Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Tout ce que j'en dis, c'est que l'alcool a tourné. [Pv Zero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Tout ce que j'en dis, c'est que l'alcool a tourné. [Pv Zero] Mer 13 Aoû - 2:31

Fiche de RP n°1 - TITRE



♥ RYUKO
TAKASA ♥
♥ ZERO
NOROI ♥


- Vous avez frappé à coup de barre en fer un élève qui tentait de se procurer de la nourriture en pleine nuit, tenté de brûler en le recouvrant d'alcool un autre qui est venu vous dire que le plat du jour avait un goût bizarre. Et pour accompagner cela, vous avez remplacée l'eau des distributeurs du réfectoire par différents alcools pour votre consommation personnelle et avez proposé aux sanctionnés dont vous deviez vous occuper exceptionnellement pendant leur heure de retenue d'organiser une battle royale entre eux. Belle liste dis donc...

Mon heure était donc arrivée ? J'ai pêché avec toute l'énergie que je possédais, j'allais maintenant être jugé pour ces faits. Et bien heureusement, celle qui me servira de juge n'est au courant que de mes actes les plus graves, les moins importants resteront donc dans le silence pour l'éternité, ou bien pour un moment déjà, je pense pouvoir dire que je suis chanceuse qu'elle n'est pas menée d'investigation plus poussé. La directrice était assise sur son fauteuil, une large pile de feuilles déposée sur le côté de son bureau, quant à lui bien rangé.

- Vous passerez donc, en guise de sanction, la journée avec une de vos collègue, également sanctionnée, à la plage de la ville. Aucune plainte n'est permise.

Je n'émets aucune objection, la décision étant évidement impossible à négocier. Je quitta donc le bureau de cette chère directrice, poussant la porte du pied pour la refermer et me dirigea vers mon studio. Je dois avouer que cette jeune fille est déjà très forte en torture, car si il y a bien un truc qui s'en rapproche pour moi, c'est le bord de mer. La chaleur impossible à tenir à cause de ma fourrure, les adolescent en rut ne pensant qu'avec qui ils finiront dans leur lit la nuit même ou bien les sales gosses qui viennent te briser chaque bref moment de tranquillité que tu peux trouver après de longues heures interminables, toutes ces idées me font hérisser le poil rien que de les imaginer. Et bonus supplémentaire, je vais devoir trouver comment  cacher mes parties hybrides. Quand je y allais enfant, le maillot scolaire me permettait de cacher mes attributs, mais maintenant que mon corps a atteint le stade adulte, mes formes se développés et ma fourrure s'est propagée ainsi que le reste de  mes parties animales.

- Mamzelle Takasa, j'aurai besoin d'un renseignement !

Un énergumène m'appelait depuis le bout du couloir, l'élève Karama ou quelque chose dans le genre, un élève possédant des pouvoirs de transformation et faisant accessoirement parti du comité de discipline. Ah, le comité de discipline, comment peut-il être tombé aussi bas, l'époque où j'en étais la présidente était donc son apogée au niveau de la discipline apprise grâce à certains moyens assez douloureux. C'était le bonne époque.

- A une condition, transforme-moi en humaine pour la journée.

Une fois l'affaire conclue, je me retrouvai donc avec un corps normal au yeux des humains en échange de deux-trois informations. J'arrivai ensuite à mon studio pour enfiler un bikini encore à ma taille. Rapidement, j'en enfila un aux motifs de crânes et os plutôt sympathique, puis ajouta un short en jean par dessus. Je saisi ensuite mon sac pour le remplir de l'essentiel et quitta le pensionnat pour me rendre sur le lieu où j'allais passer la journée.

Arrivé à destination, je devais encore attendre mon compagnon de fortune pour la journée.

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Tout ce que j'en dis, c'est que l'alcool a tourné. [Pv Zero] Mer 13 Aoû - 16:45


Quelle punition à la con ...




Journée de merde, journée de merde, journée de merde … J'avais reçu un petit mot ce matin, glissé sous la porte de mon studio. L'objet ? Une punition, adressée de la part d'Ami. Je l'avais lue, sourcil arqué. Comment ça, j'avais trop abusé de mon autorisation spéciale et réglementée à envoyer des élèves à l'infirmerie ? Et le dernier à y avoir été emmené avait trois côtes cassées, le bras pété et une vertèbre déplacée ? Hey, c'était pas ma faute s'il m'avait cherchée. Ce petit branleur n'avait rien foutu de tout mon cours, et il s'était en plus permis de me répondre. Un bon gros kick et poing dans sa face l'avait vite calmé. Un peu trop d'ailleurs. Mais au moins, même les moins travailleurs s'étaient mis à bosser à fond. M'enfin, apparemment, ça ne plaisait pas à mademoiselle je-suis-une-emmerdeuse-de-première. Elle me reprochait donc le nombre trop élevé d'élèves que j'envoyais à l'infirmerie ? Tss. Ce n'était pas ça qui allait m'empêcher de continuer.


J'étais bien curieuse de savoir ce qu'allait être ma fameuse punition. Et je ne fus pas déçue. J'allais devoir passer une après-midi avec un autre puni ? Facile, j'avais passé une aprem avec Alecto. Pas d'indication sur qui c'était ? Par contre … Hey ! Non mais non ! NON ! PAS LA PLAGE ! Je refuse, hors de question, qu'elle aille se faire voir. Je déteste la plage. Tous ces gens, ces dalleux de merde dont j'éclaterais bien la tête contre un rocher, le sel, le bruit … Rah ! Décidément, elle voulait vraiment me voir péter les plombs. Et si ça se produisait, je crois qu'elle n'existerait plus pour en parler. Je voulais protester, mais la petite mention en bas de la feuille m'en dissuada. Plus de salaire pendant six mois. Garce. C'est bon, j'étais officiellement de mauvaise humeur. Tant pis pour ce fameux collègue dont je ne savais même pas le sexe. Si c'était un homme … Oh pitié, pas Stan. Si c'était lui, il allait mourir. Remarque, si c'était un collègue masculin, il allait prendre cher. Pas autant que Stan, parce que lui, c'est un niveau au-dessus dans l'emmerdement maximum. Si c'était une femme, honnêtement, j'en savais rien. Ca dépendrait qui, je suppose. Je pris le strict minimum : crème solaire, serviette, je mis un maillot deux pièces rouge que j'enfilai sous ma robe, et me dirigea vers cette fameuse plage. Ami, tu me le paieras, sale gamine.


Sur les lieux, je cherchai des yeux l'autre puni. Et mon regard se fixa sur une silhouette aux oreilles bien reconnaissables. Mais qu'est-ce qu'un hybride foutait là ? Personne ne semblait s'en soucier pourtant … Je fronçai les sourcils en me rapprochant. Oh je vois … Une fois à portée, mon sens de ma super analyse me fit comprendre que c'était une illusion. Les personnes suffisamment puissantes pouvaient voir à travers l'illusion assez simplement. Les humains n'ayant aucun pouvoir magique, il leur était tout bonnement impossible de s'en apercevoir. Quant à la personne sur laquelle ce sort avait été lancé, je la reconnus. Eh bien donc ce serait avec Ryuko Takasa, la cuisinière, que j'allais passer mon après-midi … J'aurais pu tomber sur pire. Je n'avais pas pu discuter plus que cela avec elle, mais dans mes souvenirs, elle était plutôt cool.



« Sympa le maillot. C'est pour effrayer les pénis à pattes que forment les ados ? »


J'étais toujours en robe. Il était hors de question que je me foute en maillot, et que je me baigne. Je resterai comme ça, je m'en fiche. J'observai le corps de la cuisinière de haut en bas. Elle était très bien formée. Je me demande si elle est déjà passée à la casserole, histoire de pouvoir faire un jeu de mots. Enfin bref …


« Ryuko, j'imagine que c'est toi l'autre punie … Qu'est-ce que t'as fait pour te retrouver là ? »


On commençait déjà à nous regarder avec avidité. Tsss, quelle bande chiens … Ils me donnaient tous envie de vomir. Tous, sans aucune exception. J'étais en train de m'énerver. Mes coups de sang, sans mauvais jeux de mots, étaient réputés à Tadakai. Il fallait que je me calme. Je sortis mes pilules et en pris quelques unes, avant de me retourner vers le groupe de jeunes qui nous regardaient.


« Quoi, vous avez jamais vu de peau de votre vie ? Dégagez de là les puceaux, ou je vous arrache ce qui vous sert de virilité avec une hache et je vous la ferait bouffer. »


Ma phrase fit son effet : ils s'enfuirent en vitesse. Satisfaite, je me retournai vers l'hybride.


« Bon … Etant donné qu'on est certainement observées par un envoyé d'Ami … J'ai pas envie d'y aller mais on est obligées je suppose. J'te suis, t'as qu'à trouver un coin à l'ombre. »

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Tout ce que j'en dis, c'est que l'alcool a tourné. [Pv Zero] Jeu 28 Aoû - 17:06

Erreur.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Tout ce que j'en dis, c'est que l'alcool a tourné. [Pv Zero] Jeu 28 Aoû - 17:10

Sales gosses...



♥ RYUKO
TAKASA ♥
♥ ZERO
NOROI ♥


Une jeune femme à l’œil visiblement mutilé fit son apparition au loin. Son corps me rappelait vaguement quelque chose. En tout cas, elle était vraiment gâtée par la nature. A l'exception de  son œil, la jeune femme était très belle au premier regard. Ah, ça me revient à l'esprit, Zero Noroi, professeur de combat ou quelque chose dans le genre si je ne me trompe pas. Cela devait donc être ce fameux, enfin cette fameuse collègue dont cette chère directrice avait fait mention. Je ne la connaissais pas plus que ça, mais à ce que je sache, elle avait des goûts plutôt sympa. A peine fut elle arrivé que sa première phrase me fit comprendre que j'allais m'amuser aujourd'hui.

- Mouais, on peut dire ça. Et la raison pour laquelle je suis ici ne doit pas être très différente de la tienne je pense.

Un groupe de gosses en manque commencèrent à nous regarder de leurs yeux ne montrant que leurs envies. Si cela n'en tenais qu'à moi, je les aurai déjà, comment dire, je leur aurai fait passé l'envie de regarder ainsi une jeune femme. Mais bon, je ne pense pas que celle qui m'accompagnait était très tenté pour rester en garde pour la journée. En parlant d'elle, une simple phrase de sa part fit fuir ce groupe d'individus dont je n'avais pas envie de voir plus longtemps leur tête.

Il fallait maintenant trouvé un coin de plage à l'ombre. Balayant du regard la plage d'un côté à l'autre, j'aperçus un coin parfait, à l'écart du monde et plutôt ombragé. Et bien sûr, c'est au moment où l'on va se poser qu'une bande d'abrutis viennent s'installer à quelques mètres de nous. Je sens que ça va moins bien se passer que tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Noriiko Shimazu

Féminin
Messages : 3616
Kamas : 10596
Date d'inscription : 14/05/2013
Humeur : RAS
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d'or
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪

MessageSujet: Re: Tout ce que j'en dis, c'est que l'alcool a tourné. [Pv Zero] Sam 30 Aoû - 22:15

RP archivey ~

Motif : Zero a demandé sa suppression

════════════════════
Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tout ce que j'en dis, c'est que l'alcool a tourné. [Pv Zero]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Tout ce que j'en dis, c'est que l'alcool a tourné. [Pv Zero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» La politique du « tout va mal »...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-