Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Can you feel the love tonight ~♫♥ [PV Hanabi Kitsuo ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Wolodymyr Chevchenko
Messages : 102
Kamas : 4782
Date d'inscription : 18/07/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Can you feel the love tonight ~♫♥ [PV Hanabi Kitsuo ♥] Lun 6 Avr - 0:20




"Papa.... Papa...."
-Bon, qu'est-ce que tu as encore à pleurer comme ça?
-Je ne me sens pas bien mais à la fois, je vais bien...

Le soupire de son père se faisait bien entendre de l'autre côté du téléphone. Avachi dans son lit Wolodymyr se roulait un peu dessus sous le regard médusé de son familier. Il avait un sourire complètement niais aux lèvres avant d'écouter de nouveau son père.
 
"Qu'est-ce que tu as?"
 -Bah... c'est que.... Il y a une fille c'est que... lorsque je la vois je ressens un pincement dans ma poitrine et.... et j'ai besoin de tes conseils car je suis... je suis complètement perd.... Allô? Allô papa?
 
Son paternel avait raccrocher et au bout de même pas quelques secondes il reçu d’innombrables SMS de la part de ses deux aînés. Et allez! Voilà qu'on venait le taquiner à présent! Il laissa échapper un geindre avant d'enfoncer sa tête dans l'oreiller. Bon sang, il aurait du se taire voilà que tout le monde allait l'embêter dans la famille à commencer par ses aînés trop taquins et une mère trop curieuse. 
 
"Je t'avais dit que ton père ne t'aiderait pas."
 -Mais quand même.... 

 Il mordit le tissus de son oreiller en regardant son portable essayant de répondre au mieux qu'il pouvait ces quelques curieux qui voulaient s'informer au plus sur le sujet de "la jeune fille qui lui faisait battre son cœur". Les cousins n'avaient aidés en rien, les grands-parents non plus et le père encore moins. Les derniers qu'il avait voulu tenir au courant l'avaient été à cause de son paternel qui avait dû mettre en haut parleur. Bon sang.... bon sang... Dire qu'il espérait ne serait-ce que pouvoir demander comment faire pour déclarer sa flamme à une jeune pyromancienne.... Pourquoi est-ce que personne ne voulait l'aider? Même Lubia se fichait de lui en lui sortant tout et n'importe quoi. Déclarer sa flamme? Oui. Il était amoureux. Fou amoureux même. Une jeune hybride qu'il avait rencontré lors d'un bal qui avait plutôt mal tourné hantait à présent ses esprits. Elle était dans sa classe et à chaque cour il ne pouvait pas s'empêcher de la regarder ne serait-ce qu'une seule fois. Le matin lorsqu'il se levait il se dépêchait de lui envoyer un message pour savoir comment elle allait. Oui il était fou amoureux d'Hanabi Kitsuo et ne pouvait pas le nier. 

"Je ne sais pas comment faire pour déclarer ma flamme moi...." se plaignit-il en jetant à son invocation un regard plein de désespoir. 
 -Hey j'ai jamais déclaré une flamme moi! T'as vu à quoi je ressemble? Aucun autre familier ne voudrait d'une bizarrerie dans mon genre.

 Et ça ne lui faisait pas plus de peine que ça de dire qu'elle finirait sans doute toute seule jusqu'à la fin de sa vie. Le danseur étoile laissa échapper un soupire avant de se mettre sur le dos et de regarder de nouveau ses messages. Enfin son frère lui en avait envoyé un de censé. 
 "Surprend-là..." lit-il à voix haute. 
 -Si tu veux je me déguise en Cupidon et vous attaque à coup de flèches en forme de cœur, là ça risque de la surprendre! 
 
Vite, soudainement il eu une idée. Il en était plus question de devoir laisser traîner cette déclaration. Cela faisait un bon moment qu'il essayait mais qu'il n'y arrivait pas, balbutiant trop ou ayant toujours quelqu'un qui se mettait à leur taper la conversation. Souriant il envoya à Hanabi : "Coucou, ça va? Tu te rappelles de notre promesse? Celle de te faire patauger dans l'eau? Viens au parc de Naba ce soir comme ça je pourrais utiliser mon pouvoir sans que quelqu'un nous remarque! :-) A bientôt!". Ensuite il se leva et se dirigea vers le placard qui lui avait été attribué pour chercher des vêtements qui lui iraient parfaitement.
 "Mon dieu.... Tu viens de proposer.... un rencard?"

 * * * * * * * * * * 
 "Tu lui as bien filé un rencard."
 -Oui mais...
 -Est-ce que tu es malade?
 
 Wolodymyr laissa échapper un soupire en rougissant. Sous sa poitrine son cœur battait la chamade et c'était presque comme s'il allait exploser. Non il n'était pas malade, il était complètement conscient de ce qu'il faisait ; il n'avait même pas lu la réponse de la jeune fille qu'il avait déjà décidé de quitter l'internat pour faire une bêtise qui lui vaudrait sans doute une punition, c'est-à-dire être en ville après le couvre-feu. Mais quelle bêtise pouvait-il regretter de faire si ce n'était que pour se déclarer à l'hybride aux cheveux de neige? Après tout l'amour était magique, du moins c'était ce que lui répétaient le monde. Il avait demandé à Taras son grand-frère quels vêtements mettre : quelque chose de décontracté? d'élégant? On lui avait répondu que quelqu'un de timide qui voulait surprendre avec sa déclaration devait s'habiller de façon à ce qu'on n'en remarque rien. Le soucis c'est que lorsqu'on a l'habitude de se vêtir avec des chemises c'est un peu difficile de trouver quelque chose qui ne fasse pas trop rencard ceci dit, il avait réussi ! Pantalon gris, chaussures noires, il avait un simple t-shirt blanc par dessus laquelle il avait enfilé une chemise bleue dont il avait retroussé un peu les manches. Même s'il commençait à faire bien chaud il avait pris une veste bleue foncée -devinez sa couleur préférée!. Il regarda son portable pour vérifier l'heure. 
 "Je me demande si elle va venir."
 -J'espère que oui, histoire à ce que tu n'aies pas torturé mes poils pour rien! 
 -D'un côté.... tu voulais me coller alors...

 Oui, le familier aussi était passé. Son poil avait été bien brossé mais également lavé un shampoing qui sentait le verveine. Au lieu d'une queue de cheval il avait été fait à la pauvre familière une natte. 
 "Si demain je ressemble à un cobaye teddy je te fais la peau!"
 -D'accord... 

════════════════════

♥️♥️♥️Fait par ma petite Fraise Masquée ♥️♥️♥️ 
Ecrit par la Sardine Wolodymyr Chevchenko
Sardine-man, le plus grand de tout les zéros ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Hanabi Kitsuo
Féminin
Messages : 208
Kamas : 5348
Date d'inscription : 07/04/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Can you feel the love tonight ~♫♥ [PV Hanabi Kitsuo ♥] Lun 6 Avr - 1:55


Chaud, froid. Monde, néant. Rires, larmes. Malaise, bien-être. Qu’était-ce donc ? Qu’était-ce lorsque vous ressentez à la fois une chose et le contraire ? Lorsque vous souriez, et qu’au fond votre cœur se serre ? Lorsque vous avez chaud, mais que votre âme est gelée ? Quand vous êtes frigorifiée, mais que d’un simple touché de la personne, votre cœur se réchauffe, tout en gardant une pointe gelée à la pensée inéluctable que cette personne ne tient pas à vous comme vous tenez à elle ? Et qu’était-ce ces pensées d’ailleurs ? Pourquoi pensais-je à cela, allongée sur mon lit ? Je ne sais pas. Pourquoi ces temps-ci avais-je envie de rire et de pleurer en même temps ? Pourquoi me sentais-je à la fois bien et mal ? Pourquoi avais-je à la fois l’impression d’être vide et trop remplie de sensations ? Pourquoi ? Je ne sais plus. Pourquoi voulais-je toujours qu’il soit là ? Pourquoi était-il le seul à occuper mes pensées, quel que soit le moment de la journée ?
Un soupir s’échappa de mes lèvres. Je me posais trop de questions. Mais toujours, pourquoi ? Je ne trouvais aucunes réponses. J’avais beau tourner et tourner, il m’était impossible de raisonner correctement. Chaque réponse qui me venait à l’esprit me semblait plus farfelue que la précédente. « Je suis peut-être malade » m’étais-je dit. « Je suis peut-être folle », avais-je pensé. « Je ne suis pas normale », avais-je dit de moi. Et encore bien d’autres phrases du genre avaient traversé mon esprit. Puis, alors que j’observais le plafond de ma chambre d’un regard vide et morne, la solution était sortie d’elle-même de ma bouche.
« Tu l’aimes bien », avais-je soufflé pour moi-même, avant de me mettre à rougir et de me couvrir la bouche pour ce que je venais de dire. Je l’aime bien ? Je souris. C’est vrai que j’aime bien être avec lui. Son rire me réchauffe le cœur. Sa présence me réchauffe le corps. Son sourire me rend heureuse. Je ne pouvais m’empêcher de penser à lui jour et nuit, de me demander ce qu’il pensait. De sourire niaisement en le regardant en cours. Je ne pouvais m’empêcher de ressentir une vague de bonheur lorsque, de bon matin, je recevais ces sms. Je ne pouvais m’empêcher de me sentir extrêmement bien à ses côtés. Je ne pouvais m’empêcher de toujours trouver une excuse pour lui parler. Je voulais simplement être avec lui. Encore et encore, jusqu’à ce que les toujours disparaissent.
Je souris. Oui, je l’aimais. A en tomber. A en arrêter de respirer, à en brûler même – quelle ironie quand on connaît mon pouvoir. J’avais l’impression d’être consumée par mon propre cœur. J’avais l’impression de défigurer mon visage, à force de sourire rien qu’en recevant l’un de ses messages. J’avais l’impression que ma poitrine se déchirait à force des forts battements que lui infligeait mon cœur. C’est vrai ça, à chaque fois qu’il était près de moi, ou qu’il me le faisait ressentir en m’envoyant des messages, mon ventre était emplis de papillons qui battaient de leurs ailes si fort qu’ils chatouillaient tout mon estomac entier, avant de remonter jusqu’à mon torse, puis ma poitrine, qui se réchauffait à la vive allure des battements de mon cœur. Mais alors, n’avais-je pas remarqué plus tôt ce sentiment ? Peut-être que si… Peut-être que certains jours, lorsque je l’interpellais, j’étais partie pour lui faire part de ce que moi-même je n’étais pas encore sûre moi-même. Et je m’arrêtais en plein élan, lui souriant et enchaînant sur autre chose. Peut-être n’avais-je pas assez confiance en mes propres sentiments pour lui déclarer ma flamme – jeu de mots, encore une fois.
Mon portable vibre. Je sursaute, et me jettes dessus. Je souris. C’est lui. C’est Wolodymyr. Mon Wolodymyr. Mon prince. Je me rallonge sur le lit, toute rouge et souriante, serrant un coussin et le portable contre moi. Il me propose d’aller dehors ce soir. Il me propose ce que j’ai toujours rêvé. Aller dans l’eau. C’est vrai qu’il me l’avait promis, qu’un jour il m’aiderait à toucher l’eau. Et ça me réjouissait. Tout d’abord parce que j’allais réaliser l’un de mes plus grand rêves, mais en plus parce que j’allais le réaliser en compagnie de la personne la plus chère à mes yeux. Je lui répondis immédiatement après avoir calmé la vague d’excitation et de bonheur qui m’envahissait que j’étais partante et que j’y serais. Je poussais ensuite un long soupir, souriant toujours. Cela allait peut-être l’occasion. Mais j’avais peur. Si jamais il ne ressentait pas la même chose, ne risquais-je pas de gâcher une bonne amitié et une soirée bien partie ? Je ne sais pas. Je verrais au fil de la soirée comment ça évoluera. Et puis, quand ça sera prêt, ça sortira tout seul.
Je me levais et me dirigeais vers ma garde-robe. Bah oui, je ne pouvais pas vraiment il aller en pull rouge et survêtement noir. Surtout si je devais me tremper. Je troquais donc mes habits actuels pour un t-shirt plutôt simple mais assez chaud accompagné d’une jupette rouge-orangée. J’enfilais des ballerines assorties, et mettais un nœud de la même couleur flamboyante de chaque côté de ma tête, un devant chaque oreille. J’avais également pris un léger gilet - parce que le froid est tout de même ce qui me perdra dans ce monde cruel.
Puis, je m’étais éclipsée de ma chambre, en compagnie de Kitsu. Ce serait une première de pouvoir patauger dans l’eau, il voudrait sûrement voir ça. Et peut-être essayer, qui sait ? Je souris de plus belle. Je sentais que cette soirée allait être magnifique, peut-être même plus que le bal avant qu’il ne parte en sucette.
Je m’étais donc éclipsée du pensionnat avec discrétion en avance, parce que bien sûr il était interdit de sortir de nuit. Ha, comme si ça allait arrêter une assassine dans mon genre !
Je me mettais même à trotter dans la ville, puis à courir, riant. Je ne savais même pas pourquoi j’étais si heureuse. Je l’étais, c’est tout.
Puis, j’étais arrivée au fameux parc – parc de Nara. J’avais fait le tour du parc du regard, puis aperçut Wolodymyr – mon prince, mon sauveur, mon gentleman, celui qui régissait mon cœur. Je lui fis de grands signes de bras, tout en accourant vers lui, Kitsu me suivant en sautillant joyeusement.
« Salut ! » Lui avais-je dit une fois face à lui, souriante. «  Ça va ? » Je continuais de lui sourire. J’étais heureuse, tellement heureuse que je ne savais plus quoi dire. Mon cœur battait à tout rompre, comme s’il allait brûler ma poitrine avant de déguerpir loin. Mais il ne pouvait plus, puisqu’un roi y régnait. Et j’étais face à ce roi, lui souriant jusqu’aux oreilles.

════════════════════



Spoiler:
 
Je suis une fraise masquée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Wolodymyr Chevchenko
Messages : 102
Kamas : 4782
Date d'inscription : 18/07/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Can you feel the love tonight ~♫♥ [PV Hanabi Kitsuo ♥] Lun 6 Avr - 11:13

Allait-elle réellement venir ou allait-elle lui poser un lapin? Il n'en savait rien et il avait peur de la seconde réponse. D'un côté il pourrait la comprendre : qui aurait bien envie d'aller rejoindre un garçon tard le soir dans un parc? En y réfléchissant un peu mieux il était vrai que c'était bizarre. Oh non elle ne le prenait pas pour un gars pervers et prêt à l'agresser? Et si les surveillants l'avaient attrapés au moment-même où elle allait sortir? Elle était peut-être en train de se faire punir par eux? Oh non.... En plus quelle était la punition déjà? Les sorties de la semaine seraient supprimés puis deux heures de colle non? Encore ça allait.... quoique c'était un peu embêtant d'être privé de sortie. 


 Soudainement il remarqua une silhouette au loin qui lui faisait de grands gestes. Il se redressa et observa un peu mieux avant de se sentir son cœur se serrer encore plus : c'était Hanabi, elle était venue. Elle avait réussi à venir. D'un côté ce n'était pas étonnant puisqu'elle était quand même le maître des Assassins de Tadakai. Un grand sourire s'afficha sur son sourire et il lui fit aussi des signes de la main en commençant soudainement à rougir. Elle s'était bien habillée -comme toujours vous allez me dire, pour Wolodymyr la jeune fille est TOUJOURS bien vêtue!- alors que lui donnait l'impression d'être un jeu premier qui revenait de vacances (ou du moins c'était ce qu'il pensait). Lorsqu'elle fut près de lui et qu'elle lui demanda s'il allait bien il répondit en balbutiant un peu  : 


 "Ah euh.... Moi ? Euh oui ça va.... Ça va toujours.... Et toi?"


 Maintenant qu'il y réfléchissait il avait donné ce rendez-vous pour lui faire patauger dans l'eau mais il ne savait pas encore comment lui déclarer sa flamme. Il n'avait pas réfléchit au détail le plus important en effet. Il trouverait sans doute un moment quand le lui dire. Oui... Lubia regardait Kitsu, silencieuse. Elle avait toujours un soucis avec les familiers des autres mais à force de le voir elle avait pris l'habitude de sa présence. Puis zut, c'était le familier de la chérie de son mage alors elle n'avait pas le droit de l'embêter ce qui était en soit dommage mais peut-être pouvait-elle lui enseigner l'art d'enquiquiner le monde mais en attendant elle pouvait se contenter de le taquiner un peu. Elle s'approcha donc de la petite renarde pour l'attraper avec ses deux pattes avants et se mettre à lui brosser le poil avec ses griffes et ne pourquoi pas lui commencer une toilette? Wolodymyr ne la voyant pas faire regarda le parc derrière lui en rougissant un peu. Bon il allait devoir improviser. 


 "Bien euh... Allons-y..."


 Il avait tendu la main à sa petite fraise, se demandant si ce n'était pas trop tôt. Mais d'un côté ça lui permettait de faire une sorte de pas en avant. Il sentait qu'il n'y avait pas que son bras qui tremblait d'excitation mais également de stress : tout son corps entier vibrait tel un téléphone mis sur vibreur et qui se faisait spammer de messages mais il essayait de se reprendre, de paraître être normal mais c'était difficile lorsqu'on avait un cœur qui battait tellement vite qu'il pourrait croire qu'il allait faire une hypertension....

════════════════════

♥️♥️♥️Fait par ma petite Fraise Masquée ♥️♥️♥️ 
Ecrit par la Sardine Wolodymyr Chevchenko
Sardine-man, le plus grand de tout les zéros ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Hanabi Kitsuo
Féminin
Messages : 208
Kamas : 5348
Date d'inscription : 07/04/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Can you feel the love tonight ~♫♥ [PV Hanabi Kitsuo ♥] Sam 18 Avr - 15:40

Sourire. Sourire encore et encore à s’en fendre le visage. Ressentir ces milliers de papillons dans le ventre rien qu’en voyant son visage. Sentir cette vague de bonheur rien qu’en étant à ces cotés. Sentir cette vague de chaleur rien qu’en le voyant, rien qu’en le sachant tout près…
Oui, c’était définitivement ce qu’on pouvait appeler de l’amour. Je sentais mon cœur battre à tout rompre dans ma poitrine, comme s’il voulait en sortir pour rencontrer en personne le roi qui le régissait… Bon, ça serait quand même un peu glauque. Mais ça serait peut-être plus simple pour qu’il comprenne… Mais ça reste glauque. Je frissonne légèrement. J’ai vraiment des pensées bizarres parfois. Mais ça ne m’empêchait pas de continuer à sourire. J’ai toujours le sourire quand il est là. Parce qu’il a le don spécial de me faire sourire en n’importe quelle circonstance. Que je sois triste, malade, nostalgique, de sa simple voix, de ses simples paroles, de sa simple présence, il me fait sourire.
Il me dit qu’il allait bien, alors que son familier semblait s’amuser à quelques occupations avec Kitsu. J’ignorais toutefois ce qu’ils faisaient, mon attention étant entièrement captée par Wolodymyr. Peut-être avais-je l'air complètement tarée à le fixer comme ça. Mais qu'importe. J'étais en compagnie de la personne que j'appréciais le plus au monde. N'était-ce pas suffisant pour ressentir une vague de bonheur ? Je pense que si. Je pense que le fait de se retrouver en présence de la personne qu'on aime le plus et de la savoir heureuse rien que par son sourire est la plus belle chose au monde.
Je sors enfin de mes pensées, me rendant compte que je fixe Wolodymyr  en souriant depuis un moment maintenant, alors qu'il m'avait posé une question. Le rouge me monte légèrement aux joues, alors que je réponds enfin.
« Je vais bien, merci... »
Je ne peux m'empêcher de sourire encore plus. Je ne sais pas pourquoi, je me sens tout simplement extrêmement heureuse en sa compagnie. C'est quelque chose que je ne peux changer. Je le regarde profondément dans les yeux, ses magnifiques yeux envoûtants et profond comme un océan, comme une mer d'étoiles, comme une réserve de galaxies...  Ils étaient si envoûtants, si profonds, si...
« Je... »
Non, c'était trop tôt. Trop tôt, et pas le moment. Déclarer sa flamme, c'est comme l'éclosion d'une fleur. Il faut laisser le bourgeon grandir petit à petit, puis au moment venu, le laisser éclater pour qu'il nous enveloppe de toute sa beauté.
Je regardais donc Wolodymyr, toujours souriante.
« Ah, oublie ça, c'est rien. »
Je lui sourit de plus belle.  Puis, lorsqu'il me dit d'y aller en me tendant la main, je hochais la tête en prenant sa main et en la serrant légèrement, me sentant d'autant plus en sécurité. Je ne faisais même plus attention à ce qui m'entourait, comme si Wolodymyr et moi n'étions plus que les seuls au monde, comme si tout le reste du monde était figé, et que seule sa voix me parvenait. Je continuais de sourire, marchant lentement en direction du lac avec lui. Je n'écoutais plus que le son de sa voix, claire comme du cristal. Je ne voyais plus que lui, le reste du monde étant figé . Et une seule question   comblait mon esprit empli de bonheur :
Quand est-ce que le bourgeon fleurira ?

════════════════════



Spoiler:
 
Je suis une fraise masquée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Wolodymyr Chevchenko
Messages : 102
Kamas : 4782
Date d'inscription : 18/07/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Can you feel the love tonight ~♫♥ [PV Hanabi Kitsuo ♥] Lun 20 Avr - 0:21

Si jamais on devait le comparer à quelque chose se serait sans doute à un grand ordinateur datant des années 90 sur lequel on tentait de jouer à des jeux demandant une très bonne carte graphique. Il bugguait énormément, son cerveau s'étant soudainement éteint. La chaleur de la main de la petite hybride le faisait rougir : ses joues autrefois pâles voire un peu bronzés à cause du fait qu'il prenait facilement de la couleur viraient à présent à l'écarlate. Il ne s'était pas attendu à ce qu'on accepte de lui prendre la main et il sentait que cette soirée allait être aussi magique que le bal. Son cœur avait complètement ralenti et il ne lui serait pas étonnant qu'il fasse d'un coup comme ça un AVC.  Paradoxalement son poul tapait plus fort et il sentait comme une sorte de tambour lui taper les tympans et la poitrine. S'il devait décrire ses symptômes à quelqu'un il lui serait sans doute compliqué de le faire tant il ne savait pas ce qui lui arrivait. Il déglutit et se retint également de sourire bêtement ce qui trahirait en soit sa joie. Il n'avait à présent plus le droit à l'erreur, il avait commencé le premier pas et il ne devait pas terminer cette magnifique soirée tant qu'il n'avait pas finalement déclarer sa flamme à la pyromancienne de son cœur. Son cerveau se posa des milliers voire des milliards de questions : comment devait-il s'y prendre pour pouvoir lui avouer ses sentiments? comment réagir si c'était réciproque? et si ça ne l'était pas comment devait-il réagir lui-même? est-ce qu'elle risquait de se moquer de lui si elle le remballait? et est-ce qu'ils pourraient rester quand même amis s'il venait à ce que ce soit une sorte d'amour platonique? Il commençait presque à paniquer lorsqu'il vit aussitôt Lubia qui traînait un peu de force Kitsu avec elle. Au pire, si jamais on venait à se moquer de lui se serait sans doute son familier qui sera la plus violente.

"En... en plus... nous av... avons de la chance... Il f... fait bon ce soir..."
-"Oh et puis s'il fait froid je viendrai te réchauffer avec mes bras de crevette!"
 

Wolodymyr se retint de laisser échapper un soupire exprimant non seulement son stress vis-à-vis de sa déclaration mais également de la Lamachondinde. Elle était capable de tout faire foirer mais il était toutefois possible que malgré ses commentaires elle allait juste le taquiner un peu. Peut-être allait-elle aussi le provoquer pour qu'il ait un peu plus confiance en lui et oser parler. Oui, il pouvait faire confiance en elle. Serrant un peu plus la main d'Hanabi il priait le ciel pour qu'il ne rougisse pas, ce qui était en soit inutile puisqu'il avait déjà l'air d'une tomate cerise. Marchant silencieusement avec elle il se demandait qu'est-ce qu'il pouvait bien lui dire. Oui, il fallait quand même qu'il lui engage la conversation, qu'il ne reste pas aussi muet qu'une carpe quand même. Il prit son courage à deux mains et la regarda, s'apprêtant à parler. Mais il ne réussit pas à sortir ne serait-ce qu'un traître mot : qu'elle était ravissante et encore même ce mot ne suffisait pas à décrire la petite fraise. S'il y avait bien une rivale d'Aphrodite ça ne pouvait qu'être Hanabi. Ayant du mal à la quitter des yeux il ne put se retenir de dire doucement pour lui-même :

"Ravissante..."


Se rendant vite compte de son erreur il rougit de plus belle et s'éclaircit la gorge.

"Eumm.... Je me disais.... tu t'es bien parée pour... enfin.... pour ce que je t'ai promis.... La petite pataugeade dans l'eau.... pataugement... patauge...."
-Et ben, s'il ne sait pas parler japonais c'est bien parti cette déclaration!

════════════════════

♥️♥️♥️Fait par ma petite Fraise Masquée ♥️♥️♥️ 
Ecrit par la Sardine Wolodymyr Chevchenko
Sardine-man, le plus grand de tout les zéros ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Hanabi Kitsuo
Féminin
Messages : 208
Kamas : 5348
Date d'inscription : 07/04/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Can you feel the love tonight ~♫♥ [PV Hanabi Kitsuo ♥] Lun 13 Juil - 21:43

La main de Wolodymyr était chaude, chaude comme une douce source naturelle, chaude comme un petit cœur qui papillonnait, comme un feu qui crépitait au centre de nos paumes. Sentir cet oiseau qui battait des ailes au creux de nos mains serrées l'une contre l'autre me donnait une sensation à la fois de sécurité et à la fois d'étourdissement, j'avais l’impression d'avoir la tête qui tourne et le cœur qui sortait de ma poitrine, de perdre mon souffle à ne plus en respirer. Je serrais un peu plus fort la main de Wolodymur, renforçant se sentiment de sécurité, alors que mon cœur n'en battait que plus fort. Je le regardais, souriante. Je me sentais niaise à point, et si je n'étais pas résistante au feu et à la chaleur, j'aurais sûrement déjà cramé sous le rouge de mes joues.

Wolodymyr essaya de trouver un sujet de discussion. Bien que dire qu'il faisait bon n'était pas vraiment quelque chose où l'on pouvait discuter, je l'en remercia. Je n'aurais pas fais mieux, je pense, ayant totalement perdu l'usage de la parole par l'embarras. J'étais tellement rouge qu'on aurait pu croire que j'étais en surchauffe – ce qui n'était pas totalement faux. C'était surtout la chaleur de Wolodymyr, qui me réchauffait. Savoir qu'il était à mes côtés me rendait tellement heureuse, que je ne savais comment l'expliquer, et que j'avais l'impression de pouvoir mourir d'une overdose à n'importe quel moment.

Il me serra la main un peu plus fort, alors que nous marchions calmement en direction du lac. Il murmura ensuite quelque chose pour lui-même, puis bafouilla, semblant perdre le contrôle de lui-même, pour finalement dire que je m'étais plutôt bien habillée pour ce moment au lac. Je rougis légèrement. Je n'avais même pas fais attention, j'avais plutôt choisi aléatoirement quelques habits... Enfin, aléatoirement, j'avais quand même fais attention à ce les couleurs collent et aillent ensembles et... Oh mon dieu... Aurais-je inconsciemment fait exprès de bien m'habiller ? Rien qu'à cette pensée, je me mis à rougir...

Wolodymyr ne semblait finalement pas plus avancé que moi, et commença à se perdre dans ses mots. Je rougis encore plus, quoique souriant un peu. Ça détendait un peu l 'atmosphère. Je resserrais sa main encore plus. J'aurais tellement aimé lui dire à cet instant qu'il était le prince de mon cœur, qu'il était mon roi.... Mais je n'y arrivais pas. Mes mots étaient bloqués dans ma gorge, je ne pouvais tout simplement plus parler.

Doucement, nous arrivâmes face au lac. J'observais cette surface brillante qui m'était interdite. Aujourd'hui, peut-être que je pourrais enfin rester dans l'eau sans que cela ne me blesse. Aujourd'hui, peut-être que je dévoilerais mes sentiments. Je ne sais pas. J'étais stressée. J'étais angoissée. Mon cœur battait la chamade. Je fermais les yeux pour soupirer et reprendre mon souffle, puis regarda de nouveau mon Roi.
« O....On y va ? »
Ce fut les seuls mots que je réussis à faire sortir de ma bouche. Je voulu dire plus, mais ma gorge refusait de laisser mes mots passer le seuil, je restai donc la bouche ouverte à essayer de parler alors qu'aucun son ne sortait de ma bouche, un peu comme un poisson rouge sorti de son bocal. Je finis par fermer la bouche encore plus rouge qu'avant. La honte...

════════════════════



Spoiler:
 
Je suis une fraise masquée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Wolodymyr Chevchenko
Messages : 102
Kamas : 4782
Date d'inscription : 18/07/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Can you feel the love tonight ~♫♥ [PV Hanabi Kitsuo ♥] Dim 30 Aoû - 14:20

Ils étaient arrivés devant le lac dans lequel ils allaient pourvoir patauger tous les deux tous seuls en.... enfin pas en amoureux, puisqu'il ne connaissait pas les sentiments de Hanabi et qu'il était sûr et certain qu'il n'était qu'un simple ami pour elle malgré les avertissements de son lamachondinde qui lui avait répété plusieurs et maintes fois que l'hybride semblait faire les yeux doux à chaque fois qu'il lui parlait. Le cœur du garçon battait la chamade. Il essayait du mieux qu'il pouvait de cacher son anxiété à l'élue qui faisait battre son organe vital logé là, dans sa poitrine. Enfin, il allait pouvoir tenir sa promesse, lui permettre de patouiller dans l'eau et voilà que milles questions se posaient dans sa tête. Est-ce qu'il allait pouvoir réellement utiliser son pouvoir correctement et s'assurer qu'Hanabi ne se fasse pas de mal? Qu'elle ne meurt pas dans d'atroces souffrances en touchant l'eau de ce lac ou qu'on ait pas à l'emmener à l'hôpital d'urgence pour cause de brûlures? Non, il ne devait plus hésiter à présent. Il lui avait promis qu'elle pourrait barboter dans l'eau en toute sécurité et il ne pouvait plus faire marche arrière un présent. La regardant avec un sourire qui se voulait rassurant il répondit à sa question :

"Oui. Allons-y."

Wolodymyr lui lâcha la main à contre-cœur pour se baisser, enlever ses chaussures, ses chaussettes et retrousser les manches de son pantalon sous le regard amusé de Lubia. Cette dernière le fixait en secouant légèrement la tête.

"Si tu veux que ça marche plus, tu devrais tout enlever. C'est un conseil que je te donne."


L'ukrainien ignora la remarque déplorable de son familier et se redressa pour regarder Hanabi, toujours en souriant timidement. Doucement, il entra dans l'eau de peur qu'elle ne soit froide, oubliant sur le coup qu'il ne craignait plus aucun état de chaleur (bon il avait quand même ses limites, il ne faut pas non plus abuser) puis, il se tourna vers l'hybride et lui tendit la main. Est-ce qu'il allait réussir à tenir parole mais aussi à éviter qu'elle ne se blesse? Il priait pour que tout aille bien dans le meilleur des mondes. Lorsque la jeune femme lui prit la main, il se braqua un peu tout en rougissant. Il ne fallait pas qu'il fasse de bêtises. Doucement, il la tira dans l'eau avec un sourire qui se voulait rassurant. Il avait canalisé toute sa magie dans sa main pour pouvoir soigner sa petite renarde. Non, apparemment tout allait bien, il n'y avait aucun pépins. Il fallait qu'il se concentre uniquement sur elle et non sur ce qui se passait autour. La regardant, il préféra lui demander.

 "Est-ce que ça va? Si ça te brûle.... dis-le moi."


HRPG:
 

════════════════════

♥️♥️♥️Fait par ma petite Fraise Masquée ♥️♥️♥️ 
Ecrit par la Sardine Wolodymyr Chevchenko
Sardine-man, le plus grand de tout les zéros ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Can you feel the love tonight ~♫♥ [PV Hanabi Kitsuo ♥]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Can you feel the love tonight ~♫♥ [PV Hanabi Kitsuo ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lys & Lloyd ஜ Feel the love
» Hunter → We can't fall any further, If we can't feel ordinary love
» I'd love to hold you close, tonight and always. w/ Anwar.
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • Le lac Tadakai-