Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 C'est par où la sortie ? [Avec Hisae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Ryan Cooper
Masculin
Messages : 429
Kamas : 10479
Date d'inscription : 27/10/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'or
Modo Fiches / Need my Lovely Swan
Modo Fiches / Need my Lovely Swan

MessageSujet: C'est par où la sortie ? [Avec Hisae] Sam 24 Jan - 21:33

La neige tombait lentement au pensionnat aujourd'hui, en pleine période d'hiver. Il faisait froid et bien évidemment, tous les élèves préféraient rester à l'intérieur afin d'être au chaud, et pouvoir ainsi profiter du spectacle de l'extérieur. Les cours allaient commencer et ils se dirigeaient dans leurs salles respectives. En ce qui me concernait, j'avais cours avec les élèves de la cinquième année, les plus anciens, mais aussi la classe avec laquelle j'ai eu le plus de souvenirs, et pas forcément des bons. Être forcé par la nature à compter que sur soi-même car tout les autres ne sont plus, c'est dur au début, mais on s'y fait petit à petit.

Durant la séance de cours, qui concernait la conjugaison des temps composés, tel que le futur antérieur ou encore le plus-que-parfait. C'est pas très facile, il faut savoir utiliser deux temps à la fois, mais le plus dur, c'est de savoir les employer dans une phrase. C'est assez rare d'utiliser ces temps dans la vie de tout les jours, mais cela entre dans le programme d'enseignement de la cinquième année, par conséquent, ils doivent apprendre. Les élèves étaient relativement actifs, enfin, tous sauf une qui semblait ... ailleurs.

La fin du cours s'annonça assez vite à mon goût, chaque élève est reparti dans son dortoir, sauf cette même élève. Je n'osais rien dire, pourtant, elle se dirigeait bien vers un endroit peu conventionnel et assez risqué, à savoir le labyrinthe. Ayant des doutes sur ses buts, je la regardais faire, et pourtant, mes craintes se confirmaient. Il ne faut jamais aller au labyrinthe seul, au risque de s'y perdre pour un bout de temps, voire pour toujours.

En tant que professeur, je porte sur mes épaules une certaine responsabilité. Ne réfléchissant pas une seule seconde de plus, je poursuivais la jeune fille à l'extérieur du pensionnat afin de l'arrêter mais trop tard, elle avait déjà pénétré le labyrinthe et il est impossible de faire demi-tour sans en sortir et je fis de même, la rejoignant ainsi dans cette folie.

-Pourquoi cette folie? Tu veux mettre fin à tes jours ou quoi? En tout cas, je ne te laisserais pas seule, on sortira d'ici.

Je me dirigeais vers elle afin d'être face à elle avant de la regarder dans les yeux et de m'adresser à elle.

-Je resterais avec toi, je ne pourrais pas avoir la mort d'une élève sur mes épaules si cela arrivait. On va s'en sortir.

Je disais ces paroles pour me rassurer aussi. Je ne connais personne qui a réussi à sortir du labyrinthe, et il faut dire que c'est plutôt inquiétant, en tout cas, me voilà pris au piège à mon tour dans cet enfer verdâtre immaculée de neige.

════════════════════


Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Hisae Himeka
Messages : 194
Kamas : 5070
Date d'inscription : 20/09/2013
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: C'est par où la sortie ? [Avec Hisae] Sam 24 Jan - 22:28

Toujours la même chose, le même refrain et pourtant, la vie était différente d'avant. Comment expliquer que la vie suit son propre chemin sans que vous puissez dire quelques choses ? Cela ne pouvait être réalisable dans le cas de la petite Hisae. Pour elle, la jeune femme voulait contrôler sa vie, sa destinée et ne pas se fier au destin qui lui a été donnée à sa naissance. La demoiselle était une élève de cinquième année, c'est à dire la dernière année de cours. Élève modèle au comportement assez trempé, la jeine femme était délégué de la pire classe qui est possible de trouver dans le pensionnat, la classe 5. Oui car la belle avait été dans cette classe depuis son arrivée et qu'elle n'avait jamais changée, pourquoi ? Grand mystère. Rebelle et colérique, la jeune femme se tenait éloignée des personnes qui pourrait l'apprécier, une raison qui restera obscure cependant. Aujourd'hui, la belle mage devait supportée encore les cours de grammaire, les temps, conjugaison...Mais qu'est ce qu'elle en avait à faire ? Jamais elle n'avait réellement suivit les cours, un peu avancée sur les autres dans ce domaine.

Assise à sa table, la jeine flamboyante regardait par la fenêtre la neige qui tombait et qui recouvrait le si verdoyant jardin de Tadakai. Tandis que les dernières feuilles se laissent aller pour enfin vagabonder dans la liberté que chacin recherche, la belle poussait un petit soupir d'ennuie, mordillant nerveusement son stylo, comme si ses dents en avait l'envie. Se laissant aller aux pensées qui envahissait son esprit, la jeune femme se revoyait à la petite époque, l'époque où la belle sortait avec le jeune homme qui avait réussi à faire chavirer son coeur. Elle se revoyait assise sur le banc en dessous du grand arbre, ou sur le toit qui était en face d'elle, voir encore l'arbre cerisier, ce grande arbre où ils aimaient se percher pour être loin de tout. À ce souvenir, la belle eut un petit sourire de souvenir, des moments qu'elle n'oublierait jamais. Parfois, lorsque l'ennuie la gagne et que les remords la font souffrir, elle retourne dans ses endroits où elle a l'impression de ressentir la présence de son ancoen copain. Il fallait bien l'avouer, la belle rouge était trés facilement nostalgique, suetout en temps de neige et de printemps. Tête en l'air et esprit ailleurs, son coeur se sentait seul aussi, ne sachant pas grandement pourquoi, lui qui avait été la première personne à lui avoir parlé.

La cloche sonnait soudainement et la faisant sortir de ses pensées, la jeune femme sorti de la classe finalement et contre toute les interdictions, fini par sortir dehors, dans le froid de l'hiver. Écharpe, bonnet et gant, la bellz rouge marchait tranquillement dans l'épaise pureté blanchâtre, laissant qes traces de pas qur son passage. Son souffle se transformant en buée, on aurait crut qu'elle fumait. Se baladant doucement, elle suivait sa nostalgie qui la guidait on ne sait où, surement dans un endroit qu'elle ne connaissait pas et loin de tout ceci. Son esprit errant par ci, par là, elle même ne savait pas où elle allait, puis soudain, non loin d'elle, Hisae vit une sorte de grande verdure recouverte de neige. Penchant la tête, la belle laissait sa curiosité prendre le dessus et une fois devant, se rappelait les paroles de Kohl.

*Si jamais tu veux repenser à moi, vient au centre de la verdure appelée Labyrinth*

Une dose d'espoir naissant dans son regard, la belle se mit à entrer dans ce lieu soit disant interdit. D'après les rumeurs, ceux qui y rentrent ne sont jamais ressorti ou alors, trèd peu avaient réussis à s'en sortir. Marchant sans vraiment savoir ce qu'elle faisait, Hisae se laisser guidée par son envie de retrouvaille et cette lueur qui.envahissait soudainement son coeur. Au tournant d'un mur verdoyant, elle sentit une main sur son épaule et sursautant, que fut sa surprise de tomber sur le mêne visage que son ancien perdu. Mettant ses mains sur les lèvres, la belle qe crut rêver...Était-ce Kohl ? Non, ce n'était pas lui, mais il lui ressemblait tellement. Essuyant les larmes qui coulaient, la belle penchait la tête sans vraiment comprendre ce qu'il voulait, partir ? Ah sa jamais !

- Non je veux pas partir ! J'ai une retrouvaille au centre du labyrinth...je dois y aller !

Se reculant alors, la belle serrait une sorte se pendentif contre son coeur. Hisae ne pouvait abandonnée l'idée de faire enfin ses aurevoir et passer à autres choses. Les larmes perlaient le long de ses joues, la perte d'un être que l'ont à chéri est tellement dur et la souffrance n'est rien comparée à la survit, jours après jours. Ne quittant cette idée de la tête, la belle qe remit alors en marche en ne quittant du regard le professeur, sentant les flocons de neige se poser sur ses cheveux et ses petites joues rougi par le froid et l'émotion. Mais une question lui turlupinée, comment un homme qu'elle ne connait pas pouvait autant ressembler à son ancienne amour ? Secouant la tête, la belle devait se reprendre en main et ne pas quitter des yeux son objectif: le centre su labyrinth. La solitude, elle l'avait toujours connu, alors pourquoi sa disparition manquerait à quelqu'un ?

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Ryan Cooper
Masculin
Messages : 429
Kamas : 10479
Date d'inscription : 27/10/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'or
Modo Fiches / Need my Lovely Swan
Modo Fiches / Need my Lovely Swan

MessageSujet: Re: C'est par où la sortie ? [Avec Hisae] Lun 26 Jan - 15:50

Regardant la jeune élève, les cheveux d'un rouge flamboyant, elle pleurait, peut être venait-elle de se rendre compte de ce qu'elle avait fait et qu'elle regrettait. Malheureusement, il est trop tard, et il va falloir trouver une solution pour sortir d'ici et le plus rapidement possible. Pourtant, quand elle m'adressa la parole, ce fut un tout autre avis de sa part.

-Non je veux pas partir ! J'ai une retrouvaille au centre du labyrinthe...je dois y aller !

Elle recula ensuite lentement, serrant alors un pendentif contre elle en pleurant. Pourquoi faisait-elle ça? Est-ce qu'un ami à elle était coincée au centre du labyrinthe? En tout cas, nous devons sortir de ce labyrinthe, coûte que coûte. Mourir ici n'est pas une solution, et je ferais tout pour en sortir avec cette élève. En attendant, il va falloir marcher. La neige avait bien tombée, recouvrant le chemin du labyrinthe, ainsi qu'une partie de mes cheveux blonds devenus blancs.

-Une retrouvaille? Mais qui irait s'aventurer ici? Tu es sûre que ce n'est pas un coup monté pour te piéger ici?

Non, ce n'est pas un coup monté

Réagissant à cette voix inconnue, je relevais soudainement la tête, cherchant la source de cette voix. Elle ne venait pas de l'étudiante, et cette voix était plutôt fantomatique et résonnait dans ma tête. La jeune flamboyante n'avait pas réagi à ce son, j'étais le seul à pouvoir l'entendre visiblement. C'est alors que d'autres paroles venant d'une entité inconnue vinrent encore.

-Si tu veux sortir, va au centre du labyrinthe, c'est là ou tu auras toutes tes réponses, humain. Mais ça ne sera pas facile, il y aura beaucoup d'épreuves.

Le centre du labyrinthe? Se pourrait-il que cette voix soit celle du labyrinthe lui même? En tout cas, c'est ce qui semblerait être le plus logique, mais pourquoi toutes les réponses y seraient? Après tout, ce lieu est magique, et si jamais cela peut nous faire sortir, alors ainsi soit-il. Tapotant légèrement l'épaule de l'élève, je tentais tant bien que mal d'apaiser ses larmes.

-On va voir si on peut trouver celui que tu cherches. Mais promets moi de revenir saine et sauve à mes côtés, je ne peux pas assumer la responsabilité de la disparition d'une élève. Et puis, tu risques de manquer à tes camarades de classe, non?

Esquissant un sourire, je voulais en apprendre plus sur son geste et les raisons. Nous marchâmes tant bien que mal en direction du centre du labyrinthe silencieux, beaucoup trop même. Pas un bruit, juste nos pas et celui du vent, mais il ne faut jamais parler trop vite. En effet, un mur de verdure se dressa soudainement vers nous afin de nous barrer la route. Deux chemins s'offrent alors à nous, celui de gauche ou celui de droite. Sur le mur fraîchement était affiché une pancarte avec une énigme dessus.

-Première énigme : La bonne direction est celle de l'arme d'un mort, qu'elle est-elle?

Une énigme assez compliquée, mais pas impossible, cependant, je ne la résoudrait pas seul. Regardant la jeune étudiante, je la questionnais à propos de l'énigme.

-Bon, il va falloir qu'on se sert les coudes pour atteindre le centre du labyrinthe. Tu as une idée de la réponse?

════════════════════


Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Hisae Himeka
Messages : 194
Kamas : 5070
Date d'inscription : 20/09/2013
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: C'est par où la sortie ? [Avec Hisae] Jeu 12 Fév - 18:11

S'aventurer dans le labyrinthe étaut une grave erreur, au fond d'elle la jeune flamme le savait, mais dans son coeur, elle se devait de le faire pour enfin passer à autre chose. Durant sa vie, elle n'avait jamais connue quelques choses comme ce qu'elle ressent en ce moment même. Un mélange de peur et de tristesse avait envahi son esprirt, rendant celui-ci embrumé. Comment la vie pouvait elle être aussi méchante avec elle ? Comment pouvait elle lui avoir enlever celui qu'elle aimait le plus au monde ? Ce labyrinthe avait la réponse, elle savait pertinemment que ses réponses seront résolues ici même. Cependant ce qu'elle ne se doutait pas, c'était qu'un professeur l'ai suivit jusqu'ici, elle qui détestait tellement. Soupirant un peu en reculant pour garder une bonne distance entre lui et elle. En effet, la belle ne voulait par partir, pas sans avoir vu une dernière fois Kohl, son amour perdu. D'après certaines personnes, il aurait eut un accident, d'autres disent qu'il est parti à cause de la pression et l'hypocritie de certaines personnes. Son coeur avait mal, mais son âme était bien plus endommagé. Il avait été le seul à avoir atteint le coeur de la jeune femme et a réussir à lui faire oublier le passé. Hisae voulait absolument y aller, mais maintenant avec le professeur qui venait d'arriver, son envie de retrouvaille était compromise. Cependant, que fut sa surprise de voir ce professeur ressemblant à Kohl de lui dire à peu près oui, son coeur fit un bom dams sa poitrine. Malheureusement la suite de sa phrase la stoppait net..Manquer ? Cela la fit légérement rire.

- Pardon ? Manquer à ses hypocrites qui ne voyent pas plus loin que leurs égos ?

Hisae rigolait un moment avant de remettre son pendentif sous son haut et regardait les buissons qui devenait de plus en plus enneigée et le sol recouvrant nos pas. Malgré le sourire du professeur, la belle avait pas l'intention d'abandonner cette piste. Marchant alors en compagnie du blondinet, son ami volant était paniqué et s'accrocher à son bras.

- On va mourir et c'est ta faute...Hisae tu vas nous tuer pour ton souhait.

La jeune femme aux cheveux rubis poussait un long soupir avant de croiser les bras et regardait en face d'elle. Son coeur battait la chamade et son envie d'avoir ses réponses la guidait. Soudain, leurs chemins fut bloqué par un buisson sauvage. Tapant du pieds, elle poussait un tss avant de regardait autour d'elle et réfléchir à la question du professeur.

- Non mais sérieusement, c'est quoi cette énigme à la cacahuète pourri ? Même ma mère avec un bras en moins, un oeil non voyant nous sortirez une énigme plus énigmatique. La réponse est simple, c'est la gauche.

La jeune mage eut un rire non drôle et se remit en marche avant de faire demi tour. En effet, elle était en train de se tromper se gauche et en plus, une racine passait par là et comme par hasard, son pied se prit dans la branche et fit une belle chut dans la neige, laissant la marque de son corps bien en évidence. Comment dire qu'à ce moment là, son égo en avait prit un coup. Se relevant alors en serrant les poings, elle prit son familier dans les bras et reprit sa route en tapant presque des pieds sur la neige. Puis au biut d'un moment, la jeune femme s'arrêtait et dit doucement.

- Et on va où maintenant monsieur l'intello ?

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Ryan Cooper
Masculin
Messages : 429
Kamas : 10479
Date d'inscription : 27/10/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'or
Modo Fiches / Need my Lovely Swan
Modo Fiches / Need my Lovely Swan

MessageSujet: Re: C'est par où la sortie ? [Avec Hisae] Dim 15 Fév - 23:41

-Pardon ? Manquer à ses hypocrites qui ne voient pas plus loin que leurs égos ?

Je ne savais pas quoi répondre sur le coup, entre sa réponse ou son rire suite à celle ci. Il n'y avait aucune mauvaise intention dans mes paroles, et le fait qu'elle puisse penser ça me fit froid dans le dos. Il y a des étudiants comme moi à son âge qui n'ont pas eu la chance d'avoir le moindre ami durant leurs études, et puis elle, préfère rester seule car les gens sont des hypocrites. En soit, la raison est plutôt compréhensible, mais cela ne sert à rien d'aller dans un labyrinthe dans le seul but de retrouver quelqu'un dont sa présence était incertaine. Elle remit alors son pendentif souvenir et reprit sa marche tandis que la neige tombait, recouvrant nos pas. Je n'osais rien dire pour le moment. Suite à l'énigme posée par le labyrinthe, elle semblait avoir instinctivement trouvé la bonne réponse : la gauche. Au moins, on est sur la même longueur d'ondes, car l'expression sur laquelle était basée l'énigme était certainement "passer l'arme à gauche", d'ou la liaison à la mort.

En tout cas, bien que l'étudiante avait trouvé la bonne réponse, elle se trompa de direction, faisant presque demi-tour, et pour finir, trébucha sur une racine, chutant alors dans la neige et laissant une trace significative de sa présence. La voyant se relever avant même que je puisse lui tendre la main, elle semblait furieuse et assez éhontée. Elle qui avait répondu à ma question avec un certain ego, voilà maintenant qu'il avait disparu. Au bout d'un moment, elle s'arrêta et me demanda.

-Et on va où maintenant monsieur l'intello ?

Je haussais les sourcils, elle semblait perdue, et si elle l'était, il y a de fortes chances pour que je le sois aussi, ce qui n'est pas bon. La regardant alors avec un petit sourire, j'essayais d'établir un plan.

-Monsieur l'intello ... je te signale que c'est toi qui a résolu l'énigme en disant qu'elle était très facile, d'une manière originale. Sinon, pour en revenir à notre sujet, on ne peut pas revenir en arrière, les murs semblent bouger sans cesses, le mieux serait de résoudre les énigmes au fur et à mesure qu'elles viennent. C'est la seule solution que je vois.

Je pris alors les devants et marchai alors à ses côtés, non sans l'observer attentivement. Elle était déterminée à atteindre le centre du labyrinthe, mais est ce qu'il y a vraiment sa réponse là bas, ainsi que la mienne. M'arrêtant alors quelques instants face à elle, je la regardais avec plus de sérieux.

-Il y a vraiment que des hypocrites avec toi? Tu peux te confier tu sais, j'ai toujours été seul quand j'ai étudié à Tadakai... au final, moi non plus, j'ai rien à perdre en restant ici, et pourtant je suis là, avec toi, parce que je tiens à Tadakai et à chacun de ses élèves, même si eux, ne le savent probablement pas.

Je lui tapotais légèrement l'épaule, montrant qu'elle pouvait au moins compter sur moi, et afin de lui prouver qu'elle pouvait compter sur moi, après tout, il faut que j'en sache plus sur ce qui se passe, à savoir pourquoi elle pense que tous ses camarades sont des hypocrites. Je décidais donc de me présenter.

-Je suis Mr Cooper, professeur de français, mais vu qu'on est seul ici, tu peux m'appeler Ryan, ça me déranges pas.

Peut être que les présentations aideront à détendre l'atmosphère, tandis qu'on s'engouffrait de plus en plus dans ce labyrinthe qui ne semblait plus en finir. Je ne saurais pas dire combien de temps nous y sommes, mais ça doit dépasser l'heure, et quelque chose me dit que rien n'arrive par hasard. J'espère juste pouvoir la sauver, car peut être que je n'ose pas lui dire, mais elle me rappelle de plus en plus ma sœur décédée ...

════════════════════


Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Hisae Himeka
Messages : 194
Kamas : 5070
Date d'inscription : 20/09/2013
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: C'est par où la sortie ? [Avec Hisae] Ven 6 Mar - 17:08

Que d'hypocrite et de superficiel, le monde avait bien changé depuis l'époque où les gens respectaient leurs prochains. Souffrir, encore et toujours...Pourquoi l'espèce humaine doit continuellement se faire du mal pour se sentir vivant ? Des gens perdent des amis, des enfants, de la famille, mais il continue toujours de faire règner la souffrance. Née pour donner aux autres ce qu'on aimerait pas que l'on lui fasse, l'homme se renferme dans un idéal de pure méchanceté. Des gens sont brisés par la cupidité de l'homme, une cupidité qui l'entraîne dans une douleur éternel. La douleur qui envahi le coeur nous rendent plus fort et plus téméraire, ne laissant plus personne nous anéantir, on laisse ce côtés sombre envahir notre espoir et détruire la joie qui nous avait si bien conservé. Hisae avait connu l'amour, le bonheur et le sourire qui éclairer son visage, mais tout avait disparu le jour où sa vie avait chamboulée, lorsque le créateur de sourire disparut...pour toujours. Dès lors, plus jamais aucun sourire ne traversait se visage maintenant impassible. Lorsque parfois la voix d'un souvenir lointain lui revient, la jeune femme se dit qu'au fond, cela devait arrivé..Mais pour avancer, elle se devait de trouver des réponses à ses questions. Abandonnée trop jeune par un père violent et une mère soumise, la survie avait vite envahi ses matrice original. Devenant froide pour ne pas devenir comme sa mère, le mot même de l'amour c'était envolé, comme si le passé avec Kohl n'avait jamais existé. Cependant, sa présence dans ce labyrinth avait deux but, trouver une réponse enfin et surtout une forte envie de disparaitre, de plus en plus qu'il s'enfonçait dans le labyrinth, cette envie prenait de l'importance. Malheureusement, qui aurait pu croire que l'un de ses professeurs l'avaient suivit, il y avait tellement peu de chance que cela lui arrive, mais on peu dire que le destin lui réservé plein de surprise.

Après avoir répondu à cette question vraiment évidente, la jeune femme reprit alors sa route, son coeur battant la chamade au fur et a mesure qu'ils avançaient. Son envie de revoir son ancien amour l'avait rendu moins froide, mais quand même sur ses gardes. La belle se rappelait chaque moment passé avec Kohl, leurs premiers rendez-vous sur la terasse avec les fleurs de cerisier qui faisait voleter sa douce chevelure rouge. Car oui à l'époque, sa chevelure n'était pas bleutée mais rouge, le pourquoi n'est point interessant, alors passons. Enfin, tout ces souvenirs étaient remontés dans l'esprit de la jeune femme et un pincement au coeur lui avait fait réalisé que malgré les souffrances engendrées, elle l'aimait toujours. D'ailleurs, à force d'y penser, la belle réussit à se prendre les pieds dans la racine et donc s'étaler comme une pas douée. Son égo touché de plein fouet, la belle se redressait alors en faisant comme si de rien n'était. Dans sa tête, elle était en train de s'engueuler vraiment violemment, se traitant de grosse pas douée et de maladroite. Soupirant en grognant, là on pouvait bien voir que Hisae était en colère après elle même et ce fichu labyrinth. Énervée, la jeune bleu croisait alors les bras et fusillant du regard le professeur, lui demandait froidement si il savait où aller maintenant. Sa réponse ne se fit pas attendre, comme si il savait déjà sa délicate question.

- Monsieur l'intello ... je te signale que c'est toi qui a résolu l'énigme en disant qu'elle était très facile, d'une manière originale. Sinon, pour en revenir à notre sujet, on ne peut pas revenir en arrière, les murs semblent bouger sans cesses, le mieux serait de résoudre les énigmes au fur et à mesure qu'elles viennent. C'est la seule solution que je vois.
- Bravo monsieur l'intello, pour une fois que vous servez à quelques choses...je l'avais aussi devinée.

Puis il reprit alors les devants comme si de rien n'était, marchant tranquillement derrière cet homme qui ressemblait à son ancien amour, elle regardait aussi les murs qui changeaient constamment de position, les enfermant parfois dans un vrai cul de sac. Soudain, sans même faire attention, Hisae percutait le professeur et reculant, grognait légérement pour le regarder, croisant les bras. Il était en train de lui faire comme un réconfort ou alors la prendre en pitié...Ce qu'elle n'aimait guère. Écoutant son blabla, elle crut rigoler en l'entendant raconter sa vie, comme si elle en avait quelques choses à foutre de sa vie

- Votre vie je m'en fiche monsieur, je n'ai rien à perdre alors si je dois y rester, eh bien tant pis. Tadakai n'est plus rien pour moi à part de la souffrance et ennuie. Ke n'ai donc pas besoin de votre compassion et pitié de prof

Sentant alors son tapotement sur son épaule, la jeune bleue crut qu'elle allait lui sauter dessus pour l'étrangler, mais n'en fit rien. Puis sans même qu'elle puisse reprendre sa route, le jeune homme se présentait alors à la jeune rebelle qui levé les yeux au ciel en soupirant fortement. Qu'est ce qu'elle en avait à foutre du jeune homme quand même, c'était pas son amis et elle en voulait même pas et pour toute réponse, il eut un tss ironique. Reprenant alors la marche, le labyrinth devenait de plus en plus sombre et froid aux fur et à mesure que nous nous éloignaient de l'entrée. La neige recouvrant nos traces de pas et cachant ce qui était visible aux yeux des hommes, la belle esquivait de justesse des flèches qui étaient cachées. Grognant, la belle reprit la route lorsque soudain ils arrivèrent prêt d'un cul de sac. Regardant alors autour d'elle, Hisae se mit à insulter lorsque soudain la voix de Kohl résonnait et surprise, se mit alors à courir en passant dans un passage qui venait jiste de s'ouvrir et se refermer derrière elle. Isolée, la belle se remit à courir vers la voix, le coeur s'affolant. Pendant ce temps, une énigme était tombée pour le professeur, si il répondait juste, un autre chemin s'ouvrirait pour la rejoindre plus loin, si il répondait mal, il devra affronter une créature du lieu.

" Le petit martien vert disparaît.
L'enfant court.
L'enfant meurt.
Que s'est-il passé ?"

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Ryan Cooper
Masculin
Messages : 429
Kamas : 10479
Date d'inscription : 27/10/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'or
Modo Fiches / Need my Lovely Swan
Modo Fiches / Need my Lovely Swan

MessageSujet: Re: C'est par où la sortie ? [Avec Hisae] Dim 8 Mar - 15:19

La neige tombait encore et tout semblait s'empirer, et ce n'était pas près de s'arranger. Pourquoi je devais me retrouver coincé avec cette jeune fille dans ce labyrinthe magique qui ne semblait jamais finir. La neige ne semblait pas s'arrêter de tomber, tout comme la température. Le froid sec et glacial de cette journée semblait s'empirer et notre situation faisait de même. Pourtant, j'ai l'impression que le cœur de la demoiselle l'était encore plus, à la vue de ses réponses et de ses sentiments, sans doutes pour cette raison qu'elle a voulu venir au sein de ce labyrinthe, pour avoir des réponses, malheureusement, tout n'est qu'illusion... En effet, pourquoi un homme se cacherait tout ce temps ici, si sa bien aimée l'attendait impatiemment. Toujours aussi froide, elle me répondit en me rabaissant légèrement, chose que je ne fis point attention, mais gare à ce que cela n'aille pas trop loin.

-Bravo monsieur l'intello, pour une fois que vous servez à quelques choses...je l'avais aussi devinée.

En effet, elle doutait de ma capacité à aider mon prochain, ce que je n'apprécie pas trop. Prenant sur moi, comme si elle n'avait rien dit, nous continuâmes notre route, marchant vers l'avant, sans en avoir vraiment le choix. Au fur et à mesure de mes présentations, elle soupirait et levait les yeux au ciel. Au fond, qu'est ce qu'elle s'en fichait de moi. Après tout, je peux la comprendre, on était coincé ici avec des chances de mourir, tandis qu'elle cherchait des réponses tandis que moi, je la baratinais avec ma vie. Enfin bon, elle n'a pas besoin de ça pour survivre, autant garder ça pour moi. Même pendant notre arrêt, j'ai cru qu'à un moment, elle allait rire de ce que j'avais vécu à son âge, me confirmant une fois de plus qu'elle en avait rien à faire de ma vie.

-Votre vie je m'en fiche monsieur, je n'ai rien à perdre alors si je dois y rester, eh bien tant pis. Tadakai n'est plus rien pour moi à part de la souffrance et ennuie. Je n'ai donc pas besoin de votre compassion et pitié de prof.

Un léger sourire me vint. Compassion et pitié de prof, comme si tout les profs étaient comme ça. C'est comme tout le genre humain, il y a des gens bons, des mauvais et ceux qui s'en foutent. Si j'appartenais à l'une des deux dernières catégories, je ne serais certainement pas là et sûrement en sécurité et bien au chaud. A quoi bon, on ne peut pas changer ma nature. Si je pensais comme elle, j'aurais aussi mis fin à mes jours, car je n'ai plus personne depuis longtemps, ni famille, ni ami, rien, je vivais en solitaire à Tadakai, c'est tout ce qu'il me reste, ça et des photos de mon passé. J'avais beau faire des efforts pour savoir le pourquoi du comment, je ne trouvais rien de plus qu'un suicide et une cause perdue. Qui nous dit que la personne qu'elle recherche est ici. On pouvait juste deviner que c'était quelqu'un à qui elle tient beaucoup, à la vue de ce qu'elle faisait pour retrouver cette personne. Quoiqu'il en soit, il faisait de plus en plus sombre dans ce labyrinthe. Des flèches étaient apparemment cachées dans ce labyrinthe et la jeune femme les avaient esquivées in extremis. Certaines flèches étaient rouges sang, signifiant que nous n'étions pas les premiers à être venus ici, et qu'ils y avaient probablement laissés leurs vies. Cerise sur le gâteau, ce chemin menait dans une impasse et impossible de faire demi-tour, étant donné que les murs bougeaient sans cesse. La demoiselle courra alors vers un chemin qui venait de s'ouvrir avant de se refermer, sans que je puisse la poursuivre. Une énigme vint alors à moi et je devais répondre correctement, au risque d'affronter une créature, et je n'ai clairement pas de moyens pour l'affronter, étant donné qui je ne possède aucun pouvoir offensif. Mieux vaut être sûr de mon coup.

" Le petit martien vert disparaît.
L'enfant court.
L'enfant meurt.
Que s'est-il passé ?"

Ouvrant grand les yeux, je me posais la question : c'est quoi cette énigme tordue? Réfléchissant alors à la réponse qui devait sans doutes être évidente, je me posais alors quelques questions. Premièrement, comment la disparition d'un martien vert peut-il tuer un enfant. Ne trouvant pas de réponses logiques à ça, j'émettais alors une hypothèse, à savoir si le mot martien n'était pas là juste pour nous induire en erreur. Me reposant l'énigme dans ma tête, mais sans prendre en compte le mot martien, la seule réponse logique me venant en tête est le fait que l'enfant ait grillé son feu vert pour piéton et donc, se fait écraser. Cela devait être ça, du moins, je l'espère, car sinon, je devais affronter une créature et cela ne m'enchantais guère. Répondant alors de vive voix, je croisais les doigts pour que le chemin s'ouvre.

-L'enfant a grillé son feu piéton et se fait écraser sur la route.

Un chemin s'ouvrit, et aucun monstre en vue, j'avais donc répondu juste. M'empressant de saisir cette occasion, je fonçais tête baissée dans ce raccourci, espérant rejoindre cette fille insouciante du danger. Il faisait sombre, mais je le chemin était en ligne droite sans aucun obstacle. Voyant une lumière au bout, je me mis à courir afin de sortir d'ici au plus vite. J'arrivais alors vers une autre partie du labyrinthe, plus espacée et avec moins de verdure et un petit édifice au centre. Etais-ce donc ici, le centre du labyrinthe? Cherchant du regard l'étudiante, affolé, m'inquiétant à propos de son sort, je commençais à crier.

-Hey, ou es-tu? J'ai réussi à trouver un chemin, j'espère que tu es là!

Je fis le tour des environs, espérant la retrouver, on ne sait jamais, dans un endroit aussi dangereux, peut être que son désir de mourir est plus fort que celui de faire sa retrouvaille. Rien qu'à l'idée d'y pensait, je m'inquiétais. Par pitié, faites qu'elle soit saine et sauve, elle doit vivre encore tellement de choses qui peuvent être belles...

════════════════════


Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Neiko Seiteki

Masculin
Messages : 386
Kamas : 5501
Date d'inscription : 09/11/2014
Humeur : Dithyrambique
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo RPs / The Teddy's Prince ~
Modo RPs / The Teddy's Prince ~

MessageSujet: Re: C'est par où la sortie ? [Avec Hisae] Mer 22 Juil - 19:42

A R C H I V É
(Prévenez-moi par MP si vous souhaitez reprendre ce RP !)

════════════════════
RelationsGaleriePrésentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neiko.skyrock.com/
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: C'est par où la sortie ? [Avec Hisae]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

C'est par où la sortie ? [Avec Hisae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-