Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5508
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Lun 29 Juin - 1:28

Le visage de la jeune demoiselle se tourna vers de l’inquiétude et une touche de déception, elle paraissait inquiète. Relevant le visage vers le ciel éclaircit et arqué de nuage, le vent se mit à souffler doucement dans un moment de réconfort, balayant ses cheveux comme les vôtres. Elle vous soupira ainsi :

-Je comprends votre décision, nous n’avons pas le temps pour ça de toute façon…

Son regard se renversa sur vous, a rappelé que vous étiez toujours assis, elle continua :

-D’ailleurs je vous ai menti, en vérité nous vous avons recueilli. Vous étiez évanouis devant le portail de notre manoir, et maintenant comme je sais que vous voudriez rentrer chez vous, il vous suffit d’aller tout droit.

Elle pointa du doigt en une direction se trouvant derrière vous, Naoto suivit cela des yeux. Il voyait alors qu’un chemin se dessinait en ligne droit, le couloir prit précédemment était divisé en un carrefour et ainsi, il y avait une immense salle qui constituait le hall d’entrée, puis de grandes portes vitrées se dévoilaient, et au bout de cela le portail. La distance entre vous et là-bas devait être d’au moins 500 mètres.
Le jeune garçon qui avait précédemment bu cul-sec le délicieux thé, déposa la tasse avec douceur et demanda à la jeune femme :

-Je… Je ne sais pas, je dois en avoir la sensation mais est-ce qu’il se prépare quelque chose pour nous ?

Naoto cligna plusieurs fois des yeux et regarda autour de lui, décrivant les quatre serviteurs masqués qui étaient immobiles et en leur direction puis revint vers la demoiselle. Ce regard innocent que possédait notre jeune mage avait comme cette façon de la séduire, elle semblait l’admirer d’une certaine façon à chaque fois que ses yeux se posaient sur lui.
Elle s’assit alors et but avec aisance sa première gorgée de cette substance, refermant agréablement les yeux, elle croisa les jambes avec délicatesse et lui répondit tout bonnement :

-En effet, et il ne devrait plus tarder.

Une première secousse comme des battements de cœur vous fit tous les deux frissonnée, Naoto eut le réflexe de se relever alors brutalement, élançant la chaise derrière lui, il serrait les poings. Les serviteurs firent plusieurs pas en arrière et les portes s’ouvrirent en même temps d’eux-mêmes, la voie était libre.
Elle continua ainsi :

-Malheureusement, c’est tout ce que je peux faire pour vous aider.

Une seconde secousse vous fit alors tressaillir, Naoto sentait la pression montée en lui. La peur, quelque chose allait arriver mais où ??

-Néanmoins, je vous souhaite un bon voyage à vous deux. En ce monde, il existe trois, puis sept. L’un des trois, l’un de ceux dont on dit qu’ils tuent des dragons, chassent les engeances d’outre-monde actuellement, il est en colère. Il chasse ceux qui voyageraient, tout comme vous.

Elle vous offrit un merveilleux sourire sur ses mots.

-Il est temps de vous dire au revoir, j’espère que nous nous reverrons.

Naoto attrapa alors votre main puis se mit à courir en direction de la sortie. Comme un animal effrayé, il ne vous dit rien de plus mais vous pouvez le sentir, vous pouviez sentir sa peur
Un troisième battement vous fit alors trembloter tous les deux, vous déstabilisant suffisamment pour vous stopper net comme si vous vous retrouviez dans une atmosphère si dense qu’il n’était pas possible de respirer. Cela dura seulement quelques secondes, suffisant pour que Naoto chute mais se réceptionne à l’aide de ses mains. Vous n’étiez qu’au niveau de la sortie et, quelque chose tomba subitement du ciel dans un grand fracas. Un nuage de poussière soulevé… Une forme humanoïde en armure… Qui était-ce ? La forma releva alors un immense objet puis fit un mouvement brusque, déclenchant alors une bourrasque qui dissipa l’écran de fumée et qui vous força même à vous protéger les yeux.
Une armure lourde comme dentelée par les enfers, les ossements et l’obscurité, une personne robuste d’une taille atteignant deux mètres. Un visage félin subsistait néanmoins… Un homme-chat ? Il possédait des poils sombres, des yeux dorés rappelant le lion. Il aurait pu paraître mignon, mais… Il tenait une arme non pas gigantesque mais gargantuesque. Une immense lame atteignant la taille formidable des quatre mètres et d’une épaisseur incommensurable. L’arme noircie et comme possédée par mille de démons, il la tenait comme une brindille.
Alors, ses yeux se posèrent sur vous, dans le creux de votre esprit. Là, c’était l’extase, une sensation incroyable vous submergea l’âme, le corps ! La tension que vous receviez fut si violence que le monde autour de vous paraissait flou en même temps que l’on pouvait dire que votre santé mentale elle-même avait été altéré. Il est certain qu’après cette expérience, vous alliez avoir besoin d’aide pour vous en remettre, peut-être même de médicaments ou d’un traitement. Une apparence très charismatique, mais vous le perceviez maintenant comme le pire des monstres. Sa présence était écrasante en même temps que sa volonté, il voulait vous anéantir et vous l’avez immédiatement compris. Plus le temps, Naoto rattrapa de nouveau votre main et se mit à courir de toutes ses forces. Vous venez seulement de franchir la porte vers l’intérieur du manoir, il vous reste encore 490 mètres au moins.

Devant vous, une pièce vidée de son contenu puis un couloir où s’entremêle des trophées et une immense salle dont vous ne pouviez voir que des lumières d’ici.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Haruna Hatsuki

Féminin
Messages : 303
Kamas : 5576
Date d'inscription : 19/01/2014
Humeur : Joyeuse
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Lapine Gourmande ~
Lapine Gourmande ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Jeu 2 Juil - 23:51

Le mystère du passage spatio !


Feat Naoto Yukinojo


Je ne saurais expliquer la sensation que j’ai eue lorsqu’elle nous annonça qu’elle nous avait menti sur notre arrivée. Moi qui pensais que le passage nous avait envoyés jusqu’à cette chambre, au moins j’avais un peu moins mauvaise conscience sur ce début de rencontre.

Mais je n’étais pas plus rassurée pour autant. Pourquoi avoir mentit ? D’ailleurs, lorsque celle-ci pointa du doigt la direction que nous devions emprunter je trouvais ça étrange. Comme si on nous réservait quelque chose. Elle ne nous avait pas proposée de nous raccompagner jusqu’à la sortie. De plus je n’avais pas l’impression que ses majordomes allaient faire ce geste à sa place.
J’observais l’endroit qu’elle nous avait indiqué. Comme ça, on pourrait penser que c’est presque à côté, enfin qu’en quelques minutes nous serions dehors et peut-être même au pensionnat. Si c’était ça, pourquoi avais-je l’impression que nous allions prendre un temps fou à servir d’ici ? Une question dont j’allais avoir très bientôt une réponse.

En effet, Naoto avait eu la même impression que moi et avait demandé plus de renseignement auprès de la jeune femme. Mais elle ne nous offrait pas vraiment une réponse adéquate.
Une secousse retentit une première fois. Surprise par celle-ci je tombe subitement de ma chaise. Je me relève de suite tout en attrapant mon sac au passage pour le mettre sur mon épaule. Je regarde autour de moi, d’où cette secousse venait ? Je serrais le plus fort possible le tissu de ma jupe. Qui était ce fameux « Il » dont elle nous avait parlée ? Pour rester franche, je préfère que cette question reste en suspend.

Une seconde secousse, cette fois-ci, elle eu pour effet de me faire légèrement reculée en arrière. Ainsi, la femme se mit de nouveau à parler, quelqu’un nous attendait. « Il »chasse les voyageurs d’après mademoiselle Shinkalunis, et bien entendu Naoto et moi étions considérés comme tel. Une goutte perla mon front pour descendre jusqu’à mon menton. Mon teint était beaucoup plus pale que d’habitude. La plupart de mes membres tremblaient. A force je pourrais croire que la terre tremble alors que c’est seulement mes tremblements qui me donnent cette impression là.

Enfin, elle nous offre un sourire et nous dit au revoir. Je dois dire que c’était bien là la première fois que je n’appréciais pas recevoir un sourire de quelqu’un. Si Naoto ne m’avait pas prit la main pour courir, je pense que très certainement j’aurais été prise d’un malaise. Courir m’avait permit de retourner sur terre et de ne pas trop perdre la tête. Ce changement de situation m’avait plus que secouée.

Néanmoins, j’avais toujours peur et je n’étais pas la seule. Quelque chose montait en moi, en plus des larmes ou d’une forte angoisse, là c’était autre chose. De la colère. Ce n’était pas le moment ! Je ne veux pas subir les contraintes de mon pouvoir ! Enfin avec de la colère je risque juste de me mettre moi aussi en colère sans raison… Et qui c’est ce qui pourrait se passer. Même moi je ne savais pas et je ne souhaitais pas savoir. Je dois me retenir.

Une troisième secousse. J’avais l’impression d’entendre une sorte de gong de fin. Ou au contraire, le gong qui sonnait pour le début du combat. Je reste immobile, telle une statue de pierre. La bouche ouverte et le visage effrayé je regardais droit devant moi sans prêter attention à ce qui m’entourait. Quelque chose tomba sans vraiment que je comprenne comment. Un nuage de poussière s’éleva me rendant aveugle. Je mis mes bras devant mes yeux en attendant que celle-ci se dissipe. Quand je pus enfin voir de nouveau je vis alors une armure-enfin j’avais encore quelques difficulté à voir-puis un homme. Un homme très grand qui possédait des yeux dorés, des poils sombres… Un visage… Hein ? Un homme-chat ? Je m’attendais à quelque chose de plus effrayant. Mais ce n’est pas tout. Cet homme-chat possédait une lame immense.
Son regard posé sur nous, je sentais que j’allais goutée à cette lame si je ne faisais rien. Pourtant, impossible de bouger. J’étais submergée par son regard qui me transportait dans un monde où je voulais en sortir. Je sentais alors de la culpabilité « C’est de ta faute », « Vous allez mourir à cause de ta simple curiosité », « tu as entrainé un innocent qui va en subir les conséquences » et ainsi de suite. Des pensées semblables se mélangeaient dans mon esprit.

Je savais qu’il fallait fuir. Mais mes jambes ne bougeaient pas. J’étais paralysé par cet homme. J’étais tout de même impressionnée par la force de mes jambes qui arrivaient encore à me porter. Et je ne saurais expliquée comment je réussis de nouveau à courir. Surement grâce à Naoto qui me tirait. Enfin j’étais semblable à un zombie, le tient pâle, le regard vide et rivé sur le sol, le bras ballant. Tout ce que je souhaitais c’était de rentrer.

Nous entrons dans une salle complètement vide. Cependant nous continuons quand même notre course. Je mis alors une main dans mon sac pour essayer d’en sortir quelque chose d’utile. Je mis la main sur une bombe lacrymogène. J’essayais alors de stopper la course.

- Attend ! Dis-je essoufflée.

Honnêtement, je n’étais pas sure que cet objet allait nous servir, je lançais tout de même un regard à mon ami.

- Tu crois qu’on pourrait s’en servir ?



(C) Galimybé - Mini BN

════════════════════

Merci à Alysse pour ce kit :3 *câlin*

Cadeaux reçu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5508
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Ven 3 Juil - 3:56

Naoto n’était définitivement plus le même, il n’était pas submergé par la peur mais il était complètement anéanti par la peur. Ces yeux étaient écarquillés et comme des cernes apparaissaient sur son visage, il semblait être tombé dans une sorte de démence où il se devait de fuir sans se retourner. Quelle était la raison à cela ? Le pouvoir des Abysses permettent à son utilisateur si suffisamment expérimenté, d’avoir une meilleure perception de la réalité, il peut voir tout comme un poète ce qui peut être invisible pour les autres. Ainsi, pour qu’il soit dans un état pareil pour que même Astaslal n’ait jamais commis quelque chose de semblable, cela signifiait-il que ce qu’il voyait de votre poursuivant allait au-delà de tout ce qu’il avait pu voir, pu ressentir de toute sa vie alors qu’il côtoie deux entités d’une immense puissance ? En tout cas, une seule pensée était intelligible en lui maintenant : « Ce… Ce monstre ! Je le vois ! Je le sens ! Il est bien plus fort qu’Astaslal ! Je… Je dois fuir ! ».

Vous traversiez alors la première salle, Naoto continuant à courir en vous tenant la main jusqu’à ce que vous arrêtiez subitement et que vous vous tourniez vers ce jeune garçon. Il vous regarda alors avec des yeux chargés de haine comme si vous veniez de commettre une chose irréparable, comme s’il devait vous tuer pour survivre à son tour. Il écouta donc votre proposition, mais c’est sa colère qui parla. Il vous prit alors par le col et vous hurlait alors :

-Qu’est-ce que tu fiches ?! Tu crois sérieusement que ça va marcher ?!?

Naoto semblait avoir sombré dans la folie, il faisait même peur et, il est inutile de le préciser mais encore une fois, il n’était plus le même. Alors, tandis qu’il vous tenait par le col de votre vêtement, il vous repoussa vers l’arrière d’un geste de la main. Vous êtes alors reculer et plus proche de l’homme qui vous terrifie tous les deux. Et là, Naoto ne dédaigna pas un regard à vous et reprit une course effrénée en vous laissant derrière lui.
Pendant ce temps, Mademoiselle Shinkalunis continuait à prendre tranquillement son thé, les serviteurs n’ayant point bougés d’un seul pouce, l’homme-chat armé de son épée titanesque qu’il semblait tenir comme une vulgaire brindille, il planta alors son épée au sol ce qui fit provoquer une secousse de faible amplitude mais rappelant bien là un séisme, le vent avant la tempête. Sa puissance sans conteste incroyable et si forte que même sa présence semblait létale, il parla d’une voix autoritaire. En même temps que sa voix, une onde explosa de lui et se répandit aussi bien dans les alentours que jusqu’à vous, les vitres volèrent en éclat par la simple puissance de sa voix qui disait :

-Fuir ? Je pourrai vous tuez en vous regardant simplement, alors pourquoi fuir ?

Vous pouviez alors ressentir de nouveau ses yeux vous épiez, vous ne semblez être qu’un insecte face à un immense dragon.
Naoto atteignit alors le carrefour du couloir et continua sans vous attendre. C’est un garçon en pleine forme, vous ne pouvez pas le rattraper par la seule force de vos jambes, surtout qu’il est actuellement à l’état d’un animal apeuré, il court de toutes ses forces.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Haruna Hatsuki

Féminin
Messages : 303
Kamas : 5576
Date d'inscription : 19/01/2014
Humeur : Joyeuse
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Lapine Gourmande ~
Lapine Gourmande ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Ven 3 Juil - 21:14

Le mystère du passage spatio !


Feat Naoto Yukinojo


La jeune rouquine ressentit comme un électro choque. Une violence si forte qu’elle se figea. Elle ne réagit alors pas de suite lorsque son ami lui prit le col pour l’engueuler. Elle voyait très bien, sa vue n’était plus altérée par la poussière de toute à l’heure. Mais c’était comme si elle n’entendait plus rien. En fait, elle n’arrivait plus à analyser correctement la situation. Tout ce qu’elle se souvenait réellement c’était qu’elle était à présent au sol et qu’elle voyait Naoto fuir seul.  Elle le regardait partir, les yeux écarquillés, la bouche entrouverte mais ne fit rien de plus.  D’une faible voix, elle appela son ami, cependant sa voix était tellement faible que même si il avait été à ses côtés il ne l’aurait pas entendu. Pour elle, la scène était au ralentit, perdu de tout ses sens, elle n’avait plus que la vue pour analyser la situation. Devant elle, son ami, derrière elle, une bête féroce qui voulait tuer. Elle était focalisée sur la fuite de son ami. Sa vue devint trouble. Elle avait l’impression de voir quelqu’un d’autre. L’ombre d’une femme, celle qui l’avait portée et élevée durant une bonne partie de sa vie. Un sentiment d’abandon envahit la rouquine. Un abandon qu’elle ressentait pour la seconde fois en seize années d’existences.  Elle entendait de nouveau. Mais ce n’était que sa propre voix qu’elle entendait au plus profond de son être. Plusieurs émotions se déchainaient en elle.

La colère, tout simplement par le geste de Naoto. Elle n’aurait jamais pensée qu’il l’a laisserait ainsi. En sortant la bombe elle pensait l’utiliser pour essayer de gagner du temps. Certes ce n’était pas le meilleur objet. Selon elle, même en courant le plus possible, ce monstre arriverait d’une quelconque façon à les rattraper. Ce n’était pas pour être pessimiste qu’elle avait pensée ainsi. Elle avait tout simplement peur que le pire arrive et voulait anticiper cela. Haruna est une jeune fille de nature douce et innocente. Mais ce temps là était fini. Elle avait à présent envie d’en finir le plus vite possible et de régler tout cela. Cette fois-ci, la version douce ne faisait plus partie de ses plans.

La tristesse suivit d’une très forte culpabilité faisaient rage en elle, elle savait à présent qu’elle avait commis quelque chose d’irréparable et angoissait pour ça. Elle avait entrainée Naoto dans un calvaire infernal où maintenant leur vie était à présent en jeu. Il s’était enfuit la laissant seule. Peut-être était-ce mieux ainsi ? Elle allait très certainement mourir,  peut-être qu’au moins il réussirait à s’échapper. A présent la rouquine comprit qu’elle allait probablement finir sa vie ici. Elle allait goûter à la lame de ce monstre et elle serait plongée dans les enfers. « C’est peut-être mieux ainsi… » Pensa la lapine. Depuis toujours elle avait peur en voyant des lapins tués pour ensuite être dévorés. C’était maintenant elle le bétail, la viande fraiche, elle sera dévorée, savourée par cet homme-chat. Sa destinée était tracée et cela ne lui faisait ni chaud ni froid.

La batterie était pleine. Non, elle débordait et explosa. Haruna était à un stade où elle avait perdue tout contrôle de son pouvoir. Tristesse et colère se mélangeaient en elle. Elle n’était à présent plus elle-même, son esprit était tellement détraqué que changer de narrateur était plus que capital. Se focaliser sur ses pensées n’était plus envisageable, Haruna était devenue folle, tellement qu’elle n’était plus capable de dévoiler son identité. Elle ne la connaissait plus.

Le vent souffla suivit d’une secousse. La lapine retrouva ainsi tous ses sens un à un. Elle comprit que la bête se trouvait non loin d’elle. Elle n’avait pas besoin de se retourner pour savoir à combien de mètre, ou centimètre, la bête par rapport à sa position actuelle. Le monstre fit entendre sa voix. Celle-ci fit frissonner la jeune hybride. Les larmes perlèrent ses joues. Elle se releva et, sans pour se retourner elle se mit à crier :

- Vas-y ! Bute-moi qu’on en finisse si c’est ce que tu souhaites ! Qu’est ce que tu attends ? Dépêche-toi de ramener ton derrière sale matou !

Haruna aurait pu continuer d’espérer en se disant qu’elle finirait par s’en sortir. Mais Haruna s’était endormie dans un sommeil profond, son corps à présent contrôlé par son pouvoir. C’était fini pour elle. A quoi bon ? L’homme-chat était tout proche et avec sa lame il en finira avec la rouquine. Les larmes continuèrent à couler en silence.  Elle attendait son châtiment.

Il ne fallait cependant pas oublier qu’elle n’était pas totalement seule. En effet, son sac se mit à bouger. Quelque chose de vivant tentait tant de bien que de mal de sortir de ce sac. Après plusieurs tentatives qui se sont conclues comme un échec total, il réussit à crée un trou dans le sac de sa maîtresse à l’aide de ses dents. Il s’échappa par ce petit passage étroit. Volant de ses propres ailes il tenta d’enlever le sac sur l’épaule de la jeune fille. Ne bougeant pas, il n’eu pas de mal à le lui retirer. Il se plaça devant elle avec un regard inquiet.

- Haru’ !!! Reprend toi ! Je t’en pris ! Si ça continue j’aurais perdu contrôle de moi-même ! Tu ne peux pas rester ici ! Tu dois continuer à vivre ! Qu’est-ce que je vais faire sans toi ? Tu ne sauras même pas si Naoto sera encore vivant après ta propre mort !
- Ferme la et fiche moi la paix !
- Non mais ! Je suis peut-être ton familier mais tu n’as pas à me parler sur ce ton ! Et maintenant BOUGE TOI !

Il s’approcha un peu plus du visage de sa maîtresse, sortit ses canines acérées et les planta sur la joue de la rouquine. La douleur fit crier la jeune fille et lorsque celui-ci se retira on pouvait voir la trace de ses dents sur sa joue. Le sang coula sur sa joue et se mélangea aux larmes de la rouquine. Cette morsure avait un peu réveillé Haruna. Sans vraiment qu’elle ne sache pourquoi, elle utilisa le peu de force qui lui restait dans ses jambes pour faire un bond. Avec ses capacités d’hybrides, Haruna avait réussit à s’éloigner un peu de l’ennemi de quelques mètre. Laissant ainsi son sac en plan elle reprit sa course.



(C) Galimybé - Mini BN

════════════════════

Merci à Alysse pour ce kit :3 *câlin*

Cadeaux reçu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5508
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Sam 4 Juil - 10:50

Le jeune garçon n’entendait que les battements précipités de son cœur, rien d’autre ne lui était perceptible si ce n’est cet instinct qui lui ordonnait de fuir à tout prix. Il avait atteint le hall d’entrée qui semblait dépourvu d’objet tout comme si cette attaque soudaine avait été à la connaissance de la propriétaire des lieux. Pourquoi donc n’avoir rien dit si tel était le cas ?
Encore au moins 400 mètres avant d’espérer atteindre la sortie, sa détresse ne l’avait pas fait faiblir dans sa course. Son visage restait défiguré par la peur, peut-être était-ce finalement cela que la vraie nature de Naoto ?
L’homme-chat lui, l’on ne peut pas dire qu’il avait ignoré vos paroles. Non, il les avait écouté, cependant il ne vous offrit aucune réponse et c’est durant votre discussion entre vous et votre familier qu’il passa instantanément à côté de vous. Il semblerait qu’il ait été si rapide que c’est à peine si vous ayez le temps de réagir qu’il vous avait largement distancé d’une cinquantaine de mètres.
L’énorme lame à son épaule frôlait le plafond, ne le gênait point et fendait littéralement l’air avec son armure. Le vent fut chahuté et battu avec une telle violence qu’une bourrasque se créait derrière-lui, ce qui vous déstabilisa durant votre course.

Vous pouviez alors voir qu’il ne s’occupait pas de vous mais de celui qui vous avait lâchement abandonné. En l’espace d’un instant, vous pouviez voir l’homme-chat se dresser devant Naoto, celui-ci était en pleine course et ne put seulement qu’être envahi par la stupéfaction et la terreur avant que vous ne le voyez se faire projeter sur votre gauche. De dos, vous aviez pu observer comme le corps du jeune garçon se faire déformer ainsi qu’une giclée de sang.
Lorsque Naoto se retrouva nez à nez avec l’homme-chat, celui-ci s’était abaissé alors et avait placé une paume sur son estomac. La pression gigantesque le projeta immédiatement dans les airs et le traîna sur plusieurs mètres. Si ce n’est le brusque craquement que vous aviez pu percevoir, le jeune garçon était là, allongé sur le sol, la bouche ouverte dégoulinante de sang et les yeux grands ouverts : il semblait avoir mourut sur le coup.
L’homme-chat s’approcha alors du corps inanimé de votre ami et pointa son arme sous son coup en disant de sang-froid :

-Abandonner ses alliés ? C’est pitoyable.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Haruna Hatsuki

Féminin
Messages : 303
Kamas : 5576
Date d'inscription : 19/01/2014
Humeur : Joyeuse
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Lapine Gourmande ~
Lapine Gourmande ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Sam 4 Juil - 15:54

Le mystère du passage spatio !


Feat Naoto Yukinojo


Spoiler:
 


A peine la rouquine avait commencée à faire quelques pas qu’elle tomba au sol. Le vent soufflait trop fort pour la jeune fille. Elle releva la tête et c’est là que tout espoir de survivre s’envola avec le vent qui soufflait encore.

Devant elle, l’homme-chat. Il n’avait même pas prêté attention à elle. Il l’avait dépassé la laissant derrière et se dirigeait vers Naoto qui essayait toujours de s’échapper autant qu’il pouvait. Mais l’homme-chat l’avait très vite rattrapé. Craignant que le pire arrive, elle se releva le plus vite possible et se remit à courir. Elle tendit sa main, essayant d’atteindre quelque chose, elle voulait l’atteindre, atteindre son ami, atteindre cette sortie. Elle forçait de plus en plus sur ses jambes, à en perdre le souffle. Elle n’en pouvait plus, dans quelques temps, elle s’écroulera de fatigue et ne sera plus capable du moindre mouvement. Même en sachant cela, elle était incapable de laisser les choses faire. Entre deux souffles, elle cria son nom.

- NAOTO !!!

Il était trop tard. L’homme-chat avait dégainé son arme et avait touché son ami. De sa position, elle apercevait du sang giclé et se poser sur les murs et sols de la pièce où ils se trouvaient. L’homme-chat était toujours debout, tenant fermement son arme dans sa main. Quant à Naoto, il gisait au sol. Elle continuait de courir, regardant la scène qui venait de se dérouler devant elle. Elle se remémorait chaque moment, chaque secondes de ce moment fatidique encore et encore. Tout c’était dérouler sous ses yeux, mais elle refusait de croire à ça… Ce n’était pas possible qu’une telle chose soit arrivée…

Pourquoi ? Pourquoi s’en était-il prit à lui ? A un innocent ? Il n’était que la victime dans toute l’histoire, et Haruna était la coupable, ce n’était pas elle la meurtrière mais c’était tout comme. Haruna avait l’impression d’avoir elle-même prit l’arme et abattu avec sang-froid son ami. C’est ç cause d’elle qu’ils s’étaient retrouver ici, c’était son idée à elle, c’était elle qui à proposée à Naoto de l’accompagner. Alors pourquoi ? Es-ce une punition ? Devenue une pécheresse elle se faisait punir d’une quelconque façon par ce monstre. Quoi de mieux que de la torture psychologique plutôt que la mort pour punir quelqu’un ! Bien entendu, Haruna ne pouvait pas supporter cela.

Elle était à présent à quelques mètres non loin de son ami et de l’homme-chat. Elle continuait de s’approcher. Elle vit enfin le corps de son ami, inanimé, du sang coulait encore, sa peau était blanche. Les jambes tremblantes, celles-ci ne pouvaient plus tenir la rouquine, elle tomba lourdement au sol devant son ami. Elle ne pouvait détachée son regard du corps inanimé de son ami. Quelques minutes plutôt il était encore présent à ses côtés. «  Ce n’est pas trop tard n’est pas ? » pensait la rouquine. La voix tremblante elle se mit à appeler son ami. Elle l’aurait bien secouée mais elle était trop sonnée pour faire un geste de plus.
Elle tourna tout de même la tête face à l’homme-chat. Elle sentait son regard sombre se poser sur la jeune adolescente. Les larmes aux yeux, elle fut prit d’un sanglot, mais elle se calma vite. Cependant ses larmes continuaient à couler, le visage plus ferme elle dit :

- Pourquoi l’avoir tué lui ?! Tout est de ma faute ! C’est moi qui devait être à sa place alors Pourquoi ?!

Elle savait qu’elle n’allait pas avoir de réponse concrète, elle s’attendait même à une réponse telle que : « J’avais envie » ou quelque chose de semblable.



(C) Galimybé - Mini BN

════════════════════

Merci à Alysse pour ce kit :3 *câlin*

Cadeaux reçu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5508
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Sam 4 Juil - 17:15

L’homme-chat se tourna vers vous les bras le long du corps, son épée accompagnait sa main comme si elle n’était pas là. Neutre, il ne déclina sous aucun prétexte des yeux et vous observa fondre en larme, son air paraissait hautain mais peut-être était-ce simplement à cause de sa taille ? Lorsque vous eut fini de gémir, c’est en vous regardant droit dans les yeux qu’il vous répondit de marbre comme de fer :

-Pourquoi ? Car il est corrompu.

Vous pouviez alors ressentir de nouveau cette pression vous étreindre entièrement, vous paralysez. Le personnage s’avança ensuite vers vous, il était clair que vous étiez la prochaine à devoir trouver la mort par sa main. Lentement et sûrement, il s’approcha avec toujours cette présence et cette puissance invincible autour de lui, mais… c’est alors qu’une chose miraculeuse se produisit.
Derrière l’homme-chat, vous pouviez voir Naoto se relever avec une parfaite droiture comme si rien n’était arrivé. Et… Votre ami semblait être calme, d’un sang-froid absolu. Ces yeux avaient alors changés de teinte et étaient devenus d’un vert émeraude. Les hémorragies internes avaient cessées et les marques de sang étaient restées. Qu’est-ce que cela signifiait ?
L’homme-chat se retourna alors vers Naoto et il empoigna alors son immense épée à deux mains en disant d’un regard meurtrier :

-Zaulphir.

Les deux personnages se firent face… Mais quant à vous, vous sentiez alors comme de la fatigue vous engloutir, comme le sommeil venir et comme venant vous indiquez que vous aviez atteint votre limite. Le monde autour de vous apparut flou, de plus en plus sombre et vous vous sentiez tomber au sol, tomber dans un inconscient profond… Vous disparaissiez alors dans un long repos…


Une voix vous appela parmi le silence et les ténèbres, une voix qui vous disait quelque chose et qui appelait :

-Haruna ! Haruna !

Et… le réveil.
Un vent chaud, agréable vous balayait le visage. Vous sentiez quelque chose… De l’herbe ? Vous étiez en effet allongé sur l’herbe. A votre réveil, la première chose que vous voyez était un ciel bleu et arqué de traits orangés qui concordaient avec harmonie face à un coucher de Soleil. Des nuages, des cumulus un peu ici et là… C’est en vous voyant ouvrir les yeux que vous apercevez alors Naoto assit à côté de vous, il semblait heureux de vous voir vous réveillez et remerciait votre réveil par un grand sourire. Il vous demandait alors en penchant la tête :

-Tu vas bien ?

Vous étiez alors sur une prairie en altitude, des montagnes vous entouraient et si ce n’est la simplicité d’un paysage fantastique, il était difficile d’en décrire d’avantage que d'en admirer. Une verdure profonde et magique et vous étiez seuls ici, dans ce monde utopique mais si proche.
Une maison en bois délabré était à une centaine de mètres d’ici malgré tout, mais en tout cas, vous sembliez bien être sur Terre, dans votre monde…


Cela faisait déjà au moins une heure, je commençais à m’inquiéter mais je suis content qu’elle se soit réveillée ! Je-J’espère qu’elle va bien ! Ce qu’il s’était passé tout à l’heure…

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Haruna Hatsuki

Féminin
Messages : 303
Kamas : 5576
Date d'inscription : 19/01/2014
Humeur : Joyeuse
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Lapine Gourmande ~
Lapine Gourmande ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Sam 4 Juil - 19:21

Le mystère du passage spatio !


Feat Naoto Yukinojo



La jeune fille regardait l’homme sans comprendre son attention. « Corrompu » voila la raison du monstre. Cependant Haruna n’arrivait pas à en comprendre le sens, selon elle c’était une raison absurde. Maintenant Naoto était surement déjà… Non ! C’était impossible… Elle voulait croire que tout ça n’était qu’illusion, un simple cauchemar et qu’elle allait bientôt se réveiller.

Mais son regard lui faisait bien comprendre le contraire. Et elle savait à présent qu’elle allait être son sort. Elle attendait alors à se faire trancher la tête. De toute façon c’était ce qu’elle méritait. Elle ne se pardonnera jamais pour tout se qu’il s’est passé. Et pour ce genre de chose, Haruna peut se montrer têtue voir bornée. C’est pour cela qu’elle préférait en finir maintenant. Elle ne voulait pas être plus torturée que ça. C’en était trop.

Elle attendait alors patiemment que l’homme-chat la tue. Cependant rien ne venait. Inconsciemment Haruna releva la tête. L’espoir qui était parti à tout jamais refit fasse. Derrière le monstre, Naoto s’était relevé.  Il semblait aller bien, ses blessures avaient disparut. Mais… La couleur de ses yeux avait étrangement changé, d’un joli doré, il était passé à un vert émeraude. Le monstre se tourna face à Naoto et prononça un nom.

Elle n’entendit pas le nom qu’il avait prononcé. Sa vue était trouble, elle n’entendait plus rien. Elle avait l’impression que le monde autour d’elle allait s’écrouler. Elle ne savait pas que c’était dût à une forte fatigue. Son pouvoir l’avait épuisé mais pas seulement. Elle avait trop forcée sur ses jambes, elle était à bout de souffle et se noyait dans ses propres larmes. Même étant assise elle se sentait versée. Elle se laissa alors tombée sur le côté et ferma les yeux. La dernière chose qu’elle vit, c’était cet homme-chat et Naoto qui se faisaient face, comme si un combat allait débuter. Mais elle ne suivit pas celui-ci, plongée dans le monde des rêves.
Ce moment de pause permit à Haruna de redevenir normal, son esprit était un peu plus apaisé mais la douleur était encore là.

~~~~

Le vent caressait mes cheveux cuivrés. Je respirais de l’air pur, ma main bougeait un peu, elle touchait l’herbe sur lequel j’étais probablement couché. De l’herbe ? Le calme régnait. Enfin, j’entendais une voix qui m’était plus que familière. J’ouvre alors un œil, puis un second dans la même lenteur. J’étais dehors. Le ciel bleu se colorait d’un bel orange, signe que nous étions en fin d’après midi. Je penche la tête sur le côté pour voir mon ami… Qui… Etait ? Euh ? Il avait l’air en forme ! Je… Je me rappelle l’avoir pourtant vu mourant sur le sol… Je ne me rappelais plus de ce qu’il s’était passé à part de ce moment là…

Avec un grand sourire il me demanda comment j’allais. Je me relève un peu sans le quitter du regard toujours intriguée. Mes deux mains se posèrent alors un peu brutalement sur ses bras les resserrant par la même occasion.

- P-Peu importe ! Comment tu vas toi ? Tu étais…

C’est à ce moment là que tout me revint en mémoire. La rencontre avec Mademoiselle Shinkalunis, la découverte du lieu qui n’était pas de notre monde et … Cet homme-chat…
D’un bond je me reculais le plus possible de Naoto en poussant un cri.

- Éloigne-toi de moi !

Le visage complètement effrayé, des gouttes de sueurs perlaient mon front, ma respiration s’accélérait de façon  inquiétante. Je mis mes mains sur mes oreilles de lapins et me recroquevillais sur moi-même.  Tel un enfant effrayé par quelque chose je tremblais énormément. Comme tout à l’heure avec mon pouvoir, j’avais de nouveau perdue la tête.

- Si tu t'approches de moi tu seras de nouveau blessé...Tu… Ce monstre t’as… Il y avait du sang… Ton sang…Tu ne bougeais plus… J’aurais du y passer… Pourquoi il ne m’a pas tué ?! A cause de moi tu as vécu d’horrible choses jamais tu ne me pardonneras, tu dois surement me détester et j’aurais du le payer pour tout ça ! Je n’aurais pas du m’en sortir !

Je m’arrêtais un instant, histoire de reprendre du souffle.

- Si tu savais à quel point je… Je suis désolée pour tout ce qu’il s’est passé…  Je n’aurais pas du te proposer cette escapade… Je … Je suis désolée Naoto !

Je finis ma phrase en fondant en larme une seconde fois.





(C) Galimybé - Mini BN

════════════════════

Merci à Alysse pour ce kit :3 *câlin*

Cadeaux reçu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5508
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Sam 4 Juil - 22:56

Haruna me regardait… bizarrement, en fait j’avais la sensation qu’elle m’en voulait ou que quelque chose n’allait pas. Peut-être que j’avais simplement un moustique sur la tête et qu’elle s’apprêtait à l’attaquer… et m’attaquer par la même occasion. Je relevai les yeux au ciel dans un moment de réflexion puis les descendis vers elle, mais soudainement elle me hurla dessus, ce qui me fit sursauter et reculer par la même occasion. Qu’est-ce que… Que se passait-il ?
Elle me demandait comment j’allais… Hum, elle devait probablement faire référence à la fatigue que j’avais cumulé avant d’arriver à notre lieu de rendez-vous, c’est vrai que je venais de ressortir d’un entraînement et que j’étais vraiment fatigué sur le moment… Je ne pensai pas que cela l’inquièterait autant, à moins que ce n’était pas de ça qu’elle s’y référait. En tout cas, il faudrait que je m’excuse pour-

Elle poussa alors un cri et recula, je sentis monter en moi l’inquiétude et la détresse… Qu’est-ce que j’avais réussi à faire ? Je… Je voyais bien qu’elle allait mal, mais qu’est-ce que je pouvais dire pour qu’elle se sente mieux ? Bon, dans tous les cas, je devais commencer par dire la vérité ou sinon… Enfin, était-ce vraiment la meilleure solution ? Astaslal m’avait dit qu’il pouvait être trop tard mais… mais moi, j’avais encore de l’espoir car je crois en Haruna !
J’essayai alors de me rapprocher d’elle, mais lorsque je vis son visage terrifié, le remord m’envahit à son tour. Je resserrai la mâchoire… Comment en sommes-nous arrivé à ce point ? Etais-je impuissant… ? Non, non je me battrai jusqu’au bout ! Alors…
Des larmes commencèrent à illuminer mes yeux dorés, j’avais tant de sentiments qui se mélangeaient en moi. Elle continua alors à parler, à divulguer des choses que je n’arrivai pas très bien à comprendre. Je serrai les poings par frustration et je commençai à pleurer à mon tour. Voir… Haruna, comme ça, je… je n’arrivais pas à supporter une telle vision. Je voulais que sa peine s’efface et revoir son sourire, alors je- !

Je la pris dans mes bras et l’enlaçai dans une profonde étreinte, je murmurai jusqu’à elle et à travers mes sanglots :

-Je-Je suis désolé, Haruna…

Je m’écriai alors :

-Je suis désolé ! Excuse-moi !

Je tremblai et mes larmes s’écoulèrent en abondance. Je continuai ainsi :

-Je… Au moment où nous avons emprunté le passage spatio-temporel, ce… Mon-mon pouvoir t’a touché, je ne sais pas pourquoi ! Il s’est éveillé et… tu t’es évanoui. Nous sommes arrivés ici et j’attendais ! Ca faisait une heure !! Alors !! Alors !! Je craignais le pire !! Je pensais que tu n’allais plus te réveiller et je ne savais pas quoi faire ! Alors, s’il-te-plaît Haruna… Arrête ! Je me sens triste !


Peut-être que cela mérite-t-il des explications ? Lorsque vous avez pénétré dans le passage spatio, Naoto pensa profiter du voyage avec vous mais… Ce qu’il vit, ce sont les Abysses entré en vous. Vous êtes alors tombée dans l’inconscience, ici dans cette prairie. Cela fait déjà une heure que vous étiez inconsciente, jusqu’à maintenant… Mais en d’autre terme, tout ce que vous avez vu jusqu’ici n’était qu’un rêve, qu’une illusion que vous deviez à votre contact avec les Abysses. Voici un avant-goût des Abysses.
Plusieurs conditions a dû être réuni pour que les Abysses vous touchent durant votre voyage, mais les raisons… Peut-être les sauriez-vous plus tard ? Il y a encore tant de chose à apprendre.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Haruna Hatsuki

Féminin
Messages : 303
Kamas : 5576
Date d'inscription : 19/01/2014
Humeur : Joyeuse
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Lapine Gourmande ~
Lapine Gourmande ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Dim 5 Juil - 16:00

Le mystère du passage spatio !


Feat Naoto Yukinojo



Les larmes ne cessaient de couler sur mes joues. Tout ce qu’il c’était passé m’avait plus que secouée.  J’avais tout simplement peur, une peur qui m’avait crée une sorte de crise d’angoisse.  Mais, même si je me sentais angoissée par les évènements passé, je ressentais autre chose. Une tristesse qui n’était pas mienne. Je lève doucement la tête pour voir Naoto en larme. Hein ? Mais… Pourquoi pleurait-il ? Je suis la fautive de tout ce qu’il venait de se passer alors pourquoi il pleurait ? Il n’avait rien à se reprocher… Même si il m’avait laissé derrière pour fuir je ne lui en voulais pas… C’est sur que ce geste m’avait vexée, mais ce qu’il c’était passé ensuite…

Et sans mit attendre non plus, il me prit dans ses bras. Et tout en pleurant, il s’excusait. J’allais lui dire qu’il n’avait pas besoin de s’excuser, que tout ce qu’il c’était passé était de ma faute, que c’était à moi de m’excuser. Mais… Il enchaina en expliquant que j’avais été touchée par son pouvoir et que je m’étais évanoui.  Paralysée, je ne bougeais plus, je l’écoutais attentivement. Ces explications eues pour effet de me calmer un peu même si mes larmes coulaient toujours.  Doucement je mis une main, puis une seconde sur son dos afin de resserrer l’étreinte.

- Ne pleure pas…  J’échappe un rire puis ajoute, rappel toi, je peux ressentir la tristesse des autres et si tu l’es, je le serais aussi. Je suis désolée de t’avoir inquiété…

Petit à petit, ma respiration redevint normale et je ne tremblais plus.  Ce qui n’avait pas l’air d’être le cas de Naoto. Je ne savais pas trop quoi faire pour le rassurer.

- Alors ce n’était qu’un rêve ? Je… Je suis rassurée… J’ai eu tellement peur… Mais… Ce n’était pas le lieu qui m’effrayait… C’était… Que… Je te voyais effrayé, j’avais peur que tu me détestes après ça, que tu ne voulais plus être mon ami et… Quand je t’ai vu mourant je… C’était insupportable… Mais maintenant que je sais que tout n’était qu’illusion… Que tu vas bien… Je suis rassurée…

Doucement, je me retire de l’étreinte, je lève les yeux pour regarder Naoto, et tout en gardant la même douceur, je pose ma main sur sa joue pour lui essuyé ses larmes, je fis de même de l’autre côté. Puis, quand cela fut fait, je lui fis un grand sourire, le sourire le plus chaleureux que je pouvais faire.

- Ne t’excuse pas ! C’est fini maintenant, tout va bien ! C’est… A moi de m’excuser. Alors encore une fois, je suis désolée de t’avoir inquiété.  

Il est vrai que j'étais fortement intriguée par ça. Touchée par son pouvoir, je me demandais bien quel était son pouvoir. Mais je ne pense pas que c'est une bonne idée de lui demander...


(C) Galimybé - Mini BN

════════════════════

Merci à Alysse pour ce kit :3 *câlin*

Cadeaux reçu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5508
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Lun 6 Juil - 18:05

Je sentis ses mains se placer sur mon dos et notre étreinte se resserrer. Doucement, je relevais mon visage jusqu’à elle et à son tour, elle me donna de la bienveillance. Peut-être était-ce grâce à moi ? Mais je me sentais mieux, à présent que je voyais autre chose que de la tristesse en elle. Je voyais de la renaissance, bien qu’encore fragile et fébrile.
Je sanglotais toujours, mais c’est grâce à ce brin d’admiration qu’avec mes grands yeux, je continuais à la regarder. Lors de son aveu, j’eus un déclic et je compris immédiatement ce qu’il s’était passé. Ce fut comme un choc, mon visage devint stupéfait.
Ce que j’avais vu lorsque nous avions traversé le portail, cette nappe ténébreuse qui vint se jeter sauvagement sur mon amie… Les Abysses. Le terrifiant cauchemar qu’elle avait vécu… Elle aurait été façonnée par mon pouvoir, mes Abysses ? Mais… Qu’a-t-elle pu voir ?
Ce n’était peut-être pas la meilleure solution de raviver une telle chose, surtout après l’avoir vécu, alors je me gardais bien de la questionner à ce sujet.

Mes larmes s’arrêtèrent sur mes joues, mais laissaient leurs traces.
Lentement, je la sentis s’éloigner de moi puis essuyer mes larmes en caressant mon visage. Je restais dans la même surprise, et elle m’offrit ce sourire irradiant et soudain, comme pour que tout aille pour le mieux. Mes yeux s’écarquillèrent et doucement… Mes joues commençaient à rosir et brusquement, je baissais la tête pour cacher mon visage. Je ne savais pas quoi penser, ni quoi dire, j’avais une étrange sensation en moi.
Une pensée me percuta alors et je revins dans l’immédiat. Je m’écriais :

-Haruna !

Mes yeux se croisèrent avec ses yeux, je restais rougissant. Un court silence s’instaura, puis… Un sourire se dessina sur mon visage :

-N’en parlons plus.

Je me relevai alors, tendant la main pour l’inviter aussi à se relever, puis je me tournais vers le Soleil qui commençait lentement à se coucher… L’esprit vers l’avant, je souriais au nouveau Soleil.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Haruna Hatsuki

Féminin
Messages : 303
Kamas : 5576
Date d'inscription : 19/01/2014
Humeur : Joyeuse
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Lapine Gourmande ~
Lapine Gourmande ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Lun 6 Juil - 21:14

Le mystère du passage spatio !


Feat Naoto Yukinojo


Inconsciemment, je lui avais essuyé ses larmes sans qu’il ne s’y attende. Ses joues prirent une teinte rose. C’est en, le voyant gêné que je me mis à rougir. Je détourne mon regard du sien et me retire un peu plus. Une main dans mes cheveux je tortille quelques mèches entre mes doigts ne savant plus quoi faire. Je n’aurais peut-être pas dut faire ça, il devait se sentir gêné. Je ne devais pas me montrer trop tactile. Peut-être mon côté lapine qui avait refait surface. Si c’était ça, je devais me contrôler.

Je ne bouge pas, toujours assise sur l’herbe, je laissais le vent apaisé mes rougeurs, c’était tellement agréable de sentir le vent soufflé sur sa peau dans ses moments là. Un court silence s’installa alors entre nous. Court car Naoto se mit soudainement à s’écrier mon prénom. Je ne mis attendait pas. Entendre mon prénom me fit sursauter. Je lève doucement la tête vers mon ami. Avec un regard interrogateur, je le vis me sourire  en même temps que le silence revint. Mais une fois de plus il fut court. Naoto se releva et me tendit la main en me proposant de ne pas aborder de nouveau cet incident.

Sans hésiter je tendis la mienne pour l’attraper et me relève tout en acquiesçant avec un sourire.

- Merci !

Je donne ensuite quelques coups sur ma jupe pour la remettre en place.
Mon regard fut attiré par le soleil qui se couchait. Je n’avais pas l’habitude de voir le soleil se coucher mais c’était un beau paysage que nous offrait ce lieu inconnu. J’étais à présent complètement apaisé. Je n’avais pas oubliée ce rêve qui me semblait encore réel, mais je me sentais mieux.
Maintenant que tout était fini, qu’est ce que nous pouvions faire ? Devrions-nous rentrer au pensionnat ou au contraire rester ici un moment afin de profiter de ce lieu qui avait l’air serein ? Je tourne la tête vers mon ami pour le questionner :

- Qu’est ce qu’on fait maintenant ?

Je garde mon sourire habituel. Dans mes yeux on peut surement voir une pointe de curiosité, bien que je veuille essayer de cacher ça.
Cet endroit est vraiment beau... J’aurais presque envie de dessiner ces lieux…



(C) Galimybé - Mini BN

════════════════════

Merci à Alysse pour ce kit :3 *câlin*

Cadeaux reçu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5508
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Dim 12 Juil - 20:24

Quand je regardais le Soleil, j’avais dû mal à m’en détacher. Il y avait comme un effet d’hypnose que je ne parvenais pas à expliquer, alors je me contentais de l’admirer en silence. Inlassablement, comme s’il n’y avait aucun autre joyau semblable à mes prunelles… Le Soleil, peut-être n’étais-je pas le seul à le regarder d’ailleurs ? Peut-être que… eux, Astaslal et Zaulphir le regardaient avec moi. Je ne me sentais plus seul en tout cas.
Je détournai les yeux vers Haruna, conservant mon sourire de toujours, puis elle me demanda qu’est-ce qu’on allait faire maintenant. A ce moment-là dans ma tête, je ne savais pas quoi répondre parce que ça me paraissait évident. Il ne fallait pas réfléchir, juste agir et s’élancer. Nous sommes encore en vie et, de l’épreuve qu’elle a traversée, je crois que le mieux était qu’elle se libère, qu’elle se laisse porter aussi simplement que cela ! Juste… se laisser tomber dans un océan et apprivoiser le ciel du regard.
Subitement, je la pris par la main et comme m’envolant, courant de toutes mes forces, je disais dans le souffle du vent :

-On fait la course ?

Je la tirais alors vers ma folle course sans même savoir où j’allais. Devant moi, une immense plaine et les rayons apaisés du Soleil, comme si l’infini s’ouvrait ici, à nos pieds. Je courais ainsi, encore et encore, plus loin et encore plus loin jusqu’à ce qu’à un moment, je finisse par chuter sur l’herbe, m’abandonnant à la fatigue et au ciel qui se couchait devant moi.
Je repensais alors à tout ce que j’avais traversé jusqu’ici et… je me disais seulement, dans un sourire sarcastique, que ce n’était que le début. Le tout début de ma vie.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Haruna Hatsuki

Féminin
Messages : 303
Kamas : 5576
Date d'inscription : 19/01/2014
Humeur : Joyeuse
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Lapine Gourmande ~
Lapine Gourmande ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Lun 13 Juil - 17:33

Le mystère du passage spatio !


Feat Naoto Yukinojo


Pendant l’espace d’un instant, je fermais les yeux. Je me laissais transporter par le vent ainsi que les bruits de la nature. C’était comme ne faire qu’un avec. Dans ces moments là je me trouvais toujours un peu plus proche de la nature, peut-être mon côté animal qui ressortait.  J’inspire un grand coup d’air frais pour l’expirer juste après. Faire ça m’aidais toujours à reprendre mon calme, à me détendre. J’attendais à présent la réponse de mon ami mais il ne me répondit pas vraiment. A la place, il attrapa ma main et me tira avec lui en me proposant de faire la course.

- Whoua ! Avait été la première chose que j’ai lancée lorsqu’il me tira.

Tout en le suivant juste derrière je me mis moi aussi à courir. Mais je n’étais pas aussi rapide que lui, je n’ai pas forcément beaucoup d’endurance et porter une jupe ne m’aidais pas vraiment… Malgré ça, je réussi quand même à le rattraper un peu. Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi, mais en même temps que je courrais, je me mettais à rire, c’était presque un fou rire que j’avais.  A force, je commençais à avoir un point de côté.  J’observais le paysage, en espérant calmer mon fou rire. Une immense plaine ou on en voyait pas le bout se dressait devant nous. Je me demandais si le lieu était totalement désert ou si des personnes y vivaient. Peut-être que c’est une plaine sauvage habitée par les animaux.

A bout de souffle, Naoto chuta sur l’herbe. Je me laissai tomber en arrière, les bras ouverts non-loin de mon ami.  Ma respiration était saccadée dût à ma course mais malgré la fatigue, mon sourire restait grand. A nouveau je me mis à rigoler de bon cœur.

- Ah… Ca fait du bien de courir un peu !

De nouveau je referme mes yeux, cet endroit était tellement agréable, je pourrais presque m’endormir ici… Ce ne serait pas de refus d’ailleurs… Ce que j’avais traversée juste avant m’avait épuisée et cette course avait accentuée la fatigue… Mais je ne pouvais pas m'endormir comme ça! Je me relève et sors de mon sac mon carnet à dessin ainsi qu'un crayon et me mis à dessiner.

- Ne bouge pas... Dis-je doucement, complètement plongée dans mon dessin.

Pendant plusieurs minutes je dessinais tout ce qui se trouvait devant moi c'est à dire la plaine, les quelques montagnes ainsi que Naoto qui était rester allongé. Je n'avais pas l'habitude de dessiner mes amis mais je dois dire que c'était assez amusant. Au bout de plusieurs longues minutes je termine enfin le dessin. Fière quoi que les joues un peu rosées, je retourne mon carnet pour le montrer à Naoto.

- Et voilà le travail! Le dessin aurait été encore plus joli si j'avais eu des crayons de couleur mais même en noir et blanc le travail est pas mal! Je m'arrête quelques seconde pour ensuite reprendre tu en penses quoi?



(C) Galimybé - Mini BN

════════════════════

Merci à Alysse pour ce kit :3 *câlin*

Cadeaux reçu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5508
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Mar 14 Juil - 23:58

Le Soleil refermait doucement sa paupière comme un vieux père qui s’en allait suite au récit d’un conte, pour me laisser vagabonder au monde de mes rêves, sous son éternelle bienveillance. Je l’observais s’en aller et je commençais à m’endormir paisiblement… Mes yeux se refermèrent. J’entendis les paroles de mon amie, mais c’était comme si je les avais laissé passer pour les comprendre sans y répondre.
Quand elle me demanda de ne pas bouger, j’eus un moment de satisfaction car je n’avais effectivement pas envie de bouger mais plutôt me reposer ici, tranquillement sur l’herbe touffue de ces prairies. Je ne bougeai pas d’un pouce et j’attendais… Peut-être devait-elle me dessiner ou bien était-ce comme Alysse qui pouvait rendre ce qu’elle dessinait vivant ? En tout cas, j’avais d’avoir la surprise alors je ne disais rien pour conserver le suspense jusqu’au bout.

Je me sentais si bien ici… … … … Hum… … Je me demande à quand remonte la dernière où je me suis reposé à ce point. C’est ça la récompense de l’effort ? Je ne regrette pas !… … Mais bon, j’avais seulement envie de dormir inlassablement et… pour rentrer… euh, peut-être demain ? Je ne sais pas et je n’avais pas envie d’y réfléchir. C’est comme lorsque je suis avec un ami, je laisse les choses venir telles qu’elles sont, sans réfléchir et je m’exprime dans une franche amitié.
Lentement, je me sentais peu à peu sombrer, mes pensées devenaient incohérentes et comme au ralenti… Puis, la voix d’Haruna me remit un peu en éveil lorsqu’elle s’écria. Je me tournai sur la gauche, relevait le visage jusqu’à elle et je regardai son dessin. Déjà un sourire apaisé à mes lèvres, la vision de son œuvre permit de l’agrandir. La joue posée contre l’herbe, j’étais comme un chat qui ne se contenait que l’observer avant de sommeiller dans un repos bien mérité… D’une voix faible, je disais, ravie de son dessin :

-J’adore Haruna ! C’est vraiment beau !

Je ne la quittais pas des yeux… Jusqu’à que ceux-ci se ferment et que je m’endorme.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Haruna Hatsuki

Féminin
Messages : 303
Kamas : 5576
Date d'inscription : 19/01/2014
Humeur : Joyeuse
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Lapine Gourmande ~
Lapine Gourmande ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Mer 15 Juil - 22:40

Le mystère du passage spatio !


Feat Naoto Yukinojo


Mes joues s’empourprent un peu plus à son commentaire.
Je retourne à nouveau mon carnet face à moi et, contente de mon dessin, je le range dans mon sac ainsi que mon crayon. Je laisse par la même occasion sortir Locky. Celui-ci apprécia retrouver la liberté et déployant ses petites ailes, il se balada tout en restant à proximité. Le soleil continuait à descendre, quelques étoiles brillaient déjà dans le ciel. Parmi elles, ont pouvait voir Vénus qui se démarquait des autres par son éclat. Connue aussi sous le nom « d’étoile du Berger », cette étoile permettait autre fois aux Berger de s’orienter facilement grâce à sa position, d’où son nom.

Bientôt, la lune fera son apparition suivit de millions d’autres étoiles. Tout à coup, je sens un vent frais souffler dans les environs. Je me penche légèrement vers Naoto sans pour autant le regarder pour lui parler :

- On devrait peut-être- je me stoppe un instant, le voyant en train de dormir- partir…

Un sourire se dessina sur mes lèvres, il devait être vraiment fatigué pour s’endormir en un rien de temps.  Je me lève doucement pour ne pas le réveiller et appel mon familier.

- Locky, reste avec lui, je vais allée voir quelque chose un peu plus loin.
- Si je peux me permettre Haru’, j’ai plus peur pour toi que pour ton ami, pas que je ne l’aime pas, juste qu’avec ta maladresse…
- Locky, je pars juste là bas, si tu veux j’allume une lampe torche pour que tu puisses me voir !
- Je… Bon d’accord, mais fait bien attention !
- Oui ne t’inquiète pas !

Je fouille dans mon sac pour prendre une lampe torche et l’allume. Il y avait encore pas mal de lumière du soleil, la lampe était alors inutile mais c’était la seule chose qui pouvait rassurée mon familier.

Laissant ainsi Naoto et Locky, je pars en direction de la petite maison que j’avais aperçue tout à l’heure. Je mis peu de temps à y aller. Me présentant ainsi devant la porte d’entré, je frappe quelques coups avec ma seconde main. La maison semblait abandonnée, mais je ne souhaitais pas entrer comme ça si par hasard il y avait quelqu’un. Voyant qu’il n’y avait personne pour m’ouvrir, je pris l’initiative de poser ma main sur la poignée pour ouvrir la porte. Le mécanisme devait être rouillé, même en forçant, elle ne semblait pas vouloir s’ouvrir. Je donne alors un peu plus de force.
Dans un grincement à en faire frissoner plus d’un, la porte s’ouvrit finalement… Mais… La poignée, elle, resta dans ma main.

- Oups…

J’entre sans refermer derrière moi. L’intérieur était semblable à l’extérieur, délabré et aussi très poussiéreux.  Il n’y avait pas grand-chose à l’intérieur, quelques meubles comme des commodes, une table, des chaises, un canapé, une ancienne cuisinière, enfin c’était une simple petite maison.  Les meubles étaient remplit de poussières, sur les murs il y avait des toiles d’araignées… Ce n’était pas l’endroit idéal pour vivre à moins de faire un grand ménage.  Sur cette conclusion je sors de cette maison, cependant mon exploration n’était pas finie. Je voulais voir où était le passage spatio. Je retourne là où je m’étais réveillée, le passage devait surement s’y trouver.  C’était un peu dur de retrouver l’endroit exact, c’était partout pareil.  Je ne pouvais compter que sur mes yeux pour trouver le passage. J’avais beau regarder de partout je ne le voyais pas. Où es-ce qu’il est ? Je ferrais mieux de retourner voir Naoto et mon familier. Je ne perds pas de temps et part les rejoindre.  Naoto dormait toujours. Le vent devenait de plus en plus frais. Je pose mes mains sur une de ses épaules et le secoue un peu.

- Naoto, ne reste pas dormir ici, tu vas attraper froid. Je ne sais pas où est le passage mais on ferrait mieux d’aller dans la maison en attendant...

Je continuais de le secouer doucement dans l’espoir qu’il se réveille. Qu’est ce que j’allais faire si il ne se réveille pas ? Je me voyais mal le porter jusqu’à la maison…



(C) Galimybé - Mini BN

════════════════════

Merci à Alysse pour ce kit :3 *câlin*

Cadeaux reçu:
 


Dernière édition par Haruna Hatsuki le Mar 21 Juil - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5508
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Jeu 16 Juil - 1:39

-Zzz…

Plonger dans mes rêves, je m’immergeais dans un autre monde… Un monde où je vivais, avant…

Je me réveillai alors sur l’herbe, suite aux appels répétés de mon prénom :

-Nao’ ! Nao’ !

J’ouvrai les yeux, me soulevai et regardai autour de moi d’un mouvement de tête. J’étais allongé en amont d’une plaine qui faisait face à ma ville natale et je me relevai donc en destination d’une personne qui… jeune… Ils sont plusieurs… Ah, les amis ! Je suis là ! J’arrive ! Ah ? C’est étrange mais je n’arrive pas à parler… je crois, ou bien c’est moi ? Mais, je…

-Nao ! Alors, tu dors encore ? On ne va pas t’attendre cette fois-ci ~

J’étais… surpris mais surtout… surtout, j’étais heureux, je me sentais vraiment heureux ! Je commençais alors à rire :

-Hé hé hé…

Puis mon rire s’agrandit pour transformer tout mon monde et m’emporter :

-Ah ah ah ah !

Je ressentais leur sourire, leur regard, leur rire et le bonheur que nous partageons… que nous avions partagé…

Un long sourire dessiné sur les lèvres, je continuais à dormir quand je sentis quelque chose me toucher… puis me faire gigoter… Je bougeais alors un peu de gauche à droite, poussant un gémissant, et enfin je revenais à moi.
Je me tournais, tiraillé par la fatigue même si j’avais un peu récupéré depuis ma petite sieste et voyant Haruna, je récupérai de nouveau mon sourire, penchant le visage et murmurant d’une voix aiguë :

-Haruna… ? Qu’est-ce qu’il y a… ?

Je voyais alors la petite créature, le petit dragon que représentait Locky. Je lui ai toujours trouvé un petit charme même si son caractère est un peu bizarre…
Je fixais mon amie de mes grands yeux jaunes et un peu derrière, je remarquai la petite maisonnette derrière… la porte ouverte. Je restai un moment sans voix avant de dire :

-Que… Comment as-tu réussi à ouvrir cette porte si c’est par là que nous sommes passé ?

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Haruna Hatsuki

Féminin
Messages : 303
Kamas : 5576
Date d'inscription : 19/01/2014
Humeur : Joyeuse
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Lapine Gourmande ~
Lapine Gourmande ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Ven 17 Juil - 13:55

Le mystère du passage spatio !


Feat Naoto Yukinojo


Au bout de quelques secousses, Naoto se réveilla. Il semblait surpris lorsque je lui avais parlée de la petite maison.  Il me demanda comment j’avais pu ouvrir la porte en précisant que… Nous étions passés par là pour arriver sur cette plaine. Je ne me rappelais pas que nous avions passée cette porte pour venir ici... Je le regardai, bouche bée, les yeux ronds de stupeur et je ne pouvais pas m’empêcher de m’écrier :

- Hé ?!

Suite à ça, je n’osais plus trop parler. Je… Je crois que j’ai fait une bêtise… Après tout… J’ai… Cassée la poignée de la porte…
Je baisse la tête, gênée par ce que j’avais fait précédemment.  J’espère que la poignet n’était pas la « clef » pour pouvoir rentrer chez nous… Si j’ai pu rentrer dans  cette maison, c’est que le portail n’était plus présent… Non ?
Mais… Si le portail était cette maison… Ca veut dire que… Qu’il n’y a plus de portail ? Hein ?! Non ça doit être une erreur… L-Le portail est ailleurs ! Mais… Où ?

- J’ai…Euh… Ce n’est pas possible… Si j’ai pu rentrer dedans c’est que le portail est ailleurs…Où… Qu’il s’est refermé… J’ai juste poussée la porte comme je pouvais pour l’ouvrir et j’ai pu rentrer à l’intérieur sans voir un portail à l’intérieur… Dis-je avec une petite voix.

Cette histoire commençait à m’inquiétée.  Le portail pouvait changer de place ? Je n’en étais plus très sure…  Une idée me vint en tête :

- Peut-être qu’il faut qu’on soit tout les deux pour que le portail s’ouvre de nouveau ?

Bien sur je disais ça en passant outre le détail de la poignée cassé…

- O-on ferait peut-être mieux d'y retourner. Déclarais-je encore un peu hésitante.


(C) Galimybé - Mini BN

════════════════════

Merci à Alysse pour ce kit :3 *câlin*

Cadeaux reçu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5508
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Dim 19 Juil - 15:22

Je continuais à la regarder naïvement, penchant la tête à droite lorsque je remarquai qu’elle semblait paralysée par ce que j’avais dit. Quand elle se mit à s’écrier, mes yeux s’écarquillèrent comme si cela m’avait subitement réveillé. Lorsqu’elle baissa la tête, je me sentis mal pour elle, en même temps inquiet et aussi compatissant. Je ne savais pas vraiment pourquoi est-ce que sa réaction était aussi forte, mais comment pouvait-elle savoir par où nous étions passés pour venir ici ? Comme j’en avais été témoin, elle s’était évanouie pendant notre passage dans le portail. A la sortie du portail, elle était donc tombée dans un rêve relevant sûrement du cauchemar de mes Abysses… de moi. De ce fait, je pouvais comprendre qu’elle aille visiter les alentours mais… comment ? De quelle façon avait-elle ouverte la porte sans utiliser le passage spatio ? Il me semble que pour qu’elle ait réussi cela, la porte devait avoir subie une altération, une modification faisant qu’elle n’est plus la même… Dans ce cas… qu’est-ce qui pourrait avoir…

Je me tenais le menton en regardant le sol, le visage circonspect et réfléchissant. J’aimais plutôt bien les énigmes comme ça ! Alors j’étais en même temps plutôt content !
Sa petite voix me fit alors revenir à la réalité et je pus l’apercevoir paniqué… Un sourire inquiet se glissa sur mon visage, je me rapprochai d’elle et passa alors un bras autour de son cou pour la rassurer. Un sourire confiant vint, et je disais enjoué :

-Ne t’inquiète pas, Haruna ! On trouvera la solution, je le promets !

Après cela, je commençai à entamer le pas vers la petite maisonnette abandonnée. En tout cas, s’il y avait une habitation ici, il y avait des chances pour qu’un village ou peut-être même une ville soit dans les alentours avec un peu de chance. A cette pensée, je fixai le ciel en penchant la tête.
C’est alors que mes yeux revinrent sur la maisonnette… Je fis la remarque à haute voix, pointant du doigt l’objet manquant :

-Oh ! Il n’y a plus de poignet ?

Je n’attendais pas forcément de réponse, c’était une remarque. Nous étions alors face au problème… Je retirai mon bras et croisai les bras, disant pensif :

-On dirait que la porte va s’écrouler.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Haruna Hatsuki

Féminin
Messages : 303
Kamas : 5576
Date d'inscription : 19/01/2014
Humeur : Joyeuse
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Lapine Gourmande ~
Lapine Gourmande ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Lun 20 Juil - 20:13

Le mystère du passage spatio !


Feat Naoto Yukinojo


Je gardais la tête baissée, n’osant pas affronter son regard. Je me sentais honteuse fasse à ma maladresse qui m’avait encore une fois portée malheur. Je sentais de la culpabilité monter en moi. Je regrettais de l’avoir laissée l’espace d’un instant pour explorer ce nouveau lieu.  Je relève subitement la tête lorsqu’il enroula son bras autour de mon cou. Il tenta de me rassurer. Malheureusement je n’étais pas autant enthousiaste que lui. S’il savait que j’ai cassée la poignée…

Nous marchions l’un à côté de l’autre jusqu’à la maison.  Il constata que la poignée n’y était plus. A ce moment là, je n’avais qu’une envie, c’était de courir près d’un arbre et d’y creuser mon terrier pour m’y cacher.  Je reculai un peu puis, tout en jouant avec mes doigts je me mis à parler d’une voix faible :

- Euh… En fait… J’ai un peu trop forcée sur la porte et… J’ai cassée la poignée…

Mes joues étaient enflammée, j’avais trop honte. Une seule phrase vint me traverser l’esprit,  ramenant mes mains devant moi je me baissai à environ 90°degrés devant Naoto.

- J-Je suis désolée ! C-C’est de ma faute si la porte est sur le point de s’écrouler !

Je restais ainsi pendant plusieurs secondes. Je me relève alors timidement  faisant ainsi face à mon ami.  

- Je… A cause de moi le portail… Il n’est plus là…

Je sentais les larmes monter. Je m’en voulais énormément et je ne sais pas ce que je pourrais faire pour réparer ma bêtise… Es-ce que l’on allait rester coincé ici pour toujours ? Non, nous allions forcément trouver une solution ! C’est certain ! Mais… Quoi ?  


(C) Galimybé - Mini BN

════════════════════

Merci à Alysse pour ce kit :3 *câlin*

Cadeaux reçu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5508
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Lun 20 Juil - 22:02

Hum… Peut-être est-ce que parce que la porte est en mauvaise état qu’elle n’est plus considérée une porte ? C’est plutôt logique mais… Euh, comme réparer la porte dans ce cas ? On n’a pas le matériel et je ne connais rien des portes… sauf si en fait, comme j’ai déjà bricolé plein de trucs, j’aurai oublié… c’est gênant.
Toujours une main sous le menton, je sentis mon amie reculer à côté de moi, alors toujours dans la même posture je me tournai vers elle sans réellement prêter attention à son changement d’humeur, je restais simplement pensif. Elle dit alors quelque chose à voix basse que je pus entendre. Mes pensées se figèrent alors… Mes bras tombèrent le long de mon corps… Un silence s’instaura et je me tournai complètement vers elle avant de dire…

-Hein ? T-tu as…

Puis je me pétrifiai subitement, laissant le vent souffler… autour de moi, solitaire dans mon désarroi…
Je la vis ainsi rougir entièrement et s’excuser en s’inclinant immédiatement, me désignant ces faits et… tout ça, elle se sentait coupable.
Tandis que je me retrouvais comme un rocher en érosion, je levai finalement le visage vers le ciel, me grattant l’arrière de la tête, gêné par les circonstances de la situation et en même temps… par la situation en elle-même. Je voyais ce qu’il restait à faire mais… je pense que ça allait être un peu plus difficile que ce que j’avais imaginé. Bon dans tous les cas, les choses se sont réalisées ainsi alors je devais faire avec.
Je me rapprochai néanmoins d’Haruna puis je caressai sa tête pour la réconforter, elle semblait larmoyante mais ce n’était pas grave ce qu’elle avait faite. Je disais le sourire aux lèvres en même temps que mon action :

-Non, ce n’est pas grave ! Pas besoin de t’excuser ! Et puis, ça se répare une porte, non ?

Je la caressai encore un peu, puis j’entendis un fracas… Je tournai la tête vers la porte et… elle venait de s’écrouler par terre. La porte était définitivement cassée.
Je réfléchis alors aux nombreuses possibilités s’offrant à moi. Il fallait réparer la porte et que j’imagine la stratégie la plus rapide pour y parvenir… Je pouvais bricoler la porte aux risques de prendre… Bah euh, plusieurs heures voir plus, ou sinon… ou sinon… je pouvais faire ça. Je pouvais utiliser mes pouvoirs pour réparer la porte, mais… Oui, c’était la façon la plus rapide mais j’avais peur pour elle, surtout que je n’étais pas certain de réussir car je devais utiliser une propriété complexe des Abysses.
Ce qui me gênait néanmoins, c’était que je n’avais pas envie qu’elle revive son trauma à cause de moi, alors… que faire ?

Je détournai les yeux vers Haruna avec inquiétude…

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Haruna Hatsuki

Féminin
Messages : 303
Kamas : 5576
Date d'inscription : 19/01/2014
Humeur : Joyeuse
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Lapine Gourmande ~
Lapine Gourmande ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Mar 21 Juil - 17:45

Le mystère du passage spatio !


Feat Naoto Yukinojo


Comme je m’y attendais, Naoto semblait effaré face à ma déclaration. Il fallait s’y attendre…  J’avais quand même « détruit » le portail… Il posa une main sur ma tête pour me réconforter et tenta de me rassurer en me disant que nous pouvions réparer la porte. Je relève alors la tête pour lui adresser un sourire. Il n’avait pas tord.  Peu à peu, je reprenais espoir même si une question se posait : comment pouvions-nous réparer la poignée sans outil ? Peut-être qu’en fouillant la maison nous trouverons des outils…

Un énorme bruit me fit sursauter. Comme si quelque chose venait de tomber brusquement sur le sol. Je vis alors la porte à terre. Je… C’est parce que j’ai forcée qu’elle est tombée ?! Mais… Si c’était le cas, elle se serrait déjà écroulée… Non ? Je ressentais comme un poids se poser sur mes épaules. Mon visage était surement devenu blanc. Les yeux écarquillés, la bouche grande ouverte, j’observais la porte sans dire un mot.  A ce moment là, je pouvais confirmer que je me sentais au plus mal.

Comme me l’avait dit Naoto, une porte ça se répare alors tout ce qui nous restait à faire c’était de remettre la porte en état avec la poignée.

Je sentais Naoto inquiet, je tentai à mon tour de le rassurer en lui souriant à mon tour.

- Bon… Je suppose que maintenant il nous reste plus qu’à réparer la porte !  Ca ne doit pas être bien compliqué !  Mais avant ça, on aura surement besoin d’outils, il doit y en avoir à l’intérieur !  Commençons déjà par regarder !

Sans attendre une réponse, j’entre dans la maison tout en faisant attention à la porte. Je commence alors à fouiller dans les tiroirs dans l’espoir de trouver quelque chose d'utile.  


(C) Galimybé - Mini BN

════════════════════

Merci à Alysse pour ce kit :3 *câlin*

Cadeaux reçu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5508
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Mar 21 Juil - 20:12

Devrais-je le faire... ou non ? Je-je n'avais pas envie de prendre une décision égoïste et d'emmener mon amie revoir un cauchemar comme celui-ci, mais en même temps je savais que si nous restions amis, un jour elle serait amener à le rencontrer quoiqu'il arrive... mon pouvoir.
Peut-être devrais-je essayer et l'aider à combattre cette peur ? Ou bien peut-être devrais-je faire en sorte de l'aider à tourner la page ? Fuir était-il réellement la meilleure solution pourtant ? Je n'arrivai pas à me décider et... peut-être qu'il n'y avait pas de choix qui s'imposait en réalité. En tout cas, je préfère qu'elle aille mieux... Oui, je préfère qu'elle soit en sécurité...
A ses paroles encourageantes, j'avais pris un instant pour la regarder en silence, sans rien dire ; je finis par la suivre et je commençai à fouiller à mon tour dans la maisonnette.

En y entrant, je tombai sur plusieurs choses. Déjà, il y avait une cheminée, des tables rudimentaires, ainsi qu'un lit double, des armoires en bois, des tapis... mais le tout était usé depuis très longtemps, il y avait beaucoup de poussière, même des insectes qui habitaient ici et des moisissures qui ornaient chacun des objets. C'était ancien, mais j'avais peut-être la possibilité de fabriquer des outils de récupération. Les fenêtres étaient brisées et il commençait à faire sombre... La maisonnette n'avait qu'une unique pièce. Peut-être qu'un simple fermier y avait vécu ?
En observant les alentours, je restai pensif et en même temps inquiet. La même question me tourmentait et je ne savais pas ce que je devais faire exactement... alors je sortis un instant de la maison pour prendre l'air tandis que le Soleil se couchait. C'était la fin de cette soirée et la nuit approchait...
Je m'assis donc contre l'herbe, repliant les genoux contre moi et croisant les bras d'un air de tristesse... et de détermination.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Haruna Hatsuki

Féminin
Messages : 303
Kamas : 5576
Date d'inscription : 19/01/2014
Humeur : Joyeuse
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Lapine Gourmande ~
Lapine Gourmande ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Mer 22 Juil - 19:50

Le mystère du passage spatio !


Feat Naoto Yukinojo


Je commençai ma petite recherche dans toute la maison. Je regarde d’abord sous l’évier, mais à part quelques produits ménagers dont l’intérieur était moisi, il n’y avait pas ce que je cherchais.  Je fouille dans les placards d’à côté. Une horrible odeur me repoussa à continuer mes recherches, enfin je ne comptais pas fouiller à nouveau se placard sinon je risquais de tomber malade.  Je me dirige vers  d’autres meubles  en espérant cette fois-ci trouver mon bonheur.

Malheureusement je finis bredouille.  A part de la vieille vaisselle en porcelaine où des décorations en tout genre, il n’y avait rien d’autre qui pourrait nous servir à réparer la porte.  Je refais tout de même le tour de la maison afin de vérifier que je ne sois pas passée à côté d’une caisse à outil. Mon regard fut soudainement attiré par une petite étagère. Celle-ci était un peu haute pour moi, mais ce n’était pas la hauteur qui allait m’arrêter ! J’utilise la force de mes jambes pour faire quelques bonds en espérant pouvoir voir ce qui se trouvait  sur cette étagère.

Mais je ne voyais rien, je devais être trop loin peut-être ?  Je m’approche un peu et refit un bond. Je ne saurais pas expliquée la façon dont j’ai réussi à faire ça, mais ma tête fut attirée par cette étagère, oui, je me suis prit l’étagère en pleine tête ! En plus de ça, de la poussière était tombée  sur ma tête, je ne suis pas allergique mais je n’avais pas pu m’empêcher d’éternuée. J’essaye de retirer le plus possible la poussière qui s’était posée sur mes épaules et sur ma tête.

- Aie… Tu as trouvé quelque cho- ?

En me tournant je remarque que j’étais seule dans la maison. Intriguée je vais voir dehors. Il était assis sur l’herbe et il semblait triste…  Je m’approche doucement, je pose ainsi mes genoux sur l’herbe pour être à ça hauteur et lui demande :

- Naoto ? Es-ce que ça va ?

Mon visage était marqué par l’inquiétude, es-ce qu’il avait perdu tout espoir de rentrer au pensionnat ?  S-si c’était le cas, je devais faire en sorte de le rassurer !

- N-Ne t’inquiète pas ! On va trouver une solution pour réparer cette porte !


(C) Galimybé - Mini BN

════════════════════

Merci à Alysse pour ce kit :3 *câlin*

Cadeaux reçu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5508
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo] Jeu 23 Juil - 3:45

Je n'avais pas trouvé les mots pour répondre à mon amie, encore une fois. Je restais là, à côtoyer le ciel du regard, sans rien dire. Elle pensait probablement que je m'inquiétais ou que je désespérais aux vues des circonstances de la situation, mais...
Je me balançai alors d'avant en arrière, et tout en observant le ciel, je dis :

-Tu sais, j'aime beaucoup regarder le ciel nocturne ou celui de l'après-midi. J'ai l'habitude de les regarder...

Je détournai le regard sur elle pour dire :

-Une habitude que je n'arrive pas à perdre parce que je me dis que le ciel est le même là où ils sont, et que nous pouvons rester connectés si nous regardons le même ciel, au même moment.

Mon visage se relança vers cet infini :

-Quand j'ai besoin de me détendre ou d'un conseil, je me confie toujours au ciel. A chaque fois, il change ou il redevient le même, c'est étrange... Mais je sais néanmoins que même d'où ils sont, nous resterons amis. Que malgré mon transfert dans le pensionnat d'ici, nous resterons liés.

Je restai silencieux pendant quelques moments, farfouillant le ciel des yeux pour y trouver mon comble. Peut-être une réponse, une question, un choix...
Je me relevai alors, tapotant sur la cuisse d'Haruna et sans détourner les yeux des étoiles, j'ajoutai :

-Je vais réparer cette porte en utilisant mon pouvoir, mais il va falloir que tu te tiennes à distance, ce sera dangereux.

Je désignai une direction devant moi et j'ordonnai :

-A au moins 50 mètres, et il faut que tu n'aies aucun contact visuel avec mon pouvoir, alors tu restas dos tourné là-bas.

Je me dirigeai alors vers la maisonnette, me tenant devant la porte. Je semblai avoir pris du sang-froid, et ce n'était pas complètement faux.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Le mystère du passage spatio [Feat Naoto Yukinojo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» #1 || Fille, 18 ans, Lémure || feat. Naoto Fuyumine
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Passage du 3eme au 4eme Age
» anecdote sur le passage de Napoléon à Buigny-St-Maclou (80)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • Passage spatio-