Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Une fraiche soirée, un soir d'été

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Yuhei Detsuda
Masculin
Messages : 149
Kamas : 6263
Date d'inscription : 08/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Une fraiche soirée, un soir d'été Ven 12 Juin - 23:22

Le soleil estival avait finit par glisser au delà de l'horizon. Le ciel s'était alors rapidement assombri jusqu'à revêtir ses habits nocturnes. La lune était d'ombre ce soir là et seules les lueurs glacées des étoiles lointaines et innombrables emplissaient le firmament.

Autour de Tadakai, la ville s'était peu à peu illuminées jusqu'à assombrir les étoiles les plus faibles. Les lumières électriques aux rayonnements colorés parfois tapageurs apparaissaient comme autant de balises au milieu de l'obscurité.

L’établissement, en lui-même, était comme plongée dans une pénombre désolée, comme-ci le monde extérieur l'avait abandonné. Les espaces sportifs, la cour, les jardins ainsi que les bâtiments vides renforçaient cette impression de solitudes et de désœuvrement.

Pourtant, Yuhei, face à ce spectacle se sentait bien. Inspirant profondément l'air frais qui allait enfin faire tomber le thermomètre, il posa ses mains sur la barre du parapet.

Ses yeux se baladaient sans but appairant, scrutant les alentours du campus. Un sourire discret naquit sur ses lèvres alors qu'il faisait craquer les os de son cou et de ses épaules.

Qu'il était plaisant de profiter de la fraicheur nocturne, un soir d'été.

════════════════════

Je pense ainsi.
Je parle ainsi.
Je narre ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Yume A. Magnolia

Féminin
Messages : 27
Kamas : 3945
Date d'inscription : 04/05/2015
Humeur : Sanglante ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Une fraiche soirée, un soir d'été Sam 13 Juin - 0:48



«The demon searching air»

“Sometimes, all you need is a bout of fresh air”



C'était une douce soirée. Une douce soirée où il faisait tout de même trop chaud. Trop chaud pour dormir, trop chaud pour réfléchir, trop chaud pour penser. A l'intérieur, en tout cas. L'air chaud s'attroupait à l'intérieur et n'en sortait pas, faisant en sorte qu'on pouvait presque y étouffer, tellement on se sentait oppressé par la chaleur de la journée.

Ça me rappelait ces jours dans la rue, ces jours d'été où il faisait tellement chaud que même à l'ombre on ne pouvait respirer. Où il faisait tellement chaud que nous en étions parfois obligés à se rendre dans les égouts, bien au fond des égouts, là où le soleil ne frappait pas de ses rayons brûlant, là où l'air putride était frais. Là où il y avait généralement un foule monstrueuse, qui ne faisait que réchauffer l'air des égouts, et qui s'éloignait peu à peu quant elle nous voyait arriver, nous, la bande la plus « redoutée » des bas-fonds. Je me souviens encore de ces regards emplis à la fois d'admiration, de mépris, et de peur.

Allongée sur mon lit, je soupirais. Il faisait décidément trop chaud. Je me relevais et pris une douche froide – luxe que je n'avais pas forcément chaque jour, auparavant – Puis troquais mes vêtements pour un tee-shirt trop long qui me tombais sur l'épaule et un short en jean déchiré. Kurona sauta ensuite sur mon épaule, connaissant mon intention, puis je m'éclipsais de la chambre.

Une fois dehors, l'air fais s'attaque à mois et je peux enfin respirer normalement. Bon sang, ce que ça faisais du bien, de l'air frais. Dans la rue, il y avait effet de serre, et la pollution chauffait, si bien qu'il fallait au moins attendre trois heures après la nuit noire pour ne sentir qu'une brise fraîche. C'était, cependant, les plus beaux moments, car c'était à cette heure que le ciel obscur était le plus découvert, et c'était à cette même heure que les étoiles étaient le plus visible. Je souris légèrement à ce souvenir.

Dans le pensionnat, je déambulai sans vraiment savoir où je vais. Je traversai une cour, un jardin. Je me réfugiai dans un bâtiment. Je rôdai dans des couloirs, montai des escaliers...
Puis je finis sur le toit. Je pense que ce n'est pas forcément par hasard que je m'y retrouves. Après tout, on regardait souvent le ciel, sur les toits. Je souris de nouveau. Ça paraît si loin maintenant...

Je soupirai de nouveau, puis m'avançai vers la rambarde, un sourire aux lèvres. Je m'y penchai, goûtant à la délicieuse brise fraîche qui passa dans mes cheveux attachés en deux habituelles petites couettes. Puis, j'ouvris les yeux, observant le paysage, tout en souriant. Tant de souvenirs, tant de nostalgie...
Je sentis finalement une présence et tournai la tête pour voir un jeune garçon. Kurona, sur mon épaule, pencha la tête et me souffla qu'il était là avait que je n'arrive, je ne l'avais tout simplement pas remarqué, prise dans mon besoin de vent, de fraîcheur. Un petit sourire gêné se dessina donc sur mon visage, alors que je déclarais ces quelques mots :
« Ah, excuse-moi si je t'ai dérangé. J'avais juste besoin d'air frais ... »
Je levais la tête vers le ciel, observant les étoiles, murmurant alors que je laissais mes bras s'allonger vers l'arrière, passant derrière la rambarde :
« Si tu veux, je peux partir, hein. J'suis juste de passage... »

════════════════════


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Yuhei Detsuda
Masculin
Messages : 149
Kamas : 6263
Date d'inscription : 08/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Une fraiche soirée, un soir d'été Dim 14 Juin - 10:08

Le bruit de la porte menant au toit fit sursauter Yuhei et le tira de son état contemplatif. Tournant son visage vers l'origine du bruit, il serra la rambarde de ses mains, les muscles de son corps se tendant.

Ce qu'il vit lui fit hausser les sourcils. C'était une élève comme lui et pas un prof.


Ouf...

Il se détendit tout en continuant à regarder la jeune fille qui venait de faire son entrée.

Elle ne m'a pas remarquée ?

C'est ce qui semblait.

Peut être que je devrais lui dire que je suis là ?

Il vit la petite créature proche d'elle et devina son familier.

A ce sujet... Ou est encore passé Shinku ?

Ce dernier apparut de derrière la porte que venait de passer l'inconnue comme pour rassurer Yuhei quand à sa présence.

Il fait toujours ça...

« Ah, excuse-moi si je t'ai dérangé. J'avais juste besoin d'air frais ... »


Le jeune garçon reporta son regard et son attention sur la jeune fille. Voyant son sourire, ses yeux émeraudes se perdirent dans le vague.

« Si tu veux, je peux partir, hein. J'suis juste de passage... »

Il entrouvrit les lèvres et haussa les sourcils, jetant un regard étonné vers l'inconnue. Ses idées s'emmêlèrent alors dans un très beau méli-mélo.

De... Hein ? Non. Je... Reste. Enfin ... Si tu veux partir, tu peux aussi! Non pas que je veuille que tu partes ou restes, hein ? Enfin, je serais heureux que tu restes... A moins que tu veux que je partes, moi ? Si tu veux être tranquille, pas de soucis.

Sentant qu'il creusait sa tombe, il lui passa fugitivement à l'esprit que sauter dans le vide serait un moyen d'échapper à la honte et la gêne qui le gagnait.

════════════════════

Je pense ainsi.
Je parle ainsi.
Je narre ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Yume A. Magnolia

Féminin
Messages : 27
Kamas : 3945
Date d'inscription : 04/05/2015
Humeur : Sanglante ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Une fraiche soirée, un soir d'été Lun 15 Juin - 22:43



«The demon searching air»

“Sometimes, all you need is a bout of fresh air”



Je regardais le jeune garçon, qui semblait s’emmêler les pinceaux. Ma présence ne le dérangeait pas, d'après lui. Je pouvais rester, tout comme je pouvais partir. Mais il ajouta qu'il préférerait que je restes, puis me demanda si je ne préférerais pas qu'il parte, lui. Je haussais un sourcil, tout en souriant. Ce garçon, bien que gêné sur l'instant, semblait être plutôt sympa. Je le regardais, un grand sourire aux lèvres :
« Tu peux rester, ne t'en fais pas. Et puis, j'aime bien avoir de la compagnie. Ça me change un peu. Par contre, pour ta sécurité, je te promets rien, mon pouvoir est assez...imprévisible. »
Je souris légèrement. Mieux valait le prévenir. Puis, s'il voulait partir ou que je partes après ça, tant pis. De toutes façons, mon pouvoir est incontrôlable, je peux blesser n'importe qui.... Et le plus souvent ce sont les personnes proches...
Je secoue la tête, soupirant légèrement. Il faut que j'arrête de penser à ça.

Je reporte mon attention sur le garçon, tout en l'observant. Puis, je souris à nouveau.
« M'enfin, je dis ça... C'est plutôt pour te prévenir. Pas comme si ça arrivait toutes les cinq secondes non plus ! »
Je ris légèrement, pour détendre l'atmosphère, puis de nouveau me penche en arrière pour observer le ciel étoilé. Décidément, je ne peux m'empêcher de penser au passé, ce soir. Je soupire une nouvelle fois. C'est que, le ciel, je ne l'avais vu comme ça qu'avec eux... Difficile de ne pas y penser, donc. Je me souviens encore de la première fois que j'ai vu une étoile filante et qu'ils m'ont expliqués qu'il fallait que je fasse un vœu. Je n'avais pas vraiment grand chose à souhaiter, à ce moment-là... J'avais déjà le plus important
Ah, que de souvenirs...

Je reportais mon attention sur le garçon à nouveau. J'espérais que je ne le mettais pas trop mal à l'aise ou que je ne le dérangeait pas. Je lui souris pour détendre l'atmosphère, au cas où. J'aurais aimé parler, mais je ne savais pas forcément quoi dire, et je n'allais pas non plus parler de la pluie et du beau temps. Je soupirais. Avoir été à l'écart ne m'avait décidément pas appris à me faire des amis, bien que je sois de nature sociale. Ahlala, heureusement que la rue a fait un peu de son boulot...

Après réflexions, j'opte pour la connaissance. Il vaut mieux connaître les personnes qui nous entourent, non ? Puis j'ai toujours aimé apprendre à connaître de nouvelles personnes. C'est une nouvelle découverte, c'est quelque chose de nouveau, c'est un peu comme une aventure : Toujours excitant !
Je me tournais donc vers lui, souriant naturellement.
« D'ailleurs, c'est quoi ton pouvoir, à toi ? »
Je souris, espérant ne pas avoir touché un point sensible. Il est vrai que les pouvoirs sont souvent sources de problèmes et mauvais souvenirs, pour les personnes du pensionnat. J'en suis moi-même un excellent exemple.
« Au fait, je suis... »
Je laissais ma phrase en suspends. Qui étais-je, au fond ? Bien que j'avais une nouvelle identité, laquelle était ma véritable personne ? Mes deux identités m'avaient été par deux personnes qui m'ont, au final, rejetée. N'aurais-je pas dû m'en fabriquer une troisième, pour oublier ? Mais si je ne voulais pas oublier ? Après tout, si j'avais gardé ce nom, c'était en leur hommage... Bien qu'il soit possible qu'ils soient mort par ma faute. Mais ne serait-ce pas mentir de dévoiler mon nouveau nom ? Puis-ce qu'il n'est pas mon originel ?
Je soupire, préférant ne pas me prendre la tête avec ça.
« Ah, non, oublies, c'est rien... »

════════════════════


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Yuhei Detsuda
Masculin
Messages : 149
Kamas : 6263
Date d'inscription : 08/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Une fraiche soirée, un soir d'été Lun 15 Juin - 23:12

La jeune fille lui sourit ce qui le détendit et chassa son trouble.

« Tu peux rester, ne t'en fais pas. Et puis, j'aime bien avoir de la compagnie. Ça me change un peu. Par contre, pour ta sécurité, je te promets rien, mon pouvoir est assez...imprévisible. »


Son pouvoir ? Dangereux ?

Il cligna des paupières en haussant légèrement les sourcils, laissant son regard détaillé la silhouette de l'inconnue comme s'il l'a redécouvrait.

« M'enfin, je dis ça... C'est plutôt pour te prévenir. Pas comme si ça arrivait toutes les cinq secondes non plus ! »

Elle rit mais cela sonna faux aux oreilles de Yuhei. Ce dernier fronça légèrement les sourcils comme s'il était douloureusement peiné pour elle.

Une mage qui ne contrôle pas son pouvoir et se retrouve isolé de part ce dernier... Je ne pensais pas que cela existait.

Le regard du jeune garçon se perdit sur le campus. Un instant, le silence s'installa ou il fut perdu dans ses pensées. Dans la tête de Yuhei, les mages, c'était ceux qui avaient mené son monde au bord de la ruine, rien d'autre.

« D'ailleurs, c'est quoi ton pouvoir, à toi ? »

Il releva la tête vers l'inconnue, sortant de ses rêveries.

Mon pouvoir ? C'est d'échapper au tien...

Se dit-il intérieurement.

« Au fait, je suis... »

Il haussa les sourcils.

« Ah, non, oublies, c'est rien... »

Yuhei resta interdit puis il fronça de nouveau légèrement les sourcils, le regard peiné.

Il serra alors intuitivement les poings et ferma les paupières. Il inspira et expira à fond, se concentrant sur son pouvoir pour que ce dernier le protège de celui de la jeune inconnue.

Rouvrant les yeux, il s'avança d'un pas décidé vers elle et, une fois à distance adéquat, lui tendit la main, un sourire poli aux lèvres et un air concentré.

On me nomme ici Yuhei Detsuda, je viens de Leaf City.

════════════════════

Je pense ainsi.
Je parle ainsi.
Je narre ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Yume A. Magnolia

Féminin
Messages : 27
Kamas : 3945
Date d'inscription : 04/05/2015
Humeur : Sanglante ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Une fraiche soirée, un soir d'été Sam 20 Juin - 0:24



«The demon searching air»

“Sometimes, all you need is a bout of fresh air”



Après un long silence – qui était sûrement dû à ma trop longue parlotte – le jeune garçon se présenta. Yuhei Detsuda, qu'il s'appelait. Il venait de Leaf City. On m'avait parlé de cet endroit, où se rassemblait principalement des « hybrides », personnes mi-humaine mi-animales. Du peu que j'en avais entendu, ça m'avait toujours fasciné. Comment les hybrides avaient-ils fait pour se créer ? Non mais je veux dire, y'a bien un commencement à tout, c'est comme la poule et l’œuf ou l’œuf et la poule.... Comment le premier hybride est né, quoi. C'est une bonne question, j'imagine. Mais je ferais des réflexions philosophiques un autre soir.
J'observais le garçon, souriant de nouveau.
« Tu es donc un hybride ? Waaah j'ai toujours rêvé d'en rencontrer un ! Enfin ici à ça court les rues j'imagine mais là où j'étais avant on risquait pas d'en croiser ! D'ailleurs, je n'ai pas entendu parler d'hybrides avant mon arrivée à Tadakai... »
Je ris légèrement, à la fois pour détendre l'atmosphère et pour souligner à quel point j'étais ignorante de ce monde. Je ne connaissais rien aux hybrides, à la magie, aux familiers, au pensionnat, et à tout ce qui allait avec. Tout ça, je l'avais appris en arrivant au pensionnat, et encore j'étais perdue lorsque j'y étais arrivée. Mais maintenant, ça allait mieux. Bien que je n'étais pas habituée à certaines choses, qui pouvait relever de la magie pour moi, alors que ce n'était que de simples objets. Un exemple ? Les bon lits douillets et moelleux du dortoir.
Je tendis la main au dénommé Yuhei, tout en souriant encore.
« Enchantée, Yuhei. Moi, je suis... »
Mensonge. Je ne suis pas. Je ne suis plus. Je n'ai plus d'identité appropriée. Je suis deux personnes différentes, mais je suis aussi personne. Je n'ai plus de vie, plus de passé. Je ne suis qu'une coquille vide sans nom, sans identité, sans appartenance propre. J'ai le choix, mais ce n'est plus quelque chose qui m'appartiens, depuis que je me suis fais « déshéritée » par mes donneurs d'identité.
Finalement, je décide de finir ma phrase, la changeant légèrement.
« … Je veux dire, tu peux m'appeler Yume... Si tu veux. Yume Magnolia. »
Je me mordis légèrement les lèvres. Et si aniki se sentait offusqué que j'utilise le nom qu'il m'ait donné après ce que je lui avais fait ? Et s'il voulait, lui aussi, que j'abandonne ce nom ? Ce n'est pas comme si c'était le sien, pas comme si j'étais sa fille, comme mon père qui avait littéralement refusé que je porte le même nom que lui. Là, c'était un nom de son invention. Mais peut-être serait-ce toujours offusquant pour lui... Je ne sais pas.  J'aimerais tellement reprendre contact avec lui... Mais j'aurais tellement peur qu'il me rejette. Peur qu'il ne me réponde jamais...
Je sortis de mes pensées pour regarder de nouveau le garçon. Combien de temps avais-je été absente ? Je ne sais pas. Mais je souris de nouveau.
« Pour ce qui est de la provenance.... Eh bien, je ne viens de nulle part. »

════════════════════


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Yuhei Detsuda
Masculin
Messages : 149
Kamas : 6263
Date d'inscription : 08/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Une fraiche soirée, un soir d'été Dim 21 Juin - 10:01

« Tu es donc un hybride ? Waaah j'ai toujours rêvé d'en rencontrer un ! Enfin ici à ça court les rues j'imagine mais là où j'étais avant on risquait pas d'en croiser ! D'ailleurs, je n'ai pas entendu parler d'hybrides avant mon arrivée à Tadakai... »

Rien d'anormal, le secret était bien gardé et il fallait mieux que cela reste ainsi pour le bien des hybrides comme lui qui désirait vivre dans ce monde.

Le rire de la jeune fille étonna Yuhei. Elle était un peu bizarre à rire de tout, même des choses tristes. Le jeune garçon imaginait d'abord que c'était un système de défense pour cacher sa tristesse mais il commençait à en douter.


« Enchantée, Yuhei. Moi, je suis... »


Elle hésitait encore. Soupirant légèrement, Yuhei prit sa main pour la serrer dans la sienne avant qu'elle ne retrouve ses mots. Il utilisait lui même un surnom mais cela ne lui posait aucun problème.

« … Je veux dire, tu peux m'appeler Yume... Si tu veux. Yume Magnolia. »

C'était joli mais ressemblait plus à un nom de scène qu'à un vrai nom japonais. De nouveau, elle sembla se perdre dans ses pensées. De tout évidence, elle avait à entrainer son speech pour que cela ait l'air naturel.

« Pour ce qui est de la provenance.... Eh bien, je ne viens de nulle part. »

Il pencha légèrement la tête vers l'avant avec sourire discret.

Je crois qu'il va falloir qu'on entraine un peu plus ton speech de présentation si tu veux éviter que les gens se posent trop de questions sur toi et sentes que tu caches des choses, tu sais ?

Il haussa un sourcil, un sourire complice et amusé aux lèvres.

On recommence ? Et essaye de trouver un faux lieu d'origine obscur cette fois-ci.

════════════════════

Je pense ainsi.
Je parle ainsi.
Je narre ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Yume A. Magnolia

Féminin
Messages : 27
Kamas : 3945
Date d'inscription : 04/05/2015
Humeur : Sanglante ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Une fraiche soirée, un soir d'été Sam 11 Juil - 16:30



«The demon searching air»

“Sometimes, all you need is a bout of fresh air”



Le garçon m'avait attentivement écouté, paraissant parfois étonné par mes actions ou par mes dires. J'étais peut-être bizarre, peut-être originale, peut-être trop pour certaines personnes. Mais c'était comme ça que je m'étais construite, même si mon éducation ne reposait plus vraiment sur quelque chose maintenant. Mais c'était quelque chose à oublier. Même s'ils ne m'acceptaient plus aujourd'hui, ils restaient ceux qui m'avaient élevée, protégée. Donc je devais toujours leur être reconnaissante.

Lorsque j'avais parlé, j'avais sentit une chaleur dans ma main. J'avais essayé de l'ignorer et de continuer mon discours tout en souriant.
Lorsque je finis cependant ma « présentation », il sembla voir à travers mes coquilles et protection. Après tout, je n'avais pas fait énormément d'efforts, et ça devait se voir que mon nom était faux. Mais je m'en fichais pas mal. Vrai nom ou pas, c'était celui que j'utiliserais aujourd'hui, et jusqu'à ce que je meurs ou que j'en trouve un autre. Mais jamais je ne reprendrais mon premier nom. J'en ai été déshéritée, je l'ai bien compris, et je ne veux plus aucun lien avec cette famille qui ne m'a jamais acceptée.  

Je su que j'avais vu juste lorsqu'il me dit qu'il faudrait que je m'entraîne sur mon speech pour pas que les gens se posent de questions. Je soupirai, mais souriant. Il avait raison, même si je n'aimais pas vraiment avoir des choses à voir avec mon passé. C'est vrai qu'il ne fallait pas que les gens pensent que j'ai un terrible secret à cacher. Mais bon, de toutes façon, je m'en fichais. S'ils me demandent, je leur dirais. Ou pas, selon la question, selon mon humeur. Et s'ils ne posent pas de questions, je ne vois pas l'intérêt de leur dire.

Il me sourit donc, me demandant de recommencer tout en me donnant quelques conseils. Je lui sourit en retour, ce genre de sourire malicieux que je faisais souvent sans vraiment forcer, ce genre de sourire qui se dessinait naturellement sur mon visage.
« Très bien. Appelle-moi Yume donc. C'est tout ce que je dirais. Et pour là provenance, eh bien... »
Je me tournais ver là ville. C'était ma maison, en quelques sortes. Chaque rues, chaque caniveau, je les connaissais tous comme ma poche, après y avoir passé dix ans. Je pointais mon doigt envers la ville.
«Disons que je vivais quelque part par là. Au profond des entrailles de la ville, là où personne n'ai jamais allé. »
Je le regardais de nouveau, tout en souriant.
« Ça te vas comme ça ? »

════════════════════


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une fraiche soirée, un soir d'été

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Une fraiche soirée, un soir d'été

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» soirée fraîche
» Soirée à l'opéra Garnier...
» Soir du mariage [soirée streap-tease]
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • Le toit-