Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Les tombes sont muettes. [Pv : William Arrow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Neiko Seiteki

Masculin
Messages : 386
Kamas : 5837
Date d'inscription : 09/11/2014
Humeur : Dithyrambique
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo RPs / The Teddy's Prince ~
Modo RPs / The Teddy's Prince ~

MessageSujet: Les tombes sont muettes. [Pv : William Arrow] Dim 16 Nov - 17:02




Les tombes sont muettes.
« - J'ai froid.
- Tu n'avais qu'à mettre un manteau.
- Et ressembler à une poupée Barbie ? Non merci, je suis pas une peluche customisable. »

L'air était frais. Ni trop humide, ni trop sec. Je m'étais adonné depuis quelques temps à ces petites balades nocturnes, j'aimais découvrir Tadakai autrement que sous un soleil radieux qui en faisait briller tous les murs. J'aimais la nuit, la nuit et ses bruits. Entendre les brandies craquer sous mes pas et le vent siffler dans mes oreilles. C'était à se demander si je ne préférais pas les morts aux vivants. Après tout, ce serait justifié : ils ne couraient pas quand je voulais leurs raconter mes problèmes, ils ne se moquaient même pas quand je leurs parlais de mes peluches, ils restaient des heures entières, là, à m'écouter. Oui, c'était tout réfléchi, je préférais la compagnie des morts.

« - Eh, tu veux me faire un bouquet avec toutes les fleurs qui sont là ?
- Oui enfin, les fleurs renferment les sentiments des gens qui les ont déposées là, si tu veux que je t'offre des fleurs qui ne te sont pas destinées c'est toi qui vois...
- NEIKO, C'EST JUSTE DES FLEURS. »

Des fois je me demandais si c'était vraiment mon familier, si c'était bien ce familier là qui devait sortir de mon invocation, ou si on ne l'avait pas tout simplement poussé comme les gosses le font à la piscine. M'enfin, je devais m'en satisfaire, invoquer un nouveau familier était beaucoup trop cher, et puis elle n'avait pas mauvais fond quand on creusait bien.

« - Ouuuuh, mes instincts de femme m'indiquent qu'il y a un homme non loin d'ici, un homme qui déborde de muscles et de virilité, et qui ne demande qu'à m'arracher le coton.
- Calme toi Plum, le seul homme ici c'est moi...
- J'ai dit : qui déborde de muscles et de virilité, pas un enfant qui joue avec ses peluches. »

Je voyais mal une autre personne visiter le cimetière à une heure pareille. Ou alors, il fallait que cette personne n'ait pas froid aux yeux. J'avais regardé autour de moi pour vérifier les dires de mon familier, et il y avait effectivement une personne posée un peu plus loin à côté d'une pierre. Décidément, les endroits glauques étaient drôlement cotés ici. Tandis que mon familier s'amusait à prendre différentes poses susceptibles de faire craquer le dit "homme", je m'approchais sans bruits jusqu'à réussir à discerner parmi les ombres une beaucoup plus claire que les autres.

« - Salut ? »



════════════════════
RelationsGaleriePrésentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neiko.skyrock.com/
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Les tombes sont muettes. [Pv : William Arrow] Dim 16 Nov - 23:29



Feat :
Les tombes sont muettes




La journée avait été rude, j’avais été obligé d’aller en cours puis à la bibliothèque pour faire quelques recherches pour un dossier qu’il fallait que je rende bientôt. Mais les choses ne se passèrent pas comme elles étaient prévues car à peine mon nez dans le premier livre que j’avais sous la main, je m’endormis…

"- Réveilles-toi grand paresseux !" 

J’ouvris un œil et vis Shiroryu qui me scrutait comme une mère regarde son fils après une grosse bêtise ; cela ne présageait rien bon, plusieurs heures avaient dû s’être écoulées et je sentais la morale du dragon me pendre au nez.

"- Tu es enfin revenu des bras de Morphée, c’est pas trop tôt ! J’espère que tu en as bien profité, parce qu’on doit s’en aller ; la bibliothèque va fermer."

Qu’est-ce que j’avais dit ! Toujours à me critiquer, il n’en loupait jamais une ! Mais bon depuis que je le connaissais,  j’avais appris à ignorer les remontrances, quitte à l’ignorer ou à lui lancer des piques.

Il était donc temps pour moi de me lever et de revenir dans le monde réel ; je m’étirais comme un chat, avant de me tourner vers la fenêtre qui se trouvait à côté de moi. Il faisait nuit. Un sourire vainqueur apparut sur mes lèvres : mes heures en tant qu’étudiant étaient définitivement terminées pour la journée, je pouvais donc maintenant faire ce que je voulais. 

"- Il est déjà si tard, c’est bizarre je n’ai pas vu le temps passé.
- Ça ne m’étonne pas, vu la grosse sieste que tu viens de faire. D’ailleurs quand comptes-tu avancer ton travail ?"

Avec mon habituel sourire ravageur et un haussement d’épaules, je me suis tourné vers mon fidèle familier moralisateur.

"- Je ne sais pas et ne ronchonne pas trop, tu sais comment je suis.
 - Justement…"
 
Sur ces mots, je l’ai dépassé afin de rejoindre la sortie. Sur mon passage, plusieurs feuilles situées sur différents bureaux s’envolèrent, dû au courant d’air provoqué par mes ailes quand je me déplace ; je n’y fis pas attention, car ce n’était pas la première fois que ça arrivait.

"- William, tu…"

Sans même me retourner, je lui fis signe de la main pour lui signaler que je n’allais pas m’attarder sur ce qui venait de se passer. J’en avais l’habitude, la bibliothécaire aussi, ce n’était donc pas la peine d’en faire tout un fromage. 


Une fois à l’extérieur, j’enroulais mon écharpe autour de mon cou et me mis à marcher. Je n’avais pas de direction précise en tête, mais je voulais quitter au plus vite ce lieu studieux. 

Pendant plusieurs minutes, j’avais vagabondé dans les extérieurs du pensionnat,  avec à ma suite un Shiro plus silencieux que jamais ; à croire que sortir de la bibliothèque lui avait coupé la langue. 
Quand soudain, je me suis arrêté net devant le panneau qui indiquait la direction du cimetière ; mon dragon qui, en plus d’avoir la langue coupée, semblait être dans la lune, ne remarqua pas mon arrêt et vint butter contre mon dos.

"- Pourquoi est-ce que tu t’arrêtes comme ça ?!
- Dis Shiro, mon travail de recherche, il concerne l’histoire des ancêtres de Tadakai, n’est-ce pas ?"

Je l’entendis soupirer dans mon dos, tandis que mon regard était fixé sur le panneau. Une idée bien plus intéressante que celle d’étudier à la bibliothèque, venait de germer dans mon esprit ; il est vrai que les morts ne sont pas très bavard, mais leur rendre une petite visite ne pouvais pas être inintéressant, d’autant plus à cette heure-ci, où la nuit est la maîtresse des lieux. 

"- Tu devrais arrêter de me demander à propos de ce que tu dois faire et commencer sérieusement à t’intéresser à tes cours ! "

Je me suis tourné vers lui avec un clin d’œil et un sourire qui en disait long sur mes futures actions.

" - Mais c’est ce que je vais faire !
- Tu…qu’est-ce que tu manigances ??? "

Je ne pris pas la peine de lui répondre et je me suis directement dirigé vers le cimetière ; il ne tarda pas à me suivre. 

Lieu de repos pour certains, glauque pour d’autres, le cimetière était pour moi un lieu qui avait su attiré ma curiosité ; il me permettait de me libérer l’esprit tout en « travaillant » sur le dossier que j’avais à faire. Je ne sais pas pourquoi les gens n’aimaient pas ce genre d’endroit, car à mes yeux le cimetière ne ressemblait qu’à un vaste parc, calme et baigné par la lumière de la lune. 

Je mis une dizaine de minutes pour en faire le tour à la vitesse grand V, avant de m’attarder sur une tombe en particulier qui avait sût attirer mon attention ; je m’accroupis devant pour mieux voir les inscriptions sur la pierre tombale, avant que Shiro ne décides de m’interrompre.

"- Tu ne m’as toujours pas dis ce qu’on était venus faire ici, à une heure pareille ?
- Etudier pardi. 
- Mais bien sûr ! Toi et les études, ça fait deux ! – il se mit soudainement à murmurer à mon oreille – En tout cas, on dirait que tu n’es pas le seul à vouloir te promener dans un lieu pareil à cette heure-ci…"

Je souris. Notre relation avait beau être houleuse, j’avais confiance en Shiro et je savais que c’était réciproque et il avait senti quelqu’un ; la sagesse du dragon frappa encore une fois, car quelques minutes après son avertissement, sans faire le moindre bruit, une voix qui m’était inconnue était parvenue à mes oreilles.

"- Salut ? "

Je me levé, avant de faire face à mon interlocuteur inconnu, Shiro ayant profité de l’occasion pour enrouler une partie de sa queue autour mon bras, comme un serpent. La nuit et le peu de brume qu’il y avait, m’empêchait de voir de qui il s’agissait ; je ne pouvais discerner que sa moyenne taille et la mystérieuse chose à ses côtés qui faisait de drôle de poses que j’ai bien vite ignoré, au profit de la silhouette humaine.

"- Salut… - je fis un pas vers l’avant, pour essayer de mieux discerner celui ou celle qui me faisait face, sans résultat. – …je ne sais qui tu es, mais je suis assez curieux de connaître l’identité de celui ou celle, qui a eu, tout comme moi, l’idée de venir dans le cimetière à cette heure tardive. Je vais donc directement te poser la question : qui es-tu ?"


(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Neiko Seiteki

Masculin
Messages : 386
Kamas : 5837
Date d'inscription : 09/11/2014
Humeur : Dithyrambique
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo RPs / The Teddy's Prince ~
Modo RPs / The Teddy's Prince ~

MessageSujet: Re: Les tombes sont muettes. [Pv : William Arrow] Mar 18 Nov - 15:06




Les tombes sont muettes.
L'ombre s'était rapprochée de moi.

« - Je ne sais pas qui tu es, mais je suis assez curieux de connaître l'identité de celui ou celle, qui a eu, tout comme moi, l'idée de venir dans le cimetière à cette heure tardive. Je vais donc directement te poser la question : qui es-tu ?
- C'est moi ! Je m'appelle Plum enchanté épouse-moi bébé, d'ailleurs j'en veux 4, un petit un rou- je fis taire mon familier avec une main et pris soin que celle-ci bouche aussi les orifices de son nez. »

Je voulais à mon tour mettre un visage sur la voix que j'avais entendue. Qui cela pouvait bien être ? Étant donné sa taille, sûrement un adulte. Je ne voyais pas distinctement, mais il ne devait pas faire moins d'un bon mètre quatre-vingt. Une fois que je m'étais approché suffisamment pour m'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un troll, lycanthrope ou autre connerie dans le genre, je décida de révéler mon identité. Que pouvait-il en faire de toutes façons ? A part me traquer dans toute l'école pour connaître les heures précises auxquelles je sortais pour ensuite m'égorger à l'abris des regards, c'était sans risque.

« - Neiko Seiteki, je suis en 1 ère année à Tadakai. »

Mon familier me suppliait de retirer ma main, ou de l'achever, je n'ai jamais été bon dans le langage des signes. Dans le doute je resserrai mon étreinte, un léger sourire aux lèvres pour lui montrer que j'acceptais de répondre à sa requête.

« - Et toi, comment t'appelles-tu ? »

C'était légitime, un combattant qui se respecte un tant soit peu donne toujours son identité une fois que son adversaire lui dévoile la sienne. Ou alors il n'était pas là pour combattre ? Tant mieux, mon pouvoir n'a acquis aucune caractéristique offensive, j'aurai simplement été capable de l'intimider, même si personne ne se laisse intimider par des peluches. Quoi qu'il en soit, mon familier agonisait doucement tandis que je m'approchais toujours plus de la personne qui devait maintenant me dire son prénom. Roger, André ? Non, quelque chose de plus prestigieux tout de même, une taille telle que la sienne ne pouvait porter qu'un prénom qu'on donnait aux plus grands, Henry, Antoine ? Je réfléchissais un peu trop, mais ça m'occupais, je n'aimais pas marcher sans penser à rien.



════════════════════
RelationsGaleriePrésentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neiko.skyrock.com/
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Les tombes sont muettes. [Pv : William Arrow] Mar 25 Nov - 17:51



Feat : 
Les tombes sont muettes





Mon interlocuteur inconnu n’avait pas bougé d’un pouce, contrairement à la mystérieuse chose qui n’arrêtait pas de gigoter à ses côtés ; l’ignorer était assez simple, mais ignorer la réaction de mon dragon l’était beaucoup moins. Shiro fixait l’ombre dansante, avec étrangeté, se demandant probablement comment cette chose pouvait être un familier …nous n’étions pas télépathes, mais sa tête m’en disait assez long pour que je devine ses pensées.

 « - C'est moi ! Je m'appelle Plum enchanté épouse-moi bébé, d'ailleurs j'en veux 4, un petit un rou- »

J’éclatai de rire, quand les yeux de mon dragon, devinrent deux grandes billes, après avoir entendu les paroles de la mystérieuse chose dansante. Mon rire s’estompa aussi vite qu’il était apparu, pour se transformer en sourire malicieux ; en empêchant son familier de continuer, mon interlocuteur avait enfin bougé.

Shiro repris alors son sérieux et je sentais qu’il me fixait avec des yeux qui reflétaient toutes les foudres de son espèce, tandis  que je préférais garder mes yeux posés sur la silhouette devant moi et qui avançait de quelques pas dans ma direction.

La brume qui cachait mon invité surprise, avait maintenant disparue, me permettant de voir celui qui me faisait face. Gosse, gamin… et autres adjectifs apparurent dans mon esprit, au moment où son identité me fût en partie révélé (en partie, parce que je ne connaissais pas encore son nom) ; cependant quelque chose dans sa manière de clouer le bec de son familier me laissais supposer qu’il ne valait mieux pas que je le sous-estime…d’ailleurs ne dit-on pas qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture ?

La curiosité l’avait sans doute piquée, lui aussi, car il prit la parole en répondant à la question que je lui avais posé, sans rechigner.

« - Neiko Seiteki, je suis en 1 ère année à Tadakai. »
« - C’est un prénom qui sort du lot… »

J’étais d’accord avec la réflexion, que Shiro, une fois sa colère dissipée, venait de me chuchoter à l’oreille.

Ce n’était pas un prénom que l’on entendait tous les jours et s’il on en croyait certains dires, le prénom d’une personne était le reflet de l’âme de son porteur…si ces dires étaient vrais, alors j’étais vraiment curieux de connaître celui de mon jeune camarade.

Je me doutais de sa prochaine question…il avait répondu à la mienne sans détour, je me devais de faire de même.

« - Et toi, comment t'appelles-tu ? »

Bingo ! Les mains dans les poches, je me suis approché de mon cadet jusqu’à arriver à sa hauteur ; je me devais de baisser la tête pour le regarder dans les yeux afin de répondre à sa question.

« -Je suis William Arrow, hybride de 5ème année… – je jetais un léger coup d’œil derrière moi et pointais mes petites ailes de cupidon avec mon pouce - …comme tu peux le constater. »

Maintenant qu’il était devant mes yeux, je pouvais le détailler de prés et je pus remarquer deux choses : la première était que je faisais au moins une tête de plus que lui et la deuxième était qu’il n’avait aucuns signes physiques qui faisaient tâche, me laissant donc penser qu’il ne s’agissait pas d’un hybride mais d’un mage.

Soudainement, mon sourire disparut au profit d’un regard sombre, hérité d’une rancœur et d’une haine, que j’avais décidé de scellé temporairement au fin fond de mon être à mon arrivée au pensionnat et qui avait refait surface jusqu’à ce que, Shiroryu qui avait remarqué mon changement d’attitude, me rappelle à l’ordre.

 « -William, n’oublie pas ta décision. »

Je lui en étais reconnaissant…je ne voulais pas que mon cadet, ait à subir mon courroux, alors qu’il ne faisait pas partit des coupables qui m’avait tout pris et que je détestais de tout mon être.

Je secouais la tête afin de me changer les idées et retrouver mon sourire malicieux que j’adressais à mon familier.

« - Je savais bien que je pouvais compter sur toi pour savoir ce que je devais faire. »

Shiro soupira mais ne montra aucuns autre signes de remontrance ; il était mon familier et de ce fait, il connaissait mon histoire et mes secrets les plus profonds.

Maintenant que je savais que j’ai évité l’explosion spirituelle, je décidais qu’il était temps que je porte, à nouveau, mon attention sur Neiko.

« Désolé pour ce petit interlude, mais je me suis rappelé de quelque chose que je me suis promis d’oublier pendant mon séjour ici…sûrement un effet du cimetière. – je sortis ma main droite de ma poche, la posais sur la tête qui était en face de moi et souris de toutes mes dents – Maintenant que je suis redevenu moi-même, je voudrais savoir pourquoi un mage de 1ère année se promène dans un lieu comme celui-ci à cette heure, pourrais-tu m’éclairer ? »

(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Jayden Moria
Féminin
Messages : 287
Kamas : 6932
Date d'inscription : 22/08/2014
Humeur : Aventureux ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d\'argent
Roi Zombie ~
Roi Zombie ~

MessageSujet: Re: Les tombes sont muettes. [Pv : William Arrow] Sam 27 Déc - 16:12

Bonjour.

Où en est ce RP ? Merci de prévenir par MP de son avancement.
Si le RP reprend je supprimerai mon message.
Sinon je serais obligé de l'archiver.

Merci de votre compréhension.

EDIT du 01/03/2015 : En attendant le retour de Neiko je me permets d'archiver le RP. Si vous souhaitez le reprendre, n'hésitez pas en m'envoyer un MP, je me chargerai de le déplacer.

════════════════════



Plop :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les tombes sont muettes. [Pv : William Arrow]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Les tombes sont muettes. [Pv : William Arrow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le mariage est un cercueil dont les enfants sont les clous [William]
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-