Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6755
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa] Sam 14 Mar - 22:39

~Un rendez-vous unique en son genre~

Valériane ne savait comment aborder le sujet. Devait-elle y aller ou pas ? Cela servirait-il à quelque chose ? L'homme était-il si compétant ? Elle faisait les cents pas en essayant de trouver une motivation ou une réponse à toute ces questions. Bien sûr, elle n'en trouva pas. Elle s’accroupit contre le mur de sa chambre, posa son bras gauche dessus et appuya sa tête sur son coude. De son autre main, elle alla chercher les cornes de son familier pour jouer avec.

« Que devrais-je faire George ? »


Pour toute réponse, il lui adressa un regard las et se leva en direction de la porte. Elle comprit qu'il voulait lui dire que le seul moyen d'avoir des réponses était d'aller parler à ce psychologue. Elle se leva alors décidée. Elle se demanda ou se situait le bureau du psychologue. Elle hésitait à questionner quelqu'un au hasard, de peur qu'ils aient des appréhensions sur elle. Puis elle croisa un professeur et osa lui demander timidement.

« Je crois qu'il se trouve près de l'infirmerie. »


L'infirmerie… Elle se dirigea donc vers le bâtiment extérieur.
Arrivée devant l'infirmerie, elle s'arrêta devant la porte. Et si elle faisait demi-tour ? Il était encore temps de changer d'avis. Elle n'en avait pas vraiment besoin finalement. Comme réponse, elle reçut un coup de corne de la part de George dans les mollets.

« Oh oui ça va j'y vais... »

Elle sentait son cœur battre à la chamade dans sa poitrine. Elle avait déjà croiser monsieur Rosa, mais elle voulait faire plus ample connaissance avec lui. Peut-être aurait-elle dû prendre rendez-vous ? Était-il déjà avec un autre élève ? Allait-elle le déranger ?
Elle toqua à la porte et l'entrouvrit légèrement.

« Bonjour, excusez-moi de vous déranger. Est-ce que monsieur Rosa est là ? »

════════════════════



Dernière édition par Valériane Sachiko le Sam 28 Mar - 16:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa] Dim 15 Mar - 10:09


Un rendez-vous unique en son genre




Le travail de notre homme consistait à rédiger des notes sur les élèves qui venaient lui parler. Chaque détail, chaque mouvement et chaque parole laissaient derrière elles un sentiment, une impression ou trahissait le ressentit du patient. Les notés, ainsi qu'expliquer pourquoi le patient faisait cela faisait partie intégrante du métier et il était inconcevable de penser, pourvoir exercer ce métier sans connaitre cela. Cependant, l'analyse, bien que primordiale au premiers abords, ne serait d'aucunes utilité si l'on attaquait pas les problemes à l'origine de ces maux non?

C'est pour cela qu'Alvaro ne privilégie pas la prise de note sans conséquence, ce que lui cherche en priorité, c'est de soigner ses patients. De les guérir de leurs peurs qu'il ressentent pour une raison inconnue, ou alors connu de leur inconscient. S'il arrivait à faire cela, il ne serait pas fier de lui non, mais fiers de la personne qui à réussir à produire les efforts pour en arriver là. C'était rare, c'était long et il fallait gagner la confiance et l'assurance de pouvoir y arriver. Parfois, les élèves pourtant prometteurs, ne parviennent pas à cela et c'est bien dommage. Cela est souvent considéré comme un échec de sa part à lui pour le psychologue. Étrange n'est-ce pas ? Si l'élève y arrive, c'est par ses moyens, mais s'il rate, c'est de la faute à Alvaro.

Perdu dans ses pensées, assis au fond de son siège noir et disposer derrière son bureau, l'homme aux cheveux d'argent et aux yeux océan continuait de penser à tout ce qu'il avait fait depuis qu'il avait poussé a porte de cette école en temps que simple élève. Et pourtant, il se demandait si lui-même n'avait pas besoin d'un psy parfois. Un rat noir, si petit qu'il pourrait être considéré comme une souris, sorti de la manche de notre homme, allant se mettre su le Bureau et s dressa sur ses pattes arrière avant de couiner de manière aigüe. Les familiers et les mages étaient lis par la magie, et Kikat, qui est le nom du rat, ressentais le trouble de son maître, s'efforçant de le ramener parmi les vivants. L'homme eut un sourire à cette attention, venant lui caresser le crâne de manière douce et lente.

De toute manière, il aurait été ramener à la réalité par les coups à ssa porte. Un rendez-vous ? Un rapide coup d'oeil sur ses notes et son planning lui indiqua que non, que c'était possiblement un élève voulant parler comme un adulte cherchant la cafétéria. Il se remit alors droit, réajustant sa chemise et sa cravate avant de déposer ses lunettes, ne lui servant que pour lire. Il sourit en voyant la jeune femme timide entrer. Une élève ? Et nouvelle venue dans le bureau du psy. L'homme se leva alors lentement, venant à l'encolure de la porte pour 'louvrir en grand sans honte et sans gène, la regardant dans les yeux et lui affichant un sourire chaleureux

"Je suis Monsieur Rosa, et vous êtes dans mon bureau. Que puis je pour vous ? Souhaitez-vous un rendez vous ? "

Il se bougea alors pour la laisser entrer dans l'opportunité que ce serait le cas. Puis il regarda son familier, celui ci se dressant sur le bureau avant de venir courir rapidement vers la jambe de son maitre grimpant dessus et allant sur son épaule pour observer la jeune femme, comme si elle pouvait être une source de menace pour lui.




Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6755
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa] Dim 15 Mar - 12:22

~Un rendez-vous unique en son genre~
 

En entrouvrant la porte, elle trouve l'homme en train de caresser son rat noir. Puis elle le vit se rapprocher d'elle et planter son regard bleu dans le siens. Ce regard la fit rougir immédiatement. Un regard profond qui lui fit un peu tourner la tête comme elle avait l'impression qu'il sondait son âme. Son sourire chaleureux lui fit perdre la parole.

« Je suis Monsieur Rosa, et vous êtes dans mon bureau. Que puis je pour vous ? Souhaitez-vous un rendez vous ? »

Puis il se dégagea légèrement pour la laisser entrer. Elle regarda l'intérieur du bureau et vit le rat courir pour grimper sur son épaule et l'observer. Elle s’avança timidement à l'intérieur. La pièce était pleine de dossiers d'élèves sûrement passés un peu plus tôt et d'autres livres.

« Bonjour monsieur. Je n'ai pas vraiment rendez-vous mais je voulais savoir si vous pouviez m'accorder un peu de votre temps. Enfin si vous acceptez de me recevoir... »

Elle baisse la tête en rougissant. George regarde le rat d'un air neutre et ferme ses yeux, ennuyé. Valériane entre dans la pièce et hésite à aller s'asseoir. Elle le dérangeait peut être. Et de toute façon ça ne se fait pas de s'asseoir tant que l'on y a pas été invité. Elle regarde donc le psychologue et ajoute.

« Je n'ai pas vraiment besoin d'un psy. Enfin peut être. Mais ne vous dérangez pas pour moi ! Enfin je veux dire... »

Génial… Voilà qu'elle ne trouvait plus ses mots. Comment passer pour une véritable idiote devant le psychologue. Il était plutôt jeune et même si cela la rassurait, cela la gênait aussi un petit peu. Cherchant du soutient en serrant un peu plus fort George dans ses bras, il ne lui répondit qu'en lui échappant des bras pour aller tourner autour des livres du psychologue. Elle fit un geste en direction de pingouin mais hésita à aller plus loin dans le bureau et jeta un regard désolé au psychologue.

« Je suis navrée, il… il adore les livres. Il ne peut pas s'en empêcher. »

Elle devînt écarlate en s'excusant et regarde la réaction de l'homme en face d'elle en se traitant d'idiote.

════════════════════



Dernière édition par Valériane Sachiko le Sam 28 Mar - 16:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa] Dim 15 Mar - 13:59


Un Rendez vous unique en son genre





Cette jeune femme était le genre d'élève gênée par chaque mouvement que l'on pouvait faire semble-t-il. Il l'observa en silence quand elle entra dans le bureau, fermant la porte derrière elle en l'écoutant. Il est vrai que dans peu de professions l'on accepte les clients qui viennent à l'improviste et s'imposent d'eux même, cependant ici, il y avait de nombreuses différences, à savoir que ce n'était pas des clients, mais des jeunes élèves qui recherchaient une aide qu'ils n'osaient demander aux autres personnes. Alvaro ne se serait jamais dit qu'un jour, il refuserait un patient dans le seul but de se rendre heureux en solitaire. Cette phrase n'est pas a sortir de son contexte.

Cette petite était le type même qu'Alvaro aimait aider. Le type timide, qui pense aux autres avant elles-mêmes. Cependant, tout bon donateur à besoin qu'on l'aide à son tour, c'est ainsi et Alvaro n'était pas une exception. Quand il en à besoin, il reçoit l'aide de ses, mais,  mentalement parlant permettant à son tour de souffler. Les relations humaines sont des boucles entre couper de boucles, elles même boucler. Ainsi est la vie. Si, cette élève, n'avait pas besoin des conseils ou juste d'être écoutée, elle ne se seraient pas déplacé pour venir jusqu'ici. Elle voulait parler, en avait besoin, mais n'osait pas. Ce ne fut pas le cas de son familier, un étrange pingouin qui alla directement de ses bras aux livres du psychologue. La jeune femme se confondant encore une fois en excuse.

Alvaro eut un grand sourire et un rire discret, tendre et honnête avant d'approcher d'un des livres que le familier semblait reluquer particulièrement. Il prit alors son temps, ouvrant le livre et le prenant, regardant s'il pouvait lui trouver un sujet convenable de lecture. Et une fois cela fait, il lui rendit, le posant devant lui et sourit encore. Ce familier était plus docile que ceux qu'il avait croiser par le passé et un peu de lecture ne fait jamais de mal. Alvaro Rosa, alla de nouveau dans son fauteuil noir derrière son bureau, prenant alors un calepin de papier assez grand, un stylo et invita la jeune femme a s'assoire d'un mouvement de main.

" Assieds-toi voyons, je ne vais pas te forcer à rester debout durant la séance. Quant à ton besoin ou bien non de mes compétences, seul l'avenir nous le dira ne le pense tu pas ? Si tu es présente, c'est que tu cherches quelque chose de ma part, de l'aide, une écoute ou une présence. Je suis ici pour aider, alors n'hésite pas. Dis-moi simplement ton nom, ta classe et je te laisse libre de ce que tu souhaites me dire"

Il sourit encore une fois de manière charmante, prenant son stylo et écrivant déjà quelques informations qu'il avait repérées comme sa timidité maladive ou ses doutes sur ses propres désirs et besoins. C'était une jeune femme qui semblait ne demander qu'une chose, c'est le calme et la sérénité. Voyons voir si tel est le cas présent. Kitkat le rat, tourna devant Alvaro, chassant sa propre queue alors qu'il sourit et pigna un peu avant de venir monter sur la cravate de son maître et de se cacher en dessous. Timide ou simplement surveillant.

"Es-tu prête? Ou désir, tu boire ou manger un petit quelque chose avant ? "




Fiche de liens (c) Miss Yellow


Dernière édition par Alvaro Rosa le Dim 15 Mar - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6755
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa] Dim 15 Mar - 16:49

~Un rendez-vous unique en son genre~
 

Elle était encore confuse alors qu'elle vit le psychologue aller à la rencontre de George et de lui choisir un livre. Elle fut tout aussi charmée de voir qu'il prit soin d'ouvrir le livre et choisir un chapitre avant de le poser devant George qui était désormais plonger dans son livre. Elle vit un sourire amusé sur le visage de l'homme et se pris elle aussi à sourire devant tant de gentillesse. Il lui fit signe de s'asseoir, ce qu'elle fit prestement avant de regretter son choix. Il avait déjà sorti son calepin et un stylo et elle le trouva très professionnel.

« Assieds-toi voyons, je ne vais pas te forcer à rester debout durant la séance. Quant à ton besoin ou bien non de mes compétences, seul l'avenir nous le dira ne le pense tu pas ? Si tu es présente, c'est que tu cherches quelque chose de ma part, de l'aide, une écoute ou une présence. Je suis ici pour aider, alors n'hésite pas. Dis-moi simplement ton nom, ta classe et je te laisse libre de ce que tu souhaites me dire. »


Elle hésita, ne sachant ce qu'elle devait dire. Elle n'était pas habituée au contact et encore moins à raconter ses problèmes. Elle se mis à se demander si le psychologue avait lui aussi des soucis ou pas, et que faisait-il le cas échéant ? Avait-il quelqu'un avec qui en parler ? Voyait-il lui même un autre psychologue ?
En se ramenant à la réalité, elle vit qu'il commençait à prendre des notes. Décidément, elle sentait qu'elle allait apprécier cet homme, même s'il ne le saura probablement jamais. Elle le regardait écrire avec professionnalisme et se sentie gênée qu'il écrive sur elle. Mais c'était son rôle. Il n'écrivait pas ce qu'il pensait d'elle en temps que personne mais ces défauts. En avait-elle autant ? Qu'importe, elle était là et irait jusqu'au bout désormais. Elle remarqua le petit rat qui remonta sur la cravate de son maître et ne put s'empêcher d'avoir envie de le caresser. Il avait l'air tellement gentil. Puis une phrase la ramena à ce pourquoi elle était là.

« Es-tu prête? Ou désir, tu boire ou manger un petit quelque chose avant ? »


Que devait-elle faire ? Demander un thé pour ne pas refuser sa proposition ou bien refuser car cela lui ferait moins de dérangement ? Que c'était difficile d'être près des autres. On ne peut jamais savoir à quoi ils pensent… Au moins George était honnête avec elle. Ils se comprenaient sans rien dire. Si seulement elle trouvait quelqu'un du même genre, elle resterait avec jusqu’à la fin. Elle finit par répondre poliment.

« Je veux bien une tasse de thé s'il-vous-plaît. Et George peut être un petit biscuit sec. Si vous en avez. »

Elle était assise en face de lui et plongeait son regard dans le siens en rougissant. Elle n'était pas habituer à se genre de contact, et encore moins avec une personne du sexe opposé. Mais pour le moment elle s'en fichait. Puis d'un coup sa langue se dénoua toute seule.

« Vous savez… Je viens vous voir parce que j'ai peur d'approcher les autres. J'ai peur de ce qu'ils peuvent penser de moi. D'ailleurs j'en ai peur en ce moment même. »


Puis elle se plaqua la bouche avec ses mains en devenant toute rouge. Qu'avait-elle dit ? Pourquoi donc était-elle devenue aussi franche avec lui ? Oh mon dieu, voilà qu'il allait la prendre pour une fille bizarre. George qu'en a lui ignora sa réaction et elle se demanda s'il ne pensait pas qu'il était temps pour elle d'agir comme ça avec tout le monde, et elle lui en voulu intérieurement d'être aussi attentionné.

════════════════════



Dernière édition par Valériane Sachiko le Sam 28 Mar - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa] Mar 17 Mar - 21:32


Un rendez-vous unique en son genre




Un thé et un biscuit sec ? Oui, il était très facile d'avoir cela sous la main. Alors que le jeune psychologue avait noté quelques mots sur son carnet concernant la jeune femme, il se leva lentement, allant chercher une tasse dans un de ses placard et une bouilloire déjà chaude. L'avait-il prévu ? Oui bien entendu, et non dans le même cas. Alvaro avait déja aussi prévu un café encore chaud, et même un chocolat, les premiers patients étant toujours stressé et bien sur eux les premières séances, ils leur faut quelque chose pour avoir leurs attention fixé sur cela et non sur ce qu'ils peuvent dire.

Alors, avec un petit sachet d'infusion indienne, il versa l'eau bouillante dans une tasse blanche, un coeur dessus marqué "ouvre moi", une fois servit-il offra un grand sourire à la jeune femme et déposa lentement le récipient devant elle. Quant au biscuit, il prit un petit paquet déjà ouvert dans son tiroir et le déposa lentement sur le livre pour que l'étrange pingouin... Ou manchot d'ailleurs puisse le prendre. Reportant alors son regard vers la jeune femme en précisant

" Attention, c'est chaud, ne vas pas te brûler, ce serais vraiment des plus triste qu'une jeune fille se blesse ainsi dés la première séance. N'est-ce pas ?"

Cette question pouvait sembler etre un piège, et d'ailleurs, ça aurait put en être un extrèmement efficace. Ainsi Alvaro aurait put savoir ce que pensai la jeune fille de lui d'un simple regard. La surprise dans les yeux, le dédain dans les gestes, la peur dans le souffle. Et de plus, cette phrase laissait à penser que la séance serait suivie de plusieurs autres ce qui peut aussi faire fuir certaine personne. Cependant, comme préciser avant, ce n'était pas un piège. Simplement, un avertissement sur un potentiel danger.

Une fois que la jeune femme se mit à parler, ce qui choqua le psychologue aux cheveux neige fut son honnêteté. Bien qu'a en jugé par sa réaction de se fermer les lèvres avec ses mains. C'était mignon et le psychologue eut un petit sourire charmeur avec des yeux bleus noyant quiconque serait en train de les regarder. Cette petite fille était une boule d'énergie, avec un petit complexe sur elle même. La peur de ne pas plaire à tout le monde. Alvaro écrivit alors cela lentement cela sur son carnet, faisant de belles-lettres magnifiquement dessinées, ne perdant pas un instant, son sourire ni sa droiture avant de poser le stylo et de la regarder

" C'est une excellente chose de t'ouvrir à moi ainsi, n'est pas honte de cela, ne te blâme pas pour l'avoir avoué. Cependant, une chose devrait être éclaircie avant toute chose, c'est une chose simple ne t'en fait pas, et il n'est nul besoin d 'avoir peur pour le dire : quel est ton nom ? "

Cela pouvait sembler idiot, cependant à aucun moment le jeune Rosa n'avait demander le sobriquet de la demoiselle et elle-même ne, c'était jamais présenté alors, il devait simplement prendre les devants. Cependant, et même en ayant commencé à écrire, le psychologue avait laissé exprès une place pour le nom de la jeune femme, venant alors reprendre sons stylo, toute ouïe. Ses yeux bleus quittant alors ses écritures pour se re déposer sur la jeune femme devenue pivoine d'ailleurs. Non, il serait plus exact de dire qu'elle est restée rouge après son aveu sur la pensée des autres. Alvaro sourit alors, avant même t'attendre la réponse à sa propre question, il se remit à écrire un peu.

" Tu dis que tu as peur du jugement des autres. Ici personne ne te jugera, tu es libre d'être toi-même sans aucune contre partie de mal ou de bien, sans aucun remords. Toutes tes paroles seront gardées ici, dans cette salle et dans ma tête, personne d'autre ne sera au courant et je serai ton confident. Alors, as tu encore peur en ce moment ? "

Son sourire était d'une gentillesse comparable aux anges, alors qu'il remettait quelques mèches de neige en arrière, attendant une réponse de la jeune femme à ses interrogations.




Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6755
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa] Sam 21 Mar - 11:53

~Un rendez-vous unique en son genre~
 

Valériane gardait ses mains sur sa bouche en regardant le psychologue se levé pour aller chercher une tasse et servir un thé avec l'eau de sa bouilloire déjà chaude. Peut être avait-il prévu de s'en servir un lui même mais peu importait. Il lui déposa la tasse devant elle et la jeune fille nota tout de suite le délicieux arôme qui s'en dégageait. Elle prit la tasse blanche dans ses mains et remarqua alors le dessin représentant un cœur avec écrit « ouvre moi ». Si seulement c'était aussi facile. Elle avait très envie que le psychologue possède la clé de son cœur pour qu'il puisse l'ouvrir et déchiffrer ce qu'il y avait dedans sans qu'elle n'ai à dire le moindre mot… Mais ce n'ai pas possible, aussi refixa-t-elle son attention sur le psychologue tandis qu'il donnait un biscuit à manger à George. Puis elle le vit se retourner vers lui.

« Attention, c'est chaud, ne vas pas te brûler, ce serais vraiment des plus triste qu'une jeune fille se blesse ainsi dés la première séance. N'est-ce pas ? »

Elle fut d'abord surprise d'entendre cela puis sentie un poids s'enlever de ses épaules. Il avait l'air vraiment gentil, alors elle lui adressa un sourire timide en hochant la tête. Il acceptait qu'elle puisse revenir le voir une autre fois ! C'était pour la jeune fille quelque chose d'extraordinaire. Même si elle savait que cela faisait partit intégrante de son travail, elle ne put s'empêcher de se penser soulagée.
Elle vit alors le psychologue sourire à sa franchise et le regarda dans les yeux. Elle se perdit complètement dans son regard et son sourire charmeur. Oui, ce psychologue avait l'art de la rassurée. Puis elle remarque qu'il s'était mis à noter quelque chose sur son calepin. Elle souffla alors sur son thé pour le refroidir un peu avant d'en boire une gorgée.

« C'est une excellente chose de t'ouvrir à moi ainsi, n'est pas honte de cela, ne te blâme pas pour l'avoir avoué. Cependant, une chose devrait être éclaircie avant toute chose, c'est une chose simple ne t'en fait pas, et il n'est nul besoin d 'avoir peur pour le dire : quel est ton nom ? »

La jeune fille s'arrêta sur place. Son nom. Elle n'avait même pas pris la peine de se présenter ! À quoi bon toutes ses leçons de politesses quand elle en oubliait la principale ! Elle posa sa tasse devant elle en essayant de garder son calme puis baissa la tête. Mais avant même qu'elle ne puisse donner la réponse à sa question, l'homme rajouta une phrase.

« Tu dis que tu as peur du jugement des autres. Ici personne ne te jugera, tu es libre d'être toi-même sans aucune contre partie de mal ou de bien, sans aucun remords. Toutes tes paroles seront gardées ici, dans cette salle et dans ma tête, personne d'autre ne sera au courant et je serai ton confident. Alors, as tu encore peur en ce moment ? »

Elle ne savait pas quoi penser de ce que l'homme venait de lui dire. Non elle n'avait plus vraiment peur, quoique peut être encore un peu. Mais le sourire qui restait gravé sur le visage de l'homme avait soulager la jeune fille d'un énorme poids. Mais devait-elle être honnête ? Elle décida que oui. Elle remarqua que George lui jetait un regard désespéré avant de se replonger dans le livre en grignotant le biscuit. La jeune fille préféra ne pas en tenir compte et se plongea alors de nouveau dans le regard du psychologue. Elle posa sa tasse sur le bureau avant de se pencher légèrement en avant.

« Je m'appelle Valériane Sachiko monsieur. Excusez mon impudence. Je vous remercie de m’accueillir dans votre bureau. »


Au moins elle avait rattraper le tire quand à sa présentation. Elle se redressa et remarqua qu'elle avait toujours chaud aux joues. Elle avait garder sa teinte rougeâtre depuis tout à l'heure. Elle prit alors une grande inspiration pour ajouter.

« Merci monsieur mais grâce à votre sourire, j'ai le sentiment d'aller déjà beaucoup mieux. Même si j'ai peut être encore un peu peur, je vous trouve très gentil et j'adore vos yeux. »

Elle prononça cette phrase dans l'élan et regretta qu'il la prenne mal. Mais elle voulait être honnête avec cet homme alors elle continua sur sa lancée.

« J'ai beaucoup d'emménager depuis que je suis toute petite. Je ne prenais pas le temps de connaître les gens et je restais du coup tout le temps dans mon coin à attendre. Sauf quand quelqu'un venait me parler. Si c'était l'autre qui faisait le premier pas, je pouvais m'ouvrir un peu à eux. Mais cela ne servait à rien puisque je déménageait de nouveau 5 mois plus tard... »

La jeune fille sentit les larmes montées et ses mains se crispèrent sur sa jupe. Elle baissa la tête pour ne pas que le psychologue voit son visage et continua avec une voix faible.

« Je suis venue à Tadakai pour essayer d'oublier ce qu'il m'est arrivé. Pour essayer d'oublier la peur de la disparition de ma mère et pour, pour… Essayer de trouver des amis à qui je pourrais confier tout se que j'ai sur le cœur et tout se que je ressens. Si vous saviez combien de fois j'ai rêvé d'avoir des amis comme ça... »


Puis la jeune fille attendit avec crainte la réaction du psychologue.

════════════════════



Dernière édition par Valériane Sachiko le Sam 28 Mar - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa] Sam 21 Mar - 14:27


Un rendez-vous unique en son genre




Valériane Sachiko, voilà un nom qu'il n'avait jamais entendu dans l'école où il travaillait. C'était là deja, là encore, un signe de la discrétion et de la timidité de la jeune femme. Aussitôt, Alvaro nota alors le nom de famille ainsi que le prénom de la jeune femme sur son carnet. Venant ajouter après quelques lignes descriptives de son caractère ainsi qu'une nouvelle entrée de données qu'il venait juste de juger, à savoir la politesse accentuée. Ce n'était pas un défaut non plus, cependant cela montrait qu'elle respectait d'elle-même une distance assez choisi et mesurer en direction des personnes voulue. Ainsi, elle hérigait elle-même une barrière, aussi infime soit elle, par la politesse et les mots bien employer.

Vraiment intéressante, voilà ce que pensait Alvaro à ce moment précis. Le coté renfermer, mais honnête de cette élève était-ce qui était le plus impressionnant, digne d'une œuvre d'art psychologique. Son aveu le confirma par mille fois, à savoir, qu'elle allait déja mieux et appréciait le regard du psychologue, il eut un sourire et un petit rire à ce compliment. Après tout, si ses yeux permettaient à ses patients d'aller mieux, que faire de plus pour eux ? Les yeux sont les reflets de l'ame après tout, et signifier que les yeux sont beau implique l'ame. Alvaro nota une fois de plus ses conclusions avant de l'écouter une fois encore.

Cette fois, ce fut son passé. Marqué par les déménagements à répétition, elle n'a pas pu créer les liens si important pour elle, et à en juger par son visage, ses mains et son corps entier, elle fut bien plus attristé de partir une fois une amitié commencer à lié. Les questions fusaient par miller dans le crâne de l'homme aux cheveux neige, avait-elle vraiment tant de mal à cela à se lier ? Pourtant, elle permettait de créer un lien d'or et déja avec lui. Il Nota se paradoxe de l'acte zen avant de continuer encore. Il eut un autre sourire, bien plus angélique que les anciens alors qu'il entendait la fin de sa phrase. Des amis sincères avec qui parler à coeur ouvert. Le psychologue posa son stylo durant quelques secondes, le temps de lui adresser la parole

" Mlle Valériane, mon sourire, tout comme mes yeux, font partie intégrante d'un tout. Ce tout est là pour que tu puisses te sentir bien, à l'écoute et en sécurité. Ce compliment sur ma personne me va directement au coeur, et inutile d'avoir peur, je ne prendrai aucune critique mal envers moi-même. Si tu me trouves étrange n'hésite pas à me le signaler. Maintenant, concernant ton passé, j'aimerais savoir quelques détails."

Il croisa les mains sur son bureau, prenant un air sérieux et pourtant si doux. Ses yeux bleus se fermèrent lentement. Plongeant Mr Rosa dans le noir simplement, il voulait savoir quelque chose d'important et userai en même temps d'une technique pour valoriser et surtout mettre en confiance le patient. Les yeux toujours clos, notre homme regarda la jeune femme, ou du moins, la direction où il pensait qu'elle était resté et parla doucement, comme si une berceuse devait être chanté

"Sans regarder mes yeux, sans avoir ce sentiment qui te lie à moi, essaye de me parler de cela : Tu ne semble pas avoir de mal en création de lien envers ma personne, est-ce le savoir comme quoi tu ne partiras pas cette fois qui te rend si confiante et heureuse ? Où ne l'as, tu fais que par réflexe, sans t'en rendre vraiment compte ? "

Ses paupières se rouvraient alors lentement, le bleu scintillant retrouvant leurs éclats alors que les lèvres pales de l'homme n'avaient jamais faibli, et restaient tendre et souriant. Décroisant les mains pour se saisir de son crayon et ses notes, il roula son regard vers celle-ci. Certaine était vérifier d'or et actuellement, comme par exemple, son honneter sans faille. Alvaro fit alors un signe a coté de sa phrase, pour se remémorer cela plus tard. Kitkat lui sauta alors de la cravate au bureau, courant avec ses petites pattes vers le pot à crayon pour prendre un stylo et écrire sur une feuille vierge, enfin essayant.

Alvaro crut comprendre qu'il l'imitait et rit de bon coeur en l'observant, le laissant faire comme un père verrait son enfant imiter ses actions. C'était flatteur venant de son familier qui d'ordinaire n'était pas des plus communicatif sur quoi que ce soit. Après ce moment d'escapade, Alvaro reprit la parole

"Je ne peux pas vraiment être considéré comme l'ami de qui que ce soit, cependant si tu recherches cette personne, celle à qui tu souhaites tout dire sans peur, tout confier en sachant au fond de toi que nul autre ne connaîtra tes secrets, alors tu as la possibilité de choisir cet objectif comme réalisé." Il sourit un peu et rit avant de continuer à parler lentement " Cette confiance qui te fais te diriger vers moi avec tant d'honneter et de peur en même temps, la tu déja ressenti au par avant ? Et si c'est vraiment le cas, penses-tu que cela est un lien avec ma personne, a présence ? Si ce n'est pas le cas, penses-tu pouvoir le ressentir pour d'autre personne aussi simplement ? "




Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6755
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa] Dim 22 Mar - 11:29

~Un rendez-vous unique en son genre~
 

Elle s'était crispée comme le psychologue ne disait rien au fur et à mesure de ses aveux. Elle ne lui avait cependant pas laisser le temps mais cela la stressait. Quand il commença à parler, elle eu un petit sursaut et releva immédiatement la tête vers lui, le regardant dans les yeux, les siens étant pleins de larmes prêtes à couler.

« Mlle Valériane, mon sourire, tout comme mes yeux, font partie intégrante d'un tout. Ce tout est là pour que tu puisses te sentir bien, à l'écoute et en sécurité. Ce compliment sur ma personne me va directement au cœur, et inutile d'avoir peur, je ne prendrai aucune critique mal envers moi-même. Si tu me trouves étrange n'hésite pas à me le signaler. Maintenant, concernant ton passé, j'aimerais savoir quelques détails. »

Il n'y a pas à dire, il était réconfortant, agréable, beau, et savait y faire avec les gens. Tandis qu'elle l'écoutait en le regardant, elle ne sentit même pas une larme couler sur sa joue. Elle prit la tasse et en but une longue gorgée. Comment aurait-elle pu le trouver étrange ou même impolis ? Quand elle reporta son attention sur le psychologue, celui-ci avait le yeux fermés, mais Valériane se sentait observer par une force supérieur. Comment réussissait-il à la regarder tout en ne la regardant pas ? Elle eu l'impression qui lisait au travers d'elle. Mais cette perte de repère la fit paniquer légèrement et elle essaya de garder son calme en serrant la tasse de thé dans ses mains.

« Sans regarder mes yeux, sans avoir ce sentiment qui te lie à moi, essaye de me parler de cela : Tu ne semble pas avoir de mal en création de lien envers ma personne, est-ce le savoir comme quoi tu ne partiras pas cette fois qui te rend si confiante et heureuse ? Où ne l'as tu fais que par réflexe, sans t'en rendre vraiment compte ? »

Elle ne savait pas quoi répondre car elle ne connaissait pas la réponse elle-même. Elle réfléchit durement car elle avait un sentiment enfouie en elle, un sentiment qui lui disait qu'elle ne devait pas lui mentir. Mais elle ne savait pas alors elle balbutia quelque mots qui n'avait aucuns sens.

« Je… Peut-être… Sais pas… C'est la première fois que je parle aussi librement avec quelqu'un. »

Et c'était vrai sur ce point. Elle n'avait jamais eu un sentiment d'approche aussi vite. Mais elle sentait que dans sa réponse, elle ne décevait pas plus que ça le psychologue. Cela lui arracha un petit sourire et elle se dit qu'elle se sentait vraiment bien. Elle vit le psychologue rouvrir lentement les yeux, leur éclat scintillant venant se marier parfaitement avec son sourire resté fixé sur son visage qui ne n'inspirait que de la confiance.
Elle vit alors Kitkat sortir de sa cachette pour aller tracer quelques signes sur une feuille vierge. Elle le trouvait incroyablement mignon et voulut savoir ce qu'il tentait d'écrire en se penchant en avant. Puis le rire du psychologue la ramena sur sa chaise et elle écarquilla les yeux de honte.


« Je ne peux pas vraiment être considéré comme l'ami de qui que ce soit, cependant si tu recherches cette personne, celle à qui tu souhaites tout dire sans peur, tout confier en sachant au fond de toi que nul autre ne connaîtra tes secrets, alors tu as la possibilité de choisir cet objectif comme réalisé. Cette confiance qui te fais te diriger vers moi avec tant d’honnêteté et de peur en même temps, la tu déjà ressenti au par avant ? Et si c'est vraiment le cas, penses-tu que cela est un lien avec ma personne, a présence ? Si ce n'est pas le cas, penses-tu pouvoir le ressentir pour d'autre personne aussi simplement ? »

Elle savait pertinemment qu'il ne pouvait pas être l'ami de confiance dont elle rêvait. Mais elle savait qu'il serait là pour écouter ses problèmes. Mais elle s'en fichait car pour le moment, c'était lui qui lui apportait le plus de réconfort. Elle sourit et plongea son regard dans le fond de la tasse, le thé refroidissant petit à petit.

« Merci de tout cœur monsieur. J'accepte avec plaisir et ça me rende heureuse de savoir que j'ai désormais quelqu'un sur qui compter. Pour tout vous avouez, je ne pense pas pourvoir me lier d'amitié aussi rapidement avec les autres. Je me surprend moi même en vous parlant de tout ça en se moment. Je pense que si j'ai réussi à m'ouvrir à vous, c'est parce que je sais que vous êtes une personne de confiance. Et vous avez été très gentil avec moi. »
Puis elle soupira en remontant son regard vers lui « Si c'est vous je veux bien vous parler de se que j'ai sur le cœur concernant mon passé et le fantôme que je traîne depuis mes 6 ans... »

Puis elle plongea son regard dans le sien en pinçant les lèvres.

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa] Dim 29 Mar - 12:06


Un rendez-vous unique en son genre




Elle-même n'arrivait pas à comprendre le pourquoi du comment elle arrivait avec tant de facilité à s'ouvrir à la personne en face d'elle. C'était un détail important qui signifiait qu'elle le faisait par instinct. Que la confiance qu'elle ressentait envers Alvaro, n'était pas issue des efforts de la jeune femme, ni même de celle du psy. Cela signifiait qu'un tout, une unité, a réussi a instaurer cette aura de confiance. Assez fort pour qu'elle réussisse à se libérer de ses propres chaînes entravant sa course pour les relations humaines. C'était vraiment très intéressant et notre homme aux cheveux blancs ne perdit rien de tout cela, observant de ses yeux océans chaque réaction physique de la jeune femme alors que ses doigts maniaient le stylo avec facilité sur le papier, sans regarder ce qu'il écrivait exactement. Il avait pris cette habitude quand il avait compris que son regard n'était pas une lourdeur supplémentaire pour les patients, mais bien au contraire une source de repos et de lien directe.

Les mots qu'elle employa étaient très doux et très gratifiants pour Alvaro, cependant, il se doutait que ce n'était pas vrai à cent pour-cent. Et ce serait tout à fait normal, il est extrêmement rare qu'un psychologue arrive par sa seule expérience à délivrer les élèves, la plupart du temps, il aide seulement et les élèves font le reste seul comme ce qui se passait en ce moment. Un fin sourire se dessina alors qu'il se remit à parler de sa voix douce et chaleureuse

"C'est faux Mlle, Je suis certes une personne de confiance, a qui tu pourras venir tout dévoiler, peu importe l'heure si la situation l'exige, mais cet effort que tu as fait pour me parler, cette sensation de ne rien controler et de pouvoir soulager son coeur et sa conscience viennent de toi. Je n'ai fait que te montrer qu'ils seront bien protéger. Ne me donne pas tous les lauriers et ne t'en prive pas "

Quelques phrases d'encouragement, de vivacité dans les paroles et surtout, des phrases honnêtes dites avec le sourire angélique qui était le sien. Il n'avait pas menti et souhaitai vraiment qu'elle se rende compte qu'elle était ce qu'elle était par elle-même et non par l'aspect ou les actes d'Alvaro. Le psychologue étaiit dévoué, à son métier, à ses patient, mais jamais il n'accepterai qu'on lui donne tout le mérite quandil sait parfaitement que ce n'est pas le cas, bien au contraire.

Cependant, une phrase lui fit tilt. Des fantômes du passé trainer sur 6 ans. Qu'es-ce que cela pouvait être et surtout, arriveras t-elle vraiment a lui dévoiler sans se faire mal ? Si ce n'était pas le cas alors cela ne valait pas le coup. Alvaro posa son stylo, son carnet et alla se lever, se mettant sur le siège à coté d'elle, Le rapprochement était aussi une méthode de confiance, mais ici, c'était uniquement pour la prévenir, pas en temps que psychologue, mais en tan qu'humain.

" Valériane, les fantômes sont des choses bien difficiles a renier et à exprimer. Alors écoute moi bien, si tu souhaites me les dévoilés, il ne faut pas que cela te fasse mal, tu m'entends ? Car faire cela pourrai t'en creer des supplémentaire. Je refuse que tu sois plus mal. Si tu te sens prête alors vas y, sinon ne te presse pas nous avons le temps. "

Chaque parole accompagnée d'une lueur dans ses yeux, une lueur d'inquiétude. Il était ainsi et il ne pourrait jamais retiré l’inquiétude qu'il à pour ses patients.




Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Valériane Sachiko

Féminin
Messages : 152
Kamas : 6755
Date d'inscription : 05/03/2015
Humeur : Plop ^o^
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa] Mer 1 Avr - 9:15

~Un rendez-vous unique en son genre~
 

Elle ne put empêcher les larmes de monter. Comment pouvait-elle ne pas considérer le psychologue comme quelqu'un d'important pour elle désormais ? Il représentait tout ce qu'elle cherchait et tout savait tout ce qu'elle savait mais qu'elle n'arrivait pas a exprimer.

« C'est faux Mlle, Je suis certes une personne de confiance, a qui tu pourras venir tout dévoiler, peu importe l'heure si la situation l'exige, mais cet effort que tu as fait pour me parler, cette sensation de ne rien contrôler et de pouvoir soulager son cœur et sa conscience viennent de toi. Je n'ai fait que te montrer qu'ils seront bien protéger. Ne me donne pas tous les lauriers et ne t'en prive pas »


Sa voix était douce et ses propos encourageants. Il faisait tout son possible pour lui remonter le moral. Toujours aidé de son sourire, il avait en quelques phrases réussi à faire tomber les digues.
« Vous savez monsieur, je suis quelqu'un qui s'attache rapidement mais qui une fois attachée ne lâche pas prise. Ça m'a souvent jouer de mauvais tours. Mais au plus vous me parlez, au plus je me dit que je n'ai vraiment pas beaucoup de force... »
Elle se frotta les yeux pour essuyer les larmes et vit que le psychologue venait s'asseoir près d'elle. Elle se redressa sur son siège et se tourna pour pouvoir le regarder en face et prête à lui parler et a entendre ce qu'il allait dire.

« Valériane, les fantômes sont des choses bien difficiles a renier et à exprimer. Alors écoute moi bien, si tu souhaites me les dévoilés, il ne faut pas que cela te fasse mal, tu m'entends ? Car faire cela pourrai t'en créer des supplémentaire. Je refuse que tu sois plus mal. Si tu te sens prête alors vas y, sinon ne te presse pas nous avons le temps. »

En entendant ses paroles, elle fut prise d'une petite secousse. Son regard plonger dans celui du psychologue, elle plongea dedans comme tirée dans un vortex. En un instant, elle se revit 12 ans en arrière. Comme lorsqu'on dit revoir sa vie juste avant de mourir. Elle se revît marcher aux côté de sa mère, la voir tomber, entendre le cri sourd qu'elle poussa alors, libérant son pouvoir. Ce pouvoir qui n'était pas un cadeau tomber du ciel mais juste un moyen de se rappeler qu'elle n'avait ce jour là pas pu la sauver.
Elle se revit a chaque déménagements, seule, isolée. Elle revit les seuls rares amis qu'elle s'était fait lui tourner le dos.
Au fur et à mesure qu'elle revivait son enfance qui défilait devant ses yeux, les larmes montaient, sans aucuns hoquets, mais elle étaient là.
Elle n'était pas prête a raconter tout ça… Mais le serait-elle un jour ? Nan… Certains fantômes sont peut être effectivement fait pour rester secrets.
George ayant vu la détresse de la jeune fille laissa son livre et vînt se lover dans ses bras pour la réconforter, comme il le faisait tout le temps. Il regarda le psychologue et lui fit un signe de tête pour lui faire comprendre qu'il n'était pas la cause de toute cette effusion.
Elle serra le manchot contre elle et essuya ses larmes. Leva la tête vers l'homme pour s'excuser.

« Je m'excuse. Je pense qu'il me faudra peut être un peu plus de temps pour pouvoir en parler. » Puis elle se mordilla la lèvre « Mais je vous admire beaucoup. Je trouve que vous êtes vraiment quelqu'un de bien. »

Elle vit l’inquiétude dans le regard du psychologue et prononça es quelques mots pour le rassurer.
Elle pensa a fuir dans sa chambre pour laisser l'oreiller avaler ses larmes et pour ne pas déranger le psychologue qui ne devait certainement pas s’intéresser à une jeune fille juste capable de rougir de timidité ou de pleurer la perte de gens qu'elle ne connaît qu'à peine.

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Noriiko Shimazu

Féminin
Messages : 3616
Kamas : 10773
Date d'inscription : 14/05/2013
Humeur : RAS
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d'or
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪

MessageSujet: Re: Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa] Sam 9 Mai - 23:49

Hello !

Alvaro est-il absent ? Si ce n'est pas le cas, merci de répondre à ce RP au plus vite, sans quoi il sera archivé Wink

Et si le RP est terminé, n'hésitez pas à le signaler Wink

════════════════════
Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Un rendez-vous unique en son genre [PV: Alvaro Rosa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial
» rendez-vous mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-