Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Cafétéria, lieu de repos ? [PV : Perséphone Iermilov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Cafétéria, lieu de repos ? [PV : Perséphone Iermilov] Dim 28 Juil - 10:27

Il dormait si bien, les derniers temps avaient été plus qu'houleuse. Passé dans un ouragan aurait été une partie de plaisir. Les blessures de Linna avaient été guéris, cette infirmière faisait des miracles quand elle se donnait la peine. Elle était douée. Espérons qu'elle garde le silence sur son arrivée fulgurante avec la blessée dans ses bras. Chojiro se retournait dans ce lit chaud et douillet. Sur le dos. Son niveau de magie avait augmenté avec le combat contre la disjonctée électrique. Qui aurait pensé que cette fille avait eu une utilité dans sa progression vers la maitrise de la magie. Le sorcier contrôlait parfaitement son démon et celui-ci apparaissait en pleine possession de ses moyens grâce à son combat. Une baffe de remerciement ?

Ce petit cocon sécurisant le confortait dans ce bien-être qui le portait dans le bonheur d'une grasse matinée bien méritée. Pour rien il ne se serait levé et mettre fin à ce moment. Un poids soudain le réveilla en sursaut et coupant le souffle. La surprise immobilisait tous gestes alors qu'il tentait de comprendre ce qu'il venait de se produire. Une attaque ? Non sinon, son démon aurait intervenu et écarter la menace. Un bisou se posait sur son visage avant même qu'il ne comprenne. Une alliée ? Qui son familier laisserait passer, l'approcher sans en informer son maitre ? Une longue chevelure passait devant ses yeux. Qui serait assez inconscient pour lui sauter dessus et lui donner un bisou. La brume s'éclaircissait devant le visage entouré de lumière. Linna.

-non mais c'est pas vrai...

grognait il alors que le jeune fille fila sans attendre.

-tu vois pas que je dormais ! attend un peu que je t'attrape toi !

Mais avant que le projectile n'atteigne la cible, la porte se refermait. Le coussin s'écrasa mollement puis toucha le sol. Chojiro lâcha un long soupir, de mauvaise humeur par se réveil plus brutal que surprenant. Tenter de trouver le sommeil alors que les yeux grands ouverts fixaient le plafond revenait de l'exercice olympique. Le drap vola. Après un rapide tour sous la douche, Chojiro s'habillait pour sortir, vissa une casquette sur la tête, car son ennemi brulant était déjà bien haut dans le ciel. Cette peste va le payer. Décidé à lui faire passer l'envie de le réveiller alors qu'il avait veillé à son rétablissement pendant qu'elle était dans les bras de Morphée. certes elle ne le savait pas et elle n'avait pas besoin de le savoir. Un autre soupir, puis la porte de la chambre s'ouvrait laissant le magicien sortir pour le centre commercial. Comment il le savait ? Facile lorsque vous vivez avec une fille qui ne parle que de ça à longueur de journée et cela pendant plusieurs heures. Il avait dû lui demander gentiment de changer de sujet, à sa façon.

Maintenant qu'il savait où elle se trouvait, il n'avait plus qu'à la retrouver. Pensant que trouver une fille serait facile, si le magasin ne faisait pas plusieurs étages et n'était pas aussi grand qu'un stade ! L'envie de tordre le petit cou tendre ce réveil humain noir et rouge fondait comme neige au soleil. C'est comme chercher une aiguille dans une meule de foin. L'étudiant se rendait bien à l'évidence qu'il perdrait son temps, surtout que le centre commercial fêtait son ouverture. Une masse grouillante s'agitait en tous sens, manquant de le bousculer à plusieurs reprises. En majorité des filles piaillant comme des pies. Ses yeux s'ouvraient alors qu'il imaginait pris dans cette concentration féminine parlant chiffon.

La fuite ! n'aillant pas encore pris son petit déjeuner, le jeune homme cherchait un fast-food. Il en trouva, mais la queue le dissuadait rapidement. Plusieurs mètres plus loin, une cafétéria attira son attention. Bien moins nombreux, il entra. L'attente était supportable et il trouva en ces lieux un certain calme plus important que la foule avide d'affaire en dehors des murs de la cafétéria. Chojiro se trouvait une place et s'installa soufflant déjà d'épuisement. Comment les gens arrivaient à supporter d'être comprimés ainsi. Un autre soupir avant que son regard ne balaie l'assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Cafétéria, lieu de repos ? [PV : Perséphone Iermilov] Ven 11 Oct - 20:57


Cafétéria, lieu de repos ?
« Un jour... Je changerait le monde en gâteau géant !»
feat Ogasawara Chojiro
_____Perséphone avait passé pratiquement toute la soirée d'hier assis sur son lit la tête plonger dans des livres, pour être plus précis des livres de magie noire, comme elle venais juste de finir ceux de magie blanche qu'elle a achetée. Malheureusement, comme souvent, elle avait fini les livres de magie noire très rapidement et les connaissait maintenant pratiquement par cœur. C'est pourquoi quand elle se leva ce matin, elle n'avait strictement rien n'a faire et poussa un long soupire ennuyant, avant se de diriger d'un aire lasse vers la salle de bains , laissant Uliian son familier dormant toujours près de son coussin.

Quand elle pénétra dans la salle d'eau, la jeune femme ne prit même pas la peine de fermer la porte à clef et laissa sa nuisette s'étaler au sol, tout comme ses sous-vêtements, avant de rentrer dans la douche et allumer l'eau qui s'écoula lentement sur sa peau claire. La sensation du liquide sur sa peau la fit soupirer de bien être et elle prit ensuite bien soin de se savonner avec son Gel douche parfumer à la fraise. Une fois son corps parfaitement propre, elle s'attaqua à ses cheveux et prit beaucoup plus de temps, à cause de sa longue chevelure colorer de bleu et de rose, avant de la remonter en un chignon au dessus de sa tête et sortir de la douche. La jeune femme se sécha alors rapidement et sortit de la salle de bains enrouler dans une serviette, d'ailleurs heureusement que personnes ne se trouver dans la chambre actuellement, car ils auraient fait une drôle de tête en la voyant s'habiller devant son armoire sans aucune gêne quand a sa nudité.

Une fois habiller d'un short, d'un t-shirt moulant blanc avec écrit "Je ne suis pas un ange" avec quelques chaines, de ses hautes chaussettes favorite et de converse noir, sans oublier ses cheveux coiffer parfaitement qu'elle laissa cascader le long de son dos, elle se mit a penser a quoi faire, avant que son ventre ne se manifeste et le la rappelle à l'ordre. Elle n'avait pas mangé depuis hier matin et surtout... N'aie pas manger de gâteau depuis avant-hier ! Un vrai sacrilège pour Persé ! C'est d'ailleurs en pensant au gâteau qu'elle se rappela de la conversation qu'elle avait surpris entre deux élèves hier, un centre commercial venait tout juste d'ouvrit et cet penser l'enchanta. D'ailleurs, elle enfila rapidement une veste en cuir, avant de venir  vers son familier et embrasser le haut de sa tête avec tendresse.

▬ Uliian... Je sors, tu restes ici ou tu m'accompagnes ? Je vais faire un tour au centre commercial qui a ouvert, pour chercher de nouvelles pâtisseries...

Le familier leva la tête pour la fixer avant de secouer la tête dans un signe négatif, apparemment l'idée de se retrouver au milieu de temps de monde ne l'enchanter pas, même si laisser sa maîtresse seule avec autant de personne non loin, ne l'enchante pas non plus.

▬ D'accord, a tout à l'heure alors et pas de bêtise !

C'est sur ses mots qu'elle quitta la chambre après avoir attraper son sac en bandoulière pour se diriger vers le centre commercial d'un pas presser, centre ou elle arriva rapidement avant de grimacer en voyant tout le monde qui si trouve. Cependant quand elle passa devant un magasin au style gothique lolita comme elle aime, elle ne put s'empêcher de rentrer et d'en ressortir 30 bonnes minute plus tard avec quelques accessoires qu'elle mit dans son sac. Repartant rapidement à la recherche d'un endroit ou manger des pâtisseries, avant de voir une cafétéria plus calme que le reste de centre et d'y entrer. Quand elle y entra, les nombreuses pâtisseries présentes la firent presque saliver et elle en prit trois, avant de chercher du regard un endroit sans personnes. Malheureusement, toutes les tables étaient prises et elle soupira avant de voir un jeune homme seule et si diriger, posant doucement son assiette sur la table avant de le regarder et s'adresser à lui d'une voix calme et douce comme elle en n'a l'habitude...

▬ Puis je m'asseoir ? Les autres tables sont prise et vous avaient l'air d'être quelqu'un de calme...

Elle offrit un léger sourire au jeune homme, tout en prenant soin d'ignorer complètement les regards d'hommes et femmes qui l'avais fixer depuis son entré dans la cafet', après tout elle l'avais l'habitude d'être fixé et ça ne lui fessait plus aucun effet.

© code by Lou' sur Epicode



Dernière édition par Perséphone Iermilov le Sam 12 Oct - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Cafétéria, lieu de repos ? [PV : Perséphone Iermilov] Sam 12 Oct - 7:33

Un mal de crane tentait d'assombrir un peu plus sa journée qui avait commencé déjà de manière chaotique. pour suivre la petite peste se révélait être un très mauvais choix, car il se trouvait maintenant pris dans les filets d'acheteurs compulsifs qui grouillaient dans chaque coin comme des abeilles butineuses dont le bourdonnement incessant martelait sa tête. L'étudiant regrettait déjà son choix et se gardait de faire payer son désagrément à sa compagne de chambre. Une fois la main dessus.

L'étudiant regardait son plateau vide de toutes substance délectable, un vieux papier enveloppe de son sandwich  gardait encore une trace de son passage, la cannette vide couché sur le plateau avait rendu l'âme depuis bien longtemps. Restait encore sa part de flan à moitié entamé attendant la fin de son tourment. Il le regardait sans vraiment le voir, se demandant si lui faire un sort maintenant serait le plus judicieux ou attendre un peu prolongeant sa frustration et savourer ce morceau  lentement. Alors qu'il était perdu dans une question existentielle, on viens faire interruption. déjà qu'il avait maille à partir avec ce gâteau alors qu'on vienne le déranger. Il daigna tout de même de lever la tête afin de voir l'importun qui osait l'ennuyer et  prendre une partie de son espace si durement gagner. voulant la paix et la tranquillité.
L'étonnement se lisait lentement sur son visage dont  les deux billes d'acier détaillait sa nouvelle venue. Sa chevelure aussi longue que qu'inhabituelle changeait de couleur selon les reflets de la lumière, les brins de rosé sur cette sombre apparence intriguait sauf notre jeune ami plus curieux que surpris. Encadrant deux yeux d'un bleu intense et captivant. Une légère odeur de fraise émanait de sa personne dont la peau blanche ne souffrait d'aucune imperfection. Ses formes mise à son avantage par une tenue aussi moulant que provoquante attirait bien des regards, comment ne point l'être. Tout d'une de ces bimbos qu'il détestait tant, trop sur leur apparence prenant si soin d'eux qu'elle ne prêtait attention à rien d'autre. C'est ce qu'il aurait pu  penser et réagir en conséquences si ce n'est quelques petits détails. L'inscription de son t-shirt l'amusait légèrement, le noir en grande ornait ses vêtements ainsi que ses chaines disposées ici et là. Intéressante personne qui pourrait bien le surprendre. Laissant un instant de réflexion.

-si tu veux, d'habitude je suis seul, mais pour une fois..... t'as un nom ?

Chojiro la fixait toujours, son regard intense captait la couleur de son acier revêtu d'une froide méfiance. Il n'était pas insensible à son charme naturel, mais ne se laissait aucunement guidé par ses genre d'instinct primaire. le plateau en ces mains sentait la bonne odeur de pâtisseries, grand gourmande. A voir ce qu'elle pouvait bien avoir d'intéressant à divulguer autre que sa franche gourmandise.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Cafétéria, lieu de repos ? [PV : Perséphone Iermilov] Sam 12 Oct - 23:40


Cafétéria, lieu de repos ?
« Un jour... Je changerait le monde en gâteau géant !»
feat Ogasawara Chojiro
_____La jeune femme le regarda dans les yeux sans aucune gêne, même si un certain amusement devait si lire alors qu'elle prenait place tranquillement en face de lui. Elle prit délicatement la cuillère entre ses doigts en rapprochant son assiette d'elle pour l'avoir a porter de cuillère avant de sourire doucement à l'argenter et lui répondre.

▬ Merci, je m'appelle Perséphone Iermilov et toi ?

Beaucoup de gens était souvent étonner qu'elle porte un tel prénom et s'amuser à faire des allusions quand ils apprenaient son pouvoir... Faut dire que porter le nom de la Déesse Reine des enfers et femme d'Hadès n'est pas commun, encore plus en sachant que le pouvoir de Persé est de faire apparaître des ailes d'un blanc immaculé dans son dos. Se rajoute a ça une tenue aussi bizarre que jolie et vous avais Perséphone Iermilov, riche héritière russe gentille, mais un peu manipulatrice sur les bords par moment...

M'enfin, elle prit doucement un morceau de son gâteau aux trois chocolats après une brève réflexion, l'enfonçant dans sa bouche en ferment les yeux de plaisir sous le goût délicieusement sucré de la pâtisserie. Trouvant alors que celui mérite d'être dégusté en dernier, elle s'attaqua au fraisier en souriant, avant de froncer légèrement les sourcils et lever les yeux vers le jeune homme en face d'elle. Elle se pencha alors doucement au-dessus de la table, pour être sur qu'aucun humain des environs ne l'entant, avant de parlais d'un ton léger est amuser.

▬ Dit moi... Tu ne serais pas élève à Tadaika ?

Comment avait-elle deviner ça ? Simple Persé a toujours était très intelligente et puis les élèves de Tadaika se différencient de par leurs auras, mais surtout la prestance. Un peu comme de magnifiques perles noires au milieu de perle blanche toutes plus communes les une que les autres

© code by Lou' sur Epicode



Dernière édition par Perséphone Iermilov le Lun 28 Oct - 5:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Cafétéria, lieu de repos ? [PV : Perséphone Iermilov] Mar 15 Oct - 17:41

La jeune fille décida de prendre place a sa table, acceptant de ce fait l'invitation proposée. Elle semblait bien amusée pour une raison que le sorcier ignorait pour le moment. Intrigue par cette jeune femme aux formes aussi avantageuses qu'une gourmandise indéniable.
Perséphone, un nom bien peu commun pour une jeune fille de notre temps. Un prénom gorge d'histoire remontant a des temps ancien, celle d'une splendide reine du royaume souterrain. Il en connaissait son histoire et tous ce qui se rapprochait a son entourage ainsi que son mari. La magie  l’intéressait tout autant, mais le choix de cette femme de l’époque lui était toujours difficile a comprendre, mais cela est une autre histoire.

Il attendait qu'elle soit bien assise avant de répondre et satisfaire sa curiosité. Même si la tranquillité était recherchée, la politesse pouvait encore être de mise. Sans oublier que malgré cette agréable vision, le miroir de sa beauté naturelle cachait toujours des secrets tout aussi sombre. Connaître les véritables facettes l'attiraient.

- Chojiro....ogasawara.

Bien enfoncé dans le dossier de sa chaise, jouant machinalement avec le bout d'une cuillère, son attention variait entre l'objet et son vis a vis. Non pas qu'elle était inintéressante, mais montrer un peu trop d'intérêt a une personne fermait les portes de son univers personnel, tout ce qui ne voulait pas. Un net penchant pour le chocolat, savourant sa première bouchée d'extase. En effet se tenir de débuter un autre laissait déduire la saveur parfait des aromes explosant son palais. Le choix retomba sur un fraisier ou framboisier a ce qu'il pouvait voir. L’étudiant n’était plus, passant inaperçu dans sa dégustation, ce qui lui laissait le loisir de détailler avec loisir sa vis a vis.
Fronçant les sourcils, Perséphone releva la tête de ses friandises, prenait elle compte de sa présence, du jeune argente la regardant sans mot dit ni sourire. Curiosité. Elle se pencha doucement au-dessus de la table. Le sorcier ne pouvait ignorer les parcelles de sa peau mise à sa vision. Il eu du mal à se concentrer sur son regard azur et s'avança que légèrement écoutant ce petite échange à l'abri des oreilles un peu trop indiscrètes.
Lui, du pensionnat ? Son regard cachait son étonnement contre la brillante déduction de la jeune gothique. Gardant le silence, Chojiro jaugea son interlocutrice longuement. Prendrait il se risque de lui dire ce qu'il en était vraiment ? Que les membres étaient au courant de l’existence de cet établissement, les mages, non le commua des mortels. Il retourna dans le dossier de son siège et acquiesça de la tête. Sa douchette se plongea dans le flan, soulevant le morceau qui restait dans les airs.

- Nouvelle ?

dit il avant d'engouffrer la cuillère. Avec le nom que le sien, la curiosité taraudait son esprit et bientôt la question brûlante ne tardait pas à franchir ses lèvres. Mais inutile de se presser, car la journée venait de commencer.


Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Cafétéria, lieu de repos ? [PV : Perséphone Iermilov] Lun 28 Oct - 5:16

Cafétéria, lieu de repos ? 
« Un jour... Je changerait le monde en gâteau géant ! »
feat Ogasawara Chojiro

_____La jeune femme pencha lentement la tête sur le côté en entendant le nom qu'il lui donna, cherchant dans son excellente mémoire si elle avait déjà entendu ce nom. Et tout en réfléchissant, elle se permit de détailler un peu le jeune homme en face d'elle. À vue d'œil, il devait faire a peut près sa taille, voir, peut être plus petit qu'elle, ce qui l'étonna... Après tout elle-même déteste sa petite taille, mais lui avait l'air d'être plutôt bien fait malgré sa petite taille. Cependant, ce qui attira le plus le regard de Perséphone, c'est sa couleur de cheveux, après tout, on ne voit pas des cheveux blancs comme la neige tous les jours. Elle se fit également la réflexion qu'il avait l'air d'avoir des aussi bleu que les siens se qui la fit sourire intérieurement, après tout, elle adore son propre regard, alors elle ne pouvait qu'apprécie celui de se jeune homme. M'enfin, trouvant qu'elle c'était un peu trop perdu dans sa légère contemplation, elle lui répondit d'une voix douce.

▬ Et bien enchanter Chojiro-Kun.

Elle l'avait appelé par son prénom tout en restant poli, car c'était une mauvaise habitude qu'elle avait. Ce qui avec un rang aussi élever que le sien et très malpoli dans l'univers de luxe d'ou elle vient, mais elle avait arrêté de suivre leur code de politesse le jour où c'est parent c'était mis en tête de la marier. Après tout, qui épouserait une jeune femme sans politesse ? Pas les hommes de la haute société russe en tout cas et ça l'arranger grandement. C'est sur cet doux penser qu'elle mangea un morceau de fraisier, avant de répondre à la question que venait de lui poser Chojiro.

▬ Non pas nouvelle, discrète serait plus approprier...

Enfin, disons plutôt cas son arrivée ici, elle était une véritable associable... Ne fessant confiance à personne et n'approchant personne, donc ça avait était très dur pour elle d'adresser la parole au gens à nouveau. En fait, ça lui avait pris une année, une année entière à redevenir elle-même, a ne plus afficher se masque qu'elle t'étais forgé en grandissant et ses ailes ternes, avaient reprit leur éclat d'un blanc pur ensorcelant.

▬  Mais se n'est plus le cas...

© code by Lou' sur Epicode



Dernière édition par Perséphone Iermilov le Jeu 31 Oct - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Cafétéria, lieu de repos ? [PV : Perséphone Iermilov] Jeu 31 Oct - 15:09

Chojiro ne montra aucune réaction face a la familiarité que la jeune fille faisait preuve a son égard. Bien qu'elle soit charmante et des atouts la mettant en valeur, ces critères ne signifiaient rien au sorcier qui la fixait intensément. De la glace aurait paru bien chaude. Bien que lui non plus se montrait peu enclin a montrer respect aux aines et autres marques du même genre, il se voyait coiffe au poteau. Un léger rictus passait furtivement sur son visage, semblant de sourire.

Discrète ? Invisible correspondait plus. Une fille comme elle ne passerait pas inaperçue sans vraiment le vouloir et faire tous en son pouvoir pour disparaître aux yeux de milliers d’étudiant de magie. Surtout que les hommes n'auraient pas laisser si jolie créature échapper a leurs attention. Ce qui intriguait le jeune sont ces derniers mots.
Ne plus être le cas. Un changement personnel s'opérait en cette jeune fille qui lui faisait face. Sa tenue, son attitude informait son intuition d'une possible affirmation.

La curiosité poussait petit à petit le jeune à s’intéresser de son vis à vis bleuté. Une autre bouchée de son flan coulant doucement dans une explosion de saveurs vanillé dont il était friand. Son regard d'acier cherchait à percer le mystère qu'était Perséphone. Avec un nom pareil. Chojiro laissa un discret rictus, pensant à un sourire, glisser sur ses lèvres tandis qu'il s’enfonça un peu plus dans la siège inconfortable.

-Et que nous vaux ce changement soudain, si c'est comme ca …..

la regardant dans son ensemble avant de poursuivre.

-que tu es.... ça peut devenir intéressant.

En effet, elle sortait du commun des mortels que le démoniste avait l'habitude de croiser, d'un ennui mortel sans aucune personnalité propre. Oui il était différent et l'assumait complètement, s’intéressant aux personnes peu ordinaire. Bien sur, méritant un intérêt concret pour que le jeune argenté s'en préoccupe un tant soit peu. Apparemment c'était bien le cas en ce moment même.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Cafétéria, lieu de repos ? [PV : Perséphone Iermilov] Lun 16 Déc - 10:14

Bonjour, désolée de m'immiscer mais peut-on savoir si ce RP est abandonné ou non? Sinon il faudra le déplacer, merci.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Cafétéria, lieu de repos ? [PV : Perséphone Iermilov] Dim 22 Déc - 10:43

aucune nouvelle de ma partenaire de rp.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Cafétéria, lieu de repos ? [PV : Perséphone Iermilov] Ven 17 Jan - 18:22

Alors je déplace, merci de la réponse!
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Cafétéria, lieu de repos ? [PV : Perséphone Iermilov]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Cafétéria, lieu de repos ? [PV : Perséphone Iermilov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Perséphone Dupré|Terminer ^^
» athéna perséphone zubrowka ☞ hey baby (uc).
» Hadés et Perséphone en Europe.
» Perséphone, déesse des enfers [ok]
» Perséphone, Déesse des Ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-