Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6783
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
Naoto Yukinojo



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Mer 15 Oct - 19:14

PS : Les informations concernant le plan de direction du RP a été envoyé à votre personnage par MP (je dis bien personnage pour ceux qui auraient des DC :3)

A première vue, le climat n’était pas au mieux… Il y avait là des nuages sombres qui s’avançaient, mais qui ne signifiaient pas que d’une minute à l’autre, un orage et une tempête éclateraient avec violence et colère. Non… Si on se fiait aux présages, on pouvait bien se dire qu’un mauvais présage se préparait. Voilà, qu’est-ce ce qu’il risquait bien de se dérouler ? Une première question qui mettrait bien œuvre des choses… Nous étions bien en après-midi, il ne fait ni chaud ni froid et nous étions peut-être, et je dis bien peut-être durant une période où les vaillants élèves devaient avoir cours. Peut-être que, qui sait, un prince se déciderait à désobéir et qu’un instructeur ou plusieurs instructeurs s’élanceraient à sa poursuite jusqu’à tomber sur notre héros ? Allons ! Ce ne sont que des suppositions ! Vous restez toujours libre dans votre choix… Mais libre jusqu’à ce que vous offre les droits des situations données. En outre, préparez-vous et commençant ce long orchestre…

Toussant, j’étais visiblement mal en point… Je n’osais pas aller voir l’infirmier et je faisais comprendre à la plupart des professeurs qui s’inquiétaient pour moi, que c’était dû à la fatigue et à mon pouvoir qui me fatigue en permanence… J’esquivais, et je contournais le problème sans le résoudre… Je voulais porter ce fardeau moi-même, mais je me sentais me détruire. Cela faisait déjà plusieurs jours depuis que le médecin qui m’a examiné et qui doit garder le secret d’Hippocrate, m’avait annoncé qu’à cause de mon pouvoir qui inhibait même les effets de la magie… Je n’avais plus aucune chance, que je tombais à un état de dégradation où je pouvais mourir. Regardant le ciel, je me rendais compte que mes jours étaient comptés… Astaslal, auquel je ne comprenais plus rien finalement, refusait même de parler sur la moindre chose concernant cela. Il m’ignorait, restait toujours aussi tyrannique et désagréable… Mais, il me semblait moins dur.

Il m’arrivait beaucoup de pleurer à cause de lui… Que ce soit ces paroles, ces actions, ou le regard de Zaulphir… Shiva, elle était là mais m’avait fait comprendre que les choses étaient ainsi et qu’elle ne ferait rien pour car elle le doit. Je ne savais plus quoi penser d’eux, je ne savais plus quoi faire et j’étais exténué… Astaslal qui dans sa colère, avait décidé de m’entraîner en me répétant un nombre inlassable de fois qu’il déteste les mages faiblards et qu’il n’a pas envie de rester dans un cadavre… Je ne comprenais même plus ce qu’il disait…
Je respirais à vive allure alors que je ne faisais que de marcher, j’étais sur le point de m’évanouir et je me sentais brinquebalant… Il n’y avait personne autour de moi je crois… Je sais que qu’une décision a été prise par un professeur que je ne vienne tout simplement pas encore car mon état était déplorable à ces yeux, il voulait en outre que je me repose… Mais je sais que quelqu’un refusera ça.

Je tombais alors à genoux au milieu de la cour, alors que je voulais rejoindre les dortoirs… Le vent était vraiment mauvais, mais je commençais à être à bout de souffle… Mon cœur battait vite, trop vite, j’étais fatigué… Je n’en pouvais plus… je n’arrivais plus à tenir de bout…

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color


Dernière édition par Naoto Yukinojo le Mar 6 Jan - 20:11, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Jeu 16 Oct - 21:25




Naoto Yukinojo, Hinata Anzentaru, Shaad Princeton, Isaac Aybara



Mini-event



Bataille dans la cour



L'été s'en était allé pour de bon, l'automne s'installait tranquillement. A chaque saison ses joies, et celle de la saison brune consistait en de la pluie et du vent. Non, c'était faux, il y avait aussi de magnifiques couleurs dans le paysage; du brun, du rouge, de l'orange et du jaune, mélangé à des restes de vert vestiges de la saison précédente. Il y avait aussi ces délicieux fruits à coque que l'on appelait châtaignes ou marrons chauds, bref, un met délicat qui réchauffait le coeur en cette saison fraiche. Le plaisir justement de se réchauffer dans son intérieur quand dehors le temps n'est pas au beau fixe. Et ce jour là c'était exactement ce qu'il se passait.

Nezumi avait quitté le bâtiment central pour rejoindre le dortoir et trouver un peu de confort dans sa chambre de solitaire. Emmitouflé dans son écharpe il descendait les escaliers à vive allure en tenant de se protéger le visage de la morsure du vent glacé, les yeux à demi ouverts. Son familier, pas très à l'aise dans ce genre de climat, s'était caché dans sa veste, bien à l'abri des intempéries. A la vitesse à laquelle il allait il ne remarqua pas tout de suite la frêle silhouette qui se tenait près du sol et manqua de lui rentrer dedans. A la dernière minute, il se stoppa net, à quelques centimètres du malheureux qu'il mit quelques secondes à reconnaitre. Il reconnut Naoto, un jeune garçon à qui il avait eu affaire il y a déjà un petit temps et avec lequel il s'était battu. Mais Nezumi avait vite compris que quelque chose n'allait pas chez lui, et visiblement son problème ne l'avait pas quitté. Maintenant qu'il était là, il ne pouvait juste pas l'ignorer.

- Naoto? L'interpella-t-il.

Thème par Maguitte2008

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Jeu 23 Oct - 16:54



"Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt."


C'est ainsi que les gens pensent pour  se donner du courage, continuer à avancer dans la vie. Quelle connerie. Ces gens m'ont toujours fais rire. Car, hormis l'élite des travailleurs, aucun n'arrivera aux niveaux des vrais dominants de ce monde. Comme moi. Je suis né d'une famille riche, avec du talent plein les mains, et les plus puissants pouvoirs que ma famille pouvait me donner. Que voulez vous de plus ? Je suis né avec la destinée de tout dominer. Depuis ma naissance, j'ai tout obtenu, par force ou par l'argent. Mon avenir est doré. Mes résultats ici sont parmi... Non, sont les meilleurs. Et je suis le mage le plus puissant parmi tout ceux parasitant mon pensionnat.

Alors pourquoi ? Pourquoi devrais-je me lever à 8h du matin pour des cours dont je me fiche ? J'ai donc fini par décider de ne pas y aller aujourd'hui. Allez hop, je passerais ma matinée au lit. Je me leva donc finalement que vers onze heures. Tiamat étant réveillé depuis longtemps, mais il n'avait pas bougé, c'est quand même mon oreiller. Me levant lentement, je fus soudain surpris, à tel point que je fit un bond dans mon lit. Elle était là. me fixant de son regard froid et sans émotion. Tel une poupée de verre, insensible et fermé.

- Bordel, qu'est ce que tu fous là ?

- Pourquoi n'es-tu pas en cours ? Me retorquai-t'elle sans même m'écouter.

Me levant, et partant dans la salle de bain, prendre une petite douche et faire ma vie. Malheureusement, même dans la salle de bain, elle restée là, les mêmes yeux vides mais tellement déterminé. Malheureusement pour moi, même en la menaçant de sortir nu de ma douche ne changerait rien, c'est certainement pas ça qui la fera sortir, elle a déjà vu et vécu pire comme situation avec moi... Décidément son rôle de Chef du comité, elle y tenait à cœur. Mais attention à elle de ne pas oublier la personne dont elle doit tout, et surtout, la seule personne elle puisse compter.

- Je faisais ma vie, et toi ?

- Je suis venu te chercher. Mes droits de chef du comité m'offrent certains droits.

Ah oui, c'est vrai, elle fait partie de cette bande de clown maintenant. Elle a obtenu le titre de chef drôlement vite. Cela m'étonnerait même pas quel est fait du marchandage auprès des anciens chefs pour leurs reprendre la place.

- Tu perds ton temps. Retourne en cours, il vaut mieux.

- Ah, Tu y vas finalement ? semblait elle surpris d'entendre.

- Non.

Elle était sérieusement agaçante avec sa fâcheuse tendance à ne comprendre ou écouter que ce qui l'intéresse. D'ailleurs, à peine lui avais-je répondu, qu'elle avait déjà tourné la tête et était sortie de la salle de bain sans dire un mot. Ayez, je l'avais vexé. Elle avait fini par abandonner ? Ce serait mal la connaître, elle était uniquement sorti pour réfléchir sans m'avoir sur le dos. D'ailleurs à peine suis je sortis de la salle de bain qu'elle revint à la charge.

- Ne me force pas à l'utiliser.

- Utiliser quoi ?

Soudain elle agita ses mains. Malheureusement, je ne compris pas sur l'instant avant qu'elle lâche un léger "Tss". Elle voulait utiliser son pouvoir mais finalement rien ne marchai. Ce n'était définitivement pas sa journée. Rigolant un coup avant de tenter de la patpater qu'elle refusa d'un revers de la main. Cette fois elle était furieuse. Valait mieux la laisser tranquille pour l'instant. De toute façon, elle n'est absolument pas rancunière pour ce genre de futilité. Sortant de la chambre pour aller prendre un bol d'air, elle me suivit, sans doute pour trouver le moment pour me forcer à aller en cours. Passant par la cour et la fontaine, ma balade se passait assez bien jusqu'à que je perde la trace de Rân.

- Allons bon... Où est-elle encore allée ?

[Rân]

Shaad sera un très gros problème de gestion. Je me devais maintenant de gérer deux situations importantes qui pouvaient à tout moment se faire face et rendre la suite de nos ambitions ingérables. Mais pour le moment, il était simplement capricieux, rien de grave. Il fallait par tout les moyens que Shaad n'est jamais à se confronter avec des membres du Comité... Hormis moi. Si j'arrivais à m'en occuper au moins aujourd'hui. Ce sera parfait est j'aurais tout le temps d'y réfléchir ce soir. Le suivant dehors alors qu'il avait bien cours. Je l'aurais bien suivi toute la journée, malheureusement, une chose attira plus mon attention que le Princeton. Un élève qui semblait dans un état assez mauvais. Plus important, un membre de mon comité semblait s'en être occupé. Je le reconnu très facilement, sachant que c'était un hybride, et que je n'en ai qu'un seul au sein de mon comité. Le rejoignant auprès de l'élève mal en point. Je rentrai directement dans le vif du sujet.

- Nezumi. Qui est cet élève ? Qu'a t'il, si tu le sais ?

Il ne servait à rien de perdre son temps dans des questions inutiles d'autant que la situation évidente. Ce jeune homme semblait malade/blessé, et donc perdre du temps n'était clairement pas conseillé. Restant assez distant d'eux deux, mais fixant Nezumi en attendant mes réponses. Je ne pus m'empêcher de penser à Shaad.

- Pourvu qu'il ne fasse rien de répréhensible en mon absence. Soit discret, s'il te plait. Pensais je au plus profond de moi. Je suis très douée dans les situations difficiles, mais si jamais lui s'en mêle. Cela deviendra totalement ingérable...

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Isaac Aybara
Masculin
Messages : 176
Kamas : 8377
Date d'inscription : 12/12/2013
Humeur : Laithargique~
Isaac Aybara



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Lun 27 Oct - 17:34



Je levai mes bras haut vers le ciel afin de m'étirer un temps soit peu. J'avais enfin terminé cette journée qui m'avait semblé si longue et si fatigante. Je ne pris pas la peine de réprimer mon bâillement derrière mon petit masque, ni un petit frisson de froid. Le temps se faisait de plus en plus frais, et ma simple tenue de sport traditionnel ne suffirait bientôt plus à me tenir au chaud.
Aux alentours, comme prévu, il n'y avais aucun signe de vie. À cette heure, la plupart des élèves devaient être en cours. Pourquoi la plupart... ? Soit certains avaient terminés (Les chanceux!), soit certains avaient séchés sans aucun remord. Je pouvais les comprendre, le lit était un endroit si chaleureux qu'il était dur de le quitter sans avoir une larme à l’œil et une peine au cœur, et il était parois préférable aussi de se balader ou de glander quelque part au lieu d'avoir affaire à des maths.
Eeet c'était exactement pour cette raison que je me baladais dans le pensionnat pendant mon petit temps libre. Pour attraper ce genre d’élève qui se révélaient un peu trop nombreux.
Si ça ne tenait qu'à moi, je serais seulement rentré dans ma chambre pour me libérer le visage et reprendre ma partie de jeu vidéo là où je l'avais laissé la nuit dernière, mais on nous avait demandé de faire des rondes quand le temps nous le permettrait...
Aaaah.

Je baillai une nouvelle fois en rentrant dans la cour, et à mon plus grand étonnement je vis une troupe d’élève rassemblé. Pas n'importe quelle troupe. Là ou je m'attendrais à voir un groupe entrain de s'amuser, de dormir, ou de se chamailler alors que des élèves travaillaient, je me retrouvais en face d'un élève à terre souffrant de martyr, et deux autres élèves l'entourant.
Hééé... ? C'était...vraiment inhabituelle et une situation quelque peu...Déroutante.
L’élève souffrant était Naoto, et selon certains profs son pouvoir était quelque peu instable et dangereux. Personnellement, tout ce qui était lié à la magie me restait encore à travers la gorge et je préférais de loin ne pas y penser.
Les deux autres faisaient partie du comité de discipline. Il y avait même la chef en personne !

La première question qui me vint à l'esprit fut : Qu'est ce qu'ils faisaient là ? Ils n'avaient pas cours ?
Eeeet vint par la suite la question que n'importe quelle personne aurait dû se poser en premier : Que faisait un élève à terre ?
La réponse me parut simple. Son pouvoir avait peut être un lien avec ça... ? Ou peut être un simple évanouissement à cause d'une anémie ?
Âpres tout, je ne pensais pas que c'était l’œuvre du comité de discipline haha...
Quoique... ? Bah.

-Vous devriez aller chercher l'infirmier. Leur conseillai je en m'approchant calmement de Naoto pour prendre son pouls.

Huh ? Son cœur battait sacrément vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 8263
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
Alysse Evans



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Dim 23 Nov - 14:21
















 ❝Bataille dans la cour❞
~Shaad, Naoto, Isaac et Nézumi~






Alysse se trouvait tranquillement dans le réfectoire en train de se prendre un petit chocolat à cause de la saison et ne trouvant rien de spécial à faire elle regarda Raven qui était comme à son habitude à ses côtés, que pouvaient-t-ils faire…

-Hum…les autres sont en cours à tous les coups…. réfléchit-t-elle à voix haute.

Quel ennui…personne à embêter ou à traîner dans des aventures rocambolesques.

Raven aboya et elle regarda l’heure :


-Tu as raison on pourrait aller à Nara’ ou chez nos chers hybrides.

Sur cette décision elle se dirigea dehors , passa dans le jardin quand quelque chose attira son attention...il y avait des élèves qui venaient du comité de ce qu’elle en savait et un prof...celui de sport…qu’est-ce qu’il se passait encore ? Le comité et les profs…
Curieuse Alysse s’avança vers ce petit attroupement et ce qu’elle vit lui fit écarquiller les yeux. Naoto était au sol et il semblait en très mauvais état…

-Nao'?!

Son regard alterna entre son professeur de sport et Naoto avec de l’inquiétude dans les yeux, est-ce que c’était à cause de son pouvoir ? Ou peut-être quelque chose qu’avait fait Astaslal.



════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique


Dernière édition par Alysse Evans le Mer 3 Déc - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6783
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
Naoto Yukinojo



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Dim 23 Nov - 15:55

J’étais actuellement dans cette période où mon corps, comme dépourvu de ces forces, faisait naviguer mon esprit entre conscience et inconscience, le tout dans un rythme successif et insoutenable. De ce fait, je n’avais pas très bien compris ce qu’il s’était passé autour de moi pour qu’en quelques instants, je me retrouve entouré.
J’avais tout d’abord entendu une première voix, mon regard s’est levé par la suite et je voyais Nezumi, je l’avais immédiatement reconnu au vue de l’état du souvenir de notre première rencontre. Comment est-ce qu’on pourrait oublier ça ? Il s’était aperçu de mon état mais je ne voulais pas l’inquiéter en même temps… Mon cerveau me donnait alors l’ordre de lui parler et de lui dire que je faisais un coup de fatigue ou quelque chose dans le genre, mais mon état de fatigue semblait être suffisant pour que parler me soit un défi. Je le regardais donc pendant plusieurs instants, le souffle agité et sans trouver les mots à dire. Très vite, d’autres personnes vinrent…

La fatigue s’aggravait, je baissais alors la tête et fermait les yeux pour essayer de reprendre ma respiration correctement. Mon ouïe m’indiquait néanmoins que c’était des personnes responsables qui étaient là… J’entendis un premier questionnement à Nezumi… Je crois que c’était peut-être un professeur… J’entendis ensuite une autre voix. A ce moment-là, je crois que j’aurai peut-être été surpris car cette voix… Elle semblait comme déformer par un masque. Quel genre de masque ? Pourquoi un masque ? J’ouvrais les yeux sous ma curiosité et je reçus comme une vague de lumière qui éblouit mes yeux… Il n’y avait rien de spécial pourtant, peut-être… la fatigue ?
Quelqu’un s’approchait de moi, je détournais le regard et je vis un personnage masqué qui semblait prendre mon pouls. En temps normal, j’aurai peut-être sursauté et je me serai éloigné de lui, mais là j’étais seulement légèrement surprit ; je n’avais même plus la force de réagir. Mon attention et mon corps étaient dédiés à ma récupération.

Mon regard se dirigeait de nouveau vers le sol… Je me suis à ce moment-là que je ne pouvais pas laisser paraître mes difficultés et laisser les autres s’inquiéter pour moi, il était tant de grandir un peu et que je puisse me débrouiller un peu… En plus, je détestais plus particulièrement que des personnes s’inquiètent pour moi. Pour le cas actuel, je savais de toutes façons que mes symptômes étaient visibles… Qu’est-ce que je pouvais faire, bon sang ?!
J’essayais alors de me dégager un peu du personnage masqué, ayant alors trouvé la force pour dire d’une voix essoufflée :

-Ca va aller…

Je me suis alors mit à tousser. Ma respiration rapide et mon état devait en être la cause… Mais, pourtant… Pourquoi est-ce que je n’arrivais pas à… Bon sang… Cette situation m’énerve… Mon propre reflet m’énerve… En-En plus… Je commençais même à ne plus savoir penser… correctement… Une autre voix retentit en plus… A-Alysse ?

Les choses ne faisaient alors seulement que de commencer. De l’autre côté, tout au bout de la cour, quelqu’un s’avançait jusqu’à votre rencontre. Un personnage qui semblait être en 1ère année, il mesurait bien 165 centimètres et était un personnage plutôt fin… Vous le connaissez probablement. Celui-ci s’avançait alors jusqu’au rassemblement que vous avez formés autour de Naoto. Il s’arrêtait alors une fois qu’au moins 15 mètres vous séparait de lui à vous. Un long sourire aux lèvres, il commençait alors d'une voix de jeune garçon :

-Salut la compagnie… Vous êtes occupés ?

Ce personnage… Voici son visage :
Visage:
 
En effet… Il semblait y avoir comme deux Naoto, maintenant…

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Jeu 27 Nov - 18:48




Naoto Yukinojo, Shaad Princeton, Isaac Aybara, Alysse Evans



Mini-event



Bataille dans la cour




Du monde avait très vite rappliqué autour du pauvre Naoto qui ne passait pas inaperçu. Ran Kamiya du comité de discipline, une fille flippante mais surement très utile dans ce genre de situation. Puis un professeur, qui proposa une solution maligne s'il n'avait pas s'agit de Naoto.

- Je ne sais pas si l'infirmier pourra faire quelque chose monsieur Naoto a quand même un gros problème. Il faudrait plutôt l'emmener voir un vrai spécialiste.

Mais pas le temps de discuter de ce qui était le mieux a faire ou pas, malgré ses dires, Naoto se sentait de plus en plus mal et avait même du mal à respirer. Inquiet, Nezumi se baissa à auteur du jeune homme et l'attrapa par les épaules pour le soutenir. En voyant que la situation s'aggravait l'hybride eut un mauvais pressentiment... pressentiment qui ne tarda pas à s'avérer fondé. Au loin, une silhouette se détacha pour s'approcher d'eux. La souris crut d'abord que le groupe avait encore attiré l'attention d'une autre personne, mais quelle ne fut pas sa surprise de voir que cette personne... n'était autre que Naoto lui-même! Ou plutôt, un Naoto plus antipathique et malveillant. En le voyant et à sa façon de les aborder, Nezumi pensa à une des entités qui habitait le jeune magicien. Il s'adressa alors à l'intrus.

- T'es lequel des deux toi?

Thème par Maguitte2008

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Mar 2 Déc - 5:44



[Rân]

La situation n'évoluait clairement pas dans le bon sens. Le sujet semblait de plus en plus mal, et selon les dire de Nezumi, il ne serait pas atteint d'une simple maladie. Mais quoi ? Les seuls autres alternatives auxquels je pensais étaient uniquement liés à la magie. Et aussi paradoxale que cela puisse paraître, je devais être la personne la moins apte à prendre des mesures si cela concernait la magie. Mais comme rien ne s'arrangeait, des visiteurs apparurent d'un peu nulle part. Il y avait une fille qui semblait connaître ce Naoto, et ce professeur, je ne l'avais encore jamais vu celui-ci. Bref, cela ne m'enchantait guère d'avoir tout ses spectateurs ici et aurait bien préféré voir des membres du Comité ou du camp infirmier arrivait.

Qu'importe nous allons devoir faire vite, car le sujet semblait vraiment, et malgré les protestions et paroles qu'il se forçait à faire rassurante, son cas était mauvais, et ordonna immédiatement à Nezumi de l'amener à l'infirmerie. Ce n'était peut être pas utile de base, mais nous étions pas vraiment en mesure de le laisser giser ici en plein milieu de la cour.  Mais alors que j'allais me retourner pour ouvrir la route à Nezumi, un nouveau jeune homme venait de faire son apparition, et, à l'instant même où mes yeux se posèrent dans les siens, j'avais reçu l'intuition que c'était mauvais. D'ailleurs mon visage se fermant encore plus, mais ne quittant pas des yeux le nouveau jeune homme le montra clairement. Il ressemblait à quelque de très proche de notre malade, mais son visage était... Différent. J'aurais pu m'attarder sur ses yeux de couleurs hémoglobines, mais son visage tout entier retenait mon attention et me faisait craindre que la suite de la journée tourne très vite au cauchemar. J'ai la fâcheuse habitude que sentir quand les choses tournent vraiment mal, et là, j'en étais certaine. D'autant que le pire restait à venir, déjà que la situation était chaotique, le "Chaos" lui même voulait finir s'en mêler. Mon téléphone vibrait, je venais de recevoir un message qui disait :

Hey, alors comme ça tu prépares un banquet sans moi ? C'est pas bien ma belle... Je vous rejoins ? Mouahahahah !!!
Il était là ? Il voyait ce qu'il se passait ? Cela n'était pas pour me déplaire sur le coup. L'appelant et plaçant mon téléphone en haut-parleur,et le rangeant dans ma poche. Si tout ceci dégénérait, son aide serait un plus indéniable. Même si cela me tuait de l'avouer... Refixant mon regard dans celui du nouveau venu, cela ressemblait légèrement à une bataille psychologique, et j'entamai le premier assaut. D'autant qu'avec ma voix loin de mon téléphone, Shaad comprendra immédiatement qu'il est en haut parleur.

- Je ne t'ai jamais vu au sein du pensionnat, décline moi ton identité, es-tu une connaissance de ce jeune homme ?

[Shaad]

Décidément, cette journée était faite pour que je reste tranquillement dans mon lit. Mais il a fallu qu'elle s'en mêle, y'a pas à dire sur certains points, elle totalement invivable, d'autant que sur le coup, elle venait royalement de me laisser en plan. Bah, au moins je suis tranquille maintenant, et elle me saoulerais pas avec ses histoires de cours et autres. La seule chose qui m'intéressait là, c'était d'avoir un pain au chocolat dans une main, une cannette de boisson sucré dans l'autre. Mais attention, le meilleur de chaque. Quitte à payer des centaines de dollars. Qu'importe, j'ai de l'argent à jeter par les fenêtres, et quand bien même le pain au chocolat serait ridiculement petit, j'aurais eu le meilleur en main, et le dévorerais d'une seule bouché. Les gens normaux trouveraient cela ridicule, qu'importe. La vanité et l'envie sont aussi éphémère que le bonheur. C'est cela vivre.

Mais malheureusement, ici, il n'y avait que la cafétéria, et je n'avais aucune envie de rejoindre le centre ville pour une simple gourmandise.  Mais au moins, leur chocolat était excellent, étrangement. Je me décidai donc à rejoindre la cafétéria pour récupérer un chocolat qui m'était donc dû de droit. MAIS, repassant par le croisement de la cour, j’observai un spectacle plutôt étrange. Déjà, je reconnu Rân et l'autre terroriste sans aucun soucis. J'avais complétement oublié son prénom, mais il était sur qu'elle allait payer pour ses crimes. Et le plus tôt sera le mieux. Mais ce qui m'étonna était le fait que Rân se mêle à un tel groupe. Il devait être 5 ou 6 à grouiller d'un autre à terre. Il venait peut être de se faire racketter. Mouahahahahaha ! Cela serait quand même à se tordre de rire. Mais la personne qui avait ça aurait à payer de son délit devant moi ou Rân, et je me voyais déjà le plaindre, ce pauvre mécréant.

Malheureusement, d'ici, je n'entendais rien et ne voyait que les silhouettes des gens. D'ordinaire, je n'aurais pas porté aucune intention à ce genre de scène, mais là, il y avait ma Rân et l'autre, j'étais prêt à leur donner leur chance de me divertir. Allant me poser sur un arbre assez proche pour tout observer avec attention, un autre petit homme le rejoignis, et ne semblait pas prêt à entrer dans le cercle des blattes disparus. Intéressant. Je me permis de provoquer un peu ma secrétaire par SMS, qui, étrangement, me rappela sans prendre la parole immédiatement. Tout ceci était suspect. Puis, j'entendis finalement sa voix, et de ce que je voyais d'ici, elle semblait parler au petit venu. Un grand sourire, digne d'une hyène prit place sur mon visage. Finalement, cette journée n'était pas si mal partit que ça, à condition que ces pantins font ce qu'il faut pour m'amuser...



Dernière édition par Shaad Princeton le Mer 3 Déc - 1:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Isaac Aybara
Masculin
Messages : 176
Kamas : 8377
Date d'inscription : 12/12/2013
Humeur : Laithargique~
Isaac Aybara



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Mer 3 Déc - 0:45





Argh ! Alysse Evans venait de faire son apparition! Elle n'était pas en cours ? Gardons profil bas, et surtout, soyons vigilent.

Un spécialiste, disait le membre du comité. C'était donc bien en relation avec son pouvoir. J'étais donc d'aucune utilité dans cette situation. Et un spécialiste en magie ? Qui est ce qu'on devait appeler dans ce genre de situation déjà.. ?
Soudain, une autre voix attira mon attention. Je ne bronchai pas une seule seconde en voyant un deuxième Naoto marché nonchalamment vers nous, un grand sourire aux lèvres. En temps normal j'aurais sursauté, mais pas avec des élèves autours.

-Salut la compagnie… Vous êtes occupés ?


Oooook. Ce n'était pas tous les jours qu'on voyait un doppleganger. Sauf ici.
Qu’est ce que je devais en penser.... ? Quelqu'un avec une magie pour changer d'image ou une connerie du genre... ? Je ne savais plus ou me donner de la tête avec toute ces magies franchement.
Ce qui me frappa le plus dans tout ça, c'était les yeux rouges sanglants. Ça me fit quelque peu pensé à ma propre situation. En tout cas, il n'avait pas l'air d’être un annonciateur de bonne nouvelle si vous voulez mon avis. Je sentais même les ennuis arriver. Aah....J'aurais dû rentrer directement chez moi...Que de regret.
Non, j'étais un prof, j'avais des responsabilités! Mais quand même...

L'hybride qui semblait indubitablement en savoir plus sur le nouveau venu et notre jeune inconscient, demanda à Naoto 2 lequel des deux il était.

Lequel des deux ?  Huh...Des jumeaux... ? Non non non. Je n'en avais jamais entendu parler ni ne l'avais jamais aperçu auparavant. Alors.. ? Je finis par croiser les bras, en faisant semblant de comprendre ce qu'il se tramait. Sans piper mot. Agir en spectateur pour l'instant semblait le seul choix qui s'offrait à moi.

- Je ne t'ai jamais vu au sein du pensionnat, décline moi ton identité, es-tu une connaissance de ce jeune homme ?

Donc même elle était aussi peu informé que moi sur la situation semblait il.
J'avais la forte envie de crier : Que quelqu'un nous explique la situation nom de Dieu !
Mais j’imaginais que ça allait venir. Probablement. Tout ce que j’espérais, c'était que Naoto 1 ne meurt pas d'ici là.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 8263
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
Alysse Evans



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Mer 3 Déc - 9:39
















 ❝Bataille dans la cour❞
~Shaad, Naoto, Isaac et Nézumi~







-Salut la compagnie… Vous êtes occupés ?

Par réflexe la brunette qui regardait l’hybride souris soulever Naoto marmonna:

-Non on joue tous ensemble ça se voit pas ?

Ils en avaient de ces questions idiotes les personnes vivant dans ce pensionnat des foissongea la jeune fille

Puis Alysse se retourna et ce qu’elle vit lui fit légèrement écarquiller les yeux : un Naoto, deux Naoto, il y avait deux Naoto ?! Attendez c’était quoi ce délire ?  Au départ elle était bien partie pour se pincer histoire de voir si elle n’avait pas une hallucination mais ce sourire et ces yeux rouges elle les connaissait, elle les avait retenus depuis le temps même si elle ne les voyait pas souvent, du bout des lèvres elle dit :

-Astaslal...

Mais ce n’était pas possible…à moins que…, pourtant l’hybride souris semblait l’avoir remarqué aussi, il devait déjà avoir fait sa rencontre, il savait à quoi s’en tenir, pas les autres…Inutile de dire que son loup ailé avait également reconnu Astaslal et qu’il grognait dans sa direction pour montrer qu’il ne l’appréciait guère voir qu’il le trouvait dangereux en même temps il n’avait pas tort elle-même le considérait comme tel.

Le regard d’Alysse fit plusieurs fois la navette entre Naoto en mauvais état et son double « maléfique » qui était visiblement d’humeur rayonnante, ce qui était loin d’être bon signe. Par réflexe elle se mit devant Naoto , croisant les bras, fronçant légèrement les sourcils tout en tournant toute son attention vers « yeux rouges » et lui demanda d’un ton qui montrait clairement ce qu’elle pensait de la présence du mage ici :

-Et qu’est-ce que tu as à voir avec l’état de Naoto cette fois ?

Pas qu’elle le pensait directement responsable mais s’il apparaissait sous la forme d’un double de Naoto alors que ce dernier était en assez mauvais état, c’était qu’il y avait forcément un lien. Après tout comme Rân le lui avait demandé, ils étaient liés d’une certaine façon et c’était malheureusement plus que des connaissances.



════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6783
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
Naoto Yukinojo



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Mer 3 Déc - 15:46

Les yeux encrés dans le sang, le regard hautain, un sourire moqueur, une première réponse déjà à ce qu’ils me démontraient face à ma présence et mon apparence. Leurs visages orientés à la surprise, leurs réactions synchrones, leurs questions semblables, tout ceci me semblait être un banquet à mon insu. Peut-être manquait-il les danseuses de ballet et les tutus roses en animation ? Une comédie musicale serait déjà élancer mais, c’est un bien faible honneur pour ma grande personne. A leurs yeux, je pouvais pourtant être celui qui a délivré ce colis-ci, qui, proche d’une agonie, m’inspirait déjà la pitié. A croire que nous étions dans les crédits d’un film splendide, j’attendais les remerciements qui m’était destiné pour avoir débarrassé le plancher d’un parasite ou d’une verrue. Bien qu’exception à la règle, un personnage malicieux se pensait cacher. A mes yeux et pour se trouver invisible, il ne fallait ni ressentir ni exister : les Abysses sont comme chairs primaires et principales constitutions, mes yeux observaient sans regarder et sous cette raison, je connaissais.
Un premier regard balayant tous les personnages sans l’ombre d’une exception, commençant par les spectateurs jusqu’aux protagonistes dans tous les alentours, mon coefficient intellectuel cherchait alors un surnom à les accorder, surtout à nos Popeye.

La première qui me vint fut Barbie, les Abysses m’indiquaient et me rappelaient le nom d’Alysse Evans que je profitais pour ignorer : Barbie est Barbie. Le second était un rat croisé avec l’Humanité, l’Humanité étant en enrobage de saloperies fourrées à la saloperie, j’en déduisis qu’à l’addition je devais ajouter la zoophilie : le surnom désigné serait Joséphine pour la démonstration réalisée il y a longtemps. Le troisième m’était inconnu mais masqué, les Abysses m’indiquaient ce que le demi-homme rejetait de sa propre personne, l’image du lait écaillé et d’un garçonnet me percutait : le surnom pourrait être vachette ou coton-tige selon mon inspiration. La quatrième, sans l’aide des Abysses, me parlait tel un mur auquel un visage serait greffé : en supposant qu’il y avait des crétins pour s’adosser à un mur, je pensais à Barbie pour Klaus Barbie mais pour l’honneur de notre première Barbie, celle-ci sera la seconde. Le cinquième blond, appelait à ma gerbe et mes souvenirs, les ornements me donnaient l’image d’une académie lointaine : pensant qu’il me donnerait la migraine, ibuprofène ou guillotine était adéquat.

En forme pour ma première mise en bouche, un sourire proche de l’extase du rire je démontrais, j’entrevoyais déjà des clowns à mes yeux. Moquant et détendu, j’entamais :

-« Mon nom est Astaslal comme la souligné Barbie n°1, enchanté ! », provoquant Alysse du regard, « Mais voyons, en tant que clowns comme vous l’êtes ou magiciens de foire, pourquoi vous n’êtes pas en train de répéter pour votre prochain spectacle ? », il désigne chacun de vous du regard, « N’est-ce pas Barbie n°2, Joséphine, Coton-tige ou l’autre Guillotine là-bas ? », il hausse les épaules avant de continuer, « Quoiqu’il en soit et tutti quanti*, je serai bien heureux que vous dégagez de là, histoire de laisser respirer et de laisser votre ami prendre le grand large comme il essaie à chaque fois de mourir durant mes déjeunés. »


Sous l’effet d’une colère, Naoto a alors tenté de se relever avant de retomber à genoux immédiatement. Les dents serrées, le visage abaissé suffisamment pour que ces cheveux masquent au moins ses yeux, sa respiration indiquait que l’état ne s’était pas améliorer mais que le jeune garçon était décidé à ne pas se laisser faire comme auparavant. Tandis que le personnage adverse qui, revêtant son apparence, semblait englober les environs par sa seule présence, il était bien clair que celui-là était un annonciateur de guerre. Naoto n’appréciait pas et allait même jusqu’à s’haïr lui-même. Malgré tout, il ne trouvait pas les mots pour. Néanmoins, c’est peut-être ce changement qui allait engendrer une cascade de bouleversements.


*tutti quanti : tous autant qu’ils sont
PS : Oui, le texte est fort dans ce qu’il exprime mais restons dans le contexte du Role-Play.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Sam 6 Déc - 20:23




Naoto Yukinojo, Shaad Princeton, Isaac Aybara, Alysse Evans



Mini-event



Bataille dans la cour




Visiblement ils n'étaient que deux à être au courant pour le problème de possession de Naoto, les deux autres devaient bien patauger en ce moment. Dans ce cas une petite explication s'imposait pour ne pas laisser Ran et le professeur dans le flou total.

- Ce second Naoto que vous voyez c'est une des deux entités qui habitent Naoto. Vous l'avez compris, c'est pas un type sympa.

Cela suffisait pour le moment, juste qu'ils sachent au moins à qui ils avaient affaire et de quoi souffrait le jeune magicien. Ils avaient donc en face d'eux Astaslal, celui aux yeux rouges. Dans le fond Nezumi ne savait pas trop lequel était lequel et lequel faisait le plus mal. Il savait juste qu'il y avait deux entités en Naoto et qu'elles ne faisaient que lui causer des emmerdes et pourrissaient l'existence du jeune homme. Après l'avoir écouté parler, l'hybride se demanda quel surnom de Joséphine, Coton-tige ou Guillotine lui était attribué. Hum... 5 surnoms pour quatre personnes, qui était donc le cinquième? Pas le second être que habitait Naoto tout de même, ce serait la totale! Mais fort heureusement, ce dernier semblait bien plus combatif que la fois où ils s'étaient rencontrés et qu'il l'avait laissé un peu abattu devant sa chambre. Voilà au moins une chose de rassurante, surtout si le pauvre Naoto avait eu des pensées suicidaires par le passé. Tout ça était maintenant derrière lui, il le fallait.

Jetant un dernier regard au garçon qui venait de se lever pour se battre sans grand succès, Nezumi pensa qu'il était temps pour eux de prendre les choses en main. Discuter ou même espérer un moment de répit devant une telle personne était illusoire, ils n'avaient d'autres choix que de se battre ou se défendre. Mais la souris était bien placée pour savoir que ses pouvoirs magiques n'étaient pas de taille face à lui. Heureusement, il avait acheté une arme récemment. Grâce à un sort basique de rétrécissement appris en cours, il la transportait toujours sur lui, dans son sac. Sans attendre, il sortit donc une arbalète rechargeable automatiquement qui reprit sa taille initiale et visa Astaslal, tout simplement. Pas une, pas deux, le coup partit en direction de sa cible. Avec cette déclaration de guerre, il espérait que quelqu'un dans l'assemblée avait un pouvoir assez balèze pour faire face à l'adversaire, même si au final, le seul à vraiment pouvoir se débarrasser de ce poison, c'était Naoto. Les autres ne pouvaient que le soutenir et le protéger.

Thème par Maguitte2008

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Ven 12 Déc - 17:48



[Rân]

Hmpf, si il pensait que c'est insulte me dérangerait. J'avais déjà sous la main un ami bien plus Arrogant et insolent que ça. Je n'y porterais même pas attention, je me préférais me concentrer sur comment planifier un plan pour contrer ses envies. Si son arrogance était tel que je pense son assurance, je pense pouvoir trouver sa faille plutôt facilement, encore faut il trouver la faille dans ses pouvoirs. J'espère qu'on n'en aura pas à en arriver là, mais si il le faut, j'interviendrais. Je pense pouvoir encore soutirer quelques informations de notre jeune ami, d'autant qu'il semblait beaucoup aimé parler.

- Désolé, je ne peux te laisser le rejoindre, selon toute vraisemblance, tu es loin d'être un ami qui lui veut du bien. Tu vas devoir clarifier tes envies le...

Soudain, je sentis une flèche passer près de ma tête. Ce fut soudain, et bien que je n'aille réellement broncher sur le coup, tenant mon self control au maximum, je ne pus m'empêcher de me retourner pour découvrir qui pouvait bien être l'idiot(e) à avoir osé déclenché les hostilités sans m'en parler. Apercevant l’arbalète dans les mains de Nezumi, je lui lançai un regard noir pour bien lui faire comprendre que je n'étais absolument pas content de sa prise d'initiative. Je la trouvais stupide et bien hâtive. Certes je ne connaissais pas le niveau de ce jeune homme, mais si il était bien plus  puissant que nous, l'amener au combat dés maintenant sans plan derrière n'avait ni sens ni intérêt.

- Idiot.


Je n'étais une grande fan d'insultes, mais sur le coup, il ne l'avait pas volé. Me retournant de nouveau vers notre ennemi donc, vu que je doute très fortement qu'il reste insensible à une attaque direct, mon cerveau se m'y à tourner à une vitesse folle afin de trouver un possible plan. Malheureusement, je n'avais aucune idée de ses pouvoirs et donc d'un moyen de les contrer et demander à Shaad d'intervenir maintenant serait trop tôt. Si il s'énerve tout les deux, voire pire, vu leur caractère, s'allie... Non, je ne pouvais pas me le permettre, et à voir les visages des gens m'entourant aucun ne semblait avoir de quoi lui tenir tête, d'autant que d'eux non plus, je ne connais aucun pouvoir... Non décidément, je n'avais aucune idée qui me venait, et cela m'agaçait. Très sérieusement.  Il faudra attendre une action de ce type pour que je comprenne mieux ses pouvoirs, intentions, et dés lors je pense que l'on va pouvoir contre attaquer...

[Shaad]

Ennuyeux à mourir, cela commençait sérieusement à m'agacer, et l'envie de partir commençait à prendre place dans mes désirs. La seule raison qui me pousser à rester... Bah, on va dire le culot du bonhomme et Rân. Moi ? Une guillotine ? Pourquoi pas ? Je préfère largement les épées, mais l'image n'est pas fausse. Je suis la loi, et le juge. Mais le fait qu'il me limite à cette simple fonction m'agaçait un peu.

Me plaçant de sorte à intervenir, j'étais sur le point de me joindre ce groupe d'ahuri pour les éclairer sur les règles de cette endroit, avant qu'une personne ne fasse une action. C'était le souriceau. Je l'avais déjà croisé dans les couloirs de mon pensionnat. Il venait d'attaquer l'autre truc qui venait d'arriver. Et cela ne semblait pas plaire à certain(e)s... Mouahahahahahaha ! Quel idiot ! Et Rân qui en met une couche derrière, que j'entendis par le haut parleur de son téléphone. Finalement, ils sont assez drôle pour que je reste un peu, il va forcément se passer quelque chose qui me fera rembourser le temps que j'utilise à les regarder...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Isaac Aybara
Masculin
Messages : 176
Kamas : 8377
Date d'inscription : 12/12/2013
Humeur : Laithargique~
Isaac Aybara



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Sam 13 Déc - 14:01



Je regardai ma montre avec lenteur. Les cours avaient commencés depuis belle lurette, il n'était donc pas utile de tous les tirer par la peau des fesses en cours ou chez le CPE.

L'hybride nous expliqua vaguement la situation. L'une des deux entités qui habitent l’élève qui était au sol ? Est-ce que c'était seulement possible qu'une entité puissé se séparer de son corps d'origine.. ? La réponse semblait oui. Et ceci expliquait pourquoi Naoto était à terre, souffrant de martyr, et à peine capable de se lever.
Et donc, où pouvait être l'autre entité ?
En fait, cette réponse avait apporté plus de questions que de réponses elles-mêmes .

Naoto N°2 nous sortit un charabia que je compris vaguement. Il se présenta avec un nom qui ne changera pas le fait que je continuerai à l'appeler Naoto N°2 et il sembla même nous avoir donné des surnoms sortant de l'ordinaire, et je n'avais même pas réussi à ciblé le mien.
Selon ses dires, il y avait même une 5eme personne dans les alentours. Hé bien hé bien. Une belle brochette de problème que voilà...

Notre jeune Nezumi n'hésita pas une seule seconde à commencer les hostilités après la proposition de Naoto N°2 à ce que nous lui laissions son hôte. Et cela réussit à lui attirer les foudres de sa supérieure. Et la mienne par la même occasion. User de la violence aussi rapidement n'était pas une bonne tactique, surtout avec une personne aussi singulière que celle ci.
Sauf si il n'avait vraiment vu aucun autre moyen, sachant que l'hybride connaissait Naoto N°2 plutôt bien.
On...ne pouvait don pas trouver un moyen plus subtil de régler le problème hein ? Aaah...
Toujours de ma voix froide, je pris la parole :

-Comme l'a dit la présidente avant...d’être interrompue, ton hôte Naoto N°1 va rester près de nous, et loin de toi au maximum. Tu n'as pas l'air d’être apprécié par le peu de personnes qui semblent te connaître il faut croire.


Je gardai l’hypothèse que le moyen de soulager l'état de Naoto serait de forcer le N°2 à...Heu...rentrer au bercail ? Méh, la magie de toute façon.

J'étais cela dit assez réticent à l'idée de devoir utiliser la violence si cela devait venir à se produire mais...Si c'était nécessaire...Que pouvais-je y faire ? J'aurais moins de scrupule à le cogner, vu qu'il n'est pas vraiment un « élève » du pensionnat, mais tout de même...
Prof, quel plaie comme boulot ! Surtout dans un pensionnat magique !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 8263
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
Alysse Evans



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Sam 13 Déc - 14:47
















 ❝Bataille dans la cour❞
~Shaad, Naoto, Isaac et Nézumi~







Avec un grand sourire Astaslal qui semblait s’amusait comme un petit fou entama son discours :

-« Mon nom est Astaslal comme la souligné Barbie n°1, enchanté !  » provoquant Alysse du regard qui lui rendit un regard noir très clair quand à ce surnom sans se départir d’un petit sourire amusé pour lui faire croire qu’elle le prenait à la rigolade.

« Mais voyons, en tant que clowns comme vous l’êtes ou magiciens de foire, pourquoi vous n’êtes pas en train de répéter pour votre prochain spectacle ?   »

Elle se retenait de le tuer, si elle aurait put elle l’aurais déjà étranglé et serra les dents en retenant une remarque, ça lui ferait trop plaisir

« N’est-ce pas Barbie n°2, Joséphine, Coton-tige ou l’autre Guillotine là-bas ?  »

Au moins son surnom était visiblement le moins pire de tous…où est-ce qu’il avait trouvé ces surnoms encore ? Et puis à qui appartenait le cinquième surnom ?  Elle commençait à chercher du regard la personne concernée avant d’entendre :

« Quoiqu’il en soit et tutti quanti, je serai bien heureux que vous dégagez de là, histoire de laisser respirer et de laisser votre ami prendre le grand large comme il essaie à chaque fois de mourir durant mes déjeunés. »

La jeune fille déclara de plus en plus énervée , en portant la main à l’épée que lui avait donné son professeur d’arts qu’elle sortit sans pour autant prévoir d’attaquer Astaslal :

-Dans tes rêves et même là ça risquerait pas de se produire avant un bon moment et je t’ai déjà dit que je m’appelais Alysse !!

Ils étaient visiblement d’accord avec Rân, Nézumi et Monsieur Aybara sur ce point et à n’en pas douter avec Nao’ au vue de ce qu’il avait essayé de faire d’ailleurs. Une nouvelle lueur de colère s’alluma dans les yeux de la jeune fille tournée vers Astaslal.elle n’en doutait pas c’était de la faute de ce dernier que l’état de Naoto s’était soudainement aggravé.
Puis l’hybride fit quelque chose qui la fit lever un sourcil sceptique et préféra le prévenir en disant :

-Excuse-moi mais avec ça tu durera à peine quelques secondes et encore si Astaslal est d’humeur charitable, chose qui m’étonnerait fort, t’en est conscient ou bien…?

Parce que franchement elle commençait à se poser la question là…même en nombre et même avec des pouvoirs puissants elle-même savait qu’ils avaient peu de chances de le battre, encore moins de le faire sans blessures graves et il fallait prendre Naoto en charge, trouver comment faire pour améliorer son état...  



════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6783
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
Naoto Yukinojo



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Sam 13 Déc - 17:35

De grands nuages sombres grondaient dans le ciel et couvraient le pensionnat…


En joie et en feux d’artifices, le spectacle offert par la maison Tadakaï était tout simplement splendide ! Inévitablement, je savais que ma façon de parler était si violente pour que tous autant que vous êtes, bande de crétins, ayez la moindre chance d’y faire face : je suis irrésistible ! Et comme d’habitude, le choc que je vous infligeais est si violent pour que vous puissiez répondre d’une autre façon que par le rejet de ma personne. Et… Votre rejet est si délicieux : en passant d’un côté à ceux qui ne voulaient rien entendre, ceux qui critiquaient, ceux qui comparaient ; en fait je pourrai dresser une liste tellement vous êtes prévisible, mais je vais me contenter de résumé ce que vous êtes à mes yeux. Vous êtes des clowns mais la différence entre eux et vous, c’est que les clowns font les crétins intentionnellement.

Je vous regardais en affichant un grand sourire comme à mon habitude, en espérant que ma bonne humeur était visible.
La plus réactive était miss Barbie, comme je m’y attendais. Avec la façon dont elle s’adressait à moi, je crois que je pourrai bientôt greffer son visage sur une télévision afin de remplacer mes programmes télés. D’ailleurs, celle qui était chef du comité de discipline, commençait à l’ouvrir, à monter sur ses grands chevaux et… Voyons, qu’est-ce que le rat ou plutôt Joséphine, mijote ? Si il pensait pendant une seule seconde qu’il pouvait être plus rapide que moi, il pouvait aller se faire voir véritablement. Je fermais les yeux et dès cet instant, je n’entendais plus rien, je ne savais plus où j’étais, je ne savais plus ce qu’il se passait. Je savais seulement que mon corps bougeait comme ça, comme une marionnette décérébrée.

Je me penchais légèrement sur le côté, je penchais ma position et un peu mon visage. J’ouvris les yeux et au même moment, le carreau d’une arbalète frôlait mon visage sans le toucher. Le regard confiant, je m’étirais en écoutant mes interlocuteurs qui semblaient comme essayer de lutter face à une décision qu’on prit leurs parents, c’était minable.
Bien, que pouvais-je dire ? Le visage de rat m’avait complimenté d’ailleurs en disant que j’étais que je n’étais pas sympa, Barbie restait Barbie et en tant que Barbie, Barbie seconde génération faisait son travail aussi froide qu’un glaçon, le professeur d’EPS, eh bien… Vous avez déjà mis un macho-égocentrique devant une copie de philosophie ? Oui, nous avons la reproduction d’une vache et de son chant. Dans cet ordre, Barbie signalait au moins que j’étais plus un enfant de Satan qu’une fillette, je suppose que je devrais peut-être l’appeler par son prénom pour la récompensée : Barbie.

Oh ! Et l’autre personnage qui, si haut perché, n’était qu’une vague copie de l’un de mes sous-fifres. Si ce n’est qu’il est un enfant terriblement égocentrique avec un égo surdimensionné et tel qu’il est sans cesse obliger de trouver des excuses pour ne pas lier à son manque abyssal de confiance en soi qu’il nous démontre par une parfaite incapacité à changer de rôle et d’être lui-même, s’étant bien trouver comme un personnage dans son reflet auquel il se greffe et se sert comme égide, à une faiblesse qui se veut être force. Si au moins il était utile à la société, il serait un parpaing, mais un gosse tel que lui… Oui, c’est typiquement avec ce genre de personnage que je suis capable d’être neutre : ils sont inintéressants.
Voyons, où est-ce que j’en étais ? Ah… Oui… Après m’être étirer, je parlais d’un aussi provocant qu’à l’habitude :

-Je vais faire simple. Je parie que vous, bande d’abrutis, vous décidez d’aider ce jeune homme parce qu’il est élève dans ce pensionnat, parce que vous êtes professeur, parce que c’est votre rôle en tant que membre ou chef du comité de discipline, ou bien que comme Barbie, vous êtes son ami. Mais mettons de côté vos fonctions et même les caractères… Que connaissez-vous exactement de ce jeune homme à vos pieds ? Qui êtes-vous pour pouvoir juger du bien comme du mal alors que votre magie sensée le soigner, comme l’infirmerie, n’a fait que d’aggraver son cas et que, bon sang, vous utilisez des médicaments comme cache-misère ? Je vais faire encore plus simple maintenant… Sauf pour les bisous et les câlins, ou pour jouer aux détectives inutiles, vous servez à quoi ?

Je croisais ainsi les bras en les regardant pendant qu’un court silence s’installait, toujours mon sourire habituel dans mes lèvres.

__________

Naoto semblait sans l’ombre d’une réaction, son visage était toujours ramené vers le sol mais les paroles d’Astaslal avaient eu en lui comme un certain impact. Peut-être que ces paroles-ci étaient indirectement dirigées vers Naoto ? Peut-être que quelque chose de particulier était ramené intentionnellement par Astaslal, en Naoto. Si ce n’est… Naoto commençait à placer ses mains de chaque côté de sa tête, les dents serrés… Il semblait crisper, comme si il résistait à une douleur interne, quand soudain…

-Aaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhh !! Argh ! Ah-Ah !

Naoto se mit à hurler de douleur, sa tête semblait lui faire souffrir un point tel, qu’on aurait dit que quelqu’un l’avait plongé dans un magma, membre par membre. Astaslal, qui croisant les bras, souriait toujours de la même façon, commençait à vous dire :

-Vous aimez les orchestres et les larmes ?

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Ven 19 Déc - 17:24




Naoto Yukinojo, Hinata Anzentaru, Shaad Princeton, Isaac Aybara



Mini-event



Bataille dans la cour



Nezumi n'en revenait pas de l'inaction de ces camarades et du professeur. Tous lui avaient jeté un regard assassin comme s'il venait de faire la plus grosse bêtise du monde. Certes, il savait que sa flèche seule ne servirait à rien, mais il avait espéré que quelqu'un d'autre agisse en même temps que lui et qu'à plusieurs ils arriveraient à venir à bout d'Astaslal. Mais non, ils préféraient lui parler pendant que Naoto hurlait au sol, sûrement sous l'emprise quelconque de cette entité qui pendant qu'ils ne savaient pas quoi faire et parlaient, s'en prenait au jeune homme à distance. Est-ce que leur professeur était aussi incapable que ça? La souris pensait qu'un magicien de ce niveau serait au moins capable de tenir tête à Astaslal le temps de mettre Naoto à l'abris, mais apparemment ce n'était pas le cas. Ils ne put retenir ses paroles.

- Vous êtes sérieux?? Vous pensez que lui parler va changer quelque chose? Vous allez sans doute me dire que mon attaque n'aura servi à rien mais j'avais espéré un peu d'aide de votre part! Et maintenant il doit bien nous prendre pour des idiots qui ne savent pas travailler en équipe et qui préfèrent répondre à ses insultes comme des gamins au lieu d'agir!

Puis il s'adressa à Astaslal.

- Et toi, on ne sait peut-être pas tous grand chose de Naoto, mais moi tout ce que je vois c'est que tu lui fais du mal alors le reste m'est complètement égal, si on doit être mis au courant de quelque chose à son sujet ça viendra de sa bouche et certainement pas de la tienne!

Nezumi était parfaitement frustré et se sentait impuissant face à l'absence de soutien de ses compagnons. Il espérait que quelqu'un d'un peu plus agressif fasse irruption... la cinquième personne peut-être? Il aurait aussi voulu emporter Naoto loin d'ici, mais était certain qu'Astaslal les poursuivrait.

Thème par Maguitte2008

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6783
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
Naoto Yukinojo



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Ven 2 Jan - 20:39

Je vais remplacer l’auteur et utiliser le personnage de Shaad et Rân durant ce RP.

[Rân]

Si tout pouvait se résumer aux rôles de chacun, si de cette façon nous ne pouvions qu’être un assemblage d’acier, alors je n’aurai pas à accomplir mon rôle en tant que chef du comité de disciplines. Ce garçon ou cette entité n’est pas un simple danger pour l’autre garçon ou le pensionnat, il est un véritable danger pour tous. Des mesures nécessaires et malheureuses sont à mettre à l’œuvre, je n’ai pas d’autre choix que de lui imposer un ultimatum. Par les hurlements de notre blessé et son sourire moqueur et provoquant, il était sans l’ombre d’un doute qu’il n’est pas ici pour le bien des autres, mais sûrement pour résoudre une affaire personnelle comme la satisfaction de ses désirs. Il n’est pas à exclure que lui et Shaad se ressemble, mais là où je conçois une différence, c’est quant à la façon chaotique d’être d’Astaslal. Où Shaad est suffisamment stable pour que je le laisse seul une seule seconde, ce personnage face à moi est enclin à tout détruire et pourvu qu’il y est des spectateurs, mais celui-ci le fera quoiqu’il en coûte et pour seulement se satisfaire. La démonstration fait sur ce jeune homme souffrant en est la preuve, il doit se prendre pour un grand méchant.

Je n’ai d’ailleurs vue aucune manifestation magique, il doit posséder de grands pouvoirs si il est capable d’atteindre ce jeune homme qui pourtant est derrière nous sans que nous puissions nous en rendre compte. Même si il est sensé habiter l’élève ici présent, pour conserver une apparence et une façon d’être et d’exister extérieur, il possède bien un potentiel élevé et probablement une multitude de compétences. Je passais outre les interventions de ceux qui m’entouraient et je fis un pas en avant, croisant ainsi le regard de notre interlocuteur. Je commençais en disant ceci.

-Nous allons garder cet enfant. Je te donne une dernière chance de disparaître sans plus ni moins, ou dans le cas contraire, des conséquences devront être imposées.

Je conservais mon regard pour en observer les réactions de cet énergumène. Je savais quel serait le résultat, mais c’est en le provoquant justement que je pourrai en savoir plus sur les pouvoirs qu’il possède.
[Shaad]

Même si les gestes de nos protagonistes sont véritablement mauvais pour des acteurs, de même que leurs répliques et leurs façons presque déplacées de le faire, le seul mérite qu’ils puissent avoir, c’était que je les regarde seulement. Rân ressemble déjà à une chevalière prête à défendre mon royaume, c’était au moins ça de gagner mais ce n’était pas suffisant. D’ailleurs, à en juger par leurs rôles, ce petit garçon là-bas qui les défiait était un peu comme un mauvais méchant. J’espère qu’il refusera l’offre et que de cette façon, pourvu que tous m’offre un combat digne de ce nom. Comme finalement un Roi, j’espérai bien que le divertissement sera au rendez-vous et que je n’ai pas à me déplacer. Enfin… J’étais presque certain d’avoir à le faire. Il faut bien la fine lame de ce pensionnat pour espérer que les choses se fassent de la meilleure façon. Allons bon… Que le spectacle se poursuit !

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Isaac Aybara
Masculin
Messages : 176
Kamas : 8377
Date d'inscription : 12/12/2013
Humeur : Laithargique~
Isaac Aybara



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Mar 6 Jan - 0:37




Nezumi se plaignit de notre manque d'agressivité, Naoto N°1 se mit à crier de douleur, Naoto N°2 nous insulta, eeeet Rân décida de lui lancer un ultimatum. Moi, je ne pipai mot. Je n'avais rien à rajouter, et je n'étais pas vraiment le type bavard sous cette apparence.
Cela résumait à peu près notre situation. Une situation qui menait de toute évidence à une impasse. Je doutais fortement que Naoto N°2 allait réellement nous laisser tranquille sans en venir aux mai..à la magie après tous son discours digne d'un méchant de Disney. Il manquait juste la musique.
Mais, il avait raison sur un point. Si Naoto souffrait en ce moment, c'est que personne, ni les profs, avaient trouvé un quelconque moyen pour l'aider. Mais de là à le laisser à son doublé maléfique, son doppelganger ou quoi que ce soit d'autres pour tous simplement mourir ? Ah ! Tu parles d'une solution de facilité.
Et bien sûr que nous étions un groupe qui ne savait pas travailler en équipe. On se connaissait à peine, et encore mois nos pouvoirs respectifs. Cela ne félicitait décidémment pas la tache.

Comme tout le monde semblait se préparer, je décidai d'en faire de même, et me contentai de simple gants en cuirs. Il faudrait peut-être que je m’achète une arme digne de ce nom, un jour ou l'autre. Mais jusqu'à là, le besoin ne s'en était jamais fait réellement ressentir.
Cela fait, je remis mes mains dans les poches de façon décontracté, même si tous mes muscles étaient déjà prêts à l'action.

Quelle serait la meilleure solution dans ce cas présent ? Mettre Naoto N°1 en sécurité pendant que les autres occupent son double ? Aller chercher de l'aide s'il se révélait un chouilla trop puissant ?
Âpres tout si on le submergeait en nombre, peu importe sa puissance (si puissance il y a), il finira bien par abandonner.
Maaais, de toute évidence, il fallait attendre de voir comment la situation allait évoluer avant de décider quoi que ce soit. Une, ou peut-être des vies étaient en jeu après tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Alysse Evans

Féminin
Messages : 710
Kamas : 8263
Date d'inscription : 20/01/2014
Humeur : énergique et terroriste
Alysse Evans



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 4ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Modo CB / Cible n°1 du comité
Modo CB / Cible n°1 du comité

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Mar 6 Jan - 12:00
















 ❝Bataille dans la cour❞
~Shaad, Naoto, Isaac et Nézumi~







Alysse commençait à en avoir marre d'Astaslal , en serrant les poings légèrement elle regarda ce dernier dans les yeux et affirma en passant sur le discours moralisateur de Nézumi :

-Déjà à soutenir Naoto. Et puis je suis d’accord avec le comité de discipline pour une fois j’ai pas besoin de connaître l’histoire de Nao’ pour savoir que je veux le protéger.

Puis elle ajouta avec un sourire provocateur :

-Quand à celui qui ne sert à rien actuellement je pense qu’on peut aussi parler de ton cas. Parce que franchement, là tout de suite, question utilité  à part faire souffrir les gens et t’amusait à les faire sortir de leurs gonds je  ne vois pas à quoi tu sers, bien sûr je me doute pas que ce soit amusant. J’ai même l’impression que c’est une mode pour toutes les personnes qui ont les yeux rouges. Et ça devient assez ennuyeux, on sait à quoi s’attendre.

Puis elle se tourna vers Naoto en l’entendant hurler , passant outre la remarque qui lui semblait bien être du genre que quelqu’un du comité dirait... Le pauvre Nao’ tenait sa tête dans ses main comme s’il souffrait à l’intérieur de sa tête, elle entendit alors Astaslal demander  si ils  aimer les orchestres et les larmes .
Fermant les yeux la jeune fille soupira pour garder son calme et ne pas tout de suite envoyé le double de Nao’ sur les roses de manière agressive.
Puis chose étonnante elle sourit de manière moqueuse et dit en mettant les mains dans ses poches, bien qu’elle serrait les poings:


-Tu vois qu’est-ce que je disais ? Personnellement je m’attendais à quelque chose de ce genre-là, Je dis ça je dis rien mais, avec tout le respect que j’ai encore un peu pour toi : renouvele-toi un peu de  temps à autre ça te fera le plus grand bien et par la même occasion laisse-nous et particulièrement Naoto tranquille

Bien sûr Alysse se doutait qu’il n’allait pas obéir mais ce n’est pas comme si elle allait se laisser critiquer comme ça sans rien dire…au bout d’un moment il y en a marre.

Elle se mit en face de Naoto face auquel elle se sentait en effet impuissante et avec un sourire doux posa ses mains sur celles de ce dernier sans rien dire comme pour l'encourager, elle devait être d’accord avec Astaslal sur ce point lui et les abysses pouvaient faire des choses contre lesquelles il ne pouvait pas lutter. C’était à Naoto de le faire, mais cela ne voulait pas autant dire qu’ils ne pouvaient rien faire pour l’aider, si ?
La brunette se tourna une nouvelle fois vers Astaslal et dit avec un sourire sincère, sans aucune logique vraisemblable sauf pour elle:

-En fait…j’aime toujours autant tes yeux Asta-slal.





════════════════════
"Quand d'autres renoncent, nous, nous continuerons jusqu'à la fin."
    Ma fiche       Ma musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Vergil Shinkalunis

Masculin
Messages : 54
Kamas : 5150
Date d'inscription : 31/12/2014
Vergil Shinkalunis



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Mar 6 Jan - 20:05

Le temps était de plus en plus sombre. Je n’étais là que depuis seulement quelques jours et à peine j’avais le dos tourné, que la plupart profitait de ses occasions pour mieux perdre du temps. Certains osent se considérer comme les meilleurs et d’autres démontrent une soi-disant volonté de changer les choses à cause de catastrophes engendrées par leur pouvoir. La question étant actuellement, sans même travailler et en passant son temps à jouer, pensaient-ils avoir une seule chance de maîtriser leur pouvoir ou bien faisaient-ils en sorte d’allonger de cinq ans le temps de maîtrise de leur pouvoir afin d’agrandir le nombre de victimes de leur pouvoir ? Je me demandais bien la plupart du temps, ce que mes élèves souhaitent réellement. En tout cas, ce n’est pas à moi de vous remettre en place, à vous de le faire. Si des conséquences doivent arriver à cause de cela, à vous de les assumer.

Actuellement, j’avais quitté la zone administrative pour me diriger dans la cour. Je devais bien surveiller le fils de Yukinojo, mais depuis cette soudaine montée abyssale dont j’avais appris à reconnaître, je savais que quelque chose n’allait pas. Je me demandais ce qui se tramait. Je sortais donc du hall, me retrouvant à l’entrée du bâtiment principal, j’avais fait le chemin en marchant. Je détournais alors la tête et je voyais un groupuscule de personne ainsi qu’un de mes collègues professeurs. Il y avait aussi la chef du comité de discipline et par la même occasion Alysse Evans. Je voyais le fils de Yukinojo à terre, un peu plus loin je voyais comme un second lui.
Je tournais la tête et à ma gauche se trouvait un banc. D’une main, je récupérais le banc et le soulevait. Comme une lance, je projetais alors le banc en ligne droite et avec suffisamment de précision pour qu’il vienne jusqu’à se fracasser contre le second Yukinojo.

Je m’avançais ensuite en marchant jusqu’à le fils de Yukinojo qui était souffrant. Je m’accroupis et fit en sorte qu’il s’allonge avant de l’examiner du regard. Ce n’était pas la première fois que j’étais confronté à un enfant ou à un adulte souffrant des Abysses. Dans ce que je voyais, il y avait néanmoins un problème. Je ne pouvais rien faire au vue de la situation actuelle. C’était un combat que devait mener l’enfant contre lui-même. Je me relevais ensuite et je regardais l’autre Yukinojo, le fusillant du regard avec un regard noir. Je m’avançais alors suffisamment pour être devant tout le monde. Je m’attendais à ce qu’il réplique mais je ne voulais que personne soit blessé.
Je regardais alors ses yeux, et je reconnus directement Astaslal…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6783
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
Naoto Yukinojo



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Mar 6 Jan - 20:11

Je me demandais si je voyais là une querelle entre amoureux. Deux membres du comité de discipline… Ce n’est vraiment pas fameux, mais cette discorde me procurait suffisamment de bonne humeur pour que je les regarde d’une façon presque moqueuse. Le rat albinos était vraiment pas mal dans son rôle de super-héros. Il ne savait rien mais se permettait tout de même, d’au nom d’une justice, de prétendre faire le bien en m’écartant de leur cher ami et cela, seulement grâce à sa perception des choses qui doit sûrement être dans une vérité absolue. Barbie numéro 2 était toujours dans un rôle de chef d’unité spécial. Un ultimatum ? Encore faut-il que je prodige encore le moindre respect et que j’entre dans ce choix imposé. D’ailleurs, je remarquais que coton-tige, n’avait pas agi véritablement. Non, il semblait prendre suffisamment de recul pour ne pas s’embourber. Peut-être était-ce un peu plus respectable ? Mais dans ce cas, pourquoi ne faisait-il rien d’autre que de jouer à pierre-ciseau-feuille ? Ce n’est pas parce qu’il a des complexes qu’il devrait s’enterrer lui-même et sa confiance en lui-même.

Quand Alysse me parlait à son tour, que pouvais-je penser d’autre que d’attendre les capacités oratoires de notre cher Barbie ? Je savais qu’elle me dirait probablement une chose liée encore et encore et encore à une fantaisie, j’en avais plutôt l’habitude. Je l’écoutais donc à une presque envie de voir le prochaine épisode. Néanmoins, cet étrange mais ces paroles n’avaient pas apportées le plaisir attendu. Ce que je voulais dire par-là, c’est que bien que Barbie restait une Barbie et avant tout une Barbie, je n’aurai jamais pensé qu’elle était aussi stupide pour penser de cette façon-là.
Comme si le monde pouvait se simplifier en deux parties, les grand méchants et les grands gentils, je me demande bien quand est-ce qu’elle remarquera qu’il existe toujours une raison derrière les actions. Que ce soit un inconscient et une erreur flagrante dû à un manque de jugement, ou bien que l’action soit parfaitement justifié au nom d’une façon de penser propre et complexe. Si je suis capable d’être aussi abjecte, c’est bien parce que je suis conscient d’être abjecte et que, cette façon d’être abjecte est pour moi la meilleure.

Si j’étais aussi simplet pour ne faire que mal et blabla-plaisir, je pense fortement que je n’aurai jamais pu faire tout ça et arriver à mon stade actuel. Dans sa scène, dans le rôle de l’héroïne qui vaincra le grand méchant dragon, notre Barbie continua. Evidemment, au nom de l’épée de la justice, tous comme elles, souhaitent bien que je me retire. Malheureusement, dans la situation actuelle, ça devait être à eux de se retirer… Pourquoi ? Oh oh… C’est simple. Ils devaient se retirer parce que je savais qu’ils n’allaient pas se retirer et rester ici. Malgré tout, jusqu’à quel degré ? Ça, je m’en fiche et ce n’est pas à moi de me bouger les fesses.
Bien, il était temps de lancer le grand artifice ? Hum… ? Un objet arriva soudainement à pleine vitesse jusqu’à moi. Sans un mouvement, l’objet qui semblait être un banc, implosa de l’intérieur grâce à une déferlante de flamme noirâtre. Je détournais alors la tête. Quand je vis le personnage, un sentiment de vide m’a envahi. Il y avait comme quelque chose qui n’allait pas…

Je fixais alors le personnage qui se nommait Vergil Shinkalunis. Comment est-ce que je pouvais oublier les Shinkalunis ? D’ailleurs, il y avait bien une chose étrange. Depuis la dernière fois, il n’a pas beaucoup changé… Que faisait-il ici et pourquoi ne semblait-il pas vieillir ? Notre dernière rencontre remonte à plus de deux cents ans. Il est humain et pourtant, il a conservé son âge. Les Abysses sont dans des proportions normales… Hum. Je pense avoir une idée, mais si cela était vrai, alors il est réellement abruti.
Je le regardais alors avec un grand sourire, il m’avait aussi reconnu. Je sais que je ne suis pas dans mes meilleurs jours, mais que veux-tu ? Il n’avait d’ailleurs pas perdu la main et faisait exactement comme l’autre… Malgré les âges, les habitudes se transmettent. C’est vrai que c’est peu commun de saluer en lançant des objets lourds comme des brindilles, mais il faisait partie des Shinkalunis. Je souriais en le voyant… On dirait qu’il a bien grandi.


Mais l’heure n’est pas aux retrouvailles. C’est l’heure de la grande fiesta. Hé hé hé hé… Le sol se mit soudainement à trembler, il commençait alors à pleuvoir et de plus en plus fort, l’orage commençait à gronder et le vent était violent. Je disais alors.

-Dans ce cas, je vais me charger de vous tuer rapidement. Bienvenue dans mon Royaume !

Je posais alors ma main au sol, elle était chargée dans une aura si sombre et si intense qu’il devait même difficile de percevoir correctement les formes. Elle imposait alors comme une ambiance de mal-être, chose significative des Abysses.  Le pouvoir Abyssal allait se charger de faire son travail… Ah ah ah ah !!
Ma main au sol et les alentours semblaient comme soudainement pourrir dans un miasme noirâtre. Les murs semblaient comme fondre, l’atmosphère devenait particulièrement sombre, comme un jour sans soleil et comme une tempête de sable qui agissait en discontinue mais dont le sable était des particules ténébreuses et tristes, un climat terrifiant était à l’œuvre… Mon œuvre ! Et je disparaissais sous toutes les transformations que votre environnement avait subies…
Le calme était là… Le vent soufflait d’un ton inquiétant… Des griffures ou des pas ? Un peu partout et autour de vous…


════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Jeu 8 Jan - 12:03




Naoto Yukinojo, Hinata Anzentaru, Shaad Princeton, Isaac Aybara



Mini-event



Bataille dans la cour




L'heure n'était plus vraiment à la discussion, et enfin, la plupart des protagonistes l'avaient compris et on pouvait sentir une tension typique des pré-combats. Mieux vaut tard que jamais, se dit Nezumi. Fort heureusement un nouveau professeur fit une irruption fracassante dans le groupe et tous purent profiter d'une démonstration de puissance d'Astaslal; de quoi les dissuader d'engager les hostilités. Ce qui était très étrange, c'était la manière dont lui et le professeur se dévisagèrent, comme s'ils se connaissaient... une lueur d'espoir dans cet abyme de ténèbres, voilà que quelqu'un qui avait une idée de quoi faire contre le magicien noir étaient venu pour les sauver. Ou pour autre chose, mais même s'il n'avait pas l'air très sympathique, au moins c'était rassurant d'avoir un allié de taille auprès d'eux. Il ne prononça pas un mot, mais le rongeur jugea bon de lui faire savoir qu'ils avaient besoin d'aide.

- Je vous en prie professeur, faites quelque chose pour Naoto.

Et les choses commencèrent. Astaslal les avait plongé dans un les ténèbres, des ténèbres oppressant, des ténèbres qu'il manipulait sans doute complètement. Qui pouvait croire qu'ils pourraient encore s'en sortir vivant? Astaslal pouvait surgir de n'importe où et frapper n'importe qui à n'importe quel moment. Non Nezumi n'était pas un super héros, il n'était pas intrépide non plus ni moralisateur, il faisait juste ce qui lui semblait juste, sans grande prétention. Et là il avait peur, peur pour sa vie et pour celle des autres bien sûr. Son rythme cardiaque accéléra, sa respiration devint difficile. Il lui était également difficile de se sentir en cohésion avec le reste du groupe qui lui semblait un peu désinvolte, du coup il n'avait pas l'impression de pouvoir compter sur eux. Impuissant, il sortit son violon de son étui qu'il trimbalait partout et se mit à jouer.




La chanson fit son effet tout de suite, une douce lumière accompagnée d'une chaleur réconforte enveloppa les magiciens. Si le but n'était pas d'attaquer, au moins il espérait apaiser les esprits et permettre aux plus compétents d'agir à tête reposée. Ce petit instant de chaleur lui permit à lui aussi de faire l'inventaire des morceaux qui pourraient lui être utiles par la suite.

Thème par Maguitte2008

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 6783
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
Naoto Yukinojo



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Sam 10 Jan - 14:25

[Naoto]

J’hurlais jusqu’à un point où mon monde devenait comme une masse vitrifiée et que dans ce chemin, je quitte ma conscience et tombe dans l’inconscience. Je n’arrivais même pas à savoir qui j’étais, je me sentais vide et comme une carcasse… Les yeux restés ouverts comme le visage éveillé après une mort, j’étais là et à terre, n’ayant plus connaissance de ce qui m’entourait, de ce qu’il se passait… De ce qu’il devait arriver… Un monde noirâtre. Soudain, je sentis comme mon cœur battre à pleine vie, comme si je venais de sortir d’un arrêt cardiaque, comme si je venais de sortir de ma mort. Mes sens me revenaient, je commençais à reconnaître ce qu’il se passait autour de moi, mais je restais assommé et confus. Je voyais une première forme… Alysse ? Je suis à terre ? Astaslal ? Non, il faut que je me relève !

Je me relevais suffisamment pour rester assis. Quand ma vision s’éclaircit, ou tout du moins, de ce qu’il me semblait… Je remarquais qu’il faisait toujours aussi sombre… Ma réflexion commençant à revenir elle aussi, mes sens s’éveillèrent et la peur m’envahit. Je me mettais à trembloter, et c’est en regardant autour de moi que je voyais que les personnes ici et moi, nous étions pris comme dans un monde abyssal. Je n’arrivais pas à en croire mes yeux. Qu’est-ce qu’Astaslal avait fait à Tadakaï ?!! Est-ce qu’il existe seulement une solution pour que les choses reviennent à la normale ?!! Rah ! Celui-là ! Même si je ne suis pas assez fort pour lui faire face, je vais lui faire face. Il doit exister une autre solution, ça ne peut pas être vrai… Pourquoi est-ce qu’on arrivait toujours à des résultats pareils avec lui ?

Une forme de regret et de colère s’emparaient de moi, mais je fus comme baigner dans une lumière et un chant… Non, ce n’était pas un chant, mais bien une musique jouée par… Je regardais alors Nezumi. Etrangement… Peut-être parce que j’étais vraiment heureux de voir que je n’étais pas seul mais… Je me mettais à sourire. Je regardais les personnes avec moi. Je me souvenais alors de ce qu’il s’était passé, mais je voyais quelqu’un d’autre avec nous… Je le regardais de dos, mais il m’intimidait déjà. Je n’avais clairement pas envie de savoir qui c’était, alors je détournais le regard. Je posais mon regard sur Alysse et je souriais de nouveau avant de me relever. Je semblais avoir retrouvé la forme… Suffisamment à temps pour que… Oui, on dirait que les ennuies arrivent.

Nous étions tous plongés dans les Abysses… Je le sentais, je sentais entièrement ce désespoir envahir chacun de nous, une sensation clairement désagréable… Les Abysses… Je regardais à nouveau autour de moi.
Les Abysses sont partout, impossibles que je puisse détecter quoique ce soit… Je détournais mon regard vers Alysse et je demandais à elle.

-Hum… Est-ce que ça va ? Que… Que s’est-il passé ?

[Rân]

A la suite d’un carreau d’arbalète, se suivait un banc. Je me figeais, l’objet fut pulvérisé par une explosion de flammes noirâtres avant d’atteindre sa cible. C’est en me demandant bien qui était à l’œuvre de ceci et pourquoi un tel objet avait été lancé, qu’instantanément je me retournais pour voir cette fois-ci un autre professeur. Je ne l’avais jamais vu, mais son regard était autre. Son action ne valait pas moins que celui de Nezumi, mais à la différence qu’il semblait savoir ce qu’il faisait et que j’avais eu un aperçu du pouvoir de notre adversaire. D’ailleurs, l’autre personnage n’ayant pas contre-attaqué et un échange de regards s’étant établi, je ne pouvais que supposer que les deux personnages se connaissaient bien. La personnalité contredit le geste, c’est probablement une histoire personnelle mise en jeu.

Les flammes précédentes possédaient un aspect noirâtre, elles sont survenues subitement et en une explosion. L’explosion n’avait pas été suivie d’une déflagration : ce pouvoir avait seulement l’aspect de flammes mais possèdent des propriétés différentes. Si il est capable d’invoquer des flammes par réflexe, il était bien un personnage aussi dangereux que je le prévoyais.
Celui-ci d’ailleurs commençait à déchaîner une magie sombre avant de disparaître. Je fis un léger pas en arrière pour assurer mon équilibre et mes déplacements, mais seulement nos alentours changeaient. Peut-être étions-nous dans un autre monde ? L’endroit est très sombre mais garde comme l’aspect du pensionnat pour ce que j’avais pu apercevoir. L’atmosphère est étouffant… Si notre adversaire use bien d’une magie noire, alors cela explique bien sa capacité destructrice et aussi cette ambiance, cet air…

Une lumière m’enveloppait alors. Nezumi usait de son pouvoir. Lié aux instruments et concentré sur les sensations perçues et l’imaginaire. Seulement, si l’atmosphère était toxique, cela n’allait pas nous aider. Je regardais autour de moi… Cette lumière qui émanait de nos corps dans un endroit parfaitement sombre… Mais si notre adversaire est nyctalope… La situation est complexe. Des sons étaient perceptibles… Je regardais en direction de ces sons.

[Shaad]

Quelqu’un entre en scène ? Le héros sur son cheval blanc ? Non, il n’en avait même pas la carrure et son visage était celui d’un grand méchant. Hum, sûrement un nouveau, je ne l’avais jamais vu mais s’il était là pour mettre fin à mon théâtre, alors j’ai perdu suffisamment de temps… Quoique ? Voyez ça. Il arme un banc comme une lance et l’élance est comme une balle de tennis ! Un banc, sérieusement ? Quelle originalité. Je connaissais déjà des élèves qui avaient tendance à détruire et c’était maintenant les professeurs qui s’y mettaient. Je crois que nous commençons bientôt à atteindre le paroxysme de notre scène… Même l’autre petit lui pose problème.
Je baillais alors, cela faisait trop de temps que je patientais à ne rien faire… A mon goût, j’avais surtout perdu du temps et je savais bien qu’avec tout ce groupuscule, c’était le conseil disciplinaire qui attendait ce jeune homme.

Je fis dos à la scène comme à une pièce de théâtre manquée. C’est alors, l’un des antagonistes fit sa réplique finale. Peu après, le sol et les murs commençaient à pourrir. Qu’est-ce qu’il se passe ? Je me tournais ainsi et même dans les alentours, il n’y avait plus aucune lumière. Un pouvoir ? Une illusion ? On dirait que même le mage à l’origine de cela avait disparu… Si j’en croyais les bruits et la façon luisante que notre petit groupe avait de signaler sa présence, je supposais qu’il était dans les parages. Je balayais mon regard en observant les ombres… Je deviens acteur ou les effets spéciaux sont seulement là ?

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Isaac Aybara
Masculin
Messages : 176
Kamas : 8377
Date d'inscription : 12/12/2013
Humeur : Laithargique~
Isaac Aybara



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître de bronze
THE superiors, the power !
THE superiors, the power !

MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis] Lun 12 Jan - 12:08



Je dû retenir un sifflement impressionné à la venu d'une énième personne qui savait faire une entrée fracassante. Ce n'était pas n'importe qui qui pouvait lancer un banc de cette manière.
Son nom m'échappait, mais je savais néanmoins que c'était un nouveau prof'. Prof' de quoi par contre, il me semblait que c'était lié à la magie... ? Ou aux combats ? Ce n'était pas ce qui était important de toute façon. Il avait même l’âme chevaleresque, à se mettre devant le groupe comme voulant nous protéger.
De toute évidence, et même si c'était surprenant, il avait l'air de connaître lui aussi Naoto N°2 qui utilisa des flammes noirs pour se défendre.
C'était la première fois que je voyais ce genre de pouvoir tiens. Des flammes noirs...

Et, d'un coup d'un seul, j'eus la légère impression qu'il se mettait à jouer avec les éléments. Léger tremblement de terre, la soudaine pluie, l'orage... Ouep ouep ouep, ce n'était décidément pas bon signe du tout. Avant qu'aucun d'entre nous puisse faire quoi que ce soit d'autre, la vue se changea radicalement en...noir. Si bien qu'il était difficile de voir. Avec l'ambiance qui allait avec bien entendu, c'est à dire oppressante et malsaine. Et il disparut. Tout simplement.
Oook. Qu'est ce que je devais penser de ça ? On a été emmené dans un univers différent ? Ce n'est qu'une simple illusion ? Mon cœur se mit à battre plus rapidement, mes sens étaient en alertes et mes muscles se bandèrent. Quelque chose arrivait, nous encerclait.
Comme si j'allais laisser cet environnement zapper mon calme, Ah !
Mais j'aimerais quand même des explications cela dit.
Une musique résonna et je sentis quelque chose changer en moi. Nezumi jouait de la musique dans cette situation ? Hé bien. Étrange pouvoir.

-Quelque chose arrive, regroupez vous le plus près possible. Et préparez vous à combattre, ce n'est pas un simple exercice
Conseillai-je. Et sinon, collègue, vous avez une explication ? Vous aviez l'air de bien de connaître Naoto N°2 pour un nouvel arrivant dans le pensionnat.


Tout le monde ici avait l'air capable de se défendre. Mis à part Naoto N°1.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Bataille dans la Cour [Nezumi Nakamura, Shaad Princeton et Rân Kamiya, Isaac Aybara, Alysse Evans et Vergil Shinkalunis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Bienvenue dans la cour des grands ~
» bataille dans les gradin!
» Bataille dans bouette
» Un jour, tu joueras dans la cour des grands
» VOTE DE CENSURE POUR JEA !HAUTE COUR DE JUSTICE POUR RENE PREVAL !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • La cour-