Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Veuillez m'excusez, je dois faire parvenir ces feuilles. [Pv Nade]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Veuillez m'excusez, je dois faire parvenir ces feuilles. [Pv Nade] Mar 17 Mar - 22:51


Veuillez m'excusez, je dois faire parvenir ces feuilles.




Lors de ses années passer dans cet établissement, et même lorsqu'il n'était qu'élève ici, Alvaro avait souvent participé à des interruptions de cour. Ce n'était pas une activité comme le séchage où dans ce cas-là, tu ne te présentes pas en cours et tu vas faire ce que tu souhaites, comme juste t'éclater ou encore dormir. Non, les interruptions de cours étaient principalement des petits moments où d'autres personnes, importantes pour les élèves transmettaient un message. Cela pourrait être l'éducation sexuelle de l'infirmière, les paroles d'un professeur a leurs élèves en cherchant l'urgence ou encore même une intervention directorat.

Ce genre d'interruption était parfois des pauses, un cours qui n'intéresse pas les élèves est donc couper pour cela, cependant cela peut aussi être gênant voir ennuyant quand cette coupure coïncide avec une heure de repas ou de pause et faire partir les participants en retards. Dans un cas, les élèves sont joyeux et attentifs au sujet de l'interruption, dans le seconde, ils râlent et ne font qu penser des phrases dans le genre : qu'il parte vite, j'ai faim. Bien entendu, en bien plus vulgaire selon les jeunes.

Pourquoi parler de cela me direz-vous ? Eh bien tout simplement, car notre jeune psychologue devait en faire une. Du moins, il devait choisir de lui-même la classe ainsi que l'heure. Ce n'était pas très fair-play pour les professeur cependant ceci furent avertis par le passé que des dérangements de cours pouvaient être effectués par le personnel médical. Oui, pour ceux qui ne le savait pas la psychologie est médical. Bref, notre jeune homme aux cheveux argentés et aux pupilles bleuté devait, sans se tromper, choisir la classe et l'heure approprié. Dans sa déduction, il dégagea deux choix presque sans raisons. Le cours de mathématiques, où les élèves sont généralement antipathiques à cette leçon, ou bien encore le court d'art plastique où là l'intention serai peu dirigée vers sa personne. Il n'hésita donc pas très longtemps avant de signer un papier d'interruption. Ni une ni deux, mais bel et bien à trois, il prit ses affaires : son bloc-notes et son stylo, ses feuilles à distribuer, son livres de psychologie ainsi que ses lunettes qu'il mit dans la poche de pectoral de son costume.

Les talons de ses chaussures noires se firent entendre dans les couloirs, ses cheveux blancs suivant les mouvements alors de son corps. Il ne fallut que peu de temps à notre homme pour arriver à destination, et c'est devant la prote que sa silhouette se dessina. Frappant alors à celle-ci du dos de ses doigts ganté et entra ensuite. Le professeur devait sans doute expliquer quelque chose, car à sa vue ennuyer, Alvaro venait de le couper. Le psychologue sourit alors avant de faire quelques pas silencieux et d'approcher du professeur venant lui tendre le papier. Un rapide coup d'oeil sur la classe laissa à penser peu de chose intéressantes : les jeunes travailleurs étaient dans les premiers rangs, les dormeurs au fond et ceux pet des fenêtres regardaient celle-ci. Eh bien. Dommage, mais il était temps de parler. Le professeur de mathématiques appliquées soupira et lui laissa la parole. Alvaro ne se mettant pas derrière le bureau, mais devant et sourit à la classe

"Bonjour les enfants, je me prénomme Alvaro Rosa et je suis le psychologue de l'établissement dans lequel vous êtes actuellement. N'ayez crainte, je ne vais pas interrompre ce cours trop longtemps d'autant que les matières passionnantes ne sont guère celle que l'on imagine. "

Il rit et sourit alors, venant passer entre les tables des élèves pour distribuer son prospectus, dessus, il y avait le lieu du bureau ainsi que les horaires de passage. C'était plus un plan qu'autre chose, c'est vrai, cependant, il y avait aussi un texte qui disait clairement que les élèves souhaitant exprimer un malaise ou simplement vider leurs coeur serait les bienvenus. Une fois distribué, Alvaro retourna a sa place et prit la parole

"Contrairement aux films d'action et de police, les psychologues ne sont pas principalement présent dans ce monde pour deviner lequel d'entre vous deviendrons des psychopathes et lesquels seront sains d'esprit. Je suis ici, avec vous et pour vous. N'ayez jamais peur de demander quoi que ce soit, n'ayez jamais la crainte d'un jugement personnel et surtout n'ayez jamais craint du secret brisé. Vos mots et vos paroles ne seront lus et écoutés que par ma propres personne. Et seule la faucheuse pourra écouter mes aveux sur le lit de mort."

Son regard se voulait sur et certain, on y décelait bien une lueur de contrôle alors que chaque mot étaient bien choisi, bien expliquer et bien user pour que le message soit claire. Maintenant, le moment le plus drole, les questions réponse avec les élèves.



Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Charly O. Oswald
Pixélisation
Féminin
Messages : 45
Kamas : 2511
Date d'inscription : 10/03/2015
Humeur : Timide
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Veuillez m'excusez, je dois faire parvenir ces feuilles. [Pv Nade] Ven 20 Mar - 11:27


Le Psychologue
L'intervention en cours



Une journée ennuyeuse au possible. Tout ce qu'il y a de plus banale. Se lever aux aurores pour avoir le temps de prendre sa douche, laver ses cheveux avec de la lotion spéciale pour les rendre doux, brillant et souple. Se sécher, s'habiller. Puis prendre soin de soit en appliquant plusieurs soins sur la peau et le visage. Se sécher les cheveux, puis les lisser, les laisser lacher comme toujours, pour être plus féminine et les triturer plus facilement. Se maquiller, juste légèrement pour ne pas marquer sa beauté naturel, souligner son regard d'un trais de crayon de la couleur qui convient le mieux aux teint, mais aussi à la couleur des yeux. Puis s'arranger au maximum, défaire juste le première bouton de son chemisier pour paraître à la fois réservée et sexy. Un coup d'oeil dans le miroir, une examination complète et minutieuse. Après deux heures de préparations, je me trouve juste parfaite et il est tout juste l'heure de me rendre en cours.

Je quitte ma chambre et sillonne les couloirs, mon sac à bandoulière contre moi. Shiroi, qui m'attendait devant la porte, me suit à présent et comme toujours, lorsque je serais dans ma salle, je sais qu'il ira se prélasser dans les jardins, cherchant à se chauffer aux moindre rayon de soleil par ce temps encore trop froid à son gout. Certaine personne me salut dans les couloirs, surtout des garçons je dois dire, j'ai l'impression que les filles ne m'apprécie pas trop et tant mieux puisque c'est réciproque. Je sourit et leurs rends leur salutations. Certains tente une approche, mais avec Shiroi dans mon dos qui semble les faire hésiter, je me sens plutôt flattée et rassurée.

La matinée se passe, sans encombre. Je participe en cours, discute un peu et réalise des croquis pour mon futur cosplay. Entre chaque cours, mon lion vient me chercher pour m'accompagner à la salle suivante, ce n'est pas déplaisant de se sentir protéger ainsi. Et maintenant? Mathématiques. Un soupire m’échappe, qu'elle journée ennuyeuse. Je m'installe, au milieu de la salle comme toujours, l'endroit ou l'on passe le plus inaperçue par le professeur qui se concentre soit sur les élèves attentif aux premiers rangs, soit sur les bavards des rangs du fond et des côtés. Je ressort mon bloc de croquis que je dissimule en partie sous mon cahier. Je n'entend que d'une oreille le cours se faire interrompre, une intervention que je ne juge pas de mon intérêt. Seul le prospectus qui glisse sur mon cahier me fait relever la tête et mon regard rose se pose sur l'homme. Plutôt séduisant. J'échange quelques parole discrète avec mon voisin pour me remettre au gout du jour. Psychologue hein?

"Contrairement aux films d'action et de police, les psychologues ne sont pas principalement présent dans ce monde pour deviner lequel d'entre vous deviendrons des psychopathes et lesquels seront sains d'esprit. Je suis ici, avec vous et pour vous. N'ayez jamais peur de demander quoi que ce soit, n'ayez jamais la crainte d'un jugement personnel et surtout n'ayez jamais craint du secret brisé. Vos mots et vos paroles ne seront lus et écoutés que par ma propres personne. Et seule la faucheuse pourra écouter mes aveux sur le lit de mort."

Il a l'air sur de lui, ça me plait. Je le fixe en silence, moi aussi je suis sure de moi. Un sourire se dessine sur mes lèvres alors qu'une idée germe dans mon esprit. Une main se lève, hésitante, se rabaissant un instant avant de se lever à nouveau. Je perds mon sourire pour baisser timidement les yeux vers mon bureau. Ma voix se fait faible et hésitante et les regard se tourne vers moi alors que ceci me fait légèrement rougir :

« Ex... Excusez moi.. J'aurais une question » Je marque un temps et soupire pour me donner du courage avant de reprendre. « Hum.. Tout.. Tout ce que l'on pourra dire restera totalement confidentiel n'est-ce pas?... Parce que parfois... »

J'arrête ma phrase ici, n'ayant absolument pas besoin d'en rajouter pour que l'ensemble de la classe comprennent. Certains hochent même la tête pour me donner raison. Après ma prise de paroles, d'autres élèves ont trouver le courage de lever la main pour poser a leurs tours des questions, comme on dit, le premier pas est toujours le plus dur.



Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Veuillez m'excusez, je dois faire parvenir ces feuilles. [Pv Nade] Sam 21 Mar - 10:45


Questions ? J'ai les réponses




Peu d'élèves semblaient avoir un intérêt pour les questions concernant la psychologie ou les actions d'Alvaro. Pourtant, ils semblaient être en train d'écouter les paroles de l'homme aux cheveux blancs, les yeux d'élèves étaient tous figer et clignant lentement vers lui. Pourquoi donc y avait-il ce long silence ? Cela aurait pu être gênant cependant Alvaro connaissait bien ce sentiment et la solution, bien qu'évidente ne serai pourtant pas facile : Il fallait qu'un élève fasse le premier pas. Que quelqu'un se jette à l'eau pour enfin débloquer la situation. Et, miraculeusement, une jeune élève du milieu de classe leva timidement la main, posant alors une question sur la sécurité des propos, peur que beaucoup possèdent lors de l'aveu de leurs problèmes, de leurs actions passées ou simplement à enfin être avec un confident.

Alvaro sourit, notant alors dans sa tête le visage de cette jeune femme, elle venait de débloquer la situation de la classe, prenant sur elle pour cela malgré la non-envie flagrante sur son visage. Était-elle volontairement ainsi ? Ou peut être n'avait-elle pas encore réussi à comprendre la situation ce qui en revient à êtres naïve. Attention cela n'est pas une insulte loin de là, la naïveté peut être une qualité quand on parle des caractères explosifs de certain. Les yeux bleus de l'homme se posèrent sur les autres élèves qui maintenant prenaient confiance en eux pour laisser exprimer leurs doute sur l'homme en face d'eux. Ils ne connaissaient rien de lui, mais devaient dévoiler leurs secrets ce qui était facilement troublant. Une question à la fois, Alvaro posa alors les yeux sur la jeune femme ua caractère visiblement timide malgré ses gestes.

" Évidement Mlle, toutes paroles que vous me confirez, chaque pensée et chaque geste trahissant vos émotions, ne seront jamais dévoilées. La seule et unique raison qui pourrait forcer mes lèvres de s'ouvrirent serait que vous-mêmes, patients, vous choisissiez de rompre le silence. Si cela est votre choix alors je pourrai dévoiler l'information de votre choix à la personne de votre choix avec, ou sans votre présence. "

Le sourire tendre et doux d'Alvaro refit surface, venant alors poser ses yeux sur les autres élèves et pointant alors un élève de sa main pour lui accorder la parole. C'était un jeune homme visiblement confiant en lui et ne laissant paraître que l'envie de savoir d'avantage. Alvaro nota chaque geste mentalement, alors qu'une douce aura émanait de lui. Quelque chose qui semblait vous donner le sourire, l'envie d'être proche et de vous confier. Une aura de confiance qui ne semblait en rien maléfique et laissait alors le choix de la suivre ou non.

On aurait pu croire à un ange, des yeux océans, un sourire tendre, une peau pale et des cheveux argent. Cela semblait trop beau, et Alvaro le savait, et cela se voyait clairement sur certains visages des élèves. Ils regardaient en bias, comme s'il s'attendait a ce qu'une explosion de produise après son sourire. La voix de l'élève se fit enfin entendre.

" Et concernant vous ? Vous nous écouterez et c'est tout ? Rien d'autre ? "

Alvaro sourit une fois de plus en riant alors légèrement et produisant une nouvelle aura, de confiance cette fois et se retenu, comme s'il savait parfaitement qu'il poserait cette question.

"Je serai les oreilles qui vous écouteront, mais aussi la langue qui parlera pour vous guider, vous aidez dans vos problèmes et les mains qui mettront en place les éléments pour vous permettre de construire votre avenir. Cependant, ne craignez en rien mes commentaires, jamais je ne donnerai un avis sans expliquer le pourquoi du comment. "



Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Veuillez m'excusez, je dois faire parvenir ces feuilles. [Pv Nade]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Veuillez m'excusez, je dois faire parvenir ces feuilles. [Pv Nade]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Si je n'ai pas à le faire, je ne le fais pas. Ce que je dois faire, je le fais vite.
» Je sais pas ceu que je dois faire :S
» [SmackDown] Hogan, tu dois faire un choix !
» Si je veux être une altesse, je dois faire des prouesses....
» Sérieux, j'dois faire une pause.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-