte doit sûrement être fermée de toute façon. Je continue à dessiner en chantonnant, sans me préoccuper davantage du bruit de pas qui semble se rapprocher de la salle. Mais mes sens félins restent en alerte et j’ai soudainement l’impression qu’on m’observe. Je me lève d’un bond en m’apercevant que la porte est restée entrouverte … Et que quelqu’un est là. Ce n’est pas un troisième année. J’ai beau ne pas être très intégrée à mes camarades et être solitaire, je connais leurs visages. Je n’ai jamais vu cette personne. Et pourtant …

Les jambes tremblantes, je me laisse retomber sur ma chaise. Je blêmis à l’idée qu’on ait pu m’entendre chanter depuis le couloir. Est-ce qu’il est venu pour se moquer de moi ? Je me mords nerveusement la lèvre, incapable de détacher mon regard de celui que j’aperçois dans l’entrebâillement de la porte de la classe. Depuis combien de temps n’ai-je pas cligné des yeux ? Je ne sais pas. Mais si je continue à le fixer comme ça, je vais passer pour une psychopathe …

J’inspire un grand coup et tente de me détendre. Il faut que je dise quelque chose … Mais quoi ? Je ne sais pas. J’esquisse un sourire tout en réfléchissant à ce que je pourrais bien dire. Finalement, je me lance, essayant de parler d’une voix calme pour cacher mon trouble.

« Euuh … Bonjour ! »


Je déglutis péniblement en me disant que je dois avoir l’air terriblement stupide. Mes oreilles s’agitent nerveusement, guettant la moindre réaction de l’inconnu.

════════════════════


Dernière édition par Chiyo Tahara le Lun 20 Juil - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Yorann Dandelion
Masculin
Messages : 9
Kamas : 3793
Date d'inscription : 01/04/2015
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Premier Regard [Feat Chiyo] Dim 12 Juil - 17:41


Pendant l’espace d’un instant, elle ne semble pas se rendre compte que je suis là. Elle m’a l’air plus que concentrée dans ce qu’elle fait. Est-elle en train de dessiner ou écrire ? Je n’arrive pas vraiment à le voir d’aussi loin.

D’un seul coup, je la vois bondir de sa chaise et me regarder d’un air perdu. Elle se rassoit un peu maladroitement en se laissant presque tomber, ses yeux fixant les miens. Ses mirettes bleues lui donnent un regard intense, comme s’ils tentaient de sonder mon âme. S’en devient presque perturbant, si bien que je décide de regarder ailleurs. Il n’est pas rare que j’évite les gens du regard, mais pas pour les mêmes raisons que maintenant...  

Je m’avance lentement vers la fenêtre afin de regarder la cour depuis l’intérieur. Les gens s’amusent à l’extérieur et discutent insouciamment de la chaleur ou de la dernière chanson à la mode. Je soupire sans m’en rendre compte et une voix féminine me ramène au fait que je ne suis pas seul dans cette salle de classe.

- Euuh … Bonjour !

Je tourne mon visage vers elle pour lui répondre, puis ramène mon regard vers l’extérieur.

- Bonjour…

Je n’arrive pas à garder le contact visuel avec cette fille, pourtant je ne veux pas m’en aller. Peut-être est-ce là une façon de lutter contre mon éternelle solitude quotidienne…
Un long moment de silence arrive alors. Qui brisera en premier le mutisme ambiant ?

Sans détourner mes yeux de l’extérieur, je décide finalement de me lancer et d’engager la conversation.

- Tu as une belle voix. Comment s’appelle la chanson que tu fredonnais ?

Ça à l’air plutôt simple comme ça, mais pour moi c’est vraiment difficile d’engager une conversation avec une inconnue… D’ailleurs je ne comprends même pas pourquoi je le fais ! Aurais-je perdu la tête ou quelque chose comme ça… ?

Raaaaaaaaaaah je suis sûr que je suis en train de commencer à rougir en plus… !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 4716
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Premier Regard [Feat Chiyo] Lun 20 Juil - 16:20


Mon regard ne s’est pas détaché de lui depuis qu’il est entré dans la pièce. Je joue nerveusement avec mon crayon, quand il tourne le visage vers moi, brièvement, trop brièvement. Il regarde à nouveau par la fenêtre, avant de me répondre. Sa voix résonne un moment dans ma tête. Je lâche enfin mon crayon. Il n’y a plus aucun bruit dans la salle de classe. Le seul son que j’arrive à percevoir est celui de mon cœur qui bat.

Son regard ne semble pas se détacher de la fenêtre. Pourquoi ne me regarde-t-il pas ? Je le savais, je n’aurais pas dû le fixer comme ça, il doit me prendre pour une psychopathe … Mais alors, pourquoi il ne s’en va pas ? Sans trop savoir pourquoi, je préfère qu’il ne parte pas … J’ouvre la bouche pour dire quelque chose, mais je me ravise. Je ne suis pas habituée à discuter avec quelqu’un, je n’ai pas envie de le faire fuir en disant quelque chose de déplacé.

Le silence plane toujours. Je me lève sans bruit, indécise. Finalement, il prend soudainement la parole.

« Tu as une belle voix. Comment s’appelle la chanson que tu fredonnais ? »


Un léger sursaut me secoue. Je ne m’attendais pas à ça. J’ai le sentiment que mes joues sont complètement cramoisies. C’est … un compliment ? J’avance d’un pas, puis deux, avant de m’arrêter. Est-ce que je devrais m’approcher de la fenêtre ? Je ne sais pas … Et s’il s’en allait ? J’avance quand même encore un peu, restant à quelques pas de la fenêtre, et de lui.

« Merci.. Je ne sais pas comment s’appelle cette chanson, à vrai dire. J’ai entendu un élève la jouer dans la salle de musique la semaine dernière, et elle m’est restée dans la tête. »


Comment ai-je fait pour parler aussi calmement ? Et d’ailleurs … Pourquoi suis-je en train de sourire ? Décidément, je m’étonnerai toujours … J’avance encore, doucement, et me place à côté de lui, devant la fenêtre. La cour s’étend sous mes yeux, avec les élèves qui parlent entre eux, de tout et de rien, certainement.

Je regrette aussitôt d’avoir avancé jusqu’ici ... J’ai terriblement envie de griffer les rideaux, et j’ai beaucoup de mal à me retenir. Je tourne la tête vers celui qui se tient à côté de moi, les yeux pleins de curiosité, gravant chaque détail de son visage dans mon esprit. Je ne comprends pas pourquoi je suis incapable de détacher mon regard de cet inconnu … Ni pourquoi il y a ce sourire niais sur mon visage !

« Je m’appelle Chiyo. Chiyo Tahara. »


Ma voix brise à nouveau le silence. Je ne sais absolument pas pourquoi je dis ça, je suis sûre qu’il n’en a rien à faire. Je ne sais pas non plus pourquoi je parle à un inconnu alors que je reste seule dans mon coin, d’habitude. Mais pour une fois, j’ai envie de le faire. Pourquoi lui et pas les autres ? Je ne sais pas …

Je sais juste qu’il y a quelque chose en lui qui empêche mon sourire de mourir.

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Yorann Dandelion
Masculin
Messages : 9
Kamas : 3793
Date d'inscription : 01/04/2015
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Premier Regard [Feat Chiyo] Ven 24 Juil - 23:15


Honnêtement, qu’est-ce que je fiche ici… ?

Je devrais être en train de manger tout en révisant mes cours de la matinée… A la place, je me suis perdu ici, à regarder par la fenêtre des personnes s’amuser et ricaner de façon insouciante. Non…

Non ce n’est pas la vue de ces gens qui m’a attiré là, c’est la crainte de croiser le regard de cette fille à la voix cristalline et qui me met dans tous mes états. C’est pour l’éviter sans m’en éloigner que je suis là, à cette fenêtre, à regarder défiler les visages tout sourire des jeunes élèves trainant dans la cour.
Je l’entends parler même hésiter un seul instant. Elle doit avoir l’habitude de discuter avec les gens de sa classe je suppose… Moi je n’ai jamais eu de véritable discutions avec ceux de la mienne, alors bon...

- J.. Je vois.

Je l’entends se rapprocher. Mon cœur me dicte de rester, mais ma raison me dit de m’en aller. Je n’ai vraiment pas envie de rester là, c’était une très mauvaise idée. Je devrais tourner des talons avant qu’elle ne soit trop proche et m’en aller. Oui, m’en aller rapidement manger pour replonger dans mes livres et mes formules. Oui, c’est ce que je veux faire, c’est ce que je dois faire…

Elle se rapproche encore… Je dois bouger maintenant ! Pourquoi mon corps ne veut-il pas répondre ?

Je la sens m’observer, fixer chaque détail de mon visage comme si je ne venais pas de la même planète qu’elle. C’est vrai qu’à y regarder cette fille était une hybride, mais quand même… Je ne suis pas le premier humain qu’elle croise !

Je l’entends prononcer son nom et tourne immédiatement mon visage afin d’éviter son regard encore une fois. Ça y est, mon corps me répond enfin. Je me tourne en lui faisant dos et me dirige d’un pas trainant vers la porte d’entrée. Je sais, au final, j’ai fuis…

Pourtant elle m’a dit son nom, il serait impoli de ne pas lui dire le mien. Je m’arrête donc devant le palier de la porte et prononce d’un ton faussement modeste.

- Yorann Dandelion. Sur ce…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 4716
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Premier Regard [Feat Chiyo] Sam 22 Aoû - 15:13

Je reste immobile, plantée sur place. Il s’en va en me tournant le dos, sans même me répondre. Quel goujat ! Je ne sais pas si je dois m’énerver, être triste ou être vexée. Il avance lentement … Je pourrais peut-être le rattraper ? Non … À quoi bon ? Ou alors, je pourrais lui lancer ma chaussure dessus en le traitant de mufle ! Non plus, pas très poli … Et alors, il est poli, lui ? Il s’en va sans rien dire en plein milieu d’une discussion !

Bon … Réfléchissons … Non, vraiment, je ne sais pas quoi faire. J’aimerais tellement le retenir … Mais bon, à quoi est-ce que je m’attendais, au juste ? Je ne suis qu’une hybride, pourquoi il resterait là à me parler ? Il doit certainement avoir mieux à faire … Ou peut-être qu’il y a quelqu’un qui l’attend, quelque part, dans le pensionnat …

Je pousse un soupir, le regardant partir. Il s’arrête sur le pas de la porte. Une lueur d’espoir me réchauffe un instant et je me remets à sourire. Il va rester ! Il va vraiment rester ! J’avance d’un pas, et m’arrête aussitôt en entendant sa voix.

« Yorann Dandelion. Sur ce… »


Quoi ?! Qu’est-ce que … « Sur ce » ? Il s’en va ? Il s’en va vraiment ? Ma gorge se serre et je tends désespérément la main, comme pour le rattraper, alors que je ne peux même pas l’atteindre.

« Non ! Ne pars pas s’il-te-plaît ! »

Euh … Qu’est-ce que je viens de faire, là ? J’aurais dû le traiter de mufle et lui lancer ma chaussure ! Ou me jeter sur lui et le griffer ! Non … ça, non, c’est tout de même un peu excessif. Mais sérieusement, c’était quoi cette tentative désespérée ? Je vais le faire fuir encore plus ! Baka neko ! Qu’est-ce que je dois faire … Qu’est-ce que je dois faire …

« Je … Je … Je voulais dire … »


Non, je vais quand même pas le traiter de mufle, il va vraiment s’en aller sinon …

« Je suis désolée, tu dois avoir mieux à faire, non ? »


J’ai parlé d’une voix plus froide que je ne le voulais. Tant pis. Il n’avait qu’à pas partir comme ça. Mais … Pourquoi je me sens bizarre, en sachant qu’il va quitter cette pièce … ? Peu importe, de toute façon je ne peux rien faire pour le retenir … Il devait peut-être passer par là en espérant que la salle était vide ? Peut-être que ma présente le dérange ? Je ne sais pas. Alors ça va vraiment finir comme ça ?

Je soupire à nouveau, et retourne à ma table devant mon dessin, mais mes mains ne veulent pas attraper mon crayon. Même les personnages que je dessine sont moins seuls que moi. Je n’ose même pas regarder vers la porte. Je suppose qu’il va partir, maintenant … Mais pourquoi je veux absolument qu'il reste ?

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Premier Regard [Feat Chiyo]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Premier Regard [Feat Chiyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PAXTON ∞ « Le premier regard échangé est toujours le plus intense. »
» Là où surgiera votre pire cauchemar dès un premier regard, voici la terreur asiatique, la plus feignante de l'Est.
» Au premier regard (ft. Dambi ♥)
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • Salle de cours des 3ème années-