Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Au détour d'un chemin ... [PV Naoto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 5064
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Mer 3 Déc - 21:46

~ Au détour d'un chemin ...


~





La journée était belle, le ciel était blanc. Des petits flocons tombaient sur le sol immaculé sous le regard émerveillé de Chiyo. Elle était assise sur son lit, un recueil de poèmes à la main, et contemplait le ciel.


- Quel dommage de ne pas être dehors alors qu'il neige ... -

Décidée, Chiyo se leva d'un bond pour sortir du pensionnat, son carton à dessins à la main. Elle mourait d'envie de dessiner un paysage ... Le cœur du labyrinthe. Voilà ce qu'elle rêvait de dessiner. La jeune fille trottinait tranquillement dehors, vers le labyrinthe, et sautant pour attraper les flocons qui tombaient. Hamidou avait chuté de son épaule et la suivait péniblement en essayant de ne pas s'enfoncer dans la neige. Arrivée à l'orée du labyrinthe, Chiyo s'arrêta brusquement. La magie ... Elle savait que cet endroit était magique. Arriverait-elle à trouver le cœur du labyrinthe ? Arriverait-elle à en sortir ? Un frisson parcourut son corps. Les oreilles basses, la queue entre les jambes, elle n'osait pas entrer, paralysée par la peur de se perdre. Ses yeux apeurés regardèrent son carton à dessins humidifié par les flocons de neiges qui étaient tombés dessus, et elle reprit courage.
- Du courage, Tahara ! Je refuse de me dégonfler et d'abandonner ce projet de dessin. Et puis ... Je suis curieuse de voir à quoi ressemble le labyrinthe ! Je me demande si il y a quelqu'un là-dedans ... Non, bien sûr que non ! Qui d'autre que moi aurait une idée aussi folle ? -

Chiyo repensa soudain à un vers qu'elle avait lu quelques minutes plus tôt ... "Au détour d'un chemin apparaîtra la merveille". Elle commençait à se demander s'il était possible de rencontrer quelqu'un, comme ça, au détour d'un chemin. Non mais c'est vrai ? Chiyo ne pouvait pas imaginer qu'il soit possible de rencontrer quelqu'un en marchant, comme ça, tout simplement. Déçue de découvrir que la poésie n'était pas réaliste, elle en oublia sa peur et entra d'un pas ferme dans le labyrinthe. Hamidou, tremblant, la suivait en s'accrochant à la pointe de sa queue qui traînait par terre. Rassurée de voir que ce lieu si mystérieux était inoffensif, Chiyo recommença à sautiller et faisant tinter la clochette accrochée autour de son cou. Elle aimait tellement entendre ce son cristallin ...
- Bon ... maintenant que j'y suis, comment me retrouver là-dedans ? Mmh ... Je vais tester l'astuce de plaquer sa main sur le mur de gauche et d'avancer en le suivant ! Je finirai bien par arrivée au centre du labyrinthe ! Et ensuite, je n'aurai qu'à faire pareil sur le mur de droite pour rentrer. Fastoche ! -

Mais à peine eut-elle fait trois pas que des murs végétaux commencèrent à pousser au fur et à mesure qu'elle progressait. Inquiète, elle ne se laissa pas perturber. Mais bientôt elle se retrouva dans un cul-de-sac ... Son cœur battait à tout rompre et elle ne savait pas comment faire. Hamidou grimpa jusqu'à son épaule pour tenter de la rassurer. Mais Chiyo, les oreilles basses, tremblante, n'osait plus faire un pas. Elle laissa tomber son carton à dessin et s'assit dessus, piteuse. Se léchant la main, elle se réprimandait intérieurement d'avoir eu cette idée stupide.
- "Au détour d'un chemin apparaîtra la merveille" ... Oh, ce serait miraculeux que quelqu'un débarque ici, dans ce labyrinthe ! Je suis toute seule, je suis perdue, j'ai froid et j'ai peur ! Reprends-toi, Tahara, personne ne peut apparaître comme ça au détour d'un chemin !-

Excédée, Chiyo secoua la tête pour faire taire ses pensées, faisant tinter sa jolie clochette. Soudain, un bruissement retentit, là, juste derrière un mur végétal. Chiyo ne fit plus un bruit, les oreilles dressées, aux aguets. Elle se leva doucement, lissant la jupe froissée de son uniforme, et attendit. Un bruit léger résonnait, semblant s'approcher d'elle de plus en plus. Inquiète, Chiyo recula instinctivement et demanda d'une voix hésitante :

"Il y a quelqu'un ?"

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6657
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Jeu 4 Déc - 8:46

Un jour blanc représentant d'un détour pour une nostalgie, ce n'était pas la première fois mais peut-être la dernière. Shiva qui, dans sa grande délicatesse, a récupérée mon couvre-chef favori aux travers de ses crocs et de son agilité, je m'efforçais de la rattraper sous l'observation alentour et attentif. Le froid me givrait, je ne pouvais la supporter malgré mes habits et je restais en intérieur pour cause. Le fait est qu'elle jouait de moi tandis que sous les conseils médecins, je n'avais pas à utiliser mon pouvoir mais que rien ne m'interdisait la pratique physique, elle avait touchée en plein dans le mille. Je ne pouvais rien, si ce n'est tenter ma chance alors que je n'avais aucun don sportif. Jouant le poursuivant, la neige s'accumulait sous mes respirations rythmées. Le blanc immaculée de la douce Shiva rendait la recherche à chaque fois plus difficile, elle est bien plus vivace que moi mais je n'osais pas perdre par abandon. Bien que de façon pathétique, je m'écriais :

-Shiva ! Arrête-toi s'il-te-plaît !

Je n'avais aucune gloire si ce n'est la courage. Des murages verdoyants et gelés apparaissaient et Shiva s'y faufilait. Ne réfléchissant pas, j'avançais sans retenu. Puisse ma chaleur interne continuer à me préserver du froid... La poursuivant, un premier mur et un second avant qu'elle ne se faufile au travers d'un mur... Je regardais autour de moi, la conscience me revenant en pleine figure, je frissonnais sous une crainte accentuée. Que... Comment... Je lançais un regard aux alentours : j'étais d'office perdu. Des bruitages pourtant ici et là, je ne relâchais pas ma chasse et j'accourais suffisant pour finir entièrement perdu. Shiva avait en quelques mots gagnés et j'avais perdu avec le pari de maintenant sortir d'ici. Je soufflais et je tentais de reprendre ma respiration maintenant exténuer, appuyant mes gants hivernaux sur les murs en presque boitant, mon grand athlète était absent. Doucement, je marchais en laissant mes empreintes, des mots de tête apparaissaient sous le signe violent d'une course portée à ma limite. Un visage vers le bas et les yeux refermés, les bruits ne me parvenaient même plus et j'avais manqué quelque chose.

Quelques secondes, je changeais de direction, j'avançais encore sous la même démarche. Une étrange sensation me parcourut, j'ouvris les yeux et je croisais le regard d'une jeune fille qui n'était qu'à 50 centimètres de ma personne. Sous stupéfaction, je sursautais en éveillant la douleur de mes muscles, je manquais un pas et je tombais à la renverse.

-Aie... Qu'est-ce qui se passe...

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 5064
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Jeu 4 Déc - 20:57

Chiyo était paralysée. Il avait surgi de derrière un mur, là, juste devant elle. Il s'était effondré dans la neige, à moins de cinquante centimètres d'elle. Les yeux écarquillés de surprise, la bouche grande ouverte, elle le contemplait sans trop savoir quoi faire. Il avait l'air frigorifié, et tétanisé. Elle qui pensait que personne ne pouvait surgir de derrière ces murs et qu'elle était la seule à être suffisamment folle pour s'aventurer dans un endroit pareil ! Inquiète, Chiyo se leva doucement et tenta de faire un pas vers lui, avant de s'arrêter, hésitante.

- Il ne faut pas que je l'effraie ... Le pauvre, il a l'air d'avoir tellement froid ! -

Elle déposa prudemment Hamidou dans la neige, et s'avança lentement vers l'inconnu. Ses grands yeux la dévisageaient. Chiyo pensa qu'il devait être aussi perdu qu'elle. Elle affichait un sourire timide et ses joues étaient rosies par le froid de la neige. Doucement, elle s'assit auprès de lui en le regardant tendrement. Elle ôta son manteau et le posa sur ses épaules. Puis, posa ses mains chaudes sur ses joues pour le réchauffer. Elle sursauta vivement en sentant sa peau si froide sous ses mains. La neige tombait toujours en de doux petits flocons blancs, et le froid vif de l'hiver était mordant.
- Oh, mon dieu, il va tomber malade s'il reste là sans bouger ! -
L'inquiétude fit baisser les oreilles de Chiyo. Elle avait peur de l'effrayer ... C'était une hybride, après tout, elle n'était pas humaine. Elle secoua la tête en faisant tinter sa clochette et redressa ses petites oreilles pointues en adressant au mystérieux inconnu un sourire où se mêlaient compassion et encouragement. Puis, son instinct de chat pris le dessus et elle frotta sa joue contre son épaule en ronronnant, avant de murmurer :
"Bonjour ! Je m'appelle Chiyo !"

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6657
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Ven 5 Déc - 22:17

Ma chute et la neige me recouvrait… Brrrrrrrr !! F-F-F-Fr-Froid ! Glacée ! Gelée ! Il-Il faisait si froid ! Comment avais-je fait pour ne pas le remarquer ? Pourquoi étais-je perdu en plein milieu d’un labyrinthe et depuis quand il y avait un labyrinthe ici ?!! Brrrrrrrr !!
Je tremblotais comme une feuille morte sous les flocons et le vent qui me lacéraient de part en part. Dans immédiat après chute, je m’étais redressé et refermé sur moi-même pour conserver ma chaleur le mieux possible. Serrant les yeux et baissant le visage en grelotant, j’étais congelée ! Mon attention sur le vent et le climat glacial, j’avais omis toute présence autour de moi et j’essayais de me réchauffer du mieux de mes capacités afin de ne pas tomber sous les coups du froid. A l’intérieur de moi, une chaleur se manifestait et m’était différente : mon pouvoir commençait à se manifester comme pour me venir en aide. Aide que j’aurai probablement accepté si seulement j’avais été seul ; ce n’était pas le cas et pour cause…

J’eu la sensation que quelque chose était devant moi, j’ai levé le regard et j’ai regardé. A cet instant, je vis une jeune fille qui me paraissait être en même temps un chat… Le détail de ses joues et de son visage à proximité, le fait est que j’appréciais les chats jusqu’à les sommets mais qu’en plus une hybride semblable existait, j’avais la sensation d’avoir face à moi une grande peluche où je voulais absolument me jeter dessus pour la serrer dans mes bras et pour démontrer tout le bonheur qui me traversait. A cette pensée, mon visage devenait rouge et sous la surprise de voir un tel être devant moi, j’ouvrais légèrement la bouche et mes yeux s’agrandissaient. Elle se rapprochait de moi et me portait un regard qui me rendit un peu plus cramoisie, ajoutant son manteau sur mes épaules, je crois que je ne ressentais plus aucune notion du froid à ce moment-là, j’étais fasciné par ce qu’il se passait.

Elle posait ses mains sur mes joues, je vis qu’elle reçue son froid en pleine face mais que ses mains étaient restés sur mon visage. Une grande chaleur me traversait et je rougissais un peu plus. Mon regard était vers son visage, exprimant la même surprise et je pouvais voir son humeur changer aux pensées qui défilaient. Elle fit alors un petit mouvement qui fit bondir mon cœur et me présentait son nom qui était Chiyo. Je la regardais toujours avec le même air, sentant mon cœur s’accélérer sous ses pulsations. Toujours dans ma phase d’étonnement, je portais alors une de mes mains sur sa joue, puis mon autre main… En moi, je sentais mon pouvoir voulant se manifester sous une effervescence, mais je restais sans voix. Je continuais de la regarder dans ses yeux bleus ciel, mes yeux arquant une allure dorée originelle.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 5064
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Dim 7 Déc - 0:38

Chiyo souriait en le voyant rougir à chacun de ses gestes. Il avait posé ses deux mains sur ses joues et la dévisageait avec de beaux yeux dorés. C'était la première fois qu'elle voyait de pareils yeux. Elle en était fascinée. Ses mains étaient froides mais elle ne le sentait même pas. Elle en oubliait même le labyrinthe et les murs qui les entouraient.

- Qui peut-il bien être ? -

Chiyo ne voulait plus bouger. Elle aurait aimé que ce moment ne s'arrête jamais. Elle ne pouvait pas détacher son regard de ses yeux. Elle ouvrit la bouche pour dire quelque chose, mais n'osa pas parler. Sa longue queue était ensevelie dans la neige et le froid lui donnait des frissons, mais elle n'y faisait pas attention. Sa respiration s'accélérait au même rythme que les battements de son cœur, et ses joues s'étaient empourprées. Elle voulait tout connaître de ce mystérieux inconnu qui avait surgi de nulle part, dans ce labyrinthe. La neige tombait toujours à gros flocons. Elle détacha enfin son regard des yeux d'or qui la fixaient toujours, pour s'apercevoir que ses cheveux étaient tout humides à cause des flocons qui fondaient.
- Oh mon dieu, il va être malade ! Trouve une solution, Chiyo ! -

Elle regarda autour d'eux : rien. Des murs. Ils étaient perdus, évidemment ... À cet instant, elle regrettait amèrement de ne pas avoir de pouvoir lié au feu, plutôt que de maîtriser l'eau. Ce n'est qu'à ce moment-là qu'elle se rendit compte que le froid la gagnait, elle aussi. Sa queue était transie et elle ne la sentait même plus, sans parler des frissons qui la secouaient. Mais les mains qui étaient posées sur ses joues la réchauffaient, sans qu'elle ne sache pourquoi. Reportant son attention sur le jeune homme qui était là, tout près, elle ne put s'empêcher de sourire à nouveau. Un sourire attendri. Oubliant toutes ses pensées précédentes, elle se replongea dans son regard doré en demandant d'une voix douce, aussi légère qu'un murmure, où on pouvait y déceler une pointe de fascination :
"Qui es-tu ?"

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6657
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Dim 7 Déc - 16:19

Le silence hivernal, aucune autre forme n’existait à mes yeux dès cet instant, je ne percevais qu’elle et elle uniquement. Je ne trouvais pas de pensée, je ne trouvais pas de mot tout comme elle n’en trouvait point susceptible de rompre ce moment. Des sensations arrivèrent à moi et chaotique comme elles étaient, un mauvais pressentiment se présentait. Peut-être était-ce car j’avais la volonté d’un instant éternel, qu’au fond de moi je craignais et me repoussais ? Cette chose tapit en moi devenait scintillante, je ne pouvais en quitter l’attention une seule seconde. Pourtant, une fois cet échange de regard brisé, mes yeux s’abaissaient doucement comme pour revenir à la réalité. Qu’étais-je en train de réaliser exactement ? Je retirais mes mains mais je ne retirais pas mon regard ; elle regardait autour d’elle et je la laissais faire. Elle devait avoir froid… Avec mon armature, je n’avais plus froid. Je trouvais étrange néanmoins que je passais aussi facilement d’un stade à un autre, peut-être y avait-il une raison liée à mon pouvoir ? J’en étais incertain.

A mon tour, je regardais autour de nous en me rappelant qu’il y avait un labyrinthe autour de nous et que… Eh bien, un labyrinthe : nous étions perdus. Je n’avais pas le sens l’orientation alors je n’avais pas envie de savoir combien de temps je prendrai pour sortir d’ici en un seul morceau. Elle devait être assaillie par le vent glacial… Je n’allais pas la laisser dans un tel état, elle qui m’avait aidée. Je continuais à la regarder en souriant peu à peu… Jusqu’à ce qu’elle me regarde à son tour. Mon visage prit un aspect surprit et son visage devenait comme curieux… Elle me demandait mon nom. C’est vrai que j’aurai dû me présenter… Je commençais de nouveau à rougir et je disais ainsi :

-Je-Je m’appelle Naoto, en première année… Enchanté.

Et je souriais doucement, portant mon regard vers le sol comme si je n’osais pas croiser son regard… Néanmoins, même si nous nous présentions, il serait bon de commencer à rechercher la sortie aussi. Rougissant un peu plus et sans croiser son regard, je me rapprochais d’elle et fit en sorte de partager la chaleur de mes deux manteaux en la recouvrant ainsi. Mon bras accompagner de cette épaisseur, l’entourait alors jusqu’à son épaule… Je commençais alors à diriger nos pas à travers la neige, rougissant toujours autant…

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 5064
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Dim 7 Déc - 21:25

Malgré le froid de l'hiver et la neige qui tombait toujours, Chiyo sentait une douce chaleur envelopper son corps. Il la réchauffait ... C'était la première fois depuis bien longtemps que quelqu'un était attentionné envers elle. Elle en avait presque oublié à quel point c'était agréable. Naoto ... C'était donc son prénom. Chiyo étouffa un rire en le voyant rougir, tandis qu'il dirigeait leurs pas à travers la neige. Il regardait le sol comme pour éviter de croiser son regard. Chiyo trouvait ça mignon. Ses yeux se posèrent sur le sol enneigé. Il lui semblait que le niveau de neige était monté, sans savoir si c'était une illusion ou si c'était vrai. Combien de temps avait-elle passé dans ce maudit labyrinthe ? Enfin, pas si maudit que ça, après tout ...
- Comment allons-nous sortir d'ici ? -
Sa longue queue traînait dans la neige. Elle regardait partout autour d'eux en essayant de trouver une issue. Il fallait qu'elle s'y fasse, sa théorie de suivre un mur à gauche ou à droite ne marchait pas. Surtout dans un labyrinthe magique. Elle se sermonnait intérieurement :
- Tu es vraiment stupide, Chiyo ! Qu'Est-ce que tu es allée foutre dans ce labyrinthe ?! -
Mais au fond d'elle, elle ne regrettait même pas. Après tout, comment l'aurait-elle rencontré si elle était restée bien au chaud dans sa chambre avec ses poèmes ? Elle le regarda à nouveau et ne put s'empêcher de sourire. Elle se demandait à quoi il pensait. À trouver la sortie, peut-être ? Elle n'en avait aucune idée. Soudain, son instinct de chat refit surface, malgré tous ses efforts pour le faire taire. Ses yeux se détournèrent de Naoto pour se poser sur les murs qui les entouraient. Les oreilles dressées, elle examinait la hauteur. Pourquoi ne pas grimper dessus pour trouver la sortie ?
- Oublie tout de suite cette idée, Tahara, ces murs sont aussi magiques que le labyrinthe. C'est une mauvaise idée. -
Sa conscience essayait de freiner son instinct félin. Chiyo se sentait déchirée, ne sachant pas quoi faire. Après tout, c'était peut-être la seule solution de sortir de cet endroit. Son regard se posa à nouveau sur lui. Le chat qui vivait en elle prit une douche froide.
- Je ne peux pas agir comme un chat ... Que va-t-il penser ? Il va me prendre pour une folle ! -

Les oreilles basses, Chiyo abandonna un instant son idée. Que fallait-il donc faire ? Creuser un tunnel pour sortir ? Elle se mordit la lèvre en effaçant immédiatement cette idée stupide de son esprit. Indécise, elle regardait tour à tour les murs du labyrinthe et Naoto. La panique commençait à la gagner. Elle n'arrivait pas à se ressaisir. Finalement, dans un accès de panique, elle demanda :
"Tu crois qu'on pourrait grimper sur les murs pour trouver la sortie ?"
Elle regretta immédiatement sa question. Il lui fallait impérativement réparer le filtre cerveau-parole qui semblait s'être momentanément arrêté. Sa conscience était en train de frapper le chat qui vivait en elle à coups de balai en hurlant des "baka neko !" qui résonnaient dans sa tête, tandis qu'elle rougissait en fixant désespérément le sol. Si elle avait pu s'enterrer sous la neige et devenir aussi petite qu'une souris, elle l'aurait fait. Timidement, elle bredouilla :
"Désolée, c'était une idée stupide, je ... J'ai peur alors je dis n'importe quoi ..."

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6657
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Lun 8 Déc - 21:14

Mon regard basculait pour que discrètement, je la regarde. Comme un rire, je voyais un rayonnement en elle… Je lâchais un petit sourire gêné, et timidement, mes yeux vinrent faire semblant que je regarde quelque part d’autre qu’à ses yeux. Nous avancions et je ne savais plus quoi penser. Je crois qu’il faisait froid… ? Je n’en avais même plus conscience, je ne savais même plus ce que je faisais, perdu et à côté de cette jeune fille… Comment est-ce que cette histoire finira ? A cette pensée, je frissonnais parce que je n’en avais absolument aucune idée ! Et nous continuons… Le froid me rappelait vaguement quelque chose, mais je ne savais plus quoi.
Je lançais en éclaireur un autre regard, et je vis comme son visage changé. Qu’est-ce qu’il se passait ? Elle avait l’air de s’en vouloir… J’espère qu’elle n’était pas du genre comme moi à faire des monologues dans sa tête pour raconter ce qu’il se passe actuellement comme dans un livre ou une série télé ?! Faisant de gros yeux, je détournais ensuite les yeux vers l’avant.

Je me demandais où est-ce qu’elle était la sortie… Qu’est-ce que je faisais dans un endroit pareil déjà ? Je ne m’en souvenais même plus. Je regardais autour de moi, essayant de mémoriser chaque forme et chaque élément que pouvait me donner les chemins sur lesquels nous progressions. J’ai déjà été confronté à un labyrinthe quand j’étais plus jeune… Bon d’accord ! C’était dans un parc d’attraction, mais ça faisait très peur ! Dans tous les cas, je savais que par rapport à ce qu’on pense habituellement, un labyrinthe n’est jamais identique. Il veut être identique mais des détails permettent de donner une indication sur notre emplacement actuel. On ne peut pas être parfait et rien n’est réellement identique, tout dépend de l’échelle et donc de notre précision dans les éléments. J’étais content de me souvenir de cette méthode que m’avait donnée… Lui, celui-ci… Un grand ami. En tout cas, ça marchait mais il fallait du temps. Et… Je n’avais pas le temps. Il fallait que je trouve une autre solution.

Bon, bon, bon… La voix de Chiyo me sortit alors de mes pensées. Il se passait quoi ? Je regardais autour de moi avant de la regarder pour ses paroles. Elle me semblait triste, je me sentais désemparer… Mon visage affichait de l’inquiétude et elle me proposait de prendre de la hauteur…Je continuais à la regarder et je la voyais comme se saborder elle-même… Quand elle commençait à s’excuser où je ne sais quoi, je serrais l’étreinte que j’avais contre elle. Peut-être était-ce pour la rassurer au moins un peu ? Je ne savais même pas ce que je faisais, mais je sais qu’on ne devait pas abandonner pour autant. Je regardais donc devant moi et je commençais à dire en souriant :

-Ne dit pas ça, et puis on pourrait essayer de prendre de la hauteur. Mais c’est vrai que ce serait difficile, les murs font au moins quatre mètres de haut… Mais je vous que tu souris, d’accord ?

Je la regardais alors sur un air de bienveillance, le tout en souriant.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 5064
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Mer 10 Déc - 21:01

Il la regardait d'un air si bienveillant, avec un si beau sourire, que Chiyo en était émue aux larmes. Fermant les yeux, elle se blottit contre lui en souriant. Elle respirait doucement son parfum et se sentait en sécurité. Elle songea un instant que quatre mètres étaient peut-être haut pour grimper, même pour un chat. Elle étouffa un rire en s'imaginant en train d'essayer de monter sur ces murs, rater, et s'écraser par terre. Mieux valait pour elle éviter de se couvrir de honte et conserver sa dignité de chat. Elle ne voulait pas briser le mythe du chat qui retombe toujours sur ses pattes ... De ce point de vue-là, elle regrettait de n'avoir pas hérité de cette agilité fascinante qu'ont les chats. Inspirant un grand coup, elle regarda une nouvelle fois autour d'eux. Elle réfléchissait à toute vitesse. Un détail lui échappait. Elle avait remarqué qu'en avançant dans cet endroit, des murs végétaux se créaient au fur et à mesure. Comment retrouver le chemin, s'il change à chacun de leurs pas ? La tâche lui semblait totalement insurmontable. Mais sa précédente idée lui titillait l'esprit. Après tout, grimper sur un mur végétal, c'est comme grimper aux arbres, non ?
- Sois digne de ton espèce, Chiyo, un vrai chat, ça sait grimper aux arbres ! -

Elle hésita un instant. Elle n'avait pas envie de rompre cette douce étreinte qui l'empêchait de céder au froid hivernal. Les joues rosies, le cœur battant, elle lui ébouriffa les cheveux en riant avant de s'approcher du mur en sautillant. Elle considéra le feuillage d'un œil avisé, la queue ondulant derrière elle.
- Tu peux le faire ! -

Evidemment, elle savait qu'elle risquait d'abîmer son uniforme qui n'était pas fait pour se promener dans les labyrinthes magiques ... Mais si ça lui permettait de retrouver la chaleur du pensionnat, elle était prête à le faire ! Les oreilles dressées, elle s'élança d'un bond sur le mur végétal. Elle faisait un effort surhumain et surfélin pour ne pas penser aux éventuelles araignées qui pouvaient se trouver sur son chemin. En quelques bonds elle arriva au sommet. Brrr ... Il faisait bien plus froid en hauteur ! Les yeux à demi clos pour se protéger du vent et des flocons, elle contempla l'horizon. Et là, elle crut se décomposer sur place. Des murs à perte de vue. Elle n'y voyait rien. Pas une sortie. Impossible. Le froid la rattrapa et bientôt, elle fut paralysée sur place. Elle aurait tout donné pour savoir voler et s'enfuir en survolant ces maudits murs.
- Tu t'attendais à quoi, en même temps ? Ton idée était stupide, tu le savais très bien ! -

Alors qu'elle se sermonnait intérieurement, elle descendit sans grande conviction en essayant de ne pas tomber. Elle retrouva la terre ferme avec soulagement, et, les oreilles basses, elle retourna auprès de Naoto. Elle le regarda d'un air désolé, et lui demanda en souriant piteusement :
"On ne voit rien de là-haut ... Tu connais pas une astuce pour sortir d'un labyrinthe par hasard ?"

Elle jouait nerveusement avec sa jupe en fixant le sol, attendant anxieusement sa réponse. Elle s'en voulait de ne pas pouvoir l'aider à sortir, et du fait que son idée ait été un lamentable échec. Elle lui lança un regard inquiet, puis retourna se blottir contre lui.

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6657
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Ven 12 Déc - 17:59

Lui me répétait pourtant que j’ai en possession beaucoup de charmes… Des larmes se mirent à se dessiner sur le visage admiratif où j’étais envoûté, que je commençais à me sentir quelque peu paniqué. Je perdais mes moyens, mais en un sourire et une preuve d’affection, l’assurance me revenait à son attention. Mon regard caressait son visage, et mes sens me réchauffaient à sa vue et à sa proximité, m’offrant comme un baume au cœur. Sensation que je ne connaîtrais plus jamais le froid, nous marchons sur ces chemins étroits. La réflexion touchait ses sens, et mes sens réfléchissaient. Bien que nous donnions l’illusion de savoir où nous irons, j’avais pleinement conscience que je n’avais aucune stratégie pour venir à bout de ce tunnel sans fond. Mon pouvoir de destruction n’offrant pourtant aucune direction : j’avais la possibilité d’en créer une. Il me suffirait de me frayer un chemin, mais conscient des risques, mon ambition s’échappait. Ma résolution ne me pouvant permettre de blesser celle qui, à mes yeux, était une amie. Le hasard comme solution ? Plus un dernier recours qu’un premier, je ne pouvais le nier. Mais que devais-je faire ?

Une main et mes cheveux balayés, étonné j’étais en train de l’observer. Comme une once de gêne ou bien plus, à mon tour et à son visage, je devenais rouge. Sautillant et excitée, je n’avais autre choix de m’arrêter et de la regarder. Peut-être pour la rattraper ? Mais à son agilité, je ne devais plus que spectateur. En des instants et des bonds, elle y arrivait sous mon sourire non inquiet. Les bras croisés, mon regard la percutait et attendait. Le froid à l’écoute glacial, l’éternité me semblait être posée. Peut-être une bonne nouvelle ? C’est ce dont j’attendais d’elle et j’espérais. Pourtant, un vent quittait les doux sentiments, annonçant un retour au mauvais temps.
Comme des lieutenants à mes côtés et sans l’être, ils me confiaient ce que je voyais. Une étrange froideur en elle, la réponse concordait avec cette annonce. Les mots ne me parvinrent sous un aucun prétexte et transmissible, je me trouvais comme paralyser. Sans résultat et nerveuse, je ne l’étais pas. Des idées m’apparaissaient et je les repoussais jusqu’à un blanc et un questionnement : que devais-je faire ?

Comme désolé, je me décidais à réaliser l’impossible, les dents serrés et contraints. Elle était mal et je ne voulais le supporter. A mes bras, elle alla, je la rattrapais. Une main caressant cheveux et oreilles félines, une seule option s’offrait. Nerveux, je souriais. A contrecœur, je ne voulais pas mais de bon cœur et sacrifié, j’étais prêt. Un souhait se dessinait et ma volonté allait. Je m’exprimais :

-Je… Je crois que je connais un moyen pour sortir d’ici…

Un silence je prévoyais et dans les yeux, mes yeux s’enfonçaient. Une décision difficile, quand soudain un bruissement sur notre côté. Mon visage se détournait sous les feuilles bougeant au loin. Contre moi, je la serrais comme pour la protéger, inquiet et mes sens présents, j’attendais le pire. Un autre silence… Devant nous, elle sortit. Elle… Et sous la peur, je fermais les yeux pour les rouvrir.


Eh bien ? C’est au moment propice des jeux que je veux me divertir. Une casquette marine à mes crocs, c’était à mon apparence de chat que moi, Shiva, je me présentais ici. Douce et tout comme une peluche vivante, je devinais la jeune fille. Encore une autre fille et plus fantasque ? Mon maître semble inarrêtable… Hé hé hé… Les jeux comme je l’appréciais, je voulais en commencer un autre mais, la situation-ci présente, mon rôle je me devais de reprendre. Nonchalante et douce, ma voix voyageait :

-Jeune couple, que pensiez-vous faire à rechercher l’intimité dans ce lieu étroit ? Vous aviez grand besoin d’exercice ? Oh ! Je comprends…

Assise, je les regardais en premier lieu. D’abord le visage de mon maître submerger par la gêne et peut-être aussi son amie. Quoiqu’il en fût, je dégustais leurs réactions et je me lançais :

-Nous devrions néanmoins quitter ce lieu si ce n’est que vous appréciez tant que ça le froid des lieux.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 5064
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Dim 14 Déc - 1:18

Sa main caressant ses cheveux et ses oreilles félines fit bondir le cœur de Chiyo. Elle ne bougeait plus, savourant son étreinte. Néanmoins, il lui semblait nerveux. Que lui arrivait-il ? Elle l'ignorait. Sa conscience lui reprochait d'être inutile et de ne l'aider en rien à sortir de ce labyrinthe, avec ses idées stupides de chat ... Elle réfléchissait à toute allure, quand le son de sa voix l'arracha à ses pensées. Il disait avoir une idée. Mais au ton de sa voix, Chiyo savait qu'il y avait un problème quelque part. Une ombre au tableau. Son regard était pris dans le sien, mais elle avait beau percevoir toute l'intensité de son regard, il n'en demeurait pas moins mystérieux, ce qui le rendait d'autant plus fascinant aux yeux de Chiyo. Elle ouvrit la bouche pour lui demander ce qui n'allait pas, quand quelque chose attira son attention. Les oreilles dressées, elle écoutait attentivement chaque bruit qu'émettait leur environnement.  Quelque chose approchait et son instinct lui criait de fuir. Un bruissement retentit, la faisant sursauter, bien qu'elle s'y attendait légèrement. Un rien l'avait toujours effrayée, mais elle n'avait jamais eu aussi peur depuis qu'elle avait quitté Hybriland. Il la serra contre elle en un geste protecteur, et, pour ne pas voir ce qui allait se passer, elle ferma les yeux et détourna le visage, la queue entre les jambes. Elle était agitée d'un léger tremblement et s'arrêta de respirer en attendant la suite des évènements. Son cœur menaçait d'exploser et ses jambes la soutenaient à peine. Il lui semblait vaguement entendre quelque chose mais elle ne comprenait pas ... Un bourdonnement résonnait dans sa tête et elle était incapable de faire un mouvement.

- On va mourir, ça y est, c'est la fin ? -


Mais rien ne semblait se passer. Au bout de ce qui lui sembla être une éternité, elle rouvrit enfin les yeux, et tourna la tête vers la menace qui l'avait tant effrayée. Et là, tout son corps se détendit. Un chat ? Un chat avec une casquette marine entre les dents ... Sa conscience se tordait de rire en se roulant par terre et en la pointant du doigt.

- Un neko qui a peur d'un chat ... C'est ridicule ! -

Honteuse, Chiyo s'empourpra et jeta un regard en direction de Naoto. Il avait l'air de connaître ce chat ... Se pourrait-il que ... Son regard allait du chat au jeune homme et ses yeux s'agrandirent lorsqu'elle comprit qu'il devait s'agir de son familier. Toutefois, il n'avait pas l'air très à son aise devant cette soudaine apparition. Tout s'embrouillait dans l'esprit de Chiyo et elle n'y comprenait plus rien. Une étrange tension alourdissait l'atmosphère. D'ordinaire, elle aurait bondi en direction du chat, mais pas cette fois. Quelque chose dans cet animal lui faisait garder ses distances ... Elle se sentait nerveuse. Soudain, le dit-chat s'adressa à eux d'une voix qui mortifia la jeune fille. Gênée, elle devint plus rouge que la confiture de fraise qu'elle avait mangée au petit-déjeuner, et lança un regard affolé vers son ami. À l'expression qu'avait pris son visage, elle comprit qu'il l'était tout autant qu'elle. Les oreilles basses, elle dévisageait l'animal. Le plus inquiétant était que ce chat semblait se délecter de la gêne qu'ils ressentaient. Elle eut un mouvement de recul, mais, sans qu'elle ne sache si c'était la peur ou la fatigue, ses jambes se dérobèrent sous elle et elle tomba à genoux sur le sol enneigé, sans lâcher l'animal du regard. Sa conscience eut une nouvelle crise d'hilarité.

- Qu'est-ce qui se passe ? -

Chiyo tentait désespérément de comprendre ce qui était en train de se passer. Elle se fit un rapide résumé des derniers évènements ... Elle était montée en haut d'un mur sans succès, il avait mentionné une idée, le chat est apparu ... Un déclic retentit dans son esprit. Est-ce que c'était ça ? Le chat était la solution pour sortir ? C'était l'idée dont il parlait ? Pourtant, il semblait avoir été aussi surpris qu'elle en l'entendant venir ... Quelque chose clochait dans son raisonnement. Quelque chose lui échappait. Elle se sentait terriblement mal à l'aise et elle sentait la force de son pouvoir affluer en elle, prête à intervenir pour la défendre. Elle se rappela soudain qu'elle n'avait pas vu son familier depuis l'apparition de Naoto ... Inquiète, elle tourna la tête de tous les côtés pour le chercher. Elle l'appela, et, n'entendant pas de réponse, les larmes lui montèrent aux yeux. Comment avait-elle pu perdre son propre familier ? Puis elle sentit quelque chose remuer dans sa poche et laissa échapper un soupir de soulagement. Il était resté caché là depuis tout ce temps ... Après tout, il était aussi poltron qu'elle, elle aurait dû s'en douter. Elle reporta son attention sur le chat. Sa curiosité naturelle lui redonna du courage, et un flot gigantesque de questions affluaient dans son esprit. Elle aurait voulu toutes les poser, mais en était réellement incapable. Sans lâcher l'animal des yeux, elle demanda d'une voix tremblante :

" C'était ça, l'idée dont du parlais pour sortir du labyrinthe ? "

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6657
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Lun 15 Déc - 18:12

L’apparition de Shiva fut comme un choc pour moi, je ne m’y attendais réellement pas et je dois bien avouer que j’avais été resté bouche-bée. Je n’avais pas arrêté de courir après elle et voilà maintenant qu’elle venait à moi ! Est-ce que j’ai réellement de la chance ou surtout de la malchance ? Je pencherais bien pour de la malchance… Enfin, dans tous les cas, elle était là et pour qu’elle réussisse à me retrouver, l’idée qu’elle connaissait la façon de sortir du labyrinthe ou de se repérer, me traversait l’esprit. Elle devait savoir que j’avais besoin d’aide et que… Que je ne pouvais pas utiliser mon pouvoir, ici et… Surtout devant quelqu’un d’autre. Malgré tout et je m’y attendais, mais les premières paroles qu’elle sortit furent comme une balle d’argent visée en pleine tête. Mes yeux roulèrent rapidement sur Chiyo qui avait été aussi gêné que moi et je… Je crois que j’aurai aimé que Shiva ne puisse pas parler à tout le monde, comme en plus elle aurait accès à tous mes secrets… Je ne pouvais pas contrôler ses faits et gestes. Elle avait néanmoins ce don pour provoquer ou invoquer quiconque.

Je restais tout aussi proche de Chiyo, alors… Lorsqu’elle commençait à basculer jusqu’à tomber à genoux, je l’avais accompagné dans ce geste, portant un regard alarmant et verrouillé sur elle. Je sentais mon cœur battre à vive allure, j’avais peur, qu’est-ce qu’elle lui arrivait ? Elle se sentait mal ? C’était à cause du froid ? Peut-être que j’aurai dû déclencher mon pouvoir… Ah ! Quel imbécile je suis ! Un regard de détresse, je serrais les dents en grimaçant, m’assiégeant de questions perpétuelles pour découvrir mon échec. Finalement, je finis par retirer le manteau et à poser celui-ci de sorte qu’elle en soit entourée. Je ne voulais prendre aucun risque. Mon regard se détournait et je regardais Shiva, envoyant comme un signal de détresse. Shiva me retournait alors la réponse d’une nonchalance inchangée. Mais, qu’est-ce que… J’observais attentivement Chiyo, l’écoutant. Sa voix était tremblante… Elle me demandait même si c’était ce que j’avais prévu. L’adrénaline commençait à monter jusqu’à moi, je fronçais les sourcils, je me levais et commençais à m’écrier :

-Shiva !! Qu’est-ce que tu-

-Vous savez pertinemment que si je ne vous avais fait courir jusqu’ici, vous n’auriez jamais rencontré cette belle demoiselle. Et pour vous répondre, jeune fille, sachez que mon maître ne s’attendait pas à ma venue.

-…

Eh bien, mon maître me parait perdre son sang-froid. Mais, je suppose que je dois le comprendre, on a tendance à trop s’inquiéter lorsque l’on a vu quelqu’un qui nous ait cher, mourir devant nos yeux. Je pouvais bien utiliser une technique radicale pour sortir d’ici en un instant, mais vu à quel point cette jeune fille est sensible, il ne suffirait que le souffle des Enfers pour qu’elle devienne folle. Naoto devrait s’éloigner de celle-ci, j’ai peur que mon maître ne se retrouve à nouveau dans le désespoir et je sais que par expérience, une seconde est de trop, surtout à son âge. Je me mettais alors sur mes quatre pattes. Subitement, je me suis à accourir jusqu’à eux et je bondis alors sur cette jeune fille, elle devait alors se retrouver le dos contre le sol et moi sur son buste. Je disais alors à la compagne de mon maître :

-Vous savez, vous devriez vous ressaisir avant que d’autres n’en souffrent.

Je marchais alors pour me poster à côté de mon maître, attendant qu’ils soient prêts pour pouvoir partir d’ici.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 5064
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Jeu 25 Déc - 19:11

Chiyo s'était retrouvée le dos contre le sol, sans avoir eu le temps de voir arriver quoi que ce soit ... Et encore moins ce chat. Elle ne savait plus ce qu'il se passait. Les paroles de l'animal ne cessaient de résonner dans son esprit. Est-ce qu'elle faisait souffrir Naoto ? Cette pensée lui serra le cœur. Elle tenta de se relever, mais son corps ne lui répondait pas. La peur la paralysait. L'esprit embrumé, elle tentait de réfléchir à ce qui avait pu pousser le familier de Naoto à agir ainsi. Il l'avait appelé Shiva. Quel nom adorable ... En revanche, l'animal l'était moins aux yeux de Chiyo.

- Qu'ai-je donc bien pu faire de mal ? Pourquoi Shiva me déteste autant ? -



Tourmentée, Chiyo avait cessé de prêter attention à ce qui l'entourait. Le froid, Naoto, Shiva, les murs du labyrinthe, la neige, Hamidou ... Il fallait qu'elle réfléchisse. Il fallait qu'elle comprenne. Elle ferma les yeux et inspira profondément.

- Reprends-toi, Chiyo, reprends-toi ! -



Le visage de son petit-frère lui vint à l'esprit et les larmes lui montèrent aux yeux à ce souvenir. Elle rouvrit lentement les yeux, se sentant plus forte. Il fallait qu'elle se relève ... Pour lui. Elle se mordit la lèvre comme pour se donner de la force, et se redressa péniblement sur ses jambes tremblantes. La détermination se lisait sur son visage, et, lançant un regard de défi à Shiva, elle déclara d'une voix froide, bien que légèrement intimidée :

" Je ne vous permet pas de me traiter de la sorte. Je ne ferai souffrir personne. "


Elle détourna les yeux de Shiva et son visage se radoucit lorsqu'elle posa les yeux sur Naoto. Son cœur se serra en songeant aux paroles de son familier ... Et s'il souffrait vraiment à cause d'elle .. ? Un sourire désolé se dessina sur son visage et, s'approchant doucement, elle se blottit contre lui.
S'il ne s'attendait pas à la venue de Shiva, alors ... Ce n'était donc pas le moyen qu'il avait envisagé pour sortir du labyrinthe ? Un instant, elle se remémora les paroles de Shiva ... " Si je ne vous avais pas fait courir jusqu'ici, vous n'auriez jamais rencontré cette belle demoiselle " ... Alors c'était donc à cause de son familier qu'il s'était retrouvé ici. Shiva savait-elle que son maître rencontrerait Chiyo ? La jeune fille se promit de poser la question à cet animal arrogant dès que l'occasion s'en présenterait. Elle chassa sa colère d'un soupir, et, d'une voix douce, elle murmura à l'oreille de Naoto :
" Que pensais-tu faire pour sortir de ce labyrinthe ? Réponds-moi sincèrement. "

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6657
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Sam 27 Déc - 3:27

Eh bien ! Peut-être me fallait-il un coton-tige pour cette jeune fille ? J’avais la sensation d’être en face d’un grand livre ouvert sur le ciel. Non seulement je n’avais pas besoin de tendre l’oreille pour écouter ses pensées et leurs sensations, mais… Je regardais alors mon maître. Je crois qu’il était susceptible de ressentir toutes les pensées de notre chère princesse. Ce n’était pas bien difficile. Je pense même que sans un pouvoir aussi marquant que celui des Abysses, un être humain normal devinerait. C’était comme si les réactions étaient programmées à l’avance après tout. Enfin, ce n’est pas complètement vrai étant donné que les humains de là-bas sont complètement différents par rapport à ceux d’ici, mais dans les deux cas, ils offraient toujours cette source de divertissement… Délicieuse.
Chiyo, si telle était le nom de notre princesse… Elle n’avait pas des pensées aussi nobles. Une fois relevée, elle est partie comme en transe. Je l’entendais prétendre que je la détestais et même que je n’étais qu’un animal bien moins adorable. Si elle souhaitait autant que je lui démontre ce que je fais des personnages que je déteste, il n’y avait pas de problème. Je pensais probablement m’enfuir avec mon maître et la laisser ici. Puisse les Ténèbres l’épargner.

Ce grand cinéma commençait à s’éclipser enfin, néanmoins. Notre protagoniste semblait revenir à elle, je regardais alors mon maître qui me regardait à son tour. Je voulais voir ce qu’il en pensait.

Je savais bien que Shiva était gentille et à mes yeux, presque comme une mère tant elle m’a aidée et réconfortée. Néanmoins, je me demandais bien si tout ça était nécessaire. Je veux dire, Chiyo semblait complètement ailleurs… On dirait qu’elle était dans un autre monde. Je regardais alors Shiva. A-t-elle usée des Abysses pour ? Non ! Elle n’était pas du genre à faire ça… Enfin, je l’espère. Je sais aussi bien qu’elle est suffisamment forte pour n’avoir comme limite que les autres… Peut-être la fierté d’une chatte ? Dans tous les cas, j’espère qu’elle n’a rien fait de dangereux… Chiyo détournait subitement le regard vers nous, on aurait dit…

… Une autre personne. C’était intéressant de voir que des personnes étaient prêtes à se dépasser pour les autres. Peut-être est-ce cette jeune fille qu’il a toujours fallut pour mon jeune maître ? Je me demandais bien… Je n’avais pas le droit de m’avancer, ni de faire la moindre erreur. J’échangeais donc mon regard qui ne fut pas le moins du monde altéré. Je la regardais toujours avec ma tonalité habituelle, comme indestructible. Elle détournait alors le regard sur mon maître…

J’étais entre la surprise et… La surprise. Elle me paraissait avoir besoin de réconfort, mais maintenant, j’avais l’impression d’être devant un grand oiseau. Je me sentais bizarre… Un sourire étrange était là, je penchais légèrement la tête sous le choc et la totale incompréhension. J’avais maintenant la sensation d’être perdu… Au loin… Elle se blottissait contre moi, mes yeux devenaient plus grands et je rougissais, ma surprise était encore plus grande. Je jetais rapidement un regard à Shiva et elle nous observait avec un grand sourire. Qu’est-ce que je devais faire moi ? Elle soupirait, et je la sentis différente. Je sentis alors qu’elle me chuchotait à l’oreille et ma gêne devenait plus grande, j’étais consterné je crois. Elle me demandait alors ce que je voulais faire tout à l’heure… Euh… Elle y pensait encore ? Quel était le rapport entre la situation actuelle et moi ?! Pourquoi est-ce qu’elle voulait absolument tout connaître et pourquoi est-ce que je n’avais pas instant de paix ?! Qu’est-ce que je devais ?! Je commençais alors à paniquer, mais seuls mes grands yeux le démontraient. Je jetais un œil à Shiva de nouveau pour qu’elle puisse m’aider.

Mon maître n’est décidément pas un bon stratège, mais que voici, il fallait satisfaire notre petite hybride. Enfin, je reste un familier et j’ai les mêmes capacités que tout familier doit avoir, je n’ai juste qu’à communiquer par la pensée et…

Hum… Euh… Je ne suis pas sûr qu’elle me propose la meilleure des stratégies mais bon… D’accord, je vais essayer. Je regardais alors Chiyo dans les yeux et comme nous étions blottis l’un de l’autre… Je la regardais. Et c’est lorsque je commençais à placer mon esprit dans ce que j’allais dire que je me sentis subitement mal. Je savais ce que cela signifiait, que de dévoiler mon pouvoir. Soit elle m’acceptait et rien ne changeait, soit elle repoussait et les choses s’arrêtaient ici… Ou sinon… Soit… Elle essayait de m’accepter, à contre cœur… En sachant ce qui l’attendait à être à mes côtés… En sachant qu’elle risquait de ne pas y survivre. C’était du sacrifice comme… Comme pour elle… Et… Non, je ne pouvais pas supporter de me retrouver encore face à une telle chose...

Je serrais alors les dents et je fermais les yeux… Si je ne le faisais pas, alors cela signifierait que je ne ferai que de me protéger, mais ce n’est pas ce que je veux… Je savais qu’elle était le bon choix… Le meilleur choix… C’était bien le choix où moi, je souffrirais le plus… Je commençais alors à parler.

-Je possède un pouvoir puissant… Très puissant, et je voulais nous frayer un chemin… Mais, je ne maîtrise pas suffisamment mon pouvoir, je peux te blesser et même…

Je détournais alors le regard… Je baissais le regard… De désespoir et de rage… Je repoussais mon propre pouvoir, je maudissais notre rencontre… Je veux seulement retourner dans ma chambre et dans mon lit, pour tout oublier.

Eh bien, je ne m’attendais pas à mieux. Mon maître a fait son choix. Peut-être que notre jeune fille saisira-t-elle ce que je voulais dire ? Il serait dommage qu’elle commence à faire souffrir l’intégralité de son entourage. Malheureusement, nous ne sommes pas un série-télé : c’est bien notre réalité.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 5064
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Sam 17 Jan - 0:22

Une étrange inquiétude était en train de gagner Chiyo. Tous ses sens étaient en éveil, à présent. Les oreilles dressées, aux aguets, elle recula instinctivement en jetant à Naoto un regard perçant, digne de celui d'un vrai chat, cherchant à savoir ce qu'il était en train de penser. Il avait laissé sa phrase en suspens et à présent, il semblait plein d'une colère retenue. Après quoi ? Elle n'en savait rien. Il fallait qu'elle réagisse, qu'elle dise quelque chose ... Mais elle ne savait pas quoi répondre à tout ça. Peut-être allait-il terminer sa phrase ? Elle en doutait.




- Fait quelque chose, Chiyo, ne reste pas plantée là ! -


Mais cette fois les sermons de sa conscience ne parvenaient pas à la faire réagir. Le silence. Peut-être était-ce là la meilleure façon de réagir. Non. Elle lança un regard interrogateur vers Shiva, puis reposa ses yeux bleus sur Naoto. Son pouvoir était-il donc si dangereux ? " Je peux te blesser et même ... " Ses paroles lui revinrent en mémoire. En voilà, une révélation effrayante. Mais ...  

- Faut-il que nous restions-là à mourir de faim et de froid ? Ou bien prendre le risque ... -


Chiyo n'avait jamais été heurtée à un tel problème. Toute sa vie, elle avait trouvé une petite fissure quelque part pour s'échapper. Après tout elle maîtrisait l'eau, l'eau n'était jamais prisonnière. Mais là ... Elle se retrouvait prisonnière. Prisonnière de ce labyrinthe, prisonnière de cette situation. Son pouvoir ne lui était d'aucune aide. Une colère désespérée remplaça l'inquiétude. Elle  ferma les yeux et serra les poings sur la jupe froissée de son uniforme, humide à cause de la neige qui tombait. Pourquoi était-elle là ? Pourquoi s'étaient-ils perdus ? Pourquoi Shiva était apparue comme ça ? Pourquoi n'y avait-il aucune issue ? C'était impossible. Il devait y avoir un moyen de s'en sortir. Elle inspira un grand coup pour se calmer. " Je peux te blesser, et même ... " Peut-être ne voulait-il pas qu'elle sache. D'une voix douce, reprit la parole en s'adressant à Naoto :

" Est-ce que tu veux vraiment le faire ? À moins que ... "


Quelque chose clochait. Pourquoi Shiva n'était-elle pas là avant ? Pourquoi était-elle apparue après un temps qui lui avait semblé être une éternité ? Elle se tourna brusquement vers le chat, le dévisageant avec de grands yeux. " Vous savez, vous devriez vous ressaisir avant que d'autres n'en souffrent." ... "Je ne maîtrise pas mon pouvoir, je peux te blesser, et même ... " Peut-être que ... Non. Elle n'était pas sûre de ce qu'elle venait de comprendre. Elle secoua la tête pour chasser ses pensées et demanda d'une voix faussement calme :

" Est-ce que ... Est-ce que tu sais comment sortir d'ici ? "

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6657
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Sam 17 Jan - 13:14

Ce qui existe après la simple blessure, c’est la mort. Je savais que je pouvais nous frayer un chemin en peut-être, en détruisant les alentours ou en détruisant un à un les murs enherbés qui nous fait prison. Mais la pression de mon pouvoir… Je pouvais la tuer simplement parce qu’elle restait à mes côté. Je pouvais aussi la transformer, la rendre folle, la rendre dans le même état qu’une carcasse… Et ça… Non… Je ne pouvais pas… Je ne pouvais pas ! Je ne pouvais pas !! Je ne pouvais PAS !!! Je ne peux pas !! Je ne veux pas !! Je ne veux plus y penser !! Je n’ai jamais voulu avoir ce pouvoir !! Je n’ai jamais voulu tout ça… Alors… Quand est-ce qu’elle arrêterait de me poser cette question… Quand est-ce qu’elle cesserait de me tourmenter par le virus de la curiosité… Pourquoi est-ce qu’elle cherche tant à satisfaire sa conscience… Ne voyait-elle pas quand faisant cela, c’est au prix de mes larmes ? Et… Comment est-ce qu’elle ne pouvait pas le voir… Est-ce que je suis transparent, est-ce que je suis le même insignifiant qu’avant ? Est-ce que… Je suis encore seul… ?
Je sentais les larmes me monter aux yeux, alors je levais mon regard vers le ciel, je fermais les yeux et je soupirais.

Je n’avais pas en vouloir à Chiyo… Non, je devais mieux la protéger de tout ça. C’était le mieux car de cette façon, elle n’en souffrira… Je serai le seul à en souffrir. C’était la résolution que j’avais pris. Puisse mon existence durer au nom… Des autres et de leur bonheur…
Je souriais alors, regardant Chiyo dans les yeux. Je la pris alors par la main et je disais de façon enjouée :

-Il faut suivre Shiva ! Aller, viens ! Ne restons pas là !

Et je l’entraînais avec moi. Derrière moi, comme l’ombre de ce qui avait été…


Mon maître s’engage sur cette route… Je savais déjà ce qui allait arrivée, mais j’espérais seulement que cela n’arrive pas. En tout cas, pas maintenant… Je soupirais. Les humains sont fatigants, je dois toujours faire les choses… Mais je les aime tellement que je fais toujours cela. Mon maître reparti sur d’autres notions, je décidais alors de prendre l’itinéraire de la sortie, suivant mes disciples sans apparence. Naoto derrière moi et Chiyo, nous allions vers la sortie du labyrinthe jusqu’à ce que la neige cesse, que le ciel se dégage, que la sortie s’ouvrit devant nous et que nous finissions par sortir…

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 5064
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Mer 18 Mar - 15:53

Chiyo recula légèrement, le cœur serré. Quelque chose n’allait pas, elle le sentait. Les oreilles basses, elle regardait fixement Naoto sans rien dire. À quoi pouvait-il bien penser ? Elle n’osait pas prononcer un mot. Il avait l’air de souffrir, cela sautait aux yeux. Avait-elle été aveugle à ce point ? Une vague de culpabilité l’envahit, sans qu’elle ne sache comment elle devait réagir à cet instant précis. Ses pensées tourbillonnaient dans tous les sens. Elle était une hybride après tout, il fallait qu’elle cesse d’essayer vainement de comprendre les sentiments des hommes. Elle devait se rendre à l’évidence. Jamais elle n’y parviendrait. Peut-être était-elle trop différente …

- Suis-je allée trop loin … ? Oh, j’ai dû dire quelque chose qu’il ne fallait pas … -


Dans un ultime geste d’espoir, Chiyo tendit la main vers lui pour la poser sur son épaule, mais se rétracta au dernier moment. Ce geste qui se voulait rassurant allait peut-être aggraver les choses … Alors elle resta figée, jusqu’à ce que les yeux de Naoto se posent sur elle et qu’il attrape sa main, lui disant de suivre Shiva. Oh, c’est vrai … L’espace d’un instant, elle avait presque oublié la présence de ce félin. Chiyo esquissa un sourire devant la voix enjouée de son ami. Peut-être ne lui en voulait-il pas, en fin de compte. Mais … Elle n’était pas rassurée pour autant. Son instinct animal sentait que quelque chose clochait. Elle inspira profondément, et, d’une voix douce, elle répondit :



« Bien, je vous suis ! »


Et elle s’élança à leur suite, rassemblant les dernières forces qu’il lui restait pour courir. Elle courait à toute allure, comme elle n’avait jamais couru auparavant. Elle ferma un instant les yeux, se concentrant pour ne pas faiblir. Il fallait qu’ils sortent, elle le savait bien.
Lorsqu’elle les rouvrit, une vive lumière l’enveloppait. Elle ne distinguait pas très bien ce qui l’entourait. Les jambes tremblantes, elle mit quelques secondes à se ressaisir.



- Serait-ce … La sortie ? Nous sommes dehors, ça y est ? –



Il semblerait bien, en tout cas. Comment avaient-ils fait, elle ne savait pas. Shiva connaissait-elle le chemin depuis le début ? Ou bien … Non, il ne fallait pas qu’elle continue à se tourmenter de questions. Elle regarda derrière elle. Hamidou était bien là. Elle poussa un soupir de soulagement. Mais quelque chose n’allait pas … Il lui manquait quelque chose.



- Mon carton à dessins ! –



Mais comment avait-elle pu être aussi étourdie … Les larmes aux yeux, elle secoua vivement la tête. Tant pis, hors de question de remettre les pieds dans ce labyrinthe ! Son regard se tourna vers Shiva. Elle soupira, et s’accroupit pour être à sa hauteur.



« J’imagine que je te dois des excuses … Eh bien, je suis désolée. »



Puis, se relevant, elle contempla un moment Naoto. Que dire ? Elle n’en savait rien. Elle s’approcha d’un pas hésitant, un sourire inquiet sur le visage. Tout cela avait dû être éprouvant, elle s’en doutait bien. Mais elle ne savait pas ce qu’elle devait dire. Elle ne voulait pas lui faire plus de peine qu’il n’en ressentait déjà. Elle joua nerveusement avec sa longue queue, avant de parvenir à articuler quelques mots.



« Est-ce que … Est-ce que ça va ? Enfin, je veux dire … Si je peux faire quoi que ce soit pour toi … Enfin … Merci. Je suppose que je ne serais jamais parvenue à sortir si on ne s’était pas rencontrée. Je suis heureuse d’avoir fait ta connaissance. J’aimerais pouvoir t’aider en retour … Je sais bien, que je suis une hybride et que je suis différente, mais … Même si j’ai du mal à comprendre les humains quelques fois, je peux toujours t’écouter si tu as besoin de te confier. »



Elle marqua une courte pause, cherchant ses mots. Elle ne savait pas si ce qu’elle disait avait le moindre sens, son esprit étant encore légèrement embrouillé par les évènements qu’ils venaient de vivre. Son cœur se serra soudainement. Depuis son arrivée au pensionnat, c’était la première fois qu’elle n’était pas seule … Peut-être était-ca la véritable raison de son comportement maladroit ? Finalement, elle reprit en souriant, les yeux embués de larmes :



« Même si nous sommes sortis de ce stupide labyrinthe, nous sommes toujours amis, n’est-ce pas ? »

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6657
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Mer 18 Mar - 21:00

Pendant notre course, lorsque je courrais, il y avait un instant où ma pensée s’était… subitement envolée. Je… J’aurai dû être heureux, car j’aime me libérer, j’aime penser jusqu’à l’horizon, mais là… Non… Non. C’était une révélation, je commençais tout juste à comprendre. Je ne cessais de penser à Chiyo pendant que je courrais, je me sentais pousser des ailes, je me sentais m’envoler… A chaque fois, je voyais son visage apparaître dans mon cœur, à chaque fois je ne pouvais m’empêcher de contempler l’éternel féline qu’elle était mais… Ce-Ce n’était pas seulement parce que j’adorais les chats et même les peluches, mais… Et… Ce-Cette sensation qui faisait battre si fort mon cœur et qui m’invoquait, qui me poussait à me dépasser… Je suis pourtant en couple avec celle que j’aime, ma précieuse Hinata… Seulement, je commençais tout juste à tomber amoureux de Chiyo, à ressentir l’amour à travers celle que j’accompagnais vers la sortie d’ici. Mais je-j’étais déjà tombé amoureux autrefois… Je crois… Je-Je sais qui j’aime, qui je suis sensé aimer mais… Mon cœur est partagé et éparpillé. La vérité était que si j’étais tombé amoureux d’Hinata, c’était parce que je voulais tomber amoureux, tout comme je risquais de tomber amoureux de toutes filles ayant éprouvées un moindre intérêt pour moi. Oui… Je ne sais pas ce que je veux, je ne sais même pas pourquoi est-ce que je me sens aussi mal depuis mon entrée dans ce pensionnat… Pourquoi… Pourquoi est-ce que je cherche ce précieux réconfort ? Et même… Pourquoi désirais-je une précieuse compagnie alors que… Avant, je savais ce que je voulais. P-Pourquoi simplement tout ça ?

L’épaisse lumière m’envahit. Bouche-bée, je regardais ce grand pensionnat qui se dressait devant nous. En silence spirituel, je ne faisais alors que de prendre conscience que je risquais de causer bien plus de mal que je n’en avais provoqué et… Si je dois alors vivre isolé à cause de mon pouvoir, si je dois vivre dans l’ombre car je ne suis qu’une petite boule instable d’émotions, alors… Je… Je crois que je prendrai le risque et le courage de vivre seul jusqu’à ce que je puisse devenir assez fort pour prendre des ailes robustes et pouvoir de nouveau m’exprimer librement, sans limite… Sans devenir une influence, car le pouvoir des Abysses parle à travers nos traces et je ne peux pas l’ignorer, plus maintenant.
Je n’entendais alors qu’inconsciemment ce qu’elles disaient…

Eh bien, cette presque chatte semble commencer à comprendre. Je suppose que les effets de la frustration permettent de jouer le rôle d’un accélérateur, mais je ne suis même pas encore certaine qu’elle est complètement saisie le sens de la situation. Les Abysses m’indiquaient en tout cas qu’elle était un peu loin de mes attentes, elle se progressait néanmoins. C’était même normal pour une jeune fille de son âge, mais je préférais de loin me fier à moi-même qu’aux Abysses. Je n’adressais alors qu’un regard sans nom et sans parole à destination de notre chère Chiyo.

Je continuais à naviguer dans mon monde, jusqu’à que l’ombre s’épaississe. J’entendais alors les paroles de Chiyo résonner seulement. J’avais eu alors le souvenir de mon visage qui se détournait sans se révéler et se montrer. Je l’écoutais dans mon ébahissement.
J’avais senti un pincement au cœur quand elle évoquait les hybrides puis les humains…
Naturellement, les Abysses m’indiquaient la tristesse et peut-être, l’image seulement des pensées de Chiyo et puis… Avec les mots qu’elle m’avait dits… J’avais décidé de la prendre dans mes bras. La prenant dans une étreinte brûlante, réconfortante, je ne pouvais m’empêcher de la prendre contre moi. Mes yeux étaient alors fermés, marqués par les ombres. Je restais ainsi, pendant peut-être… Plusieurs minutes, mais je pense qu’elle comme moi, nous avions besoin. Je commençais alors seulement à parler, ne changeant point notre position :

-Tu n’as pas à t’en vouloir parce que tu es une hybride, parce que tu es nouvelle, parce que. Non, ne dis plus ça, ne pense plus comme ça… Je me sens vraiment triste quand tu me dis ça, quand tu penses cela.

Ma voix se déformait car je pleurais.

-Laisse ton cœur s’exprimer, laisse les choses te parler et tu verras… Humain, hybride, ou familier… Tant que nous parlons, nous sommes pareils. Qui a dit que nous ne pouvons pas être pareils ? Qui a dit que nous devons forcément être différents ? Et… pourquoi est-ce qu’on devrait forcément être différent l’un de l’autre si nous comprenons la tristesse, la joie, l’amour… Personne, pas même Dieu ne peut le dire. Alors…

Je me séparais un peu d’elle pour croiser nos visages, nos regards, pour que je puisse montrer alors le plus merveilleux des sourires à travers mes larmes et mes joues rosies. Je disais.

-Je veux que tu continues à sourire, parce qu’on restera ami ! Quoiqu’il arrive ! Quoiqu’il en coûte ! Quoique nous devions affronter !

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 5064
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Lun 30 Mar - 23:56

- Qu’est-ce qui est en train de m’arriver ? –



Un tourbillon de sentiments confus se déferlait dans son cœur. Tandis qu’il l’avait prise dans ses bras, Chiyo se sentit rougir. Elle ne savait même pas pourquoi elle rougissait. Ni pourquoi son cœur battait si fort. Mais  … Toute son inquiétude s’était envolée. Elle se sentait en sécurité. Elle se sentait heureuse. Le temps s’était suspendu. Il n’y avait plus rien qui comptait, il n’y avait rien d’autre que la voix de Naoto qui résonnait à ses oreilles. Chacun de ses mots s’infiltrait en elle et plus il parlait, plus l’émotion de Chiyo grandissait, si bien qu’elle finit elle aussi par laisser couler les larmes qu’elle retenait depuis un moment. Elle s’était blottie contre lui et l’écoutait attentivement. Au fond d’elle, elle souhaitait pouvoir arrêter le temps et que cette étreinte ne s’achève jamais. Pouvait-il se douter combien ce qu’il lui disait lui faisait du bien ? Chiyo ronronnait paisiblement, songeant qu’elle avait bien fait de venir ici, finalement.

Il s’était écarté un peu et elle plongea son regard dans le sien. Son sourire … Comment pourrait-elle un jour oublier ce sourire qu’il lui adressait ? « Je veux que tu continues à sourire, parce qu’on restera ami ! Quoiqu’il arrive ! Quoiqu’il en coûte ! Quoique nous devions affronter ! ». Un grand sourire illumina à son tour le visage de Chiyo, plein de gratitude et de tendresse. Elle avait eu tellement peur de le perdre en quittant ce labyrinthe ! La peur laissait désormais place au soulagement. Elle posa ses mains sur les joues de son ami pour essuyer les larmes qui y coulaient, et, d’une voix émue et amusée, prit la parole :


« Je suis tellement heureuse de t’entendre dire ça … ! Je … Je crois que c’est la première fois que j’entends des paroles aussi touchantes… Quand j’y pense, je suis heureuse d’être allée dans ce labyrinthe et de t’avoir rencontré. Vraiment. Je … Je suis plutôt habituée à être seule et ça me fait tellement chaud au cœur d’être en ta compagnie … Je ne pourrai jamais assez te remercier de ta gentillesse. »


Chiyo rougit un instant et cessa de parler. Elle ne savait pas vraiment comment s’exprimer, et se sentit un peu maladroite. Gênée, elle rit timidement en passant une main dans ses cheveux, remuant les oreilles. Toutefois, son regard était resté posé sur lui. Chiyo déposa un  timide baiser sur la joue de Nao’ et posa sa tête sur son épaule, frottant sa joue contre lui en ronronnant.
« Merci … »murmura-t-elle enfin en souriant béatement.

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6657
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Mer 1 Avr - 17:43

Hum… Il y a trop de sentiments ici. Je m’étirais alors, paisiblement, sereinement, cyniquement, dans cette étrange bulle infinie et où seule l’imagination se créait. En fait, je commençais à m’y habituer, de rester dans l’esprit de ce jeune garçon. Oui, certes il grandissait, mais je demande bien pourquoi il a fallu que je sois en lui. D’habitude, j’ai une grande appréciation à pourrir et détruire ce qui tient debout, mais je déteste m’attaquer à de nouveaux nés, c’est comme jeter un bébé par la fenêtre… Quoique, un nouveau sport de compétition ? Quoiqu’il en soit, Shiva n’était pas censé échouer. C’est dommage, mais une autre porte s’ouvre maintenant…
Ce Dragon n’est pas dans les parages. Il est dangereux et je le surveille tout comme il me surveille. C’est exactement comme notre première rencontre entre lui et moi… Je ne sais pas pourquoi il cherche tout autant qu’il est à… tuer.
Jetant un œil autour de lui, c’est à notre couple que s’adressait maintenant son regard.

J’étais heureux, complètement aux larmes tellement ce que j’exprimais sortait du plus profond de mon cœur. Je risquais de mettre un moment à me remettre de mes émotions, c’était certain mais, cela en valait la peine ! Je ne regrette rien ! J’avais réussi à partager mon bonheur à un tel point que nous avions tous les deux fondus en larme, et je sentais en elle. Je sentis que mon esprit s’était allégé, j’ai senti que l’on avait retiré comme un poids de mes épaules, j’ai senti qu’elle allait beaucoup mieux maintenant, j’ai senti que j’ai fait naître ici… l’espoir, comme un grand soleil levant ou la victoire d’une bataille dont le souhait était la fin, et la meilleure.
Elle essuyait mes larmes mais celles-ci continuaient à couler maintenant à flot. Je me sentais soulager de la voir ainsi, je me sentais bien, comme si j’avais accompli une chose que j’avais échoué par le passé, j’avais envie de pleurer encore et encore alors je continuais à pleurer de joie. Je fis alors un mouvement de mon avant-bras pour retirer un peu de ces nombreuses larmes, peut-être afin de ne pas avoir l’air larmoyant devant elle.

Elle me parlait, elle me remerciait alors j’acquiesçais simplement avec un sourire semblable et tout aussi magnifique. Je conservais ainsi ce sourire, voyant qu’elle manquait de mots, comme si tout cela n’avait pas été suffisant. Pour moi, ça l’était mais j’étais heureux de voir que j’avais réellement été pour quelqu’un, à ces côtés et au bon moment. Elle me passait alors comme un baiser sur la joue afin de se frotter à moi. Je fus comme un peu surpris, et je passais mes mains derrière elle pour la serrer contre moi une fois encore. Mes larmes devinrent alors sereines, comme si j’avais pleuré suffisamment ici, au travers de la neige et l’immaculé. J’entendis sa voix à nouveau me remercier, et je n’arrivais à ne rien dire. Non, c’était le silence et les gestes qui parlaient pour moi, pour ce que je ressentais à ce moment-là.

Hum, eh bien, un sacré couple. Au moins, ils ne se sentent pas gênés pour deux timides, c’est plutôt une bonne chose je présume. En tout cas, la façon qu’a d’être mon maître… Oui, il me rappelle beaucoup mon ancien maître. C’était un chevalier de grande de renommé, il avait déjà un titre honorifique et… peut-être est-ce que Naoto ira vers le même chemin. Ce chemin qui est de pouvoir transformer et transcender les Abysses afin que les plus pures ténèbres deviennent la plus pure des lumières… L’espoir. Mon ancien maître avait un de ses pouvoirs qui était l’espoir même.

Nous sommes restés ainsi dans cette étreinte… Mes larmes disparurent simplement grâce au temps. Je n’avais plus froid et je ne sentais plus le froid. Je fis comme un geste de recul pour croiser le regard Chiyo, et je souriais presque timidement.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 5064
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Lun 6 Avr - 18:13

Chiyo le regardait essuyer ses larmes, attendrie devant la sincérité de cet instant. Elle n’était pas habituée à ça, certainement pas ! Elle avait beau essayer de se calmer, elle avait l’impression que son cœur allait exploser. Un bonheur irradiant. C’était ça. Ce sentiment. Celui qu’elle n’avait plus éprouvé depuis … Non, elle ne devait pas  penser. Pas encore ! Aucune ombre ne viendrait dissiper le bonheur de cet instant. Elle secoua la tête comme pour revenir à la réalité. Elle était forte, à présent. Elle était heureuse, et surtout, elle n’était plus seule. Sa longue queue ondula comme pour ponctuer ses pensées. Chiyo se sentait à présent apaisée, tandis qu’il la serrait une fois encore contre lui. Il n’y avait pas de mots, et pourtant il n’y avait pas de silence non plus. Tout était dit dans les gestes.




Il lui souriait timidement. Chiyo ne se sentait plus capable de parler. Elle avait la sensation qu’elle débitait depuis tout à l’heure un flot de paroles incohérentes, alors elle se contenta de plonger son regard dans celui de Naoto. L’intensité avec laquelle elle le dévisageait valait plus que tous les mots qu’elle aurait pu prononcer. Que pouvait-elle bien dire de plus, de toute façon ? Elle n’était plus capable de s’écouter. Seule une étrange sensation d’avoir oublié quelque chose la tourmentait encore. Son esprit semblait avoir fait abstraction de tout ce qu’il y avait autour d’elle, excepté celui qui se tenait tout près d’elle. Ses oreilles étaient dressées vers lui, guettant chacune de ses réactions. Elle ne remarqua même pas l’agitation de son familier que quelque chose avait l’air de perturber.  
Ses joues la brûlaient sans qu’elle ne sache si elle rougissait à cause du froid qu’elle ne sentait plus non plus, ou si c’était pour une toute autre raison. Chiyo souriait toujours, si bien qu’elle commençait à avoir mal aux joues mais elle ne s’en rendait pas compte. Elle baissa timidement les yeux en jouant nerveusement avec une mèche de ses cheveux. Tant de mots lui brûlaient les lèvres, mais elle n’était plus capable de les dire. Elle était comme figée sur place. Sa conscience humaine l’avait totalement abandonnée et chantonnait dans un coin de sa tête. Sa conscience de chat s’était assoupie en ronronnant. Elle replongea ses yeux bleus dans ceux de Naoto, et le regarda ainsi pendant … Elle ne savait pas, elle avait perdu la notion du temps. Par contre, elle avait terriblement faim. Mais pour une fois, elle s’en fichait un peu. Elle était trop absorbée par la situation présente pour y faire attention. À ses pieds, quelque chose semblait retenir l’attention de son familier, qui s’agitait et regardait de tous les côtés.

Sans s’en préoccuper d’avantage, Chiyo continuait de regarder son ami, et, au bout d’un temps qui lui parut une éternité, se décida enfin à dire quelque chose. Elle hésita un instant, ouvrit la bouche pour parler, mais … Au lieu de mots, c’est un miaulement félin qu’elle laissa échapper. Devenant toute rouge, elle se mordilla les lèvres en baissant les yeux.


- Mon dieu, ce que je peux détester mon côté félin … -

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6657
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Lun 6 Avr - 20:41

Je me sentais timide, presque même intimidé car elle avait ce charisme félin si grand que j’avais presque envie qu’elle devienne une peluche que je puisse garder toujours sur moi. Je ne savais pas quoi penser, mais j’étais heureux et je crois que c’était suffisant. Plus je la regardais, plus je me sentais restreint. Je ne savais pas pourquoi, mais il y avait comme une boule qui s’agrandissait à l’intérieur de moi et qui me faisais un tel effet que soutenir ce regard était même une épreuve : je me sentais trop gêné. Mes yeux valdinguèrent alors, tentant de revenir sur elle comme pour revenir sur le front d’un assaut mais ce sentiment de gêne s’intégrait en moi jusqu’à que je le deviens.
Il m’avait d’ailleurs semblé un moment où j’avais eu l’illusion que quelque chose s’agitait à côté de moi, mais c’était comme si cela n’avait jamais exister. J’eus alors cet instant où je sentais pouvoir reprendre mon courage à deux mains, alors mon regard revint se fixer sur elle. Je remarquais alors qu’elle aussi venait tout juste de relever le regard jusqu’à moi, et c’est comme une adhésion que nous nous sommes regardés fixement. Voyant le bleu océan et infini de ces yeux, je fus complètement subjugué, je savais plus que penser.

C’est alors que je sentis qu’elle allait dire quelque chose. Par réflexe, ma tête se penchait légèrement et c’est une fois qu’un miaulement retentit que mon visage vira immédiatement à la surprise et au rouge : c’était beaucoup trop mignon ! Je me mettais alors à trembloter tellement cela m’avait fait de l’effet. Pourtant, j’eus alors comme une sensation d’assurance m’envahir en même temps. Une chose contraire qui suffit à aller au-devant de tout cela… Je-Je plaçais alors une main sur la tête de Chiyo et je commençais à caresser sa tête avec exactement la même que je ferais avec un chat, et j’exécutais geste. Souriant alors, jusqu’à échapper un petit rire. Je trouvais cette situation tellement particulière et j’y étais si plongé que je voyais l’inlassable. C’est donc ainsi que je commençais à dire, reprenant comme un autre courage :

-Ça va ?

Un grand sourire apparaissant sur mon visage, sans gêne et sans peur comme pour transmettre exactement cela à Chiyo.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 5064
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Dim 12 Avr - 21:19

Chiyo ne se souvenait pas être devenue aussi rouge une fois dans sa vie. Elle se sentait terriblement ridicule et s’en voulait d’avoir laissé son côté félin la dominer ainsi. Elle ne comprenait pas comment ça avait pu lui arriver. Ses sentiments étaient pourtant bien ceux des humains, elle le savait ! Elle ne pouvait pas se sentir plus humaine qu’à cet instant. Et pourtant … Elle avait miaulé ! Une ombre d’angoisse défilait dans son regard, appréhendant la suite des évènements.


- Oh mon dieu, il va me trouver ridicule … -


Mais à son plus grand étonnement, il n’en fut rien. Une expression de surprise passa sur les traits de son visage. Chiyo était figée, n’osant plus faire un mouvement. Un frisson lui parcourut l’échine lorsqu’il lui caressa la tête. Apaisée par la tendresse de son geste et par son sourire, Chiyo ronronna doucement en baissant les oreilles, les yeux mi-clos. Elle oublia un instant ce qui s’était passé, son attention entièrement tournée vers la caresse qu’elle recevait. Le son de sa voix la tira de sa torpeur, et elle laissa la question résonner quelques secondes dans sa tête. Il arborait un grand sourire, redonnant à Chiyo un peu de son assurance. Elle lui rendit son sourire, et après une courte hésitation, hocha la tête en un signe affirmatif :


« Mmh ! Ça va, oui ! Désolée … »


D’un geste de la main, elle se frotta une joue encore un peu rougie, son regard plongé dans celui de Naoto, avant de baisser instinctivement les yeux sans toutefois perdre son sourire. Décidemment, elle ne parvenait toujours pas à soutenir son regard plus de quelques secondes … Il y avait quelque chose dans son regard qui la déroutait. Etait-ce uniquement son regard, en vérité … ? Elle n’était pas capable de mettre des mots sur ce qu’elle éprouvait. C’était fort, oui. Mais … Qu’est-ce que c’était ? Finalement, elle releva les yeux vers lui, et, agitant légèrement les oreilles, elle demanda doucement :


« Et toi, ça va ? »


Elle resta indécise, se demandant si la question était vraiment appropriée. Dans sa tête, la voix de sa conscience résonna sur un ton railleur :

- Tu n’avais pas autre chose à demander, sérieusement … ? -

════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6657
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Dim 12 Avr - 22:19

-Bien sûr que ça va !

Je tapotais cette fois-ci sur la tête de Chiyo en riant léger et emporté par ce vent derrière-moi. En tout cas, je me sentais bien et je sentais qu’elle-aussi maintenant. Je pris alors sa main, et l’invitais avec moi en proposant :

-Tu ne trouves pas qu’il fait froid ? Viens ! On se réchauffer avec un chocolat chaud, et c’est moi qui offre !

Et comme si je connaissais déjà sa réponse ou que je ne lui laissais pas le choix, je l’emmenais avec moi à travers la neige et le Soleil, derrière-nous le labyrinthe et… Shiva ? Où est-ce qu’elle était passée ? C’est vrai que j’avais eu la sensation qu’il me manquait quelque chose mais, c’était bien Shiva qui me faisaient une autre de ses disparitions subites. Je me demande où est-ce qu’elle était allée… Je regardais derrière-moi d’un air plus qu’inquiet qu’interrogateur, mais j’avais confiance en elle. Je savais qu’elle ferait quelque chose de bien pour nous comme pour moi.


Les Abysses ne m’échappent pas, et quand un regret s’échappe je la rattrape. Voyons… C’est quelque part par ici et… Hum, je vois, on dirait un matériel pour dessin. Mes disciples sont juste-là, je vais conserver cela avec moi pour le moment…


Je continuais à entraîner Chiyo comme vers un nouveau Soleil et tandis que je commençais à hésiter entre passer à l’intérieur des bâtiments pour trouver un distributeur ou bien rester en extérieur pour la même chose, une question me vint en tête :

-Quels sont tes goûts favoris ?

Disais-je en observant de droite à gauche.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Chiyo Tahara
Féminin
Messages : 73
Kamas : 5064
Date d'inscription : 08/11/2014
Humeur : Joyeuse \o/
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Little Wizard
Miaous & compagnie !
Miaous & compagnie !

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto] Ven 17 Avr - 21:39

Chiyo se laissa entraîner sans montrer aucune résistance, sa longue queue ondulant derrière elle. Elle n’eut pas un seul regard en arrière. Elle savait que son familier la suivait, elle le sentait derrière elle. En vérité, elle ne voulait plus voir ce labyrinthe et elle se sentait apaisée en sachant qu’elle s’en éloignait. Un soupir de soulagement s’échappa de ses lèvres tandis que Naoto continuait à l’entraîner. Pourtant, elle éprouvait un léger pincement au cœur en songeant à tous ses dessins qui étaient restés au milieu de ces murs végétaux interminables qui les avaient retenus prisonniers pendant un moment. Quelque chose de nouveau s’offrait à eux, à présent. Un sourire déterminé éclairant son visage, Chiyo suivait son ami sans plus se soucier de rien. Elle lui vouait une confiance aveugle en effet, mais … En réalité, le simple mot « chocolat » la mettait en joie et suffisait à la convaincre. Naoto avait raison, elle sentait la fraîcheur de l’air hivernal à présent. Et la perspective de pouvoir se réchauffer, qui plus est avec un chocolat chaud, la faisait saliver.

Lorsqu’il jeta un regard inquiet derrière lui, elle n’y accorda que peu d’importance, songeant qu’il devait repenser à un sombre souvenir. Ses oreilles s’agitaient en tous sens, reflétant l’humeur joyeuse qui habitait notre neko. Il semblait à présent hésitant, et Chiyo l’observait calmement, la tête légèrement penchée sur le côté comme pour essayer de savoir ce qu’il pensait. Tout en lui posant une question, elle le voyait observer de droite à gauche. Elle resta un instant silencieuse parce que le comportement qu’il adoptait la troublait. Que cherchait-il ? Elle tenta de suivre son regard tandis que ses oreilles se dressèrent, à l’affut du moindre bruit. Est-ce que quelqu’un les suivait ? C’est en se retournant qu’elle s’aperçut qu’il manquait un familier. Shiva n’était pas là.


- Elle a disparu aussi vite qu’elle est apparue … Décidément, je ne comprendrai jamais cet animal … -


Pour elle, la situation n’était pas si anormale que ça, puisqu’après tout, Shiva n’était pas là au moment de leur rencontre. Mais Naoto semblait la chercher et elle songea que ce n’était peut-être pas si normal que ça, après-tout. Elle reporta son attention sur lui, et se souvint qu’il lui avait posé une question. Ses goûts favoris … Elle-même ne se l’était jamais posée. En matière de chocolat, elle n'était pas spécialement difficile. Elle prit un instant pour réfléchir, puis répondit, un grand sourire aux lèvres :
« Mes goûts favoris … Eh bien, le chocolat au lait, c'est très bien ! »


Elle marqua une courte pause, sa curiosité inégalable la rattrapant à grands pas. Elle hésita un instant, puis se décida finalement à poser sa question :


« Dis … Où est Shiva ? »


════════════════════
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin ... [PV Naoto]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Au détour d'un chemin ... [PV Naoto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» ALEKSANDRA & GASPARD Ҩ « au détour d'un chemin. »
» Au détour d'un chemin # Prio Nuage de Rêve #
» Au détour d'un chemin
» Passe ton chemin ou fait demi-tour
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • Le labyrinthe-