Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Le choc des titanes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Le choc des titanes. Lun 15 Sep - 23:20



- Félicitation mademoiselle Kamiya, vous êtes la nouvelle recrue du comité, en espérant que vous soyez une recrue de premier choix.

Voilà comment commença ma vie de membre du comité du pensionnat, ça change de mon introduction dans la famille Princeton, mais un peu de sobriété ne fais pas de mal. De toute façon, je n'ai jamais été fan du superflu. Nul besoin d'en faire trop, le nécessaire suffit constamment lorsqu'on cherche à atteindre un but. Elle me donna les indications pour rejoindre le bureau du comité, comme je lui ai demandais. En effet, je souhaitais savoir dans quoi je mettais les pieds, si cela avait un réel intérêt pour moi et ma vie dans ce pensionnat. Rejoignant le point d'arrivée, un premier obstacle se plaçai face à moi. Tout avait été bon jusque là, mais... Je n'avais pas les clefs. Je me sentais légèrement désabusé : déjà que je devais déjà pensé à tout pour deux, allait il que je le fasse aussi pour ce comité ?

Soupirant légèrement, je réfléchis aux possibilités qui s'offraient à moi, malheureusement aucune ne me semblait très approprié à la situation, ou à moi même. La première aurait été de retourner voir la responsable de cette mésaventure, mais je ne considère pas avoir de temps à perdre à retourner à mon point de départ. Quand à la seconde serait d'attendre l'après cours pour rencontrer mes nouveaux camarades ainsi que pouvoir faire mon tour d'observation. Là, aussi, cela me gênait, je ne pourrais pas faire ce que je souhaiterais. Ma petite fouille me servirait à obtenir des informations sur ce qu'ils se passent dans le pensionnat, mais aussi dans ce comité, pour ne pas être prise au dépourvu en cas d'urgence.

- ...Je pense ne plus avoir le choix.

Agrippant une de mes barrettes dans mes cheveux, je la plaçai lentement dans l'embrochure de la poignet, et tourna doucement en forçant juste assez pour... Clic, bingo, la porte s'ouvra toute seule, me laissa découvrir la salle du comité. Elle semblait assez sobre, un simple bureau pliant sous la tonne de papier, cela était très intéressant en fin de compte, j'avais bien fait de faire mon introduction clandestine, et commença à rechercher des dossiers pouvant être intéressant. En lisant quelques dizaines de fichiers, je trouva souvent la spécification d'une certaine liste de pensionnaire néfaste, le plus étrange était que le premier nom qui me venait à l'esprit ne semblait pas être répertorier dans aucun des fichiers du comité. Serait il devenu raisonnable dans la vie en société ? Nan, impossible. D'autant que j'avais beau cherché plus d'information sur cette fameuse liste, je ne trouvais rien pour le moment. C'était agaçant, je devrais glaner mes informations directement des autres membres du comité. Nous n'étions pas, ou plutôt plus beaucoup, certains l'ayant quitté selon la secrétaire.

Finalement, ma petite fouille devait bien prendre fin un jour. C'est ainsi que j'entendis des bruits de pas venant de l’extérieur. Me replaçant derrière le bureau et fixant l'entrée de la salle, attendant la personne de pied ferme, tirant légèrement sur mon gant droit, le visage totalement fermé et plaçant ma main droite face à la porte, préparant à utiliser mon "pouvoir", bien que je ne le contrôle absolument pas, mais la personne en face, elle, ne le sait pas.

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le choc des titanes. Mer 17 Sep - 12:23




Un loup dans le terrier
& Rân Kamiya


Je n'avais eut que quelques heures de cours aujourd'hui, le plus gros de ma journée était mon aide en tant qu'assistante de Finnegan. Sérieusement pourquoi avais je dit oui à sa proposition? Je n'étais pas traitée en esclave mais bon, travailler dans son bureau qui puait le cendrier mort depuis des lustres, se frayer un chemin entre les artefacts douteux, et organiser ses recherches plus glauque les une que les autres franchement, c'était un peu beaucoup même pour moi. En plus de ça je devais gérer mon club de mannequinat qui marchait plutôt bien et enfin assister Mashiro au comité de discipline. Avec la rentrée scolaire nous avions perdu quelque uns de nos membres qui avaient fini par obtenir leur diplôme et quitter le pensionnat.

Je me dirigeais dons vers le bureau du comité qui, pour me faciliter la vie, était à l'opposé du bureau de Finnegan. Quelle plaie. Avec toutes ses traversées du pensionnant j'allais tout de même garder un corps de déesse, c'était l'avantage. Arrivée là bas, je devrais me mettre à travailler sur les futurs recrutements pour le comité, pas question d'engager une chiffe molle, ou un trouillard. Il nous fallait des gens forts et solides, avec des nerfs d'acier. Der personnes n'ayant pas peur de s'imposer et de marcher sur les pieds d'autrui. Voilà ce que nous étions : L'autorité du pensionnat. Nous faisions peur et nous sévissions les petits délinquant de Tadakai.

Ce boulot me plaisait bien, je pouvais défouler un peu mon pouvoir sur les élèves et décharger mes tensions. Comment ça c'était mal? C'était un loisir comme un autre, chacun passe son stress ou il peut et je ne me sentais pas vraiment de faire du tricot. Je sortais mon trousseau de clé et prit celle du comité, je voulut l'enfoncer dans la serrure mais constata qu'elle étai entreouverte. Je stoppai nette devant la porte en réfléchissant au message d'alerte dans mon cerveau. Mashiro avait cous à cette heure ci, alors qui pouvait bien être dans le bureau? Ami ne venait jamais fourrer son nez dans nos affaires et à part elle personne n'avait les clés. Ok petit rigolo, tu va regretter d'avoir braqué ma demeure secondaire.

D'un coup de pied, j'ouvris la porte à la volée, et scruta la pièce du regard, je tombais nez à nez avec une jeune fille de mon âge à peu près. Que venait faire cette petite voleuse dans notre repaire? Je rêve où elle fouinais dans nos dossier?! Piquée au vif et sans réfléchir d'avantage j'écartais ses mains de chaque coté de son corps, la maintenant ainsi par la pensée pour qu'elle cesse de violer nos documents. J'essayais e ne pas montrer de signe de faiblesse mais maitriser un mage était assez compliqué car les êtres vivant avaient leur propre volonté de mouvement.

-Je peux savoir ce que tu fiche ici, mademoiselle la fouine?

Ma voix était sifflante, pleine de reproche. Je n'avais déjà pas un caractère facile mais quand on venait se mêler de mes affaires, c'était pire que tout. Si il y avait bien un dicton de ma fille que je ne pouvais renier c'était bien celui-ci : "Prends garde au courroux d'une Darknessia".
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le choc des titanes. Ven 19 Sep - 1:04



- A..Alexia ? ...Aaaah !

Ughh... Quelle déconvenue. Je me suis faites avoir comme une gosse. Surprise par une simple ressemblance corporelle... Effectivement, tout était déjà prêt pour agir, mais sa vue me rappela subitement Alexia Princeton, la sœur de Shaad. C'est une personne que je ne m'attendais pas à voir ici et aussi quelqu'un que... A qui... Bref, aucun intérêt de m'étaler là dessus pour vous, cela ne vous servirais à rien, et moi non plus. Quelle disgrâce, d'autant que mes bras ne semblaient plus vouloir bouger, tremblant à peine.

La personne en face de moi semblait furieuse, mais pourquoi ? J'étais dans mon droit, non ? Ne fais-je pas parti du comité depuis quelques minutes ? Alors pourquoi devrait-elle être énervée ? Je ne supporte pas les fouineuses, alors pouvait elle... Oh, elle ne devait pas savoir que j'étais une nouvelle membre, vu que je ne l'ai pas... Soit. Je lui pardonne. Mais cela ne m'aidait pas beaucoup, accroché au mur, incapable de bouger, il fallait que je réussisse à me mouvoir. cela allait compliqué tant que cette fille n'ait pas ce qu'elle souhaite je suppose. Bien, mais ne sachant même pas moi même à qui je m'adresse, hors de question que je lui parle de chose dont elle n'a pas besoin si elle ne fait pas partie du comité.

- Hé bien, je faisais simplement un tour. Rien qui ne te regarde je suppose.

Indifférente, froide dans mes propos, presque méprisante : bref, tout, sauf un signe de faiblesse. C'est ainsi que j'ai toujours agi et ça a toujours été ma façon de faire, et cela à toujours marché, pourquoi ceci changerais. Regardant autour de moi, pour chercher une raison de lui faire détourner son attention de moi, mais rien ne semblait assez intéressant pour tenter une diversion. Bon, il ne me reste plus beaucoup de choix.

- Et tu es ? Je suis nouvelle dans ce pensionnat, pourrais tu au moins me dire à qui j'ai affaire ?

M'intéresser à une personne... Si il y a bien des choses que je ne supporte c'est feinter l’intérêt. Je n'aurais aucun scrupule à manipuler et faire croire aux gens ce qu'il faut pour obtenir ce que je souhaite, mais de là à vouloir faire amie - amie avec elle n'avait aucun sens, d'autant que je n'ai pas suivi Shaad jusqu'ici pour me tourner les pouces comme il dirait. Mais si au moins, il m'avait entrainé à de vrais pouvoir, non pas un dont j'ai besoin de mes mains et de concentration pour agir, je serais déjà plus autonome...

Lâchant un léger soupire à cette idée, je me repris et fixa la jeune fille blonde droit dans les yeux, sans forcément la défier, mais pour lui mettre une certaine pression, celle qu'on les gens qui essaient de faire peur et menacer la plupart du temps, car tout le monde le sait, l’agressivité n'est qu'une défense, et non une attaque. Cette fille avait quelque chose à se reprocher ou à défendre, cela se sentait rien qu'à sa façon de se mouvoir.

- Aurais-je découvert une chose qui te dérange dans ces bureaux ?

Feintant un léger sourire, je bluffais totalement sur ce coup, mais comme le dirait bien un joueur de roulette russe :"Qui ne tente rien, n'a rien.'
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le choc des titanes.

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Le choc des titanes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peste et Tempête, tandem de choc...
» Un duo de choc pour une mission de choc ? [Rang C | Genzö]
» Chasseur MANURHIN (Collectif du Bataillon de Choc)
» Duo de Choc
» Event (Rempart est) : Le choc des titans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-