Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 3542
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Dim 6 Sep - 12:36

Tandis que je me forçais à reprendre contenance, j'entendis mon colocataire lâcher un léger murmure, que le silence du salon ne pouvait cacher :

- D-dés.. iré?

- Ah !

Pendant une seconde, j'avais failli renverser mon chocolat, si bien que je me usse exclamé. Avais-je bien entendu ?? Mais co .... comment pouvait-il connaître mon prénom ?? Tout à l'heure aussi, j'avais cru l'entendre, mais ..... c'était impossible. Les seules personnes connaissant ce prénom, savaient ce qu'il représentait. Et surtout, de qui, il me venait. Oui en effet, si Alexisse était le prénom qu'avait choisi ma mère, Désiré, était le prénom que m'avait assigné mon père biologique.

Il me le disait souvent, " Désiré ... " car c'est ainsi qu'il m'appelait " ... Le fait de porter, un prénom qui prévaut l'amour. Te feras paraître aux yeux des autres, plus attrayants. Ainsi, ils ne verront pas que tu te joues d'eux. Car voici notre pouvoir Désiré, attirer les autres vers nous pour mieux les écraser ensuite ". Ne te fous pas de moi vieux débris !!! Tu te fais appeler Aimé, et pourtant, tu n'as jamais aimé personne ! Même pas ma mère ! Ou moi !

TONK !

Hein ?? Clignant des yeux, je revenais a moi. Mes doigts s'étaient rejoints pour former un poing. Heureusement, mon chocolat avait miraculeusement quitté ma main. En regardant devant moi, je vis que le petit caramel avait embrassé le sol. D'où le bruit qui m'avait ... sauvé ??

En quelques sortes. Me sentant tout d'un coup très détendu. Tout en me levant pour lui venir en aide, je me rendis compte que ce qui m'avait apaisé. N'étais rien d'autre que le fait de sa présence. Encore une étrange situation.

Puis alors se relevais sans accepter mon aide, je ressues un projectile en pleine tête qui me rendis aveugle. Heu ... Pourquoi ??

- Ne laisse pas tes vêtements traîner partout.

Ah d'accord. C'est ça qui le dérangeait. C'est vrai qu'après tout, voir une aile atrophiée a dû passablement e dégoûter. Avec une pointe de regret, je reprenais ma ceinture et sanglais mes ailes contre mon torse. Puis, je reboutonnais ma chemise blanche un peu froissée. Le jeune conseillé reprit la parole :

- C'est pour moi ?

Je regardais dans la direction de son regard.

- Oui, c'est pour toi, le jus de fraise et le gâteau. Répondit-il, un brin enjoué de lui faire plaisir.

Tout en me rasseyant, j'ouvris le petit paquet brun, sortit son contenu, et le poser a plat sûr le même emballage. La délicieuse odeur me voulut me rappeler quelque chose de lointain. Pourtant, se souvenir se dérobait a moi. Étrange, sachant que j'ai une bonne mémoire pour les souvenirs.

- Cela fait longtemps, je n'ai pas fait cette recette de gâteau depuis des lustres. Mais récemment, j'ai eu envie de la faire. Tu me diras si j'ai perdu la main ou non ?

Je pris mon chocolat tiède, à présent, et en bu une petite gorgée. Allais-je lui poser les questions qui me taraudaient ?? Tout en le regardant, je réfléchissais. Ma réflexion me coupa encore du monde un instant, puis, sans que je sache combien de temps, c'était écoulé. J'étais à deux centimètres de son visage. Apparemment, je m'étais approché un peu trop près. Un soubresaut dans mon torse me contraignit a parler. Sinon je franchirais les derniers centimètres et commettrais une impaire en tant qu'homme. Je ne savais pas quoi, mais je le sentais.

- Ne sait-on pas déjà rencontrer ?? Dis-je avec un ton neutre.
Tes yeux me disent quelque chose ...

Était-ce vraiment que je les avais déjà vus ? Ou plutôt qu'ils était-ce que j'attendais depuis mon " isolation " au monde ??
Finalement, je me reculais, et finis par une blague :

- Bah ce n'est pas possible, on ne devait pas avoir les mêmes options ou clubs lorsque nous étions à Tadakai. Dis-je avec un rire étranglé.

Bon sang, il faut vraiment que je m'entraîne a rire moi !

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 4785
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Lun 7 Sep - 5:49

 Sucrée, salée et amère.






L'oiseau semblait heureux, peut-être même fier de lui avoir apporté un jus de fraise. Tu te fous de moi, hein? Les lèvres du conseiller en orientation laissèrent échapper un petit souffle, accompagné d'un sourire en coin. Je vais me venger… Cela fait longtemps, je n'ai pas fait cette recette du gâteau depuis des lustres.Mais récemment, j'ai eu envie de la faire. Tu me diras si j'ai perdu la main ou non?

Le caramel prit un léger goût de fraise, mais aussi un léger teint rosé lorsque le visage de l'oisillon s'approchèrent lentement du sien. Ses pensées avaient été absorbées par une page blanche. Lorsqu'il enleva son regard de la bouche de l'homme face à lui, pour poser sur ses iris bleus… Son colocataire s'arrêta, un peu apeuré par cette drôle de situation. Kazumori Nomoe, lui, était simplement confus.

Un instant suspendu tout les deux si près l'un de l'autre. Peut-être… qu'il voulait… Il pensa alors à Schwarz et sa petite copine, tous les deux, partageant un goûter. Peut-être que c'est comme un instinct ? Alexisse s'éloigna. Ou un effet secondaire de son pouvoir?

Ne sait-on déjà rencontrer ? Tes yeux me disent quelque chose? Dit l'homme à l'aile mécanique. Alors c'est ça..? Son teint prit des allures d'avantage rougeâtre. Qu'est qui m'a prit…

Bah ce n'est pas possible, on ne devait pas avoir les mêmes options ou clubs lorsque nous étions à Tadakai. Balbutia l'hybride.

Je ne crois pas... Désolé, tes yeux ne me… un petit silence, puis un rire nerveux. ne me disent rien. Les yeux d'Alexisse, allait-il pouvoir les regarder de nouveau après... avoir un instant cru qu'il allait l'embrasser ? Mais qu'est-ce qui me prend, évidemment qu'il n'a aucune envie de m'embrasser ! Il est un homme, moi aussi... pourtant il était si proche...KUSO! Pourquoi ai-je une idée aussi tordue? C'est évident qu'il n'a aucun intérêt pour moi en ce sens! De même pour moi!

Ne pouvant plus jeter un regard à son rival, il jeta son dévolu sur sa tartelette. Il en prit une bouché. Puis, une deuxième. Ce goût lui remémorait le gâteau qu'Arina lui avait cuisiner pour son anniversaire, il y déjà quelques années. À cette mémoire, Kazu' s'étouffa avec la tartelette, toussant profondément. Après une petite minute, il recracha le morceau coincé, reprit son souffle, puis marmonna ; Elle m'a bien eue.


════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 3542
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Dim 13 Sep - 11:51

- Je ne crois pas... Désolé, tes yeux ne me…

Ah ... ce pourrait-il que je lui est fait peur ?? Cette remarque fut suivi d'un silence, d'un rire haché puis il reprit :

- ....ne me disent rien.

- Ce n'est pas grave, je m'en doutais un peu que c'étais une méprise ...

Je baissais résolument les yeux, ne souhaitant pas effrayer le jeune homme de nouveau. Reprenant mon chocolat tiède, je continuer a le boire en silence. En le regardant de côté, je vis que le petit caramel manger tranquillement la tartelette. Heureux qu'il apprécie, je souriais doucement. Au moins n'avais-je pas fait que des erreurs. Puis tout d'un coup, le jeune conseillé se mis a toussé.

Voyant qu'il était en train de s'étrangler, je me levais brusquement pour l'aider, en lui tapant le dos.

- Hé ça va ?? Tu vas pas mourir étouffé quand même !

Après ce qui me sembla une éternité, il recracha ce qui obstruait sa gorge. Même lorsque je l'entendis reprendre son souffle et murmurer :

- Elle m'a bien eue.

Je ne fus pas soulagé. Qui l'avait bien eue d'ailleurs ?? La tarte ?? Peut importe, j'avais eue une trouille pas possible ! Prenant son visage entre mes mains et la tournant face a moi je lui passais un " check-up " :

- Sa va ?? tu respire de nouveau ??

Constatant qu'il allait bien, je poussais un soupire de soulagement :

- Tu m'a fais une de ses peur ! J'ai cru que mon coeur allais s'arrêter de ....

Non mais je dis quoi là ??! Un homme ne devrais pas .... ne devrais ... mais qu'est-ce que un homme ?? Un être viril aimant les femmes, ou une personne ne se mentant pas ?? Si je suis vraiment un homme, je ne devrais pas me mentir ?? Si c'est le cas, alors ... Je devrais ...

- .... de battre.

Soudain, comme si une fleur s'épanuissais, je frôlais mes lèvres sur la joue du petit conseillé et lui dis :

- Sérieusement, ne refais plus jamais ça ....

Allais, dis-le !!!

- ... Kazu.

Puis, je lâchais son visage. Une tempête d'émotion se soulevais en moi. Une vague de couleur m'emplissais. C'était comme si, on avais remonté la clef de mon coeur. J'étais heureux, triste, confus. Cependant, je me sentais libre ! Et je me mis a rire de joie.

- Ahahah ! Vraiment, il n'y avait que toi pour faire ça !

Et je continuais a rire. même si je pouvais me dire ce qu'étais cette étrange sentiment qui me lézardais a chaque altercations avec le petit conseillé. Lui sûrement, me rejetterais. Pourtant, si il est heureux, tout va bien ...

Alors, survenu du fond de mes souvenir, des paroles qu'avait prononcé une jeune fille a l'époque me revint. Me disant quelque chose ....

HRP:
 

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 4785
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Dim 13 Sep - 17:10

 Sucrée, salée et amère.






Es-tu bien Alexisse Lazarin? Tout le monde raconte que tu es inapprochable… mais j'ai… j'ai besoin de toi! J'ai besoin de toi pour une crème à la noisette. Un silence s'imposa. S-S'il te plaît, c'est pour une p-personne plus qu'importante pour moi ! Je l'aime ! Euh j-je veux, oublie la d-dernière p-part-t-ie.

----

Les mains de son colocataire se posèrent sur ses jours, le regardant droit dans les yeux avec un regard inquiet. Je vais bien, il n'y a pas de quoi à faire des plats… Tu m'a fais une de ses peurs ! J'ai cru que mon cœur allais s'arrêter de .... battre. Sérieusement, ne refais plus jamais ça ....... Kazu. Il dit tout cela si près de Kazu, qu'il avait senti ses lèvres sur sa joue, ainsi que son souffle irrégulier.

Cette scène lui rappelait cette fois qu'il avait fait une bêtise et que sa mère l'enlaça tout prêt d'elle. Ne refais plus jamais cela, Kazu! Tu aurais pu mourir ! M-mais maman, le chaton était coincé dans l'arbre… Tu aurais dû demander de l'aide ! Pourquoi demander de l'aide alors que je suis capable de le faire, en plus lui aurait attendu plus longtemps… il aurait été effrayé encore plus longtemps..! Cela avait dégénéré en une mineure dispute.

Ahahah ! Vraiment, il n'y avait que toi pour faire ça ! C'était par pur hasard, mais c'était comme si Alexisse avait eut accès à cette mémoire.

Je vais bien ne t'inquiètes pas. Dit-il d'un ton neutre. Il vit le visage heureux de son rival de monopoly. Est-ce qu'il a gagné la partie sans que je ne m'en souvienne?  Puis tout à coup, son cœur s'arrêta. Les réactions de cet oisillon étaient les mêmes que… La tête du jeune homme se détourna de cette vérité. Non ce n'est pas possible. Il était juste inquiet, il ne ressent définitivement… qu'est-ce qui me prend… de penser des choses étranges comme ça… Perdu dans ses pensées, il avait perdu son contrôle habituel. Son contrôle sur ses émotions. Des larmes coulèrent à flot sur ses joues.

Je dois oublier… oublier… Kazu, je… Non! Non! Ses poings se refermèrent de colère. Puis il se rappelait qu'Alexisse était toujours là même s'il avait renié sa présence pour un bref instant.

Désolé, je crois que mon manque de sommeil me rattrape. On d-devrait… Il n'arrivait plus à débiter le reste de sa phrase. Alors il se leva, pour se mettre en action. Il prit les petites pièces de monopoly pour les ranger dans la mystérieuse boîte noire. Je devrais être plus vigilant, s'il se rend compte que j'aime… kuso, je ne veux pas ruiner son mariage, non! Qu'est-ce que je raconte, ce n'est pas comme… non, mes sentiments sont définitivement à sens unique, c'est ma punition…


════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 3542
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Dim 13 Sep - 19:51

"Es-tu bien Alexisse Lazarin? Tout le monde raconte que tu es inapprochable… mais j'ai… j'ai besoin de toi! J'ai besoin de toi pour une crème à la noisette. Un silence s'imposa. S-S'il te plaît, c'est pour une p-personne plus qu'importante pour moi ! Je l'aime ! Euh j-je veux, oublie la d-dernière p-part-t-ie."

Comme un vieil objet trouvé dans un grenier que l'ont dépoussière. Je me retrouvais a Tadakai a l'âge de ma soeur. Etant un bon élève tout en m'enfermant dans une attitude très désagréable. Tous a chacun cherchais a m'aborder, parfois par curiosité, d'autre par sympathie, et enfin par défis. Chacun me demandais de devenir leur amis. Je les avait toutes refusées en les ignorants. Tout ce que je souhaitais été de vite finir ma scolarisation, et partir loin de ma soeur. Pourtant ... une jeune fille était venu me voir non pas pour devenir mon ami. Pour lui rendre un service. Lui apprendre quelque chose. Je n'avais donc pas a rompre ma promesse.

Elle me semblait tellement candide, si douce et rassurante. Un peu comme si j'avais retrouvé des parties de ma soeur en elle. Ce fus principalement elle qui me fis aimer Tadakai. Toujours avec ses deux garçons qui la suivaient partout. Comme deux chevaliers, il la protégeait, la respectais.

Pourtant, le seul prénom dont j'arrive a me souvenir est le sien, Arina. Mais pour les deux autres ... C'est encore vague. Pourquoi maintenant ??


- Désolé, je crois ...

- Hein ?? Kazu ??

Oui, je réussissais a dire son prénom. Un miracle quand on sait que je n'aime pas prononcer les prénoms des personnes.

- ...mon manque de sommeil me rattrape.

Etais-ce bien des larmes ?? Mais pourquoi ?? Comme un écho, je sentis mes yeux commencer larmoyer. Je tendis la main, espérant pouvoir endiguer le flot de ses larmes. Cependant ...

- On d-devrait…

Il se leva et entrepris d'aller ranger le jeu de monopoly. A oui c'est vrai, le jeu. Je l'avais oublié. Comment autant de choses pouvais se passer en quelques heures ?? C'étais comme si j'étais passé du stade chrysalide a papillon. Et comme je ne souhaitais plus me mentir ... dans ce que je ressentais comme se que je faisais.

- Kazu ... dis-je en murmurant.

Lentement, je l'entourais de mes bras, refermant une main sur ses yeux, l'autre sur son coeur et lui demandais d'une voix calme :

- Me fais-tu confiance ?? Silence puis. Ne pense plus a rien. Repose toi Kazu.

Je savourais a dire et redire son prénom, comme la couleur caramel de ses yeux. Simplement, pour l'instant, il fallais le rassurer, l'enrouler dans un cocon confortable. En ne voyant, si il ne sens plus que la chaleur d'une étreinte. Cela devrais le calmer assez pour qu'il arrête de pleurer.

- Garde les yeux fermés et fais le vide.

Toujours avec douceur, je fis un pas en arrière et me mettais dans le canapé sans lâcher le jeune conseillé.

- Nous sommes sur le canapé. Détend toi.

J'enlevais ma main de sur ses yeux et caressais les doux cheveux caramel. Et pour une fois, depuis que j'avais quitté la maison, je me mis a chanter :

A chaque saison qui se répète,
Ces liens qui se dispersent,
Serre-les dans tes bras fort, très fort
Afin qu'ils ne soient pas perdus.

Je n'arrive pas à me débarasser
Du poids de ces mots que je porte.
Je me suis noyée dans un rêve chaleureux
Pour ensuite m'apercevoir que je t'avais perdu de vue.

Je lie cette silhouette que j'ai embrassée.
Du rouge s'éparpille doucement.
C'est douleureux, tellement douloureux.

Voletant, voletant, voletant.

Vers le ciel, vers la mer, vers un endroit lointain.
Afin que ce pétal te parvienne un jour,
La couleur du lien que je tisse

Volète au loin, volète au loin.

Un jour, ces souvenirs qui se troublent
Fleuriront dans un moment de dispersion
Même si je sais qu'ils sont en train de pourrir.

Voletant, voletant, voletant.

Les mots ne peuvent en dire plus.
Afin que la dernière partie te parvienne,
Ma voix, comme une pluie tombant doucement,

Volète au loin, volète au loin.


traduction de cette chanson :


════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 4785
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Lun 14 Sep - 0:49

 Sucrée, salée et amère.






Ai-je eu tort ? Un sentiment profond le déchirait. Pourquoi… non, je ne dois pas avoir de remords… merde que je suis égoïste ! Il lança une pièce, avant qu'Alexisse obstrue la lumière. Kazu… me fais-tu confiance ? La personne en qui j'ai le moins confiance, c'est bien moi et avec raison ! Ne pense plus à rien. Repose-toi Kazu. Comment puis-je me reposer… Comment… Il sentit une chaleur se poser sur son torse, près d'un organe symbolisant l'amour. N'écoute pas… Pas mon cœur battre, non… Personne ne doit le savoir… Je dois protéger Arina de ma personne… Arrête n'écoutes… Garde les yeux fermés et fais le vide. Dit l'oiseau comme s'il pouvait lire dans les esprits du caramel.

Il voulait lui répliquer, mais avant qu'il ne le puisse; l'être l'enlaçant l'attira vers le canapé. Nous sommes sur le canapé. Détends-toi. Puis il lui passa sa main dans les cheveux. Kazu était choyé tel un enfant. Je suis pathétique, qu'est-ce que je fous à me laisser dorloter ? Je ne suis plus en enfant… Je ne suis plus un enfant… Mais c'est tellement agréable, apaisant… Il n'avait pas la force de se libérer de cette étreinte. Il laissait l'oiseau lui chanter une mélodie.

À chaque saison qui se répète,

Ces liens se dispersent,

Serre-les dans tes bras forts, très forts

Afin qu'ils ne soient pas perdus.


Les mots, la chanson choisie exprimait en partie les sentiments vibrant si violemment en lui. L'envie d'enlacer Arina, alors qu'il savait très bien que ça lui était interdit. Enlacer une femme fiancée. Il sentait les bras de son colocataire autour de lui, sa main sur son torse. N'écoute pas ma vulnérabilité. La position était apaisante, mais tout aussi gênante.

Alexisse… Il se retourna pour être face à l'hybride. Il se retrouva alors face à face à lui. Très très près. L'iris bleuté semblait surprise. Les mots ne peuvent en dire plus.

Afin que la dernière partie te parvienne,

Ma voix, comme une pluie tombant doucement,

Volète au loin, volète au loin.Les mots ne peuvent en dire plus.

Afin que la dernière partie te parvienne,

Ma voix, comme une pluie tombant doucement,

Volète au loin, volète au loin.
Le chant de l'oiseau s'assoupit. Alexisse… La tête caramélisée se tourna légèrement vers la droite s'approchant légèrement de l'être mélodieux. Juste avant d'atteindre sa destination la plus probable, il s'assoupit sur l'épaule gauche de son… Son colocataire ?


════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 3542
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Lun 14 Sep - 23:10

Lorsque ma chanson se termina, j'eût la surprise de voir Kazu tout près de moi. La fleur qui avait éclot en moi m'envoya des vagues de ... se sentiment si fort. Le rouge me vint aux joue telle une jeune fille.

- Alexisse ...me dit-il.

- Kazu ?

Le petit sucre fondu se rapprocha encore. Comme s'il voulais me donner un .... Non se n'est pas possible. Il n'aime pas les homme pourtant ! Dans ce cas, pourquoi s'approcher autant de moi jusqu'à ce point critique ? Puis alors que j'étais confus, je vis les yeux du jeune conseillé se voiler, ses paupières se baisser, et enfin sa tête atterrir sur mon épaule. Je dus rester immobile un moment, n'étant plus sûr de la réalité et du présent.

Mon coeur avais failli sortir de ma poitrine. Je l'avais sentis battre comme pour s'envoler. Seulement, cela avait été l'oeuvre de mon imagination. Soupirant pour évacuer la pression, tout en reprenant mes caresses dans les cheveux caramels. Je sentis mes larmes revenir. Non pas par résonance aux ressentiment du jeune caramel, mais a cause de se que je viens de comprendre Je ne veux pas le forcer a ressentir la même chose que moi.

Ce que je veux vraiment c'est ... C'est qu'il ...
Mes larmes ruisselèrent, j'étreignis plus fort le corps de l'homme inconscient et me mis a murmurer au fil de mes sanglot :

- Je t'aime... Je t'aime Kazu. Je te pr-promet de ne pas te forcer a m'aimer alors ....

Je dus me prendre a plusieurs reprise avant de le dire :

- Reste avec moi juste pendant cet instant.

Puis après un silence ou je n'entendis que la respiration calme du petit conseillé et mes sanglots étouffé je dis :

- Et en échange ... tu auras la paix .... Tu ne te souviendra pas de nous deux.

Puis, appuyant mon front contre le siens tout en fermant les yeux, je libérais mon pouvoir. Lui offrant dans le possibilité de revoir la plupart de ses souvenirs heureux. J'apparus dans son esprit embrumé de fatigue, et remontais le temps.

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 4785
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Mar 15 Sep - 4:47

 Sucrée, salée et amère.






L'oreille tendue tout près du coeur d'un étranger, il entendait les tambour de l'amour.  C'était une mélodie irrégulière. Reste avec moi juste pendant cet instant. Contrôler par son propre hypnotisme, il obéït au ordre de l'ange. Il le serra d'avantage contre lui. Cependant, le coeur de cet oiseau demandait beaucoup plus qu'à être étreint. Beaucoup plus, ces violents coups de tambour lui dictaient une toute autre volonté.

Cependant, il ne put en entendre d'avantage, que déjà sa tête avait trouvé un nouveau support. Et en échange… Le conseiller sentit qu'il perdait une mémoire. Qu'un canvas coloré devint de nouveau vierge. Les esprits de celui-ci étaient des plus confondus.

Il ouvrit alors ses yeux, sans vie. Encore sous l'emprise de son pouvoir. Peu importe ce que l'hybride lui disait, ses agissement demandaient le contraire. La main de l'hypnotisé se glissa dans la chevelure bleutée. Il ouvrit la bouche. Rien de sorti, car la page était redevenu blanche. Cependant, elle se joint à celle de l'hybride. Son corps obéissant à la seule volonté de l'autre corps à ses côtés. Il ne lâcha pas prise. Jusqu'à ce qu'il sentit que l'oiseau avait besoin de prendre une bouffée d'air. Il lui laissa alors l'accès à l'air, un bref instant avant de l'embrasser de nouveau. Quel est ce goût… si..? Il ne pouvait plus retirer ses lèvres de cette saveur de noisette.


════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 3542
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Mer 16 Sep - 14:33

J'étais bien trop épuisé pour prendre ses souvenirs. Le faire rêver de bon souvenir m'avais laissé amoindris. Mais pas inefficace. Cela me déchirais le coeur, pourtant je devais le faire. Si je ne le protégeais pas de moi, de ce que je ressens. Alors se sera a fin. Car je le sais, se ne peux être de l'amour qu'il ressens pour moi. Et si il savais que je rêve de le tenir dans mes bras ... Il me rejetterait. Ou pire, accepterais par pitié mes sentiments ! Pardonne-moi Kazu, mais je vais partir...

Mon énergie se transforma en des chaînes. Elles encerclèrent les souvenirs du jeune et moi. Commençant par notre rencontre d'il y a quelques, jusqu'a aujourd'hui. Je les revis avec lui, mais vu sous l'angle du petit caramel. Les larmes ne cessèrent de couler. Seulement, le petit sucre fondu ouvrit ses yeux. J'en restais pétrifié, ses si beau yeux avait l'air perdu et ... vide.

J'en restais pétrifié d'effroi, il est vrai que j'avais vu ce regard des centaines de fois. Après une perte de mémoire, on est désorienté, perdu. Pour autant, personne n'avais jamais glissé sa main dans mes cheveux; n'avais uni ma bouche a la sienne. Me faisant perdre pied, me rendant fou. Je m'accrochais au haut du jeune homme. Ne voulant pas, ne souhaitant pas constater que s'était fait. Le lien que j'avais crée avec la personne que j'aimais étais effacé.

Peut importais que ma tête tournais, que mon cerveau essayais de me faire comprendre quelques chose. Seulement, a force d'insistance, je parvins a comprendre. Ce n'étais pas normale. Kazu ne m'aurais pas embrassé de son plein gré. Cela étais impossible ! Je pus reprend un peu mon souffle, dans un bref moment :

- Kaz...

Comme pour m'empêcher de parler ( et de penser par ce que j'en jugeais ). Le jeune homme me re-bâillonnas avec sa bouche. J'acceptais avec paresse son invitation a ne pas réfléchir a ce moment. Même si ce n'étais qu'un contrecoups qu'avais dû lui infliger sa perte de mémoire ou que sais-je d'autre.

Posant ma main sur sa nuque, je le fis venir encore plus près. Tandis que mon autre main s'agrippais a son dos. Quand je dû a nouveau reprendre mon souffle, se fus moi qui m'arracha a sa bouche. Avant que le petit caramel puisse reprendre ses droits sur moi. J'en profitais pour l'emprisonner dans mes bras et poser ma tête sur son épaule, dans le creux de son cou. Savourant un peu plus cet instant. Pourtant, je savais ce qu'il allait se passer. Demain a son réveil, il ne se souviendra de rien a part se moment ... qui ressemblerais a un cauchemar pour lui.


- Reste avec moi ... murmurais-je pour moi même.

Car c'étais un rêve irréalisable.

Cette fois, se fus moi qui pris l'initiative. Prenant ses lèvres qui m'avais fait rêver. Ne lâchant, a mon tour, prise que lorsque le jeune conseillé dû reprendre de l'air. Le temps qu'il reprenne son souffle, je me rendis compte que je ne pouvais partir sans savoir.

- Kazu, et ton mariage ?? Ta fiancée ... qui est-elle ?

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 4785
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Jeu 17 Sep - 4:21

 Sucrée, salée et amère.






Un goût de noisette, une saveur qu'il avait toujours appréciée. Cette saveur lui rappelait Arina, et autre chose. Cependant, il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Une énigme non résolue. Enfin, il l'avait techniquement résolue, mais à son plus grand malheur cette découverte fut scellée loin loin loin dans sa cervelle. Peu importe, ce délicieux goût envahissait ses pupilles gustatives. Il rêvait à un bon gâteau aux noisettes. Un gâteau encore plus exquis que jamais.

Son cœur débattait à toute vitesse. Ou plutôt le cœur de chacun de ces deux hommes battaient terriblement vite. L'esprit de Kazumori avait peut-être qu'envie de se dévouer à Arina, mais son corps… c'était une autre histoire. Il pouvait le nier comme il le souhaitait, cependant, il demeurait humain. Qui a envie d'être abandonné ? D'attendre une femme qui ne serait jamais sienne ? Il y avait bien une raison pour laquelle son esprit lui donnait ce châtiment. Peu importe, la voix de la raison n'avait pas sa place en ce moment présent. De plus, sous l'effet de l'hypnotisme, il était à la merci de cet ange ; Alexisse Désiré Lazarin.

Un doux murmure s'échappa tout près de son cou. Reste avec moi… Puis ce doux souffle emprisonna ses lèvres, jusqu'à ce qu'il manque de souffle. Kazu et ton mariage? Ta fiancée… qui est-elle? Après avoir repris son souffle, il lui répondit avec son accent particulier : Mon mariage ? Suis-je censé me marier ? Il toucha alors de sa main gauche le dessous du menton d'Alexisse. Il approcha doucement son visage de son interlocuteur. Même si je le nierai probablement toute ma vie, je n'appartiens à personne. Il l'embrassa de nouveau. Il glissa doucement ses mains sous la chemise de l'ange. En 'voyant' son expression du visage, il le serra contre lui. Fort fort fort. En touchant délicatement son dos fragilisé.

(Dans le prochain poste, Kazu va reprendre esprit alors s'il y a encore une chose que tu souhaites lui demander, c'est ta dernière chance avant un moment ~ Pourquoi? Parce qu'il nous reste plus beaucoup de temps =p)


════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 3542
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Jeu 17 Sep - 13:17

- Mon mariage ? Suis-je censé me marier ?

Premier choc.
Comment ça il n'est pas marié, et le coup de téléphone de l'autre fois ?? Me mentirait-il ?? Non c'est impossible. Il n'est pas de cette nature. Mais alors sa veux dire qu'il est ... Et cet accent du ...

Le petit conseillé profita de mon hésitation. De sa main libre, il vint glisser son doigt sous mon menton, et rapprocha mon visage du sien :

- Même si je le nierai probablement toute ma vie, je n'appartiens à personne.

- Quo ...

De nouveau il m'embrassa, balayant ma confusion. Alors que j'essayais de réordonner mes pensée, je sentis ses mains chaudes passer sous ma chemise. D'accord, je fus fou un moment. Je me dis que je pourrais finalement l'avoir pour moi, rien qu'a moi ! Et pourtant, je devais m'en aller. Car, bien qu'il m'est assuré qu'il n'appartenais a personne. Il oubliais avait oublié son collier. Son si cher collier qu'il gardait caché a la vu de tous.

Et puis, il n'étais pas sincère en cet instant. Il m'embrassait alors qu'il aimais une femme. Je ne pouvais me fier a ce qu'il disait maintenant. Tout n'étais que mensonges ! La preuve était que ses yeux, n'évoquer aucune émotions ...

Alors dans ce cas, si tu n'es plus toi en cet instant Kazu. Pourquoi me sers-tu de toutes tes force en épargnant cette étau a mes ailes ?? Je devenais fou. Je fis un bond en arrière dans l'espoir de recouvrer un peu de bon sens. Je ne réussi qu'a laisser échapper un gémissement. Puis, une nouvelle vague de courage m'aida a prendre les poignets du jeune conseillé pour l'arrêter dans son geste.

Une bonne chose de faite, mais restais encore a me décrocher de ses lèvres. Avec une volonté qui n'étais du qu'a mon instinct de survie. J'y suis arrivé.

- Attend ...

Je pris plusieurs inspirations. Mon coeur battais toujours autant, néanmoins je savais quoi faire. Sortant un anneaux de ma poche en argent, je pris une décision. Je souhaitais garder un oeil su le jeune homme après que j'aurais disparu de sa vie. Cette anneau enchanté nous permettra de nous voir en rêve. Je pourrais prendre l'apparence de n'importe qui ou quoi. Et il pourra ce confier a moi en pensant que je ne suis pas réel. Je lui mis la bague a sa main gauche sur son majeur.

Lui offrant le plus beau sourire que je puisse faire, je lui dis en versant une unique larme :

- Au-revoir Kazu ... Sois heureux je ...

Mes larmes furent plus fortes que mon sourire. Il était tant que je parte. Je parti aussi vite que je pus. Arriver a ma chambre, je fis mes valises aussi vite que possible. Je prendrais un hotel pendant quelques jours. Le temps de donner ma démission. Deux heures plus tard, je descendais les marches de ce pensionnat qui m'avais vu grandir en emportant la dernière trace de mon existance en ce lieu. La petite étiquette devant, ce qui avait été ma chambre, avec marqué mon nom dessus. Alexisse D. Lazarin.

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 4785
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Jeu 17 Sep - 23:00

 Sucrée, salée et amère.






Le feu du foyer avait amplement réchauffer la pièce. Quelques gouttes de sueur s'échappaient du front du conseiller en orientation. Il ouvrit les yeux, confus, sa perceptive était à 90 degré différente de son habitude, allongé sur le canapé. Qu'est-ce qui s'est passé? Il se rappelait vaguement d'un renard particulier. Ah merde mon cellulaire! Il vérifia s'il l'avait sur lui. Alors je l'ai bien récupéré. Il lâcha un soupir de soulagement.

Il observait les lieux. Mais pourquoi je suis dans le salon? Il toucha ses lèvres. Le goût de noisette était resté malgré les heures qui était passés. Son regard se posa l'horloge aux chiffres romains, 23h45. Il se leva, toujours aussi confus, prit un sac brun que quelqu'un avait laissé et alla le jeter. Ah ces gamins, ne ramassant par leur déchet. À moins que c'est moi? Ça sentait la noisette… Qu'est-ce que j'ai foutu encore? J'ai voler des gâteaux aux noisettes de la cuisine pour m'engouffrer dans ma crise d'hypnotisme?

Je me sens drôlement bien, même détendu. Est-ce qu'il y avait de drôle de substances dans ces tartelettes? Il faufila sa main gauche dans sa chevelure caramel. En tout cas, j'ai encore sommeil, j'éluciderai le mystère demain.


[Fin ~]


════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Le Nouveau Questionnaire de Présentation!
» Sucré, Salé! [Pv Marshmallow]
» salùùù :)
» eau de mer sucré
» Amour sucré, l'amour qui est poudré (et pas avec du sucre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • Le salon-