Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Mini-Event 2 :: Qui êtes vous! [INSCRITS SEULEMENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Pure Evil
Messages : 19
Kamas : 4416
Date d'inscription : 16/01/2015
avatar


Les PNJ'S : Persos Non Jouables
Les PNJ'S : Persos Non Jouables

MessageSujet: Mini-Event 2 :: Qui êtes vous! [INSCRITS SEULEMENT] Dim 18 Jan - 7:39



Qui êtes vous!


La soirée s'annonce longue sur l'enceinte de Tadakai, particulièrement vus la neige qui tombe sur son établissement. Les gens n'osent plus sortir à ce temps de l'année vus les conditions qui sont trompeuse à l'extérieur. Le vent souffle, laissant un sifflement contre l'enceinte et le soleil viens tout juste de toucher à sa fin, ce qui laisse encore à présager qu'il est encore tôt. Les gens rentrent dans leur domicile, laissant le froid s'installer et esquivant ses effets nocifs sur le corps.

Tous rentre à leur domicile, sauf ce petit étudiant d'environ 1 mètre 55, étudiant de première année avec la magie de traverser les murs! Il à rendez-vous pour rejoindre une amie de son pays d'origine, la France, pour la convaincre après avoir sût qu'elle avait des facultés magiques comme lui de rejoindre Tadakaï. Il entra dans ce petit bar au coin de deux rues assez achalander avec son capuchon sur la tête et s'y aventure lentement.

Évidemment, à force de voir les gens autour, ont s'en méfie comme la peste, mais lui il s'approche au-travers de la file et cherchant celle qu'il veut voir. L'individu est une jeune femme de race blanche au cheveux colorer rose, du prénom de Ayumi. Bien qu'elle soit Française, elle à été adopter et à fréquenter l'établissement du jeune étudiant durant beaucoup d'années, ce qui fait d'eux un petit couple d'une certaine manière, l'un connaissant ce que l'autre déteste.

Elle ne semblait toujours pas être arrivée, le jeune homme se décida donc d'aller prendre place derrière une table, s'allumant doucement une bougie pour être visible malgré l'ambiance noir qui règne. Ce bar est interdis aux étudiants de cet âge, mais autoriser uniquement aux enseignants de Tadakaï, vus comment certains sont meilleurs buveurs que d'autre. Enfin, ce qu'on devait savoir sur ce bar c'est qu'il était surtout réputer pour ses soirées se terminant en bagarre générale.

Mais, pour le jeune étudiants, il en avait qu'à faire à sa tête et savait beaucoup trop qu'il ne suffisait que de cacher son identité pour entrer dans ses bars et surtout de simplement se dissimuler de moins parler possiblement aux personnes fréquentant le bar en question pour s'éviter des ennuis. Il était habituer de venir fréquenter ses places, mais n'allait pas le dire de si tôt.

Enfin, la jeune femme au cheveux rose, se présenta délicatement dans le bar, de pas velouter et doucement se faufila entre les personnes qui étaient présente pour rejoindre la table de son amis. Brièvement, en évitant tout détails cocasse, le jeune garçons résuma l'établissement, les règles et le fonctionnement.

Il ajouta aussi que tout ce qu'il avait à faire était simple, se plier aux règles de l'établissement et simplement se mélanger aux autres étudiants pour pouvoir vivre une vie saine et avoir l'impression d'être enfin comme n'importe qui. La jeune étudiante étant d'accord commence lentement à boire à son tour de son côté une boisson légèrement alcooliser. Le soucis, c'est que la jeune fille, ne supporte aucunement l'alcool.

Lentement, plus la soirée avance, plus elle ressens un certains inconfort, en allant même jusqu'à provoquer du regard les gens dans l'assemblée autour d'elle. Ce caractère assez anodin laisse surtout le petit mage qui l'accompagne sur un ton plus neutre essayant de calmer les ardeurs de son amie qui veux sauter à la gorge de tout ce qui bouge!

L'énervement se fait vite ressentir à son rendez-vous, lorsque la bagarre se déclenche par un coup de bouteille pile en arrière de la tête de la jeune femme, la laissant s'écrouler au sol saignant du crâne. Le jeune mage attrape rapidement ses habits et fonce en direction de Tadakaï où enfin il franchit son hall d'entrée et d'un poumon assez puissant prend la peine de crier.


-AU SECOURS!!!!

Il espérait trouver chaussure à son pied pour l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Jun Koneko
Messages : 25
Kamas : 4471
Date d'inscription : 13/01/2015
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Mini-Event 2 :: Qui êtes vous! [INSCRITS SEULEMENT] Dim 18 Jan - 9:48

Depuis le début de l'année, c'est devenu une habitude pour Jun de donner des cours particulier à certain élève qui voudrait approfondir leur connaissance de l'Astronomie des Mages. Les emploies du temps des élèves étant beaucoup trop chargé, c'est en début de soirée, après le repas qu'elle donne ses cours particulier. Le plus souvent à un élève unique ou parfois même à un professeur souhaitant approfondir ses connaissances de la magie. C'est dans le salon qu'elle se réunie pour profiter de la télévision et y afficher ses cartes des constellations. Ce soir là, le cours c'est prolongé jusqu'à une heure tardive de la nuit sans que Jun ne s'en rendent compte. Une bonne chose en soit, mais qui empiète sur son temps de sommeil.

Jun – "Il reste encore des petites choses à voir, mais tu verras bien vite qu'en astronomie des mages il reste toujours des petites choses à voir. Il faut parler de cela, qui nous fait parler de cela, puis d'autre chose et on en finit plus. Enfin on a bien travaillé ce soir et le repos est aussi important que les études. Il faut que … Qu'est ce qui se passe ?"

Jun déboule dans le hall avec la personne qui l'a accompagné cette nuit. Elle n'est pas capable de reconnaître les personnes qui sont dans le hall et ne pourrait dire si ce sont des élèves de l'école ou non. Le fait qu'il est pu trouver le pensionnat implique que oui, mais l'heure n'est pas aux questions. La jeune fille est blessée.

Jun – "Mais elle saigne ! Va réveiller l'infirmière, je m'occupe d'elle."

Il n'est pas dans ses habitue de donner des ordres, mais une jeune fille est blessé. C'est dans ce contexte si particulier qu'elle vient de donner l'ordre à la personne qui l'accompagner d'aller réveiller l'infirmière. Elle pourrait bien porter le corps jusqu'à l'infirmerie, mais a quoi bon vu que la dite infirmerie et sûrement fermé à cette heure tardive de la nuit. Elle sent le stress et la panique qui monte d'autant plus qu'elle est fatiguée et de fait plus sensible encore à ses émotions. Avant de faire quoique ce soit, elle prend quelques secondes pour souffler et reprendre son sang froid. La dernière chose dont cette jeune fille a besoin c'est d'une professeur en plein stress qui fait des erreurs. Elle se souvient de ses cours de premier secours. En cas de blessure à la tête, il faut empêcher que … Ça remonte si loin, elle a honte de ne pas s'en souvenir. Les vomissements et le sang dans la bouche !

Jun – "Pose la au sol !"

Elle allonge la jeune femme sur le côté, incline sa tête vers le bas et lui entrouvre la bouche pour permettre à l'air de passer librement et au cas où qu'elle ne s'étouffe en cas de saignement. Elle inspecte sa plaie et sa simple vu lui donne mal au cœur. Elle regrette d'avoir était l'une des premières sur les lieux. Elle déteste le sang, presque autant que les blessures. Elle sait ce qu'il faut faire, elle connaît ses leçons, mais ses mains tremblent. Elle n'a pas peur de se tromper, elle a peur de mal faire. La théorie est une chose, la pratique en est une autre. Elle regarde autour d'elle, voir qui est présent.

Jun – "Il faut une compresse ou un linge propre. Le mettre sur la plaie, mais il ne faut pas appuyer … Compresser, il ne faut pas exercer de pression sur la plaie. Juste empêcher le saignement. Dans la cuisine, il doit normalement y avoir des serviettes propres."

(Vous voyez si un élève ou Bambi veut jouer le rôle de celui avec qui Jun étudiait. Il en va de même pour sa dernière phrase qui peut concerner une des personnes arrivaient juste après Jun. Si ça n’intéresse personne, la personne qui étudiait avec Jun était un élève lambda dont on ne parlera plus et sa dernière phrase était juste une pensée à haute voix du coup.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Garion Storm
Masculin
Messages : 148
Kamas : 3884
Date d'inscription : 24/11/2014
Humeur : A ton aviiiis ? :3
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Mini-Event 2 :: Qui êtes vous! [INSCRITS SEULEMENT] Dim 18 Jan - 14:20



 



Mini-Event 2 : Qui êtes-vous ?





Une nuit calme et douce était tombée sur Tadakaï. Alors que pour certains ils était là physiquement, mais en même temps dans les bras de Morphée... En train de faire de beaux rêves, il y avait Garion. Il se refusait à dormir, du moins, son esprit. Assis sur le rebord de son lit, de sa chambre qui était plongée dans l'obscurité, il soupira. Il était habillé, vêtu de son ensemble noir qui n'était autre qu'un pantalon noir, une veste et un T-shirt noir. Garion fixait de son regard noisette ses pieds, la pièce était plongée dans le noir, mais pour l'adolescent il voyait suffisamment. La lune haute  perçait l'obscurité de cette pièce, il baissa son regard vers sa main de métal qui reflétait aisément la lumière argenté de la nuit. Bougeant légèrement ses doigts, il laissa échapper un soupir comme s'il pouvait se débarrasser de cette inquiétude qui le rongeait le coeur. Un mouvement sur son lit attira l'oeil de Garion et il croisa les prunelles de son familier.

" Tu as encore beaucoup de temps, Garion."


La voix de son familier retentissait tel un écho dans son esprit, comme si sa voix provenait de l'obscurité même. Garion baissa le regard à nouveau sur sa main, puis ferma les yeux. Garion ne pouvait pleurer, son corps se refusait toujours à pleurer, pas même une larme n’apparaissait dans le coin de ses yeux. Au fond de lui, il souffrait, mais d'un autre côté il était heureux. Il tissait des liens, des liens qui éclairaient son chemin. Il esquissa un petit sourire en repensant à Yukyio, refermant son poing. Cette femme avait éclairé la vie du jeune homme, elle avait repoussé les tristes brumes de la tristesse de son cœur. Tout n'était pas noir.

Garion tourna la tête vers la lune, la clarté de lumière lui donna l'envie de sortir. Il se leva et mettant ses chaussures, il marchait à pas de velours en direction de la sortie, veillant à ne réveiller personne. Il regardait en particulier du coin de l'oeil la silhouette endormit de Violet, cette hybride renarde avait particulièrement les oreilles fines et il ne voulait pas la réveiller... Enfin il atteignit la porte, qu'il ouvrit avec le plus grand des silence et s'engouffra dans le couloir, son familier à sa suite. Refermant la porte très doucement derrière lui, il observa le vaste couloir, qui en fut bien calme. L'obscurité régnait en maître ici aussi, la clarté de la lune défiait également cette obscurité dans cet endroit aussi. Garion marcha en dehors du bâtiment en soupirant. La sortie fut rapide à trouver et maintenant il pouvait avec un grand sourire sentir le vent frais dans sa chevelure.

Le jeune homme adorait la nuit, cette nuit qui était source de tant d'euphorie. On ne sortait pas souvent la nuit, en particulier au clair de lune et quand on y sort on a l'impression d'en découvrir un tout autre monde. Il est impressionnant de constater à quel point la lune peut éclairer à ce point. Le jeune homme pensa que ce moment allait durer encore longtemps, mais les rumeurs d'une agitation parvint à ses oreilles et ce fut, intrigué, que le jeune homme accourut en direction du bâtiment principal. La lumière était présente, il y avait donc des personnes à l'intérieur... Il s'avança prestement à l'entré et observa la scène avec curiosité.


Le jeune homme observa une blessée, une femme qui tenait la blessée, et un jeune homme. Il écouta la femme en question et se tourna brusquement et courut en direction des cuisines. Il connaissait bien les cuisines, étant donnés que Yukyio travaille dans les cuisines et que c'est la-bas que Garion... A son stock secret d'Ice Tea... Il courait à bonne vitesse dans le couloir et ouvrit brusquement les portes. Il parcourut la vaste cuisine du regard, dont la seule source de lumière venait des fenêtres et trouva ce qu'il cherchait. Il courut en direction du lavabo, se saisit d'un petit bac qu'il posa dans l'évier et ouvrit l'eau. Le jet d'eau commença à remplir le petit bac et Garion se baissa rapidement pour ouvrir une armoire. Il fouilla à l'intérieur et toucha quelques choses de moue.

-- Ah !

Il tira et en sorti une... Perruque. Garion haussa un sourcil, se demandant qui pourrait bien avoir une perruque dans le pensionnat ?! La perruque était d'un rouge assez voyant, il plissa des yeux ayant déjà vue cette perruque quelques part...

-- Nom de d-... Wolo... Qu'est-ce qu'il fiche avec ses perruques dans tout le pensionnat lui ?! S'exclama Garion en crispant sa main sur cette perruque.

Garion jeta la perruque en arrière et fouilla à nouveau avec précipitation dans l'armoire, il tira finalement une serviette, puis des compresse et se redressant il coupa l'eau, se saisit du bac et couru en faisant attention de ne pas tout renverser. Ouvrant la porte avec son pied il se précipita vers le groupe et posa le bac d'eau avec les compresses à côté de la femme à la chevelure blonde, s'appuyant sur ses genoux en soufflant un bon coup, tout en observant la blessée. Elle saignée pas mal... Il pouvait apercevoir sa chevelure d'un rose peu courant imprégnée de cette couleur écarlate.. Garion se demanda si cette fille va s'en sortir...



Code par Garion


════════════════════



SURPRISE !



Merci Yosuke pour ce beau vava :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Mini-Event 2 :: Qui êtes vous! [INSCRITS SEULEMENT] Mer 21 Jan - 9:59


"Mini event 2 : Qui êtes-vous?"




La nuit était le moment préféré d'une journée pour Bambi, pour la simple et bonne raison que c'est à ce moment là qu'elle pouvait faire usage de son artefact et de ses pouvoirs. Certes, il lui arrivait de surprendre un élève faisant la sieste à l'extérieur en pleine journée et donc elle prenait un malin plaisir à explorer son rêve, mais la nuit elle était sûre qu'au moins un de ses colocataires seraient endormis et qu'elle pourrait du coup entrer dans leur tête. Mais pour l'heure, elle attendait que la plupart des personnes aient dormis quelques heures, histoire de les surprendre en pleine phase de rêve.

Quoi de mieux pour passer le temps qu'une petite promenade de santé aux heures les plus sombres et les plus solitaires? Vêtue seulement d'un tee-shirt, d'un short et d'une paire de botte malgré la fraîcheur hivernale, Bambi promenait sa silhouette de cerf à travers la nuit. Le pas léger et silencieux, elle atteignit le bâtiment du Pensionnat et fut surprise d'y voir de la lumière. Peut-être le surveillant? Elle alla discrètement jeter un coup d'oeil, et quelle ne fut pas sa surprise de voir un petit groupe de quatre personnes dont sa colocataire Jun Koneko et une fille à terre qui semblait bien mal en point. Que pouvait-il bien être arrivé à de si jeunes étudiants? Plutôt bien organisé, le petit groupe avait commencé à faire une compresse sur la tête de la jeune fille, mais peut-être le hall n'était-il pas le meilleur endroit pour la soigner. Elle s'avança alors vers le groupe, du haut de son mètre 90 attrapa délicatement la victime et la souleva, puis dis à Jun :

- Continue de lui faire une compresse, on va l'installer plus confortablement dans le salon.

Salon qui était la pièce la plus proche. Elle s'adressa ensuite au jeune homme qui semblait accompagner la rosette et qui devait être mort d'inquiétude.

- On peut savoir comment vous vous appelez tous les deux et ce qu'il vous est arrivé?




Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Kibito Kaichi

Masculin
Messages : 98
Kamas : 4074
Date d'inscription : 14/01/2015
Humeur : Indifférent
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Mini-Event 2 :: Qui êtes vous! [INSCRITS SEULEMENT] Mer 21 Jan - 11:18

Il était sur le toit du pensionnat en train de regardé les étoiles, ou plutôt il essayait... Là où il était, les nuages lui bouchaient la vue. La neige n'était pas vraiment un problème, il avait prit son gros manteau bleu et un bonnet d'un bleu plus foncé de même qu'une écharpe rouge, il n'avait froid qu'aux mains à cause des gants de cuire qui ne protégeaient pas beaucoup du froid. Autrement le froid ne le dérangeait vraiment pas, au contraire il trouvait que cela le maintenait éveillé... Il réfléchissait aux récents événements, en effet cela ne faisait pas longtemps qu'il était sorti de l'infirmerie depuis son violent combat contre Garion plus celui contre Yukyio et cherchait des endroits relativement isolés dans le pensionnat pour s’entraîner sans avoir personne autour mais n'avait pas vu grand chose de bien intéressant. Il voulait faire cela pour protéger les autres mais aussi pour se protéger de lui-même, il avait faillit mourir d'une crise cardiaque et n'était pas vraiment enclin à recommencer l'expérience... Il avait d'ailleurs toujours quelques pansements sur le visage : un sur la joue gauche, un autre sur son arcade gauche que Yukyio avait très amoché, un sur sa tempe droite et un autre sur sa joue droite mais qui touchait pratiquement ses lèvres, il avait également d'autres bandages sur le corps à cause des brûlures et des hématomes. Cela s'accompagnait évidemment de plusieurs douleurs passagères, surtout au niveau de l'arcade... Bref, il n'était pas encore tout à fait en état de se battre.

Il restait seul sur ce toit car il aimait ce silence, c'était si... relaxant. Byxie, elle s'était réfugiée au chaud dans le manteau de Kibito, il sentait qu'elle tremblait, à un moment, elle sortit la tête du manteau :

"Glaglagla... Eh ! Le rêveur ! J'te signale que j'ai le sang froid moi..."

Il fit un petit sourire à son familier :

"Héhéhé ! Ok on rentre..."

Il était sur le point de détourner le regard quand il aperçut quelqu'un courir vers l'entrée, la personne semblait transporter quelque chose ou quelqu'un et semblait paniquer vu le bruit de sa respiration, car la nuit était suffisamment silencieuse pour qu'il puisse entendre cela à si grande distance, de plus la personne respirait assez bruyamment. Il entra dans le hall et Kibito crut entendre un appel à l'aide mais n'était pas sûr, il n'avait pas une ouïe assez fine pour entendre quelqu'un hurler alors qu'ils étaient séparés de plusieurs couches de béton...

"Tu croies qu'on devrait y aller ?"

"Allons-y. Ça pourrait être grave..."

Gardant un visage impassible, il prit son temps pour se diriger vers la sortie du toit et pour descendre les escaliers, en effet il avait les semelles recouvertes de neige fondue et n'avait pas envie de glisser dans les escaliers en se dépêchant pour un problème qui n'en était peut-être pas un. Il se permit d'accélérer le pas dans les couloirs de chaque étage mais restait prudent lorsqu'il arrivait aux escaliers.
Il arriva dans le couloir du rez-de-chaussée et vit six personnes, il connaissait deux d'entre elles, il s'agissait de Garion et de mademoiselle Koneko. Les autres en revanche étaient des inconnus, probablement un autre élève de l'établissement à en juger par l'uniforme, il s'agissait en fait de l'élève qui accompagnait Koneko, une hybride qui ressemblait à un cerf et qui portait une jeune fille aux cheveux roses qui semblait blessée et un autre garçon assez petit, peut-être pas plus d'un mètre cinquante.
Kibito avança jusqu'au groupe la main droite dans la poche, la tête de son cobra hors du manteau, il resta cependant à bonne distance car il n'était pour l'instant pas concerné par les événements qui se déroulaient devant lui :

"Eh ! Qu'est ce qu'il se passe ici ?"

Il avait posé cette question sur un ton très sérieux et avait froncé les sourcils pour afficher sa méfiance et appuyer son sérieux, cela changeait de son expression neutre habituelle.

════════════════════