Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Felix.F Kuranai
Masculin
Messages : 215
Kamas : 4262
Date d'inscription : 05/12/2014
Humeur : C'est un ourse mal lécher !
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 2ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Ven 26 Déc - 1:07

Tu as finis oui éwè
Félix Félicie Kuranai&  Azarel Kai



Sautant une branche, il prend de la vitesse,balançant un sceau de manière à ce que le poursuivent le prenne dans ses pieds, pour qu'il tombe. C'était clairement son attention, le faire tomber, sans en être la cause, même s'il y avait un peu de chance qu'un sceau d'eau vide, puisse soudainement apparaître, spontanément entre les jambes, de la personne derrière lui. Son souffle s'accélérait, son allure ne ralentissait pas, c'était la pleine cours pour lui échapper. Échapper à qui ? Et surtout pourquoi échapper à quelqu'un ?

C'était plus fort que lui, il fallait qu'il face le pitre avec tout le monde. L'envie perpétuelle de toujours vouloir s'amuser, de faire tout ce qui était interdit, tout en prenant du plaisir à faire littéralement chié les autres. Ce n'était pas de l'affection, loin de là, nous pouvons vraiment dire qu'il faisait chié les autres. Ces personnes n'avaient rien demandé et, c'était justement cela qui l'amusait, que cela soit des adultes ou des ados comme lui, Félix devait titiller à l'intérieur des personnes, pour donner le meilleur ou le pire d'eux.

Un sourire aux lèvres, un sourire narquois, moqueur était inscrit sur ses lèvres. Se dirigent dans les endroits, qu'il n'avait pas encore découvert il alla vers le labyrinthe. Le jeune derrière lui, était mouillée de la tête au pied, c'était donc pour cela qu'il se faisait poursuivre. Il n'avait pas eu la main lourd sur l'eau qu'il avait envoyé à l'aide de ce sceau , qu'il avait soigneusement balancé en pleine face de l'inconnue.

Il est collant !

Avec un certain effort, Félix put le semer, il s'était enfouis dans cet endroit recouvert de buisson, donc le chemin était étroit et où, nous pouvions sentir de l'isolation, de la froideur, voir même de la peur dans cet endroit. Alors, peut-être qu'il s'en était tiré avec lui, pendant je l'espère quelques temps, cela étant dit, il avait se facheu dont, étant nouveau depuis peu, de ce paumé dans les lieux de Tadakai. A vrais dire, il ne s'était fait à l'idée que c'était une propriété plutôt vaste.

Perdue au milieu de nulle part, sa cours se termina bien vite, puisqu'il laissa place à des pas, assez lent pour voir ce qu'il y avait autour de lui. Rien de spécial à première vu, des buissons, de la verdure et, un sol qui donne plus envie de pleurer que de marcher dessus. N'étant qu'un simple sol en avec cette vision semblable a du sable, n'en étant pas vraiment.










════════════════════


Dernière édition par Felix.F Kuranai le Ven 23 Jan - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Azarel Kai



Masculin
Messages : 154
Kamas : 4581
Date d'inscription : 22/12/2014
Humeur : Etrange ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Ven 26 Déc - 23:33

— Tu as finis oui ! èwé —




Azarel Kai | Felix.F Kuranai


Par un si beau temps, quoi de mieux que de rester assit à contempler la nature, à l'ombre des interminables et trompeuses allées de buissons... On avait en plus parfois droit au passage d'un étudiant perdu et complètement paniqué, chose qui était en soit assez amusante à voir... Dans le cas de notre jeune professeur, c'était carrément hilarant d'ailleurs !
Depuis qu'il avait découvert cet endroit, il s'amusait aussi parfois à faire peur aux pauvres élèves, comme si la magie malsaine de l'endroit ne suffisait pas... Rapidement le labyrinthe était devenu un de ses endroits de promenades préférés car en plus de lui fournir des proies divertissantes, il devait ensuite en retrouver la sortie qui changeait à chaque fois !

Mais aujourd'hui, son petit coin de verdure semblait vide et calme... Il en profita pour s'allonger à l'abri du soleil, se demandant ce qu'il pourrait bien faire de sa journée de libre, à part continuer ses recherches... Pour l'instant le silence ambiant lui allait parfaitement, et il se sentait tout à fait incapable de bouger pour rentrer dans son studio. Peut-être qu'il devrait juste en profiter pour se reposer un peu ?
Quand il sortait du studio, Infernus était rarement avec lui et il pouvait enfin respirer et vivre sans être empoisonné par la présence de ce fichu hibou !
Azarel allait enfin sombrer dans le soleil quand un bruit de pas le tira de ses pensées. Il resta dans l'ombre un instant et se contenta d'observer la scène sans rien dire.

Un étudiant venait de sauter frénétiquement dans un buisson, avec l'intention de se cacher apparemment, puis quelques minutes après, un deuxième étudiant complètement trempé et rageux couru à travers l'allée en hurlant et disparu au loin.
Dommage... Un sourire en coin s'afficha sur le visage d'Azarel quand il imagina ce qu'il aurait pu faire à ce pauvre étudiant, qui avait déjà l'air de vivre un enfer d'ailleurs.
Le professeur haussa les épaules et tourna son regard vers le buisson. Il restait encore une autre personne après tout.
Cette dernière sortit de sa cachette en regardant autour d'elle, Azarel en profita pour se glisser derrière et venir lui dire d'une voix pas très sympathique :

-"Dis moi le clown... ça te dirais de faire moins de bruit ? " dit-il tout en lui lançant un regard à la fois hautain et amusé.

-"Il y a des gens qui réfléchissent à des choses importantes par ici hmm'voyez..." continua-t-il sur le même ton en remontant ses lunettes sur son nez.

En réalité Azarel n'était pas en train de penser à quoique ce soit, et il n'était pas mécontent non plus de tomber sur quelqu'un... Mais il n'avait pas envie d'être sympa avec lui, c'était plus drôle de se comporter de façon antipathique !

════════════════════
~ Qui suis-je ? | Mes petits rp | Mes relations ~

Poupée, marionnette, humain... Quelle différence ?

Un grand MERCHI à Ami pour le kit vava/signa <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Felix.F Kuranai
Masculin
Messages : 215
Kamas : 4262
Date d'inscription : 05/12/2014
Humeur : C'est un ourse mal lécher !
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 2ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Sam 27 Déc - 15:52

Tu as finis oui éwè
Félix Félicie Kuranai&  Azarel Kai



Son regard restait autour de cet endroit, qui ne le semblait pas familier. Normal doit-on dire c'était la première fois qu'il allait dans cet endroit, assez glauque et, mystérieux à la fois. L'endroit devenait aussitôt calme, lorsque l'élève était parti en courant devant lui, alors qu'il était caché. Le calme, la paix, c'était beaucoup trop calme à son goût. Petit à petit, il se fit à ce calme paisible. 

Dis moi le clown... ça te dirais de faire moins de bruit ?

Ce silence, fut interrompit par une voix adulte, ce qui d'une part brisa le silence autour de lui et, d'autre part le fit sursauter comme une fillette. Sautant sur une jambe il s'éloigna de l'intrus, qui pour lui était un synonyme de poison. En règle général, pour lui un professeur dans les barrages, n'étais jamais bon signe. Est-ce le cas pour cette personne ? Peut être bien.

Il n'avait qu'une envie, lorsque cet homme a lunette avait parlé, c'était de prendre ce foutus prof de l'encastrer dans un mur avec violence. Ce n'était certes que sa première phrase, mais il lui tapait déjà sur le système. A peine sa première phrase terminée, il enchaîna avec une deuxième, décidément, il n'avait pas sa langue dans sa poche.

Il y a des gens qui réfléchissent à des choses importantes par ici hmm 'voyez...

A ce rythme, ce mec n'allait pas finir entier. D'une part il avait mal commencé en l'insultent de clown et, d'autre part il a cette façon de croire qu'il est supérieur a tout le monde. Ce n'était pas parce qu'il avait des lunettes, des vêtements assez chiques, qu'il devait traiter les autres plus bas que terre.

Réfléchir ? REFLECHIR ! mes fesses oui, il ne réfléchit pas plus que le beurre que cul, si je puis me permettre. Il y a bien d'autres endroits pour réfléchir, la bibliothèque est parfaite pour l'homme a lunette qu'il était.

C'était avec une certaine froideur et, ce regard malsain qu'il répondit, d'une manière naturelle. Prof ou non, Félix traiter les gens d'égalent à égale.

Eh ! Le binoclard on descend d'un cran, t'es pas content, tu te casses.

Ce n'était pas la meilleure façon qu'il aurait dû prendre pour parler à ses aînés. Depuis qu'il était venu dans cet endroit, toutes les personnes ayant un âge supérieur n'arrêtait pas de faire des reproches. Il va de soi, que de parler à un professeur ainsi n'était pas aisé. Pourtant, cela ne lui fit ni chaud ni froid, le binoclard l'avait bien insulter de clown, il n'allait pas se gêner pour en faire autant non ?

Pour Félix, il fallait mériter son respect, si personne ne le respectait il n'allait pas respecter les autres et, cela ne commençait rien cas leur première rencontre.

Se demandant même, s'il ne cherchait pas la bagarre, Félix pris une posture tout à fait normal, face à ce type qui remontait ses lunettes, comme s'il était dieu, ou même un génie. Il était vraiment agaçant !










════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Azarel Kai



Masculin
Messages : 154
Kamas : 4581
Date d'inscription : 22/12/2014
Humeur : Etrange ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Dim 28 Déc - 20:45

— Tu as finis oui ! èwé —




Azarel Kai | Felix.F Kuranai


Azarel fut ravi de voir que sa discrétion faisait effet et que le jeune sursauta quand il l'entendit. C'est toujours très amusant de voir un air surpris se peindre sur le visage des gens... Le professeur fut encore plus ravi en voyant une espèce d'exaspération dans les yeux de son interlocuteur. Il faut dire qu'Azarel avait tout fait pour l'agacer, et ce n'était que le début de l'histoire...

"Binoclard"... Il haussa un sourcil et élargit son sourire. Sa proie ne semblait pas être du genre à se laisser impressionner, ce qui était plutôt une bonne chose car c'était trop ennuyeux sinon...

-"Me casser ? ... En morceaux ? Comme une poupée brisée ? Mais avec plaisir !" répondit-il d'une voix étrange en se penchant vers l'élève.

Il se releva et passa sa main dans ses cheveux d'un air pensif, en se demandant si c'était réellement le vrai sens de la phrase. Il ne voyait pas vraiment pourquoi l'élève tiendrait à ce qu'il se casse en milles morceaux et finit par comprendre qu'il s'était trompé de sens.

-"Oh non... il voulait sûrement dire "partir" dans un langage familier.... Dommage..." continua-t-il en se parlant à lui même.

Le professeur soupira et tourna à nouveau ses yeux vers l'élève, qui se tenait sur la défensive... Cette vision arracha un petit rire au professeur. Ce dernier n'était pas très doué dans les combats purs avec les poings, mais il était suffisamment intelligent -enfin je crois- pour les éviter avec des mots. Il lui suffirait juste de déstabiliser l'élève d'une façon ou d'une autre et celui-ci oubliera sûrement ses intentions meurtrières...

-"Partiiir ? Hum...Je ne sais pas si tu as remarqué mais cet endroit et plus fait pour y rentrer que pour en sortir... Autrement dit, ces murs de buissons feront tout pour que tu ne sorte jamais de ce labyrinthe...hihihi..." rajouta-t-il avec un grand sourire plus inquiétant qu'autre chose.

Il se demandait comment réagirait l'élève en apprenant la nouvelle, qui pouvait paraître comme une malédiction effrayante aussi bien qu'une sorte de défi à accomplir. Personnellement, il aimait bien jouer avec la magie du lieu et cela le détendait plus qu'autre chose, en plus de lui faire prendre l'air.

-"Tu peux toujours tenter ceci dit... Je serais curieux de voir comment un gamin dans ton genre s'y prendrait..." dit-il enfin en croisant ses bras et en prenant un air de spectateur impatient.

Il ne put s'empêcher de rajouter avec une lueur de défi dans les yeux :
-"Ah...Et juste pour info, tu ne gagneras pas vraiment grand chose à me provoquer. Je ne pense pas être assez stupide pour m'énerver juste à cause des caprices d'un élève.... M'enfin tu peux toujours essayer..."

En réalité, c'était lui qui était plutôt gamin de commencer par provoquer l'autre... Mais il en avait vraiment envie !
Il se cala contre le tronc d'un arbre et regarda une des sombres allées qui s'étendaient jusqu'à disparaître dans les ténèbres.


════════════════════
~ Qui suis-je ? | Mes petits rp | Mes relations ~

Poupée, marionnette, humain... Quelle différence ?

Un grand MERCHI à Ami pour le kit vava/signa <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Felix.F Kuranai
Masculin
Messages : 215
Kamas : 4262
Date d'inscription : 05/12/2014
Humeur : C'est un ourse mal lécher !
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 2ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Lun 29 Déc - 0:25

Tu as finis oui éwè
Azarel Kai & Félix Félicie Kuranai





Ce type venait d'une autre planète ? Ca manière de pensée - enfin s'il avait l'intelligence de penser mais, pas que sa manière d'être, de s'exprimer, on aurait dit une personne d'une autres époques.

A votre avis, il avait quel âge ? 2000 ans, avec ses allures de prince, ses yeux certes captivent ,mais ses drôles de bille et, ses vêtements, sérieusement... C'EST UN ALIEN !!! Un peu de calme, reprenons notre sérieux et, écoutons ses phrases.

Me casser ? ... En morceaux ? Comme une poupée brisée ? Mais avec plaisir !

...C'est une blague ? Achever moi ! Est-il si incapable que cela, de savoir le sens réel de ce mot ? Je veux bien admettre qu'un ados comme Félix a le droit de ne pas savoir la signification de certains mots, mais lui. Qui plus est, n'est qu'un simple professeur, c'est limite honteux de sa part de ne pas savoir ça. Félix, sent demandait même s'il ne se foutait pas de sa poire a vrais dire. Il pris un air dégoûter, il savait bien que les profs étaient assez con, mais de la à être comme ça, c'était vraiment assez... HONTEUX !

Cependant, il n'y a pas de honte à avoir, de ne pas savoir la signification d'un mot, ce jeune prof a du dormir pendant ses études, le temps qu'il explique ce que le mot cassai dans le sens d'aujourd'hui signifiait. Ou bien était-il tellement bien étudier, qu'il ne connaissait pas l'existence du vocabulaire des jeunes ? Cela pouvait être une autre possibilité : a) Il a dormit pendant ses courts de français. b) Il ne connait pas l'existence du langage familier. c) Ca revient à dire qu'il a dormi pendant ses cours de français. d) Dernière option il est un ALIEN !

Alors que ses pensées parcourut dans le cerveaux du jeune -oui il en a un- le visage de se prof, assez particulier se rapprochait de plus en plus de lui, avant d'être une phrase qui confirma son absurdité.

Oh non... il voulait sûrement dire "partir" dans un langage familier.... Dommage...

Se frottent la tête en la baissent, se disant qu'il était vraiment désespéré. La position du jeune n'avait pas changé, il était resté dans la position la plus naturelle que possible, à vrais dire il en savait pas ce que cette chose dite prof lui voulait. Le provoqué ? Il en faut peu, puisqu'il l'est pratiquement tout le temps. Il n'avait peut être pas bien entendu les paroles qu'il avait prononcés, pourtant il semblait au fond plus futé qu'il laissait croire.

Est-ce que c'était un test ? A savoir jusqu'à quand il pourrait tenir sa colère ? Jusqu'où serait-il prêt d'aller, après l'avoir poussé a bout, où est-ce qu'il était réellement ainsi ? C'était une personne difficile a créner, l'impression que son caractère changeait à chaque fois de manière justement à ne pas savoir ce qu'il était réellement. Pendant un petit moment, le temps qu'il parle il réfléchissait à pleins de choses et, à la fois il était concentré sur ce que l'interlocuteur disait.

Partiiir ? Hum...Je ne sais pas si tu as remarqué mais cet endroit et plus fait pour y rentrer que pour en sortir... Autrement dit, ces murs de buissons feront tout pour que tu ne sorte jamais de ce labyrinthe...hihihi...

Un sourire plutôt mauvais apparue sur ses lèvres fines, il était vrai qu'il n'avait jamais entré depuis son apparition à l’académie dans cet endroit. Sur ce point le binoclard était mieux placé que lui, sur le fait de savoir comment sortir. Et puis, sortir ou non n'était pas la question, qui dit que Félix voulait partir maintenant. Même si je vous l'accorde, avoir une personne du genre de ce mec en face de soie, ne ferait que les faire fuirent. Si sa mémoire était exacte, il n'y avait ni porte ni entré, autrement dit l'entrée change de place tout comme la sortie. Il y avait également plusieurs solutions pour trouver la sortie. .

Nous savons toujours où se trouve l'entée, même si elle change, il est plus facile a la trouvée. Quant à la sortie, c'est plus compliqué, elle fonctionne peut être par un système, elle tourne dans le sens des aiguilles d'une montre, ou à l'inverse. Tellement de solutions, que le temps de les essayés et, nous serons déjà tous vieux. Félix, venait de comprendre quelque chose : a) le prof l'obligeait à penser et, il rentrait dans son esprit. b) il le dirigeait sous un mauvais chemin, en faisait justement croire qu'il ne pourrait pas sortir d'ici si facilement. c) Il ne le faisait que déstabiliser depuis le début

Peut être que son raisonnement était totalement faux, mais ce n'était rien quand entend la voix de ce type, le ton qu'il prenait la posture ainsi que son regard, qu'il pensait à tout cela. Il analysait les personnes, mais c'était en général assez rapide et, cela pouvait être très utile. Pourquoi, il n'arrivait pas à l'analyser !

Tu peux toujours tenter ceci dit... Je serais curieux de voir comment un gamin dans ton genre s'y prendrait...

Spectateur impatient, pourquoi dont était-il si impatient de le voir bouger ? Pour mieux se moquer de lui, de ses actions où il allait commettre bien plus d'une erreurs, car il n'est pas plus parfait que les autres et, donc connaissant bien Félix il allait surement taper dans tout ce qui bouge s'il ne restait pas calme assez vite. De plus, étant donné que lorsque la machine se met en route, ne contrôlent pas son pouvoir son interlocuteur allait lui aussi être en colère.

Cependant, qui avait dit de partir d'ici, il n'était pas rare de trouver des expressions de ce type là. Dire a quelqu'un de se casser veux très bien dire de passer son chemin s'il n'est pas content. Félix, lui-même n'avait pas dit qu'il voulait partir. Autrement dit, ce mec attendait simplement une action du jeune garçon, quelques choses pour stimuler sa peur, ses angoisses, sa colère ou sa tristesse, de manière à se délecter de cela. Tout cela était finement bien pensée, seulement, étions nous certains que tous ses choses en quel Félix pensait, pouvait être réellement vrais. Aucun moyen de le prouver, vu que Félix n'est pas télépathe.

Et s'il ne bougeait pas, qu'il ne parlait pas, là aussi il pouvait s'amuser de lui, donc quoi qu'il en soit peut importe ce qu'il pouvait faire ou dire, cela pouvait lui retomber dessus, ayant un type malin comme un singe devant soit. A première vue, il était plus bête, pourtant si on l'observe bien, qu'on ne dit qu'une phrase, on peut très vite se rendre compte, qu'il est plus intelligent qu'il n'y paraît. C'était bien un prof, réponse à tout, n'acceptant jamais qu'il peut avoir tort et, que c'est l'élève qui a raison, cela le rabaisserait bien trop.


Ah...Et juste pour info, tu ne gagneras pas vraiment grand chose à me provoquer. Je ne pense pas être assez stupide pour m'énerver juste à cause des caprices d'un élève.... M'enfin tu peux toujours essayer...

Personne n'avait parlé de provocation, même si sa provocation à Félix était tout le temps à travers son sourire narquois et, ses yeux ne demandant qu'une chose, être arracher tellement que son regard est mauvais. Pourquoi tout le temps essayer, Félix ne voulait pas essayer, de trouver une sortie. De plus, il déforme un peu tout, aucun caprice ne faisait partie de lui, ce n'était qu'un gosse qui est en pleine crise d'ados boudent ronchonnent et, qui plus est de mauvais poils toute la journée. Sans oublier qu'il se vexe pour rien. Cela l'avançait a quoi de provoquer Félix, en quoi cela pouvait intéresser un binoclard de ce genre.

D'ailleurs, il aurait très bien put le couper dans son élan à chaque fois qu'il parlait, mais il ne l'avait pas fait. C'était simplement pour voir, jusqu'où allait le raisonnement d'un prof, de ce style-là. N'ayant vu que des profs de sexe féminin, c'était le premier au sexe masculin. Autant vous dire, que les dames n'avaient pas donner quelque chose de convainquant. Les hormones travaillent, sans plus. Ainsi, avec lui la chose allait bien plus loin, il y avait de l'idée, un but et, cela l'amusait beaucoup. N'ayant qu'échanger que peu de parole avec lui, ce foutu prof avait déjà une idée de ce qu'il voulait faire de Félix.

Je n'avais jamais dit que je voulais partir. C'est assez plaisant ses lieux, tu ne trouves pas le binoclard ?
avait-il répondu avec ce sourire des plus arrogent.

A force de penser a ce que cette personne avait derrière la tête, il allait finir par se perdre dans ses propres pensées, une chose pourtant restait dans sa mémoire. Ce type devant lui, ne voulait qu'une chose de sa part, c'est de s'amuser. Alors, si tel était son but, il n'allait pas le laisser gagner d'une part aussi facilement et, de l'autre le laisser faire. Félix avait laissé ses bras le long de son corps quelques instants encore, avant de le remonter vers son torse et, de les croisés.

Il n'y au aucun caprice, est-ce que cela serait de vieillesse qui commencerait ? ou plutôt continuerais !

Ce regard de défis qu'avait ce prof dans le regard était assez intéressant, le provoqué lui, sans prendre le temps de réfléchir de ses actions étaient un peu risqué. Cela allait-être amusant, il était pris par l'amusement de voir, enfin une personne se dressé devant lui en le défiant. Ses yeux se plissaient, laissent son regard azure à la limite d'être transparent la nuit, se plonger dans les yeux violine du jeune prof.

Le regard alla par la suite, dans cette allée plutôt sombre, ou le brouillard cachait le reste des chemins, ou cela pouvait-il amener. ? C'était un regards plutôt brève, avant de voir autour de lui qu'il était vraiment bien "emprisonner" dans cet endroit. Une chose était sur c'était que ce gamin mouiller n'allait pas pouvoir le retrouver aussi facilement. Les ennuient allaient réellement commencer et, cela allait début par ce prof. 

Que vas-tu gagner à me provoquer également, pas plus que moi. Autrement dit, tu ne fais cela que par pur plaisir. N'est-ce pas le binoclard ?

Au fond, n'avait-il pas réellement raison, il ne cherchait sans doute la bagarre. La queue de l'hybride gardait un rythme régulier, c'était par la qu'on pouvait deviner si Félix était réellement en colère, pour l'instant par l'ombre d'un signe. Rester débout et, sans bouger commençait un peu a faire mal au jambe, de plus voulant un peu visiter ses lieu il s'avançait vers cet endroit plutôt lugubre écoutent les sons pouvant s'y trouver. Le danger pouvait faire partie de ses lieux, il fallait donc rester un minimum prudent, surtout s'il ne savait pas ce qu'allait faire l'autre oiseaux derrière lu

Pour le moment, il n'allait pas vraiment tenter quelque chose à l'encontre du prof, il savait les limites qu'il ne devait pas franchir. Pour les franchir il fallait tout à bord que ce prof ne soit pas prof de plus, il faut un accord. Blesser un prof et à l'encontre de touts les règles, il n'était pas assez bête pour ne pas y avoir réfléchis plutôt.

Qu'est ce que tu fous planquer ici ?!










════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Azarel Kai



Masculin
Messages : 154
Kamas : 4581
Date d'inscription : 22/12/2014
Humeur : Etrange ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Mar 30 Déc - 22:06

— Tu as finis oui ! èwé —




Azarel Kai | Felix.F Kuranai


Oh... alors le pauvre petit ne voulait pas partir ? Hum, tant mieux après tout. Azarel serait un peu resté sur sa faim dans le cas contraire.

-"Charmant oui...." répondit-il en fixant le brouillard qui s'installait petit à petit dans les allées. Le soleil commençait déjà à passer à cause des journées courtes d'hiver et il laissait place à l'ombre.

Le professeur ne changea pas son expression en entendant l'élève parler à propos de vieillesse, ou plutôt, il ne l'écouta que d'une seule oreille. Il était comme fasciné par la lueur de défi qui brillait dans les yeux de son voisin et laissa son sourire s'élargir, dévoilant des canines pointues.

Qu'est ce qu'il gagnait à le provoquer ouvertement ? Hum...Rien. Absolument rien ! Et c'était bien pour ça qu'il le faisait... Depuis quand y avait-il besoin d'une raison pour faire ce genre de chose ? Azarel n'y avait jamais réfléchi et il n'en voyait pas l'utilité. Sa curiosité naturelle l'obligeait juste à avoir ce genre de comportement. Il voulait toujours observer les réactions des autres dans certaines situations...

Dans tous les cas, son interlocuteur semblait perdu dans ses pensées. Azarel réprima un petit rire... L'élève devait être en train chercher une quelconque logique aux actes du prof...Le soucis c'est qu'il y en avait... aucune ! Il pourra chercher longtemps et se retourner le cerveau dans tous les sens s'il le voulait...Il ne trouvera jamais comment vraiment comprendre l'être qui se trouvait devant lui.

Azarel le regarda s'avançait prudemment vers l'allée et le rejoins lentement.

-"Ce que je fais ici ? Je te l'ai déjà dit, je réfléchis. Je réfléchis à un moyen efficace pour rayer mon hibou de la surface de la terre. Ce problème me prend environ 60% de mes pensées, en plus des cours et de mes recherches. "

De son côté, Infernus réfléchissait aussi -car oui ce monstre avait une intelligence débordante- à un moyen de tuer son propriétaire, comme ça ils étaient quittes.

-"Bon... Et si on cherchait la sortie ? A moins que tu ne veuilles rester ici jusqu'à la nuit tombée..." dit-il en faisant quelques pas avant de se retourner vers l'élève.

Même sans lumière, ses yeux brillaient toujours, surtout quand il était impatient ou amusé.

-"Gauche ou droite ?" demanda-t-il sur un ton de présentateur de cirque en faisant des mouvements théâtrals.

-"Fait attention... Le choix pourrait être dan-ge-reux ! " rajouta-t-il toujours avec son sourire.




════════════════════
~ Qui suis-je ? | Mes petits rp | Mes relations ~

Poupée, marionnette, humain... Quelle différence ?

Un grand MERCHI à Ami pour le kit vava/signa <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Felix.F Kuranai
Masculin
Messages : 215
Kamas : 4262
Date d'inscription : 05/12/2014
Humeur : C'est un ourse mal lécher !
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 2ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Mer 31 Déc - 19:21

Tu as finis oui éwè
Azarel Kai & Félix Félicie Kuranai





Cacune de tes paroles, étaient dite d'une manière précis, aussi précis qu'un finissions d'une montre quasi parfaite. L'adolescent, est pratiquement le même pour tout le monde, cet enfant rebelle, dépourvue de toutes émotions sauf une. Une haine, sans merci au monde entier, pour une raison, qui je suis sur n'a aucune raison valable.

Et, ce jeune professeur, talentueux, le savait bien. Ce type de personne, avait vu l'adolescence bien avant lui, il avait sans doute fait et, vue des choses qui ne sont même pas imaginable. Alors, que ce petit garçon, à la chevelure blond-or et, ce regard levant plus d'un défi, était dressé devant le professeur. Celui-ci parlait, laissent son regard vers d'autres horizons.

Charmant oui...

Il n'y avait rien de charmant là dedans.

Félix aussi, regardait dans la même direction que lui, voyant le soleil disparaître entre les nuages, laissent la froideur macabre s'installer, ainsi que ce brouillard faisant frissonner plus d'une personne. Le frisson, qu'est-ce exactement ? C'est une sensation, dévoilent une émotion dans chacun de nous d'une manière propre. Un peu de vent frôlent le corps, faisant ainsi dresser les poils des bras d'une manière bien droit. C'est également un moment désagréable, laissent croire qu'une ombre passe derrière vous, ne passent cas quelques centimètres de vous. Chaque personne, ressent différemment.

Ce frisson, parcourut partiellement le jeune garçon, qui suivait le regard d'un jeune homme. Contre toute attente, il vit un sourire, mauvais ou non s'inscrire sur les lèvres du professeur. Laissent ainsi voir ses canines, est-ce que c'était un signe de le mettre en garde ? La seule chose que Félix se dit, c'était qu'il avait un beau sourire, suivis d'un rire, qui le laissait sans voix. Voilà, cas présent il complimentait non ouvertement le professeur sur ses apparences...

Alors, qu'il s'était avancé pour aller vers ces allées sombre,t lugubre, ne s'attendant pas à ce que le prof le suivis se mettant ainsi à ses côtés.

Ce que je fais ici ? Je te l'ai déjà dit, je réfléchis. Je réfléchis à un moyen efficace pour rayer mon hibou de la surface de la terre. Ce problème me prend environ 60% de mes pensées, en plus des cours et de mes recherches.

Il avait donc, la capacité à réfléchir.. Ce n'était pas encore ça qui fit rire davantage Félix, non c'était le fait qu'il voulait tuer son propre familier, qui de plus lui prenait 60% de ses pensées. C'était le coup de grâce, qui fit rire l'ados intérieurement, trop modeste pour rire en public et, encore moins de le montrer. Sans retenir ses paroles, ni mettre des gants, répondit subitement le blondinet.

C'est une blague ?! Tu vas me dire, que tu t'es foutus dans un endroit pareil, pour réfléchir sur la manière de tuer ton familier ? J'te vois mal réfléchir en faite.. et encore moins pour tuer un stupide hiboux !

Il était vrai, que le professeur avait sortis cela d'une manière si naturel, qu'on pourrait croire qu'il ce fou ouvertement de la tête du blondinet. Seulement, une chose dans tout cela le rassurait, c'était que lui aussi voulait tuer son familier. En parlant d'elle, il ne l'avait pas vu depuis un petit moment, ce familier était une demoiselle, où il fallait être très polis avec elle et, utiliser un langage des plus approprié. Ce qui, n'était pas du tout dans les manières de faire de Félicie.

Devait-il croire ce qu'il venait de dire ?

Croire ou non était une chose, qui à présent fallait mettre de côté, le jeune homme voulait sans doute sortir de cet endroit pour tuer sans doute, son foutus hiboux de pacotille.

Bon... Et si on cherchait la sortie ? A moins que tu ne veuilles rester ici jusqu'à la nuit tombée...

A vrais dire, la nuit commençait à tombé et, ce n'était pas en restant ici qu'ils allaient trouver la sortie, cela était encore moins sur de trouver une sortie avant le lever du soleil du lendemain. Cet endroit est vaste, remplis de danger qui peu nous enlevé sans doute la vie en claquent des doigts. Son pouvoir dans ses lieux, ne lui serait d'aucun utilité même si l'envie de l'utiliser ne l'appelait aucunement .

Pourtant, il ne voulait lui aussi, pas passer des jours entiers dans ses lieux, cela était une bonne idée de trouver un chemin, ou un endroit assez "confortable" pour passer la nuit. Pourquoi ne pas tuer le prof et le découper pour faire une couverture ? Étrange idée, trop étrange pour le faire. Arriver au bout du couloir, deux solutions s'offraient à nous, la gauche ou la droite. Se penchent en avant, regardent la droite et la gauche.

Gauche ou droite ?

La manière dont l'homme avait présenter cela, était digne d'un animateur de télé. Marrant au fond, nous pourrions penser que leurs vies étaient en jeux selon la direction que Félix allait choisir.

La gauche, était identique à la droite. Deux grands couloirs, qui avait pour parois des buissons ainsi qu'un brouillard épais, ce qui nous donnait aucune vision du chemin.

Fait attention... Le choix pourrait être dan-ge-reux

C'était un jeu pour lui ? Il était vrai, que de voir le visage d'un élève apeurai et rongé par l'angoisse était sympa à voir. Sauf que Félix, n'avait aucunement peur de choisir entre la droite et gauche, ni angoisser de ne jamais sortir. Il ne savait pas ce que ce cachait dans ce genre d'endroit, la mort elle-même, ou une comédie pour en faire effrayer plus d'un. Bon comme mauvais, il n'était pas à l'abri d'un éventuel danger

Et pourquoi, ça serait moi qui devrait choisir entre la droite et la gauche, qui soi disant passent son exactement les mêmes !!!
dit-il essayant de gardent la même prononciation tout le long de sa phrases.

Le sourire de cet homme le laissait perplexe, connaissait-il tous les endroits de cet endroit ? La vrais question était de savoir quelle route prendre, pour lui la droit n'était pas bon signe, en fait il n'y avait aucun signe. C'est en soupirent, qu'il avançait davantage regardent derrière lui, ne voyant plus l'endroit où ils étaient il y a quelque seconde de cela.

C'était un endroit a en donné la chaire de poules, alors sans aucune pensée, sans même prendre le temps de réfléchir, car la réflexions de donnerait rien cet endroit fait de magie n'allait pas changer selon les pensées d'autrui. Il tournait dans la direction choisie, ne voyant rien d'in-changeable, l'expression sur son visage n'avait pas changé pour autant.

La gauche, dangereux ou non, ça met égale, j'ai plus rien à perdre.

C'était vrai qu'il n'avait plus rien à perdre, il avait déjà tout perdue en venant ici. Mourir dans un endroit comme celui là, n'allait pas changer grand-chose, cela allait strictement rien changer à ce qu'il avait déjà perdus. Même si tout cela le rongeait depuis l'intérieur cette lueur de défis dans le regard du petit être n'avait pas bougé de place.

S'aventurant dans la direction qu'il avait choisie regardant autour de lui. Passent du sol au ciel, sans oublier les parois qui donnaient l'impression d'être enfermé dans une cage.

Dangereux, dangereux !  C'est pas plus dangereux que dans une boite de confiture oui !

Ça phrase en lui-même ne voulait rien dire, il ronchonnait, comme son habitude, jamais content de son sort, il se mettait à ronchonner, sans vraiment qu'on l'entende. Et, si on l'entendait il s'en moquait bien plus que qui conque. Une chose était pourtant sûr, c'était qu'il savait que ce qu'il venait de dire était totalement faux.

Avant d'aller plus loin, son corps fit un léger demi-tour regardant le professeur derrière lui l'attendant, ne s'empêchent pas pour autant de le regarder de la tête au pied.

Vous venez ? Monsieur je sais pas votre prénom et nom.










════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Azarel Kai



Masculin
Messages : 154
Kamas : 4581
Date d'inscription : 22/12/2014
Humeur : Etrange ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Jeu 1 Jan - 22:10

— Tu as finis oui ! èwé —




Azarel Kai | Felix.F Kuranai


Hum... C'est vrai que cela pouvait paraître invraisemblable premièrement, de vouloir tuer son familier et deuxièmement, que ce dernier puisse avoir l'intelligence d'éviter de finir six pieds sous terre... Mais non ce n'était pas une blague, c'était bien le genre de relations qu'Azarel entretenait pour l'instant avec Infernus. Quoiqu'il y ai aussi de rares fois où l'oiseau conseillait son maître sans chercher à le railler ou à se foutre de sa tronche. Mais c'était des exceptions qui ne faisaient que confirmer la règle.

-"Hmm... C'est bizarre ? " se demanda Azarel en voyant rire à gorge déployée son interlocuteur.

-"Pourtant le ragoût de hibou ça doit être pas mal je pense... enfin même si je n'ai jamais goûté...Hum je me demande quel goût ça a, même si Infernus ne doit pas être très comestible, enfin bref..."

Le professeur cessa de se parler à lui même et reporta à nouveau son attention sur l'élève.

-"Oh... Mais je n'ai pas dit que j'étais venu ici pour pouvoir réfléchir, je profite juste de ma venue ici pour y penser. Et je ne crois pas qu'un hibou capable de retenir toutes les formules de transmutation et chaque forme et apparitions des constellations stellaires soit stupide, mais après tout dépend de ce qu'est la stupidité à tes yeux. " répondit-il sur un ton philosophique.

S'il y avait quelque chose qu'il adorait, c'était de jouer sur les mots, c'était un autre de ses petits passe-temps avec lequel il se divertissait quand il en avait l'occasion. Certain le prenaient mal et d'autres en rigolaient mais dans tous les cas Azarel lui se délectaient de chacune de ces réactions.

Il n'attendit pas la réponse et commença à s'avancer avant de s'arrêter doucement et de contempler le ciel désormais assombri.

-"Et bien nous n'avons qu'à choisir la direction à tour de rôle si ça te dérange tant que ça... "

Il aurait bien aimé voir l'élève réfléchir tout seul, mais c'était aussi amusant de mettre son cheveu dans la soupe en participant lui aussi... Le professeur suivit lentement l'élève vers l'allée de gauche.

-"Monsieur Azarel Kai." corrigea-t-il en soupirant.

Il ne savait pas si c'était la bonne direction ou pas... Pour sortir d'ici, il fallait soit y aller à l'instinct ou à la chance, soit réfléchir et anticiper la conscience malfaisante du labyrinthe. Certains courants d'airs ou changements de lumières ou d'environnements permettaient de savoir où était la sortie si on savait regarder, mais en plus de reconnaître ces signes il fallait aussi essayer de trouver ce qu'allait faire la magie du lieu pour empêcher les intrus de sortir.
Il ne connaissait absolument pas tous les tours de magie qui se faisait par ici mais il ne douterait pas qu'il pourrait y avoir des pièges ou des illusions d'optiques, ou d'autres  choses qu'il ne connaissait pas.

C'était justement le fait de ne pas savoir exactement tout ce qu'il pourrait lui arriver en venant ici qui l'attirait. Il était curieux et ne pas savoir quelque chose devenait un défi à surmonter, quelques soient les conditions ou les conséquences.

L'élève était bien inconscient de croire que tout cela n'était qu des balivernes... M'enfin parfois mieux vaut ne rien savoir et être naïf.

-"Un pot de confiture peut être mortel pour une mouche, il ne faut pas se fier aux apparences." dit-il calmement tout en continuant son chemin.

Il choisirent ainsi à tour de rôle les directions dès qu'un croisement se présentait. L'environnement était assez monotone, même si les allées tentaient à se rétrécir et à devenir ainsi plus sombre.
Un vent glacé soufflait parfois et la faible lumière du soir se faisait de plus en plus rare.

-"Oh... Je crois que quelque chose à bouger devant nous." dit subitement Azarel en fixant l'allée devant eux.

Même s'il faisait maintenant presque nuit, ses yeux rouges qui brillaient dans le noir ne pouvait que rarement se tromper. il avait apprit à développer un sens de l'observation assez monstrueux, toujours à cause de sa curiosité.



════════════════════
~ Qui suis-je ? | Mes petits rp | Mes relations ~

Poupée, marionnette, humain... Quelle différence ?

Un grand MERCHI à Ami pour le kit vava/signa <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Felix.F Kuranai
Masculin
Messages : 215
Kamas : 4262
Date d'inscription : 05/12/2014
Humeur : C'est un ourse mal lécher !
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 2ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Ven 2 Jan - 16:03

Tu as finis oui éwè
Azarel Kai & Félix Félicie Kuranai





Q uel cran de parler ainsi, a une personne beaucoup plus âgé de cette manière. Comme à son habitude il n'avait pas mâcher ses mots pour avoir ce qu'il voulait. Il était vrai, qu'il n'allait pas faire route avec une personne, dont il ignorait le prénom, le nom était en option.

Hmm... C'est bizarre ?

Ce qui était bizarre, c'est qu'il trouve justement cela bizarre. Tuer un familier n'était pas dans les habitudes de tout le monde, d'ailleurs jusqu'à maintenant personne n'avait eu cette idée. Tout le monde, c'était fait a l'idée d'avoir une drôle de bête affreuse ou non à ses côtés, sans pour autant le tuer. Le plus effrayant à l'entendre parler, était le fait  dont il parle de son familier de cette sorte :

Pourtant le ragoût de hibou ça doit être pas mal je pense... enfin même si je n'ai jamais goûté...Hum je me demande quel goût ça a, même si Infernus ne doit pas être très comestible, enfin bref..."

Il parlait bien là, de manger son familier ? De savoir le goût que cette chose a plume pouvait avoir ? Félix, qui écoutait son monologue levait un sourcil à ce qu'il venait de dire. Sur un point il n'avait pas tort, un hibou était loin d'être comestible et, son Infernus devait être encore moins. Leurs complicités était très particulière, enfin c'était une déduction qu'il s'était lui-même fait.

Pour la plupart des personnes, c'est impensable de tuer son familier.. M'enfin, j'dis ça j'dis rien. C'est votre soucis.

En disant cela, il ne cherchait rien à avoir, de plus cela lui était partiellement égale, la chose qui l'importait le plus, était de savoir de quelle manière il allait le tuer. Tuer était une chose pas aisé a tout le monde, très peu de personne allait jusqu'au bout de leur idée, de plus il aurait surement aimé voir ce prof mettre fin au jour d'un hibou.

C'était joyeux, à la limite d'être du sadisme de voir des horreurs se produire devant ses yeux. Pour Félix, une mort n'était rien de mauvais ou de bon. C'était seulement une vie qui partait, après libre à vous de croire à une renaissance derrière ou une réincarnation.

Pour l'heure, le hibou n'était pas avec lui, dommage. Par ailleurs, son familier n'était pas avec lui également, un soulagement pour le jeune garçon qui ne la supportait pas. Un arrangement ce fit entre les deux hommes pour choisir la direction, Félix ne voulait pas avoir toute la responsabilité sur lui. Il savait très bien, que cela pouvait lui être reproché, alors autant couper la poire en deux et, de diviser en deux pour mieux régner.

Et bien nous n'avons qu'à choisir la direction à tour de rôle si ça te dérange tant que ça...

C'était bien mieux ainsi, même s'il n'avait pourtant pas laissé le choix au prof. Pourtant, cela pouvait le perturber aussi, il devait faire confiance à cet homme qui ne connaissait pas. Celui-ci pouvait très bien le conduire en échec, il n'avait pas une très bonne impression de lui et, le reste n'allait pas changer grand-chose à vrais dire.

Félix était pas très heureux de l'avoir à ses côtés, il avait dans ses yeux un regard de manipulateur et, cela ne lui convenait pas. Il n'aime pas être manipuler et, cela encore moins par un adulte avec des lunettes qui descendaient tout le temps. Si ce geste allait se répéter assez souvent, il allait finir par lui casser ses lunettes. Ainsi, il saurait exactement pourquoi il ne verrait plus. Rien de plus chiant de voir une personne devant nous faire un geste répéter encore et encore.

Très vite, le jeune garçon connaissais déjà son prénom et, son nom qui était en option, mais dont il avait choisi l'option. Son nom de famille n'allait absolument pas l'aider et, il ne savait pas en quoi cela pourrait lui être utile. C'était histoire qu'il ouvre, une fois de plus son clapet.

Monsieur Azarel Kai

Ca va les cheville ? Une tasse de thé et les biscuits aussi ?! Monsieur Azarel, on dirait le nom pour les schtroumpfs. Vous savez le méchant, avec un chat aussi pathétique que l'homme. C'est la première chose a lequel le blondinet avait pensée, la seconde était le fait qu'il s'était mit sûr un pot d'estrade en disant Monsieur.

Une chose était sûr, il ne fallait pas compter sur lui pour qu'il dise ceci. Voilà encore une chose de plus, qui l'agaçait bien, ce n'était pas parce qu'il était un adulte de plus un prof, ou une personne de l'entretien qu'il allait dire une chose aussi futile que ça.

Ce qui était encore plus sûr, c'est que Félix n'allait pas répondre a cela. C'était cool, il connaissait son prénom et son nom, il ne fallait pas s'imaginer qu'il allait dire le sien en contre partis. C'était comme demandé un morceau de chocolat, c'était pas envisageable.

Il avait choisi l'option de ne pas chercher ce qui se cachait dans ses lieux. C'était ses lieux qui l'avaient attirer, car justement il se cachait des choses bien étrange. C'était surtout qu'on lui avait interdit d'aller à l'intérieur qu'il y avait aussi été et, puis il n'avait pas eu trop le choix de rentrer dans cet endroit, je vous le rappel il se faisait courser par un élève qui était rempli de la tête au chaussettes d'une eau assez trouble.

Un pot de confiture peut être mortel pour une mouche, il ne faut pas se fier aux apparences

Bon ! on va mettre les choses aux clairs. QU'EST CE QUI VEUT ! Non d'une pinata ! Jouer sur les mots ainsi, était de jouer avec les nerfs, c'était très drôle, MONSIEUR avait de l'humour a trois francs? Je vous promet, les personnes de nos jours sont aussi stupides qu'une plante.

Si ce prof aurait entendu cela, il aurait fait aussi de l'humour en disant que cela était tout aussi dangereux qu'un pot de confiture. UN POT UN POT ! Rester calme. Voilà intérieurement l'eau commençait a monter assez vite. Toutes les réactions qu'avait ce mec était énervant, chiant. Ces paroles dignes d'un philosophe commençait à être agacent et, il le fit bien comprendre clairement.

T'es agacent et, sa commence à être CHIANT !
dit-il en le suivent changent de route entendant un son qui n'était pas très rassurant.

Assez vite les choses allaient changer, le jeune blondinet était à côté du prof essayent d'apercevoir quelque chose. La curiosité de l'enfant avait pris le dessus, fallait-il l'être ou non cela l'importait. Une chose était caché et, que cela soit dangereux ou non lui était bien égale.

C'était par petit pas, qu'il s'avançait prenant les devants sans l'ombre d'une crainte, qu'il traversait ce vent devenant peut plus glacial dans cette nuit, devenant a chaque minutes un peu plus sombre.

C'est quoi que ce truc...?!
murmura l'enfant.









════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Azarel Kai



Masculin
Messages : 154
Kamas : 4581
Date d'inscription : 22/12/2014
Humeur : Etrange ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Sam 3 Jan - 16:27

— Tu as finis oui ! èwé —




Azarel Kai | Felix.F Kuranai


Azarel parlait tout le temps très mal de son familier, et tout le monde s'accordait pour dire que cette bête était une nuisance... Mais au final il n'ira sûrement jamais jusqu'à s'en débarrasser pour toujours car ça lui manquerait trop de ne plus avoir à éviter ses farces et de ne plus avoir à inventer des stratagèmes pour le tuer. Et l'oiseau pensait lui aussi sûrement de la même façon.
Et puis Azarel était très curieux de voir jusqu'où l'intelligence de l'hibou pouvait aller, donc il n'allait pas le tuer, simplement l'oberver.
On peut dire que finalement ils s'entendaient bien, même si cela était impossible à penser en les regardant se battre tous les jours.

-"Hum... et bien tu n'as qu'à prendre la direction opposée à celle que je choisis si je suis chiant." répondit-il d'un ton blasé juste avant d'entendre un bruit et d'entre-apercevoir quelque chose dans l'ombre.

Après tout, cela n'importait peu que le garçon soit d'accord ou non vu qu'Azarel continuera  de le suivre dans l'ombre quoiqu'il en soit. Après tout, son but n'était pas de ce faire apprécier mais d'observer comment l'élève allait sortir du labyrinthe. Il n'allait pas se vexer pour si peu et en réalité la petite remarque le faisait plus rire qu'autre chose.

Pensant à tout cela, il reporta son attention sur la "chose" devant eux.

-"Quoi... Ne me dit pas que tu as peur non plus... " dit-il en remontant une énième fois ses lunettes qui décidément n'arrêtaient pas de descendre.
C'était embêtant parce que sans elles il ne voyait plus rien... Enfin bref.

La chose donc, semblait être une forme assez grosse qui grognait et bougeait en se rapprochant. Il ne voyait pas ce que ça pouvait être et ne ce que pouvait foutre ce truc dans un labyrinthe. La forme avait des yeux rouges et des...griffes ?

Azarel remonta encore ses lunettes en ayant un mauvais pressentiment et se retourna vers l'élève. Finalement... il n'allait peut-être pas pouvoir l'observer jusqu'à la fin.

-"Hum. Je serais toi je me mettrais à courir... Sauf si tu préfères lui faire un calin ? "

-"En fait je vais moi même montrer l'exemple..." dit-il en voyant l'espèce de loup noir s'élancer vers lui.

Voilà... Il ne savait pas qu'il y avait des bêtes sauvages dans ce labyrinthe, ce sera la découverte du jour... S'il y survivait bien sûr.
Le professeur se mit donc à courir en faisant demi-tour et emprunta une autre autre allée qui lui semblait plus large.

Il fallait trouver un moyen de se débarrasser de cette chose qui le suivait d'assez près. Parce que c'était pas avec son magnifique corps de savant et rat de bibliothèque qu'il allait pouvoir courir très loin.
Est ce que l'élève était toujours avec lui ? Concentré sur sa course il n'y avait même pas fait gaffe...
Ce loup sauvage était décidément un imprévu pour ou moins agaçant... Azarel n'aimait pas devoir faire des efforts avec ses muscles et en plus il était déjà tout essoufflé. M'enfin si l'élève ne l'avait pas suivi, le professeur lui avait au moins sauvé la mise en emportant la "chose" avec lui... Ce sera sa bonne action non volontaire du jour.

Evitant de justesse une racine qui l'attendait dans l'ombre, il pencha brusquement la tête pour regarder s'il n'y avait pas d'autre obstacles.

-"Oh non mes lun-..."

Trop tard. Personne n'échappe à la loi de la gravité. Les fameuses lunettes s'écrasèrent sur le sol, emportée par le mouvement qu'il avait fait un peu plus tôt.

*Bordel je vois plus...rieeeeeeeeeeeeeeen...*

Déjà que la vision était limitée à cause de la nuit, maintenant il voyait tout flou et se mit à courir en zigzagant comme s'il avait ingurgité trois litres de bière.

════════════════════
~ Qui suis-je ? | Mes petits rp | Mes relations ~

Poupée, marionnette, humain... Quelle différence ?

Un grand MERCHI à Ami pour le kit vava/signa <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Felix.F Kuranai
Masculin
Messages : 215
Kamas : 4262
Date d'inscription : 05/12/2014
Humeur : C'est un ourse mal lécher !
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 2ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: ! Sam 3 Jan - 17:50

Tu as finis oui éwè
Azarel Kai & Félix Félicie Kuranai





F élix, allait vraiment finir par aimer ce professeur qui n'avait pas froid aux yeux. Il était vrai qu'il avait un répondant qu'aucun autre prof n'avait eu jusque là. Parfois, il était vrai également, que cela commençait à l'énerver, voyant qu'il reprenait toutes ses paroles pour en faire de nouvelle, de manière à les utilisées contre lui. Un élève, n'aimait pas avoir des reproches, des réflexions et, encore moins de jouer sur les mots ainsi.

Hum... et bien tu n'as qu'à prendre la direction opposée à celle que je choisis si je suis chiant.

C'était ce genre de paroles qu'il l'énervait, il aurait effectivement voulus partir dans la direction opposée, ainsi il n'aurait plus à le supporter lui et, son remontage de lunette incessante. Ce n'était sans doute pas de sa faute, mais cela l'énervait quand même ! Après cette phrase, digne de lui retourner une table en pleine poire, il remit son regard sur cette "chose" qui était devant eux et, qui intriguait particulièrement Félix.

Il aimait le danger, risquer sa vie n'était pas une chose qui l'importait, qu'il meurt ici ou dans un autre endroit cela n'allait pas faire la différence. Ou peut être qu'une, qu'ici il y a un professeur et ailleurs il n'y aurait sans doute personne. Seulement cette chose, aux yeux rouge ou un étrange son sortait de sa bouche, n'étant certainement pas humain et,  encore moins affectueux.

Quoi... Ne me dit pas que tu as peur non plus...

Est-ce que Azarel avait peur ? Un professeur, qui se prend pour le ministre devant les élèves, a peur d'une chose grognant et, aux yeux rouges ? Décidément, il n'y avait que des mauviettes dans cette école, ou alors Félix n'était pas normal... Il aurait bien voulus rire de la réaction qu'il avait eut, seulement l'heure n'était pas à ça puisqu'il avait un problème devant eux, qui était de taille assez importante.

Et bien, à vrais dire sa m'intrigue, mais j'te cache pas que j'flippe un peu

A plus que le blondinet avançait, a plus l'animal devant lui exprimait son désaccord. Les avaient-ils dérangés pendant sa sieste ? Ou alors, ils n'auraient sans doute jamais dû venir ici. Merci Monsieur le prof qui voulait chercher la sortie et, qui avait pris cette direction. C'est du propre tout ça ! Au lieu de s'en tenir d'aller toujours à gauche et pourquoi la gauche je ne sais pas, bien sûr que non, il fallait aller à droite au bout d'un moment.

Débattre sur le chemin n'était pas vraiment le lieu approprié, d'ailleurs aucun lieu n'était approprié pour régler ce genre de discours qui ne tiennent pas debout. Félix put voir cet animal ce tenant devant eux, cette chose avait des plumes, ou des poils c'était assez compliqué à savoir, avec d'énorme griffes. DES GRIFFEURS, alors c'est un GRIFFEUR (HS : Pardon, j'ai regardé le labyrinthe le film et, je me suis tué. Il y avait des montres dans un labyrinthe et, les mecs on appeler ça des griffeurs, alors que c'est un genre de scorpion. )

Hum. Je serais toi je me mettrais à courir... Sauf si tu préfères lui faire un calin ?

A vrai dire, il ne voulait pas non plus faire un câlin à ce genre d'animal, si en plus il est cannibale, il ne fallait pas vraiment rester dans les barrages. Félix voulus reculer pour lui aussi courir, même si je dois l'admettre la fuite n'est pas toujours la meilleure option, il trouvait que c'était une bonne option. Finalement, quand il commençait a reculé, son talon se pris dans un branchage et, partit en arrière tombent sur le sol, les yeux fermer pour ne pas avoir la poussière du sol dans les yeux.

Ouvrant un de ses yeux, il aperçut la bête, ou plus exactement le loup, sauter par-dessus lui, voyant a présent que ce n'était pas des plumes, mais bien des ailes. Il espérait que le prof n'avait pas séché les courses d'endurance, car il devrait courir pendant un petit moment, jusqu'à ce qu'il sème la bête.

En fait je vais moi même montrer l'exemple..

C'était une bonne idée, tout cela se passait extrêmement vite qui ne savait pas s'il avait réussi a le semer ou non. Quoi qu'il en soit, il ne bougeait pas pendant un petit moment, puis une fois qu'il n'entendit plus rien étant seul à présent il se redressait regardant autour de lui. Ne voyant personne, il décida de se lever et, d'aller là ou le prof semblait avoir couru. Ce n'était pas compliqué de savoir, il suffisait de regarder les pas dans le sol pour voir la direction.

Crier ne semblait pas une bonne solution, il fallait pourtant trouver une solution, son pouvoir n'avait aucune utilitée envers un loup qui n'était pas très doux ni amical. Il fallait réfléchir assez vite de préférence. C'était en courant, suivent le chemin ou le loup et, le prof était allé qu'il réfléchissait. Se stoppent pendant un moment, marchent assez vite pour essayer de le retrouver rapidement.

Pourquoi je devrais l'aider ? Il me fait chié depuis tout à l'heure et, la je devrais l'aider?! Tsss ! vraiment..!

Après quelques instants, il mit ses mains autour de sa bouche, de sorte à faire un écho avant de crier haut et, fort :

J’ESPÈRE QUE T'AS PAS SÉCHER LES COURS D'EPS

Intelligence... aucune, les loups ont la capacité a emmètre des sons de manières à appeler sa troupe. Ils ont également un hyper sensibilité au niveau du museau ainsi qu'au oreille. Il fallait plus que prier pour ne pas entendre le reste de la marmelade arriver aussi vite que le premier.

Félix ne savait même pas pourquoi jusqu'à maintenant, il avait couru, cherchant le moindre indice sur la direction qu'il avait prit, pour le retrouver. Il pouvait très bien le laisser courir indéfiniment et, ne jamais le sauver. Une idée lui vint, bonne ou mauvaise, il n'avait pas le choix. S'arrêtant complètement, il laissait son regard droit devant lui penchent la tête sur le côté, comme si quelque chose le gênait. C'était bien le cas.

Je crois, que j'me suis perdue
dit-il d'un air exaspérer avant de savoir sur le sol, croient les bras et les pieds

Le sens de l'orientation n'était pas vraiment son fort, depuis son entrée dans l'établissement, il avait réussi à se perdre presque tout le temps. Soupirent regardent droit devant lui face à un buisson il ronchonnait tout seul ne savant plus quoi faire. Subitement, il se remit sur ses pieds, repartant à sa recherche, avec conviction.

Le binoclard, t'es mort ?!

Un peu d'humour n'avait jamais tué personne, même si son humour était un peu déplacé. Félix reprit la course, écoutent les bruits qui l'entouraient étant donné qu'il était un hybride il fallait bien qu'il se sert de ce qu'il avait a contrecœur.









════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Azarel Kai



Masculin
Messages : 154
Kamas : 4581
Date d'inscription : 22/12/2014
Humeur : Etrange ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Dim 4 Jan - 22:24

— Tu as finis oui ! èwé —




Azarel Kai | Felix.F Kuranai


▬ Le binoclard, t'es mort ?!

-"Non je ne crois pas non."

En levant la tête on pouvait apercevoir le professeur accroupi d'une façon très étrange sur une branche en hauteur. Dans l'ombre, on ne voyait presque rien de lui si ce n'est ces yeux. C'était un peu un comble parce que lui justement ne voyait absolument plus rien à cause de ses yeux et de l'absence de lunettes.
Il soupira et s'appliqua à descendre de l'arbre avec la souplesse d'un éléphant.
Quand il fut enfin de nouveau sur la terre ferme, après un geste réflexe pour remonter des lunettes qui n'étaient plus là, il daigna enfin continuer :

-"Je, enfin mon familier, c'est débarrassé de la chose." C'était absolument triste à dire mais la seule idée qu'il avait eu avait été d'invoquer Infernus. Pourtant il aurait presque préféré mourir que d'être vu dans une situation pareille par son hibou. Il allait subir des brimades et moqueries à ce sujet pendant le reste de sa vie sûrement... Azarel grimaça amèrement en y repensant...

Revenons quelques instants avant pour comprendre ce qu'il s'était passé...

-----------

Alors qu'il courait, le professeur avait entendu une sorte d'écho au loin.

"SPERE -ERE -ERE A-A-A-CHER-ER OUR-OUR- EPS-S-S"

Il avait manqué de s'étouffer en entendant l'écho déformé par le vent. Pas besoin d'être un génie pour savoir d'où venait ces cris...

-"Tu ferais mieux de profiter que je t'ai sauvé la mise pour te barrer au lieu d'hurler et de me déconcentrer !" avait-il marmonné en se rappelant que non, il n'avait jamais suivit ses cours d'EPS.

En plus de ça il ne voyait absolument rien et avait déjà failli se prendre deux ou trois racines et branches et pour couronner le tout le loup s'était de plus en plus rapproché de lui. C'était donc après une intense réflexion -et surtout après que son corps refuse de courir plus loin- qu'il avait pris la décision d'invoquer Infernus.

C'était un petit hibou et il avait les plumes plutôt abîmées, mais il ne faut jamais sous-estimer les êtres de petites tailles... et il ne faut jamais jamais sous-estimer Infernus. Cet esprit vicelar et sadique enfermé dans un vieux corps d'oiseau avait foncé sur la chose pour s'attaquer à ses yeux en hurlant "Regarde Azarel ! Regarde ! C'est le traitement que je te réserve pour plus tard ! "
Ce dernier avait attrapé une branche assez grosse pour qu'il puisse la voir sans la rater, même avec ses yeux de bigleux et il avait rassemblé la force de ses abdos inexistants -en réalité cela tenait plus de l'instinct de survie que des muscles- pour se hisser hors de portée du loup qui avait disparu dans l'ombre en courant, en même temps que son familier.

-"Bon débarras !" avait-il dit avant de se demander comment il allait maintenant descendre de là.

C'était à ce moment que l'élève était arrivé à tout hasard, l'air complètement paumé.

-----------

-"Dis-moi... Tu n'aurais pas des lunettes de rechange à tout hasard ? " demanda-t-il en soupirant.

-"Parce que, comme tu as pu le constater j'ai perdu les miennes en chemin et je suis actuellement aveugle. Donc je compte sur toi pour montrer le chemin."

S'il y a une chose qu'il détestait le plus au monde -à part Infernus bien sûr- c'était de perdre ses lunettes. Voir tout flou lui donnait un mal de crâne impressionnant et lui faisait mal aux yeux. Et pour couronner le tout, ce n'était jamais très rassurant de ne rien voir autour de soit...Azarel commençait à sentir une pointe de mauvaise humeur pointer le bout de son nez.

Hrp : Je ne sais pas si on peut vraiment invoquer des familiers comme ça... Si ça te vas pas je peux changer ^^

════════════════════
~ Qui suis-je ? | Mes petits rp | Mes relations ~

Poupée, marionnette, humain... Quelle différence ?

Un grand MERCHI à Ami pour le kit vava/signa <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Felix.F Kuranai
Masculin
Messages : 215
Kamas : 4262
Date d'inscription : 05/12/2014
Humeur : C'est un ourse mal lécher !
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 2ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Mar 6 Jan - 17:27

Tu as finis oui éwè
Azarel Kai & Félix Félicie Kuranai





Non je ne crois pas non.

L a voix du professeur était parvenue jusqu'au oreille du jeune garçon, à vrais dire il n'était pas vraiment loin de lui. Juste à côté, il suffisait qu'il tourne la tête, face trois petits pas et, il pouvait alors le voir.

Le voir aurait été légèrement difficile, en effet Azarel était sur une branche. Il en conclue deux choses, qui sont plus ou moins importante ; a) Azarel était toujours en vie, chose nettement moins importante. Il aurait eu quand même eu un peu de tristesse s'il n'aurai pas survécu. b) S'il y avait des branches ici, il aurait sans doute plus facile de voir ou était la sortie. Leurs but était tout de même de trouver une sortie à cet endroit.

Levant la tête se rapprochent de la branche, il aperçut ce prof. Enfin, ce qui ressortait le plus était bien évidemment ses yeux. Le jeune garçon ne put s'empêcher de répliquer.

La belle vie la haut ! Vieille branche !

C'était sa petite blague du jour, qui n'était pas vraiment marrante. Il n'y avait rien de marrant, cela dit il avait le don de parler pour ne rien dire. La façon que le prof allait descendre n'allait pas arranger les choses, décidément il avait séché tous les cours de sport et ceux de gym en prime.

Quelle souplesse ! Digne d'être gymnaste !!

Félix pris Azarel pour une personne n'ayant aucune compétence, maintenant qu'il était au sol, il a fallu qu'il remonte des lunettes invisibles. Cela le perturba aussi, la dernière fois qu'il l'avait vu, il avait ses lunettes, ça veut donc dire qu'il avait perdue voir même cacher cela, au moins il allait pouvoir arrêter des remontés sans cesse.

Je, enfin mon familier, c'est débarrassé de la chose

Son hibou avait fait son apparition, une brève apparition puisqu'il n'était déjà plus là. Est-ce qu'il l'avait tué, car de base, il était venu dans cet endroit dans ce but là. Alors, donc, ça seule chance de réussir à l'avoir lui avait filer dans les pattes. L'hibou aurait très bien put le tuer, ou le laisser avec ce loup lui courir après. Il en dit d'ailleurs quelques mots à ce sujet la :

Vous l'avez tuer par la même occasion je suppose ?!

Il disait cela c'était uniquement pour le titiller et, le chercher davantage. La relation qu'avait Azarel et, son familier le rappelait lui et, son familier à lui, comme chien et chat. Finalement, Félix avait bien fait de venir, le prof avait plus besoin de son aide que lui il en avait besoin, il était cependant très rare qu'il demande de l'aide a quelqu'un. Jusqu'à présent cela ne lui était jamais arrivé, cela était un soulagement pour lui.

Dis-moi... Tu n'aurais pas des lunettes de rechange à tout hasard ?

C'était avec un certain humour, qu'il allait répondre à ses paroles, des plus comiques. Demander a un élève tel que Félix de savoir s'il n'avait pas des lunettes. C'était comme demander à un chat s'il avait une cabane.

C'est vrais que je me trimbale souvent avec des pairs de lunette dans mes poches..!

Comment lui dire clairement qu'il n'avait pas ça, que de cette manière. C'était direct et, comme cela il n'y avait pas de mal-entendus. Il n'avait pas de lunette, il en aurait du mal en à avoir étant donné qu'il ne possède pas lui-même de lunette. Dommage pour lui, il devait de débrouiller sans lunette.


Parce que, comme tu as pu le constater j'ai perdu les miennes en chemin et je suis actuellement aveugle. Donc je compte sur toi pour montrer le chemin

Et s'il ne voulait pas montrer le chemin ? Rester ici jusqu'au lever du jour semblait une bonne idée qu'il n'abordait pas. L'envie de rentrer chez lui, de prendre une bonne douche et, de se glisser dans ses draps commençait à lui manquer.

C'est avec lenteur qu'il s'avançait vers lui prenant sa main pour lui mettre sur sa propre épaule à lui. De cette manière, il n'allait pas marcher en diagonale même si cela aurait été plutôt marrant à voir de la par de Félix.

C'est le comble ! Un prof qui à besoin d'un élève ! Plutôt marrant non ?









════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Azarel Kai



Masculin
Messages : 154
Kamas : 4581
Date d'inscription : 22/12/2014
Humeur : Etrange ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Jeu 8 Jan - 20:31

— Tu as finis oui ! èwé —




Azarel Kai | Felix.F Kuranai


-"Hmm non je ne suis pas un gymnaste. J'ai trouvé plus intéressant dans ma vie que de faire le singe sur une poutre en bois...désolé hein." répondit Azarel d'une voix blasée.

C'est vrai non ? Déjà qu'il n'aimait pas le sport -sauf celui qui se joue le soir à deux- mais alors dans tous les sports possibles, la gymnastique était celui qu'il trouvait le plus inutile. On avait pas besoin d'être souple pour s'asseoir sur une chaise et encore moins pour y rester à réfléchir toute la journée.
Enfin bref...

Le professeur haussa un sourcil en entendant la question suivante.

-"Tuer ? TUER ? Aha..AHAHAHAHAHAHAH ! "

Il partit dans un fou rire et tapa du pied sur le sol tout en se tenant sur le ventre. Oui vraiment, imaginer la possibilité qu'Infernus meure aussi facilement le faisait vraiment rire. Il trouvait cela tellement impossible et ridicule que c'en était hilarant.

-"Non. "
dit-il calmement en se relevant et en récupérant son sérieux à une vitesse effrayante.

-"Tu ne crois quand même pas que mon familier pourrait mourir aussi vite ?! Si c'était le cas je m'en serais déjà débarrassé depuis longtemps tu sais..." rajouta-t-il en s'empêchant de remonter ses lunettes invisibles cette fois-ci. Il retint son geste et soupira en fixant le sol flou à ses pieds.
Non évidement l'élève n'avait pas de lunettes de rechange hein...Forcement.

Azarel allait encore s'indigner de sa malchance quand l'élève prit sa main pour la poser sur sa propre épaule.

-"N'aie pas la mauvaise idée de me faire marcher dans un piège hein..." rajouta-t-il en agrippant son épaule.
Ce n'est pas qu'il ne lui faisait pas confiance mais on ne savait jamais ce qui pouvait arriver. -cette situation en était la preuve en elle-même-

-"Pfft ! Ce n'est pas parce que j'ai besoin d'aide que t'es obligé de m'aider si ça te plais pas hein." grommela-t-il en lui emboîtant le pas.

Il n'était pas tellement gêné de demander de l'aide à un élève... c'était plutôt le fait d'avoir besoin d'aide tout court qui l'agaçait. Mais il n'était pas quelqu'un de si arrogant que ça en réalité, simplement un peu décalé... Alors son agacement s'effaça bien vite et il se concentra sur les alentours et sur leur marche.

C'était reparti pour une autre balade dans le labyrinthe. A vrai dire il ne saurait pas dire s'ils étaient déjà passés par là ou pas, et ce n'était pas sa vue qui allait arranger les choses.
Infernus et le loup avait réellement disparu, pour son plus grand plaisir parce que cela aurait réellement fâcheux que le hibou le voie dans une situation pareille.

Le professeur soupira en regardant le sol noir devant eux, tentant vainement de discerner les formes des possibles obstacles. Mais il n'y voyait rien et de toute façon il faisait noir. Ce n'est que quand il entendit un soudain "CRAC" qu'il stoppa ses pas et lâcha l'épaule de l'élève.
Il venait de marcher sur quelque chose. Quelque chose qui s'était cassé. Avec un bruit de verres brisés.
Ayant un mauvais pressentiment il se baissa à l'aveuglette et toucha du bout des doigts l'objet.

-"..."

-"MAIS... ... ... BORDEL DE MERDE MES LUNETTES !"

Il en oublia son calme et sa politesse.

Alors ça c'était le comble.
Non seulement cela voulait dire qu'ils tournaient en rond pour rien depuis le début, et puis ça voulait aussi dire qu'avec un peu plus d'attention il aurait pu ramasser ses lunettes et retrouver sa vue au lieu de marcher stupidement dessus.
Il se releva en se passant la main sur le visage, l'air contrarié.

-"Bon... ça commence à faire. "

La situation ne l'amusait plus. Il avait mal à la tête à cause de ses yeux, il ne voyait plus et rien et il avait froid à cause de la brise, ce qui le faisait claquer des dents. Il croisa ses bras et ferma les yeux.
Comment pouvait-il faire aussi froid ?
Le vent soufflait fort dans les arb- oh wait.
Le vent ?
Azarel rouvrit brusquement ses pupilles rouges et regarda les branches qui bougeaient d'un air ébahit. Qui disait vent disait sortie...

Un fort courant d'air parcourait l'allée de haut en bas. Comme il n'avait plus ses yeux il pouvait plus facilement se concentrer sur ses autres sensations.
Il attrapa soudainement l'élève et commença à marcher à tout hasard, vers la direction d'où venait la brise.
Evidemment il ne marchait pas droit du tout, même s'il suivait la bonne direction.


════════════════════
~ Qui suis-je ? | Mes petits rp | Mes relations ~

Poupée, marionnette, humain... Quelle différence ?

Un grand MERCHI à Ami pour le kit vava/signa <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Felix.F Kuranai
Masculin
Messages : 215
Kamas : 4262
Date d'inscription : 05/12/2014
Humeur : C'est un ourse mal lécher !
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 2ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Sam 10 Jan - 12:34

Tu as finis oui éwè
Azarel Kai & Félix Félicie Kuranai





Hmm non je ne suis pas un gymnaste. J'ai trouvé plus intéressant dans ma vie que de faire le singe sur une poutre en bois...désolé hein

L e jeune garçon l'avait bien remarqué, lors de sa descente de l'arbre qu'avait effectué le professeur quelque instant plutôt. Face a cette remarque des plus pertinentes, Félix, ne dit rien. Pour une fois qu'il ne répliquait pas dans la seconde qui suit !

Quelque instant après, Azarel répondit à la question que le jeune garçon avait demandé, à savoir s'il avait tué son familier par la même occasion. Cela aurait fait une pierre deux coups non ? A cette question le prof répondit avec un haussement des épaules :

Tuer ? TUER ? Aha..AHAHAHAHAHAHAH !

Manque de bol, l'élève avait eu tors. Azarel ne l'avait pas tué, d'ailleurs celui-ci commençait à taper des pieds et, de partir dans un fou rire, ce qui n'entraîna pas Félix, qui le fixait, comme s'il était qu'un simple môme. Par la même occasion, il dit quelques mots en voyant le professeur dans cet état pitoyable :

Ca fait pitié..

Il n'avait pas tort, de base un professeur est l'exemple à avoir. Hors là, ce n'était pas l'exemple à suivre, il se prend des airs que l'élève n'aime pas du tout. Nous ne faisons pas passer, pour quelqu'un que nous ne sommes pas. Le prof avait cessé de rigoler pour reprendre son calme pour répondre d'une voix normal :

Non.

Le jeune garçon l'avait bien compris, du fait qu'il venait d'être un enfant en rigolent qui tapait des pieds par la même occasion. Soupirent, Félix lui tournait le dos, reprenant ça marche, voyant que ce type n'était qu'un cas désespérer. Ne faisant pas beaucoup de pas, Azarel avait ajouté une phrase, qui intéressait peu Félix.

Tu ne crois quand même pas que mon familier pourrait mourir aussi vite ?! Si c'était le cas je m'en serais déjà débarrassé depuis longtemps tu sais..."

Il commençait à en avoir plus que marre de ce type. Ces réflexions, son habitude, sa manière d'être commençait réellement à le sortir par les trous d'nez. Alors, il ne fit pas attention à ces paroles, il reprit son chemin, laissent soigneusement la main du prof sur son épaule, de manière à ce qu'il ne divague pas dans tous les sens.

Ce type n'était jamais content, il venait de faire une bonne action en ne le laissent pas décomposer ici et, ce mec n'était pas content, il trouvait encore le moyen de ronchonner. Une chose était sur pour le blondinet, la prochaine fois qui le verrait, il l'assommerait directement pour ne pas qu'il lui nuise d'avantage. Écoutent ce qu'il avait à dire laissent entrer tout cela d'un côté, pour en ressortir de l'autre :

N'aie pas la mauvaise idée de me faire marcher dans un piège hein...

Expliquer-moi, quand ce que ce type de mec est content ? Il n'y est jamais tout simplement. La confiance régnait vraiment pas entre l'élève et, le professeur. Encore une fois, sans doute la dernière, il ne relevait pas ce qu'il venait de dire. Ne voyant pas trop quoi dire à ce genre de phrase, qui ne pouvait que énerver d'avantage.

Au fond de Félix, cela était plutôt marrant de voir les rôles s'inverser, de base ce sont les élèves qui ont besoin des professeurs, sur un exercice ou ce genre de bricole. Hors, la c'était le professeur qui avait besoin d'aide. Même si cela ne l'enchantait pas vraiment, il l'aidait quand même, par preuve de respect. D'ailleurs, le professeur fit un rebondissement sur ce que le blondinet avait dit :

Pfft ! Ce n'est pas parce que j'ai besoin d'aide que t'es obligé de m'aider si ça te plais pas hein.

Un sourire des plus narquois c'était échappé des lèvres du blondinet, tournent la tête, pour voir le visage du jeune prof, disant quelque parole qui n'était pas vraiment dans le contexte :

Tu es plu mignon sans lunette ..
avait-il dit avait de se précipiter sur une autres phrase à la suite :
Grognons, ta finis de tout le temps ronchonner..!


Le jeune garçon c'était vite rattrapé sur ses premières parole, c'était la première fois qu'il le rencontrait, c'était également qui disait un compliment pareil. Au fond de lui, il n'espérait qu'une chose qu'il n'est pas entendus ce qu'il venait de dire.

Les voilà repartis dans le labyrinthe, ne sachent plus s'il était déjà passé par ici ou non. Tous les endroits se ressemblaient, ce qui était une complication en plus. Pour cela, le regard du blondinet, ce mit sur le sol, pour voir ses traces de pas à lui. Manque de chance, les parois avaient bougé, alors tous les endroits qu'il avait emprunter n'était que des culs de sacs.

Félix marchait, regardent autour de lui, ne savent pas trop ou tourner, il laissait son intuition l'aider. Une bonne cadence ce faisait entre les deux garçons, jusqu'à ce qu'il ne sentit plus aucune pression sur l'épaules du jeune blondinet, ce qui le fit stopper. Les oreilles de l'hybride bougeait dans tous les sens, il avait effectivement entendus le même bruit que le prof.

Soupirent, il se retournait regardent le prof qui c'était baisser pour toucher quelque chose qui brillait. L'hybride savait déjà ce que c'était, étant donné que les chats ont une faculté de voir dans le noir, il avait remarqué que c'était ses lunettes.

MAIS... ... ... BORDEL DE MERDE MES LUNETTES

C'est ce qui était étrange justement, il avait l'impression qu'il était déjà passé par ici, car il avait également vue l'arbre sur lequel était percher quelque instant avant le professeur. Un mal de tête commençait à naître dans la tête du jeune garçon. Tout ce ressemblait, peut importe quel chemin il prenait, cela retombait toujours au même endroit.

L'attention ce remis sur le professeur, qui rien cas sa tête nous pouvions voir sa contrariété face à ses lunettes, et donc sa vue :

Bon... ça commence à faire.

Il avait bien compris, que ses lunettes étaient importantes pour le professeur, s'il avait eu un moyen de les réparés il aurait tenter de le faire. Il se mettait sa place et, n'aurait certainement pas aimé de ne plus voir ainsi pendant quelque temps. Du moins, jusqu'à ce qu'il trouve la sortie.

Le regard bleuâtre était laissé sur le prof qui était supposait-il en pleine méditation, quand soudainement il ne fonçait pas vraiment droit à travers le chemin. Avait-il repérer quelque chose que l'hybride n'avait pas fait attention. BIEN SUR ! L'hybride venait de comprendre ce qu'il venait de faire, il écoutait le vent. Il n'y avait pas que le vent qui pouvait nous aider, mais également la lune !

Félix suivis le jeune prof, passent devant lui en courant, essayant de se concentrer sur le vent, avant de prendre par le poignet le jeune prof pour qu'il file plus droit :

Ta l'air d'un bourrer, viens j't'aide.


HSRP : Désoler, j'ai oublié de te dire pour l'apparition de ton familier, que ça ne m'avait pas dérangé ^^










════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Azarel Kai



Masculin
Messages : 154
Kamas : 4581
Date d'inscription : 22/12/2014
Humeur : Etrange ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Ven 16 Jan - 22:46

— Tu as finis oui ! èwé —




Azarel Kai | Felix.F Kuranai


Azarel haussa un sourcil en entendant la remarque de l'élève.

-"Hmm, je me fiche d'être mignon ou pas, l'essentiel c'est que je voie où je marche." répliqua-t-il automatiquement sans réfléchir.

Ce qui était tout à fait logique à ses yeux d'ailleurs, il n'était pas vraiment un maniaque de la beauté après tout. Cela ne faisait pas  partie de ses centres d'intérêts.

-"Je ne ronchonne pas, je fais des remarques, si t'aimes pas ça et bien ne les écoute pas..." rajouta-t-il encore d'un air indifférent.

C'est vrai non ? Lui il entendait des tas de choses stupides autour de lui tous les jours et c'est pas pour autant qu'il allait péter un câble et se plaindre à haute voix, bien qu'il n'en pensait pas moins dans sa tête.  

Ils continuèrent donc à marcher et entamèrent une nouvelle course après l'épisode facheux des lunettes...
Cette fois-ci, Azarel était sûr de ne pas se tromper de direction, même en étant aveugle. D'ailleurs le garçon devait avoir senti le courant d'air lui aussi puisqu'il venait de le dépasser en vitesse... Enfin le professeur avait juste vu une forme floue courir et en avait déduit qu'il s'agissait de l'élève.
C'était vraiment très énervant de ne pas voir où on mettait les pieds
Il faillit s'enrager pour de bon et déverser une flopée d'insultes mais  préféra fermer sa bouche -pour une fois- et se concentrer sur sa marche. Ce serait stupide de tomber dans une situation pareille et ça l'irriterait encore plus.
A chaque pas qu'il faisait, un marteau tapait dans sa tête et lui donnait un terrible mal de crâne, tout cela à cause de ses yeux qui forçaient trop.

-"Je ne bois pas d'alcool !" grommela-t-il en attrapant la main de l'élève et se laissant guider.

Encore une fois, ce n'était pas une plainte mais une remarque...
Au fond, Azarel était pour une fois pas mécontent d'avoir de l'aide.

Au bout de longues minutes de course encore, ils finirent par tourner dans une allée et apercevoir la fameuse fin. Elle se démarquait du reste parce qu'à travers le portail végétal, on pouvait voir les lumières des habitations au loin et les étoiles qui brillaient.

L'hybride avait le souffle totalement irrégulier et les jambes endolories. Non sérieusement, il était censé être dans ce labyrinthe pour réfléchir et prendre son temps, pas pour courir !
Ils s'arrêtèrent et Azarel prit le temps de retrouver sa respiration, penché vers l'avant.

Il y avait plus de lumière à la sortie du parc et le chemin jusqu'aux dortoirs n'était pas long.  

-"Bon... Je pense que je pourrais retrouver mon studio tout seul, merci de ton aide." dit-il enfin en se relevant.

C'était un remerciement formel et poli, mais aussi honnête après tout... Parfois Azarel ne disait pas tout, mais il évitait le mensonge et l'hypocrisie le plus possible.

-"Oh... Au fait, si je t'ai suivi, c'était pour voir comment tu allais te débrouiller, mais c'était aussi parce que j'étais un peu perdu moi aussi vois-tu..." dit-il enfin en gardant son sourire étrange.

Il ne l'avait pas avoué au début car ça n'aurait eu aucun intérêt mais c'était vrai. L'hybride avait seulement précisé une partie de sa pensée en disant qu'il serait curieux de voir comment l'élève se débrouillerait et n'avait pas dit le reste de ses réflexions.
Parfois il avait la flemme -ou il n'arrivait pas plutôt-  de trouver la sortie tout seul, alors ce genre d'aide involontaire était bienvenue.

-"Je suppose qu'au final tu t'es bien débrouillé ! Je peux savoir ton nom ?" rajouta-t-il enfin en s'éloignant de quelques pas à moitié à l'aveuglette.  


════════════════════
~ Qui suis-je ? | Mes petits rp | Mes relations ~

Poupée, marionnette, humain... Quelle différence ?

Un grand MERCHI à Ami pour le kit vava/signa <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Felix.F Kuranai
Masculin
Messages : 215
Kamas : 4262
Date d'inscription : 05/12/2014
Humeur : C'est un ourse mal lécher !
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 2ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Dim 18 Jan - 0:03

Tu as finis oui éwè
Azarel Kai & Félix Félicie Kuranai





I l venait enfin de trouvé la sortie, cela n'était qu'une question de temps, avant qu'il se sépare et, enfin trouver un quotidien des plus traditionnelle. Jusqu'à maintenant, il n'avait pas vraiment écouté ce que le professeur avait dit. Félix savait à quoi s'en tenir. Fermer sa bouche, ne plus dire un mot , sortir de cet endroit, pour oublier ce prof des plus louche.

C'était sans doute le seul professeur, qui jusqu'à maintenant le paraissait le plus louche possible. Il restait un mystère à ses yeux. Les mystères, non sans doute aucune solution a leur équation. Cela ne gênait pas notre jeune hybride, qui ne voulait qu'une chose : sa liberté. Durement mérité, après ses multiples ennuies. Une chose étant encore plus cruciale : trouver son lit douillet pour aller dormir paisiblement, comme un enfant.

Ce n'est que certaine parole, qui avait interpeller le jeune garçon. C'était sans doute les seules qu'il avait écouté, jusqu'à présent. Et, les paroles là était sans doute les meilleures à entendre :

Bon... Je pense que je pourrais retrouver mon studio tout seul, merci de ton aide.

Bon, ce n'était pas à ce qu'il s'attendait forcément, un élève espère toujours plus. Pour un prof, il se débrouillait plutôt pas mal, il s'était excusé et, cela avait marqué le blondinet. Depuis le début, personne ne c'était excuser et, surtout pas des adultes, c'était sans doute les dernier à le faire. Voir jamais. Cela avait grandement surpris Félix lorsqu'il avait entendue ses paroles de la part de Azarel. Plus surprenant encore, c'était la suite de ses paroles :

Oh... Au fait, si je t'ai suivi, c'était pour voir comment tu allais te débrouiller, mais c'était aussi parce que j'étais un peu perdu moi aussi vois-tu...

C'était étonnant, mais on ne aurait pas vraiment dit qu'il était perdu, bien évidement le jeune garçon l'avais bien deviné depuis le début. Depuis, qu'il avait dit qu'il était venu la pour méditer, c'était assez louche cette histoire. Puisque nous étions à l'heure des remerciements et, d'autre petite chose de ce genre, Félix se lançai à son tour d'une voix neutre :

Pour mon aide, je suppose que cela est normal d'aider, un crétin dans votre genre. J'm'étais bien rendus compte que vous étiez paumé. J'te remercie d'avoir servis d'appat pour le loup. Une dernière chose...
dit le jeune garçon, mettant sa main dans sa poche, en ressortant des lunettes lui tendant, tout en ajoutant
J'avais des lunettes, tiens, garde les j'les ais voler. C'était marrant d'te voir sans lunette a déambuler.


Au fond, l'hybride n'était pas méchant, il aimait bien taquiner avec autrui, savoir dont ils étaient capables, de s'en sortir avec un handicape. Pour le prof, c'était sans ses lunettes et, il avait plutôt bien réussi. C'était sans doute cela qui l'avait pousser à répondre a la question suivante, que le prof avait posé :

Je suppose qu'au final tu t'es bien débrouillé ! Je peux savoir ton nom ?

Il supposait aussi, qu'il s'en était bien sortie, pour avoir trouvé une sortie avec son aide bien évidemment. La question que le mec violet avait posé n'était pas bien compliqué, il allait sans doute lui donner en récompense à ce qu'il avait fait pour lui dans cet endroit. C'est d'ailleurs ce qu'il fit :

J'ai besoin de personne pour me dire ça ! J'm'appel Félix, c'est la seul info que tu auras de moi.

Après ses paroles dignes de lui, il mit ses mains dans ses poches, se dirigent vers la sortir, confiant de pouvoir avoir enfin ce qu'il voulait depuis qu'il était arrivé jusqu'ici : sortir

Une chose était sûr, c'est qu'il ne retournerait pas de si tôt dans cet endroit qui était assez spécial pour lui. D'un côté c'était un endroit remplis de secret, ce qui était assez intriguent pour lui.

Tôt ou tard, il recroisait ce prof pleins de mystère à ses yeux..











════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Azarel Kai



Masculin
Messages : 154
Kamas : 4581
Date d'inscription : 22/12/2014
Humeur : Etrange ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai] Mer 21 Jan - 22:54

— Tu as finis oui ! èwé —




Azarel Kai | Felix.F Kuranai


"Crétin" hein ... Il ne perdait rien pour attendre celui-là ! Le professeur n'aimait pas vraiment qu'on le rabaisse au sujet de son intelligence.
Cependant Azarel se retourna l'air surprit quand il entendit la suite.
N'avait-il pas marché sur ses fameuses lunettes un peu plus tôt ? Les avait-il confondu avec autre chose ? Il faut dire qu'entre son souffle coupé, son mal de tête et sa mauvaise humeur à ce moment-là, il aurait tout à fait capable de faire une erreur de discernement.
D'ailleurs c'était sûrement ce qui était arrivé puisque ses lunettes étaient apparemment bien là, dans les mains de l'élève.
Il les attrapa dans un soupir, ignora la remarque qui les accompagnait et les remit aussitôt sur son nez.

Après avoir passé plus de vingt minutes en aveugle total, il eu l'impression de redécouvrir le monde et d'être au paradis. Il avait oublié combien c'était agréable de pouvoir discerner les cailloux devant ses pieds. Quelle joie de pouvoir remonter ses lunettes à nouveau ! Il esquissa un sourire fabuleux tout en s'appliquant à faire ce geste qui lui avait tant manqué.

-"Merci de la soirée Félix..." répondit-il enfin en tournant définitivement les talons, s'enfonçant silencieusement dans la nuit.

Tout cela l'avait fatigué l'air de rien, la soirée était déjà bien avancée et faire des efforts physiques l'avait presque tué. La prochaine fois, il devra faire un peu plus attention à ne pas tomber dans des histoires pareilles... Mais cette aventure lui avait tout de même permit de mieux connaître le labyrinthe, c'était quand même une bonne chose. Il était près à tout faire pour apprendre de nouvelles choses de toute façon...  

En tout cas cet élève avait la langue bien pendue ! Beaucoup trop à son goût d'ailleurs ! Même s'il était mal placé pour le critiquer...
Ils n'étaient pas vraiment sur la même longueur d'onde mais pourtant Azarel l'aimait bien, il avait trouvé cela marrant de l'énerver.
Même si le problème justement, c'est que ce dernier réussissait aussi à l'énerver et lui rendre la monnaie...bref.

Le vrai bon point du tableau c'était quand même qu'Infernus avait dispa-

"Alors ? On se fait mener le bout du nez par un élève... Que c'est pathétique... "

C'était trop beau pour être vrai hein ?
Un sinistre battement d'ailes retentit derrière son épaule et Azarel étouffa un soupir, reconnaissant cette voix rauque. Il jeta un regard froid à son hibou qui venait de surgir de l'ombre, accompagné de plumes à moitié arraché, mais toujours bien vivant hélas. 
Il faudrait vraiment qu'il s'en débarrasse pour de bon un de ses quatre...






════════════════════
~ Qui suis-je ? | Mes petits rp | Mes relations ~

Poupée, marionnette, humain... Quelle différence ?

Un grand MERCHI à Ami pour le kit vava/signa <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Tu as finis oui éwè [Pv :Azarel Kai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Suggestion personnages prédéfinis
» ◁ nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas.
» # Fiche Prédéfinis #
» Fiche pour les prédéfinis
» Prédéfinis à prendre et pris~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP terminés-