Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5397
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Dim 3 Aoû - 3:46

Je n’avais pas une seconde de répit avec eux… Je parle de ces deux entités qui sont enfermées dans mon corps et dans mon âme depuis plus de trois jours. Ma vie avait complètement changée depuis lors. J’avais changé d’établissement, j’avais acquis des pouvoirs, rencontré de nouvelles personnes et surtout, je devais affiner la maîtrise de mon pouvoir. Mon père m’avait menacé et aussi l’autre… Celui qui pense que sa répartie est irrésistible. Enfin, je voulais être présent à mon premier cours et j’avais donc décidé d’y aller. Je n’avais pas pu faire grand-chose la matinée, j’avais si fatigué que je me suis évanouie. J’avais donc dû me reposer pour un moment… Malgré tout, un pensionnat magique ou un pensionnat normal, les cours avaient le même effet sur moi. Actuellement, j’étais affalé sur banc, au milieu de la cour. J’étais en train de penser ou de dormir les yeux ouvertes… J’étais un peu comme un marshmallow fondu au Soleil. Pourtant, pour la première fois, une des deux entités me voulait quelque chose… De mon banc, j’ai alors sursauté à l’écoute de voix que j’étais seul à entendre.

« -ON SE REVEILLE, MA DOUCE SUCRERIE. Et si pour entamer ce début d’après-midi, je commençais par te raconter une histoire ? Elle commence à neuneure moins impossible ! Aller, on se bouge ! »

« -Pour un vieux coach sportif. Ah, tu as encore de l’énergie. »

« -Oui, c’est ça. Bon, qu’est-ce qu’il fait là ? »

-…Hm…

« -Il se réveille, ou… Il s’endort à nouveau. »

Je finissais par me lever de ce banc, essuyant mes yeux après que j’ai baillé. C’était bien la première fois qu’il était sur mon dos comme ça… C’est un fou furieux. Je me mis alors à marcher à travers la cour tandis que je semblais parler tout seul.

« -Bon, notre robot cireur de chaussures est enfin opérationnel. Aller, on se lance ! Si je t’ai réveillé, ce n’est pas pour te dire à quel point tu as l’air d’une gonzesse lorsque tu dors, ou bien te dire que ta jauge de virilité me semble aussi vide qu’un bureau de la Poste après seize heures trente. Non, non et non. Je pense qu’il se serait bon pour toi et surtout bon pour moi, que tu commences à invoquer ton familier. »

-Et pourquoi ça ?... dis-je après avoir baillé de nouveau.

« -La question habituelle… Bon, les familiers sont semblables à des catalyseurs pour les hôtes, soit les invocateurs. En posséder un à tes côtés signifie simplement qu’il sera plus facile pour toi d’utiliser ton pouvoir. C’est tout ce que tu as besoin de savoir, si ce n’est que tu n’as droit qu’à une tentative. Tout dépend de toi, à ce moment-là. »

Et c’est à ce moment-là que je commençais à prendre conscience de ce que c’était d’invoquer mon familier… Quelqu’un qui me suivra tout le long de mon éducation, ici. Je n’avais droit qu’à une chance, sinon je devrais faire avec… A cette idée, je commençais à être nerveux.

« -Je vais donc t’aider à invoquer ton familier. »

Quoi ??? Attend, je n’ai pas rêvé ? Il compte réellement-

-Et tu vas très vite t’en rendre compte. Je vais faire en sorte de rester « en surface », la transition te paraîtra moins douloureuse.

A ce moment-là, il venait tout juste de prendre possession de moi… S’il comptait réellement alterner nos deux esprits, alors pour ceux que je croiserais… Mes yeux ne cesseront de changer de couleur selon qui parle à quel moment. Exactement comme un feu tricolore. Mais, je ne savais pas comment leur parler… Enfin dans mon esprit et donc uniquement à eux. Etrangement, c’était comme s’il y avait une porte ouverte devant moi… Je la passais et puis. J’étais de nouveau de retour dans mon corps. Je me stoppais donc et j’observais mes mains… J’étais bien de retour et… Mais, quel est cet étrange endroit ? Il prit alors possession de moi.

-On va au cimetière, c’est ton heure de gloire après tout.

Mais… Pourquoi au cimetière ? Il y avait bien la cour et là-bas, je ne risquais de ne rien endommager au moins… Je laissais donc mon corps faire et il continuait de marcher jusqu’à ce lugubre endroit. Et… C’est alors que je sentis mon pouvoir comme bouillir en moi. C’était étrange comme sensation.

-Oui, tu le sens, hein ? Le Pouvoir Abyssal ou des Abysses est bien plus fort dans les lieux sombres et où la mort est plus présente. Les lieux de ce genre sont un peu comme leur abri, leur petit foyer en attendant que la pluie se calme.

J’alternais alors ma place avec lui.

-Mais… Pourquoi sont-ils favorables à moi dans ce cas ?

-Oh… Tout dépend de ce que dit ton histoire. Je suppose qu’un évènement t’a fortement bouleversé.

Un évènement… La réponse me paraissait claire, mais je n’arrivais pas à l’apercevoir… Non, je ne voyais pas quel évènement aurait pu me faire autant d’effet ?

-On y est. Le cimetière… Pour les morts, les damnés, et ceux qui n’ont rien d’autres à faire. Et… Oh, nous ne sommes pas seuls.

Il tourna ma tête et je pus alors observer quelqu’un que je n’apercevais pas très bien. Et évidemment, les choses ne se passèrent pas comme prévu.

-Je déteste les FEMMES !

C’est la phrase qu’il me fit hurler, avec mon corps. Il alterna alors avec moi tout en riant comme un… Mes yeux devinrent de nouveau dorée et tandis que je ne faisais qu’espérer qu’elle ne m’ait pas entendue. Je me suis alors accroupi, rouge de honte qu’il m’ait fait alors dire une phrase pareille… Je serrais les dents dans l’attente… Qu’est-ce qui pouvait arriver de pire ?

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color


Dernière édition par Naoto Yukinojo le Ven 15 Aoû - 18:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Dim 3 Aoû - 6:31

(HRP :POST A EFFACER Je me retire du rp, j'ai des imprévus qui m'empêchent de rp ^^'')


Dernière édition par Nahima Tanaka le Dim 10 Aoû - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Lun 4 Aoû - 0:20




Et voila! Je m'étais encore perdue! Mais cette fois, c'était dans les jardins et il n'y avait pas âme qui vive dans les parages. Je continuais donc d'avancer droit devant moi, espérant soi rencontrer quelqu'un et demander mon chemin, soit tomber sur un bâtiment ou un lieu connu.

Je n'aurais jamais imaginé que le parc entourant le pensionnat puisse être gigantesque. J'avais profité d'une heure de liberté pour me balader un peu dans les jardins et repérer un peu les lieux. Et maintenant, j'arrivais dans un... cimetière? Mais pourquoi y avait-il un cimetière dans les dépendances du lycée? Un examen des noms inscrits sur les pierres mit fin à mon interrogation: il s'agissait principalement d'un cimetière familial, celui de la famille Tadakai, fondatrice de cette école.

Certaines tombes dataient de plusieurs siècles mais la plus récente de l'année dernière. Il ne s'agissait pas d'un membre de cette illustre famille mais d'un élève -orphelin?- apparemment décédé en cours de sport, à cause d'un travail trop intensif.

Des éclats de voix. Ainsi, je n'étais pas seule ici. Je me dirigeai vers l'endroit d'où semblait provenir les cris.

-Oh! Naoto-kun!...

Je m'avançai donc entre les tombes à la rencontre de Naoto, me demandant toutefois pourquoi le garçon se tenait recroquevillé contre une pierre tombale.

Je me trouvais alors à dix mètres de lui. je m'arrêtais. Allais-je me faire virer? Je perçus alors une image me provenant de mon familier. D'après elle, je devais le laisser tranquille, il n'avait pas l'air bien et chercher quelqu'un d'autre pour me renseigner.

Et si tu venais m'aider, toi? Je remarque que pour un catalyseur, soutien, ou je ne sais quoi, tu n'est pas très présente lorsque j'ai besoin de toi.

J'exagérais un peu, quand-même. Ce matin, elle avait voulu me protéger. elle était même prête à arracher la main d'un prof...

Je décidai quand même de l'aborder.

-Salut. Je voulais pas te déranger mais j'ai entendu des cris et ça a été plus fort que moi.


Dernière édition par Anko Iwanishi le Dim 17 Aoû - 0:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5397
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Lun 4 Aoû - 3:44

Je devais probablement être en formation pour devenir un apprenti ninja… Quoiqu’il en soit, j’étais accroupi et j’espère que cette personne ne m’ait pas entendu… J’entendis alors un…

-Oh! Naoto-kun!...

Et je me suis alors dis que je devrais me suicider… Attend une minute ? Anko ?! Qu’est-ce qu’elle faisait ici ? Et sa voix… Je crois qu’elle n’avait pas entendu ce que j’avais hurlé précédemment comme un dégénérer… Enfin, c’était seulement l’hypothèse car un accident est très vite arrivé… Et Astaslal…

« -Oh. Ce moment est si merveilleux que je voudrais coucher avec. »

Enfin, lorsqu’elle parla… J’ai alors pu soupirer trois secondes…

-Salut. Je voulais pas te déranger mais j'ai entendu des cris et ça a été plus fort que moi.

Je suppose que je devais ça à ma chance légendaire… Ah ! Et si pour une fois, il pouvait se montrer utile au lieu de me causer une cascade de problème lorsqu’il en avait l’occasion ! Bon sang… Je détournais le regard sur elle et je me relevais presque immédiatement avec un vague sourire dans mon expression. Je commençais à sentir ma tête brûler et de la sueur apparaissait lentement sur mon visage. Je dis alors à Anko.

-Je…Euh-Euh. Bonjour, Anko.

« Disparait d’ici, s’il te plait. » C’était probablement ce que mon regard et mes yeux tournés dans les yeux d’Anko disaient. Mais il fallait dire que tout ça me donnait des envies de meurtres… Et la raison était simple, je me préparais à invoquer mon familier et elle… Elle n’était pas au courant que je changeais d’humeur, et comme il comptait me faire changer de personnalité presque toutes les secondes… Comment j’étais sensé expliquer ça moi ??! Bon, restons calme, la situation n’est pas encore perdue après tout… Enfin je crois. Il fallait que je trouve la solution pour disparaitre en douceur de cette situation… Bon, eh bien une classique mais ça devrait marcher.

-Je dois y aller Anko, donc… A toute à l’heure.

Je partis alors directement dans une direction aléatoire en accélérant le pas, mais à peine quelques pas que j’ai dû me stopper net, me tenant la tête à cause de la pression qu’exerçait à ce moment-là Astaslal sur moi.

« -OU EST-CE QUE TU CROIS PARTIR, CHARLENE ? Non, tu crois peut-être que je t’ai amené ici pour jouer au Monopolis auprès des morts, je ne sais pas. Ou bien, tu pensais que j’étais ici pour honorer la mémoire de je ne sais quel vieillard qui serait mort au lieu de s’être contenter de vivre à cause de son pacemaker qui « Oh mon Dieu ! » avait reçu la goutte d’alcool en trop. Mais je te jure que tu ne bougeras pas d’ICI ! TU RESTES ! TU RESTES ! TU RESTES ! »

J’avais l’impression que ma tête allait exploser à ce moment-là… La douleur avait pris le dessus sur moi… Je suis tombé à genoux.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color


Dernière édition par Naoto Yukinojo le Sam 16 Aoû - 8:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Ven 15 Aoû - 20:20

Petite brise, rafraîchissante et apaisante, douce comme une caresse et bienvenue dans ce climat estival. Le vent envoyait légèrement virevolter l'écharpe rouge que Yûko emmenait partout avec elle. Il lui arrivait d'avoir ces moments où elle aimait être seule, penser, réfléchir et rêver. Ce pensionnat était parfait pour ça : Des lieux tous plus magnifiques les uns que les autres, et vaste, assez pour être seul et tranquille. Tout le monde avait besoin de compagnie, mais tout le monde avait aussi parfois d'avoir ses moments à soi.

Enfin le plus gros problème était bien entendu que depuis peu, c'était impossible d'être seul, surtout quand on avait un familier qui vous suivait jour et nuit. Fried, le lama en peluche, n'était par contre pas du tout envahissant. Il avait juste cette impression de vous prendre pour un crétin fini et cette envie apparente de vouloir partir loin à la moindre occasion qui se présentait. Néanmoins il restait toujours avec son air blasé, et au final la jeune femme arrivait à être au calme et à profiter de ce genre de moments.

Elle se baladait dans le pensionnat, l'esprit ailleurs, voyageant sur l'océan infini de ses pensées. Mais il arriva ce moment où un cri la tira de sa rêverie. Pas particulièrement un cri de détresse... Encore que... Elle n'avait pas très bien entendu. Le truc était que ça venait du cimetière. Effrayant, mais pas assez pour Yûko. Courageuse et dévouée, elle était une véritable héroïne qui volait au secours des faibles et des plus démunis. Puis c'était surtout que son pouvoir la mettait dans une confiance totale face aux créatures magiques.

Elle pressa donc le pas et s'engagea dans ce lieu de repos qui était bien agité. Il ne fallut pas longtemps pour qu'elle arrive en vu d'un garçon, prostré à terre, à genoux, qui criait. Pour Yûko, il disait des choses incohérentes. Il y avait une autre fille aussi. Était-ce un jeu? Une crise de nerfs? Ça n'y ressemblait pas. L'imagination un peu trop fertile de la brune se mit à imaginer des images de fantômes et elle se mit à penser qu'il était possédé. C'était bien une des seules fois où elle avait raison... D'habitude elle partait dans des théories farfelues, et à vrai dire cette théorie était farfelue... Pour quelqu'un de normal.

Quoi qu'il en soit, elle s'approcha rapidement en le voyant souffrir. Du moins il en avait l'air, ou bien il jouait très bien.
" Certainement une prière à une divinité bizarre. Ça a du sens... " dit le familier de la brune, chose qui ne fut pas prise en compte par Yûko qui alla poser un genou sur le sol à côté de ce garçon qui souffrait. N'écoutant que son courage ou bien sa stupidité, au choix, elle posa ses mains sur la tête du bonhomme, et c'était là que sa magie, ou plus précisément son absorption magique, pourrait faire effet.

Si c'était un phénomène magique, il pourrait ainsi perdre en intensité ou bien même disparaître complètement. Peut-être que rien ne se passerait après... La brune releva les yeux vers la fille qui se trouvait ici.
" Euh... C'est toi qui a fait ça? Qu'est-ce-qui lui arrive? " demanda-t-elle. Bon, elle ne la suspectait pas particulièrement, elle n'avait pas l'air méchante ni être en train d'utiliser un quelconque pouvoir, elle avait juste besoin d'un peu d'informations sur ce qu'il se passait. Elle était réellement toujours prête à aider.

La brune reporta son attention sur le souffrant.
" Ca va mieux? Qu'est-ce-qui t'arrives? " demanda-t-elle également en espérant ne pas interrompre quelque chose d'important ou elle était malvenue... Mais bon, elle ne pouvait pas rester les bras croisées lorsqu'elle pouvait être utile...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Dim 17 Aoû - 3:49




Mais qu'est-ce qui lui prenait? Je lui avais seulement adressé mes salutations. Jamais il n'avait fui comme cela lors de nos précédentes rencontres. Il est vrai que celles-ci s'étaient déroulées dans des conditions un peu particulières mais à chaque fois, Naoto avait été gentil et attentif. Pourquoi cette précipitation? Pourquoi voulait-il m'éviter?

Cette fois...
Enfin, je le regardais s'en aller. Est-ce qu' il connait le chemin du retour? me demandais-je. C'était fort possible et je résolus de le suivre à bonne distance pour retrouver ma route lorsque je vis qu'il s'était effondré, la tête dans les mains.

Je courus dans sa direction pour savoir si je pouvais faire quelque chose, mais j'avais été devancée. Une mage brune avec une écharpe rouge s'était penchée sur lui et avait l'air d'essayer de diminuer ses douleurs.

-Euh... C'est toi qui a fait ça? Qu'est-ce-qui lui arrive?

-Je n'en ai pas la moindre idée. On vient de se rencontrer par hasard.
On dirait qu'il a eu une migraine soudaine... ou un accès de vertige. Peut-être une crise d'hypoglycémie?

Ce disant, je sortis de mon sac une barre chocolatée que je tendis à Naoto.

-Tiens, ça te fera sûrement du bien.

Je ne savais pas trop que faire, craignant d'engager une discussion avec la demoiselle, désireuse de savoir ce qui arrivait à mon ami et ne sachant pas où aller, je restai accroupie auprès du garçon à me demander comment lui venir en aide.

Un détail me revint: Avant de s'écrouler, il avait dit d'étranges paroles qui ne correspondaient absolument pas avec son lui habituel. Se pourrait-il qu'il soit atteint d'une maladie d'ordre psychiatrique comme la schizophrénie? Cette idée me fit frissonner. Cela voulait dire que lors de la nuit que nous avions passé tout les deux sur le toit du dortoir, il aurait pu changer comme ça de personnalité et faire des choses que Naoto n'aurait pas faites.

-Je pense qu'on devrait quand même faire attention, des fois qu'il se montre dangereux. Je pense qu'il est un peu schizophrène et que cette faiblesse est le résultat d'un combat que deux personnalités se livrent dans sa tête.

J'accompagnai d'ailleurs le geste à la parole, reculant d'un pas et me préparant à toute éventualité.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5397
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Dim 17 Aoû - 6:26

Ah ! Tu vois bien que je me suis arrêté Astaslal ! Alors arrête maintenant ! Argh…. Aïe ! Ce dernier coup était vraiment nécessaire ? Bon sang… ! Ma tête hurlait de douleur, j’avais l’impression d’avoir reçu un piano sur la tête, mais… Qu’est-ce qu’un piano ferait au-dessus d’un cimetière ? D’ailleurs, j’avais pu un peu prêter attention à ce qu’il se passait autour de moi et… Je sais qu’une nouvelle personne était arrivée. Anko n’était pas du genre à me toucher comme ça… Qui alors ? Deux mains se posèrent alors sur moi, et je me sentis comme me vider lentement de ma substance. Une sensation de fatigue me prit et j’ai bien failli m’évanouir… Mais, par je ne sais quel procéder… Ce que faisait cette personne à moi ne me fit alors aucun effet… Par contre, j’ai sentis comme une masse abyssale se déplacer en moi… Qu’est-ce qu’il se passait ? Pour que le pouvoir abyssal se déplace de cette façon-là… Quelqu’un essayait de prendre mon pouvoir ? Mais… C’était fou ! Avec mon pouvoir, c’était le meilleur moyen de se tuer ! Mon pouvoir abyssal possédait une capacité de destruction extraordinaire sur le corps et l’esprit, elle anéantit de manière exponentielle ce qui l’entoure et avec sa nature « vivante »… Ce n’était pas mieux, elle était à tête chercheuse. Ce que j’avais à craindre, c’est que mon pouvoir s’éveille et commence à ronger les alentours… Malheureusement, je ne le maîtrisais pas… Une seule personne le maîtrisait.

Ah Ah ! Bon sang ! Je vais m’énerver ! Non seulement, je dois rattraper les erreurs de notre bizuth mais en plus, je dois faire en sorte que les autres mages ne se tuent pas en faisant n’importe quoi ! Ah Ah ! Je vais réellement m’énerver et dans environs dix secondes, je risque de décider quelle personne je massacrerai à la machette… Heureusement que les Abysses m’écoutent, j’ai fait en sorte que seulement un léger ressentit soit perçu par cette jeune fille, rien de bien méchant mais… La prochaine fois, il se peut que son pouvoir se montre vorace et à ce moment-là. Est-ce que je devrais faire en sorte qu’elle subisse la punition de mille et une âmes sombres ? Ou est-ce que je devrais hurler sur elle comme un fou furieux enragé interne dix ans dans un asile ?! Bon bref, aller Naoto ! On se lève ! On n’a pas toute la journée !

Je crois que cette heure-ci allait infernale… Je me levais alors, me remettant debout bien que j’étais encore sonné… Je regardais autour de moi… Un lama ? Il semblait aussi inquiet que sa maîtresse… Et, Anko, qui était sur ces gardes… Qu’est-ce qu’elle a encore imaginé ? Je n’avais pas entendu ce qu’elles avaient dit tout à l’heure… J’avais été occupé et je n’étais pas vraiment en état. Je les regardais un moment avant de rendre compte que c’était l’occasion parfait pour dire :

-Vous devriez partir d’ici.

Je n’avais pas eu d’autre choix que cela… Mes yeux qui étaient d’apparence dorées comme le Soleil, changèrent alors… Mon œil gauche restait doré, mais œil droit devint aussi rouge que le sang… Le regard typique d’un fou furieux prêt à un carnage… Cette fois-ci, j’avais les deux à la fois. Mon visage se mit alors à sourire, comme si il était heureux de cette renaissance.
Il me semblait que je les regardais d’un ton presque supérieur… Astaslal a néanmoins voulut leur adresser la parole :

-D’ailleurs, que faîtes-vous dans un endroit aussi sordide que celui-ci ?

Moi de mon côté, je prenais soin qu’il ne dise pas n’importe quoi…

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Dim 17 Aoû - 14:15

Ahlala... Yûko, toujours le cœur sur la main et prête à aider son prochain. Un enseignement que certaines religions n'arrêtaient pas d'essayer, en théorie, d'inculquer à leur fidèles. Pourtant la brune ne croyait en rien, essentiellement parce-qu'on ne s'était jamais préoccupé quand elle était petite de croire en quelque chose. Au final elle ne croyait qu'en elle-même. Peut-être un peu trop, mais elle était prête à tout supporter.

Le garçon se releva, Yûko retira donc ses mains de lui, par principe et en pensant qu'il allait mieux. Son pouvoir n'avait pas une immense influence sur les réserves magiques de quelqu'un, un peu, certes, mais c'était principalement sur les phénomènes et matérialisations provenant de la magie que ça fonctionnait bien. Tout comme les effets. Elle avait l'habitude, avec Shido et ses sautes d'humeur gravitationnels, d'annuler ce genre d'effet pour sa personne et un peu autour d'elle aussi. Enfin, elle le faisait naturellement de tout de façon.

L'autre fille s'était approchée et avait avancé plusieurs hypothèses. Elle semblait le connaître, pas forcément très bien puisqu'elle n'avait aucune idée de ce qu'il se passait. Migraine, hypoglycémie, ou schizophrénie, Yûko était assez inculte en médecine pour pouvoir croire à n'importe laquelle de ces hypothèses. Elle ne réagit pas particulièrement à la demande de partir d'ici, de même que Fried, le mini-lama en peluche, qui resta parfaitement blasé, sauf qu'elle avait l'air plutôt préoccupée.

Elle fut surprise en voyant l'un de ses yeux changer de couleur, c'était à la fois captivant et effrayant, mais il en fallait bien plus que ça pour la faire reculer. Cela la conforta dans le fait que ceci était surnaturel, jamais elle n'avait entendu parler avant de yeux changeant de couleur subitement. Elle ne savait pas vraiment dans quoi elle s'engageait là à vrai dire, mais têtue comme elle était il lui en fallait bien plus. Et alors que la fille aux cheveux clairs reculait d'un pas, Yûko, elle, avança d'un pas en adressant un regard qui laissait entendre qu'elle s'en occupait à l'autre fille, comme pour montrer qu'elle n'avait pas peur.


" Je ne partirais pas en laissant quelqu'un souffrir. Encore moins si je peux faire quelque chose. Si je suis venue c'est parce-que j'ai entendu des cris. " répondit-elle tout d'abord d'un ton calme. Elle faisait celle qui n'était pas intimidée, et elle avait un ton bienveillant. Elle n'y connaissait rien dans le dédoublement de personnalité, mais ça semblait en effet être ici le cas. Elle continua ensuite, en s'adressant aux deux personnes. " Je m'appelle Yûko. Mais ce n'est pas le plus important ici... "

Et oui, en effet, dans l'esprit de cette petite folle, il avait vraiment besoin d'aide, et même si la prudence lui intimait de reculer, Yûko ne craignait pas la magie. Enfin du moins elle ne l'avait jamais crainte, celle qu'elle absorbait restait inerte, sans effet, et disparaissait petit à petit de son corps. D'ailleurs, elle alla poser une main sur son épaule pour voir comment son pouvoir le faisait réagir, maintenant qu'elle en avait une meilleure vision. Ça ne pouvait pas faire de mal... Non? De tout de façon elle était du genre à porter les fardeaux pour les autres. Vu que la fille qui semblait le connaître ne savait pas trop ce qui lui arriver, la brune s'adressa directement à lui. " Dis-moi... Qu'est-ce-qui t'arrives? Je suis sûre que je peux t'aider... " affirma-t-elle d'un air résolu et bienveillant. Elle avait une volonté sincère de l'aider, restait à savoir comment ça allait se passer...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Lun 18 Aoû - 0:29




La jeune fille n'avait fait aucun cas de mes avertissements et s'était encore rapprochée de Naoto. Je la regardais faire avec un mélange d'angoisse et de stupéfaction, d'autant que le garçon qui semblait avoir repris pour quelques instants son état normal nous avait recommandé de déguerpir.

S'il n'avait pas été mon ami, j'aurais sûrement étudié l'idée et abandonné les lieux mais là, je me sentais un peu concernée. On ne s'était pas beaucoup parlé lors de nos courtes entrevues, mais, d'une certaine manière, on n'en avait pas besoin. Tout était là et on s'était compris, comme deux âmes en peines se comprennent. Cela renforça ma détermination et, alors que je posais ma main sur l'épaule de Yûko, je vis l'oeil de mon ami changer de couleur.

-Recule-toi, Yûko. Je sais que tu veux l'aider mais je ne pense pas que ce soit la bonne façon. Il est plus gravement atteint qu'il n'en a l'air. Je pense qu'il est possédé, ce qui explique le changement de couleur de son oeil.

J'en eut la confirmation immédiate lorsque Naoto reprit la parole. Il ne s'exprimait plus de la même façon, il avait pris un ton hautain.

-D’ailleurs, que faîtes-vous dans un endroit aussi sordide que celui-ci ?

Je tirais la demoiselle derrière moi et répondis à la voix:

-Je ne sais pas qui tu es mais t'as pas intérêt à faire de mal à Naoto-kun. Quant à ce que nous faisons ici, cela ne te regarde pas !

Evidemment, je n'allais révéler à l'entité que je m'étais paumée, au risque de perdre en crédibilité et en superbe.

-Contente toi de savoir que je me nomme Iwanishi Anko et que je ferais tout mon possible pour aider mon ami !

Je m'étonnais moi-même. Pas de trace de timidité et envolée la peur de tout-à l'heure. J'osais m'opposer directement à un inconnu sans avoir été au préalable mise en colère. Peut-être était-ce parceque le visage m'était familier?
Toutefois, je sentis mon enthousiasme retomber un peu lorsque je réalisai que je ne savais absolument pas comment faire.
Me retournant vers Yûko, je lui demandai discrètement alors que c'était moi qui l'avais écartée:

-Euh... On fait quoi, maintenant?

Une idée! Il me fallait une idée! Que devais-je faire pour aider Naoto-kun? 
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5397
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Lun 18 Aoû - 7:02

Qu’est-ce que… Qu’est-ce qu’elles avaient à me regarder avec leurs yeux de merlans frits ? N’avais-je pas été assez clair ou bien devais-je cela à ma piètre apparence ? J’avais bien l’habitude d’un corps d’adulte, c’est vrai… Mais le corps d’un enfant de quatorze ans mesurant à peine 165 centimètres et qui est à mi-chemin entre une fille et un garçon, je dois bien avouer que c’est aussi pratique que de menacer quelqu’un avec une épée de bois. En temps normal, si elles m’avaient connu à mon âge d’or, je crois que j’aurai hurlé de manière telle que toutes les fenêtres du pensionnat aurait explosé. De cette façon, je saurai que je me suis fait comprendre mais malheureusement, je devais encore subir les pires tourments afin de trouver mon havre de paix tel que mon canapé et mon lit.
Quand j’étais avec des filles, j’avais toujours cette même sensation d’un poulailler qui parle et qui parle et qui parle. Malgré tout, pour pouvoir espérer me débarrasser d’elles d’une autre façon qu’un coup de pied dans le derrière, je devais faire un mini résumé de ce qu’elles avaient tous deux dit. Et BLA et BLA et BLA. Bon, la première qui avait presque failli me tuer, elle s’appelait Yûko. Elle était déjà horriblement agaçante avec son familier-lama, que par son air de « Je veux sauver le monde ! ». Elle était toute mignonne… Mais mise à part des pieds et des mains !? A QUOI ME SERVIRAIT-ELLE !??

Une brune ! Non d’un Dieu !... La seconde était Anko Iwanishi. Forte tendance à disparaître pour rien et… Je crois que c’est celle que je préfère car elle me quitté mon champ de vision à tout moment. Malheureusement, même invisible je pouvais la voir… Mais un peu moins. D’ailleurs, elle me semblait un plus perspicace, mais je suppose que c’était grâce à l’auteur de ce personnage qui n’était pas fichu de faire réfléchir son personnage ! RAH !! J’attendais alors gentiment que cette grisée finisse sa dernière phrase avant de sourire comme un grand psychopathe. Je fermais alors mon œil gauche pour que seul mon œil d’assassin fou furieux soit visible. Alors, j’allais m’adresser à elles… Reprenant la voix d’un adulte, ma voix ! Et c’est dans ma fureur noire que je fis quelques pas en avant, avant de dire ma tirade.

-Alors écoutez, mes dames. Si vous voulez assister à l’accouchement d’un bébé qui se donne du mal pour s’accrocher à son cordon ombilical et empêcher de descendre dans les fins fonds de l’Enfer qu’est notre planète, c’est de l’autre côté de la ville. Là, nous allons être occupé et on va avoir besoin de concentration donc vous avez le choix… Soit vous nous aidez sans discuter. Soit VOUS FOUTEZ LE CAMP ! Choisissez maintenant.

J’étais peut-être sévère, un peu trop sévère, mais je ne vois pas pourquoi je devais me montrer gentil quand des vies sont en jeu, et quand je parle de vie, je parle de leur vie. Le Pouvoir Abyssal est si puissant et suffisamment incontrôlable pour tuer quiconque s’approche du cimetière. Néanmoins, je leur faisais confiance étant donné qu’elles avaient leur ours en peluche et qu’elles étaient encore vivantes. Soit elles avaient confiances en elle et elles prenaient le risque d’aider leur ami, soit elles partaient d’ici. Le choix était aussi simple que ça…

Je fis alors en sorte de fermer mon œil droit pour laisser paraître mon œil doré… J’étais vraiment gêné parce que je ne m’attendais pas à ce qu’il se montre aussi violent. Je baissais alors la tête, une main derrière la nuque. Je disais alors.

-Je… Je suis vraiment désolé…

Je baissais alors la tête pour m’excuser préalablement…

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Jeu 21 Aoû - 15:57

Visiblement l'autre fille le connaissait, c'était même évident. Yûko était toujours du genre tête brûlée dans certaines situations, comme celle-ci. Les menaces ne l'atteignaient pas vraiment, et, même si la magie ne lui faisait pas peur, ce n'était pas des coups physiques qui allaient la dissuader. Elle fut un peu forcée à la prudence par la dénommée Anko, donc. Soit, de tout de façon son premier essai s'était révélé infructueux. Ce n'était pas que son pouvoir était incompatible avec les exorcismes, c'était surtout qu'elle ne savait pas vraiment comment s'y prendre pour cela. Puis absorber ce genre de magie pouvait être dangereux, peut-être. Ou peut-être pas... Impossible de savoir sans avoir essayé.

Mais bon, puisque ça ne fonctionnait pas, ou peu, et que le bonhomme ne comptait pas se laisser faire, elle devrait trouver autre chose. Malgré la détermination de la fille aux cheveux clairs, elle ne savait pas du tout comment réagir à une telle situation. Pas plus que Yûko au final. Très rares étaient les magies qui pouvaient être utiles dans une telle situation. Au final, le possédé reprit son discours de sa voix étrange et grave.

Des choses qui n'avaient pas grand chose, voire rien à voir compte tenu de la situation. Elle avait un peu de mal à saisir pourquoi il disait ça. Enfin, elle avait très bien saisi ce qu'il voulait dire : Cassez vous. Enfin il avait visiblement quelque chose à faire et si elles ne comptaient pas aider, elles pouvaient s'en aller. Étrange, qu'avait-il à faire dans un cimetière. Yûko lança un regard interrogateur à Anko, ne sachant pas tellement quoi trop penser de tout ça. Au final... Autant essayer de savoir ce qu'il comptait faire. Peut-être qu'il ira mieux une fois que ce sera fait...

Il alla jusqu'à s'excuser. Pas à demander de l'aide mais juste dire qu'il était désolé. De son point de vue ça voulait dire qu'il ne pouvait rien y faire? Certainement. Yûko soupira, ses mains derrière son dos.
" Et on devrait t'aider pour quoi exactement? " demanda-t-elle. C'était un élément nécessaire pour faire un choix dont de tout de façon Yûko connaissait déjà la réponse. Bon, elle s’inquiétait un peu du genre de rituel qu'on pouvait faire dans un ancien cimetière mais... Elle verra bien de quoi il en retourne, et surtout ce que Anko pensait de tout cela.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Mar 26 Aoû - 2:01




Lorsque jaillit la tirade, je restai campée sur mes pieds, inébranlable.
Après un instant de réflexion, je jugeai qu'il valait mieux ne pas perdre de vue Naoto. Dieu seul savait ce qui pourrait lui arriver. Peut-être aurait-il besoin d'aide. Dans ce cas, je me devais de demeurer dans les parages. Je n'avais cependant guère envie de participer à ce rituel sans savoir de quoi il s'agissait.

Voyant que Naoto semblait avoir repris son caractère habituel, je lui posai la question:

-De quoi parle-t-il? Qu'est-ce que vous allez faire?

Puis, voyant qu'il se sentait un peu responsable de tout ça, j'ajoutai doucement et lui tapotant le bras:

-Hey! C'est pas la peine de t'en faire pour ça. C'est pas de ta faute si ce type a un sale caractère.    

Si l'occupation nécessitant grande concentration devait se passer dans le cimetière, autan trouver un endroit un peu plus dégagé, parce que nous nous trouvions dans une allée étroite bordée de tombes à demi brisées dont des morceaux jonchaient le sol.

Tirant Naoto derrière moi et faisant signe à Yûko de me suivre, je progressai entre les sépultures en quête de... ça.
Nous venions d'aboutir dans un large croisement de deux allées.

-Voila, je pense qu'ici on sera mieux pour discuter et pratiquer votre opération magique.

Avisant une pierre descellée dans un coin, je m'y assis, attendant le bon vouloir de l'entité. Mais que pouvaient-ils bien venir faire dans ce coin, comme rituel?
Une invocation de nécromant? Regard en coin vers le garçon. Il serait incapable de résister aux désirs de l'autre. On pouvait envisager n'importe quoi, même une messe noire.
Une messe noire? Et en plein jour? Tu te laisse emporter, ma pauvre...
Hey! Minute! On ne peut être sûre de rien, pour l'instant. Tout ce qu'on a vu du grincheux, c'est qu'il a sale caractère, qu'il déteste les femmes et qu'il parle bizarrement... Tu parle d'une piste! tu n'as qu'à rester pour voir comment ça va se passer.


Ce conflit interne fut interrompu par un message de ma Shanku: elle arrivait à tire d'ailes.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5397
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Mar 26 Aoû - 10:57

Je souriais lorsqu’Anko m’avait réconforté… Il fallait dire que c’était très difficile de gérer mes relations avec… ça. Le problème, c’est que mon autre œil avait dû s’ouvrir de force. Je n’avais pas la force d’esprits nécessaire pour pouvoir faire face à lui malheureusement… Yûko me paraissait aussi gentille et… J’espère que les choses continueront ainsi pour moi et que ce fou ne réussisse pas à gâcher ma vie…

Ah ! Bon Dieu ! Elles sont deux et elles sont déjà agaçantes à poser pratiquement la même question de manière différente, évidemment si ce blablablabla incessant ne cessait pas, je n’aurai qu’à les tuer en leur privant de leur propre salive ou en leur tranchant la langue. Après tout, qui sait, peut-être est-ce une autre espèce d’humain envoyer sur Terre pour rendre fou allié les véritables humains ? Quoiqu’il en soit, je détestais déjà la fille aux cheveux argentés. Je pensais pouvoir profiter de son état de faiblesse comme certains personnages sont morts chez elle… Hé hé hé. Les Abysses me donnent accès aux faiblesses des autres, mais il fallait néanmoins que j’attende un certain temps avant de savoir tout sur la personne face à moi… Je croisais alors les bras, mon démontrer que j’allais balancer des éclairs comme Zeus, mais la jeune fille argentée commença à me prendre par le bras. Immédiatement, je me retirais de sa prise. Attendez, croyait-elle vraiment que j’avais l’aspect d’un petit chiot simplement parce que mon hôte avait cette apparence ? Ah bon sang, peut-être voulait-elle que je pulvérise la zone pour montrer qu’il ne faut pas énerver un mage légendaire comme moi !

Je penchais alors la tête vers le ciel, avant de finalement continuer à la suivre. A la base, c’était par-là que je voulais aller c’est vrai. Néanmoins, elles avaient subitement apparues et… Hé hé ! Si je m’attendais à ça… Bref bref bref, j’allais expliquer l’objectif de cette soirée.

-Ce que nous allons faire est assez simple. Je vais aider ce gringalet à invoquer son familier. Vous avez donc deux choix, soit vous évitez de vous faire tuer et vous vous contentez simplement de regarder, soit vous lui indiquez par votre expérience comment il doit penser et se maîtriser. Et… Oui, vous osez intervenir d'une manière que par la parole, je vous jure que je fais exploser le cimetière et ces alentours ! Bref, commençons.

Je leur fis dos, frappant le sol avec mon poing avant qu’une onde sombre se répande à travers le cimetière… De toutes parts mais à l’intérieur du cimetière, commençait à se dégager ou s’envoler dans les airs, d’étranges sphères extrêmement sombres, des particules sombres et comme un miasme qui se répandait… Oui, j’ai simple éveillé les Abysses de cette zone pour optimiser le garçon et son pouvoir. Les deux jeunes filles et leurs familiers allaient ressentir un brusque malaise à cause de cette atmosphère presque nauséabonde de sentiments sombres et lourds. Je savais que si ces individus restaient ici un certain temps, elles deviendront folles ou fonderont en larme. Les Abysses aimaient particulièrement recréer nos situations les plus terrifiantes. Que ce soit la mort de nos proches, ou bien pire… Que ce soit sous forme de rêve, ou de vision. Même plusieurs années plus tard, les Abysses pourront toujours être logés en eux et même moi, je ne suis capable de rien. Bref, il est temps de voir si je restais encore un bon professeur.

-Tu es prêt, Martine ?

-Martine ? Euh oui… Oui.

Cette atmosphère… Cette énergie qui me traversait… Je me sentais si bien… Mon corps frissonnait de puissance. Je n’aurai jamais cru que le Pouvoir Abyssal me ferait un tel effet. Enfin, je devais me concentrer. Déjà, réussir à faire en sorte de manipuler cette énergie dans mon corps… Mon corps semblait alors s’enflammer d’une flamme noirâtre qui accentuait véritablement les Abysses pour les plus proches…

-C’est pas mal, mais ce n’est que le début. Concentre-toi.

Je respirais alors lentement, fermant les yeux… Le sol commençait alors trembler sans que je me rende compte.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Mar 26 Aoû - 20:43

Il y avait toujours ces moments où une situations déjà tendue devenait intenable, et où tous les messages semblaient à des kilomètres de pouvoir atteindre le cerveau des personnes concernés. Quand les esprits s'échauffent il n'est pas aisé de les refroidir, et même si Yûko avait l'impression qu'un seau d'eau froide ne serait pas mauvais pour la tignasse verte en face d'elle, elle n'en avait pas sous la main.

Au final elle n'avait que peu de solutions et vu les réactions excessives auxquelles elle avait le droit en face d'elle, elle n'était peut-être pas assez psychologue pour résoudre ce genre de cas qui dépassait largement quelque chose de commun. Autant pour remonter le moral face à des choses normales cela ne posait pas de problème, mais là cela allait complètement dans un autre niveau de psychologie. Au final elle s'en retrouvait un peu perdue, autant que Anko il semblerait.

Il était incorrigible, il voulait tout faire comme il le souhaitait. Et au final il n'arrêtait pas de déblatérer des menaces. Yûko n'aurait pas été aussi têtue qu'elle serait certainement déjà partie depuis longtemps. Mais seulement elle ne pouvait pas laisser quelqu'un en détresse seul. Donc bon, elle avait décidé de voir un peu la suite. C'était un pouvoir effrayant qui se manifesta. Du moins à la vue de Yûko. Elle n'était pas facilement intimidable à vrai dire, et une influence magique qui n'était pas poussé à son plus grand niveau n'avait aucune chance de l'affecter. Fried bailla d'ailleurs bruyamment, à l'écart, et la peluche se coucha sur le sol.

La brune se tourna vers Anko, elle n'était pas facilement effrayée mais elle ne pouvait pas faire grand chose. Elle n'avait pas particulièrement d'encouragements ou d'autres conseils à donner. Elle se tourna vers Anko et se rapprocha un peu de la fille aux cheveux blancs, si quelque chose de fâcheux arrivait ce serait mieux qu'elle soit là pour absorber une éventuelle attaque magique. La fille à l'écharpe n'avait pas particulièrement conscience de toute cette altération sentimentale qui se passait, puisque son pouvoir était toujours actif, faute de maîtrise. Elle murmura tout de même à l'intention de l'autre fille...
" Ne t'éloigne pas trop, je pourrais te protéger peut-être si ça tourne mal. " Elle avait dit cela de manière à ce que le garçon n'aurait normalement pas pu l'entendre. Au final, elle ne fit rien de plus que de rester vigilante et aux aguets, cette histoire ne concernait pas que le garçon et elle, il y avait aussi Anko qui connaissait ce garçon. Un élément à prendre en compte...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Mer 27 Aoû - 2:39




C'est alors que la situation changea. Des volutes ténébreuses et opaques commençaient à s'extraire des jointures des dalles mais aussi irradier du corps de Naoto tout entier.
Je commençais à avoir la vue brouillée, comme si je regardais à travers une vitre mal polie à travers de l'huile.

Avaient-ils réellement besoin de déployer un sortilège d'apparence aussi malsaine pour invoquer un familier? J'avais l'impression que ces étranges émanations tentaient de pénétrer toutes les choses présentes dans le secteur, moi y compris.

Je m'affaissai un peu plus sur ma pierre lorsque je ressenti une aura bienfaisante. Shanku venait d'arriver et synchronisait sa puissance magique avec la mienne.

Je me rappelai de l'invocation de Shanku, réalisée immédiatement après mon inscription. Je m'étais contentée de suivre le rituel qu'on m'avait indiqué. Je m'étais aussi concentrée sur mon pouvoir et sur l'infinité de l'espace.

-Ne t'éloigne pas trop, je pourrais te protéger peut-être si ça tourne mal.

C'est ce que me dit ma compagne de mésaventure, Yûko. J’acquiesçai en silence. De toute façon, je n'avais ni l'intention de m'enfuir, ni l'intention de tenter quoique ce fût. Pour le moment, du moins.

Puis, comme le va et viens se faisait entre Naoto et son démon, je sentis que le sol commençait à trembler. Est-ce que c'était ce pouvoir qui produisait un séisme? Quoiqu'il en soit, je m'grippai de toutes mes forces à une pierre tombale pour ne pas tomber tandis que les vibrations du sol se faisaient de plus en plus fortes.

Qu'allait-il bien pouvoir ressortir de cette invocation? Un lézard titanesque? Un minotaure infernal? Ou ...pire?
Je n'osais guère avancer de plus amples hypothèses et continuai simplement à m'accrocher désespérément pour tenter de faire disparaître le malaise qui m'avais saisie.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5397
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Mer 27 Aoû - 12:19

Bon sang ! Quelles sensations ! Sentir cette chose vous traversez et circulez dans votre être était vraiment une expérience étrange. Malgré tout, je ne devais pas perdre ma concentration et je me devais d’essayer de mener cette masse abyssale jusqu’à mes mains au moins… Pourtant, je me sentais de plus en plus monter en puissance, je ne savais pas ce qu’il se passait ou si je réussissais à mener la situation, mais je me sentais réellement bien. L’aura sombre qui dansait autour de moi se mettait à devenir plus fort, plus influent. Je ne l’avais d’ailleurs pas remarqué, mais toute la végétation présente autour de moi était morte. Je ne parle pas des animaux qui avaient eu, connus un sort tragique… J’espérai que je faisais bien les choses, mais soudainement, l’esprit qui était à l’intérieur de moi s’est écrié à travers mon corps.

-Du calme, Naoto ! Si tu continues comme ça, tu vas finir par anéantir les environs ! Concentre-toi et découvre ce que sont les Abysses.

Qu’est-ce qu’il voulait dire par-là ? Le sol continuait toujours de trembler, et mon aura avait augmentée d’un cran… Que se passait-il ? Rah ! Ferme les yeux et concentre-toi ! Les Abysses agissaient de leur propre volonté, comme des créatures vivantes… Ils doivent être guidés par un but… C’est un amas de sentiment… Aller, cherche !
Subitement, j’ouvrais les yeux, et je me retrouvais comme à l’intérieur de moi-même. Je vis alors comme… Des amas d’âmes sombres, je voyais des visages… Des milliers de visages, d’agonies… Je ressentais comme plus d’un million d’émotions sombres toutes différentes les unes des autres… Je… J’étais complètement effrayer. De retour à moi-même, je suis alors tombé à genoux, maintenant toujours une concentration pour éviter que les Abysses soient expiés brutalement de mon corps… Bon sang, c’était horrible. Que ce soit les souvenirs, les images, … Tout. Tout était absolument horrible ! J’avais presque envie de vomir… Je commençais maintenant à fondre en larme, mais je restais les yeux fermés pour continuer… La bataille !

L’aura qui m’entourait commençait alors à se concentrer au niveau de mon torse, jusqu’à que lentement elle commence à répartir au niveau de mes mains. L’être qui possédait cet œil rouge, soit Astaslal… Il commençait alors à me parler.

-Naoto. Tu vas y arriver.

Je ne sais pas quel désir, quelle chose s’est emparé de moi à ce moment-là… Je déteste certainement ce personnage, mais je voulais comme faire en sorte de ne jamais le décevoir. Mon aura se divisa en deux et répartir à chacune de mes mains. Je me relevais alors sanglotant, observant mes mains qui étaient complètement sombres et enflammés. Je sais que ce n’était pas encore fini… Astaslal continua.

-Maintenant, prépare-toi pour la suite.

Il fit alors tourner mon corps vers les deux autres filles.

-Hey, vous n’avez pas de conseil utile avant qu’on attaque la partie la plus difficile ?

J’étais toujours larmoyant… D’ailleurs, quand j’observais les alentours avec ces orbes qui flottaient, ces particules de miasmes… Je me demandais si ce n’était pas un peu trop dangereux pour elle ?

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Jeu 28 Aoû - 18:18

Une telle atmosphère, peu de personnes pouvaient en avoir vues de telles. C'était en quelque sort effrayant, un peu comme un autre monde. A voir la réaction d'Anko face à un tel spectacle il y avait quelque chose en plus, ou bien elle était vraiment peureuse. Non, il y avait clairement de la magie derrière tout ça et quelque chose censé effrayer comme cela devait certainement avoir un influence directement sur les personnes concernées, chose qu'elle ne pouvait pas vraiment ressentir tant que cela restait à ce niveau...

Toujours était-il qu'elle ne savait pas comment l'aider malgré sa détresse. Elle restait donc près de l'autre fille et elle plaça alors sa main sur le côté de sa tête. Peut-être que son pouvoir pourrait l'aider à aller mieux, elle, si elle arrivait à absorber les effets magiques qu'elle semblait subir. Même le garçon craquait mais en tant que bon schizophrène son double maléfique ou qui qu'il soit -quelle importance?- insistait encore et toujours. Il en alla jusqu'à demander des conseils. Des conseils hein? Comment tu voulais conseiller un tel truc? Elle n'avait pas souvenir de tout ça et au final tout était bien différent quand elle avait invoqué son familier. Yûko soupira...
" Mon seul conseil ce serait d'arrêter cette folie et de réaliser le rituel de la manière dont il doit être fait. Auprès d'un professeur sûrement. " répondit-elle sans perdre son aplomb, mais sans le défier pour autant. Elle restait bienveillante en quelques sortes. Et de tout de façon elle ne voyait pas trop quoi faire de plus...

Qu'y avait-il à faire de tout de façon? La brune aurait bien aimé voir comment Anko se portait mais elle était trop occupée à rester attentive aux réaction du garçon. Elle ne devait pas louper le moindre détail...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Ven 29 Aoû - 23:03




Je commençais vraiment à me sentir très mal. Le cimetière tournait autours de moi tandis que des flashes de couleur indéfinissable m'éblouissaient. Je me sentais glisser le long de la pierre tombale mais plus aucun son ne parvenait à mes oreilles bourdonnantes. Je perdais le sens de la réalité, m'abîmant dans un tourbillon d'images oppressantes venant de personnes qui m'étaient inconnues.
Je suffoquais. J'avais l'impression de me noyer.

Pourtant, tout à coup, je me sentis mieux. Les images qui m'angoissaient et la sensation de noyade avaient disparu en même temps qu'un contact très lointain sur ma tempe était apparu.
Je n'était plus maintenant que dans un univers vide et infini, limbes abyssales et miasmatiques.

Shanku me raconta par la suite, ou plutôt me projeta comme un film, que Naoto et son possesseur commençaient à ce moment là la partie délicate de l'opération et que de plus en plus de ces miasmes fétides s'étaient diffusées dans le cimetière, nimbant ma personne tout entière qui paraissait se dissoudre.
Elle exagérait certainement, dupée par la panique, mais il devait bien y avoir une part de vérité là-dessous.

Ainsi donc, j'étais plogée dans une sorte de coma par les particules dégagées par le pouvoir de Naoto et de son invité corporel. Je tournai dans ce monde vide où je n'avais aucun point de repère, dans lequel ma conscience avait été projetée par l'action de Yuko qui avait adouci mon supplice.

Profitant de ce calme et de cette sérénité temporaire, je me mis à réfléchir au but de mon existence. Finalement, si je mourrais ici, des suites de ce rituel, qui me regretterait? Pas grand monde, à part Shanku... Peut-être Naoto, Ryusaki et Ombrage. Oui, peut-être eux mais pas plus de monde.
Et on me trouverais certainement une petite place dans ce cimetière. Peut-être à côté de ce garçon mort en cours de sport.

Une larme glissa de l'un de mes yeux et resta en suspension dans le vide, devant moi. Je ne connaîtrais peut-être pas la vie plus longtemps, ni l'amour...

Cela me fis songer à la fragilité de l'existence humaine, telle un fil d'araignée. La moindre tension et PAF! Adieu... Un rien peut t'envoyer de l'autre côté du Styx. Il suffit de quitter la route des yeux, ou d'emprunter la mauvaise sortie...

Le seul point positif dans la fin de ma vie: peut-être que je pourrais retrouver mes parents quelque part, avec un peu de chance...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5397
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Sam 30 Aoû - 1:14

Ah… Le Pouvoir Abyssal… Que de souvenirs. Ce pouvoir est un pouvoir véritablement antique et particulièrement ancien, remontant peut-être même jusqu’aux première créatures intelligentes… Aux premiers humains. Sa source est particulière, voir incompréhensible pour certain… mais il continue de subsister à travers nous… Il est présent constamment en nous, et nous traverse à chaque fractions de secondes, à chaque instant… Il est si détestable que nous l’avions nous-mêmes exclus de nos sens… mais une fois que nous sommes porté face à la vérité, nous finissons tous à genoux. Que ce soit le corps ou l’âme… Je l’ai bien étudié, lorsque j’étais plus jeune… Ce pouvoir ne mérite même pas l’appellation de magie, car il dépasse tout simplement la magie. C’est pourquoi j’ai fait en sorte que nous l’appelions le Pouvoir Abyssal… Ou la magie interdite des Abysses. J’ai été le précurseur de mon époque jusqu’à que tout s’écroule dans un grand vacarme.
Je comprenais bien les raisons que cette jeune fille dise ça, mais ce n’est malheureusement pas de la magie et c’est aussi la meilleure façon à ce que Naoto ouvre son cœur aux Ténèbres. Sinon, son familier serait le reflet de l’humanité lui-même… Qu’il fasse apparaître une créature surpuissante qui décide de le tuer sur le champ, ou bien un amas de cadavres vivants qui désirent seulement voir le monde comme lui : en putréfaction. Les choses allaient continuer, elles n’étaient pas prêtes pour la suite, mais nous n’avons pas d’autre choix. La chance a toujours été un facteur primordial, non ? Hum… A lui de suivre maintenant ce que mes « disciples » lui conçoivent…

J’essayais de regarder ailleurs, mais je voyais clairement que si ce rituel continuait, les choses risquaient de mal finir pour elles… Et ce n’était pas ce que je voulais ! Je ne voulais pas voir quelqu’un mourir à nouveau devant moi ! Il fallait que je réussisse cette invocation à la perfection ! Je n’avais pas d’autre choix… Je haïssais véritablement ce pouvoir, mais je commençais à le comprendre… En lui, en ce miasme, je commençais à sentir comme la lueur de mon foyer… C’était étrange. Je fermais alors les yeux, les bras le long du corps et je respirais lentement… Inspiration… Expiration… Inspiration… Expiration… Et quand je me sentis prêt, quand je sentis que mon instinct me disait d’avancer, j’ai alors joins mes mains, prenant la forme d’une orbe, comme si voulait que quelque chose se forme dans ce vide-là.
Je continuais à me concentrer, toujours plus fort encore… Jusqu’à me retrouver dans un autre monde. A l’intérieur, tout était blanc… Je voyais un visage se promener et flotter, comme le visage d’un clown extrêmement triste et extrêmement heureux qui avait un ton presque sadique. Je ne le cache pas, mais cette vision cauchemardesque m’avait complètement terrifié à un point tel que j’étais capable de m’évanouir… Etrangement, j’étais resté calme à ce moment-là… Jusqu’à… Jusqu’à que ce visage me charge et rencontre le mien dans un hurlement strident et puissant.

J’ai serré les dents, j’ai résisté… C’était réellement difficile et je crois même que c’était un exploit que de rester saint d’esprit après ça…
J’ai tendu mes deux mains vers le ciel, les auras enflammées abyssales disparurent presque immédiatement de mon corps et mes mains… Immédiatement, j’ai chuté au sol, le regard vide… J’avais atteint mes limites… Entre une fatigue extrême, une peur et une terreur sans nom. Mes yeux restaient ouverts, mais c’était comme si j’étais mort à ce moment-là…
Le sol se mit à trembler… Un portail accompagner d’un véritable orage sans pluie vint alors, s’ouvrant dans le ciel. Le vent commençait à se déchaîner, et tous les orbes vivants abyssaux ainsi que le miasme se firent comme aspirer dans ce portail fait de néant. Les Abysses semblaient rentrés chez eux et ils se dissipèrent… Et… Exactement comme un rocher enflammé par les Abysses, quelque chose tomba lentement de ce portail… Une chose assez petite… Cette même chose était complètement masquer par les épaisses flammes qu’elle dégageait. Ces flammes se dissipèrent lentement, et une forme commençait à être perceptible… Etait-ce donc réellement mon familier ou bien… ?

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Mer 3 Sep - 15:45

Spoiler:
 

Les rêves étaient fortement séparés de la réalité, tellement à un point qu'ils donnaient parfois des faux espoirs. Yûko espérait bien sûr trouver quelque chose de féerique ici et elle n'avait pas été déçue. Seulement il y avait ce domaine là, sombre et malsain, qui commençait à percer ses défenses. Tout semblait s'intensifier soudainement. Anko s'était laissée tomber à terre, le rituel continuait, et Yûko commençait à puiser sur ses réserves mentales pour garder un semblant de bon sens. Au final, mieux valait s'occuper de la fille aux cheveux clairs en premier. Mais comment?

Il n'y avait pas trente milles solutions, la brune s'agenouilla devant elle pour être à sa hauteur et lui décocha soudainement une petite claque pour lui faire reprendre ses esprits avant de la secouer un peu. Son regard était vide, il n'y avait pas trente milles solutions.
" Anko? Anko? Faut que tu partes d'ici. Tu peux pas rester là. " dit-elle afin d'essayer de lui faire reprendre ses esprits et revenir au monde réel. Mieux valait qu'elle parte si elle finissait ainsi.

Mais soudainement, tout disparu. Enfin presque. Le garçon lui aussi semblait avoir craqué mais un portail était là, tourbillonnant d'un mélange élémentaire malsain. Les miasmes avaient été aspirés dans ce fameux portail et au final, une petite chose en descendait. C'était à la fois inquiétant sans vraiment l'être. Difficile de savoir ce que ça pouvait bien être et de quel manière cela pouvait être un familier après un truc aussi bizarre. La brune à l'écharpe s'approcha prudemment. Qui sait, peut-être que ce n'était pas si terrible que ça au final? Mais il fallait aider le garçon... Elle ne savait juste toujours pas comment...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Ven 5 Sep - 18:20




J'en étais à ce point là de mes réflexions lorsque je sentis une petite douleur au niveau de la joue. Oh, ce n'étais rien mais... cela me paraissait venir de très loin. La sensation étrange se répéta, suivie par un faible murmure:

-Anko? Anko? Faut que tu partes d'ici. Tu peux pas rester là.

Mais qui me parlait? Je me sentais nauséeuse, comme si j'étais secouée en tout ses mais que je ne m'en rendais pas compte, avec le manque de points de repères de ce monde vide.

Yûko! C'était elle qui me parlait. Je me sentais de plus en plus mal, j'étais arrachée à ce cocon vide où rien ne se passait. Tout à coup, une vive lueur me déchira les rétines.

-Qu'est-ce qui se passe? Qu'est-ce qui m'arrive?

C'est sans aucun doute ce que j'aurais demandé si ma bouche n'avait pas été aussi subitement désertée par toute trace de salive.
J'étais noyée dans un brouillard couleur neige où transparaissaient de temps à autres les miasmes fétides générés par Naoto.

Soudain, j'ouvris les yeux. J'étais en train de suffoquer, comme si j'avais été en train de me noyer. Je ne parvenais plus à reprendre mon souffle.

Du coin de l'oeil, je vis la jeune fille et son écharpe se diriger dans la direction de Naoto, lequel était effondré devant une espèce d'amas de matière sépulcrale. Je parvenais vaguement à distinguer une forme entre les flammes sombres qui irradiaient de l'amas incandescent mais j'aurais été bien en peine de la décrire.

Je tendis faiblement un bras vers eux avant de retomber inconsciente, mais dans un évanouissement sans rêve...


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5397
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Sam 6 Sep - 1:24

Toujours sans conscience et observant l’ombre qui me regardait à ce moment-là ; j’étais aveugle. La forme… Inconsciemment, je pensais à l’une des deux filles de tout à l’heure… Elle était semblable à un humanoïde tel que je la voyais et… Je ne sais pas comment, mais je savais que cette personne semblait comme désemparée de me voir dans un tel état. Mes yeux ternes restaient ouverts… Je restais sans mouvement, la bouche légèrement entre-ouverte, mes yeux étaient alors diriger à la fois sur Yûko et en même temps sur la forme apparue récemment. Cette forme… Je n’avais absolument aucune idée de ce que c’était, mais je sentais comme un désir que cette chose noirâtre et enflammé s’approche de moi, comme si cette chose possédait des propriétés curatives et que le simple fait qu’elle s’approche, signifiait alors que je pourrais enfin revenir à moi… Dans l’état actuel des choses, je devais être à l’agonie… Je n’entendais aucune de mes deux entités… Ou bien, j’étais bien trop assommé pour espérer les entendre… J’essayais toujours de lutter contre le sommeil, je n’avais pas envie de tomber dans la torpeur et de m’endormir à jamais… Je restais toujours à terre, observant la forme abyssale comme… se dissiper… Les dernières traces abyssales disparaissaient enfin… Jusqu’à intégralement disparaitre… Cette chose sombre courut alors à vive allure et subitement…

De ma faible vision, je crois que c’était une chose à quatre pattes qui me fonçait directement dessus… Quelque chose qui n’était pas spécialement grand en plus… Et… Comme une grosse boule de poil. Les dernières particules disparurent lorsque la chose fut tout juste à côté de moi, à me regarder… Sa forme se dévoila alors enfin et immédiatement… Ce… Cette chose se blottit contre moi pour se frotter à moi. J’avais la sensation qu’une grosse boule de coton me massait le cou à ce moment-là, je me sentis alors détendu…
Je commençais finalement à retrouver mes esprits et lorsque mes yeux dorés se posèrent sur cette chose… J’ai eu alors beaucoup de surprise. C’était… C’était un chat tout simplement ! Une femelle d’ailleurs… Elle avait le poil extrêmement doux et tout blanc, les yeux d’un bleu ciel malicieux et air… Enfin… En fait, j’avais l’impression de voir une grosse peluche affectueuse. J’essayais alors de me relever au moins pour être assit, prenant la créature sur mes bras… Elle m’observait alors avec presque… Un air de… De chat. J’étais alors toujours troubler et je lui demandais tout simplement.

-Qu’est-ce que… Qui es-tu ?

-Appelez-moi, Shiva, mon maître. Comme vous pouvez le voir, je suis une chatte et en tant que familier, vous pouvez être assuré que je resterai toujours à vos côtés.

Elle me souriait, enfin je crois… Sa présence me réconfortait pour une raison inconnue. Je sentais alors le mal des abysses comme disparaître en moi… Ce n’était que mon cas malheureusement… Peut-être que Shiva agissait sur moi indirectement ? Quoiqu’il en soit, je pouvais enfin soupirer comme j’avais réussi à invoquer mon familier… Plusieurs questions me percutèrent alors et je pense que j’allais demander ça à… Euh… je crois que c’était Yûko. Mais au même moment, Shiva continua. Je la regardais toujours avec cette petite perle d’étonnement sur mon visage.

-Enchantée de faire votre connaissance. Vous vous appelez bien Naoto Yukinojo ?

-Oui… Enchantée aussi…

Comment connaissait-elle mon identité ? Avant même que je me pose la question, elle se blottit alors contre moi et dit alors :

-Je suis persuadée que nous deviendrons de bons amis… Jeune maître.

Tous ces événements me laissèrent bien dans… Dans l’étonnement. Il y avait eu bien trop d’émotions, de frayeurs que j’arrivais plus à réfléchir correctement… Je soupirais de nouveau… Regardant Yûko comme pour la remercier avec ce regard et détournant le regard sur Anko… Dès que je me rendis compte qu’elle était ainsi au sol, Shiva sauta alors et je me levais à toute vitesse, allant alors à côté d’Anko qui me semblait réellement mal aller. Une très grande panique s’empara alors de moi, mes yeux devinrent écarquillés et ma respiration très irrégulière. Je savais pourquoi je réagissais comme ça, mais je n’osais pas regarder de ce côté-ci… Récemment, ma grande sœur était morte… C’était il y a cinq jours… Elle était morte… Devant mes yeux…
Je me suis alors accroupi pour simplement soulever un peu Anko en biais, sur mes bras. D’un ton emporté par la panique, je me suis alors écrier :

-Anko ! ANKO !! Répond-moi !!

Shiva se posa alors à mes côtés pour espérer un peu me calmer en se collant à moi… Mais, je n’étais pas décidé à perdre de nouveau quelqu’un. D’un regard de détresse, je regardais alors Yûko… J’espérai absolument qu’elle puisse m’aider mais je ne trouvais pas les mots. Seul mon regard était suffisamment évocateur.

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Dim 7 Sep - 16:37

La nausée, la tête qui tourne et qui ne veut pas s'arrêter, à la fois un mélange de peu d'incompréhension face à ce qu'elle ne comprenait pas, c'était un peu ce qu'elle ressentait. L'atmosphère était toujours aussi lourde et à vrai dire si Anko n'était pas dans un état si critique et si Naoto n'avait pas autant l'air et besoin de devoir être aidé, elle n'aurait certainement pas tenue. Elle n'avait jamais eu à faire face à une situation si intense de toute sa vie à vrai dire. Mais c'était dans ces moments que sa résolution était d'acier et que ses nerfs ne pouvaient pas craquer. Elle se le refusait, et elle était en plus aidée par sa magie, ou plutôt son pouvoir, car elle avait toujours trouvé que l'antimagie n'avait rien de magique...

Elle n'en était pas moins perdue et elle ne savait même pas si l'un d'eux la voyait, à vrai dire elle en doutait même. Elle avait agrippé son écharpe toujours autour de son cou, dont l’extrémité virevoltait dans tous les sens à cause du vent. Au final, tout finit par se calmer alors que le familier en question fit son apparition. Un chat... C'était un stupide chat qui parlait. Pas aussi stupide que son lama en peluche parlant qui d'ailleurs s'était couché plus loin et faisait le mort... Mais... Quand même, c'était beaucoup d'effets spéciaux et pyrotechniques pour l'arrivée de quelque chose de cet acabit.

Alors où était le piège? Était-ce un chat mutant des abysses qui allait se transformer en quelque chose d'effrayant d'un moment à un autre? Il ne semblait pas à les voir discuter ainsi. Yûko écoutait à moitié, encore un peu sonnée, mais cela semblait cordial et le garçon semblait revenu à lui-même même si il était certainement aussi perturbée qu'elle. La brune soupira, mais en entendant l'autre fou crier le nom de la blanche, elle eu un petit sursaut. Elle s'était évanouie, et pourtant elle était certaine que sa claque l'avait réveillée, elle avait été trop rapide? Elle aurait dû la supporter et l'éloigner d'ici quand tout allait bien. Mais que pouvait-elle faire? Au final elle avait été impuissante à régler quoi que ce soit, et elle devait avouer qu'elle le vivait assez mal.

Il s'était précipité vers elle alors qu'elle était restée plantée là. Tout ça était fini mais elle se sentait encore plus mal. Elle s'en voulait, c'était aussi simple que ça. Que pouvait-elle faire de plus? Elle n'était pas médecin à vrai dire et encore moins une experte de la magie. Elle était même complètement larguée dans ce domaine, n'étant qu'une novice qui maîtrisait plutôt mal son pouvoir qui était toujours actif, ou presque. Elle se retourna lentement vers les deux autres. Son regard croisa celui du garçon. Il était complètement différent, plus gentil, assurément. Elle comprit immédiatement. Yûko ne savait pas pour autant quoi faire, mais elle ne pouvait pas rester insensible devant une telle scène, surtout parce-qu'elle détestait ce genre de situations malheureuses. C'était comme si il savait comment la faire réagir alors que sa volonté était ébréchée par tous ces événements. Elle s'approcha sans un mot.

Elle posa rapidement la main sur le front de blanche, espérant éventuellement purger un reste de magie obscure qui affectait son esprit, même si elle doutait que ça ne soit vraiment ça. La brune se sentait mal, elle avait trop utilisé son pouvoir et son absorption avait beaucoup trop travaillé pour le moment. C'était une sensation étrange, comme si son cœur allait déborder de quelque chose de malsain. Mais sa résolution avait été restaurée en quelque sorte. Elle prit sur elle, comme elle le faisait toujours, et alla tenter de trouver le pouls de la dénommée Anko. Après quelques tâtonnements, elle réussit à le sentir. Les battements étaient réguliers, rassurants.
" Elle est en vie... Je ne suis pas médecin ni experte en magie, donc je ne sais pas ce qu'elle a... Peut-être est-elle juste tombée dans les pommes à cause de ton... truc, là... " dit-elle en essayant d'avoir l'air rassurante. Elle n'y arrivait pas particulièrement bien mais bon...

Elle regarda ensuite le garçon avec un peu plus d'insistance, et ajouta simplement...
" Tu devrais aller voir un spécialiste... " déclara-t-elle avant de reporter son attention sur son familier un peu plus loin, toujours couché par terre, à un point que ça en devenait inquiétant. " Fried? " appela-t-elle avant de se diriger en marchant vers lui, encore un peu nauséeuse. Elle le secoua un peu, de plus en plus fort, jusqu'à entendre un grognement. " Laisse-moi dormir! Je veux faire ma sieste! Lâche-moi! Hey! Lâche-moi!! " râla-t-il face à la réaction de Yûko qui s'était mise à la serrer dans ses bras, contre son gré. Elle s'était aussi un peu inquiétée pour lui donc elle revint très rapidement vers le garçon et son amie, avec son familier dans les bras qui continuait de se débattre. " Je pense qu'on devrait l'emmener à l'infirmerie... " conclut la brune en regardant Anko...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Mer 10 Sep - 22:36




J'étais certes évanouie, mais par un phénomène étrange, j'étais consciente de tout ce qui se passait autours de moi. J'entendis Naoto hurler mon nom lorsqu'il se rendit compte que j'étais toujours étendue par terre.

-Anko ! ANKO !! Répond-moi !!

Je sentis également que Yuko s'était également rapprochée de moi et qu'elle essayait de comprendre ce qui m'arrivait, prenant mon pouls et posant sa main sur mon front.

-Elle est en vie... Je ne suis pas médecin ni experte en magie, donc je ne sais pas ce qu'elle a... Peut-être est-elle juste tombée dans les pommes à cause de ton... truc, là...


Évidemment que j'étais en vie! Je ne pouvais pas mourir là, dans ce cimetière, de cette manière pathétique! J'en avais décidé ainsi et ainsi il en serait. J'allais me battre, luter. Par contre, je ne pouvais absolument pas bouger ni même essayer d'ouvrir les  yeux. Même mes pensées étaient confuses.

-Tu devrais aller voir un spécialiste...

De toute évidence, ils continuaient à discuter. J'étais ceci-dit tout à fait d'accord avec la jeune fille brune: Naoto possédait un pouvoir trop puissant pour qu'il puisse apprendre à le gérer lui-même et l'entité qui l'habitait ne semblait guère enclin à lui enseigner son maniement.
Mes pensées se brouillèrent à nouveau, des flashes de couleurs traversant mon esprit.

-Je pense qu'on devrait l'emmener à l'infirmerie...

C'est là la dernière chose que j'entendis avant de perdre pied. Ce contact avec le monde réel s'affaissa et je me retrouvai de nouveau seule avec moi même, coupée de l'extérieur.
De la couleur, beaucoup de couleur, trop de couleurs. J'étais submergée par des nuées colorées. Puis, tout à coup, plus rien. Un fond noir, sans limite, sans fin, sur lequel se mirent à graviter étrangement des formes et des assemblages blancs inédits.

Ma tête me faisait atrocement mal. J'avais l'impression qu'elle allait exploser, sous l'influence d'une force interne qui aurait cherché à s'en extraire.

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Naoto Yukinojo

Masculin
Messages : 591
Kamas : 5397
Date d'inscription : 04/07/2014
Humeur : Aléatoire ~
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 1 ère année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Genius Wizard
Abracadabra! BOUUUM ~
Abracadabra! BOUUUM ~

MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi] Jeu 11 Sep - 18:53

Voir une amie, quelqu’un qui pour moi représentait beaucoup… Je détestais réellement cette situation, réellement. Je me sentais déjà suffisamment impuissant à cause de ma situation actuelle… A cause de ces entités… Je n’allais sûrement pas la laisser tomber !
Je voulais qu’elle m’aide, je voulais qu’Yûko m’aide ! Sans un mot, elle s’approcha d’Anko, j’observais chacun de ces gestes avec attention. Elle posait alors sa main sur son front… Je me demandais bien pourquoi, mais j’avais la sensation que c’était relié à son pouvoir. Si son pouvoir permettait réellement de soigner, j’espérai qu’elle pouvait améliorer son état. Elle fit ensuite d’autres mouvements dont il me semblait avoir déjà vu des médecins pratiquer cela… A la télévision. Je restais perplexe mais elle était plus expérimentée que moi : j’avais confiance en elle. Je la regardais toujours avec regard inquiet qui exprimait la même lueur faible et pathétique. Quand elle me prévue de son état, je… Je ne savais pas comment réagir. J’ai alors reçu un violent choc et je me suis comme pétrifier par une prise de conscience.
Cela ne faisait qu’à peine quelques jours que j’étais ici et… Et, c’est maintenant que je me rendais compte réellement du danger de mon pouvoir. J’avais encore les paroles de mon père qui me prévenait que ce pouvoir était mortel… Mortel, pour moi-même… Mon temps était compté… Alors je préférais le consacrer aux autres.

Et par consacrer, j’excluais la possibilité de tuer quelqu’un qui a bien voulu me soutenir… Ne serait-ce que de me parler…
Quand elle me conseillait d’aller voir un spécialiste, j’eue comme une interrogation parce que… Voyons… J’étais dans un pensionnat magique… Mais mon père m’avait déconseillé d’aller voir quiconque que lui donc… Hum… Je ne savais vraiment pas si quelqu’un pouvait m’aider… Avec ces deux entités… Je savais maintenant ce qu’il me reste à faire.
C’était une bonne idée de l’amener à l’infirmerie mais… Les Abysses n’ont rien de magique, et ce que je redoutais, c’est qu’elle se développe dans le corps de mon amie… Non, je n’avais plus le choix. Yûko avait précédemment posé sa main sur le front d’Anko… Cela me donnait une idée. Si j’étais bien capable de… De faire en sorte que les Abysses m’écoutent alors… Je peux faire en sorte de les extraire de mon amie… Je recevrais son mal en échange mais, j’étais prêt à payer ce fardeau. Je m’avançais alors d’Anko, et je posais mes deux mains au niveau de son ventre… Prenant une profonde inspiration, je me concentrais et je fermais les yeux…

A ce même moment, ce chat tout blanc qui était à côté de moi me regardait, assit. Personne ne devait le remarquer, mais Shiva semblait à présent m’aider à canaliser mes forces… Comme un catalyseur. Je sentais que cela allait nécessiter moins d’effort donc… Donc… Une impulsion fut alors brutalement injecter dans mon corps. Je serrais alors les dents avant de retirer mes mains… Grimaçant de douleur. J’avais… réussi ? Mais quoiqu’il en coûte, il fallait l’amener à l’infirmerie… Je la soulevais alors et je me levais… Pour me diriger à l’infirmerie. Je ne sais pas comment, mais moi qui n’était véritablement pas fort… J’arrivais à la soulever comme si de rien n’était. Je crois que je connaissais la raison, mais je ne voulais même y penser… Je ne devrais même pas marcher sur mes deux jambes après l’invocation, mais je réussissais pourtant… Je franchissais mes limites depuis un certain temps et… J’allais subir les conséquences après. Ma respiration s’accélérait néanmoins, tout comme mon cœur qui battait plus vite, de la sueur ainsi que mon front qui me brûlait. Mais, comme si de rien n’était, je disais alors de dire à Yûko.

-Allons-y.

D’un ton décidé… C’était ma faute, je devais prendre mes responsabilités quoiqu’il en coûte. Ma vision s’assombrissait pourtant lentement, mais j’emmenais Anko là-bas…

════════════════════
L'étrange souffle d'une étreinte...
Naoto => color=#336600/color
Astaslal => color=#993300/color
Zaulphir => color=#ff9900/color
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Invocation Flamboyante ! [Yûko Serizawa, Anko Iwanishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Anko [Serpy]
» Anko Mitarashi
» Lietta Anarion, la rousse flamboyante
» Suggestion sur l'Invocation
» L'arrivée de Serizawa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-