Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Sam 13 Sep - 18:54

Le danger immédiat était écarté, c'était un soulagement, et Yûko avait sentie un poids quitter son cœur. Et ça faisait du bien, c'était un soulagement. Il lui fallait un peu plus de temps pour s'en remettre entièrement mais la connaissant, même si elle n'allait pas très bien, dans quelques petites minutes tout aurait l'air comme si rien ne s'était passé pour elle. Par contre, elle était plus inquiète pour Anko. Son pouvoir à elle et ses habitudes et convictions mentales lui avaient permis de tenir le choc, fort heureusement, mais la blanche ne disposait pas d'une telle capacité.

La brune n'avait aucune idée des dégâts qu'avait reçu Anko, en même temps elle n'y connaissait pas grand chose en magie et encore moins dans cette chose bizarre qu'était le pouvoir de ce Naoto. Elle avait fait ce qu'elle pouvait, à vrai dire elle n'était pas médecin et même si elle avait appris les premiers secours depuis ce qui était arrivé à Saori, cela dépassait largement ses compétences. Sûrement que le coup était sûrement moral, bien plus que physique. Ça ne rendait les choses que plus compliquées. Le garçon tenta quelque chose à son tour avant d'affirmer avec conviction d'y aller.

Il n'avait pas répondu à ses autres sollicitations, mais la brune était contente d'avoir à faire au vrai lui. Et pas à... sa personnalité multiple ou elle ne savait quoi ou qui. Elle remarqua néanmoins qu'il semblait en sueur, peut-être un peu fiévreux. Mais il était déterminé à aider. Yûko aurait fait pareil, aurait tenté de cacher ses faiblesses et de faire ce qu'elle avait à faire. Elle avait du coup un peu de mal à essayer de l'interrompre et à prendre le relais. Elle était certainement bien moins forte physiquement que lui mais Anko semblait légère, et l'infirmerie n'était pas si loin.


" Tu... Tu vas bien? Tu ferais mieux d'aller aussi à l'infirmerie, si tu veux que je la porte pas de problème, mais je ne pourrais certainement pas vous porter tous les deux... " déclara-t-elle donc, même si l'infirmerie était en vue, le pensionnat était plutôt vaste et il fallait encore parcourir au moins une bonne centaine de mètres avant d'y arriver. " Sinon je... Peux aller prévenir l'infirmière, aussi, rapidement. " proposa-t-elle, puisqu'elle ne savait pas vraiment quoi faire. Et puisqu'il comptait la porter et prendre sur lui, Yûko se préparait déjà à prendre de l'avance, et à courir prévenir l'infirmière. Elle ne comptait pas lui expliquer tous les détails, surtout... Enfin elle laisserait ce soin là à Naoto puisque cela le concernait lui.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Mar 16 Sep - 22:00


INVOCATION FLAMBOYANTE




J'étais ballottée sur l'épaule de Naoto sur le chemin qui se dirigeait vers l'infirmerie et le lycée, totalement inconsciente. Il ne se passait absolument plus rien, dans mon cerveau, j'étais juste plongée dans une obscurité des plus totale.
Shanku voltigeait autours de mon porteur en poussant des petits cris aigus d'inquiétude.

Elle était vraiment affolée et se reprochait durement de ne pas avoir su une nouvelle fois me protéger.
Il fallait croire que notre lien psychique provoqua une petite étincelle au plus profond de ma conscience car j'entrouvris les yeux.

Sur le moment, je ne vis rien. Un voile de brume semblait s'appesantir sur mes paupières. Je clignais donc plusieurs fois pour le faire disparaître. Ce furent ensuite les nuages, au dessus cimetière que je contemplais sans comprendre. A chaque pas que faisait Naoto, j'étais un peu secouée, ce qui ne tarda pas à me donner le mal de mer.

Relevant un peu la tête, je me rendis compte que j'étais dans ses bras, comme dans les films de super-héros.

-Naoto-kun?

Je ne savais pas trop ce que je faisais là. J'étais fatiguée, je me sentais faible.

-Qu'est-ce qui c'est passé? demandais-je d'une voix un peu faible.
Est-ce que as réussi à invoquer ton familier?

C'était important pour moi de savoir au moins ça. Je ne voulais pas avoir été une gêne et fait échouer le rituel à cause de mon manque de résistance contre ces miasmes infects.

Je finis par refermer les yeux et ma tête retomba en arrière.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5043
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Mer 17 Sep - 0:25

Cette force… Ce courage… Je ne savais pas quelle force faisait que je continuais encore à me tenir debout alors que… J’étais conscient de la gravité de ma situation… Je me tenais encore debout, à soulever Anko, chose que je n’arriverais jamais… Et pourtant… Je réussissais, j’avançais, je continuais… Porté par une force… Peut-être était-ce la nature de mon pouvoir ? Je n’en savais rien… Non… Mais, malgré tout, même si j’essayais de regarder ailleurs… Je savais que je n’étais même pas en état pour tenir debout. Je commençais à marcher, perdant conscience en même temps… Les Abysses… Ces souvenirs noirs que j’avais vu… La… la fatigue et… Et tout ça… Tout se déformait lentement autour de moi. Ma respiration augmentait et devenait de plus en plus forte à chacun de mes pas. C’était… C’était dur… Comme marcher dans un désert… Dans un marais… L’air était insupportable… Tout n’était plus droit… Tout était déformé… J’étais à bout… J’étais… Je…

Une voix retentit… Je n’avais pas très bien compris mais je… Je crois que la fille à côté de moi voulait m’aider… Je ne la regardais même pas, comme obséder par la seule envie d’accomplir et me racheter pour ce que j’avais fait… Je continuais… Shiva suivait mes traces, elle était pour le moins perplexe…
Une autre voix… Anko ? Elle s’était réveillée sur mes bras… Elle semblait fatiguée… Une goutte de sueur perla sur mon visage… Je continuais à la porter, en entendant à peine ce qu’elle avait dit… Je crois qu’elle me demandait un truc comme des nouvelles… Ce qu’il se passait… Je n’avais plus la force pour réfléchir correctement… Je n’arrivais même à répondre, je regardais toujours l’infirmerie, je regardais toujours devant moi et j’avançais… Tout à coup une blouse se montrait… Quelqu’un… Un médecin ? … Je… J’avais réussi ? … …
Tombant en avant, je me suis écroulé… Tombant dans l’inconscience de mes rêves… De mes espoirs… De la réalité… J’avais au moins réussi à faire cette dernière chose…


Le médecin qui occupait alors les locaux s’était précipité en voyant qu’un élève tenait quelqu’un sur ces bras. Percevant bien que l’état pouvait être grave, il avait donc courut jusqu’à leur encontre, et c’est en voyant le jeune homme s’évanouir devant lui que, in extremis, il rattrapa la jeune fille qui était donc Anko. Le jeune homme devait alors s’être écroulé au sol ou bien il avait été rattrapé.
Le médecin regarda alors aussi bien les familiers que les personnes présentent avant de déclarer.

-Ce chat blanc appartient au jeune homme, pas vrai ? Ce n’est pas la première fois qu’il s’évanouit… Vous. Si vous pouvez m’aider à les transporter jusqu’à un lit, je m’occuperai de leur cas en toute rigueur.

Le médecin semblait désigner parfaitement Yûko qui était la seule encore debout… Heureusement que le médecin de l’infirmerie était là.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Ven 19 Sep - 17:52

Au final elle était partie chercher le médecin, en courant du mieux qu'elle pouvait. Elle n'était pas une grande sportive, elle avait des notes moyennes dans ce cours même. Elle était bien rapide néanmoins. Elle réussi à négocier, ou plutôt inciter le médecin à sortir de son bureau, et revint vers Anko et Naoto. Il fallait dire qu'il n'avait pas l'air très très bien, et il semblait vraiment se forcer. Anko n'était sûrement pas si lourde que cela mais tant d'émotions et le rituel l'avaient certainement bien plus fatigué qu'il ne voulait l'avouer.

Yûko profita de la question et du voyage pour raconter en partie les évènements, puisqu'elle l'aidait à porter les deux malades jusque sur un lit de l'infirmerie de l'école. Elle préféra occulter certaines parties et ne pas trop entrer dans les détails. Elle en disait tout de même assez pour que le médecin puisse comprendre de quoi il pouvait peut-être s'agir. Et précisa également que le chat appartenait bien au garçon. En tout cas la brune savait qu'elle ne pouvait rien faire et laissa le docteur faire ce qu'il avait à faire. Après tout c'était son métier. La jeune femme se sentait tout de même un peu coupable et bien que bouleversée par tout cela, c'était la seule qui tenait encore debout. C'était à la fois rassurant et à la fois inquiétant pour elle. Son sens du sacrifice voulait que c'était elle qui devrait être la première à terre, mais là son pouvoir n'avait servi à rien d'autre que de se protéger elle-même et c'était frustrant.

Elle soupira, et quitta l'infirmerie avec autorisation du médecin qui s'y trouvait. Bien entendu, ce n'était pas pour trop longtemps. Elle entra juste dans sa chambre, vide à nouveau, et s'empara de quelques affaires de cours ici et là. Bien entendu, c'était juste pour rendre l'attente plus facilement supportable et ce n'était même pas deux minutes plus tard qu'elle était de nouveau de retour. Elle ne savait pas combien de temps ils allaient devoir récupérer à vrai dire, mais au moins leur jours n'étaient pas en danger.

Elle ouvrit donc un cahier et se mit un peu à étudier. Mais sa concentration était loin d'être parfaite et le lieu n'était pas idéal. Elle voulait juste être là pour quand ils se réveilleraient. Car oui, elle s’inquiétait, et ne pouvait pas partir le cœur léger sans savoir que tout c'était bien terminé. Du moins c'était ce qu'elle espérait.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Dim 21 Sep - 23:02


INVOCATION FLAMBOYANTE !




J'ouvris lentement les yeux. Où est-ce que j'étais? Le plafond était blanc. Était-ce une autre illusion crée par mon cerveau attaqué par les miasmes du pouvoir de Naoto?
J'avais mal.
Toujours aussi mal.
Je tournai la tête vers la droite serrant les dents. Hum... Un rideau blanc.

Je refermai les yeux. Ma tête... Elle allait éclater...
Je me rendormis.

Un bruit de raclement de chaise me fit me réveiller en sursaut. Il venait de la gauche. Le rideau était ouvert, de ce côté, ce qui me permis d'apercevoir Naoto, allongé dans le lit voisin.
Entre nous deux, il y avait cette jeune fille... Comment déjà?
Mon cerveau me faisait si mal... Ah oui, Yûko... Elle était assise sur une chaise entre nos deux lits, un cahier entre les mains. Elle semblait être en train de réviser...

-Tu veille à notre chevet? demandais-je semi-amusée. Qu'est-ce qui s'est passé, finalement?

J'avais la gorge sèche. Tendant un bras vers le verre qui reposait sur la table de chevet proche, je me rendis compte que je n'avais pas mal qu'au crâne mais aussi dans tout mon corps.

Ah! Génial! Il y avait des anti-inflammatoires à côté du verre d'eau. J'en avalai deux cachets en me relevant sur un coude puis me rallongeai.

-Et toi? Tu vas bien? Pas de dommages?
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5043
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Lun 22 Sep - 17:34

Alors ? Ce gringalet avait fini par s’évanouir… Pitoyable. Comme attendu par le rituel de protection, ce gamin avait fini par être complètement épuisé… Je m’y attendais bien, c’est normal, il est tout juste novice. Au moins, il a suivi mon protocole à la lettre donc, dans un certain sens il n’avait pas réellement échoué… Ce qui me gênait néanmoins, c’est qu’il continue à utiliser son propre pouvoir malgré son état de fatigue. Je ne lui ai probablement rien dit afin de le voir s’évanouir comme un plat, mais c’était normal. Quel est l’intérêt d’entrer en saturation avec son pouvoir si c’était pour s’évanouir trois secondes plus tard ? On risquait bien de perdre un certain temps à cause de son idiotie, mais je lui ferai payer en temps et en heure, comme prévu. Hum… Il n’était pas si mauvais pour un garçon à son papa, peut-être que finalement, il y avait un quelconque espoir ? Dans tous les cas, pour l’instant, si ce médecin n’est pas aussi débile que tous les médecins que j’avais côtoyés et qui continuait à perpétuellement répéter des erreurs de débutants, je n’aurai sûrement pas à intervenir…

Il n’y a pas à dire, il y a que les crétins qui me mettent en rogne. Et quand je me rends compte que toutes les personnes autour de moi sont des crétins, dans un sens, c’est normal que j’ai à hurler sur leur petite caboche… Enfin. La confiance est sûrement comparable à Dieu… Beaucoup trop éphémère et illusoire. J’observais donc ce qui se déroulait, tandis que personne ne me remarquait pour la simple et bonne raison que j’étais à l’intérieur du gamin. Ensuite, il y avait l’expérience… Entre un médecin et deux demi-blondes, j’étais sûr de passer inaperçu… Néanmoins, ce fameux médecin avait confié des soins classiques qui nécessitaient un travail manuel et non magique, en son sens il se souvenait du problème principal du gamin alors… Je pouvais continuer à observer ça sur mon écran LCD.
Depuis ce « monde des rêves », j’étais là à observer tranquillement tout ce qui se déroulait… Pendant que l’autre lézard était dans son coin ou hors de portée… Il n’y a pas à dire, quand le jouet est cassé, on s’ennuie vraiment… Quoique ? Je pouvais peut-être jouer avec son familier… D’ailleurs, c’était une sacrée surprise qu’elle soit justement là. Je suppose que c’était à cause de moi et ma manière de jouer avec le hasard… Hé hé hé…


Mon maître continuait à dormir, à se reposer… Il n’y avait qu’à attendre et qu’il se régénère de lui-même… Eh bien, eh bien. Je n’aurai jamais pensé tomber sur un maître aussi jeune qui avait déjà sa cape du super-héros indigné. J’avais bien hâte de voir la suite des choses… Pour l’instant, je me contentais de rester tout juste à côté de lui, sur son lit, en position assit et observant les deux jeunes filles qui lui tenaient compagnie…Il avait déjà de bons goûts, non ? Hé hé hé…

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Jeu 25 Sep - 13:43

Le temps perdu ne pouvait jamais être récupéré. Cela pouvait sembler logique dit comme ceci et pourtant très peu de personnes pouvaient en avoir réellement conscience. Yûko y pensait parfois, mais perdre son temps pour les autres ne la dérangeait pas et c'était bien pour cela qu'elle veillait. Certes, elle travaillait ses cours à côté de tout cela, donc ce n'était pas particulièrement une perte de temps. Néanmoins elle avait encore pas mal de temps devant elle.

L'attente ne fut pas si longue que ça, ce fut la fille qui se réveilla en première, Anko. Forcément, elle déporta son attention de ses révisions vers celle de la blanche, qui semblait aller bien d'ailleurs. Enfin, pas trop mal, plutôt. Forcément, elle était un peu perdue, mais elle allait lui expliquer.
" Il semblerait qu'il ait réussi à invoquer un chat tout mignon alors que tu étais inconsciente. Je ne plaisante pas, hein, c'est vraiment un petit chat, son familier... " commença la brune. C'était une scène plutôt effrayante tout de même et elle n'aurait pas été surprise de voir une créature plus... maléfique qu'un matou descendre de ce portail. Enfin la vie était pleine de surprises et ce genre de moment en faisait partie.

" Ensuite on a décidé de t'emmener à l’infirmerie, ce qui semblait logique. C'est Naoto qui t'as porté mais il a aussi fini par tomber dans l'inconscience. Il devrait aussi se réveiller bientôt... Normalement. " poursuivit-elle en la regardant boire son verre d'eau avec quelques petits cachets. " Sinon oui je suis restée. " conclut-elle pour répondre à ses premières questions.

Quand à la question suivante... Oui, elle allait bien. A peu près. Elle se sentait moins mal qu'avant et à vrai dire elle ne montrait de tout de façon aucun signe de faiblesse, et elle ne comptait pas en montrer.
" Non, pas de dommages. J'ai toujours été plutôt solide contre le surnaturel à vrai dire. Pas la peine de t’inquiéter pour moi." ajouta-t-elle donc.

Il ne restait que le garçon. Celui avec ce pouvoir si bizarre. La brun hésitait déjà à partir mais elle ne voulait pas trop laisser Anko seule -surtout avec quelqu'un capable de faire des crises pareilles-. La blanche était déjà affaiblie alors elle espérait bien qu'elle ne subisse pas d'autres dommages. Elle devrait aussi penser à rejoindre sa chambre bientôt afin de continuer ses révisions. A ce rythme là, elle allait encore se retrouver à avoir une mauvaise note...
" Je vais encore rester jusqu'à ce que Naoto se réveille. En attendant tu as besoin d'encore un peu de repos je crois. Je reste dans les environs, ne t'inquiètes pas. " finit-elle par dire à la fille afin de la rassurer. Elle faisait de son mieux, mais après ce qu'elle considérait comme un échec, elle avait un peu peur pour sa crédibilité.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Dim 28 Sep - 22:24


INVOCATION FLAMBOYANTE !




Un petit chat tout mignon? J'étais vraiment stupéfaite. Comment un sortilège si diabolique, si... malsain pouvait-il invoquer un félidé plein de poils et câlin comme pas possible?
Il y avait anguille sous roche. C'était pas possible autrement. Ce chat devait lui aussi posséder ce pouvoir miasmatique.

Je soupirais. J'avais toujours aussi mal et les cachets que j'avais absorbé ne feraient pas effet avant une demie-heure.
J'étais cependant rassurée quant-à l'état de santé de Yûko. Je n'aurais pas voulu qu'il lui arrivât quoi que ce fût.

-C'est vraiment gentil à toi de rester avec nous, mais ne t'en sent pas responsable, hein? Si tu préfère aller ailleurs, tu peux... Ou alors si tu veux réviser dans ta chambre... Je suis sûre que les médecins savent ce qu'ils font...

Je n'avais pas envie qu'elle s'en aille mais j'avais l'impression qu'elle se sentait un peu obligée de rester là à veiller sur nous.
Je jetais d'ailleurs un nouveau coup d'oeil à Naoto qui gisait toujours dans son lit, inconscient. Il y avait un chat, sur le bord de son lit. Si je ne l'avais tout d'abord pas remarqué, c'est parce que son pelage était vraiment d'un blanc immaculé. Presque plus blanc que les draps impeccables qui recouvraient les lits.

D'ailleurs, où était passée Shanku? Je l'appelai mentalement mais il ne parvint qu'un petit ronflement comme réponse. Elle s'était roulée en boule, emmitouflée dans ses ailes et installée à mes pied pour piquer un roupillon pendant que j'étais en convalescence.

Je reposai la tête sur l'oreiller et refermai les yeux. Oui, j'avais encore besoin d'un peu de repos.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5043
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Dim 28 Sep - 23:26

D’un air nonchalant, je léchais l’une de mes pattes-avant, comme j’en avais toujours l’habitude… J’étais tout d’abord heureuse d’entendre que ces deux jeunes filles étaient différentes d’un solide tel un glaçon. Elles avaient leur attention portées sur mon cher maître… Je suppose qu’il devait avoir un certain charme, mais cela ne m’étonnait pas. Il était bien un beau et gentil héros qui, au fil de l’aventure, allait enchaîner rencontre sur rencontre… Avant de toucher à son terme. C’est néanmoins comme ça que finisse la plupart des histoires, non ? Hé hé hé… Mais… A les entendre parler de moi, j’avais tendance à penser que ces deux jeunes filles pensaient que je ne les comprenais pas, or j’étais bien différente de la plupart des familiers communs… Oui, je comprenais n’importe quel langage, mais du moment que celui-ci provient d’une chose différente qu’un robot ou qu’une simple machine… Je vous laisse deviner la suite. Hé hé hé… Cela restait pourtant bien fascinant que de voir deux humaines, échangées une conversation, des émotions et… Bien plus encore. J’apprécie beaucoup les humains, et je pense que ça ne changera pas de sitôt.

De mon regard félin, je les observais alors avec cette même nonchalance… J’attendais comme l’occasion, le dernier moment pour briser le silence et détourner l’attention sur moi. J’aimais bien ce genre d’effet, alors que la situation semblait tendre entre la catastrophe et le soulagement… D’ailleurs, cette jeune fille qui semblait avoir un potentiel pour contrer la magie… Oui, elle attisait beaucoup mon regard. Je me demande bien jusqu’où l’on pourrait développer ce même pouvoir… Elle restait néanmoins une gentille fille prête à aider ces amis… Elle pourrait faire une bonne prétendante, non ? Cette fille aux cheveux grisés… Je lisais déjà en elle beaucoup de choses. Il faut croire que mon maître l’apprécie beaucoup, mais je me demande bien si l’inverse est faisable ? Après tout, chacun à sa propre personnalité et ces propres limites, hum ?
Elles finirent et je me suis alors dit que c’était l’occasion de parler de ma propre voix… Hé hé hé… C’était peut-être aussi pour prévenir que Naoto ne risquait pas de se réveiller dans l’immédiat.

-Malheureusement, mon maître ne se réveillera pas avant plusieurs heures, vous pouvez bien veiller ou l’abandonner… Mais, je suis persuadée qu’il sera heureux de voir deux jolies jeunes filles à son réveil.

Toujours de mon air nonchalant, je les regardais et les décrivais du regard.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Lun 29 Sep - 21:46

L'attente, l'ennui, ce n'était qu'un message qui nous poussait à découvrir de nouveaux horizons. Pourtant la plus simple et banale occupation était capable de le faire parfois disparaître. Même faire ses devoirs et réviser, tant que l'on était motivé à réaliser une telle chose, ce n'était pas ennuyant. Au final, la brune préférait largement parler avec sa camarade que de travailler.

Néanmoins il était vrai qu'elle n'avait pas non plus tout le temps, elle avait néanmoins un rendez-vous un peu plus tard. Rien de galant, plutôt quelque chose d'officiel et par la même occasion ennuyant. En tout cas pour le moment elle avait encore le temps. Et elle se devait de veiller. Anko n'avait pas vraiment l'air en forme mais au moins elle semblait aller bien. Néanmoins elle se demandait si Yûko ne restait pas ici par obligation. Et bien... Pas vraiment, certes elle se sentait un peu obligé mais même si elle n'avait pas été présente elle aurait tout de même veillé sur des gens qu'elle connaissait. Et pour la brune, une seule rencontre suffisait certainement pour les faire passer tous deux au stade de connaissance. Ça aurait pu être mieux si cela n'avait pas été aussi mouvementé et si ces deux personnes ne s'étaient pas retrouvées à l'infirmerie, mais bon...

Ce que la brune avait néanmoins complètement oublié c'était le familier blanc complètement réveillé. Et vu qu'elle avait encore un peu de mal avec des chats capable de comprendre le langage humain et de parler, elle sursauta en entendant cette voix derrière elle. Yûko était vraiment trop distraite par moments, et c'en était là un bon exemple. Néanmoins elle commença déjà par répondre à Anko...
" Ne t'inquiètes pas, ça ne me dérange pas du tout et j'ai de quoi m'occuper. De tout de façon je laisse le médecin faire ce qu'il a faire, il s'y connaît mieux que moi. " déclara-t-elle avant de s'intéresser à ce petit chat parlant.

Fried, son familier à elle, était couché par terre à ses pieds, silencieux, mais sûrement réveillé, d'ailleurs. La brune était plutôt flattée d'être considérée comme une 'jolie jeune fille', d'ailleurs. Pour quelqu'un qui vivait de compliments, c'était vraiment réconfortant. Elle sourit, avant de répondre au familier...
" J'ai un impératif dans un peu plus d'une heure, mais je reviendrais après. Ca ne devrait pas durer très longtemps de tout de façon. En attendant j'ai tout le temps de rester. " répondit-elle donc au chat, remarquant que Anko avait refermé les yeux pendant ce temps. Elle avait sûrement encore besoin de repos. Du coup la brune décida de ne rien rajouter en hochant la tête d'un air compréhensif avant de retourner à ses occupations.

... L'heure tournait et l'heure était arrivée. Elle s'éclipsa donc discrètement non sans avoir un peu parlé à voix basse avec le familier si il le désirait, ou elle plutôt, car ce chat semblait être une dame à l'entendre. Bref, elle s'en alla une fois l'heure venue à son rendez-vous, qui dura une bonne demi-heure et qui comprenait quelques paperasses en rapport avec son père et sa mère... Les joies d'avoir des parents divorcés... Enfin bref. Avec le voyage aller-retour en plus, elle ne revint à l'infirmerie avec ses affaires qu'une heure plus tard environ. Elle était curieuse de voir si Naoto était réveillé et si Anko allait mieux. C'est pourquoi elle avait un peu pressé le pas alors que l'infirmerie était en vue, jusqu'à ce qu'elle ne pousse la porte, et se redirige vers l'endroit précédent. Peut-être n'étaient-il déjà plus là? Au moins ça voudrait dire qu'ils allaient bien donc elle serait rassurée.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Mer 15 Oct - 22:20


Invocation flamboyante!




Entendre la belle chatte angora nous qualifier de jolies jeunes filles me fit rougir.
J’acquiesçais toutefois lorsque Yûko nous dit qu’elle allait devoir s’absenter quelques temps.
Le silence se réinstalla, juste troublé par le bruissement de nos respirations et par le bruit occasionnel de pages de cahier.
C’était calme, c’était bienfaisant.
J’étais étrangement fatiguée alors que je n’avais rien fait d’autre que m’évanouir.

Je sursautai. Non, rien ne s’était passé. Une contraction musculaire involontaire de mon bras m’avait tirée de mon état de demi-sommeil.
Je finis peu de temps après à rejoindre le pays des songes. Songes dont je negardai après-coup aucun souvenir.

Lorsque je rouvris les yeux, je me rendis compte que Yûko était partie. Qu’avait-elle dit, déjà ? Qu’elle revenait après son rendez-vous ? Je ne savais plus.
Je replongeais dans le sommeil pour me réveiller un quart d’heure plus tard. Shanku était venue se percher sur la tête de lit et me regardait avec un air inquiet. Ce n’était pas normal que je dorme autant. Je lui gratouillais le ventre pour la rassurer.

Un médecin pointa sa tête.

-Ça va mieux ? Tu peux rester tout le temps dont tu as besoin pour récupérer.

-Merci beaucoup, monsieur, mais ça va déjà mieux, je vais libérer la place.

Il haussa les épaules et me répondis :

-Comme tu le sens.

Je réenfilais mon pantalon et ma veste qui étaient pliés sur une chaise, à côté puis quittai les lieux après avoir regardé quelques instants Nao’ dormir avec son chat roulé en boule.

En sortant, je croisai Yûko qui revenait justement voir ce que nous devenions.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5043
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Ven 17 Oct - 19:12

Hum, les Humains ont une concentration si remarquable qu’il suffirait d’agiter un épouvantail sans qu’aucune logique ne soit prise en compte à leurs yeux, qu’alors ils réagiraient de la façon précédente. J’avais la sensation que mon poil blanc me permettait une invisibilité parmi les draps à certaines occasions. A cette pensée, je m’étais mise à sourire en même temps que ces paroles avaient finies de circuler, me permettant donc en même temps d’acquiescer aux paroles de la jeune fille. Elle était mignonne à attendre la renaissance du héros, les filles de nos jours prennent bien plus d’intérêts à ce qui les entourent. Ainsi, je la laissais travailler, observant du coin de l’œil l’autre jeune fille… Je crois qu’elle se nommait Anko ? La mémoire de mon maître me permettait de me faire quelques piqûres de rappels bien heureusement… Hé hé hé. Elle sursautait d’ailleurs à son tour, je m’étais mise alors à penser que les réactions humaines étaient transmissibles à distance et qu’il fallait attendre un temps de latence. Ce serait trop beau pour être vrai, mais qu’importe. Je restais alors éveiller, surveillant le moindre événement… Je n’étais pas resté au côté de mon maître simplement car il était maître, c’était surtout parce que je m’occupais de réguler son pouvoir.

Les choses sont bien compliquées qu’elles en ont l’air, je me demandais néanmoins si notre bon Astaslal avait fait les choses justes. L’élève a-t-il dépassé le maître ? Impossible de le savoir ! Le maître n’étant plus.


C’était bizarre… Je me demande ce que je faisais là… Les lumières étaient éteints ? Pourtant, j’avais la sensation qu’il y avait une forte lumière là où j’étais… C’était une lumière sans couleur dans un monde sans couleur ? C’était étrange… Je regardais autour de moi, j’avais l’impression de voir des orbes peut-être, comme tournoyer autour de moi. Suffisamment éloigner pour que j’aie l’impression qu’ils n’avaient jamais existés… J’eue comme la sensation que tout tournait autour de moi, comme si je n’avais pas d’équilibre… Or, j’étais en équilibre sans l’être. Tout me semblait instable, comme si mon esprit quittait mon corps jusqu’à revenir et ainsi de suite, m’offrant alors d’étranges visions où je voyais des tableaux déformés de formes impossibles. J’ouvris alors les yeux et j’entendis un bruit… Je crois que quelqu’un venait d’ouvrir une porte.

Les yeux ouverts, je ne vis rien. Seulement les couleurs miroitées dans tous les sens, offrant des déformations sur toues leur surface. Lentement et sûrement, accompagner de mes sens qui se désexcitaient, je commençais à voir clair de nouveau jusqu’à, au bout de plusieurs de minutes, enfin apercevoir ce que je pouvais décrire comme des images. J’apercevais une jeune fille dont je croyais avoir oubliée le nom… Elle était brune. Je demandais d’une voix faible.

-Qu’est-ce qu’il s’est passé ?...

J’étais encore assommé, peut-être que les choses se remettront en place avec un petit rafraîchissement ?

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Anko [Serpy]
» Anko Mitarashi
» Lietta Anarion, la rousse flamboyante
» Suggestion sur l'Invocation
» L'arrivée de Serizawa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-