Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 5298
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Ven 13 Mar - 4:50

 Sucrée, salée et amère.




Le conseiller en orientation se fit arrêter brusquement par son colocataire. Il se retourna vers l'hybride oiseau, Pourquoi ne pas aller là ?? Dit la moitié d'homme, en pointant du doigt la porte du salon. La tête caramel émit un son songeur, puis formula  D'accord, mais alors on devra jouer à un jeu de société, le perdant devra boire 5 cartons de jus de fraises ~ Cependant, son colocataire restât muet, regardant intensivement ses lèvres. Qu'est-ce qui lui prend ? Il a l'air hypnotiser, pourtant, je n'utilise aucun de mes pouvoirs... Il secoua sa main gauche devant les iris bleutés. La terre appelle la lune Répéta-t-il à son colocataire qui détourna sa tête brusquement. Qu'est-ce que j'ai fait encore ? Pensa Kazumori, la tête légèrement penchée vers la droite.

Pardon, tu disais ??

Non, mais il le fait exprès ! Il se gratta la tête. J'ai vraiment envie de jus de fraise artificiels... et j'ai oublié d'acheter une bouteille d'eau. Un soupir s'échappa de ses lèvres ensorcelantes aux yeux d'Alexisse D. Lazarin. Je ne vais quand même pas répéter cette idiotie encore une fois. D'accord pour le salon, lui qui tenait le poignet d'Alexisse le relâcha.

Ils entrèrent dans le salon. Il y avait des fauteuils, des canapés et même une grande télévision. Puisque plusieurs élèves étaient encore en cour, l'endroit possédait un sentiment de vide. L'orienteur enleva de ses épaules son veston, desserra sa cravate de travail et lança son cellulaire sur un canapé libre. Il sortit de la poche de son pantalon, son portefeuille. Je reviens, je vais m'acheter une bouteille d'eau. Aussitôt dit, aussitôt fait. Le conseiller alla à la distributrice située juste à l'extérieur du salon, à côté du réfectoire.

Il glissa quelque kamas dans la machine. Composa le numéro, le mauvais numéro. Instinctivement, il avait sélectionné le carton de jus de fraise. Un carton rose. Rose. Imbécile ! Ses joues rougissèrent un peu, ayant honte. Il s'inventa une histoire pour justifier ce carton dans son allée retour. Son colocataire semblait assit sur le canapé sélectionné. Désolé, on va pouvoir discuter. Ah... Ça... Ça étant la boîte de carton rose. C'est par habitude, une de mes amies adorait ce jus alors, bref... Son regard fixait le sol. Bref, tant qu'à le gaspiller, je vais le boire. Ajouta-t-il avec un rire nerveux. S'étant justifié, il prit la première gorgée de son jus de fraise, contourna le canapé pour faire face à Alexisse. Celui-ci était... était...



HRP:
 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 4055
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Mar 31 Mar - 12:02

- D'accord pour le salon, dit le jeune conseiller tout en lâchant ma main.

Ma main retomba mollement le long de mon corps, comme si toute vie l'avais quitté. Les autres personnes se posaient des questions sur l'univers et sur le sens de la vie. Mais pour moi, le plus grand des mystères était ma réaction vis-a-vis de ce jeune homme. Et c'est la tête rempli de question que je rentrée dans le salon. J'enlevais ma veste comme un automate, tout en me demandant si je devais faire un ou deux test sur cette drôle de réaction que j'avais. Cependant le jeune conseiller me lança qu'il allait chercher a boire et me laissa seule dans le salon.

Au début un long soupire de soulagement m'échappa. Lorsque la tête caramel n'était pas dans les parages, je pouvais être a peu près moi même. Néanmoins, quand il n'était plus là, le soulagement se transformer bien vite en une boule au ventre qui me mettait d'humeur mauvaise.

Bon, il était temps d'arrêter de ruminer. J'alla remettre du bois dans la cheminer, et ouvris quatre des boutons de ma chemise. Le temps que ce fut fait, mon comparse était de retour. Je remarqué qu'il avait un objet rose dans la main :

- . Désolé, on va pouvoir discuter. Ah... Ça...

Je levais un sourcil de suspicion. Pourquoi était-il si tendu par la mention de cet objet rose ?? Se pourrait-il ... qu'il l'ai chippé a quelqu'un ?? Non, jamais il ne ferais ça ! Quelle idée idiote. Un sourire léger naquit sur mes lèvres tandis qu'il continuait a parler :

- C'est par habitude, une de mes amies adorait ce jus alors, bref... C'est par habitude, une de mes amies adorait ce jus alors, bref...  Bref, tant qu'à le gaspiller, je vais le boire.

En disant cela, il avait l'air encore plus embarrassé. Lorsqu'il se mit a boire sa brique e jus de fraise, je décidais de détendre un peu l'atmosphère. Bien que je n'étais pas très doué pour ce genre de choses, je pris les devants. Après tout j'étais un homme, et de par ce fait, je devait savoir gérer toutes sortes de situations. Un rire un peu grave sorti de ma bouche alors que j'allais m'asseoir dans un des fauteuils. A côté, se trouver un autre fauteuil et une table avec des cartons de jeu entassé. J'en pris un au hasard et reprenais la parole :

- Puisque nous allons parler. Autant faire ça en ce distrayant.

Je donnais la boite de jeu au petit conseillé pour qu'il avoir son assentiment :

- Qu'en dis-tu ??

HRP:
 

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 5298
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Ven 3 Avr - 1:16

 Sucrée, salée et amère.




Alexisse était bien assit confortablement dans un fauteuil, plus décontracté que plus tôt. Kazumori, lui n'était pas fier de son explication peu convaincante. Il posa son derrière sur le canapé face à son colocataire accordé au masculin. Puisque nous allons parler. Autant faire ça en ce distrayant. Lança celui-ci au minable buvant un carton portant une couleur peu familière pour le sexe masculin. Il mit en évidence une vieille boîte, pas rose, ayant un contenu plutôt mystérieux. La dernière fois que le conseiller avait touché un jeu de société, c'était pour défier son cousin, ou était-ce une partie de cartes que 'Keichi, Ari' et lui avaient l'habitude de jouer sur le toit de l'école le midi ? Sa mémoire était plutôt vague à ce sujet.

Avant que ces pensées s'arrêtent sur eux, la voix de l'hybride lui posa une question. Qu'en dis-tu? Il ne savait pas trop quoi en penser. Il n'avait pas un lien de rivalité avec Alexisse, comme avec son cousin. En fait, il ne connaissait pas les compétences de cet homme à l'aile mécanique, sauf qu'il devait être un bon cuisinier s'il eut le poste, ici à Tadakai.

Avec plus ou moins d'intérêt, car le jeu de société n'était plus une excuse pour expliquer la boîte de carton qu'il tenait entre ses doigts... Okay répondit-il. Peut-être que je découvrirai un atout à cet oiseau et je suis un peu curieux de ce que contient cette boîte. Tentait-il de se convaincre. Terminant le petit carton de jus de fraise, il déposa l'objet honteux, puis, de ses deux mains, retira le couvercle de la boîte à mystères.

Il fut légèrement surpris de découvrir ce que contenait cette boîte. Ce n'était pas un livre de magie noire. C'était plutôt un vieux jeu de...

D'accord, alors explique-moi les règles du jeu. Demanda-t-il avec un regard méfiant. Avec son esprit compétiteur, il dénoua sa cravate, la déposant au côté de sa veste. Il détacha aussi le premier bouton de sa chemise. Ainsi, il pouvait se sentir plus à l'aise. Après qu'Alexisse lui ait expliqué les règles du jeu, Kazu' n'était pas très confiant. Cependant, ce manque de confiance, ne l'empêcha pas de faire cette proposition pour ajouter "du défi". Alors, quels sont les inconvénients pour le perdant ? Une compétition rendait toujours les choses plus intéressantes, et poussait toujours les gens à se surpasser. S'il y a une conséquence, il est clair que je ne te laisserai pas gagné, pensa-t-il en souriant bêtement.


HRP:
 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 4055
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Lun 18 Mai - 21:07

- Okay, répondit le jeune homme d'en face

Après avoir finit sa brique de jus, il ouvrit la boîte de jeu. Il parut surpris au premiers abords, puis avec détermination il me demanda :

- D'accord, alors explique-moi les règles du jeu.

L'explication du vieux monopoly se révéla bien plus long que prévu. Pendant mon explication, le jeune conseiller paru réellement concentré. Le souvenir de cette même expression sur le visage de ma soeur me fit un peu pâlir. Mais je me ressaisis vite, l'heure n'était pas a ses souvenir, elle était au présent. Plus exactement a ce moment présent. Lorsque les explications furent terminés. La tête caramel me posa la question que j'allais posais "trente secondes, il m'aurais fallu trente seconde de plus et je l'aurais poser cette foutu question et j'aurais pu paraître plus cool ! " me disais-je.

Puis j'oubliais cette remarque, l'effacer l'annihiler pour répondre a sa question.

- Le perdant pourrait par exemple ....

Tout un tas d'idées me passa en tête, un gage pour mieux le connaître ou pour le voir plus souvent .... Mais qu'est-ce que je racontais ?? Finalement, la parole me revint :

- A chaque tour, celui qui fait le plus gros chiffre peut demander une question ou faire faire quelque chose a l'autre. Et ...

Et quoi d'autre ?? Après tout ce n'étais qu'un simple question vérité ! Il me fallait autre chose pour ... Non. Ce n'étais pas qu'un simple jeu. J'allais jouer pour garder mes secrets. Et si je réussissais, je pourrais en savoir plus sur le petit conseillé ... Ne cherchons pas a savoir pourquoi je souhaite lui extorquer des infos et jouons!

- Et commençons.

Installer le plateau ne fut vraiment pas long. Ce qui fut réellement insupportable par contre, c'est de trier les billets ! D'aussi loin que je me souviennent, je détestais trier ses foutu billets que les personnes ne rangeaient jamais ! Je ne put me retenir de grommeler mon mécontentement :

- Saleté .... élèves .... incapable de ranger.

Puis je m'étais stoppé net car ... hé bien, "il" était là. Et je ne souhaitais pas qu'il me vois ainsi. Je pris une petite inspiration tout en me préparant a parler s'un voie joviale et reprit :

- Bon, tu prend quel pion ?? Pour ma part je trouve la voiture splendide, peut être parce que j'ai toujours rêver d'en avoir une comme ça ?? *rire*

D'accord. Alors, déjà d'une, qu'est-ce que c'était que cette voix qui déraillé ?? On aurais dit une voix d'ados en pleine mu ! Et puis, depuis quand je souhaite avoir ce genre de voiture ?? Enfin non pas que je ne l'aime pas, mais elle ne me correspond pas ! Et pour je ris comme si j'allais m'étouffer ?? Si les fenêtre n'étais pas fermer, si la chaleur de la cheminée ne m'embaumait pas ; et enfin, si ça n'avait pas était " cette " personne en face de moi, je me serais jeté par la fenêtre sans plus de cérémonie !

Lorsqu'il me répondit, je ne pus empêcher un commentaire. Ce que j'étais devenu bavard depuis mon retour !

- On verra si ce pion te portera chance pour me battre.

Cela n'a pas manquer ! Il avait l'air déterminé ! Pour le coup, ça m'a fait sourire, pas beaucoup. Juste de quoi rehaussé les commissures de mes lèvres et a faire ... Pétiller mon regard ?? Quoi ??! Non, ce n'est pas normale que le bleu de mes yeux devient plus claire ! Ah mais si ! C'est l'éclairage bien sur ! En mode totalement décontracté je reprit :

- Aller lance le dé, celui qui fait le plus gros chiffre commence la partie et aura le droit a son prix. Soit une question ou une action.

La petite voix qui ne se tait jamais quand il faut s'insinua de nouveau dans ma tête en me susurrant " Tu te ment a toi-même ! Que c'est ridicule pour une personne qui se dit être un homme ! ", je hais cette voix !

HRP:
 

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 5298
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Jeu 21 Mai - 4:51

 Sucrée, salée et amère.




Le feu continuait de brûler dans la cheminée. Le salon, beaucoup moins vivant qu'à son habitude, étaient occupés par deux adultes, assis autour d'un jeu de société communément appelé Monopoly. La conséquence pour le perdant, choisi par Alexisse, était convaincante. Il avait fait le bon choix, s'il voulait une compétition. Kazumori Nomoe ne s'assoirait pas sur ses lauriers, du moins pas en cette après-midi. La défaite, s'était devenue impossible. Ce mot ne faisait plus parti du dictionnaire de l'orienteur.

Et commencons.

L'intérieur de la boîte était bordélique. Kazu' prit quelques billets en silence et les classait par couleur. Il entendit un faible grommèlement de son adversaire, qui cessa aussitôt que ses pupilles enrobé de caramel se posèrent sur celui-ci. Le caramel ambulant laissa échapper un gloussement. Tu n'as encore rien vu Alexisse D. Lazarin, tu auras raison de te plaindre lorsque tu seras vaincu. Pensa-t-il sans le souffler à l'univers.

Bon, tu prends quel pion ?? Pour ma part, je trouve la voiture splendide, peut être parce que j'ai toujours rêver d'en avoir une comme ça ?? *rire*


N'aie pas trop confiance en toi, je n'ai peut-être jamais joué à ce jeu, mais il est certain que je ferai tout pour éviter la défaite ! Il regarda l'offre. Un chapeau. Un chien. Un soulier. Un bateau. Un fer à repasser. Un dé à coudre. Une brouette. Devant ses options, étranges, il sélectionna la chaussure.

Je vais sélectionner la chaussure, simplement parce que je crois qu'il n'a rien de plus satisfaisant que de traverser les épreuves par soi-même. Dit-il pour expliquer son choix, mais également pour détendre son adversaire. Avec ce rire, il n'avait pas de doute que la tête bleu était nerveux.

On verra si ce pion te portera chance pour me battre.

Une chaussure m'amènera peut-être pas aussi loin que ta voiture, cependant, j'ai confiance que je ne tomberai pas soudainement en panne. Pensa-t-il bêtement. De ses iris bleu clair, il encouragea la tête caramel à jeter le dé en premier. Alors, tu n'as pas le courage de tirer en premier ? Il saisit entre son index et son pouce le petit cube. L'écrasa entre ses deux paumes, secoua, puis le laissa s'échapper.

. . . .

On pouvait compter quatre points noirs, sur blanc. Il sourit aussitôt. Quatre n'était pas un mauvais résultat. Alex' avait cinquante pour-cent d'obtenir un pire résultat et environ trente-trois pour-cent d'obtenir un chiffre supérieur. C'est à ton tour, voiture ancienne. Déclara-t-il pour légèrement provoquer son adversaire.


HRP:
 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 4055
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Sam 23 Mai - 16:04

Je jetais un coup d'oeil au plateau de jeu. Dessus reposais le dé qu'avais lancé le jeune conseillé. On pouvais y voir le chiffre quatre. Pas mal pour un début. C'était pas mal pour un début, toutefois cela ne voulais pas dire que j'avais perdu. En jetant un regard a mon adversaire, je le vis sourire. C'était plus que satisfaisant. Puis alors que je me disais que j'avais réussi la tête caramel m'encouragea a jouer :

- C'est à ton tour, voiture ancienne.

"Voiture ancienne". Ah, il va voir de quel bois je me chauffe !


- Mais avec plaisir très chère botte ! lui répondis-je avec le plus grand sourire que je pus faire.

Je lançais le dé. Au début il tourna sur lui même, tourna encore et encore. Je crus bien qu'il n'arrêterais jamais de tourner. Quand il finit par s'arrêter, la sentence était tombée. Les trois petits points noir sur la face du dé ne mentaient pas. C'étais moi qui avait perdu le premier tour. Instinctivement, je ris a cette découverte. Il avait gagné pour un tour ... pas pour tous.

- Quel est mon gage alors ? demandais-je avec un petit sourire plus démonstratif que tout les autres.

Étrangement, j'étais excité et tendu a la fois. Étais-je devenus masochiste ?? Cela était une possibilité a ne pas négliger.

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 5298
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Sam 23 Mai - 17:17

 Sucrée, salée et amère.




Mais avec plaisir très chère botte ! Son adversaire avait mordu à la légère provocation. Cela le motivait à son tour, mais avant il devait voir qui serait l'heureux gagnant de ce tour. Le dé, tournait, tournait, tournait. Puis s'arrêta. Il y avait trois petits points noirs. Trois.

Victoire à Kazu'! Cependant, à cette victoire la tête caramel demeurait humble. Il pensa à toutes les questions et conséquences possibles. C'était toujours difficile de choisir la première question ou la première conséquence. Quel est mon gage alors ? Dit Alexisse en souriant à son adversaire. Tu crois vraiment que je vais t'épargner?

Il ne pouvait pas poser une question trop sérieuse, ça aurait détruit la bonne humeur. Il ne poserait pas de question sur l'amour, car il se foutait bien de la vie amoureuse des gens. Sauf peut-être du mariage de Shiro et Serena, et également de celui d'Arina. Je vais opter pour ... Il regarda l'homme aux yeux d'un bleu particulier. Puis, il sourit laissant place à un silence. Un suspense.

J'ai remarqué que tu attaches tes ailes. Délivre-les. Révéla-t-il, avec la même expression.  Il se dit qu'il n'était pas plusieurs, alors Alex' pouvait bien se mettre plus à l'aise. De plus, il pourrait peut-être confirmer un doute qui planait dans son esprit.

HRP:
 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 4055
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Sam 23 Mai - 22:47

Il me fixa dans les yeux, et se mis a sourire puis .... un silence se fit. Apparemment ma question devait lui turlupiner les méninges.

- J'ai remarqué que tu attaches tes ailes. Délivre-les. Dit mon adversaire en souriant.

Ainsi donc voilà quel était mon premier gage. Il est vrai que je cacher mon aile atrophié. Mais comme les règles le voulaient, je devait me pliait a l'exigence du gagnant. Seulement, personne n'avait dit comment je devais me plier a ses gages. Et puis, j'étais d'humeur joueuse. Je laissais planer a mon tour un silence de suspense pour renvoyer la pareil au petit conseillé tout sourire et dit de la même humeur que lui :

- D'accord, mais je te prévient, elles sont grandes.

J'avais dis cela sur le ton de la plaisanterie, pourtant je ne plaisantait pas. Mes ailes, lorsqu'elles étaient déployées, faisais facilement la moitié de mon corps. Avec des gestes négligés, je défie les derniers bouton de ma chemise et la posait négligemment sur le canapé. Ensuite, je m'attaquais a la ceinture qui entravait mes deux ailes autour de mon torse. J'avais préféré cette technique plutôt que de ruiner mes chemises de deux trou pour mes ailes. Quand je défie la ceinture et la lançait pour rejoindre ma chemise.

Mes ailes se déployèrent dans mon dos, même si le salon était assez petit, elles ne prenaient pas trop de place. Je dus attendre quelques seconde pour me réhabituer au poids qui me poussais vers l'arrière. Quand ce fut fait, je fis comme d'habitude lorsque je les libéraient, je fit l'inventaire. Mon ailes blanche semblais intacte, un peu endolorie de cette journée, mais aucune plume ne s'était cassée. Quand a mon ailes mécanique, les fils, les vis et les boulons semblais assez huiler pour que les mouvements soit fluide. En somme, il n'y avait aucun problème.

Content de mon inspection, je fis le beau. Ce qui ne m'était jamais arrivé. Les fois où une personne avait essayée d'attirer mon attention, il s'était retrouvé devant un mur de glace. Là, c'étais différent. Je fis bien de grand geste d'ailes ( au ralentit ) pour qu'il les voient bien.

- Satisfait ? Lui demandais-je avec une pointe de défie.

Cela avait toujours impressionné les élèves lorsque je devais déployer mes ailes. Ce la devait être le cas pour le petit conseillé. Lorgnant le visage du petit caramel, j'essayais de décrypter ses émotions, mais je n'y vis rien. Ou peut-être ne voulais-je pas m'avouer qu'il était déçu ? Comme je ne savais pas, je lançais un autre sujet sur la tapi :

- N'oublie pas, tu dois relancé ton dé pour faire avancer ton pion. Fis-je cette fois sur un ton badin.

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 5298
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Dim 24 Mai - 0:06

 Sucrée, salée et amère.




L'ange libéra ses grandes ailes de la couleur la plus pure. Kazumori se trouva sans mot, même s'il était habitué de voir des paires d'ailes. Effectivement, il semblerait que la famille Nomoe soit abonnée aux familiers classifiés 'vertébrés tétrapodes ailés'. Un corbeau, un… Bref, on va éviter l'énumération de toutes les espèces d'oiseau, cette paire d'ailes que portait son colocataire était impressionnante. Point. Lorsqu'Alexisse les fit bouger lentement, il confirma son doute. L'une des ailes avait des mouvements moins fluides, moins naturels. C'est bien parce qu'il avait pris le temps, cette fois-ci, de bien les observer.

Satisfait ? Kazumori n'arrivait pas à débiter une phrase. C'était simplement pour que tu sois plus confortable, je t'ai laissé une chance ! Alors, alors… Il ne trouva pas les mots. Il voulut dévier le sujet, en mentionnant l'aile mécanique. Mais…

N'oublie pas, tu dois relancer ton dé pour faire avancer ton pion.

Son adversaire lui rappela que pour obtenir plus d'information, il devait continuer de jouer à ce jeu. Qu'est-ce qu'il a pu bien arriver à son aile ? Pourquoi il les garde caché ? Certes, elles ne sont pas discrètes… Mais… Ce n'est pas souffrant de les garder enchaîner ? Si on enchaînait mes poignets… Dorénavant curieux, il lança le dé avec hâte. Il voulait obtenir des réponses.

Le dé, tomba sec sans laisser un espoir à son lanceur. Un silence se fit. S'il calculait de nouveau les probabilités, la tête caramel était presque assurée de perdre ce tour-ci. Un, deux. Un, deux. Un, deux. Il n'y avait effectivement pas plus que deux minables points noirs.

Ressaisis-toi, imbécile. Sors-lui une réplique. N'importe quoi ! Qui a besoin d'une voiture quand il a des ailes pareilles ? Avoua-t-il sans vraiment réfléchir à ce qu'il venait de dire. Ce n'est pas ta meilleure réplique, hein ? J'aurais dû garder ma bouche cousue. Il baissa la tête, comme un perdant. Puis la releva avec un sourire. C'est peut-être ta seule et unique chance de gagner un tour, alors n'échoue pas pitoyablement.

Il ne restait plus qu'à voir le résultat de l'oisillon l'oiseau.

HRP:
 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 4055
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Lun 25 Mai - 11:13

Ma question eu l'effet recherché, le jeu continua. En effet, la tête caramel lança le dé sans attendre. Je bougeais un peu dans le fauteuil où je m'étais réinstallé pour bien me positionner. Mes ailes étaient repliées dans mon dos maintenant. Alors je peignais quelques plumes négligemment, je vis le résultat du lancé du dé. Deux. Deux simples points sur une immense surface blanche par rapport au gros chiffres qu'il avait fais jusque là. J'avais quatre chance sur six. C'étais pas mal. Le petit conseillé repris la parole :

- Qui a besoin d'une voiture quand il a des ailes pareilles ?

- Très bonne question... répondis-je par automatisme.

Je soupirais intérieurement, j'avais l'habitude ( ou presque ) de mes réactions vis-à-vis du jeune homme.

- C'est peut-être ta seule et unique chance de gagner un tour, alors n'échoue pas pitoyablement. Dit mon adversaire.

Hein ?? Il croyait que c'était ma " dernière chance ", pour reprendre ses mots. Je n'allais pas me laisser battre aussi facilement !
Prenant le temps de déplacer le pion de mon " adversaire ", ou du petit caramel, sur le plateau. Il avait oublier d'avancé son pion. Il tomba sur la case " caisse communautaire ". Je lui priais de piocher la première carte du paquet comportent ce nom. Ce qu'il fit. Je me levais et allais regarder la carte derrière son épaule. Il devait aller jusqu'à la case marqué " Gare de Lyon " ( soit la deuxième gare ).

- Maintenant que tu as bougé ton pion jusqu'à la gare. Il faut que tu me dise si tu veux l'acheter ou non * petite pause pour qu'il assimile les infos * Sachant que le but du jeu est d'avoir le plus d'acquisition et que tu as en ta possession 150 000 francs et qu'elle en vaux 20 000.

Car oui, étant un bon vieux jeu français, les billets étaient des francs. Nous avions aussi un jeu avec des francs a la maison .... non, il ne faut pas que je mette a pensé a ça. Pas maintenant. Pas tout de suite.

HRP:
 

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 5298
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Mar 26 Mai - 4:46

 Sucrée, salée et amère.




Alexisse décida de bouger le pion du débutant, l'empêchant ainsi d'oublier le résultat médiocre de son lancé de dé. Pourquoi tu ne lances pas le dé, là, maintenant ? Tu veux te moquer de moi ? Ou est-ce que tu essaies de gagner du temps pour trouver une conséquence machiavélique ? Kazu' resta immobile, jusqu'à ce qui lui demande de piger une carte d'un paquet. Bon d'accord, d'accord. Il pigea parmi toutes les cartes ; la gare de Lyon.

Je l'achète. Dit-il, après toutes les explications nécessaires, sans vraiment prendre le temps d'y réfléchir. Après tout, le prix représentait moins que le quart des francs qu'il avait en sa possession. Il regardait le plan du jeu. Je crois bien m'en tirer pour l'instant… Mais ce n'est que le début. Il se retourna légèrement pour faire face à la paire de yeux bleus qui s'étaient installés dans son dos.

Il l'observa attentivement. Ne me dis pas que tu es nerveux ? Il prit le cube blanc pointillé, mit le solide à six faces dans la paume de la main droite de l'oiseau. Allez, ne soit pas si effrayé de tomber sur l'unique point. Il soupira. Si tu veux une raison d'être aussi nerveux, on peut toujours s'arranger que si tu tombes sur le 'un'; tu auras deux questions, ou deux conséquences. Alors qu'en dis-tu ? Cette nouvelle proposition était désavantageuse pour Alexisse, alors la tête caramélisée se doutait bien que cette offre serait refusée. De toute évidence, il n'y avait pas songé sérieusement, ce défi supplémentaire avait simplement été proposé pour agacer son adversaire.

HRP:
 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 4055
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Ven 29 Mai - 14:33

- Je l'achète.

Bon commencement. Si il commence ainsi, peut être réussira t'il a me battre ... Ou peut être pas ~
J'aimais bien le voir si déterminé a jouer a ce jeu. Cela me ... Nos yeux se croisèrent et ... je me figeais. Ces yeux me bloquèrent. Mon sourire, ma posture et même mes pensées se figèrent. Il n'y avait plus que ces deux immenses flaques de caramel qui me fixais. Puis par miracle, le petit conseillé repris la parole :

- Ne me dis pas que tu es nerveux ?

Nerveux ?? Moi ?? Je n'étais pas nerveux, juste un peu perdu ... Tient, pourquoi me met t'il le dé dans ma main ??

-Allez, ne soit pas si effrayé de tomber sur l'unique point.

Il soupira tandis que je me décrispais et que je mettais a rire.

- Si tu veux une raison d'être aussi nerveux, on peut toujours s'arranger que si tu tombes sur le 'un'; tu auras deux questions, ou deux conséquences. Alors qu'en dis-tu ?

Ce que j'en dis ?? CE QUE J'EN DIS ?? Oh ce que j'en dis c'est que ....

- Garde cette générosité pour quelqu'un d'autre, car je ne vais pas perdre, lui susurrais-je.
Je vais tout savoir de toi, rajoutais-je en me rapprochant encore plus prêt.


Oh que oui, c'est moi qui gagnerais en savourant chaque réponse qu'il me sortirait. Puis je me redressais, caressais les cheveux du jeune homme aux douce couleur du sucre fondu. Puis je mis a rire, oui c'était bien un petit sucre. Il avait la douceur et la gentillesse d'un doux sucre fondu.

Alors que je me réinstallé dans mon fauteuil, je lancé le dé sur le plateau de jeu. Je tombais sur le chiffre cinq. Et voilà. A moi la question et a lui la réponse. Pour faire durer le plaisir, je pris mon temps pour avancé mon pion sur le plateau. Je tombais a mon tour sur une gare. La première gare, La gare Montparnasse. Il était évident que j'allais l'acheter. J'échangeais donc mes billets contre la carte Montparnasse dans la pile.

Puis quand j'eus finis, je me pris mon menton dans ma paume et me mis a réfléchir en contemplant le visage du petit sucre fondu. Qu'allais-je donc lui demander .... Peut être .... A mais oui ! Je pouvais lui poser " cette" question. Après tout, je devait savoir si c'était lui qui me faisais ça ou bien .... ou bien si c'était une nouvelle sorte de maladie.

- Alors a moi la question. J'aimerais savoir, quel est ton pouvoir ?? Cela m'intrigue.

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 5298
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Sam 30 Mai - 3:33

 Sucrée, salée et amère.




Le colocataire A refusa son offre peu profitable, en mentionnant qu'il allait lui retirer toutes les informations qu'il désirait. Tu rêves, tu rêves ! Pensa le caramel ambulant. Un cinq, voilà le résultat indéniable d'Alexisse. Les paupières de l'orienteur se refermèrent. Zut. Il les réouvrit, ce n'était pas qu'un cauchemar. Il stressait un peu. Mais que veut-il savoir de moi ? Tant que ça ne soit pas trop personnel comme question... L'ange devint déchu. Il prit tout le temps qu'il lui fallait pour déplacer son pion. Kazu' eut un léger sourire en coin. TU le fais exprès, je le sais ! Cesse de savourer ta gloire, et mets moi au défi. Pendant cette courte pensée, son adversaire prit en sa possession la carte de la gare Montparnasse. Non, mais..!

Le petit démon prit, ensuite, une position songeuse. Tu songes à quoi ? Si tu ne sais pas quoi me poser comme question, n'hésites pas à me demander ma couleur préférée ! Mon sport préféré ! Alors à moi la question. J'espère que tu rigoles... J'aimerais savoir, quel est ton pouvoir ?? Cela m'intrigue. Mon pouvoir ? Le caramel vivant soupira légèrement, avec le regard mi-clos. Ce n'est rien d'exceptionnel, c'est qu'un sifflement pour contrôler entièrement la personne sous mon emprise. Il ferma les yeux, puis souris en ajoutant. Tu veux une démonstration, peut-être ? Sans même attendre la réponse de son adversaire, il siffla. Écris-moi ton nom complet sur ce papier, puis oublie. Lui ordonna-t-il avec un accent de Nara plus accentué, puisqu'il n'attendait plus le son de sa voix.

Après qu'Alexisse eut écrit son nom complet sur le bout de papier. Il claqua des doigts. Voilà, te rappelles-tu d'avoir fait le chien pendant une minute ? Questionna-t-il sa victime. Après une minute avec un visage 'poker face', il éclata de rire à l'expression sur le visage de sa malheureuse proie. Je rigole, regarde dans ta main droite.
Dans celle-ci se trouvait une feuille avec l'écriture de l'oiseau.

HRP:
 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 4055
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Dim 31 Mai - 10:57

Mon colocataire ne paru pas satisfait de ma question. Il faut dire que je ne m'attendais pas a ce soupire. Avais-je donc posé une mauvaise question ?? Je voulus rattraper mon coup en sortant que c'était une blague. Que ce n'étais pas ma véritable question. Simplement, je ne pus commencer ma phrase. Mon colocataire répondis a ma question :

- Ce n'est rien d'exceptionnel, c'est qu'un sifflement pour contrôler entièrement la personne sous mon emprise.

Bon bah, tant pis. Pour ce qui est de la vitesse, je repasserais. Attendez une minute, il peut contrôler entièrement une personne grâce a un sifflement ! Je reculais un peu instinctivement.

- Tu veux une démonstration, peut-être ?

Oh non, je savais bien que ce n'était pas a cause d'une maladie que toutes ses choses arrivais !

- Non sans ...

Trop tard, il se mis a sifflet. De suite après, il m'ordonna d'écrire mon nom sur un bout de papier. Ce que je fis, comme un pantin articulé. Soudain, je me retrouvais un stylo dans la main. Que faisais-je avec ça dans la main ?? Je fronçais les sourcils, essayant de me remémorer la dernière minute, mais sans succès. Néanmoins, je me souvint de l'explication du jeune conseillé.

- Voilà, te rappelles-tu d'avoir fait le chien pendant une minute ?

Tout mon cerveau hurlais comme un fou " J'AI FAIS LE CHIEN ! MOI !? C'EST PAS POSSIBLE " !! Je lançais un regard au petit caramel, il avait l'air sérieux. Alors comme ça, cela faisais un mois qu'il me tirait par le bout du nez en m'hypnotisant pour que j'ai de drôles de réactions en sa présence ?? J'en avais la confirmation une minute plus tard. Mon adversaire me ria au nez. Je devint blanc comme un linge, tout en me sentant dégringoler.

- Je rigole, regarde dans ta main droite.

Je fis ce qu'il me demanda. Dans la paume de la main dite, reposais un petit bout de papier avec marqué en toute lettres mon prénom " Alexisse Désiré Lazarin ". Je ne fis pas attention au fait que j'avais écris mon nom complet. Et bien, que je sois un homme, bien que je sois toujours stoïque et bien que j'ai toujours rejeté les émanations de mes ressentiments, je devint rouge. Mes paumettes, mes joues, tout pris la couleur primaire qui nous permettais d'avoir le orange et le rose. De ma main libre, me cachais le visage et de l'autre je tendis le bout de papier au petit conseillé.

- As-tu déjà ...

Ma voix se brisa. Il me fallut bien une bonne minute pour reprendre contenance ( tout en gardant mon visage caché ).

- As-tu déjà, utilisé ton pouvoir sur moi ? Avant aujourd'hui ?

J'avais besoin de savoir. Si il me disait oui, je ne répondais de rien. Si il me disait non ... Et bien ...
J'écartais ma main pour regarder dans les yeux du petit sucre fondu. Ses yeux n'avais pourtant perdu de leur douceur. Pouvait-il contrôler les sentiments des autres sans rien ressentir ??

HRP:
 

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 5298
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Dim 31 Mai - 18:22

 Sucrée, salée et amère.




Le visage rouge vif de son adversaire, le rendit un peu mal à l'aise. Ai-je poussé les choses un peu trop? Je me suis pourtant promis d'utiliser ce pouvoir pour la paix, non pour intimider quiconque. Une main couvra le visage de son colocataire, l'autre lui tendit le bout de papier. Il prit la main qu'il lui était tendu, en même temps de lui dérober le bout de papier. Les lèvres de l'oiseau composèrent un questionnement qui se brisa. L'ailé n'arriva pas à la prononcer. As-tu déjà, utilisé ton pouvoir sur moi ? Eh bien, je viens… Avant aujourd'hui ?

Kazumori fut surpris de sa question, un nœud se noua dans sa gorge. Est-il effrayé à ce point de moi ? Est-ce qu'il m'a aidé simplement pour se libérer de… de quoi ? Est-ce que je l'intimide sans m'en rendre compte ? Il a un manque de confiance en moi ? Ce n'est pas comme si j'avais essayé d'améliorer notre relation de colocataire… Le Kazu' compétiteur avait laissé place à le soucieux. Même si Alexisse lui avait posé une question en surplus, il allait lui répondre. Je vais donc lui avouer, lui avouer...

Oui, mais… Avoua-t-il avec hésitation. Ce n'était que pour t'arrêter… de…

Est-ce que je vais vraiment lui dire ? C'est vraiment… Gênant. Il détourna la tête, ferma les yeux puis débita le tout à une vitesse surprenante. Son accent de Nara fit encore légèrement surface.

Tu ronflais, alors je me suis dit que c'était pour le mieux si je t'arrêtais ! Dit-il, le reste de sa confession à un débit rapide.

Il retournait ses yeux caramel vers ceux de son colocataire, bleu clair. Je te promets que je n'ai pas utilisé mon pouvoir à mon profit ! Déclara-t-il. Si c'est ce que tu croyais… Murmura-t-il. Il baissa le regard. Il se souvint alors d'Heikichi. C'était si simple avec Heikichi. C'était son cousin, il connaissait tout sur lui. Il n'avait pas besoin d'expliquer ses motifs. C'était un peu similaire à sa relation avec Schwarz. Ainsi… qu'avec Arina.

Sauvé par le coup de téléphone, Kazu' se leva brusquement pour aller répondre. Il reprit un ton joyeux, pour ne pas inquiéter son interlocuteur. Kazumori à l'appareil. Il n'avait guère eut le temps de regarder le nom sur l'afficheur. Est-ce que tu pourrais venir après-demain à la place ? Ehm, okay, mais pourquoi ? J'aurais vraiment plus besoin de toi ce journée… Mais je peux venir les deux jours, il y a aucun problème ! KAZU! La voix avait changé, ça avait saisi Kazumori. On est toujours une équipe, non ? On partage la tâche ! Non, mais vous pensiez véritablement vous débarrassez de moi !? Heikichi… Kazu' prend un peu de temps libre ! Tu ne vas jamais rencontrer une fille comme ça ! Heikichi avait le don de savoir énerver un peu l'orienteur. Hei, tu sais très bien que je me fou… Mais quel rabat-joie tu es. Ils se mirent à rire tous les deux. C'était probablement confus de les entendre parler ensemble, puisque toutes les mémoires qu'ils partageaient ne pouvaient être vu ou ressenti. Bon, j'arrête de faire le fainéant, je retourne au travail, fait'ention à twa, Kazuzu! La ligne accrocha.

Il se retourna vers son colocataire. Je suis désolé, les conversations avec Kichi sont toujours comme ça. Sous le silence, il ouvra sa paume pour toucher l'épaule de la tête bleue. Il fut cependant distrait par le papier dans celle-ci. Alexisse Désiré Lazarin. Désiré… Désiré… Ça me rappel vaguement quelque chose.


HRP:
 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 4055
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Lun 1 Juin - 22:02

Une étrange pression au niveau de mon torse m'empêchais de raisonner. Elle me rongeait, m'obligeait a prendre une drôle de couleur et me faisait me sentir extrêmement stupide. Ce phénomène recommençais de nouveau. Tout comme le soir de notre rencontre, je me retrouvais perdu devant cet homme. Enfin, ce n'étais pas exact ... Un nouveau regard au petit sucre fondu m'appris qu'il était a nouveau mal a l'aise. Est-ce ce que je voulais ?? Non, je voulais savoir si il se jouait de moi. Pas qu'il soit dans cet état. Cela avait-il une logique ?? Aucune.

- Oui, mais…

Hein ?? Il avait ... Il avait utilisé son pouvoir sur moi ? Alors tout ces évènements étaient ...

- Ce n'était que pour t'arrêter… de…

Non ! Je ne voulais pas entendre le pourquoi du comment ! Jamais !
Mais attendais. Il avait dis m'arrêter, pas me forcer. Je perdis ma couleur écrevisse et enlevais la main de mon visage. Le jeune conseillé se recroquevillais dans sa chaise tout en esquivant mon regard. Je lui faisait peur ?? M'étais-je changé en monstre ?? Pas le temps de penser d'avantage qu'il enchaînais :

- Tu ronflais, alors je me suis dit que c'était pour le mieux si je t'arrêtais !

Il avait débité cette phrase a la vitesse d'une locomotive. Si bien que le temps que j'assimile ce qu'il venait de dire. Une petite seconde s'étais écoulée. Puis une drôle de grimace naquit sur mon visage. Car la pression de ma poitrine s'étais envolée. Ainsi donc, je ronflais. Et je ronflais si fort qu'il avait fallut qu'on m'hypnotise. Mais rien de plus ... Et puis une chose m'intriguais. Le jeune conseillé avait l'air d'avoir un accent. Pourtant, c'étais la première fois que j'en entendais un quand il parlais. Peut-être le cachait-il ?? Enfin, il me semble déjà avoir entendu un accent pareille. Mais où ? De nouveau le regard hypnotique de ma victime ( on aurais dit que je lui avait arrachés les mots ) se souda au mien.

- Je te promets que je n'ai pas utilisé mon pouvoir à mon profit !
Si c'est ce que tu croyais…
murmura t-il.

Oulà ! Qu'est-ce que c'étais ?? J'ai senti une chose faire un bon dans mon torse. Puis maintenant il court et roule, attendant la suite. C'est comme un tambour qui bat le rythme, boum boum, boum boum. Je tend la main vers se visage désolé qui me face. Il ne veux pas me voir, ne veux pas avoir affaire a moi. Il est dans ses pensée. Loin, trop loin ! Au moment ou j'allais lui caresser de nouveau la tête, la sonnerie de son téléphone sonne. Je me remet dans mon siège, ni vu ni connu et peste intérieurement contre l'interlocuteur du jeune conseillé. Par un curieux sort, ce fut la même voix de femme que la dernière fois. Voilà donc la mytérieuse femme au téléphone que j'ai envie ... de pendre ?? Pourquoi voudrais-je cela ?? Juste parce qu'elle a réussi a passer la corde au cou du petit sucre fondu ?? Non mais je vais pas bien moi !

De rage, mais aussi pour préserver ma victime, j'allais fumé une cigarette près de l'âtre de la cheminée. Il prit une bouffé, le jeune conseillé se mis a poser des questions. J'en pris encore une autre et le petit sucre négociait. Une bouffé supplémentaire pour moi, une remarque du petit conseillé. La cigarette a moitié entamée, je me relevais quand un rire fusa. Et mince alors, les téléphones devraient être rayé de la surface de la Terre ! Je lançais dans le feu ce qui restais de ce poison pour les poumons. A peine fus-je ce geste que j'entendis de nouveau sa voix :

- Je suis désolé, les conversations avec Kichi sont toujours comme ça.

Kichi ?? C'est pas un nom de femme ça. Alors il discutais aussi avec un homme ?? Possible ...
Toujours dos a lui, il posa sa main sur mon épaule. Le poids de sa main fit échauffer mon estomac. Je lâchais un léger soupire pour évacuer la tension qui s'était accumulé pendant son échange téléphonique. Il ne fallait pas que je m'énerve, je devais me calmer. Prenant une petite inspiration, je déposais une main sur la sienne :

- Parfois on se laisse emporter, tu n'y est pour rien.

Non, la faute était a cet étranger. Comment osait-il ! Cet homme étais mon adversaire, mon calmant et mon sucre ! Je laissais tomber ma main le long de mon corps et faisais signe en direction du tableau de jeu.

- Et si on retournais jouer ?? demandais-je en souriant
Je n'ai pas encore commencer a utiliser toute la compétence de mon bolide.


════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 5298
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Mer 3 Juin - 4:42

 Sucrée, salée et amère.




Ce second prénom, Désiré, lui troubla l'esprit. Quand est-ce que j'ai… Une énigme ? Quelle énigme ? Il fronça légèrement les sourcils. Désiré, Désiré, Désiré… La main de son colocataire attira l'attention de Kazu' envers son interlocuteur. Parfois, on se laisse emporter, tu n'y es pour rien. Il sourcilla alors d'avantage, confus. Est-ce que j'ai oublié quelque chose ? Est-ce qu'il sait..? Désiré.. Un petit mal de tête s'installa dans le crâne de la tête caramel. Et si on retournait jouer ? Je n'ai pas encore commencé à utiliser toute la compétence de mon bolide. Il se réinstalla machinalement avec l'esprit confus.

Il prit le dé pour la troisième fois, brassa. La chance, c'était un cinq. Il prit la petite pièce représentant une botte, ou vieille chaussure, pour l'avancer. Un, deux, trois, quatre, cinq. Case du parc gratuit. Il n'avait donc rien à faire de plus. Il leva son regard enrobé d'une confiserie de sucre cuit vers le regard du ciel. Désiré… qu'est-ce que j'ai oublié..?

Désir… Sa gorge cessa de produire un son, lorsque son ouïe capta son erreur d'inattention. Il était tellement obnubilé par ce second nom, qu'il l'avait dit à voix haute. Il rougit, de honte. Désires… Désires… Il chercha désespérément à réparer son erreur. Désires-tu un autre chocolat chaud ? Lui demanda-t-il, en ayant remarqué que la boisson chaude de l'hybride ne laissait plus d'exhalaisons s'échapper. Il sourit pour cacher son embarras. C'était toujours gênant pour lui de partager ses pensées, ou sentiments. Puisqu'il se trouvait bizarre, il ajouta Si tu as un six, je t'en paie un autre, mais si tu perds, je n'aurai pas de pitié pour toi.. Il lui tendit le dé. Je crois que tu devrais aller mettre du gaz, car le piéton a pris de l'avance. Embellit-il sa provocation.

Une mémoire sonore revint hanter ses pensées. Un ange nommé, Désiré. Un ange ? Il regarda la paire d'ailes de son colocataire. Est-ce que je l'ai déjà connu ? Il secoua la tête. Ma mémoire doit me jouer des tours. Je dois me concentrer sur la partie. Je n'ai pas envie de... Ses pensées s'arrêtèrent. Il observa attentivement l'hybride. Est-ce que je l'ai déjà connu ? Pourtant, Alexisse Lazarin… ça ne me dit rien… À l'intérieur de lui, il se sentit frustré. Cependant, plus il forçait à ramener le souvenir, plus il semblait s'effacer.

J'abandonne. Il donna son attention, ainsi, sur le résultat de son adversaire, Alexisse Désiré Lazarin.


HRP:
 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 4055
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Sam 6 Juin - 1:33

Je souri, les cinq petits points sur le petit dé blancs ne présageais rien de bon pour moi, mais je ne m'inquiétais pas. Encore une drôle de réaction, il faudrait que je prenne des notes peut être ?? Enfin on verra ça plus tard. Je prend le dé dans mes mains et le tournais dans la paume de l'une d'elle en lui envoyant de bonne pensées " Un six, il me faut un six !! ".

Je reculais légèrement ma main de la table et m'apprêtais a lancer le dé en un magnifique lancé quand j'entendis la petite voix du conseillé :

- Désir…

Un long frisson parcourus ma colonne vertébrale et me tint figé une seconde. Il avait prononcé ... mon prénom " maudit " ?? Je n'en étais pas sur, alors je ne bougeais pas. Attendant que la situation se débloque, que le doute ne soit plus permis.

- Désires-tu un autre chocolat chaud ?

Je soupirais de soulagement. Ainsi il ne l'avait pas dit ce que je redoutais d'entendre. Ouf tant mieux. Ah mais, ou étais passé mon dé ?? Ah il est là, on dirais qu'il a roulé tout seul vers le plateau de jeu.


- Si tu as un six, je t'en paie un autre, mais si tu perds, je n'aurai pas de pitié pour toi. Il me tendit le dé. Je crois que tu devrais aller mettre du gaz, car le piéton a pris de l'avance.

- D'accord champion, on va voir si la chance est avec moi, dis-je avec un beau sourire.

Je repris le dé et soufflais dessus pour me donner plus de chance. Ensuite je le tournais comme tout a l'heure dans ma paume et le relancé. Toutefois, je ne fis qu'un misérable trois. Et zut ! Que devais-je dire a présent que j'avais fais le malin ??

- Bon, j'ai perdu pour cette fois.

Je me mordis l'intérieur de la joue pour ne pas me mettre a crier comme une jeune fille devant ce résultat pourri. J'étais un homme tout de même, garder son sang-froid est l'un des fondamentale chez nous ! C'est pourquoi je pris le temps de croiser les jambes et de m'avancer de plus près vers le petit sucre fondu. Mon coude se planta a droite du plateau a une courte distance du jeune homme. Je le fixais et lui demandais d'une voix sereine tout en déplaçant mon pion sur le plateau :

- Alors mon beau caramel, quel est la question ? Susurrais-je avec un sourire taquin.

Baissant les yeux un instant, je vis que j'étais arrivé sur le rue courcerelles. Comme elle ne valais pas cher, je pris la carte de cette rue et déplaçais les billets de la transaction dans la banque tout en fixant mon adversaire pour le déstabiliser. Est-ce que je cherchais a faire en sorte qu'il n'ose pas poser sa question ?? Totalement ! Et en même temps, j'avais hâte de savoir ce qu'il allait me demander.

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 5298
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Sam 6 Juin - 7:31

 Sucrée, salée et amère.





Son adversaire semblait avoir abondamment de confiance en soi, jusqu'à ce que ses pupilles se dilatent à la vue de son résultat. La moitié de six. Un léger sourire en coin apparut dans le visage du caramel ambulant. Je ne t'épargnerai pas. Bon, j'ai perdu pour cette fois. Pas seulement cette fois. Il regarda Désiré jouer son jeu. Désiré. Un regain d'estime, Alexisse posa son coude à la droite du plateau. Près du corps de son rival de jeu. Il dit calmement Alors mon beau caramel, quelle est la question ? Avec un sourire taquin. Un beau caramel ? Je ne serai pas aussi beau dans quelques minutes, ou même secondes. Il attendit que l'hybride termine son achat.

Puis, il recula légèrement, oppressé par une présence envahissant son espace personnel. Sa bulle. Il observa de nouveau l'aile moins fluide. À l'expression du visage, qu'Alexisse eut lorsqu'il prononça les simples syllabes suivantes "Dé" "sir", il sut que ce sujet était trop dangereux. Est-ce que j'ose, même si c'est un peu…

Alexisse.
Il avait confirmé son doute, malgré que l'aile soit miraculeusement bien fabriquée, elle n'était pas réelle. Ton aile 'celle qui est mécanique', que c'est-il passé ? Il alla droit au sujet, puisqu'il avait suffisamment de preuve visuel. Peut-être que finalement l'oiseau blanc aurait préféré une question à propos de son deuxième prénom. S'il me parle de lui, peut-être, je pourrai me souvenir… Me souvenir de quoi ? Un ange nommé, Désiré. Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que c'est en lien avec Arina? Arina… Les iris caramel reprirent leur focus sur ses amis, les iris bleus. Il l'avait prévenu, il ne l'épargnerait plus, pas après lui avoir donné une chance au premier tour. En le regardant droit dans les yeux, il ne pourrait pas lui mentir. Il était déterminé à obtenir des réponses, surtout si ces réponses étaient inter-reliées à cette fille.


HRP:
 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 4055
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Mar 9 Juin - 20:11

Le petit conseillé recula. Bon et bien c'étais a peu près certain qu'il allait réagir ainsi. Moi même je l'aurais fais. N'es-ce pas ?? Enfin, je ne savais pas ce qu'il pouvait penser de moi. Même ses yeux me semblaient insondable tout a coup. Je ne pus regarder ses yeux plus longtemps, je détournais le regard pour me concentrer sur le plateau de jeu. Cela avais pour but de reprendre mon sérieux, et non pour marquer un quelconque embarras. Bien sur que non. Ou peut être que si ?? Je ne savais plus ... Même lorsque le jeune homme reparla je ne levais pas les yeux du plateau :

- Alexisse.

Un faible sourire vint fendre mes lèvres. Au moins il me parlais toujours, il ne fuyais pas. Le ferait-il d'ailleurs si il savait que je m'amusais a voir sa réaction ?? Si il apprenait les troubles qu'il suscitais en moi. Possible. Tient, il me pose enfin sa question ?? Voyons voir ce qu'il veut savoir.

- Ton aile de gauche, que c'est-il passé ?

Je ne redressais pas la tête. Je fixais inexorablement la table. Non, il ne fallait pas que je m'en souvienne, pas maintenant. Toutefois, j'étais tenu de lui répondre. Il fallait donc que je lâche les digues qui me retenais. Si je ne le faisais rien qu'un peu, cela pourrais éviter la catastrophe. Comme mu par sa propre volonté, mon aile mécanique vint doucement se mettre a hauteur de mon visage. Cette prothèse avait beau ressembler au plus près a mon membre atrophié, jamais personne ne se leurrerais dessus. Ses mouvements par trop saccadé, ses plumes n'étais pas aussi fines que l'originale. Ce n'étais rien de plus qu'un amas de métal relié par la magie et la science. Et pourtant, elle me permettait de voler dans le ciel bleu. Malheureusement, il m'étais impossible de voler librement. Ou en tout cas je me retenais le plus possible. Je ne pourrais pas rejoindre le ciel tant " qu'elle " ne serais pas en sécurité absolu. A savoir lorsque la " menace " serais écartée définitivement.

Saisissant ma prothèse un peu fermement, je me mis a parler avec prudence :

- Elle *avale sa salive*, je l'ai perdu en voulant sauvée ma ...

Non, si je le disais, j'allais périr noyé, comme cette nuit là. Un vertige fulgurant me pris a ce moment là. Les formes se soudaient les unes aux autres, les couleurs perdirent de leurs intensités. Je dus fermer les yeux une seconde, puis quand je rouvris les yeux. Je dus faire le vide dans mon esprit tout en regardant les flammes pour sortir le mot qui je savais me perdrais un jour.

- Ma soeur.

Pour une autre personne, ce mot était simple a dire. Néanmoins je n'étais pas une personne normale. J'étais ... Qu'étais-je maintenant d'ailleurs. Je me pris la tête dans mes mains une seconde pour souffler un peu le temps de réfléchir a ce qui se passer et ce que je devais faire. En relevant la tête, je vis la petite brique rose vide sur la table. A mais oui, il nous faut a boire. Je ne pensais qu'a des gestes simples, me lever, remettre mes vêtements et même une phrase toute simple :

- Je vais nous chercher a boire.

Pas un mot plus haut que l'autre. Une simple phrase toute simple. Pourtant, j'avais envie de fuir. Juste le temps d'une minute ou deux, le temps de me reprendre. La porte n'émis presque aucun bruit quand elle se referma derrière moi.

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 5298
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Jeu 11 Juin - 3:31

 Sucrée, salée et amère.





Son colocataire eut le regard sombrant dans des souvenirs douloureux. Kazumori resta muet. Il ne regretta pas sa question, même si l'état de l'hybride était déplorable. Il avait sacrifié son aile gauche pour sa sœur. C'est la simple réponse qui fut extorquée des lèvres fébriles. Le blondinet n'allait pas pousser les choses plus loin. Il ne savait pas quoi ajouter. Et lui dire de se ressaisir ne serait que cruel. Je vais chercher à boire. Ce ne surprit pas le conseiller en orientation, il avait anéanti l'humeur de son adversaire. Était-ce une victoire alors ? Peut-être, du moins rien de plus ne lui serait extorquer de ses lèvres à lui.

Lorsque l'Hybride quitta le salon pour rejoindre les couloirs, le regard de Kazumori se suspendu aux flammes du foyer. Est-ce que tous les gens ici, on vécut des choses terribles ? La seule chose terrible… Ses paupières l'empêchèrent de continuer son observation l'amenant dans la noirceur totale. C'est de ma faute. Sa main droite se posa sur son torse, elle empoigna cette étoile.

Une étoile pour…

Il pencha la tête vers l'arrière. Qu'avait-il fait..? Des souvenirs douloureux, lui aussi, il en avait. Voir ses émotions qu'ils tenaient enfermées dans sa cage thoracique, dans les yeux d'une autre personne, lui rappelait son sacrifice à lui. Ce sacrifice dont la cicatrice n'était pas percevable à l'œil nu. Non, cette cicatrice avait perforé son cœur, scellé par son silence. Personne ne devait savoir le sacrifice qu'il avait fait, car son sacrifice n'était pas aussi honorable que celui d'Alexisse D. Lazarin.

Kazu'… À cette mémoire, une larme coula sur sa joue, il l'essuya. Il se laissa ensuite bercer par le craquement du bois mourant ainsi que la bourrasque de vent qui sifflait une mélodie. Jusqu'à ce que la fatigue accumulée prenne possession de son âme, avant même que ce 'Désiré' ne réapparaisse.

Finalement, la réponse de son adversaire n'avait pas permis de se souvenir de lui, Désiré, cependant, il avait réveillé à nouveau ce sentiment qu'il détestait tant.


════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 4055
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Mar 23 Juin - 12:54



Je ne vis pas les couloirs s'engrenaient. Ce ne fus que lorsque je m'écroulais a moitié contre le distributeur de nourriture que je repris a peu près conscience de ce que je faisais. Et alors la réalité me frappa, j'avais perdu ma chance ! J'avais perdu le contrôle de mes émotions, j'avais perdu. Mais le plus important, peut être ne pourrais-je plus jamais poser des question a ce jeune homme ! Quel imbécile ! Toutefois, l'évocation d'Ombrage me menais toujours a ce même résultat. L'impression de tombais, de chute inexorable où personne ne peu me sauver ... Enfin, si, une seule personne avait réussi a me sauver de cet état. Simplement cette fois, je devais me battre. Me battre contre ce poison qui m'empêchais de rationaliser, de respirer, et même d'exister.

Je serre ma poigne sur le distributeur jusqu'à ce que mes jointures blanchisses, et je compte. Un, j'inspire. Deux j'expire. Je réitère l'opération que m'a appris le jeune conseillé tout en m'imaginant ces yeux devant moi. Cette fois, la crise se taris assez vite. Quand je reprend mon souffle, j'arrive a penser de nouveau. Un soupire fuse de mes lèvres alors que je me demande ce que je vais faire. Rapporter des boissons et recommencer le jeu ?? Le pourrais-je sous sont regard inquisiteur ?? Non, il m'en voudra.

Je me tourne vers le distributeur, sors de l'argent et prend par automatisme un chocolat chaud et me suspend lorsque je souhaite prendre une boisson pour le jeune homme. Que prend t-il comme boisson ?? Généralement il prend de l'eau, ou comme moi ... Ah non, il a prit une brique de jus de fraise me semble t-il ? Je presse le bouton pour indiquant le dis jus. Peut-être ce geste suffira a calmer son mécontentement ? Je sers le poing, me mort l'intérieure de la joue et constate que cela ne suffira pas. Lorsque j'arrive a desserrer ma main, une idée germe dans mon esprit. Bon il faudrait que je fasse un détour, mais cette idée pourrais adoucir le conseillé.

Tout en ayant pris mes deux boissons, je passe vite fait par la cuisine et repart dans le salon. Quand la chaleur du feu m'englobe de nouveau, un petit sac en papier, pendu a mon bras dégage une odeur de tarte a la noisette. Je suis sûr de trouver le petit sucre fondu en colère jusqu'au moment ou je constate ....

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 5298
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Mer 24 Juin - 8:46

 Sucrée, salée et amère.






Le sofa devint le refuge de la tête caramel. Plus les minutes s'écoulèrent, plus son corps fondait. Comme du sucre dans une casserole. Sa main droite tenait encore ce symbole d'une étoile, alors que sa main gauche pendouillait dans le vide. La bouche entrouverte légèrement. Son esprit, lui, était perdu dans un vide. Ses battements cardiaques ralentissaient, ainsi que sa respiration. Dormir, lui permettait d'oublier cette plaie qui ne cessait pas de s'ouvrir. Puis après de longues minutes, son esprit s'évada dans le monde des songes.

L'adolescent qu'il avait déjà été, se retrouvait dans un des couloirs de Tadakai. Ou bien était-ce une ruelle de Nara ? Ou encore la forêt enchantée d'Hybriland? C'était confus. C'était comme s'il était à tous ces endroits en même temps. Il continuait de marcher. Des orbes de lumières le guidaient. Il ne fit que les suivre. Jusqu'à ce que ces orbes forment une silhouette. Ivan ? Non ce n'était pas une silhouette masculine. Scarlett ? Non plus. Il ne restait plus qu'une option.

La silhouette devint alors très détaillée. Arina. Il pouvait percevoir les larmes sur ses joues, et ses lèvres prononcer des mots muets. Il n'avait pas besoin de les entendre pour savoir ce qui était dit. Il voulut immédiatement enlacer cette silhouette, mais lorsqu'il exécuta cette action la silhouette se transforma en un oiseau. Pas n'importe lequel. Cet oiseau avait l'odeur de son colocataire, Alexisse Désiré Lazarin.

Dans la réalité, il enlaçait un morceau de vêtement que l'hybride avait oublié de remettre sur lui dans son empressement à s'enfuir du conseiller. S'il était conscient de cette action, le caramel brûlerait d'embarras. Lui, Kazumori Nomoe, enlacer un morceau de vêtement… d'un homme en plus !? Jamais de la vie. Jamais, il n'aurait pu s'imaginer dans une situation aussi gênante. Le pauvre homme, comment expliquer qu'il pensait à son premier amour lorsqu'il commit ce délit ? Il avait le don de se retrouver dans des situations de vulnérabilité lorsque son corvidé n'était pas à ses côtés...



HRP:
 

════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alexisse D. Lazarin

Messages : 136
Kamas : 4055
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Hein ??
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Mer 24 Juin - 13:27

Je constate qu'il est endormi. La tête du jeune conseillé repose sur le dossier du sofa. Ses paupières sont closes, ses cheveux ruisselles sur le tissu et son visage. Le rouge me monte aux joues devant cette scène. Je ne l'avais jamais vu aussi paisible, aussi détendu. Tout me parais irréel, que ce soit le dessein des flamme sur son corps, son souffle régulier, la façon dont il enlace ma chemise ... Hein ? Tient c'est vrai, il a la figure collé a ma chemise tout en l'enserrant dans ses bras.

Par ce geste, je me prend a rêver que ça réaction a un rapport avec moi. Je me dis que peut être, peut être ... peut être quoi au juste ?? Qu'est-ce que je souhaite qu'il voit ?? Posant le petit sac en papier et les boissons sur une petite table, je pus m'asseoir sur l'accoudoir du canapé. Que voulais-je de cette homme ?? Maintenant qu'il était là, juste a côté de moi, je sentais une chose en moi remuer. Cet homme était doux, gentil et surtout patient avec moi. Ces émanations de gentillesse me rendais comme accro. Oui c'étais ça, je devenais un peu accro a ce jeune homme. Ce qui est assez étrange, vu que nous nous connaissons que depuis peu. Mais ...

J'approche ma main de son visage, et doucement, je suis la courbe de sa joue. Un aiguillon me transperce la peau tandis que mon sang afflua plus vite. J'enlevais ma main comme si j'avais étais piqué ( ce qui d'une certaine façon étais vrai ). Puis j'eus l'excellente idée de regarder de nouveau son visage. C'est là que je vis que je m'étais trompé, son sommeil n'était pas paisible. Il ... Il avait l'air triste ?

Mû par cette force qui remuer quand je me trouvais a proximité du petit caramel, je caressais sa tête. J'espérais qu'une quelconque magie assez puissante pouvait par le biais de ma caresse l'apaiser. Et pourquoi pas, espérer que cette magie mystérieuse m'explique le mal qui me ronge. Toutefois étais-ce réellement un mal ?? D'une certaine façon c'étais une sorte de force aussi. Il me semblais que je recommençais a vivre. J'avais délibérément arrêté de chercher le bonheur depuis mon entrée a Tadakai. Puis maintenant j'avais vingt et un an et je n'avais pas tellement avancé dans la vie. Mais c'étais mon choix, ma croix que je portais avec toute la force que j'avais. Simplement, je pouvais faire une exception.

Puis qu'avec cet homme, les engrenage se remettais en marche sans que je puisse rien faire. Le calme et la chaleur de la pièce, me firent pensée a ses nuit d'hiver où nous chantions ma famille et moi. Dans la famille, c'étais les femmes qui savais chanter. Cependant, j'avais comme elle l'amour de la musique. Alors je me mis a fredonner de manière a ne pas réveiller le petite sucre fondu. Soudain, une idée me traversa l'esprit. Ma main se stoppa et par la même occasion, mes pensée cohérente partir en vacances. Je me penchais doucement vers le visage du conseillé pour y déposé un souffle sur sa joue. Heureusement, je me rendis compte de ce que j'allais faire. Je me redressais d'un coup et pris le temps de prendre plusieurs grande inspirations tout en me traitant de tout les noms. Lui tournant le dos, j'allais résolument boire mon chocolat. Oui, il fallait que je me calme, et faire le point.

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Kazumori Nomoe

Messages : 94
Kamas : 5298
Date d'inscription : 08/07/2014
Humeur : Fatigué
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite] Mer 24 Juin - 19:06

 Sucrée, salée et amère.






La colombe quitta ses bras, s'envolant vers un ciel bleu clair. Lorsqu'il ramena sa vision sur la terre ferme, il y avait plein de chaises blanches devant un autel blanc. La même jeune fille, dorénavant plus âgée faisait face à un autre homme que lui. Heikichi. Son cousin, son rival, son meilleur ami. Il voulait sourire, mais à cette scène son cœur, son cœur voulait cesser de battre. Des vibrations fortes voulaient s'expulser de son corps. Comme le cri de Schwarz, mais rien ne sortit. Rien. Puis, il tenta de courir vers eux… Mais à chaque pas, l'autel s'éloigna de lui. Comme s'il courait à sens inverse. À ces côtés, un miroir apparut. Comment ? Aucune idée, il était là. Sa réflexion dans cette glace était celui d'un monstre qui ne pouvait qu'appartenir aux ténèbres. Son poing se referma pour casser cette foutu glace, cependant cette foutu glace le paralysa. Lui donnant un frisson qui lui rappela sa mère. Puis il vit le néant.

Un souvenir. Celui de sa mère. Maman, pourquoi avons-nous ses émotions..? Avait-il posé comme question, en développant par la suite son idée. Si les émotions négatives n'existaient pas, tout le monde pourrait plus facilement trouver le bonheur ou encore réaliser leurs rêves. Sa maternelle lui caressa alors les cheveux. Les émotions négatives sont aussi importantes… Elle continua avec sa main dans les cheveux, or. Mais si tu ne veux pas qu'elles t'importunent par leur puissance, je vais te montrer une formule magique (pas littéralement). Elle approcha son visage de celui de son unique fils. Suis ma respiration. Un, deux. Un, deux. Il sentit un souffle à l'odeur de noisette sur sa joue.

Confus, il fronça les sourcils. Il marmonna un léger D-dés.. iré? Le monde des songes ne pouvait plus enchaîner son âme à la rêverie, son conscient voulait comprendre d'où cette émanation provenait. Ses paupières se plissèrent. Son corps refusait toujours de bouger. Après quelques longues minutes, il reprit possession de ses membres, ouvrit les paupières… Pour constater la gênante situation. Son cœur fit un bon, lui aussi. Il chuta, embrassant le plancher du salon. Il se releva de lui-même, accepté de l'aide ferait mal à son orgueil, même s'il ne pourrait pas nier les démarcation de bleus demain. Il remit la chemise empruntée sur la tête de son colocataire. Le blâmant à moitié de la situation. Ne laisse pas tes vêtements traîner partout. Il remarqua la brique rose de jus de fraise. Est-ce que c'était pour m'embarrasser ? Est-ce que c'est lui qui a mis sa chemise dans mes bras..? Dis-moi que tu n'as pas pris ça en photo..!

Es-tu en colère à propos de la question que je t'ai posé..? Ça expliquerait ce choix ! Même si j'apprécie la saveur, je ne lui avouerai jamais. C'est pour moi ? Demanda-t-il d'un ton neutre, s'assoyant aux côtés de son colocataire. Il remarqua alors un sac brun. Pas étonnant que je me sois endormi s'il a même pris le temps de cuisiner ! Mais quelle heure est-il? Ses pupilles enrobés de caramel cherchèrent le disque aux chiffres romains. Il souffla de soulagement, lorsqu'il se rendit compte que son sommeil avait duré moins d'une heure.

À la réponse positive de son rival de jeu monopoly, il inséra la paille dans la minie boîte de carton.


════════════════════

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Sucrée, salée et amère. [Kazu' & Alexisse| Suite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le Nouveau Questionnaire de Présentation!
» Sucré, Salé! [Pv Marshmallow]
» salùùù :)
» eau de mer sucré
» Amour sucré, l'amour qui est poudré (et pas avec du sucre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • Le salon-