Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Légendaire maladresse ou coup du karma ? (PV : Sythiss Kyary)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Légendaire maladresse ou coup du karma ? (PV : Sythiss Kyary) Lun 22 Juil - 14:44


Légendaire maladresse ou coup du karma ?




Le soir précède, Junye s’était quelque peu attardée au réfectoire. En fait, elle s’était inconsciemment  dit que personne ne viendrait manger avec elle le soir précèdent, et qu’il lui suffirait d’enfiler son plateau en deux deux. Après ce délicieux repas, elle était si fatiguée qu’elle ne put faire plus connaissance avec ses chères camarades de chambre.  Enfin bref, cessons de nous attarder sur la soirée de la demoiselle, et parlons plutôt de son réveil… ô combien difficile. Dire que Junye était quelqu’un d’équilibrés serait un gros mensonge. Tout d’abord, elle mange énormément pour son âge, et puis aussi, elle pourrait passer des journées entières à dormir, sans que cela ne devienne gênant. Bien que la nuit il avait fait extrêmement chaud, l’air était moite, il n’y avait rien de plus désagréable pour passé une bonne nuit, et pourtant, Junye avait dormis comme un bébé. Elle dormait si fort qu’une de ses camarades de chambre du la réveiller. Qui était ce ? Elle avait les yeux et l’esprit tellement embrumé qu’elle n’en avait aucun souvenir. Doucement, et péniblement, la blondinette quittait avec regret les bras de Morphée, pour ce réveillé une fois de plus sur terre. Elle avait beau avoir l’habitude de se lever aux aurores, le matin était toujours une période difficile pour la demoiselle. Il ne lui fallait cependant pas plus d’une heure pour redevenir la Junye que tout le monde connaissait : énergique, souriante et surtout très bavarde.

Se rendant compte de l’heure tardive qu’il était –tout les occupant de la chambre était déjà partis- Junye se rendit a grande foulée au self, avec son uniforme mal ajusté, des épis dans les cheveux, et une des deux chaussette plus courte que la première.  Elle pris a peine le temps de manger 5 viennoiserie qu’il fallait déjà qu’elle se rende en cours. Sur le chemin de la sortie, elle attrapa juste un bento, qui lui servirait de repas de midi. Elle sera bien revenue dans ce palais de nourriture qui lui faisait tant envie, mais avec seulement une heure de pause le midi, elle ne pouvait se le permettre.

Junye n’eu pas grand mal a trouver sa salle de classe, l’excitation était telle, elle s’en serait voulut d’arriver en retard. En classe, il semblait que certain groupe ce soit déjà formé, et personne ne remarqua que la blondinette était arrivé, pas un tournèrent la tête. Légèrement vexé, Junye s’avança vers le tableau, ou était noté le plan de classe. Sa table était située tout au fond, à coter de la fenêtre. A cette place ci, elle n’avait que deux voisin : un devant elle, et un autre a coter. Ce n’était pas la meilleure place pour ce faire de nouveaux amis. Visiblement, le karma était contre elle. Prise de dépit, Junye se résigna à s’asseoir à la place donnée.  Elle balaya la salle du regard, avec que ce dernier ne se pose sur sa voisine de droite. Une demoiselle, a peu près la même carrure qu’elle, avec une longue chevelure blanche.  Décidément, on trouvait certainement dans cette école les coiffures les plus excentriques du japon.  Peut être était ce sa couleur naturelle, mais Junye n’avait jamais vu un blanc aussi pur et en doutais.

Junye rapprocha légèrement sa chaise et se tourna vers la demoiselle. Elle pencha son buste vers l’avant, de façon à ne pas avoir a crié pour lui parler.

« Hum, salut je suis… »

Junye n’eut pas le temps de finir sa phrase que le professeur du premier cours entra en classe. Il invita les élevé a sortir leur matériel. La blondinette était déçue, sa voisine n’avait même pas tourné la tête. Peut être ne l’avait elle pas entendu ? Junye lui jeta un dernier regard avant d’exécuter l’ordre du professeur.  Il y eu plusieurs autres tentatives eu lieu, a chaque entre cours, toutes plus désastreuse les unes que les autres. Notre protagoniste se résigna finalement a attendre la pause de midi.  Quand celle ci fut venue, ni une ni deux, Junye colla sa table a celle de sa voisine. Après tout, cela était autorisé en dehors des heures de cours !

« Salut, je suis Junye Mugen, votre voisine de gauche. Et vous comment vous appelez vous ? »

Junye lui adressa un grand sourire, tout en se baissant pour attraper le bento mis tantôt dans son sac.  Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle remarqua que ce dernier était mal fermé, et que de l’omelette avait coulé sur son livre de mathématiques, tout neuf ! Était ce le fruit de son éternelle maladresse ou bien encore un fois le coup du karma ?
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Légendaire maladresse ou coup du karma ? (PV : Sythiss Kyary) Lun 22 Juil - 15:52

Sythiss Kyari avais encore une fois passé la nuit dehors... Elle passait son temps a s’amuser avec Retyli mais ne faisait pas attention à l'heure, c'est quand elle étais retournée dans sa chambre dans un silence avec un grand "s", qu'elle pris conscience de l'heure... Et oui, encore une nuit dehors pour aller se coucher a quatre heure du matin... elle décida donc de ne pas s'endormir, de peur de ne pas pouvoir se réveiller pour les premières heures de cours, elle sortie alors sa DS pour écouter la musique qu'elle avait au préalable enregistrée dessus, pour passer les trois heures d'attente.Ce n'est que lorsque son réveille sonnât qu'elle enleva ses écouteur, sortie de son lit, fatigué mais énergique. Elle se dirigea donc vers le self pour y manger, mais la faim de venait pas, elle se dirigea donc vers sa sale de classe, étonnamment, elle étais la première arrivée...

Elle qui pensait arriver en dernière eu une grande surprise en ne voyant personne dans la sale, elle se dirigea donc vers la feuille sur la quelle sa table lui était donnée, elle était la deuxième table du fond coté fenêtre. Elle se posa donc, son sac sur la table et, ne voyant toujours personne, sortie ses écouteur sans fil puis laissa son MP4 dans son sac, une fois la play liste envoyée. Elle fixait ça table, le volume au maximum pour s'isoler, elle ne remarqua donc pas que toute sa classe rentrait petite a petit, formant déjà des groupes selon leur emplacement de table, ce n'est que lorsque le prof rentra dans la sale qu'elle baissa le volume de ses écouteur, mais en laissait toujours un sur une de ses oreille.

Et les heures s’enchaînaient de façon répétitive, toujours la musque dans son oreille gauche, le son plutôt bas pour pas se faire repérer et entendre se que le prof racontait. Arrivée à la pause de midi, elle enleva son autre écouteur après avoir coupée la musique, puis les rangeât dans une petite poche, qu'elle posa dans son sac. Après ça, elle se tournait vers les fenêtre puis vit une jeune fille, blonde, avec a peut près sa taille et sa carrure, qui se penchait vers elle, la saluant. Un peu surprise, Sythiss recula un tantinet, avant de répliquer :

"Heu, salut !" En souriant "Moi c'est Sythiss Kiary"

Puis Elle remarqua l'état de son livre de math, trempé et presque détruit par ce liquide étrange. Sythiss le demanda alors d'attendre un peu, elle se mit à fouiller dans son sac et sortie son livre de math, elle lui tend alors en lui souriant toujours et en expliquant :

"Tient, prends le, de toute façon moi et les maths, ça fait deux. Je comptais pas l'utiliser de toute façon. Tu peux me passer le tient pour que je l'arrange et te le répare si tu veux" Toujours en souriant et en fermant les yeux dut au sourire.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Légendaire maladresse ou coup du karma ? (PV : Sythiss Kyary) Lun 22 Juil - 16:21





Junye attrapa le spécimen et la sortie doucement du sac. On pouvais clairement distinguer le liquide jaune et gluant couler, ce qui donna un forte impression de dégout a la demoiselle. Elle qui n’était, a la base, que très peu fan d’œuf, la fit reculé encore plus.  Quelques pages s’étaient collés entre elle, et l’encre avait disparut par endroit. Son livre était définitivement inutilisable, et Junye du se résigner, il était irrécupérable. Elle posa le manuel sur un coin de sa table, alors qu'il était encore dégoulinant. Elle n'osa pas le jeté, on ne sait jamais ce qui peut arrivé ! Ce genre de mésaventure, ça ne lui arrivait qu’a elle, surtout les premiers jours ! Puis vint le tour de la boite, qui elle non plus n’était pas en très bonne état. Le coin gauche inferieur était complètement explosé, et c’était certainement par cette brèche que l’œuf avait dû coulé. Légèrement anxieuse, elle ouvrit lentement sa boite. Les deux œufs durs avaient explosé, des coquilles d’œuf jonchaient le riz qui pourtant semblait si délicieux.

Elle poussa avec ses baguettes le riz, tout en faisait la moue, puis elle se tourna de nouveau vers sa camarade, avec un petit sourire gêné. Son expression changeât lorsqu’elle remarqua que Kyari-san –elle avait entendu son nom pendant qu’elle se débattait avec son bento- lui tendait son manuel.  Tout d’abord étonner, puis ravie, elle accepta le présent sans rechigner. Après tout, elle n’avait pas d’autre solution avant de trouver le temps de racheter un livre, et Kyari-chan lui proposait si gentiment.

Junye se jeta dans les bras de sa voisine, elle était tellement émue aussi ! Trop émotive ? Si peu, si peu !

« Je croit qu’il n’y a plus rien à faire pour mon manuel, regarde l’état des pages ! Mais je vais essayé d’en racheté un au plus vite, je m’en voudrais que tu rate les cours de math pour cette maladresse de ma part ! »

Lorsque Junye disait quelque chose, elle tenait toujours ses paroles.  Elle avança sa main vers Kyari-chan, le petit doigt tendu. Chez elle, c’est comme ça qu’on faisait des promesses, en se serrant les petits doigts ! Peut être que dans cette région du japon on ne faisait pas comme ça, mais ce n’était même pas passé dans son esprit.

Oh, mais c’est vrai ! C’était la pause midi et si Junye ne reprenais pas des forces, c’est certain qu’elle ne tiendrait pas l’après midi. Junye pris les baguettes récupérer plus tôt au self et les sépara. Ce petit « crack » que faisait le bois lorsque l’on séparait les baguettes … Junye adorait ce bruit ! Tant bien que mal, Junye tenta de séparé les coquille d’œuf du riz, mais a la première bouché, elle déclara forfait. Il ne lui restait donc que les pois et quelques crudités.

Intrigué, elle se tourna de nouveau vers sa « nouvelle amie » qui n’avait pas sortit de Bento.

« Tu ne mange pas ? »

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Légendaire maladresse ou coup du karma ? (PV : Sythiss Kyary) Lun 22 Juil - 17:00

Sythiss, toujours souriante au moment où elle lui pris son livre, fut surprise la voir se jeter dans ses bras en la remerciant, rajoutant que ça lui faisait plaisir, mais ne la rejette pas, pensant que c'était de coutume chez elle de se jeter sur les gens sans prévenir pour leur faire un câlin. C'est au moment où elle lui tendis son petit doigt qu'un sentiment de joie s'empara de Sythiss. Elle sourit encore plus et lui pris son petit doigt avec un grand sourire de joie, avant de rajouter :

"Tu ne seras peut être pas obligé d'en racheter un !"

C'est après, lorsqu'elle vit Junye sortir son repas et lui demander si elle mangeais, qu'elle vit l'état de sa nourriture. Un peut désolé pour elle, elle fouillait encore dans son sac pour finalement lui tendre de nouveau une chose, mais cette fois-ci, il s'agissait d'une boite en carton, plutôt plate et de couleur brunâtre, dans la quelle s'y trouvais des petits éclaires qu'elle avait achetée la veille encore tout frais, tout en rétorquant qu'elle mangeais peu voir pas du tout le midi, bien qu'elle n'a rien avalée le matin. Elle pris alors une de ces petites friandises sucrées puis posa la boite sur le coin de la table de sa voisine :

"Sert toi, j'ai pas si faim. C'est pas  grand chose mais tu peux en prendre."

Elle profita en suite de ce moment d’inattention de la part de la jeune fille, pour s'emparer du livre et le cacher dans son sac, tout en mordant dans son éclaires goût café. Une fois le livre rangé, elle continua de fixer la jeune fille, qui n'avait pas l'aire décider de prendre un de ces gâteaux. En se levant, alors qu'il ne restait plus très longtemps à la pause, elle se pencha à la fenêtre, et se mit a crier le nom de son familier :

"Retyli ? Viens, viens voir maman !"

En tendant son bras à l’extérieur, le reste de sa nourriture au bout de sa main. Après quelque secondes, une ombre blanche passa a toute allure devant la fenêtre, frollant la main de la jeune fille, embarquant le morceau d'éclaire avec elle. Sythiss se mit alors à sourire puis se tapa les mains pour faire tomber les miettes avant de se retourner pour se diriger sur sa chaise et se rasseoir à coté de la blondinette, qui deviendra peut-être son amie, avant de lui demander, le visage toujours un peu souriant :

"Tu comptes les finir? Garde la paquet si tu veux" en s'accoudant à la table et en posant la tête sur sa main. Fixant toujours la jeune Junye des ces yeux rouges.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Légendaire maladresse ou coup du karma ? (PV : Sythiss Kyary) Mar 6 Aoû - 16:55


Junye fut un peu, même complètement étonnée, lorsque Sythiss lui annonça qu’elle ne mangeait pas le midi. La blondinette ne comprenais pas vraiment cette attitude, d’autant plus que Sythiss n’était vraiment pas grande. Elle non plus d’ailleurs, mais la comparaison ne lui chatouilla même pas l’esprit. Aussi, elle était étonnée par ce que sa nouvelle amie avait dit plus tôt : son livre était tellement en mauvaise état qu’il serait probablement impossible de l’utilisé a l’avenir. Après cette annonce, Junye eut comme des petites étoiles dans les yeux. Elle qui avait prévu d’utilisé l’argent de son gouter pour le racheter ! Se retournement de situation ne pouvait que lui faire plaisir.

Sa voisine se baissait dans le but de chercher quelque chose au fond de son sac. Junye, elle, suivait tout ses geste, silencieusement, en hochant la tête de bas en haut, un peu bêtement à vrai dire. Voyant l’adorable petite boite sur la table, contenant des petit éclair rangé par couleur, Junye n’attendit ni une ni deux avant de se jeter dessus. Cette fois ci, elle ne dit ni « s’il te plait » ni « merci », mais après tout, il s’agissait d’adorables éclair qui lui donnait l’eau a la bouche.

Ah ! Trop vite. Elle en avala un d’une bouché : pas de chance, il était gout café, beaucoup trop amer pour notre blondinette. Elle mimât d’abord l’action de s’étouffer, les deux main autour du cou, puis, se rapprochant de la poubelle en titubant, elle ne put s’empêcher de recracher la friandise. Ce n’était, certes, pas très classe pour une lady, mais elle ne supportait réellement pas les gouts amer. Elle revint a sa table le visage encore rouge.

« Ha désolée, le café… le café, ça passe vraiment très mal dans mon système immunitaire ! »

Elle disait cela, mais elle ne savait pas vraiment a quoi cela faisait référence. Cela n’avait, bien sur, rien a voir avec son système immunitaire, mais plutôt avec ses papilles gustatives. Encore une fois, elle avait préféré faire le pitre en cour de science !  

Puis Sythiss se leva. Toujours avec son air un peu étonné, Junye la suivit du regard. Une ombre blanche, répondant a l’appelle de « Retyli » approcha a grande allure la fenêtre tel une éclair. L’ombre repartie de la même façon qu’elle était venue. Intrigué, la blondinette quitta brusquement sa chaise, qui frappa le sol. Arriver a la fenêtre, il n’y avait plus aucune trace de ce qui était venue piqueter le bout d’éclaire. Junye se jeta sur Sythiss.

« Woh, t’a vu ça, qu’est ce que c’était a ton avis ? Hein ? »

Toujours sous le choc, Jun regagna sa place toujours en fixant Sythiss. Elle détourna rapidement le regard lorsqu’elle vit qu’elle faisait de même.  Et pour ce qui était des éclair, elle hocha longuement la tête, les mangé, d’accord, mais seulement ceux au caramel et au chocolat !

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Légendaire maladresse ou coup du karma ? (PV : Sythiss Kyary) Mer 7 Aoû - 23:45

Sythiss souriait, en se moquant un peu - pas bien Sythiss - de Junye qui ne savais pas qu'il s’agissait de son familier. Elle lui explique alors que c'était sa dragonnette blanche, nommée Retyli. Elle avait pour habitude de sortir à chaque occasion avec elle, mais avec les cours qui reprenait, elle ne pouvait donc plus... Elle pris ensuite la boite de petits éclaires, et sortis tous ce qui étaient goût café, les posant sur sa table avant de redonner les autres à Junyes, qui se jetait sur ces derniers.

Alors que l'après midi allait débuter, Sythiss repris le livre (mort) de Junye, et prépara son oeuvre. Elle épongera chaque page avec un mouchoir pour enlever la graisse et le liquide, tournera les pages une à une. Mais, continuant en même temps de parler avec Junye, elle avait préparer sa table pour remettre à neuf un livre, qui ne semblait pas pouvoir être sauvé... Une fois tous parés, elle Se tourna vers Junye et lui demande alors,

"Mais, au faite, c'est quoi ton pouvoir?"

C'est toute souriante qu'elle demanda ça, à sa nouvelle amie, avant de ranger les éclaires au café restant qu'elle n'avait pas pu, ou voulut, manger. Elle les avait mis dans un mouchoir, afin qu'ils ne salissent pas ses affaires et son sac ! (elle est pas bête non plus >.<) Elle répliqua, sans même attendre la réponse  de Junye,

"Ma magie me permet d'en annuler une, et de me l'approprier" En continuant de ranger ses affaires par ordre d'utilisation.

Une fois ça réplique terminée, la porte entrouverte, laissa rentrer un premier prof, celui de math. Commença alors pour sa classe, deux heures de matière à la fois, facile à comprendre pour elle, et pratiquement ennuyante, car Sythiss n'avait aucune difficulté dans les contrôles de math, bien qu'elle ne prenait que très rarement les cours, et ne révisait pas... Les seul spécialité qu'elle aborde dans ce cours, c'est le codage, elle adores coder ses cours et ses messages, au grand malheurs, souvent, des prof, qui lui mettent alors des 0 alors que les réponses "codées" sont souvent bonnes...

Sythiss commence alors son oeuvre sur le livre de son amie, alors que le cours avait commencer et que pratiquement toute la classe, n'écoutait pas forcément mais prenait le cours, ou écoutait pour faire semblant, bien que certain travaillaient. Elle commença donc par éponger, comme prévu, chaque page, l'une après l'autre, mais en même temps, elle reposa la même question à sa voisine (Quel est ta magie?) alors que le cours avait déjà bien commencé...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Légendaire maladresse ou coup du karma ? (PV : Sythiss Kyary) Dim 15 Sep - 20:52


Junye se retourna rapidement, les sourcils froncés, vers Sythiss. De quel droit osait-elle rire de ses actes ? Junye n’avait jamais vu une telle chose, pourquoi ne pas être étonné ? La blonde se pencha un peu plus au bord de la fenêtre, dans le but d’apercevoir de nouveau l’oiseau blanc. Allait-il seulement repasser ? Visiblement non. Junye souffla, déçue. Elle aurait aimer voire ce bel oiseau de plus près. Son attention fut vite capté par tout autre chose : la petite boite rose, dans laquelle il restait trois éclaires, dont deux au chocolat –le troisième était a la vanille. Elle se jeta sur le contenant, et le fourra dans son sac. C’était ce genre d’acte qui faisait que ses livre était abimés, poisseux, cornés, mais Junye n’y prêtait gère attention. S’il était salit, ce n’était certainement pas de sa faute, ce n’était jamais de sa faute. Un comportement puéril, me direz vous. Après tout, on ne change pas les gens, et c’est ainsi que Junye était.

A l’annonce de la sonnerie, qui était synonyme de reprise des cours, Junye s’installa sur sa chaise. « Demain, j’amène un coussin ! » s’était-elle intimement juré. Son postérieur supportait mal les chaises de l’établissement Tadakai, visiblement. La blonde se tourna vers sa voisine. Comment pouvait elle ne pas souffrir sur ses chaises de torture ? Ces étranges pensées furent coupé par la personne concernée, Sythiss.

Quel était son pouvoir ? Alors que Junye s’apprêtait à répondre, le torse bombé, l’air fier, Sythiss lui coupa la parole, pour répondre à sa propre question. La demoiselle croisa les bras. De quel droit pouvait elle la coupé ? A vrai dire, Junye supportait mal le fait que Sythiss, dans ses mimique ou sa façon de faire, lui ressemblais tant. Elle n’en était tout de même pas au point de s’en faire une ennemie. Non, vraiment, non merci.

« Oh, tu annule une magie, c’est bien, c’est bien, mais c’est un peu banale comme pouvoir, moi par contre … »

Junye s’arrêta, remarquant le regard appuyé du prof sur elle. Elle ne l’avait pas vu rentré, et la surprise ne fut que plus grande.  Junye devint rouge écarlate, toute la classe était tournée vers elle. Certes, elle voulait être remarqué de tous, mais pas de cette façon là. Elle baissa la tête gênée, et se dirigea vers la porte, suivant la direction qu’indiquait le doigt du professeur. Qu’allait elle dire a ses parents, qui avaient placé tant d’espoir en elle ? Elle avait déjà été plusieurs fois punie, mais jamais dès le premier jour. Et puis, après tout ce n’était pas de sa faute. Non, pas de sa faute. Elle baissa la tête, de nouveau vexé. D’un autre côté, ça n’avait pas non plus été intentionnelle de la part de Sythiss, était-ce donc légitime de lui en vouloir ? Allez savoir.

Dix minutes passèrent, et sur les ordres de l’enseignant, Junye retourna à sa place, snobant tout simplement la demoiselle à la chevelure argentée. Toute l’après midi se passa calmement, sans même qu’elle jette un regard a sa voisine. C’était officiel, elle lui faisait la tête. Son comportement enfantin avait pris le dessus sur le désir de se faire de nouveau amis.  Elle «était, cependant, anxieuse vis a vis de la confrontation qui aurait certainement lieu, une fois les cours terminés.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Légendaire maladresse ou coup du karma ? (PV : Sythiss Kyary)

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Légendaire maladresse ou coup du karma ? (PV : Sythiss Kyary)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» Coup d’État en Haïti « revisité
» Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-