Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Confidence pour confidence [PV Hisae Himeka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Confidence pour confidence [PV Hisae Himeka] Lun 5 Jan - 17:59

Sans être un ermite agoraphobe, je n'ai jamais était grand fan de la foule. C'est plus le brouhaha ambiant qui me dérange que le fait d'être avec des gens. Du coup j'ai prit l'habitude de m'isoler à l'heure du repas. En temps normal sur le toit, mais pendant la période hivernale dans la véranda. C'est un endroit agréable o il fait chaud et … En faite c'est surtout parce que j'y ai rencontré une fille. Ne vous imaginez pas que je parle d'une histoire d'amour quelconque comme on en voit souvent dans les animes japonais. Rien de tout cela, je ne sais même pas si elle et moi on peut se considérer comme des amis ou de simple partenaire de repas. On c'est rencontré par hasard dans la véranda et on a commencé à parler tous les deux. Rien de plus, rien de moins. C'est quand même bizarre qu'elle ne soit pas encore là. Mon téléphone sonne.

"Oui ? Oh maman. Il y a un soucie ? Je comprend que tu veuilles juste me parler, mais tu peux m'appeler le soir ce serait plus simple. Peut être que je suis avec des amis là. Non je ne dis pas que je suis avec des amis, mais que ce serait possible. Une fille ? Quelle fille ? Mais non je ne suis pas avec une fille tu peux arrêter de te faire des films. Je mange bien ne t'en fait pas, c'est moi qui me prépare mes repas. Je vais pas commencer à te faire … Oui je sais …. Oui …. Non mais …. Sérieux je vais éteindre mon téléphone à la pause déjeuner si c'est pour que tu me tiennes la bride comme cela. Mais oui je t'aime tu le sais, je te laisse."

Je raccroches. Le pire avec l'amour, c'est qu'on ne peut pas reprocher aux gens de nous aimer, mais parfois c'est lourd. Hisae n'est toujours pas là, peut être qu'elle ne viendra pas aujourd'hui. Je commence à manger, lentement. La nourriture à une saveur particulière, un goût amère. Je crois que je me suis habitué à mangé avec quelqu'un, ça me fait bizarre d'être seul. Il paraît que le saké n'a pas le même goût qu'on le boit seul ou avec un ami. Peut être qu'il en va de même avec la nourriture. Peut être qu'on est ami en faite. Des amis de repas, c'est plutôt bizarre dis ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Hisae Himeka
Messages : 194
Kamas : 5223
Date d'inscription : 20/09/2013
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Confidence pour confidence [PV Hisae Himeka] Mar 6 Jan - 12:22


Ce qu'elle détestair le plus c'était le monde...Trop de monde lui donner envie de crier comme une folle et insulter le premier qui lui parlerait. Allongée sur son lit, la belle devait réfléchir à quelque chose, mais en le sachant, elle venait de l'oublier en un instant. Cela lui arrivait souvent quand plein de sentiment contradictoire s'amplifié dans son coeur, comme un champ de foire. Main derrière la tête, la belle se demandait ce qu'elle allait devenir, si elle allait continuer ses études ici ou partir à l'étranger....Tant de question qui se bousculer dans sa tête sur sa vie amoureuse qui devenait un fiasco et ses douleurs qui n'arrêtait pas de lui marteler le crâne sans relâche. D'ailleurs, ayant sécher les cours tout le matin, maintenant c'était la pause repas et fallait se lever pour aller à la vérandas. Ah oui, en effet depuis pas mal de temps Hisae mangeait la bas pour ne plus subir les moqueries, les humiliations et les balances de bouffe sur sa personne. Parfois, en passant comme si de rien n'était, elle sentait les regards et les insultent la fusiller de toute part tel une cible qui fallait viser à chaque fois. Mal-être et fragilité, cette diablesse avait du se forger une carapace en acier pour ne plus laisser les douleurs lui griffer le coeur et les pleures abîmer sa tendresse. Devenant la diablesse du pensionnat, sa cruauté avait gagner en grade lorsque certaines personnes avaient réussi à jouer avec son coeur fragile une fois libérer de toute haine. Elle avait réussi à récolter les douleurs et les pleures que la belle rouge avait essayée d'oublier. Se refermant sur elle même, il ne restait plus que de la rancoeur et des blessures qu'elle devait maintenant faire payer aux autres. Mais pour le moment, la jeune Himeka se devait de se lever et d'aller dans la véranda où l’attendait un garçon...Vous allez sans doute lui dire des méchancetés comme d'habitude, mais ce n'est pas ce que vous pensez, ce garçon se prénommait Kaoru et c'était son compagnon de midi, celui avec qui elle mangeait. D'ailleurs, on peut dire que la belle avait réussi à trouver un jeune homme qui avait réussi a se faire accepter par elle. Eh oui, il peut arriver que parfois, certaines personnes d'un groupe détester arrive à traverser les mailles du filet. Enfin bref, s'habillant avec les derniers coup de crayons des styliste qui étaient inspirées, la belle mage portait une robe rouge et noire sublime et un petit gilet en dentelle noire. Pour ne pas faire comme les filles qu'elle détestait temps, elle laissait sa chevelure enflammée en cascade dans son dos et se maquillait que légèrement les yeux, nulle besoin de plus. Une fois prête, la belle posait sa main contre la surface miroir et poussait un petit soupir en se voyant dedans...Elle était plutôt jolie et puis si un jour sa relation ne tenait plus, elle avait plus de chance de trouver quelqu'un d'autre. Haussant les épaules, la belle prit son sac et se mit en route vers la vérandas. Dans les couloirs, la jeune femme pouvait voir l'arbre cerisier en train de faire tomber ses pétales, lui faisant rappeler son premier et véritable amour....Kohl. Ce petit blond avait réussi à transpercer le coeur de la rebelle aussi rapidement qu'il avait disparu de sa vie, après son accident tragique. Se retrouvant de nouveau seule et avec des sentiments maintenant détruit, la belle ne voulait plus tentée de connaître de nouveau ce sentiment...Cependant, elle avait rencontrée un jeune homme qui avait réussi à rallumer la flemme, même si tout les jours n'était pas facile.

Marchant alors tranquillement vers la véranda, la belle avait bien remarquée son retard, mais en aucun cas elle allait s'excuser...cela ne lui ressemblait absolument pas. Souriant alors, la belle poussait la petite porte en verre et entrait dans ce lieu qui avait le dons de la détendre d'un coup. Commençant alors a marcher vers le jeune homme assis à la même table que d'habitude, la belle rouge se raclait la gorge en regardant ailleurs et s'assis à sa place. Sortant de son sac de quoi se nourrir, la jeune Himeka se mit à manger tranquillement en regardant son plat, puis au moment d'entamer la conversation, un appel la coupait en pleine élan.

- Bonjour ! Qui êtes vous ? D'où vous vous permettez de m'insulter ! Je ne crois pas être ce que vous dites mais par contre vous êtes bien un emmerdeur ! Ouais c'est sa va te faire foutre et si tu rappel, je te jure que même ta mère ne te reconnaîtra plus !

Raccrochant le téléphone vraiment énervée, la belle rubis soupirait avant de ranger son téléphone dans sa poche de veste et reprendre sa nourriture. Bon ok...cela avait pourri l'ambiance, mais que pouvait-elle bien y faire après tout, la pauvre était tout le temps insultée même avec son téléphone et quand on lui disait pas que c'était une honte dans le mannequinat, ils cherchaient à la rendre méchante pour la faire détester de tous. Soupirant de nouveau, la belle rubis finit son repas tranquillement sans osée parler
PS: Désolé de la qualité, mais étant sur tel, je fais de mon mieux ><

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Confidence pour confidence [PV Hisae Himeka] Mer 7 Jan - 3:29

"Si tu continu a te faire violence de la sorte tu vas finir au mieux émo, au pire catholique extrémiste. Dans un cas comme dans l'autre, ce n'est pas beau à voir. Même si réciter la bible en se fouettant avec un martinet cloutée est une belle performance. Tu le sais que le monde te déteste et que tu es l'ennemi publique numéro un alors pourquoi tu continue de répondre au téléphone et d'en être surpris. D'ailleurs pourquoi tu as un téléphone portable d’ailleurs, ça ne sert qu'a être suivit par nos parents. Fais voir ça."

Avant qu'elle n'ait eu le temps de ranger son téléphone, je m'en saisie et me rassoit. C'est bien connu, le plus gros défaut des filles c'est leur curiosité. C'est principalement ce qui la pousse à répondre à son téléphone même s'il ne sait sans doute pas qui est à l'autre bout du fil. Au vu de sa côte de popularité soit j'éteins personnellement son téléphone soit on va se retrouver dérangé toute les deux minutes. Bien plus décidé à m'amuser que de m'inquiétais pour la demoiselle, je glisses le téléphone portable entre mes deux mains. Je les rouvre en disant magie et le téléphone n'est plus dans mes mains. C'est nul, mais ça fait rire les enfants ou les inquiètes un petit peu. Le plus drôle c'est qu'il n'y a rien de magique dans tout cela, je les simplement fait glisser dans ma manche. Ce qui me permet de le faire revenir tout aussi vite. J'aurais pu utiliser de mon pouvoir pour le téléporter, mais ça n'aurait pas eu la même saveur. La vraie blague c'est de faire croire que je fais de la magie alors que c'est de la manipulation. Je repose son téléphone sur la table.

"Quand on est une fille aussi élégante que toi c'est une faute de goût que de manger des ramens. Regarde moi, comme on dit en Italie "pâtes à la carbonara" ou en France je ne sais plus, mais on s'en fout c'est pareil. Quoique non, les français ne savent pas faire de vraie "pâtes à la carbonara", ils la font avec de la crème alors que ça ne se fait qu'avec des œufs. Moi c'est ma mère qui m'a appris à les faire, quand j'étais plus jeune on est partie une semaine à Rome en vacance. J'y ai goûté, j'ai trouvé ça super bon et ma mère a appris la recette puis me la transmise."

Tout en parlant je continue de manger.

"Je suis noir, grand et je n'aime pas la bouffe japonaise. Si je n'avais pas était un mage, je suis sûr que ma mère aurait déjà quitté le pays. Mais tu sais comment sont les mères, à toujours vouloir le meilleur pour leur enfant. T'imagine parfois ce que serait ta vie sans pouvoir ? Peut être que je serais aux états-unis en train de refaire le monde à la sauce américaine avec une blonde pas plus intelligente qu'un bulot. Ou alors je serais déjà une star de la chanson et toute les filles se jetteraient à mes pieds en criant langoureusement mon nom, toute désireuse de pouvoir caresser cette peau d'ébène et se corps ravissant. Et a dix huis ans j'aurais été mannequin pour Calvin Klein, tout le monde m'aurait vue en caleçon moulant et aurait été jaloux de mon jolie cul de black."

Je rigole seul en m'imaginant glamour, en caleçon, sur une photo.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Hisae Himeka
Messages : 194
Kamas : 5223
Date d'inscription : 20/09/2013
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 5ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Confidence pour confidence [PV Hisae Himeka] Sam 10 Jan - 2:43

Qu'est ce qui avaient tous a venir la faire chier, elle demandait juste de la tranquilité et qu'on la laisse enfin tranquille. Soupirant face à temps de complot, la belle rouge posait alors son téléphone sur la table et souris un peu en restant plongé dans de doux souvenir. Secouant la tête, Hisae se dit que ce n'était pas le bon moment pour en parler. Souvent en revenant de cours, elle avait juste envie de relacher sa tristesse, toute la pression qui n'arrêtait pas de recevoir, mais malheuresement elle ne pouvait pas...surtout pas leurs faire plaisir. Soupirant grandement, la belle jeune mage écoutait attentivement le jeune black en haussant les épaules. Elle soupirait de nouveau avant de dire d'une voix lasse et pourtant avec de la tristesse,.
-Faudrait déjà que j'ai des parents pour pouvoir recevoir des appels. Je n'ai plus que ma soeur et ma mère a disparut depuis quelques temps. Mais sinon oui c'est une bonne idée.

La jeune femme baissait alors la tête et regardait ailleurs en souriant et finit son bento et regardant Kaoru qui venait de prendre son téléphone soudainement pour le faire disparaitre. Sauf que malheureusement pour lui, la belle connaissait le tour et put simplement rigoler en se tapant le front avec la paume de sa main...fallait il lui dire qu'elle connaissait le tour ? Non, il ne fallait pas, c'était mieu de le voir êtrr déçi de sa no réaction. Le regardant faire en faisant une bonne comédienne, elle fut capable de jouer la surprise avant de récupérer son téléphone. Le rangeant aussitôt, la belle demoiselle rangeait alors son bento avant de regardait le repas du jeune homme et sourire en voyant qu'il mangeait quelques chose d'inconnu pour elle. Écoutant avec attention, elle fut légèrement surprise et refléchit un moment avant de répliquer rapidement.

- Oh excuse moi, mais je ne suis pas trop repas hors japon....Je ne connais pas grand chose et je suis assez difficile...Le dernier repas que j'ai fait c'était dans un resto français et c'était pas bon a mon gout, sauf les desserts...mais c'est vraiment pas bon pour le mannequinat.

Rigole un peu avant de bailler légerement de fatigue, avec tout cela, elle n'avait pas réussit à bien dormir. Posant sa joue contre la paume de sa main en sentant les paupières se refermait, elle commençait à imaginer ce qu'il était de dire pendant qu'il mangeait et lorsqu'il parlait des photos, la jeune rouge haussait un sourcil avant de rigoler en.l'imaginant se dandiner avec un boxer marquer de main. Hisae qe mit alors a rigoler doucement en se redressant un peu pour lui tapoter la tête amicalement.

- Je t'ai imaginé un moment avec plein de fille et toi te dandiner en montrant ton boxer, c'était assez comique. Mais plus sérieusement, si je n'aurais pas été une mage, je n'aurais pu fuir avec ma soeur et j'aurais sans doute en prison à l'heure actuelle. A ton avis, pourquoi on nous appelle les "Bloody Sister" ?

Baisse la tête en se rasseyant et se cale contre son siège en tournant la tête vers la végétation pour pas que l'on voit son regard triste de souvenir lointain. Regardant les végétations en penchant la tête, la belle demoiselle se mordit la lèvre et serrait les poings. Avant rien ne la retenait ici, elle aurait pu partir loin et ne plus revenir, oublier les rumeurs sur elle et sa soeur, mais maintenant elle ne pouvait se le permettre. Fille rebelle de nature, Hisae ne pourra sans doute jamais retrouver une vie normale...Cependant, malgrès tout ce qui lui arrivait, la jeune flamme pouvait maintenant compter sur sa nouvelle amie Reby l'hybride trop choute, Kaoru le petit fifou et un jeune garçon du nom de Logan qui ne la laissait pas indifférente. Si la belle ne serait jamais venue ici, elle n'auraot jamais pu devenir ce qu'elle était maintenant, même si parfois son côté impulsive le faisait plus de fois. Souriant finalement, Hisae découvrit quand fin de compte, elle avait de bon ami dont elle c'est jurée dr ne jamais faire pleurer. Dans le passé, elle en avait fait pleurer, mais maintenant...ce n'était plus pareille.

- Tu sait....Je suis certes impulsive et toujours ce petit coté rebelle et insolente, mais au fond, je ne cherche pas les conflits, je veux juste de la solitude et du calme. Depuis la disparition de Kohl, je ne suis plus pareille, puis j'ai rencontrée Rebecca puis toi et Logan....Je ne veux pas perdre mes rares amis et celui qui me fait ressentir de nouvelle sensation...

Hisae tournait alors légérement la tête et sourit simplement, un sourire enfantin et innocent....Tout ce qu'elle était dans le passé revenait progressivement et certaine personne arrivait à la ramener à la raison...La vrai Hisae reprenait de la place doucement.

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Confidence pour confidence [PV Hisae Himeka] Sam 10 Jan - 7:52

Hisae est une fille vraiment sympa, mais elle a se gros défaut d'être droguée à la tristesse. Elle fait partie de ses adolescents rejeter ou en mal de vivre qui se complaise dans leur propre malheur parce que c'est seulement là qu'ils ont l'impression d'exister. Des gens les regardes, d'autre s'inquiète et pour la première fois de leur vie ils ont ce sentiment d'être quelqu'un. La vie est mal faite, principalement parce qu'on en a rien à foutre des gens qui font bien. Moi je suis noir et être le seul noir dans sa classe c'est comme une tenue de camouflage rose, ça attire le regard. J'ai du subir les blagues les plus pourries au monde, avoir les pires répliques ou même des remarques étranges et pourtant je suis heureux. La solution est simple, je m'en fout. En faite ce n'est pas que je n'entend pas ce qu'ils disent, mais m'en occuper est beaucoup trop fatiguant. J'ai d'autre chose à faire bien plus intéressante. Après c'est toujours utile dans une discussion de pouvoir dire que l'on souffre de racisme, ça donne une légitimité que l'on a pas. Si seulement j'avais été homosexuelle, le combo racisme et homophobie offre une légitimité et une écoute que rien n'égale. A part peut être les astronautes.

Je finis mon plat et laisse retomber ma fourchette en plastique dans l'assiette. Dieu sait que j'ai du me battre contre vent et marée pour faire entrée des fourchette dans cette université. C'est ce que l'on appelle, avec un délicieux accent "La touche française".

"Ton problème, c'est que t'es japonaise. Je ne sais pas si c'est parce que j'ai été élevé par une mère américaine ou juste parce que je me suis élevé à une conscience supérieur, mais franchement vous êtes d'un compliqué. Je dis ça alors que moi même je suis japonais, donc c'est que vous l'êtes vraiment. C'est comme dans la majorité des animes, tu te fais casser la gueule à l'école et forcément ton père va voir l'autre père et il s'avère que l'enfant qui t'as cassé la gueule souffre de diabète ce qui lui cause des accès de colère incontrôlable, le diabète fait pas ça, mais on s'en fout c'est pour l'exemple. Puis après il y a une tempête, le gamin qui t'a cassé la gueule et en danger tu sauves sa vie et ça devient les meilleurs amis du monde. Une fois je me suis battu à l'école. En rentrant je m'en suis prit une pour mettre battu et le gamin en face s'en est prit deux pour avoir perdu. A l'époque déjà les noirs étaient plus fort que les japonais, ce n'est que plus tard que le fils à Will Smith en a donné la preuve."

Je récupère ma fourchette pour piquer une dernière pâte et la manger.

"Les Bloody Sister … Parce que les gens ont vraiment pas d'imagination ? Je voulais te demander un truc justement. Quand j'avais cinq ans je me souviens de deux trucs, la première c'est que j'ai tué un poisson en le sortant de son aquarium et c'est ce jour là que j'ai appris ce qu'était la mort. C'est con, mais on apprend par expérience. La seconde, c'est qu'il venait de sortir la Nitendo DS et que malgré mes cinq ans j'en voulais une. Sauf que mes parents ne sont pas riche. Après je l'ai quand même eu, mais je me souviens qu'un homme riche avait disparu. Je m'en rappelle parce qu'il avait un nom rigolo et qu'il pouvait s'en acheter des DS lui. Prépare  toi parce que la mécanique est complètement tordu, mais c'est ce qui fait qu'on s'en rappelle. Il s’appelait comme toi, Himeka. A l'époque je regardais Mobile Fighter G Gundam, dans lequel le héros Domon utilisait un Gundam qui avait une main toute lumineuse comme un poing de feu. Il y avait un chinois aussi dont je sais plus le nom qui avait le Dragon qui crachait du feu aussi mais avec sa queue, le gundam pas le chinois. Et du coup quand j'ai vu l'info, le prénom Himeka m'a fait rire. Parce que ça fait Hi Meka. Le mecha de feu. Quand je t'ai rencontré la première fois je m'en suis souvenu et j'ai fait une rapide recherche sur le net pour essayer de retrouver l'information, mais ça m'a vite saoulé. Donc c'était ton père le disparu ? ... T'imagine que moi je pourrais me faire surnommer le Fish Killer, ça serait tellement naze comme surnom."
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Confidence pour confidence [PV Hisae Himeka]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Confidence pour confidence [PV Hisae Himeka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-