Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Une nouvelle garde-robe ! [Pv Kinou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Une nouvelle garde-robe ! [Pv Kinou] Mar 10 Mar - 23:36

Lilly était devant les portes du pensionnat Tadakai, hésitante, comme toujours. Même si cela ne faisait pas longtemps depuis son arrivée dans ce monde, et qu'elle n'avait pas encore tout visité de Tadakai, la serpent avait hâte de sortir un peu voir ce qu'il y avait en dehors de l'enceinte du pensionnat. Très souvent, lors des visites de certains élèves à l'infirmerie, Lilly demanda comment était la ville ; si elle était un peu comme Leaf City, imposante, riche en couleur et vivante. On lui expliqua que, contrairement à Leaf City, les maisons étaient toutes à même le sol, en pierre ou en béton, affirmation qui perturba Lilly qui ne voyait absolument pas comment elles pouvaient être, ces fameuses maisons.

 Par ailleurs, elle s'était même entraînée avec certains patients sur son comportement qu'elle devrait avoir à l'extérieur de Tadakai. Tout ce qu'on lui expliqua était assez similaire à ce qu'elle faisait à Hybriland, si ce n'est qu'elle ne devait absolument pas parler de Tadakai ou de Hybriland à un humain. Pas même de magie ni des hybrides et encore moins de sa vraie nature, même si elle se faisait des amis humains. En même temps, pour se faire, il faudrait déjà qu'elle se fasse des amis à Tadakai avant de penser en avoir parmi les humains. Et même si c'était le cas, elle abandonnerait vite l'idée puisque son pouvoir est incontrôlable quand on l'effraie. Or, ce serait bien trop dangereux si quelqu'un s'amusait justement à lui faire peur alors qu'elle se trouve entourer d'humains.

  Revenons à nos moutons. C'était la première fois qu'elle allait traverser ces dernières pour se rendre dans le monde des humains et cela en devenait presque effrayant, comme si elle allait trouver quelque chose de diaboliquement effrayant derrière. Or, elle savait très bien que ce n'était pas le cas, heureusement. Intérieurement, elle était très excitée de partir découvrir comment les humains vivent réellement dans leur monde et, en même temps, elle était très nerveuse. Elle savait parfaitement qu'elle devrait se cacher le plus possible pour éviter d'être découverte, surtout qu'un hybride serpent en pleine ville, ce serait très étrange.
 Pour se faire, et elle remerciait beaucoup son pouvoir, elle changea la teinte de ses écailles en une couleur chaire totalement normale, la couleur de ses yeux, ressemblant maintenant à une humaine basique aux yeux verts. Le seul problème qu'elle pouvait rencontrer était sa langue ; en effet, si elle peut changer la couleur de sa peau et de ses yeux, elle ne peut en revanche pas changer sa morphologie.

C'est bien dommage, d'ailleurs, pensa-t-elle en soupirant, presque déprimée pour le coup.

 Bien qu'elle aime mettre des robes courtes ou longues selon ses envies, la météo en avait décidé autrement. Cette fois-ci, l'hybride dû troquer ces robes contre une jupe courte relevée beige à motifs, un petit pull en laine blanc, un collant blanc, un sac à main blanc, une veste longue en laine beige et des bottes beiges montant jusqu'à ses genoux, rembourrées de fourrure si confortable que la jeune femme ne ressentait plus du tout le froid. Dans cette tenue, elle pourrait se déplacer en toute tranquillité, ne craignant plus le froid et n'éveillant plus les soupçons.

 Prenant son courage à deux mains, elle franchit enfin les portes et traversa tout ce qui la séparait du monde humain. Une fois dans les rues, Lilly dû faire un gros effort pour ne pas paniquer et rester figée sur place. Enfin, elle était plongée dans ce monde qu'elle a tant rêvé, imaginé... Enfin, elle verrait comment se comportent les habitants de ce monde.
 En avançant tranquillement, elle observait tout ce qu'il l'entourait, ne laissant aucun détail lui échapper. Certains passants discutaient en riant, parlant de leurs soirées, leurs journées et de leurs amis. En fait, se dit-elle, cela ne changeait pas beaucoup de ce qu'il se passait à Hybriland. En passant devant un couple qui était assis sur un banc, les deux amoureux enlacés et couverts par une longue écharpe qui couvrait leurs deux cous, Lilly fut prise de nostalgie. Elle revoyait un peu Eileen et son Jules, si heureux d'être ensemble. Bien sûr, l'hybride était contente pour eux mais, dans son coeur, elle ressentait une pointe de jalousie l'envahir. Après tout, jamais elle n'a connu pareille situation avec un homme, même un hybride.

 La jeune femme s'éloigna en soupirant, le regard baissé sur les pavés de la ville, se perdant presque dans les rues sans s'en rendre compte. Plus d'une fois, elle fut bousculée par des passants, ceux-ci lui exprimant leur mécontentement. A ce moment-là, et heureusement pour elle, elle ne changea pas de couleur mais se fit toute petite, préférant s'éclipser plutôt que de rester dans le coin. Elle se rendit compte qu'elle avait suivie les routes sans faire attention à sa destination, se retrouvant maintenant perdue au milieu de la ville. Prise de panique, Lilly parcourut du regard tout ce qui pouvait l'aider à se repérer et, alors qu'elle désespérait, elle constata qu'elle était arrivée à destination. En effet, elle se trouvait dans un centre commercial. Tout comme Hybriland, les enseignes étaient lumineuses, bien entretenues pour attirer le regard et les entrées présentaient une partie de ce que proposait la boutique.
 Continuant un peu sa route, elle trouva enfin ce qu'elle voulait : un magasin de vêtements !

 Entrant dans la boutique après que les portes se soient ouvertes toutes seules, Lilly parcourut les rayons à la recherche de son bonheur. Rapidement, elle trouva quelques affaires et s'éloigna en direction des cabines d'essayage, presque toutes utilisées. Heureusement, il en restait une et l'hybride put alors essayer ses tenues. Quand elle sortit voir un peu ce que cela donnait dans le miroir en face, habillée d'un nouvel ensemble ; petite robe en laine blanche arrivant au-dessus des genoux, collant noir, écharpe noire et botte blanche rappelant un peu la fourrure d'un loup arctique -  la jeune femme fut surprise de voir deux humaines faire les mannequins devant les miroirs. En haussant un sourcil, dubitative, elle fixa son reflet et finit par faire de même, plus timidement, bien sûr. C'est Lilly, tout de même, faut pas trop lui en demander !

 Mais alors qu'elle s'amusait silencieusement à s'admirer dans le miroir, quelqu'un l'interrompit soudainement, la bloquant dans son élan.

<< C'est mignon comme tout. J'aimerais te voir plus souvent comme ça et non pas en blouse. D'ailleurs, j'aimerais avoir les mêmes affaires. Ils font les mêmes pour hommes >>.

 Si elle n'avait pas courut très vite jusqu'à sa cabine, tout le monde aurait pu voir son changement de couleur. Après plusieurs minutes, ayant reprit convenance, elle passa la tête par le rideau, se demandant qui a bien pu lui dire cela. Visiblement, quelqu'un qui la connaissait de Tadakai.
Quand elle se rendit compte de qui il s'agissait, elle rougit de plus belle, timide dans l'âme, se cachant encore un peu plus avec le rideau*

<< Vous... Vous m'avez vu faire ..? >>

 Lilly était morte de honte à l'idée que quelqu'un l'ait vue en pleine démarche de mannequin devant un miroir, s'admirant ainsi, narcissique au possible.
A côté, les deux humaines la regardaient en riant, se demandant ce qu'il lui a prit. Ne pouvant le supporter, Lilly se cacha derrière les rideaux, rouge de honte, les larmes aux yeux. Pour un serpent, elle est d'un naturel pleurnichard et peureux. Les visages de ces humaines lui revinrent en tête et elle grimaça ; sa première journée ne se passait pas exactement comme prévu et son tout premier contact avec les humains fut accompagné par des moqueries.
Elle aurait aimé contrôler un peu plus son pouvoir pour se rendre totalement invisible et partir loin d'ici mais, d'un autre côté, ce serait très irrespectueux vis-à-vis du CPE qui venait tout juste de l'accoster. Non, décidément, elle ne le pouvait pas. Comment faire, alors ?

 Cette question trotta dans sa tête un long moment, tout le temps qu'il lui a fallut pour se changer, en fait. Après cinq bonnes minutes, de nouveau avec son ensemble personnel, elle tira les rideaux pour faire face à son interlocuteur, très gênée par sa réaction.

<< Je... Je suis vraiment désolée, dit-elle en s'inclinant bien bas. Veuillez pardonner mon comportement déplacé >>.


 L'hybride se releva et le fixait dorénavant dans les yeux. On pouvait facilement lire sa gêne, sans compter que son visage ressemblait maintenant à une tomate.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une nouvelle garde-robe ! [Pv Kinou] Jeu 12 Mar - 18:41

<
Une nouvelle garde-robe.


Ça faisait quelques semaines maintenant que je sortais avec la tendre et chers à mon cœur Light. J'étais vraiment heureux avec elle. Depuis mon rendez-vous avec elle au parc, on, nous nous étions avoué nos sentiments et avions commencés à sortir ensemble, je dois avouer que j'étais bien plus motivé à mon travail, ce qui n'était pas bien dur, vu qu'à la base, j'étais une loutre. Mais surtout, maintenant, j'étais comme illuminé et ma joie se transmettait au regard de certains. En tout cas, il n'y avait rien qui ne pouvait me rendre malheureux, à part souvent que Light me laisse tomber. Mais bon, vu comment on était bien l'un avec l'autre et à quel point nous étions amoureux, je ne pouvais même pas imaginer cela se produire, alors j'étais bien et en sécurité.

Aujourd'hui, le soleil semblait manquer à l'appel. Nous ne l'avions pas vu au levé et ça ne semblait pas s'améliorer. Une sieste en extérieur ? Ça ne semblait pas bien possible, qu'est-ce que j'allais faire alors ? Des courses ? Je dois avouer que je commençais à manquer de gâteau au studio et que bien que je ne sois pas de corvée cette semaine, personne n'allait racheter mes gâteaux. Quelle idée d'être le seul à aimer des gâteaux. Je dois avouer que je commençais à manquer de gâteau au studio et que bien que je ne sois pas de corvée cette semaine, personne n'allait racheter mes gâteaux. Bon, bah voilà, mon choix était fait. Ça n'avait pas était bien long, car de toute façon, je n'avais pas beaucoup de choix. Avant de partir, je fis alors une rapide liste des courses. Comme je devais me bouger, je voulais rendre le déplacement utile que ce ne soit pas juste pour quelques paquets de gâteaux et s'arrêter là revenant avec trois paquets, voir moins si j'avais faim en route. Ceci, ça et puis encore ça. C'est bon, ma liste était prête. Je la mis dans l'une de mes poches et puis c'est bon, j'étais parti pour les faire. J'avais le choix entre le centre commercial à quelques minutes à pieds ou une épicerie bien plus loin. Il y aura moins de monde dans l'épicerie, donc moins de queues, mais bonnes, il faudrait que je marche plus, du coup, bah, j'allais au centre commercial.

J'arrivai rapidement dans l'épicerie de la gallerie marchande souhaité. Enfin de compte, j'avais de la chance, il n'y avait que peu de monde. Peut-être était-ce le jour qui voulait ça ? Je ne sais pas vraiment et je m'en fiche pas mal. Les courses furent rapides, il restait beaucoup de paquets et j'en pris 4. Comme ça, si je voulais en manger en chemin, il m'en resterait toujours 3 à l'arrivée. Comme j'avais fait une liste assez soft, je n'avais que deux petits sacs et ils n'étaient pas très lourds. J'aurais pu rentrer de suite, mais en sortant de l'épicerie et en me rendant vers la sortie, je vis la vitrine d'un magasin de vêtements. La vitrine et le magasin n'étaient pas spécialement beaux en soit. Sauf que dans la vitrine, il y avait une jolie robe blanc et rouge. Sauf que dans la vitrine, il y avait une jolie robe blanc et rouge. Elle était belle, elle irait surement magnifiquement à Light. Je m'approchais alors pour la regarder de plus près et c'était vraiment le coup de cœur pour elle, car sur Light, ça me semblait parfais. L'endroit le plus adapté à cette robe, Light.

Du coup, avant de rentrer chez moi, j'entrais dans le magasin et allais dans le rayon robe et cherchait la dit rober. Il y en avait plusieurs et je cherchais alors une à sa taille. Le prix égalait la beauté de la robe, mais pour Light, pour son sourire, sa joie ou bien sa beauté, ça n'avait pas d'équivalent et pas de prix. Alors que je me préparais à partir payer, je tournai ma tête avant de me relever et je vis une femme qui de dos semblait assez jeune. Elle semblait s'amuser en se regardant dans le miroire. C'était en soit assez amusant à voir. En dérivant les yeux vers la gauche pour voir la sortit, j'aperçus le reflet de son visage dans le miroir. J'ai déjà vu son visage. Où ça déjà ? Je suis sûr de l'avoir vu quelque part, je ne suis pas fou. Ah, ça me revenait, la nouvelle infirmière. Je ne l'avais pas bien vu et cette nouvelle couleur ça faisait bizarre, sans parler de la différence vestimentaire notable chez elle et oublié chez moi qui portait les mêmes vêtements violets que d'habitude. Ce n'est pas ma faute, je les aime, pourquoi est-ce que je les changerais ? A part si c'est un cadeau, dans ce cas, je le porterai, j'ai du respect pour les autres après tout. Du coup, la voyant faire, j'avais envie de lui adresser la parole. Après tout, c'était une nouvelle et on ne se connaissait pas encore et en tant que membre du personnel, il fallait bien parler un peu.


C'est mignon comme tout. J'aimerais te voir plus souvent comme ça et non pas en blouse. D'ailleurs, j'aimerais avoir les mêmes affaires. Ils font les mêmes pour hommes ?

Je pensais qu'avec l'humour ça pourrait faire un bon début de discussion, cependant, sa première réaction fut de se cacher derrière les rideaux. Comme elle ne sortait pas de suite, je pris le tabouret qui se situait à quelques pas et m'assis dessus tout en restant en face des cabines avec la robe sur les genoux. Et à un moment, je vis sa tête sortir du rideau. Tient, elle s'était peut-être enfin motivée à parler ?

Vous... Vous m'avez vu faire ..?

Ce fut la première chose qu'elle avait dite. C'était assez bizarre. Bien sûr que je l'avais vu faire, après tout, j'étais juste à côté et je ne crois pas posséder de mauvaises vues, donc je ne vois pas comment j'aurais pu rater ça après tout. Elle redisparaissait de nouveau. Pour finalement ressortir encore des minutes après habillées autrement et s'excuser. Surprenantes, des excuses. Était-ce parce qu'elle s'était cachée ? Je pense bien que oui, enfin bon, rien de bien grave. Ses nouveaux habits étaient tout aussi bien que les autres qu'elle avait précédemment, mais une chose me restait en tête. C'était vraiment différent de sa blouse habituelle.

Oui, cet ensemble est bien aussi, je le veux bien pour homme aussi. Remarque, en tant que femme ça peut être sympa aussi.

Je restais assis le temps de lui parler et prenait la robe dans les mains pour quand je m'apprêterais à me lever, pour ne pas la faire tomber. Quand je me mis à parler, je me levais par la même occasion.

Vous voulez de l'aide pour trouver d'autre habit Miss... Ah, je suis désolé, j'ai oublié votre nom. Je ne me souviens que de votre profession et de votre jour d'arrivée. En tout cas, on ne s'était jamais rencontré, mais je suis ravi de faire votre connaissance.

Elle semblait vraiment timide et l'idée de l'aider à s'habiller semblait la mettre assez mal à l'aise. Était-ce à cause de son côté timide, j'en ai bien peur. Je ne forçais alors pas la main et décidais plutôt de lui proposer autre chose.

On peut aller parler autours d'une boisson ou bien une glace si vous voulez ? J'insiste ! Je paye juste ce cadeau pour ma copine et on y va.

Le paiement fut rapidement fait grâce au peu de monde présent et nous allions. Ensuite, je l'emmène dans un petit restaurant/bar du coin que je connaissais. Une fois assis, je commandais une petite bière et m'adressais à elle pour savoir ce qu'elle désirait.

Je t'invite, qu'est-ce qui te ferais plaisir ?


© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une nouvelle garde-robe ! [Pv Kinou] Jeu 12 Mar - 22:42

<< Oui, cet ensemble est bien aussi, je le veux bien pour homme aussi. Remarque, en tant que femme ça peut être sympa aussi >>.

Lilly haussa un sourcil, se demandant bien ce qu'il voulait dire par là. Déjà qu'elle était encore très perturbée par ce qu'il s'était passé auparavant, elle ne comprenait pas bien l'humour ou même les réflexions du CPE de Tadakai. Ce n'est pas rare qu'elle ne comprenne pas grand chose niveau comportement humain mais là... Tout de même, c'est assez étrange.
Elle remarqua au passage la présence de la robe et, pensive, elle se demandait bien pourquoi il avait prit ce genre de vêtement. De toute évidence, ce n'était pas pour lui, se dit-elle. Ou alors, il avait des délires bien trop louches pour que cette pure et innocente Lilly ( oui ! ) puisse les comprendre.

Peut-être un présent pour une fille... Si cela se trouve, il l'offre à sa petite amie.

Sans faire attention, elle se mit à sourire de manière totalement béate, toute heureuse quand il s'agissait du bonheur des autres, imaginant ainsi les scènes dans sa tête qu'elle n'a, en revanche, jamais connue pour sa part.
Heureusement, ce que le CPE lui dit par la suite la ramena très vite sur terre et, les joues rouges, elle le regarda avec insistance.

<< Je... Non, merci, ça ira, j'ai déjà trouvé mon bonheur, merci >>.

Deux remerciements dans la même phrase, preuve de sa timidité.

<< Je me... Je me nomme Lilly... Lilly Kingukobura. Ravie de faire votre connaissance, dit-elle en s'inclinant à nouveau bien bas. Je... Je ne vous connais pas non plus. Enfin, je veux dire ..! Je ne connais pas votre nom... Mes excuses >>.


Il se présenta alors, ayant visiblement remarqué sa forte timidité qu'elle ne pouvait cacher, à son grand désespoir. Qu'est-ce qu'elle ne ferait pas pour laisser sa timidité de côté, ne serait-ce qu'une journée...

<< On peut aller parler autours d'une boisson ou bien une glace si vous voulez ? J'insiste ! Je paye juste ce cadeau pour ma copine et on y va >>.

Ah, c'est bien pour sa copine ! Elle avait finalement raison et, intérieurement, elle se félicita, trouvant cela tellement mignon.

<< Quel homme attentionnée, répondit-elle, rêveuse >>.

Elle se reprit très rapidement, rougissant entièrement, bégayant :

<< Je... Désolée !.. C'est très attentionné ce que vous faites pour elle et... Et je... Je trouvais cela très mignon. Je n'ai pas pu le garder pour moi, ma pensé m'a échappée. Va pour la glace, oui >>.

Lilly lui sourit, se demandant si ça petite gaffe passerait ou s'il allait trouver cela très étrange. D'un autre côté, lui aussi paraissait un peu étrange, surtout sur les propos qu'il tenait un peu plus tôt.
Elle fut rassurée de le voir partir vers la caisse, payant sa robe avant que Lilly ne fasse de même avec sa nouvelle tenue. Gentillement, l'hôtesse de caisse mit son ensemble dans un petit sac rose avec le nom de la boutique écrit en noir ; très joli, elle devait avouer.
Quand ils sortirent du magasin, l'hybride suivit le CPE à la trace, ne voulant surtout pas le perdre en rêvassant sur les maisons et les rues pavées de la ville. Les petits coins de verdures étaient tout simplement charmants, égayant la jeune femme qui programmait déjà, intérieurement, d'aller de nouveau ici une prochaine fois. Peut-être qu'elle serait accompagnée, cette fois-ci ?

Arrivés au bar/restaurant dont le CPE était visiblement un habitué des lieux, Lilly fut en contemplation, oubliant presque tout ce qui l'entourait. L'endroit était fort sympathique, à première vu, offrant la possibilité de manger dehors ou dedans, selon ses envies. L'intérieure était très bien décoré ; ni trop peu ni trop encombrant - émanant une ambiance confortable, idéale quand on souhaite se reposer l'esprit après une journée haute en couleur, avec ou sans ami. La musique qu'on passait était juste parfaite, les décibels bien contrôlé pour ne pas parasiter les discussions entre amis autour d'une table.
D'ailleurs, parlons-en un peu ! Les tables, faites de bois assez sombre, sans doute du wengé ; bois connu provenant d'Amérique Nord, assez cher de part sa jolie couleur et sa durabilité sans pareille - étaient assez larges et de bonnes hauteurs pour que les clients ne soient pas trop haut ou trop bas quand ils sont assis sur des canapés muraux ou des chaises.
Très franchement, ce lieux avait beaucoup de goût et Lilly ne pouvait décoller son regard de la décoration. Enfin, c'était le cas jusqu'à ce que Kinou parle de nouveau.

<< Tu... Vous m'invitez ? C'est gentil mais... >>.

Elle s'interrompit, essayant de trouver un moyen pour lui exprimer sa gratitude sans pour autant être mal polie. Elle ne pouvait refuser l'offre, au risque de le froisser, mais elle ne pouvait pas non plus le remercier à bras ouverts, passant alors pour une profiteuse de première. Après mures réflexion, elle ne trouva rien d'autre que :

<< C'est très gentil à vous, je... Je vais prendre un cappuccino ; j'ai besoin d'un réveil >>.

L'hybride lui sourit, essayant de paraître le moins timide possible, même si, pour elle, s'était déjà très dur. Sa commande arriva bien vite et Lilly put savourer tranquillement son cappuccino, gardant un peu de mousse en-dessous de son nez qu'elle attrape avec sa petite langue parfaitement normale.

<< Délicieux, cette boisson. C'est tout aussi bon que celles que l'on a à Hy-.. >>.

Se retient de justesse, rougissant, observant les clients à côté afin de voir s'ils ont remarqués. Visiblement non puisque tout le monde parlait dans son coin, ce qui fit un grand soulagement à l'infirmière qui se traita d'idiote intérieurement. Une seconde de plus et elle l'aurait dit. En remarque, elle aurait juste passé pour une folle.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Noriiko Shimazu

Féminin
Messages : 3616
Kamas : 10593
Date d'inscription : 14/05/2013
Humeur : RAS
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d'or
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪

MessageSujet: Re: Une nouvelle garde-robe ! [Pv Kinou] Dim 10 Mai - 0:07

Hello !

Kinou est-il absent ? Si ce n'est pas le cas, merci de répondre à ce RP au plus vite, sans quoi il sera archivé Wink

Et si le RP est terminé, n'hésitez pas à le signaler Wink

════════════════════
Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une nouvelle garde-robe ! [Pv Kinou]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Une nouvelle garde-robe ! [Pv Kinou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Refait sa garde-robe.
» nouvelle garde robe pour une faucheuse, sa existe ?
» Nouvelle Garde [William]
» ajout d'une garde robe et refonte des teintures
» La chambre Garde-Robe du Louvre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-