Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Une épreuve redoutable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Une épreuve redoutable Mer 12 Nov - 12:33



Une épreuve redoutable


Feat Ran Kamiya


"Nezumi Nakamura est prié de se rendre au bureau du comité de discipline pour y recevoir la formation due par sa nouvelle fonction."

Voici le message qui allait rythmer la journée de l'hybride souris. Stressé par cette épreuve qu'il devait subir c'est toute la journée qu'il sua à l'idée de se retrouver seul devant Ran Kamiya. Il ne savait pas grand chose d'elle, juste qu'elle était à la tête du comité et que pour ça elle devait sans doute être intraitable. Avec cette peur au ventre la journée passa trop vite au goût de Nezumi, et c'est le coeur au bord des lèvres qu'il se rendit dans les bureaux administratifs. Qu'allait-elle lui demander? Peut-être allait-elle le tester sur sa capacité à punir un élève? Ou alors elle allait lui donner toutes les basses tâches administratives? Au fond, il ne savait pas trop ce qu'il préférait.

Ponctuelle, mademoiselle Kamiya était déjà présente sur les lieux, prête à se mettre au travail. Il devait à présent s'annoncer et prit une grande bouffée d'air frais avant d'annoncer d'une voix timide:

- Heu... bonjour mademoiselle Kamiya, je suis là pour la formation.

Tes mots : arc-en-ciel; terreur ; offrande


© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une épreuve redoutable Jeu 13 Nov - 16:06



Voilà donc mon nouveau bureau. Ma promotion fut très rapide, je suis rentré en tant que nouvelle il y a moins de deux mois, je suis devenu co-présidente avant de finalement prendre la place seule. Une ascension aussi rapide sans mettre en avant mes talents de manigances, je suis très impressionnée par moi même. Par contre, le profil de la plupart des membres de mon Comité impressionné beaucoup moins.

Effectivement, j'étais loin d'être enthousiasmé par aucun des profils qui s'y étaient présentés. Ou plutôt je n'en avais pas eu assez que je suis frustré car je trouve que la plupart se ressemblait, pire, certains s'y étaient proposés uniquement pour "s'amuser", parce qu'il n'avait rien d'autre à faire. Tout cela ne me plaisait absolument pas. Mais j'avais réussi à leur trouver un travail qui servent un minimum. C'était déjà ça, et j'allais maintenant pouvoir m'occuper des membres ayant un peu plus de sérieux. Je n'étais pas une grande fan des fiches pour faire les présentations. Ca me fait un peu penser à une demande d'emploi à laquelle on demande simplement un CV et une lettre de motivation sans nous donner plus d'information. Une horreur, d'autant que quatre dix neuf pour cent du temps, cela finit constamment par une non réponse.

Agrippant la première fiche de candidature, je testerais le premier nom qui s'affichera.

- Nezumi Nakamura. Bien. Commençons. 

"Nezumi Nakamura est prié de se rendre au bureau du comité de discipline pour y recevoir la formation due par sa nouvelle fonction."

...Tout est bon, pour obtenir ce qu'on veut, non ? Et ce que je voulais, c'était testé sa motivation. J'avais un petit moment pour mettre en place ce test. Rien de bien intéressant, mais ça le fera.
La fin des cours sonna, et je fus comme d'habitude la première à rejoindre le Comité. Normalement, personne ne devrait venir. Hormis Ryusaki pour sa ronde. Je l'avais prévenu durant la journée qu'il n'aurait pas à passer. J'étais donc seule pour aujourd'hui, du moins jusqu'à son arrivée, qui arrivera... Maintenant. Il était totalement stressé, et complétement mal à l'aise. Ma réputation de dirigeante stricte aurait-elle déjà fait son travail ? Bah, calmons l’atmosphère ?

- Bonjour Nezumi. Ne perds pas ton temps avec de telle formalité de politesse lorsque nous sommes que deux. Appelle moi Rân. Ou Chef lorsque le Comité est réunis. D'ailleurs... Tu n'as pour moi ? Même pas une petite offrande pour ta Chef ? Répondis je souriant en coin, croisant les bras.

...J'ai toujours été nulle en blague. Et si il ne pleut pas ce soir, il fera un joli arc-en-ciel demain... Quand je vous dis que je ne suis pas douée.

- Bien, alors Nezumi, tu te doutes de ta convocation, n'est-ce pas ? Alors allons y. Décris toi.


Le fixant du regard, tel un chat prêt à bondir sur la moindre occasion, si il y bien une chose où je suis imbattable, c'est lire dans les yeux des gens ce qu'ils craignent ou redoutent. Nezumi était intimidé, mais il allait falloir qu'il batte celle-ci, sinon, on avancera pas...

Mot : Transformation, marché, altitude.

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une épreuve redoutable Lun 17 Nov - 12:41



Une épreuve redoutable


Feat Ran Kamiya



Malhabilement, Kamiya essayait de détendre l'atmosphère. Il était difficile de savoir si elle plaisantait ou pas en parlant de l'offrande, même si elle souriait, ça pouvait juste vouloir dire qu'elle lui pardonnait pour cette fois. Nezumi nota l'info dans un coin de sa tête et se dit que la prochaine fois il apporterait une pomme, comme le font les enfants pour leur maitresse. Pour répondre à sa tentative de le mettre à l'aise, il lui rendit son sourire non sans la goutte au front.

La suite ne fut pas des plus simple. Elle le sommait de se décrire, comme ça, de but en blanc, sans préparation, sans indication aucune. L'hybride n'était pas de ceux qui savaient se vendre et vanter ses qualités. Il était plutôt du genre modeste. Si il cuisinait un plat, au lieux de demander "c'était bon?" il dira plutôt "c'était bien mauvais?". Du coup il n'avait pas d'autre choix que de se décrire en toute honnêteté, en parlant du pire comme du meilleur. Pour discuter, il prit place sur une chaise.

- D'accord Ran. Heu... je m'appelle souris, mes parents ne manquent pas d'humour. Moi aussi j'en ai, quand je veux. Je ne pense pas être spécialement drôle ou alors je ne le fais pas exprès. Beaucoup de choses me mettent mal à l'aise; l'altitude, la lumière, la foule, le bruit, les couleurs moches, et bien d'autres choses encore. Je préfère me faire discret mais je ne me laisse pas marcher dessus. Je suis très poli et serviable, quitte à en faire trop pour les autres. Et je ne demande rien en retour. ça me va comme ça.

Étrangement parler ainsi de lui comme ça cash l'avait beaucoup décontracté. Il se sentait même près à un peu plus de familiarité avec Ran.

- Et toi? J'aimerais en savoir plus sur toi aussi. Faisons un marché, je ne te jugerais pas si tu ne me juges pas, même si c'est ton boulot. J'imagine que si j'ai été pris dans le comité ce n'est pas pour rien.

Très calmement, Nezumi s'exprimait, ce qui était parfaitement en opposition avec le petit rongeur qui était entré dans le bureau quelques minutes plus tôt.

Tes mots : nouilles, parfait, toilettes


© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une épreuve redoutable Lun 17 Nov - 16:15



Il semblait vachement gêner de me faire face. presque apeuré de me rencontrer seul à seul. Je faisais si peur que ça ? Ou alors mes blagues ratés on complétement refroidi mon invité. Cela me dérangeait, je n'obtiendrais rien de lui, en tant que membre, si il est stressé ou gêné. D'autant que son sourire ne me trompait absolument pas.

Bien. Il venait de me faire sa petite présentation rapide. Bien sur, je me doute qu'il restait des choses à découvrir chez lui. Un être humain est bien plus que ça, mais pour le moment, cela me conviendrait. D'autant que c'était des informations assez importantes, celle qui le mettait mal à l'aise par exemple. Maintenant, je sais très bien où je peux l'envoyer et où je pourrais pas. Le toit déjà, c'était devenu niet dorénavant, sachant qu'il aime pas l'altitude. Par contre, il sera l'homme providentiel si un soucis intervient aux toilettes, des hommes bien sur. C'est assez sombre, y'a très rarement du monde, du moins, si on suit les règles, c'est mal éclairé (surtout chez les hommes, ne me demandait pas pourquoi.) et enfin, c'est, si cela n'a pas été sali, blanc. Et tout le monde sait bien évidemment que le blanc n'est pas une couleur.

- Souris ? J'ai Nezumi sur mon dossier. Sans doute une erreur. Rectifiant celle-ci immédiatement.

Malheureusement, la suite ne me plaisait pas trop, il devait avoir pris trop d'assurance ou je lui ai laissé un peu trop de liberté sur ce coup qu'il pris l'initiative de me questionner sur ma vie personnelle. Et cela ne me plaisait pas. ABSOLUMENT pas. Je ne supportais pas de parler de moi. D'autant que cela lui amènerais rien. Mon regard se fit perçant, comme pour chercher derrière ce museau ce qu'il cherchait vraiment. 

D'un autre coté, une autre chose me dérangeait, sa grande timidité et son malaise en public. En tant que membre du Comité de Discipline, il faudra bien qu'il se frotte à des gens très peu compréhensif, voir agressif. Il fallait que je découvre si il était capable de se transcender pour dénouer les situations les plus belliqueuses. Si il en est capable, ce sera parfait pour moi.

- Bien, mais d'abord, que veux tu savoir ? Je refuse de divulguer des choses qui sont inutiles à cette discussion. 

Croisant les bras, et détournant le regard, je n'avais aucune intention qu'on se perde dans des discussions inutiles, bien que Souris soit maintenant un peu plus libérés. Espérons que cette discussion nous mènera quelques part. Et si cela n'était pas le cas, j'aurais bien une idée de quoi faire pour tester Souris.

Tes mots : Lien, intervention, humeur.

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une épreuve redoutable Ven 21 Nov - 12:49



Une épreuve redoutable


Feat Ran Kamiya



Est-ce que mademoiselle Kamiya comptait vraiment appeler Nezumi souris pour le restant de ces jours? Il était inconcevable qu'elle n'ait pas compris que ce n'était pas son prénom mais juste la traduction de celui-ci. Pour l'heure, le rongeur n'allait pas la contredire et attendrait de voir jusqu'où s'étendait l'humour de la jeune fille.

Visiblement, Ran n'était pas d'humeur à bavarder, ou alors elle est ce genre de personnes qui ne divulguent jamais rien sur eux pour x et x raisons. Et Nezumi ne comptait pas s'amuser à lui tirer les vers du nez, elle n'était pas disposée à ça et ils n'étaient pas là pour ça de toutes les façons. Il lui répondit donc simplement.

- Eh bien, j'aimerais savoir comment tu te comportes avec les autres élèves et en particulier avec des sous-fifres comme nous, si tu es une bonne élève, si tu es sérieuse, toussa toussa. C'est quand même mieux de travailler avec des personnes dont on connait un temps soi peu la personnalité et donc les réactions.

Ses intentions n'étaient en rien mauvaise, contrairement à ce que pouvait penser Ran. Il pouvait voir dans son regard et son attitude sa méfiance à son égard. Dommage, il n'avait pourtant pas l'impression d'avoir poussé le bouchon trop loin, si? Quoiqu'il en était, il ne comptait pas revenir sur sa question et la laissa donc répondre. Pendant ce temps, une boule commença à s'agiter de sous le tee-shirt de l'hybride. Comme la plupart des autres élèves il se promenait avec son familier sur lui, et le sien, une perruche-griffon, avait passé la journée à dormir accrochée sous ses vêtements. Maintenant elle était réveillée et bien réveillée et s'agrippait à la peau de son maitre avec ses griffes pour remonter à la surface. Ce fut assez douloureux pour Nezumi qui plongea la main dans son tee-shirt en poussant un "Aie!" pour en sortir de force la petite bête.

- Schweppes nom d'un chien tu m'as fait mal! Désolé pour cette intervention un peu soudaine Ran, je te laisse continuer.

Pour avoir la paix il fourra l'animal dans son sac et le referma, espérant qu'elle ne piaillerait pas trop pendant le reste de l'entretien.

Tes mots : punir, familier, sucette


© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une épreuve redoutable Mer 10 Déc - 16:13



C'est qu'il n'avait pas froid notre petit souriceau. Tant de questions auxquels il me demandait de répondre, beaucoup trop de questions personnelles. Cela m'agaçait très sérieusement, mais je ne montrais rien. Une émotion = Une ouverture. Et cela ne pouvait être tolérable. D'autant que je venais de récupérer mon poste depuis peu, il me fallait me montrer ferme pour bien imposer ma position.  De toute façon, ce ne serait pas moi. Je ne suis pas une personne ouverte vers les gens, et il en demandait trop et puis surtout, des choses qu'il pourra facilement découvrir en me côtoyant.  A peine allais-je commencer à lui répondre qu'une chose bougea en lui. Ou plutôt à l'intérieur de sa veste. Cela le gêna grandement et il s'en déchargea dans son sac. C'était son familier, une sorte de perruche qui m'étais totalement inconnu. Il semblait être assez perturbateur en tout cas, et dérangeait son maître dés qu'il le pouvait.

Tu l'as dressé au moins ? Tu devrais le punir, ce serait déjà un bon point pour qu'il arrête de te déranger.

En parlant de familier à dresser, je n'avais toujours pas rencontrer le mien depuis mon arrivée au pensionnat. Peut être était ce dû au fait que je ne sois pas une mage "naturelle". De tout façon, je n'avais que faire d'en avoir un, et cela m'allait parfaitement. Me reprenant et m'installant confortablement dans mon siège, j'allais enfin pouvoir lui expliquer ma thérapie.

- Bref, revenons aux affaires. Je ne souhaite pas commenter mon comportement. De toute façon, tu le remarqueras bien au cours de nos missions pour le Comité
. expliquais je en lâchant un léger sourire sur la fin. Et concernant mes résultats scolaires, ils sont peu satisfaisant pour moi.

Peu satisfaisant à mes yeux, car ils ne touchent pas la perfection. Dés lors, ils ne peuvent être satisfaisant. Puis je me leva pour lui proposer aller faire un tour au sein du pensionnat. Il paraît qu'il n'y a rien de plus gratifiant que de travailler sur le terrain. Ce pensionnat regorgeant de jeune ado, il était évident qu'il y aurait de quoi avoir un cas de travail, et cela un bon entraînement pour nous deux. Lui, cela lui permettra de découvrir la rigueur que j'exige en condition de travail, et moi sa technique, et tenterait de raccommoder les deux pour en faire quelque chose d'efficace.

- Bien, tu me suis ? Nous allons faire un tour.

Rapide et concis. Tout ce que je souhaite d'un membre de mon Comité. Passant le pas de la porte et nous dirigeant vers le jardin du pensionnat. La plupart des personnes un peu agité préfère être en extérieur, je tire cela de mon expérience de vie. Arrivant aux portes de sortie du bâtiment, je nous amenai au milieu de la cour et sortit deux sucettes de la poche de ma veste.

- Tu en veux une ?

Une des rares choses que je m'autorise dés lors que j'endosse mon rôle de Chef. Selon une source anonyme proche, cela me donne une certaine  attitude plus zen qu'à l'habitude, et cela rendrait les gens moins stressés à mon contact et donc plus accessible, point extrêmement important pour la bonne compréhension des ordres et de la cohésion en tant qu'équipe.

- Bien nous allons commencher. Dis je, la sucette en bouche, me donnant cette accent étrange. Mais pour le travail, intransigeance, je la retira. Question d'éthique. Je veux mettre à l'essai ton efficacité. Je te laisse 5 minutes pour trouver une personne ou un groupe de personne qui enfreigne les règles du pensionnats. Et j'observerais comment tu te débrouilles en tant qu'unité isolé. Prêt ? C'est parti.

appuyant sur le bouton qui servait à mettre en route le chronomètre de ma montre, le temps allait passer plutôt vite si il ne se dépêchait pas. J'espère que la sucette l'aidera à garder son calme pour cette épreuve. C'est bien à ça qu'elle sert, non ?


Tes mots : Fainéantise, Manger, sanction.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une épreuve redoutable Ven 12 Déc - 11:03



Une épreuve redoutable


Feat Ran Kamiya



Nezumi reprit son sérieux en écoutant Ran, la peur revenant à son ventre. Elle était vraiment du genre rigide, à un point qu'il n'aurait jamais imaginé possible chez un être humain. Comment pouvait-on en arriver là? Elle avait peut-être vécue une situation traumatisante avec des parents exigeants ou un truc du genre. Une chanson lui vint alors en tête "Un balai dans le c** elle a un balai dans le c** il est tellement bien enfoncé qu'il restera toujours coincé", mais inutile de lui faire partager sa pensée. Il fut même choqué d'entendre le mot "dressé" sortir de sa bouche en parlant de son familier. Non il n'avait pas l'intention de dresser Schweppes, et encore moins de la punir, elle était son amie, certes elle était insouciante et de ce fait un peu dérangeante, mais ça faisait partie de sa personnalité.

A présent elle l'invitait à faire un tour du Pensionnat en lui offrant une sucette qu'il accepta de bon coeur. Sur le chemin, il avait pensé qu'elle voulait juste se promener pour discuter, mais non, elle l'emmenait à l'extérieur là où une bonne partie des pensionnés avaient décidés de passer la fin de leur journée. Il sentit alors venir la bonne blague à des kilomètres.

- 5 minutes?? Et si personne ne fait de bêtises je fais quoi?

A voir sa tête, il avait plutôt intérêt à trouver un groupe à réprimander et vite. Pour lui ça s'appelait tirer sur la corde, mais il préféra s'exécuter pour éviter de se faire éjecter du comité dès son arrivée. En continuant de manger sa sucette pour avoir de quoi s'occuper, il arpenta la cour à la recherche de troubles fêtes. En vrai, il connaissait le règlement intérieur comme la plupart des autres étudiants, mais pas vraiment les détails et il n'était pas du genre à analyser ce genre de choses pour chercher la petite bête. *Une connerie, une connerie, allez, que quelqu'un fasse une connerie* pensa-t-il. Mais plutôt que de balader son regard au hasard en espérant tomber sur la perle rare, il préféra cibler directement en observant plus particulièrement les jeunes garçons. Un groupe attira son attention; cinq petits gars étaient rassemblés en un amas très compact et semblaient agiter. Nezumi s'approcha alors d'eux pensant qu'ils préparaient un mauvais coup, mais ils étaient tellement serrés entre eux qu'il ne put rien voir.

- Hé! ça a l'air marrant ce que vous faites, je peux y jeter un oeil?

Ils se retournèrent alors soudainement en tentant de planquer l'objet qu'ils avaient en main. Comme le temps filait, l'hybride ne prit pas la peine d'essayer de les convaincre.

- Comité de discipline, montrez moi tout de suite ce que vous avez là ou c'est des heures de colle pour tout le monde.

La menace sembla faire effet et timidement, l'un d'eux tendit ce qui semblait être un magazine. La souris le prit alors et ne fut pas étonné de voir qu'il s'agissait de pornographie.

- Vous savez que vous n'avez pas le droit d'avoir ce genre d'objets sur vous, et encore moins à votre âge! Je le confisque, filez avant que je vous colle.

Et les petits déguerpirent aussitôt. Il ne savait pas trop quelle autre sanction appliquer à ce genre de cas, et puis ce n'était pas bien méchant, ils étaient jeunes et curieux, il fallait bien que jeunesse se fasse, pas vrai? En tout cas, il savait quoi faire du magazine; l'apporter au professeur de japonais qui avait la réputation d'être un pervers.

Tes mots : limace, travail, vieille.


© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une épreuve redoutable Ven 12 Déc - 19:23



Il avait plutôt bien pris ma mise au défi. Partant aussitôt à la recherche d'une infraction aux règles, et fini par en trouver un. Des premières années je suppose à voir leurs visages. Le laissant agir en gardant une certaine distance, je pus entendre a peu près ce qui se passé. Il avait l'air de les prendre par surprise. Plutôt intéressante comme méthode d'agissement, bien que plutôt classique. Cela n'a pas marché immédiatement, mais les jeunes hommes finirent par cédés, et je ne pus m'empêcher d'esquissé un sourire lorsqu'il se présenta tel un policier, je faillis en faire tomber ma sucette.


Une fois qu'il ait fini, je me rapprocha pour lui faire mon bilan de sa façon de faire. Je croisa les bras et me mit à regarder autour de nous pour vérifier qu'aucune chose prohibé n'arrivé. Heureusement pour nous, et les membres dans la cour, je ne détectai rien, et pus commencer mon monologue.

- Tu as une façon somme toute plutôt  vieille et classique quoi qu'efficace. Mais ce n'étaient que des enfants, donc rien de vraiment tangible à mes yeux. D'ailleurs qu'était il en train de faire ?

Récupérant ce qu'il leur avait confisqué, je remarquai qu'ils avaient fait fort pour des premières années. A sa place, ils auraient quelques heures de colles et un avertissement. Ce sont les règles, c'est donc ainsi que cela aurait dû se passer.  Soufflant légèrement devant les "loisirs" qu'avaient les pré-ados que Nezumi avait interpellé. Enroulant le magazine sur lui-même, je proposai à mon nouvel ami de reprendre notre petite promenade.

- Je m'assurerais que personne ne puisse jamais plus avoir accès à ceci, bien, reprenons notre petite balade, veux-tu ?

Souriant et menant la marche, je n'avais pas encore réfléchi à ce que nous allions faire par la suite, mon cerveau ne s'était pas encore remis au travail et rester bloqué sur l'envie de punir les jeunes limaces que nous avions rencontrés. Je dois être une maniaque de l'autorité sans doute. Pendant notre marche, je remarqua rien de bien dérangeant. Bon, bah vu que nous n'avions pas de soucis concernant les membres, du moins pour l'instant.

- C'est calme. C'est parfait, tu ne trouves pas ? Rentrons au Comité, je pense que nous avons fais le tour de ce que je voulais savoir. A moins que tu n'es faim, dés lors, nous pouvons nous rendre à la Cafétéria.

Aucune question était inutile, et celle-ci non plus. Toutes informations  étaient bonne à prendre pour comprendre les membres de mon Comité et les rendre plus performant au travail. Rien ne se fait s'en qu'on ne puisse y voir un intérêt. Rien ne se perd avec moi. Tout se mémorise.

Tes mots :  rongeur, calmement, ferme

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une épreuve redoutable Sam 20 Déc - 11:42



Une épreuve redoutable


Feat Ran Kamiya



Ran affichait un sourire, ce qui surprit fortement le rongeur, non pas qu'il la pensait incapable de ce geste, mais il ne pensait pas s'en être si bien tiré que ça pour mériter un sourire. Tant mieux si elle était satisfaite. Et puisque ses sourires étaient rares, ils étaient contagieux, aussi se mit-il lui aussi à sourire. C'était tout de même une rêveuse cette Kamiya. Vouloir bannir l'accès à la pornographie? Voilà bien le genre de rêve que font les chefs d'Etat, celui de supprimer tous les vices de leur société; la drogue, la prostitution, les crimes en tout genre. L'être humain n'est pas un saint, les hybrides ne le sont pas non plus. Mais Nezumi imaginait que la seule chose à faire était d'agir de son mieux et avec son coeur, comme voulait le faire la chef du comité. Pourquoi pas après tout. Mais à ses yeux, se montrer toujours ferme sans faire preuve de compréhension envers le fauteur de trouble était une erreur à ne pas commettre.

Ils reprirent leur tour de la cour, sans trouver d'élèves à punir. Tant pis tant mieux comme on dit! Même s'il aurait voulu encore lui montrer de quoi il était capable, il se contenterait de terminer calmement sa sucette. Mais avoir un truc en bouche lui avait effectivement ouvert l'appétit, il ne déclina donc pas l'invitation de Ran à aller faire un dernier petit tour à la cafétéria.

- Je veux bien vite avaler un truc avant de retourner vaquer à mes occupations, et puis peut-être qu'on trouvera des élèves turbulents là-bas!

C'était donc ça la mission du comité? Passer ses journées à arpenter les coins et recoins du pensionnat, à la recherche de petits fauteurs de troubles. Nezumi se dit que ça devait être ça le travail d'un policier, et soudain, il se voyait bien plus tard exercer ce métier.

Une fois à la cafétéria il se servit un bol de nouille, repas rapide et délicieux! Puis il s'installa à la même table que sa chef.

- Sans indiscrétion, pourquoi tu as rejoins le comité, et qu'est-ce que tu te vois faire comme métier à la sortie de tes études?

Tes mots : bic, souriante, perdu.


© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une épreuve redoutable

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Une épreuve redoutable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Première épreuve : Le courage !
» La ficelle ! (Épreuve sournoise)
» Avertissements, Périodes Test & Mise à l'Épreuve
» [Mission] L'épreuve du tombeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-