Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6575
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Jeu 14 Mai - 15:35

~Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ?~
 

Je m'ennuyais... Je n'éprouvais aucuns attrait dans les cours et tout les profs étaient plus ennuyants les uns que les autres. J'avais bien essayer de faire un effort, mais avais vite abandonné en voyant qu'ils n'avaient rien à m'apporter.

Un seul cours m'intéressait vraiment. Celui de théâtre... Ce n'est pas un cours où tu dois apprendre bêtement des formules ou l'histoire de notre chère patrie. Tu dois le vivre. Le théâtre c'est une manière d'être, de sentir, de voir les choses.
Mais qu'est-ce que le théâtre si le professeur était aussi incompétent qu'une moule?

Mais il se trouvait que ce n'était pas le cas. Je pensais que le prof, plutôt jeune par ailleurs, allait encore faire un cours barbant, mais il avait su capter mon attention. Son cours était aussi farfelu que lui, et c'est ça qui m'a plût. Ce n'était pas un vulgaire cours de récitation ou on voit les différents auteurs, metteurs en scène. C'était inattendu.


J'assistais à tout les cours avec des étoiles dans les yeux. Aujourd'hui je me dirigea vers le prof à la fin du cours, décidée à lui faire part de mon admiration et pour, peut être, lui demander des cours supplémentaires. Je pouvais bien essayer !

Je marchais donc d'un pas léger vers l'estrade dès que tout les étudiants fût sortit, Abordant le professeur.

« Bonjour monsieur! Je suis Valériane Sachiko. Je voulais vous dire que votre cours est juste génial! Vous êtes le premier à me faire éprouver de l'intérêt à un cours! » Je dit ça d'un trait en attendant la réaction du prof, espérant qu'il allait lui faire la conversation, et se montrer aussi digne que lors de ses cours.

════════════════════



Dernière édition par Valériane Sachiko le Ven 26 Juin - 23:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Keno Yama
Masculin
Messages : 113
Kamas : 2940
Date d'inscription : 25/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Jeu 14 Mai - 17:09



Aimer le théâtre pour la
matière ou le professeur ?

feat Valériane Sachiko


 Oh quotidien, quand tu nous tiens. Lorsqu'on commence quelque chose, c'est toujours surprenant, mystérieux et attrayant, mais en moins de temps qu'il ne faut pour le remarquer ça devient quelque chose de banal et on le fait sans vraiment faire attention. Et bien le travail, c'est pareil, bien que chaque jour, on fait des choses différentes ayant un rapport commun, ça reste identique.

On me la répété bien des fois, cependant, moi, depuis les quelques mois d'enseignements à Tadakai, je n'ai pas perdu ma fougue et mon envie d'enseigner, ni même mon amusement. Comme mon travail était lié à ma passion, c'était sûrement différent faut-il croire.

En tant que professeur de théâtre, j'avais un emploi du temps semblable à celui d'un professeur de sport. J'avais peu de séances, mais chaque séance durait deux heures et j'avais alors pas mal de temps pour préparer les cours et m'occuper de mon côté.

Aujourd'hui n'était pas différent, quelques heures de cours avec quelques minutes, voir une heure, entre les séances pour se reposer un peu. La seule chose notable dans cette journée fut l'intérêt qu'une élève avait porté à mon corps.

En règle générale, les élèves participent à mon cours, car je fais en sorte d'être plus un passe-temps pour eux qu'une obligation. On s'amuse tous et passe un bon moment, mais l'heure venue de partir, ils partent après un simple "Au revoir" vers leurs autres cours. À vrai dire, c'est assez sympa, car ça nous laisse plus de temps libre à faire ce que l'on veut, mais on ne voit pas l'intérêt des élèves pour la matière, donc des élèves de temps en temps, ça ne fait pas de mal. Car oui, il y a parfois des exceptions qui posent des questions, et bien aujourd'hui, c'était le cas.

Bonjour monsieur! Je suis Valériane Sachiko. Je voulais vous dire que votre cours est juste génial! Vous êtes le premier à me faire éprouver de l'intérêt à un cours!

Je regardais l'élève par réflexe, ou bien par politesse, qui sait. Mais, avant de lui parler, je regardais l'heure sur l'horloge en détournant le regard. Avais-je le temps pour une petite discussion ? Humm.. Oui, j'avais une heure de pause, je pouvais alors discuter. Je m'asseyais sur le bureau où j'avais mon sac tout, juste fermé, posé.

Miss.Sachiko, je suis ravi de l'entendre. Si ma passion peut être transmise à une personne, c'est déjà ça. Même si, envers les autres professeurs, ce n'est pas vraiment très sympa.Je fis un clin d'œil.Mais bon, comme il y a de la passion, je garderais ça pour moi. Portant un autre regard à l'horloge. N'as-tu pas d'autres cours ? Non pas que je veuilles te chasser, mais je ne suis pas bien pour les retards ou les absents. J'étais souriant.


Fiche de liens (c) Miss Yellow

════════════════════


Dernière édition par Keno Yama le Dim 17 Mai - 16:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6575
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Ven 15 Mai - 8:48

~Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ?~
 

Pour moi, tout les cours se ressemblaient... C'était simplement des professeur venus étaler leur connaissance, mais qui ne prête pas vraiment attention à l'élève. Et je ne parle pas des professeurs qui n'exerce que parce qu'ils ne savaient pas quoi faire...

Les journées étaient donc comme une exposition. Des profs qui défilent et on choisi celui qui a le mieux su présenter sa matière.

En allant parler au professeur de théâtre, je n'avais pas du tout envisager la possibilité que je puisse le déranger. Je suivis son regard vers l'horloge et comprit qu'il allait me poser la tragique question du cours d'après.

« Miss. Sachiko, je suis ravi de l'entendre. Si ma passion peut être transmise à une personne, c'est déjà ça. Même si, envers les autres professeurs, ce n'est pas vraiment très sympa. Mais bon, comme il y a de la passion, je garderais ça pour moi. N'as-tu pas d'autres cours ? Non pas que je veuilles te chasser, mais je ne suis pas bien pour les retards ou les absents. »

Un professeur au grand cœur ! Je lui sourit pour répondre à celui afficher sur on visage.

« Non. Ne vous inquiétez pas ! Mon cours de biologie est annulé car la professeur est tombé malade par un malheureux hasard. »

Je lui fit un clin d’œil. Non je n'étais en rien responsable de l'absence du professeur, mais c'était agréable de savoir que je pouvais profiter d'une heure tranquille.

« Et je voudrais bien m'excuser pour les autres professeur mais c'est vrai... Vous devriez leur donner des cours pour qu'ils apprennent à rendre un cours intéressant ! »

Je n'osais pas trop m'asseoir, alors resta debout, les mains croisées dans le dos, un grand sourire affiché. Je le dévisagea en le voyant plus près et risqua une question.

« Dites moi monsieur... Sans paraître désinvolte, pourquoi avait vous choisi de devenir professeur ? Non pas que je trouve que vous devriez arrêter ! » Je secoua la main droite en signe de désapprobation « Mais je vous trouve tellement différents des autres ! » 

════════════════════



Dernière édition par Valériane Sachiko le Dim 17 Mai - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Keno Yama
Masculin
Messages : 113
Kamas : 2940
Date d'inscription : 25/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Sam 16 Mai - 10:22



Aimer le théâtre pour la
matière ou le professeur ?

feat Valériane Sachiko


Cette fille, Valériane, semblait très à l'aise lorsqu'elle m'adressait. Non pas que ce soit un mal, bien au contraire, c'est juste que lorsqu'on est prof, nos élèves sont souvent assez "intimidés" et n'osent pas parler avec nous naturellement comme ils le feraient avec leurs amis. Après tout, c'est normal et respectable, mais moi, je n'aime pas bien ça, alors ça me faisait plaisir de voir une différence, même si ce n'est pas cela qui allait changer ma journée, il faut bien relativiser les choses. Enfin bref, revenons en à la discussion.

Non. Ne vous inquiétez pas ! Mon cours de biologie est annulé car la professeur est tombé malade par un malheureux hasard.

Il est vrai que j'en avais entendu parler en salle des profs, même si je n'y avais pas vraiment porté attention. Disons que je paraissais assez particulier comme professeur par rapport aux autres et surtout que je ne passais que peu de temps dans cette salle. Je préférais travailler mes cours chez moi quand salle des profs et comme j'avais souvent des pauses à des moments totalement différents des autres, je n'étais pas bien habitué à leurs parler. Mais avec le peu de temps que j'y passais, j'entendais tout de même leurs discussions, ainsi que les rumeurs sur les professeurs ou bien sûr les élèves. En salle des profs, on n'entendait pas mal parler de groupe d'élèves provocateurs. Je m'en fichais pas mal de ça aussi à vrai dire, je n'avais aucun problème avec mes cours, alors bon. Si je devenais responsable d'élève, je changerais, mais comme ce n'est pas le cas, je ne peux que parler pour mon cours et n'est qu'une petite voix lors des réunions.

Et je voudrais bien m'excuser pour les autres professeur mais c'est vrai... Vous devriez leur donner des cours pour qu'ils apprennent à rendre un cours intéressant !


J'eus presque un rire. Cette fille était vraiment ... Particulière ? Oui, c'est ça, particulière ! Et elle ne s'interdisait rien ou alors elle avait juste confiance en moi. Je ne sais pas trop, mais ça restait tout de même téméraire de critiquer les collègues d'un prof. Tant qu'aucun ami n'était concerné et ce n'était pas le cas, je m'en fichais. En fait, même si elle me critiquait, je m'en ficherais pas mal, je la punirais pour rire, mais à part ça, ça ne me touche pas plus que ça. Mais je dois dire qu'au fond, j'étais hésitant, j'avais bien envie de m'amuser à la taquiner, mais finalement, je restais assis à voir ce qu'elle dirait d'autre.

Dites moi monsieur... Sans paraître désinvolte, pourquoi avait vous choisi de devenir professeur ? Non pas que je trouve que vous devriez arrêter ! Mais je vous trouve tellement différents des autres !  

À cette question, je décidai de m'amuser. Je me levais alors brusquement tout en prenant un air énervé et une voix qui allait bien avec.

Vous, demoiselle, vous dépassez les bornes ! Critiquer tantôt mes collègues, tantôt mon travail ! Qui êtes-vous donc pour critiquer ?! Je vais vous traîner jusqu'à directrice et fissa et on verra ce que vous direz !

À la manière de le jouer, je trouvais que ça faisait assez vrai et je souriais alors, mon visage passant alors d'un extrême à l'autre, tout en me rasseyant.

C'est très simple, si j'ai décidé de faire ce métier, c'est parce que j'adore le Théâtre et j'aime aussi tous sports artistiques, sans oublier cette académie où j'ai passé pas mal d'années. J'aurais pu devenir acteur amateur, mais je trouvais plus amusant de partager ma passion avec des élèves. Et puis, c'est un beau métier, on s'y amuse, je continue de vivre ma passion, on a des vacances, beaucoup de temps pour soi et on est pas mal payé. Que demander de plus ?

Une question me vient alors à l'esprit et je ne pouvais m'empêcher de lui poser, après tout, j'avais répondu à la sienne, elle pouvait bien répondre aux miennes.

Mais bon, on sait qu'on fait bien son métier seulement quand le but est accompli. Quand je vois mes élèves participer et s'amuser, je me dis que j'y arrive. Mais toi, alors, qu'est-ce que tu aimerais faire ? T'as une idée de métier ?

Bien que ce ne fût pas à moi de le demander, mais plutôt son professeur principale, j'étais intéressé par l'idée de le découvrir.

Fiche de liens (c) Miss Yellow

════════════════════


Dernière édition par Keno Yama le Dim 17 Mai - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6575
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Dim 17 Mai - 15:03

~Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ?~
 

Le professeur était vraiment particulier et je ne fut pas déçue. Je ne peux pas dire que j'avais un « don » pour savoir si j'allais m'entendre ou non avec quelqu'un, mais depuis toute petite je suis mon instinct, et la première impression est rarement trompeuse. Je me gardais bien de dire à la personne le première impression que j'avais eu sur elle. Même si j'avais une mauvaise impression, je me forçais à faire un effort et de ne pas paraître désinvolte. Car même si la première impression est rarement trompeuse, elle l'est parfois !

J'observais le visage du professeur alors que je parlais, et ne su vraiment déchiffrer ce qu'il pouvait penser. En réfléchissant, je vis que mes propos pouvaient être pris de travers. Je ne voulais pas le critiquer mais le féliciter. Je m'expliquerai si jamais il ne comprend pas…
D'un coup, le professeur se leva. Je suis prise de sursauts et papillonades yeux, ne comprenant d'abord pas ce qu'il se passait.

Vous, demoiselle, vous dépassez les bornes ! Critiquer tantôt mes collègues, tantôt mon travail ! Qui êtes-vous donc pour critiquer ?! Je vais vous traîner jusqu'à directrice et fissa et on verra ce que vous direz !

Je le regarda un instant, pas vraiment sûr de ce qu'il voulait en faisant ça. Puis j’explosai de rire. Il avait l'air tellement sérieux que je ne pût m'empêcher de trouver ça un peu trop poussé. Puis son visage redevient doux et souriant d'un instant à l'autre. Il n'y avait pas à dire, il était vraiment doué. Il ne laissa même pas un petit signe lui échapper.

C'est très simple, si j'ai décidé de faire ce métier, c'est parce que j'adore le Théâtre et j'aime aussi tous sports artistiques, sans oublier cette académie où j'ai passé pas mal d'années. J'aurais pu devenir acteur amateur, mais je trouvais plus amusant de partager ma passion avec des élèves. Et puis, c'est un beau métier, on s'y amuse, je continue de vivre ma passion, on a des vacances, beaucoup de temps pour soi et on est pas mal payé. Que demander de plus ?

Il avait la passion de la matière et de l'école. Je trouve ça très honorable. Si il arrive à allier passion et travail, j'espère vraiment pouvoir devenir comme lui. Même si j'ai toujours penser que les professeurs n'était pas vraiment bien payés mais je constate que non. Si cela lui permet de vivre de sa passion, j'espère assister à ses cours aussi longtemps que je le pourrais.

Vous avez presque failli m'avoir avec votre menace monsieur ~

Je lui fit un grand sourire en hochant la tête, me balançant sur mes pieds.

Mais bon, on sait qu'on fait bien son métier seulement quand le but est accompli. Quand je vois mes élèves participer et s'amuser, je me dis que j'y arrive. Mais toi, alors, qu'est-ce que tu aimerais faire ? T'as une idée de métier ?

C'est vrai que même si ses cours sont passionnants pour moi, je connais beaucoup d'étudiants qui n'y prêtaient pas autant d'attentions. Je ne peux pas vraiment juger les autres élèves pour ça. Si il trouve que son but est accomplit en participant, je devrais participer un peu plus plutôt que de juste regarder le cours avec admiration.
Je fronça les sourcils et réfléchit. Je n'avais jamais vraiment penser à ce que je voudrais faire plus tard…

Je ne sais pas vraiment. J'aime le théâtre aussi, mais je ne voudrais pas en faire mon métier… Enfin peut être pas. Je ne sais pas vraiment ce que me réserve le futur, mais j'espère qu'il sera aussi heureux que le votre peut l'être. Tout ce que ce que je souhaite c'est de faire quelque chose qui me plaît et qui me permette de gagner ma vie. Tout comme vous !

Je lui fit un grand sourire témoignant de la véracité de mes propos.

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Keno Yama
Masculin
Messages : 113
Kamas : 2940
Date d'inscription : 25/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Dim 17 Mai - 19:52



Aimer le théâtre pour la
matière ou le professeur ?

feat Valériane Sachiko


Souriante et riante, ouais, une élève bien à l'aise. Elle en restait tout de même une élève et ça, ça pouvait se voir par rapport à ses pensées d'avenir. À l'heure actuelle, elle semblait assez perdue et ne se projetait que peu dans le futur. Elle ne savait pas ce qu'elle voulait faire plus tard, mais bon, c'était généralement le cas des gens de cette taille. Au final, je m'en fiche bien, en fait, des autres. Je lui parlais juste parce qu'elle était venue me voir et que je n'avais rien à faire. C'était, humm, de la politesse ? Ouais, c'est tout à fait ça et rien de plus.

Je ne parlais pas beaucoup aux autres de manière amicale, mais plus professionnelle, mais ça ne me gênait pas. En fait, je ne cherchais pas à me faire d'amis pour l'instant. Peut-être que plus tard, je le ferais, mais pour l'instant, je suis bien comme ça. Après tout, ce n'est que ma première année ici et j'ai encore des tas d'années à travailler ici et je changerais forcément avec le temps.

Mes yeux quittaient le regard de la Miss pour se rediriger, encore une fois, vers l'horloge. Le temps passait assez rapidement. On avait beau avoir discuté peu de temps, ça faisait déjà une petite dizaine de minute. Et pourtant, on n'avait pas dit grand chose. C'est vrai que quand j'étais plus jeune, avec mes amis, le temps passait bien plus rapidement en discutant qu'en glandant. Comme je n'avais rien d'autre à faire que de glander, je décidais de continuer à discuter avec elle. Après tout, ça ne faisait pas de mal de temps en temps de discuter, même si ce n'était qu'avec une élève. J'accrochais alors un sourire sur mon visage et continuais.

Tu trouveras bien un jour, mais bon passons ! Après tout, je ne tiens pas à t'embêter avec les histoires d'avenir, de métier et tout ce qui va avec. J'ai été jeune et je sais que les professeurs principaux et les conseillers d'orientation sont déjà assez chiants avec cela, donc je ne vais pas rajouter une couche à cela. Surtout que je m'en fiche pas mal, ça ne m'empêchera pas de dormir de ne pas savoir ce que mes élèves comptent faire, tant qu'ils le font.

Pour pas que ça fasse trop "méchant", j'avais pris un ton doux. Si ça ne lui plaisait pas, bah ce n'était pas grave pour ma part. En plus, si ça ne lui plaisait pas et bah, j'aurais fait autre chose et basta. Comme je ne savais pas quoi dire, je décidais de parler un peu d'elle.

Alors, à part ça, qu'est-ce que t'aimes faire ? Quelles sont tes passions ?




Fiche de liens (c) Miss Yellow

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6575
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Lun 18 Mai - 19:06

~Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ?~
 

Le professeur était vraiment gentil. Il parlait avec moi et même si je ne savait pas si c'était par politesse ou parce qu'il était vraiment intéressé par ce que je disait ou non mais je m'en fichais parce que j' appréciais le moment présent. Il représentait une figure pour moi et j’espérais bien qu'il ne me trouve pas un peu trop insolente. Mais peut-on regretter qu'une élève soit intéressée par un cours ? Je trouve que cela était même plutôt flatteur pour un professeur. Mais ce professeur avait l'air différent alors je ne savais pas si il l'avait bien pris.

Il regarda l'horloge et je me demanda si c'était parce qu'il se demandait quand est-ce que j'allais enfin décider à partir ou juste parce qu'il avait un autre cours après. Je regardai à mon tour et vit que cela faisait déjà bientôt un quart d'heure que le cours était fini, et me fit la remarque que le temps était passé plutôt rapidement. Mais le temps passe plus vite en parlant. Je risqua un petit coup d’œil vers le professeur pour voir s'il était ennuyé de sa présence. Après tout je lui avait un peu imposer cette conversation.

Voyant le professeur sourire, je lui tendit un grand sourire en échange. Il avait l'air de vouloir continuer a conversation ce qui me rendit contente. J’essayai de paraître un peu plus mature, pour ne pas passer pour une enfant insolente à ses yeux. Prenant tout les cours de bonne manière que le club d'art japonnais avait pu m'enseigner, je souriais toujours.

Tu trouveras bien un jour, mais bon passons ! Après tout, je ne tiens pas à t'embêter avec les histoires d'avenir, de métier et tout ce qui va avec. J'ai été jeune et je sais que les professeurs principaux et les conseillers d'orientation sont déjà assez chiants avec cela, donc je ne vais pas rajouter une couche à cela. Surtout que je m'en fiche pas mal, ça ne m'empêchera pas de dormir de ne pas savoir ce que mes élèves comptent faire, tant qu'ils le font.

Je ne pu m'empêcher des lâcher un rire. Intéressant. Ce professeur était vraiment très intéressant ! Loin de moi l'idée qu'il était désinvolte, mais sa réaction m'a tellement surprise que le rire vint de lui même.

Pardon… Mais c'est un peu vrai et je vous en remercie.

Politesse oblige, je m'excusais de rire alors qu'il n'y avait apparemment aucunes raison valable pour. Après tout il n'était pas dans ma tête et ne pouvait savoir ce que je pensais. Son ton assez doux prouvais toute sa bonne foi.

Alors, à part ça, qu'est-ce que t'aimes faire ? Quelles sont tes passions ?

Il engagea la conversation en posant des question. Je croisais mes bras sur mon ventre pour réfléchir. Il allait encore me prendre pour une idiote si je lui disais vraiment toutes mes passions. Je tente alors un jeu de mot.

Oui c'est un fruit que j'adore !

Pitié, pendez moi… Je garde ma posture pour faire comme si de rien était et continue sur ma lancée pour ne pas lui laisser le temps de réfléchir et pour faire comme si je n'avais rien dit.

J'aime bien aller à mon club d'art japonnais ne serais-ce que pour porter le Hômongi (yukata pour la cérémonie du thé). Mais ce que j'aime aussi ce sont les siestes que je fais avec George. Enfin lui il préfère lire dans son coin mais c'est plutôt agréable de pouvoir le serrer contre moi en m'endormant.

Toujours un grand sourire affiché sur mon visage, je hoche la tête pour acquiescer.

Et sinon je me cultive assez en lisant beaucoup pendant les cours. Ce que je préfère ce sont les livres fantastiques ou les pièces de théâtres telles que celle d'Artaud, mais aussi plus classiques avec du Molière ou Shakespeare. Et je ne dit jamais non à un gâteau ou n'importe quelle sucrerie.

Je fit un clin d’œil et pencha la tête sur le côté.
Et vous ?

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Keno Yama
Masculin
Messages : 113
Kamas : 2940
Date d'inscription : 25/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Lun 18 Mai - 20:56



Aimer le théâtre pour la
matière ou le professeur ?

feat Valériane Sachiko


Avant de répondre à ma question, elle s'essayait à un peu d'humour. Ce n'était pas vraiment très poussé, on aurait plutôt dit l'humour d'un adolescent, enfin, rien d'anormal, elle en était une après tout. Je ne rigolais pas vraiment, mais je fis un grand sourire. Disons que si je souriais, c'est parce que ça me rappelait moi. Moi et mes amis, quand on était à Tadakai nous aussi. De l'humour, on en mangeait à toutes les sauces, alors ça faisait du bien de s'en rappeler, on se sentait rajeunir, bien que je ne dise pas être vieux pour autant, bien au contraire, hein. Elle ne semblait pas vraiment fière et passait rapidement sur la réponse à ma question, ou plutôt mes questions.

J'aime bien aller à mon club d'art japonnais ne serais-ce que pour porter le Hômongi. Mais ce que j'aime aussi ce sont les siestes que je fais avec George. Enfin lui il préfère lire dans son coin mais c'est plutôt agréable de pouvoir le serrer contre moi en m'endormant.

Une question me titillait alors la langue. Je l'avais bien écouté et je ne voulais pas l'interrompre, comme je me sentais bien. Après tout, elle semblait bien gentille cette demoiselle, j'avais envie de faire plus ample connaissance, bien sûr, c'était pour le travail... Du moins, c'est ce que je dirais si on me le demandait, même si c'était totalement faux. Je trouvais juste cette fille sympa. Elle continuait donc dans sa lancée après un petit hochement de tête.

Et sinon je me cultive assez en lisant beaucoup pendant les cours. Ce que je préfère ce sont les livres fantastiques ou les pièces de théâtres telles que celle d'Artaud, mais aussi plus classiques avec du Molière ou Shakespeare. Et je ne dit jamais non à un gâteau ou n'importe quelle sucrerie. Marquant une légère pause suivit d'un clin d'oeil, elle finissait. Et vous ?

Tient, c'était donc à mon tour. C'était venu plus rapidement que prévu. Je comptais lui répondre, bien évidemment, mais avant cela, je voulais savoir une chose et je lui demandais alors.

Dite moi donc, avant que je ne vous réponde. George, est-ce votre petit ami?

Après sa réponse, j'étais prêt à répondre, même si sa réponse fut bien différente de ce que je pensais, il fallait bien que je continue.

Et bien, de mon côté, je ne vais pas beaucoup te surprendre. Ce que j'aime faire, c'est du Théâtre, dans un premier temps, mais surtout pratiquer des sports artistiques tels que la danse ou bien le patinage. J'affectionne ces deux sports comme aucun autre. Après, en dehors de ça, j'aime bien me reposer par ci et par là. Et j'aime aussi discuter. Après tout, si je n'aimais pas ça, je ne serais pas là avec toi, mais plutôt en train de me reposer dans un coin calme.

Je marquais une petite pause afin de réfléchir à une autre chose que j'aurais pu lui demander. La pause fut très rapide, car je trouvais rapidement ce que j'allais lui demander après avoir repensé à George.

Alors, si George n'est pas ton petit copain, qui est-il ? Tu dois bien en avoir un avec ta gentillesse et ta douceur.

Je sentais que c'était dit assez bizarrement, mais bon, je n'étais pas du genre à garder les choses pour moi, alors aussi bizarre soit-il, je comptais le dire.

Fiche de liens (c) Miss Yellow

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6575
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Lun 18 Mai - 21:56

~Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ?~

Je remarqua que le professeur fit un petit sourire en entendant ma blague. Je fut soulagée et me détendit un peu plus. Disons que je ne suis pas une flèche question humour, mais je ne me gène pas de sortir une petite blague de temps en temps, ce qui me vaut un regard plein de tristesse venant de George d'ailleurs…

Il écouta tout ce que je lui ai avoué, ayant un petit air intrigué sur le visage. Si ce que je racontais l'intéressait, c'était tant mieux. Je ne voulais surtout pas qu'il me trouve inintéressante. Je savais comme c'était ennuyant d'écouter quelqu'un parler de choses qui ne nous intéresse nullement.

Dite moi donc, avant que je ne vous réponde. George, est-ce votre petit ami?

Je fut un peu surprise de la question et resta un moment silencieuse avant de secouer les mains en signe de négation.

Oh non bien sûr que non !

Je rit alors que le professeur partit dans son explication sans me laisser le temps de m'expliquer sur ma petite créature. Il est vrai que ce que j'avais dit portait à confusion et je continuais de rire intérieurement, imaginant ce que cela aurait pu donner.

Le professeur expliqua qu'il aimait le théâtre, ce qui ne me surpris pas, comme il l'avait dit précédemment. Il aimait la danse et la patinage artistique. Cela me surpris un peu et je crois qu'il pu le lire sur mon visage. Même si il est vrai que c'est très beau à regarder, je ne peux cacher que j'ai toujours trouver les costumes de patinage artistique un peu trop flashy… À croire qu'ils sont obligés de porter du fluo et des strass pour se distingués sur la glace blanche… Je me gardais bien cette réflexion et me contenta de hocher un peu la tête avec un grand sourire. Il expliqua qu'il appréciait aussi se reposer dans un endroit calme.

Si vous chercher des endroits calmes pour faire la sieste, je peux vous en donner pleins ! Même si je pense que depuis le temps que vous êtes à Tadakai vous devez sûrement en connaître plus que moi…

Il fit une petite pause pendant laquelle je réfléchit à la prochaine question que j'allais lui poser. Mais avant même que je ne parle, il posa une question revenant un peu plus haut dans la conversation.

Alors, si George n'est pas ton petit copain, qui est-il ? Tu dois bien en avoir un avec ta gentillesse et ta douceur.

Je devint pivoine et rigola nerveusement. Sifflant dans mes doigts je réveilla la petite créature endormie au fond de l'amphithéâtre, qui se dirigea vers moi afin que je le prenne dans mes bras.

George est mon familié. Un petit manchot adélie sertit de magnifiques cornes. Et non je n'ai pas de petit ami… Vous trouvez ça bizarre ? Je ne sais pas si je les fait fuir ou bien si je ne le intéressent juste pas, mais je n'ai personne occupant cette place dans ma vie en ce moment… Mais vos compliments me vont droit au cœur.

Je fit un grand sourire au professeur, Heureuse des compliments qu'il m'avait fait, alors que George prenait encore sa tête blasée, après avoir lancer au professeur un regard de défi pour voir s'il me voulait du mal, comme il le faisait si bien dès que je me mettais à faire n'importe quoi.

Mais et vous ? Un jeune professeur plein de vigueur, aussi intéressant et drôle tel que vous doit forcement avoir une dulcinée.

Je dit ça un peu gênée et peureuse de la manière dont il allait l’interpréter, mais c'était ce que je pensais, et lui ayant été honnête, je me devais d'être honnête en retour.

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Keno Yama
Masculin
Messages : 113
Kamas : 2940
Date d'inscription : 25/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Mar 19 Mai - 17:52



Aimer le théâtre pour la
matière ou le professeur ?

feat Valériane Sachiko


Je fus assez surpris. En effet, elle disait ne pas avoir de petit-copain. Elle disait ne pas les intéresser ou les faire fuir. Je ne la connaissais que peu, mais je la trouvais assez charmante au premier abord, alors si les autres ne pensaient pas pareil, il pourrait y avoir deux possibilités à ça.

La première étant que mes goûts ne soient pas universels, ce qui est bien vrai, mais au point de négliger une jolie fille, ça me semblait quand même gros.
La seconde, c'était tout simplement que je ne connaissais qu'un détail d'elle et qu'en réalité, elle était assez différente de la fille que je voyais actuellement. C'était ce qui semblait le plus probable. Mais pourtant, je la voyais mal jouer un rôle avec moi.
Enfin, bref, elle continuait sans que je ne dise grand chose.

Mais et vous ? Un jeune professeur plein de vigueur, aussi intéressant et drôle tel que vous doit forcement avoir une dulcinée

Avec une douce voix, ça semblait fort sympathique. Ça ressemblait pas mal à un compliment. Mais non, ce n'était pas le cas, je n'avais pas de fille qui partageait ma vie, ou bien dulcinée, comme elle aimait l'appeler. J'avais le choix dans ce que je pouvais lui dire. Lui expliquer les "raisons", mais aussi répondre à sa longue prise de parole précédente. Tout en restant sur mon bureau, je commençais alors par parler de moi et décidait de parler d'elle après.

Moi non plus, je n'en ai pas. Après tout, j'ai beau être resté des années ici pendant ma scolarité, pendant ces dernières années, j'ai quitté ce lieu et me suis concentré sur mes études. Alors maintenant que je suis revenu, je n'ai que peu de connaissance. Donc une personne comme ça, encore moins.

Ça semblait assez clair et rapide, je ne voyais donc pas grand chose à y rajouter. Je passais alors à autre chose. Enfin, en réalité, je revenais plutôt sur ce qu'elle avait dit il y a peu. Pour ça, je me levai et m'approchais d'elle afin de mieux la voir. Je me plantai à un mètre d'elle, voir peut-être moins et la scruter. Elle était assez mignonne vue de près et je décidais alors de commencer par là d'un ton doux.

Trouvé, ça bizarre ? En effet. T'es plutôt mignonne et tu sembles gentille, du moins, c'est ce que j'ai cru comprendre, alors bon, je trouve ça bizarre. Moi, j'aurais cherché à sortir avec toi si j'avais ton âge.

Fiche de liens (c) Miss Yellow

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6575
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Jeu 21 Mai - 22:43

~Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ?~
 

Je ne jouais pas avec lui, ni même l'avais aborder pour un quelconque chantage. Je voulais en savoir plus, je pensais que l'on pouvait avoir beaucoup en commun et me demandais si il pouvait devenir quelqu'un de confiance. Il eu l'air surpris de ma déclaration, mais je restais moi même avec un grand sourire, les joues un peu rouges.

Il expliqua qu'il n'avait personne parce qu'il s'était concentrer sur ses études, ce qui me paru effectivement normal. Je fis une tête un peu triste quand il me dit qu'il n'avait pas beaucoup de connaissances. Je serra George contre moi. C'était dommage qu'il n'ai  pas vraiment garder des relations proches avec ses amis. Mais j'étais mal placée pour parler alors je me contenta de lui faire un sourire tendre pour lui montrer que ce n'était pas grave.

Après tout je ne savais même pas si il le regrettait ou non. J'avais cette mauvaise manie de présumer les choses… Mais ça m'allait parce que je préférais réconforter les gens que de les engueuler.

D'un coup il se rapprocha de moi. Je rougis et balbutia des mots incompréhensibles. C'était d'ailleurs plus de petits sons que des mots. Il me scrutait et 'en profita pour le détailler aussi d'un peu plus près. Il était vraiment mignon pour un professeur.

Trouvé, ça bizarre ? En effet. T'es plutôt mignonne et tu sembles gentille, du moins, c'est ce que j'ai cru comprendre, alors bon, je trouve ça bizarre. Moi, j'aurais cherché à sortir avec toi si j'avais ton âge.

Il faisait allusion à ma réponse précédente. Je sourit un peu gênée. Ses compliments m'allaient droit au cœur, mais je ne savais vraiment comment réagir.

Me… Merci. Dommage alors !

Je tentais une petite blague, en tout cas j'essayais de me convaincre que s'en était une. Je fit un grand sourire.

Et si j'étais adulte j'aurais tenter de vous approcher directement aussi !

Son ton extrêmement doux m'avait un peu chambouler mais je repris mes esprits et pris un ton le plus doux possible pour lui répondre, toujours un petit sourire aux abonnés présents.

Mais bon professeur… C'est bien de rassurer les élèves, mais essayez d'être réaliste !

Je ne sais pas pourquoi je dis ça mais je trouvais impossible qu'il puisse me trouver mignonne. Je tira un peu la langue et me recula un peu en posant George par terre. Je regarda l'horloge et vu qu'il me restait une demie heure avant de devoir aller à mon prochain cours. J'hésitais à lui proposer quelque chose.

Et si on jouait une petit scène pendant les 30 minutes qu'il nous reste ? Enfin je peux faire une pièce toute seule mais vous me conseillerez. Enfin si vous voulez... 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Keno Yama
Masculin
Messages : 113
Kamas : 2940
Date d'inscription : 25/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Ven 22 Mai - 19:04



Aimer le théâtre pour la
matière ou le professeur ?

feat Valériane Sachiko



Je la regardais attentivement pour voir sa réaction. Elle sourit dans un premier temps, puis elle répondit timidement en me remerciant. Avais-je dit quelque chose que je n'aurais pas dû dire ? Je ne sais pas vraiment, c'est probable. Après tout, je ne réfléchis pas toujours avant de dire quoi que ce soit, alors je peux dire des choses qui ne sont pas toujours les bienvenues. Même si là, je n'avais pas l'impression d'avoir dit une quelconque stupidité, c'était juste ce que je pensais que je disais.

Et si j'étais adulte j'aurais tenter de vous approcher directement aussi !Mais bon professeur… C'est bien de rassurer les élèves, mais essayez d'être réaliste !

La première phrase me semblait être dite dans le but de rigoler et de placer un petit compliment. Je ne compris cependant pas la suite. Être réaliste ? Je trouvais cela méchant. Était-elle en train de me dire que je n'aurais pas eut la moindre chance ? Auquel cas, la phrase d'avant n'était donc pas un rapide compliment. Ça me semblait assez méchant comme interprétation et comme elle était gentille, ça se contredisait. Alors, je me dis que je devais avoir compris la chose d'une mauvaise manière, ça devait être ça. Pendant que je pensais, je n'avais pas fait attention, mais elle avait reculé. Ce n'était qu'un léger détail, mais ça me fit me re concentrer sur la conversation et quitter mes pensées.

Et si on jouait une petit scène pendant les 30 minutes qu'il nous reste ? Enfin je peux faire une pièce toute seule mais vous me conseillerez. Enfin si vous voulez...

Ça me semblait être une proposition intéressante, inattendue, mais tout de même intéressant. Même si ça restait logique, elle venait voir son prof de théâtre après un cours, ce n'était pas pour faire un pique-nique, mais pour parler Théâtre. Ça m'intéressait pas mal. Je regardais l'horloge, 30 minutes, oui, il devrait y avoir assez de temps pour juger sa prestation. Sans mot, je me retournais vers mon sac et le soulevais, on aurait pu croire que je m'apprêtais à sortir, mais non. Je l'ouvris et sortis ma pochette et les feuilles pour le prochain cours, pour les 3èmes années. Je lui tendis mon exemplaire.

Je t'écoutes. Je te dirais ce qui ne va pas.

Je la fixais alors, très attentif.


Fiche de liens (c) Miss Yellow

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6575
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Jeu 28 Mai - 22:46

~Aimer le théâtre pour la
matière ou le professeur ?~
 

Je senti que ma phrase avait perturbée le professeur. Je ne savais pas ce qu'il pouvait bien en penser, mais je remarqua qu'il semblait perdu dans ses pensées.

Peut être que je n'aurais pas dû dire ça, mais c'est ce qui m'avait semblé le plus juste à dire, étant donné que je ne me pensais pas du tout aussi mignonne qu'il le disait. Je ne voulais pas relancer sur ce sujet de peur de le déstabiliser encore ou de peur qu'il comprenne mal quelque chose.

Il s'était avancé pour fouiller dans son sac et je me demanda s'il comptait partir, mais il se contenta de sortir un feuille pour me la tendre. Il s'agissait d'un exemplaire de Dom Juan, célèbre pièce de Molière.

Je t'écoutes. Je te dirais ce qui ne va pas.

Je tendis la main pour attraper la feuille et lu rapidement le texte avant de le regarder un peu gênée. Je ne savais pas si je devais faire la mise en scène directement ou juste lire le texte à l'italienne. Je me lança dans la lecture, en faisant seulement quelques gestes de la main.

Spoiler:
 

La scène qu'il m'avait passée était celle de la tirade de Dom Juan dans l'acte 1 scène 2. C'était une tirade un peu compliquée à jouer et je pensa que j'aurais préférer jouer le rôle de Sganarelle mais on ne fait pas toujours ce qu'on veut.

Je lisait le texte en me tenant droite, mettant le mieux possible les intonations où il le fallait, respectant les virgules et autres ponctuations. Arrivée au milieu, je me rendis compte que le texte était vraiment lourd alors ma voix baissa doucement, avant de me reprendre et de nouveau articuler clairement.

Je jetai un rapide coup d’œil au professeur, et remarqua qu'il me regardait. Je me sentit un peu gênée d'être observée comme ça et rougit légèrement. Je n'avais vraiment pas l'âme d'une actrice car j'étais vraiment gênée d'être observée par les gens. Mais je me repris tout de suite car c'était normal qu'il me regarde ! Qu'est-ce que je pouvais être bête. Bien sûr qu'il me regardait, il jugeait ma prestation et uniquement ma prestation. Enfin j’espérais.

Arrivée à la fin du texte, je regarda le prof pour attendre ses commentaires.

Alors monsieur ?

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Keno Yama
Masculin
Messages : 113
Kamas : 2940
Date d'inscription : 25/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Sam 30 Mai - 13:18

Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur?


Elle fut étonnée, bien comme je le pensais, elle devait croire que je désirais partir avec mon sac au lieu de rester, mais non ! Elle prit la feuille, sans particulière assurance. Depuis quelques minutes, elle semblait être devenue un peu plus timide. Était-ce la conversation qu'on avait vue précédemment qui lui avait fait se sentir bizarre ? Ne voulait-elle pas savoir que je la trouvais mignonne ? Possible. C'est vrai que ce n'était pas quelque chose que je devais dire à une élève, enfin, je crois. Mais après tout, je faisais ce que je voulais et je verrais bien ce qui se passerait, non ?

En tout cas, elle ne commença pas de suite, elle regardait d'abord un peu la feuille. Elle devait surement lire le texte pour se le mettre un peu en tête et pouvoir le remodeler à sa sauce. Puis, d'un coup, elle commença. Je la regardais alors très attentivement et fis preuve de professionnalisme. J'observais sa façon de faire un peu comme si je devais la noter après, sauf que là, c'était juste pour lui donner des conseils. Elle lisait alors pas mal. Son respect du texte, des notes de ponctuations, ainsi que des intonations, étaient pas mal. Elle eut cependant un premier petit moment de faiblesse au milieu du texte. En effet, le texte n'était pas l'un des plus courts et du coup, il fallait bien faire attention à ne pas se fatiguer trop rapidement, un peu comme une course. Cependant, elle se reprit très rapidement, ce qui fut très bien.
 
Et il y eut un second moment de mou. Ce fut quand elle leva les yeux pour me voir. Elle rougissait et avait un air un timide bien mignon, mais ça s'était donc senti sur sa lecture, même si je dois avouer que ce que j'en ai le plus retenu, c'est qu'avec cette expression, son visage était bien mignon. Puis, après quelques secondes, elle reprit et continua jusqu'à la fin du texte. Je ne la quittais toujours pas des yeux.

Alors, Monsieur ? Demanda-t-elle.

Je ne répondis pas de suite, non, en effet, j'étais ailleurs. Je me perdais dans de stupides réflexions tout en la regardant.

C'est pas mal. Tu as un bon respect de l'intonation, ainsi que de la ponctuation. Les critiques que je pourrais faire, c'est que tu as, surement, mal jugé le texte et t'es alors fait surprendre par la longueur. Ce qui a alors causé un léger changement de rythme, mais tu t'es bien rattrapée. Et tu as eu une seconde cassure un peu plus loin.

Je la regardais, j'étais bien proche d'elle et, même avec mes problèmes de vues, je pouvais voir pas mal de détail de son visage. Et là, sans le vouloir, j'utilisai mon pouvoir.

Elle est mignonne, c'est bien vrai.

Je ne l'avais pas voulu, mais elle l'avait dit. En avait-elle conscience ? J'espérais que non, mais je savais bien que oui, après tout, ils se souviennent toujours, alors je ne vois pas pourquoi elle non. Que devais-je faire ? Je ne savais pas bien et je restais alors à réfléchir sans rien dire.


Fiche de liens (c) Miss Yellow

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6575
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Lun 1 Juin - 20:49

~Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ?~
 

Je n'avais jamais jouer de pièce de théâtre et n'étais pas habituer au regard centré sur moi. Alors le regard du professeur m'avait un peu perturbé je l'admet. Cette prestation en huis clos était assez agréable. Après la pause du milieu j'étais persuadée d'avoir fait de mon mieux pour lire le texte correctement sans fautes.

En regardant le professeur quand j’eus fini, il me semblait ailleurs. Comme s'il était dans la lune où perdu dans ses pensées. J'en profitais pour observer tout les petits détails de son visage, en me demandant si j'étais insistante. Il restait très proche, même si je m'étais éloignée pour lire le texte.

C'est pas mal. Tu as un bon respect de l'intonation, ainsi que de la ponctuation. Les critiques que je pourrais faire, c'est que tu as, sûrement, mal jugé le texte et t'es alors fait surprendre par la longueur. Ce qui a alors causé un léger changement de rythme, mais tu t'es bien rattrapée. Et tu as eu une seconde cassure un peu plus loin.

Je hochais la tête m'étant parfaitement rendue compte de la première cassure. Il avait vu que j'avais mal juger la longueur du texte. En même temps c'était son métier alors l'inverse aurait été étonnant. Je pris un grand sourire heureuse qu'il me complimente sur ma prestation. Après qu'il m'ait dit que j'étais mignonne, ça m'avait gênée parce que je n'étais pas habituée à recevoir ce genre de compliments. C'est très agréable à entendre, surtout venant d'un professeur tel que lui.

Il se rapprocha légèrement et je vis qu'il plissa un peu les yeux, sûrement à cause de sa vue, et rougit un peu de me sentir observée comme ça. Je fit un grand sourire, et sans le vouloir ni le sentir, j'entendis ma voix.

Elle est mignonne, c'est bien vrai.

Je fis les yeux ronds un moment ne comprenant pas pourquoi j'avais dit ça. Je regardais le professeur dans les yeux puis fronça un peu les sourcils.

Hum excusez moi j'ai dû dire ce qui me passait par la tête sans m'en rendre compte.

Si j'avais dit ce qui me passais pas la tête je ne comprend pas pourquoi j'aurais dit « mignonne »… Mignon était plus adapté pour ce que j'avais en tête. Peut être que c'était mon subconscient qui s'imaginait avec un malin plaisir ce que le professeur pouvait dire. Mais je passa outre en faisant un grand sourire au professeur, qui semblait repartit dans ses pensées.
Tout cela titilla ma curiosité et je posa la question.

Mais au fait, quel est votre pouvoir à vous professeur ? Parce que je ne vous ai jamais vu l'utilisé en cours. Est-ce un pouvoir passif ? Ou un pouvoir de combat ?

Je croisais les bras dans mon dos et souriais, les yeux pétillants en attendant sa réponse.

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Keno Yama
Masculin
Messages : 113
Kamas : 2940
Date d'inscription : 25/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Mar 2 Juin - 16:22

Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur?

J'avais beau être vraiment déstabilisé par ce que je lui avais fait dire, je n'avais vraiment aucune idée de ce que je pouvais faire pour me rattraper. Au vu de son visage, elle s'en était bien rendu compte, qu'elle avait parlé. S'en était donc finit de moi ? Je m'étais piégé tout seul. D'ailleurs, maintenant que j'y pense, pourquoi est-ce que je lui avais fait dire ça ? Et puis, surtout, moi, je suis censé contrôler mon pouvoir. Avec le temps, j'ai acquis un bon contrôle, alors comment ça se fait que je fasse quelque chose comme ça ? Était-ce à cause d'elle ? À dire vrai, quand je la regardais, j'avais ce même mot qui revenait en boucle "Mignonne". C'est bien ce que je pensais d'elle, mais pourquoi était-ce si important ? En tout cas, je n'eus pas le temps de finir de penser et de trouver une réponse, je fus arrêté par une prise de parole de la belle Miss.

Hum excusez moi j'ai dû dire ce qui me passait par la tête sans m'en rendre compte.

Tien, elle pensait que c'était d'elle que ça venait ? C'est vrai que ne connaissant pas mon pouvoir, elle ne pouvait pas comprendre toute seule que ça ne venait pas d'elle, mais bien de moi. En tout cas, je semblais sauvé. Même si par sauver, je ne connaissais pas vraiment la menace, je savais qu'au moins, elle ne savait pas elle. Mais là, il eut un retournement de situation peut appréciable. De l'homme sauvé, je redeviens l'homme pris au piège.

Mais au fait, quel est votre pouvoir à vous professeur ? Parce que je ne vous ai jamais vu l'utilisé en cours. Est-ce un pouvoir passif ? Ou un pouvoir de combat ?

Que pouvais-je donc répondre à ça ? Si je lui disais la vérité, ça reviendrait à lui dire directement que je lui ai fait dire ces mots et je ne sais pas vraiment comment elle réagirait à cela. Mais d'un autre côté, que pouvais-je dire d'autre ? Mentir ? Et si elle demandait une démonstration ? Je n'aurais pas l'air malin après tout. En plus d'être un prof complimentant une élève sur son physique et sa personne, je serais un menteur. J'aurais vraiment une mauvaise image. Pas que ça m'importait ce que les autres pensaient, mais bizarrement, ses pensées à elle, elle m'intéressait. Je décidais alors de tenter le tout pour le tout, que ça passe ou non, j'aurais au moins essayer.

Mon pouvoir est simple, je peux faire dire à une personne les choses que je souhaite. Je peux lui faire dire ce que je désire et ça quand je le désire. En gros, les bouches des autres sont comme mes marionnettes, si on veut parler grossièrement.

Je la regardais avec un peu de gêne et continuais.

Je suis désolé que tu es entendue ça, surtout venant de ta propre voix.

Me sentais, dirons-nous honteux, je restais bien silencieux et attendais sa dure sentence. J'avais beau m'attendre à quelque chose de négatif, je continuais quand même à penser de la même manière, "elle est mignonne", comme si je n'avais rien appris. Comment va-t-elle réagir ?


Fiche de liens (c) Miss Yellow

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6575
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Mer 3 Juin - 12:57

~Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ?~
 

La situation avait évoluée dans le sens où je m’intéressais vraiment à son pouvoir. J'aimerais beaucoup en voir une démonstration car il devait le maîtriser correctement sinon il n'aurait pas été capable de devenir professeur. Mais au-delà de son pouvoir, c'était lui qui m'intéressait… Il avait une manière d'être qui attirait mon attention. Peut être un peu trop. Je voyais bien qu'il semblait perdu dans ses pensées et la première chose qui me vint en tête fut, non pas de savoir ce qu'il pouvait penser, mais le mot « craquant ».

En posant ma question, j’eus l'impression de le mettre au pied du mur. Il mit un certain temps à répondre et je me demandais si son pouvoir avait un vécu douloureux pour lui, comme certains élèves. Après tout je ne savais rien de lui, et même si je trouvais cela dommage, je ne pouvais rien y faire. Il trouverait sûrement étrange qu'une élève s'intéresse autant à lui alors je fis attention à ne paraître trop attirée.
Mais la réponse qu'il me donna me surpris.

Mon pouvoir est simple, je peux faire dire à une personne les choses que je souhaite. Je peux lui faire dire ce que je désire et ça quand je le désire. En gros, les bouches des autres sont comme mes marionnettes, si on veut parler grossièrement.

Je fis un petit « Ooooh » d'admiration et un grand sourire. Si je suis ce qu'il vient de dire, cela expliquerai la phrase un peu bizarre et sortie de nulle part dite précédemment. Un petit pouffement de rire s'échappa de ma gorge alors que je mettais la main sur la bouche pour l'étouffer et ne pas vexer le professeur. Je levais les yeux vers lui et vis qu'il étais un peu gênée.

Je suis désolé que tu es entendue ça, surtout venant de ta propre voix.

Il était vraiment mignon et inconsciemment je me rapprocha de lui avec un grand sourire. Je me demandais s'il l'avait fait exprès où s'il n'avait pas vraiment su contrôler son pouvoir à se moment là. Quelque soit la vrai raison, je ne lui en voulais pas du tout.

C'est pas grave monsieur ! Je trouve ça amusant. Et je comprend mieux pour tout à l'heure… Mais faites bien attention à qui vous le faites parce que ça aurait pût mal finir.

Je le taquinais légèrement en voulant le détendre. Car après cet aveu, il semblait vraiment gêné et honteux. Je poursuivit toujours avec un grand sourire chaleureux.

C'est très intéressant comme pouvoir ! Et j'ai même pas besoin de demander une démonstration vu que je l'ai déjà eu ! Vous pouvez vraiment faire dire n'importe quoi ? C'est incroyable ! Même si je me doute que les contre coups doivent être assez durs… Vous avez été honnête Vous pouvez donc me demandez ce que vous voulez sur mon pouvoir à moi aussi. Mais juste avant, si je puis me permettre, tout à l'heure, l'aviez vous fait exprès ?

Je plongeais mon regard dans le siens en espérant un peu recevoir la réponse escomptée… Les pommettes rougissante, je hocha la tête. Me connaissant, je ne savais expliquer la raison de mon admiration.

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Keno Yama
Masculin
Messages : 113
Kamas : 2940
Date d'inscription : 25/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Mer 3 Juin - 16:18

Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur?




C'est pas grave monsieur ! Je trouve ça amusant. Et je comprend mieux pour tout à l'heure… Mais faites bien attention à qui vous le faites parce que ça aurait pût mal finir.


Ce fut très différent de ce à quoi je m'attendais. En effet, elle ne dit rien de mal, bien au contraire, elle disait me pardonner. C'était étonnant et pourtant, je n'étais pas vraiment surpris. Ce qui fut normal, d'une certaine façon, car bien que je ne la connaissais que peu et depuis peu, j'avais directement ressentit en elle une grande gentillesse. Alors au vu de sa gentillesse, c'était normal qu'elle réagisse comme ça. Cette fille était-elle en train d'essayer de me changer et de prendre plus conscience de l'importance des pensées des autres ? Cette fille était-elle en train d'essayer de me changer et de prendre plus conscience de l'importance des pensées des autres ? Non, je ne pense pas. Je crois que j'étais toujours le même, mais que ça n'était différent que pour elle. C'était un sentiment bizarre que je n'avais ressentit qu'une seule fois il y a quelques années quand j'étais ici, en tant qu'élève, on peut donc dire à juste titre que ça remonte. Mais dans quelle situation avais-je ressenti ça ? Je ne me souvenais plus. J'y réfléchissais alors, mais à ce moment, elle reprit la parole et je reviens alors sur terre à ce moment-là. Je n'avais pas vu, mais elle s'était approchée de moi. Elle était bien proche de moi, avec un tendre sourire qui lui allait si bien.

C'est très intéressant comme pouvoir ! Et j'ai même pas besoin de demander une démonstration vu que je l'ai déjà eu ! Vous pouvez vraiment faire dire n'importe quoi ? C'est incroyable ! Même si je me doute que les contre coups doivent être assez durs… Vous avez été honnête Vous pouvez donc me demandez ce que vous voulez sur mon pouvoir à moi aussi. Mais juste avant, si je puis me permettre, tout à l'heure, l'aviez vous fait exprès ?

Elle avait toujours son petit sourire, mais en plus de ça, elle devenait rouge. Je ne l'aurais jamais pensé assez, mais elle était vraiment mignonne. Avec la distance, je n'avais qu'à me baisser pour pouvoir la toucher, même pas besoin de faire ne serait-ce qu'un petit pas. Et, bien avant que je le remarquai, je ne voyais plus que ses yeux. Mes bras derrière son dos, en passant par en dessous les siens, et mes mains derrière sa tête à lui tenir, tout en touchant ses beaux cheveux. Avec cette proximité, je pouvais sentir son odeur, et elle sentait bon. Mais le plus important, c'est que mes lèvres étaient contre les siennes et je touchais alors sa douce peau, mais surtout l'extrémité de ses lèvres. C'était un baiser. Mais quand est-ce que je m'étais approché d'elle ? Je ne savais pas vraiment. Ça s'était passé bien trop rapidement, mais surtout instinctivement. J'avais embrassé mon élève, sans son accord, qu'allais-je faire maintenant ? Je ne savais pas, mais ce que je fis, c'est que je la lâchai et écartais ma tête de la sienne à la position précédente. En temps normal, j'aurais dû reculer bien plus, mais je ne sais. Je n'en avais pas envie. Je voulais rester proche d'elle. J'étais bien quand j'étais prêt d'elle. Surtout à ce moment d'erreur que je n'aurais dû commettre qui était agréable, mais seulement pour moi. Sans son accord. J'avais beau pensé, ma tête était contraire à mes sentiments. Elle désirait que je m'excuse et fasse comme si de rien était, mais mes sentiments voulaient plus. Qui est-ce que je devais écouter ? Je ne savais vraiment pas. Mais je devais faire quelque chose, alors la première chose que je comptais faire, c'est la regardé et tenter de me faire pardonner.

Je suis désolé.... Je n'ai pas pu me contrôler....

Ce n'était pas vraiment les excuses auxquelles ma tête pensait. C'était plutôt un mélange entre les deux possibilités, mais ça me plaisait pas mal, car ça montrait un peu ce que j'éprouvais et montrais d'une certaine façon, l'envie de s'excuser de l'avoir fait sans l'accord de cette belle miss. En tout cas, j'étais honteux et je ne savais pas vraiment quoi faire, mais surtout ce qu'elle allait dire.



Fiche de liens (c) Miss Yellow

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6575
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Jeu 4 Juin - 3:46

~Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ?~
 

Avant même que je ne puisse me rendre compte de quoi que ce soit, il m'enlaçait. Il avait agit si vite que je n'ai même pas eu à me poser de questions. Ce tendre baiser que je n'aurais pu imaginer que dans mes rêves les plus fous était aussi surprenant qu'agréable. En me rendant compte de ce qu'il se passait, je passa mes bras au dessus des ses épaules et n'enlevais point mes lèvres des siennes, fermant doucement les yeux pour profiter du moment.

Mon cœur battant à la chamade, mes sens réagissant à chaque détails. Son odeur, enivrante, ses lèvres, douces, ses caresses, agréables… Tout ce qui pouvait définir ce moment était associé au plaisir et au bonheur… Je ne me souciais pas des différences et étais peut être un peu égoïste. C'était peut être mal vu qu'un prof et une élève s'embrasse, mais mes sentiments, mon cœur me disais de continuer. Et puis pour ce que je pensais de l'avis des autres…

Je restais près de lui, les mains posées sur ses épaules, le regardant dans les yeux, le pommettes toujours un peu rouges. Il semblait tout déstabilisé… N'avait-il pas apprécié ? Avait-il fait ça uniquement pour satisfaire les désirs qu'il avait pu déceler en moi ? Ce ne semblait pas être son genre. Et il n'aurait pas pris d'aussi gros risques uniquement pour me faire plaisir s'il n'en avait pas envie aussi. J'essayais désespérément de me motiver et de ne pas que cet instant se transforme en mirage.

Je suis désolé.... Je n'ai pas pu me contrôler....

En comprenant qu'il se souciait de se que j'avais pu penser de ce baiser et de cet entrain, je souris tendrement. Comme seule réponse, mes lèvres vinrent se poser une nouvelle fois sur les siennes, mes mains se glissant sur l'arrière de son crâne, caressant avec douceur ses cheveux. Rompant le baiser pour faire un grand sourire, restant collée à lui pour profiter de l'instant.

Désolée… Je n'ai pas pu me contrôler non plus…

Non pas que ce soit une mauvaise chose, mais j'espérais vraiment intérieurement que ce moment ne s'arrête jamais, et que le professeur ressente la même chose que ce sue je ressentais. Je baissa le regard pour le diriger vers le bas de son cou où je pouvais voir ses clavicules. Je descendit la main le long de son bras pour aller attraper sa main. Je remonta les yeux vers lui, avec un regard déterminé.

Monsieur je… Je…

Je n'étais pas habituée à se genre de situation et restais un peu sans voix... Tout ce que je savais c'était que mon cœur me disait de le crier haut et fort alors que ma conscience me freinait dans mon élan. Effectivement ça semblait réciproque mais on ne sait jamais... Prenant mon courage à deux main, je me lançais après mûre réflexion dans une phrase pas non plus trop à coeur ouvert mais qui transmettait ce que je ressentais.

Monsieur je vous apprécie énormément et je suis attirée par vous... 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Keno Yama
Masculin
Messages : 113
Kamas : 2940
Date d'inscription : 25/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Jeu 4 Juin - 19:57

Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur?



Alors que je me posais pleins de questions. Que je stressais. Que je me sentais honteux. Et que j'attendais que la sentence tombe pour ce que je venais de faire, que je ne qualifierais pas de "bêtise", mais qui y ressemblait. Si je ne parlais pas de bêtise, c'était tout simplement, car j'avais trouvé ça agréable et que si j'avais le choix, j'aurais surement refait cette même chose. Quel prof je faisais... J'ai conscience de faire quelque chose à un de mes élèves sans sa permission et la seule chose à la quelle, je pense, c'est de le refaire, comme si je n'avais pas fait assez de bêtise pour le moment. Comme si ça ne suffisait pas. J'en voulais encore, moi. Je n'étais vraiment pas net. Elle restait silencieuse et ne fit rien pendant que moi, je réfléchissais. La pression montait encore plus et franchement, ce n'était pas pour me rassurer.

Mes pensées furent stoppées nettes par les actions de la jeune demoiselle. Elle ne parla pas, non, pas de suite. Elle m'embrassa, tout en m'enlaçant. C'était vraiment agréable, tout comme avant. J'étais heureux d'avoir pu continuer. Ce moment, que j'avais aimé, quelques instants plus tôt. Cependant, je ne savais pas trop. Est-ce qu'elle faisait ça parce qu'elle ressentait la même chose que moi ? Ou bien est-ce qu'elle s'en sentait obligée ? Je n'eus pas vraiment le temps, ni le besoin d'y réfléchir. La réponse me semblait claire. Elle devait ressentir la même chose et j'en étais très heureux. Et la raison pour la quelle, je n'eus pas le temps d'y réfléchir plus, c'est parce qu'elle se mit à parler.

Désolée… Je n'ai pas pu me contrôler non plus…


C'est ce qu'elle eut dit, avec le sourire aux lèvres, juste après avoir enlevé ses lèvres des miennes. C'était exactement ce que je venais de dire après l'avoir embrassé. On aurait pu croire à de la moquerie, mais ce ne fut pas mon cas. J'avais totalement confiance en elle, bien que je ne la connaisse que depuis peu. J'étais peut-être trop stupide et facile à contrôler, c'est possible. Mais moi, je pense que c'était surtout mes sentiments pour elle qui faisait ça. Je ressentais quelque chose de fort pour elle, alors je ne pouvais qu'avoir confiance en elle, c'était quelque chose de naturel pour moi, je crois. En parlant de mes sentiments, c'était assez bizarre. J'aimais particulièrement alors que je ne la connaissais que depuis peu. C'était un peu comme un coup de cœur. Et pour ce qui est de mes sentiments, ça ne s'apparente pas à de l'amitié particulière, mais bien à de l'amour ou alors je ne m'y connais pas. Ce qui, en réalité, et belle et bien, le cas, je ne m'y connais pas, mais j'en suis sûr.

Moi, je ressentais de l'amour pour elle. Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien penser de moi ? Ressentir pour moi ? Etais-je pour elle seulement un professeur, ou avais-je une chance de la voir ressentir la même chose que j'épprouve pour elle ? Je l'esperais. Et quand elle commença à me regarder, puis me prendre la main, elle se mit à parler. Du moins, à essayer de parler.

Monsieur je… Je…

Elle s'arrêta quelques instants. Un moment de silence cour mais qui semblait pourtant assez long. J'aurais pu tenter de dire quelque chose, mais comme elle n'eut pas finit sa phrase, j'attendais la fin. Et elle continua alors, finissant sa phrase.

Monsieur je vous apprécie énormément et je suis attirée par vous...

Elle m'avait avoué ses sentiments. J'étais donc sûr de sa position sur la situation et j'avais déjà pris connaissance de la mienne. Inconsciemment, un sourire apparu sur mes lèvres. J'étais heureux au point de ne pas contrôler ma joie. Cependant, ce que je m'apprêtais à faire était mon choix, et non pas mon inconscient. Je la serrai tendrement dans mes bras et l'embrassai. Je n'avais encore rien dit à propos de mes sentiments pour elle, mais je m'apprêtais justement à le faire.

Valériane, je t'aime aussi et je dois t'avouer que.. J'aimerais passer encore d'autre moment en ta compagnie comme celui ci. Avec toi, je me sens bien.

J'étais souriant et je me sentais libre de dire ce que je voulais, comme je le voulais. Et je voulais alors lui dire un petit truc sur mon appellation qui me gênait en faisant passer ça gentiment.

Juste une chose. S'il te plait. Ne m'appelle plus "Monsieur". Keno suffit. Je préfère ça, d'ailleurs. Disons que "Monsieur" est gênant.




Fiche de liens (c) Miss Yellow

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6575
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Jeu 4 Juin - 23:53

~Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ?~
 

Je restais près de lui. Comme si ma vie dépendait de ce qu'il se passait, et que si je m'éloignais de lui, tout allait s'effondrer. Ce sentiment de bien être était tout nouveau, quelque chose d'agréable que je voulais conserver comme un trésor précieux. Un trésor que je ne voulais partager avec personne d'autre que lui. Sûrement sous le coup de l'amour, je ne lui trouvais aucuns défauts. Il était mignon, intéressant, et même cette petite ride qui plissait sur son front quand il réfléchissait, et que je voyais bien qu'il était en pleine réflexion, me faisait craquer.

Mais je venais de clairement lui avouez que je l'aimais… Peut être allait-il mal le prendre ou bien me dire qu'il m'aimait mais que ce n'allait pas être possible, un peu comme cet amour interdit entre Roméo et Juliette… Je chassais très vite ses pensées désagréables. Il semblait m'aimer en retour et c'était déjà suffisant. Que je sache que l'amour que j'avais été partagé par l'être aimé. Alors que j'avais un petit sourire sur le visage, attendant qu'il me réponde, un sourire apparue sur son visage à lui aussi. Un mignon petit sourire comme je ne l'en avait jamais vu en faire. À ce moment là j’eus l'égoïste pensée de vouloir être la seule personne au monde à pouvoir voir son visage.

Il confirma mes pensées en venant m'embrasser, une nouvelle fois. Je pu donc de nouveau apprécier la douceur de ses lèvres et la passion du moment. C'était cette fois quelque chose de vraiment décidé, non pas par impulsion. Et ça rendait la chose encore plus excitante ! Il rompit le baiser pour prendre la parole.

Valériane, je t'aime aussi et je dois t'avouer que.. J'aimerais passer encore d'autre moment en ta compagnie comme celui ci. Avec toi, je me sens bien.

Un large sourire se dessina sur mes lèvres. Je ne le contrôlais pas et j'avais l''impression qu'il allait rester là pour l'éternité. Même si je le savais intérieurement, l'entendre dit était vraiment quelque chose de magique. Il voulait passer plus de temps avec moi ! J'étais beaucoup trop heureuse…

Juste une chose. S'il te plaît. Ne m'appelle plus "Monsieur". Keno suffit. Je préfère ça, d'ailleurs. Disons que "Monsieur" est gênant.

Je rit doucement alors qu'il m'expliquait son désir de l'appeler par son prénom. C'est vrai que ça pouvais faire bizarre si je continuais de l'appeler "Monsieur"… Il trouvait gênant que je l'appel comme ça, alors je rougis en me rappelant de ma déclaration. Mais je n'avais pas voulu m'avancer à l'appeler par son prénom dès le début. Je posa mes mains sur son torse et le regarda dans les yeux.

Keno… Je suis tellement heureuse que mes sentiments soient réciproques… Je voudrais que ce moment ne s'arrête jamais…

Toujours avec un petit sourire affiché, sourire que je voulais qui ne s'efface jamais, je le regardais et profitait du moment, de lui près de moi.

Tu trouveras peu être ça drôle, mais j'ai vraiment doutée que ça puisse vraiment se passer ! Et je me demande ce qu'il va se passer maintenant…

Je tourna la tête vers l'horloge et vit qu'il ne restait que dix minutes avant le prochain cours… J'eus tout à coup l'envie de m'enfuir au loin pour rester avec lui. Mais je savais que c'était puérile alors je devais profiter du présent et attendre avec envie la prochaine fois que je serais avec lui. 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Keno Yama
Masculin
Messages : 113
Kamas : 2940
Date d'inscription : 25/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Ven 5 Juin - 18:40

Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur?


Elle était vraiment mignonne. Me dire que j'avais le droit d'être si proche d'elle, le droit de partager des moments avec cette délicate, c'était vraiment quelque chose qui me rendait joyeux. Valériane eut un léger rire lorsque je lui demandais de m'appeler par mon prénom. Et bien, j'apprenais une autre chose d'elle. Quand elle rigolait, tout comme quand elle souriait, elle était mignonne. Après son rire, son sous rire revient. (blague, ahah..... sourire)Et dans la seconde qui suivit, elle mit ses petites mains sur mon torse. Je la laissais faire, car après tout, ce n'était pas désagréable et si ça pouvait lui faire plaisir, j'en serais d'autan plus heureux !

Keno… Je suis tellement heureuse que mes sentiments soient réciproques… Je voudrais que ce moment ne s'arrête jamais…



C'est bon, elle m'appelait enfin Keno. Venant d'un élève quelconque, ça aurait été bizarre et inapproprié, mais venant d'elle, je préférais cela à Monsieur. Après tout, on commençait une relation ensemble, et à mes yeux, elle deviendrait bien plus qu'une simple élève comme il en existe pleins d'autres. Elle devenait une délicate demoiselle, jolie, gentille et aimée.

En tout cas, après cela, elle eut dit quelque chose de bien intéressant, ou plutôt quelque chose qui me rendait heureux, car ça délivrait ses désirs. Et il s'avère que moi, je désirais justement la même chose, tant que c'est avec elle. Cette chose, c'était son désir de voir ce moment durer. Le voir ne pas s'arrêter, plus précisément. Je m'apprêtais à lui répondre, mais je n'eus pas le temps, car elle poursuivit.

Tu trouveras peut être ça drôle, mais j'ai vraiment doutée que ça puisse vraiment se passer ! Et je me demande ce qu'il va se passer maintenant…

C'est vrai que lorsque je la vis au début, je ne m'attendais pas à en venir à cette situation. Même si dès le début, je la trouvais mignonne, ce qui justement n'était pas bien adapté à mon rôle d'enseignant envers une élève. Je n'avais d'ailleurs pas réfléchi à ça, lorsque je lui déclarai mes sentiments quelques instants plus tôt. Ça risqué de poser problème, si je rendais ça publique, du moins pour l'instant. Et bien oui, "Un nouveau prof qui drague son élève dès les premiers jours", ce n'était pas vraiment très bien vu. Je pensai à cela lorsqu'elle demanda ce qu'il allait advenir de moi. J'avais bien une idée de ce qu'on pourrait faire et je lui expliquais d'ailleurs. Lorsque je m'apprêtais à lui parler, je mis une main à l'arrière de sa tête pour caresser ses cheveux, et une autre dans son dos.

C'est vrai que ce moment est agréable et sa fin est regrettable. Mais bien qu'il se finisse, il laissera place à d'autres moments tous plus agréables les uns que les autres.

Je la vis regarder l'horloge, et je suivis son regard. Plus que dix petites minutes ! En effet, il ne restait plus beaucoup de temps. Je l'embrassais et continuais ensuite à parler.

Ce qu'il va se passer ? Après la sonnerie, on n'aura pas vraiment d'autre choix que de vaquer à nos obligations. Mais quand on aura du temps libre, aujourd'hui, ou bien un autre jour, on pourra se retrouver et reprendre où en était. Après une très légère pause, je me rappelais du fait que sortir avec une élève n'était pas très bien vue dès mon arrivé et repris alors la parole. J'aimerais juste une chose. Resté discret, du moins pour l'instant, je risquerais d'avoir des problèmes sinon. Tu peux cependant en parler à tes amies de confiance, si elles le gardent pour elles.

Après un doux regard vers Valériane, j'arrêtai tout contact et me dirigeais rapidement vers mon sac. Là encore, on pouvait penser que j'allais partir, mais ce n'était aucunement mon envie, bien au contraire. Je sortis rapidement un stylo et arrachai un bout de feuille d'une feuille, qui, de toute évidence, n'allait plus me servir à l'avenir, du moins, pas de manière officielle, mais plus pour un brouillon. Dessus, j'écris mon numéro et me redirigeais vers elle. Je remis une de mes mains dans son dos, en passant sous ses bras, de sorte à lui faire un câlin, après avoir glissé le papier dans l'une de ses mains, puis, je mis ma seconde main dans son dos et lui fis un câlin.

N'hésite pas et envoie moi des messages quand tu le souhaites, je te répondrais. Essaye cependant de ne pas trop en envoyer en cours, ou au moins, soit discrète, je ne voudrais pas que tu te fasses prendre et qu'il t'arrive des problèmes à cause de moi !

J'accompagnai la dernière phrase d'un grand clin d’œil. Un prof normal aurait surement cherché à la dissuader d'en envoyer en cours, mais bon, je n'étais pas normal, faut croire. Et puis, après tout, je n'allais devenir que son copain, pas son père, alors ce n'était pas à moi de l'embêter avec ça, et je n'en avais surtout pas l'envie. Je voulais juste que tout se passe bien.

Fiche de liens (c) Miss Yellow

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6575
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Sam 6 Juin - 14:32

~Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ?~
 

Passé le moment de gêne, je restais avec un sourire niai sur le visage. Et dire que je comprenais pas ceux qui devenaient niais au possible quand ils sortaient avec quelqu'un, voilà que je m'y mettais. Mais je comprenais mieux pourquoi. Parce qu'un immense sentiment de joie te remplie et que tu ne peux que sourire de bonheur. J'avais encore un peu de mal à penser que ce bonheur m'était offert. De penser qu'un homme tel que lui accepte une fille telle que moi… C'était difficile à croire mais tellement bon ! Il était mignon, adorable, et mes pensées ne pouvaient l'ignoré.

J’espérais mentalement devenir quelqu'un d'important pour lui et qu'il devienne quelqu'un d'important pour moi aussi.
Après que je lui ai exposé mon inquiétude quand à ce qui allait ce passer après, il ne répondit pas tout de suite mais se mit à caresser mes cheveux, délicatement. C'était assez agréable et je profitais du moment sans plus regarder l'horloge ni me préoccuper du reste.

C'est vrai que ce moment est agréable et sa fin est regrettable. Mais bien qu'il se finisse, il laissera place à d'autres moments tous plus agréables les uns que les autres.

Alors comme ça lui aussi appréciait ce moment. Je voulu rajouter quelque chose mais je n'eut pas le temps. Il m'embrassa de nouveau pour mon plus grand plaisir et repris la parole.

Ce qu'il va se passer ? Après la sonnerie, on n'aura pas vraiment d'autre choix que de vaquer à nos obligations. Mais quand on aura du temps libre, aujourd'hui, ou bien un autre jour, on pourra se retrouver et reprendre où en était. J'aimerais juste une chose. Resté discret, du moins pour l'instant, je risquerais d'avoir des problèmes sinon. Tu peux cependant en parler à tes amies de confiance, si elles le gardent pour elles.

Je hochais d'abord la tête. C'est vrai que nous continuerons à vaquer à nos obligation comme il le disait si bien, mais j'avais poser cette question plus en pensant à ce que nous ferions. Vu qu'il est professeur, cela semblerait bizarre qu'il drague ou sorte avec une élève peu de temps après le début de ses cours. Mais il avait aussi répondu à ça. Je fis d'ailleurs une petite moue quand il me dit de restée discrète. Je n'avais pas vraiment envie de devoir me cacher, mais il le fallait. Quand à mes amies de confiance… Je verrai bien ! Je n'avais personne en tête précisément mais si quelqu'un s'y intéressait, je jugerai alors si je lui dirai ou non.

Il me porta un regard tendre auquel je répondais avec un tendre sourire, avant de s'éloigner. J'eus le réflexe de faire un pas vers lui pour ne pas le laisser s'éloigner mais me retenu ensuite, passant mon bras gauche dans mon dos. Même s'il donnait l'impression de partir, il ne fit que sortir un feuille pour en déchirer un bout. Cette scène me rappela avec amusement le moment où il m'avait tendu la feuille avec le texte de Dom Juan.

Je portais un regard étonné à ce qu'il faisait. Il écrivit rapidement quelque chose sur la feuille avant de revenir vers moi pour me glisser le papier dans la main, me câlinant en même temps. Je jetais un regard vers le papier et vu un numéro de téléphone inscrit dessus. Je le regardais avec des yeux brillants et me blotti contre lui.

N'hésite pas et envoie moi des messages quand tu le souhaites, je te répondrais. Essaye cependant de ne pas trop en envoyer en cours, ou au moins, soit discrète, je ne voudrais pas que tu te fasses prendre et qu'il t'arrive des problèmes à cause de moi !

Il termina sa phrase par un petit clin d’œil. Un magnifique clin d’œil lui lui donnait du charme. Je lâcha un petit rire et l'embrassa tendrement. Il était compréhensif et gentil. Contrairement à un autre qui aurait pu me dire de juste attendre, il était d'accord pour que je lui envois des messages en cours ! C'était vraiment mignon…
Je me détachais de ses bras pour aller chercher mon téléphone et lui envoyer un message.

Voilà ~ Comme ça tu as aussi mon numéro.

Et je revint contre lui pour poser ma tête sur son épaule et glisser les bras autour de lui pour lui faire un câlin.

Tu es vraiment gentil… Je suis tellement contente que je voudrais te garder pour moi toute seule ! Je sûre que tu tapes dans l’œil de pleins d'autre filles, mais que tu sois là contre moi me rend tellement heureuse !
Et puis pour les sms, ne t'inquiète pas. Je ne suis pas assez stupide pour t'en envoyer en pleins milieu d'un cours, puisque de toute façon tu ne pourras pas le lire non plus.


Je levais la tête vers lui pour tirer gentiment la langue. Après tout je pouvais bien attendre la fin des cours ou les pauses pour lui en envoyer un. Et l'attente ferai monter l'envie et rendrait le moment encore plus appréciable.

Et est-ce qu'on pourra ce voir en dehors de l'école ? Sans nos habits de cours ? Les gens de Nara ne pourront pas savoirs la relation prof-élève, pas vrai ?

Je le questionnais timidement. On pourrait croire que je cherchais à tout prix un moyen de le voir le plus souvent, et c'était peut être vrai en un point, mais je voulais aussi savoir jusqu'à quel point il voulait rester discret. 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Keno Yama
Masculin
Messages : 113
Kamas : 2940
Date d'inscription : 25/12/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Sam 6 Juin - 17:06

Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur?


Lorsque je reviens lui mettre le papier dans la main, mais surtout la câliner, car j'adorais le contact avec elle, elle regarda le papier. J'étais envouté par sa beauté et ne la quitter pas des yeux. Je pus donc voir son visage s'adoucir et devenir d'autant plus joyeux lorsqu'elle vit que sur le papier, il y avait mon numéro. Ça me fit très plaisir de savoir que ça pouvait lui faire éprouver ce genre d'émotion. Et puis, j'étais déjà heureux initialement, car je l'enlaçais et j'appréciais ça. Il y eut cependant quelque chose qui me fit moins plaisir. Lorsqu'elle vu que c'était mon numéro, elle se décolla de moi pour aller prendre son téléphone. Moi, je voulais rester jusqu'à la fin proche d'elle à profiter du peu de temps qui nous restait. Ce peu de temps qui filait de plus en plus vite entre nos doigts, sans même que nous le marquions.

Voilà ~ Comme ça tu as aussi mon numéro.

Après cela, elle revint rapidement vers moi et je l'accueillis à bras ouvert avec un grand sourire. Elle mit ses bras autour de moi et sa tête sur mon épaule. On avait recommencé notre câlin et ça me rendait bien heureux. Je sentis mon téléphone vibrer contre ma jambe.

Je l'enregistrerais plus tard. Je préfère profiter de toi pendant le peu de temps qu'il nous reste tout les deux.

Tu es vraiment gentil… Je suis tellement contente que je voudrais te garder pour moi toute seule ! Je sûre que tu tapes dans l’œil de pleins d'autre filles, mais que tu sois là contre moi me rend tellement heureuse !
Et puis pour les sms, ne t'inquiète pas. Je ne suis pas assez stupide pour t'en envoyer en pleins milieu d'un cours, puisque de toute façon tu ne pourras pas le lire non plus.


Taper dans l’œil d'autres filles ? Je n'avais jamais vraiment fait attention à cela. C'était donc peut-être vrai. Mais en tout cas, je m'en fichais pas mal, car j'avais trouvé une fille que j'aimais bien et c'est elle que je voulais, pas une autre. Alors je souris à ce qu'elle me dit. Le fait qu'elle veuille me garder seulement pour elle, ça, ça me rendait vraiment content. C'était une autre preuve de son amour et c'était plaisant à entendre.

Tu sais, je me fiche pas mal des autres filles, c'est toi que j'aime. Alors elles peuvent regarder autant qu'elles veulent, elles n'auront rien. Je suis tout à toi !

Je l'embrassais pour lui montrer qu'elle pouvait avoir confiance et lui montrer que je lui appartenais. Ou bien était-ce parce que c'était vraiment très agréable ? Je ne sais pas vraiment. Je pense que les deux étaient correctes en fait. Et puis, je jugeais qu'il n'y avait pas vraiment besoin de raison pour montrer son amour et embrasser celle qu'on aime. Il fallait juste le faire pour son plaisir et donc sans obligation.

Et est-ce qu'on pourra ce voir en dehors de l'école ? Sans nos habits de cours ? Les gens de Nara ne pourront pas savoirs la relation prof-élève, pas vrai ?

Je trouvais ça surprenant. Pourquoi ne pourrions-nous pas nous voir en dehors de l'école ? En plus, elle semblait assez timide en demandant ça. Mais sinon, j'étais tout à fait d'accord pour la voir en dehors de l'école. J'étais même plus que d'accord, j'avais vraiment envie de l'emmener dans d'autres lieux pour passer des moments sympas, donc ça aurait été une joie partagée. Et pour ce qui est de voir nos habits en dehors de l'académie, j'étais pour aussi. Après tout, elle était mignonne avec l'uniforme, alors qu'il ne la mettait pas vraiment en valeur, bien au contraire. L'uniforme de l'académie était assez ... banale. Alors la voir avec des habits qui la mettent en valeur, rien que de l'imaginer, ça me plaisait déjà comme idée.

Tu sais, j'aimerais beaucoup passer du temps avec toi. J'aimerais en passer autant que possible. Et ça n'importe où. Que ce soit à l'académie ou bien en dehors. Et j'aimerais beaucoup te voir avec tes habits. Ceux que tu as choisis, qui te vont et te mettent en valeur. Et cela peu importe ce que les autres pensent.

À peine eus-je fini de parler que je mis mes mains sur chacune de ses joues et que je portai mes lèvres aux siennes pour l'embrasser. La sonnerie se mit à retentir. Je n'arrêtai pas tout de suite pour autant le baiser. Je le continuais quelques secondes après. Puis, j'arrêtais pour parler.

C'est déjà l'heure. C'est passer si vite et j'en suis si triste. J'aimerais que tu restes encore, mais les élèves risquent d'arriver d'ici peu.

Je l'embrassais de nouveau, puis, je la regardais.


Fiche de liens (c) Miss Yellow

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6575
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P Mar 9 Juin - 10:45

~Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ?~
 

Je l'enregistrerais plus tard. Je préfère profiter de toi pendant le peu de temps qu'il nous reste tout les deux.
Tu sais, je me fiche pas mal des autres filles, c'est toi que j'aime. Alors elles peuvent regarder autant qu'elles veulent, elles n'auront rien. Je suis tout à toi !


Il continuait de me dire des choses complètement mignonnes qui me faisaient fondre. Il avait une manière d'être, qui non seulement me plaisait, mais m'attirait comme la lumière tamisée d'une lampe attire les papillons… J'espérais quand même subir un sort moins tragique que les papillons en m'approchant de lui. Mais je n'avais aucuns doutes la dessus.
A chacun de ses baisers, il confirmait qu'il m'aimait, et il attisait mon désir.

Je vis que ma proposition de se voir en dehors lui plût, car il afficha un regard satisfait. Il avait sûrement pensé à quelque chose d'agréable. Ça me faisait plaisir qu'il d'accord, mais encore plus plaisir de voir l'entrain qu'il mettait.

Tu sais, j'aimerais beaucoup passer du temps avec toi. J'aimerais en passer autant que possible. Et ça n'importe où. Que ce soit à l'académie ou bien en dehors. Et j'aimerais beaucoup te voir avec tes habits. Ceux que tu as choisis, qui te vont et te mettent en valeur. Et cela peu importe ce que les autres pensent. 

Je rougit alors qu'il expliquait pourquoi il était aussi heureux de pouvoir me voir en dehors. Lui aussi exprimait le souhait de passer le plus de temps possible avec moi. Un petit sourire ravi se dessina sur mon visage. Quand à mes habits… Il est vrai que l'uniforme de l'école n'avait rien de très sexy, et puis tout le monde portait le même. Dans mes habits d'extérieur, je pourrais vraiment me distinguer des autres. C'était une intention louable, et alors que j'allais l'embrasser, il pris les devants en m'attrapant doucement la tête. Il était vraiment parfait…
Le seul bémol, c'est que la sonnerie sonna à ce moment… Je n'avais pas envie de partir. Il pris la parole en me gardant près de lui.

C'est déjà l'heure. C'est passer si vite et j'en suis si triste. J'aimerais que tu restes encore, mais les élèves risquent d'arriver d'ici peu.

Effectivement… On pouvait déjà entendre le brouhaha des élèves changeant de classe.

Je vais y aller… Mais j'attendrais avec impatience le prochain moment où on se verra. Et j'ai bien peur de ne pouvoir penser à rien d'autre que toi.

Je l'embrassais avec passion avant de me retourner et d'aller chercher mes affaires, attrapant George dans mes bras. Je me redirigeait vers Keno, un grand sourire aux lèvres.

À plus tard ? Je t'aime.

Puis je me dirigea vers la sortie, poussant le porte de l'amphi, non sans m'être retournée pour le regarder une dernière fois. 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Aimer le théâtre pour la matière ou le professeur ? [PV Keno Yama] :P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Réflexion sur le Vodou (suite)
» vous aimer les puzzles??? a mettre dans vos favoris
» [PV] Cherche quelqu'un pour s'excuser [PV]
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "est"
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP terminés-