Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 I have a Dream [Arisa & Daisuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: I have a Dream [Arisa & Daisuke] Dim 6 Juil - 23:47





















❝ I have a Dream ❞

Arisa & Daisuke ~

Daisuke passa la porte du CDI d'un pas las. Elle avançait entre les étagères emplies de bouquins en tout genre, son sac à dos posé sur une épaule et les bras ballants. La motivation pouvait se lire dans ses yeux azur. Oui, c'était ironique. La jeune pensionnaire avait passé une semaine entière à repousser ce fichu Devoir Maison de philo et aujourd'hui elle se retrouvait au pied du mur. Pourquoi était-elle allée au CDI alors qu'elle pouvait très bien travailler dans sa chambre ? Peut-être pour se donner bonne conscience, même si elle savait qu'elle allait probablement rendre un devoir aussi vide que le crâne d'un troll. Elle n'avait absolument pas envie de travailler cette matière qui lui semblait être d'aucune utilité.

Elle s'installa tout de même à une table un peu à l'écart et sortie ses affaires. A peine eut-elle ouvert son livre qu'elle bailla à s'en décrocher la mâchoire, puis elle essuya d'un léger mouvement de main, les petites larmes apparues au coin de ses yeux.

- « L'homme a conscience du temps qui passe et sa conscience peut même se confondre avec le temps lui-même » lut-elle d'une voix monotone. Quoi ? Je suis censée comprendre ça ?

La jeune fille aux cheveux rose bailla une nouvelle fois en frottant ses petits yeux, avant de continuer à lire.

- « L'homme est également amené... à saisir le caractère... contin... contingent de chaque chose... »

Daisuke ne réussit pas à finir sa phrase. Chaque paragraphe, chaque phrase, chaque mot était d'un ennuie mortel. Peu à peu, elle sentit ses paupières devenir lourdes et se refermer. Elle posa doucement sa tête sur son livre tandis que son esprit s'envolait vers un monde sans limites, le monde des rêves.

Daisuke se réveilla et s'étira, les bras au-dessus de sa tête. Elle était encore dans le CDI, mais ses affaires de philo avait disparut.

- Au moins un problème de réglé ! dit-elle en esquissant un sourire.

Puis elle se leva et se dirigea vers la sortie. C'est là qu'elle s'aperçut qu'il n'y avait plus personne dans la pièce, tous les élèves avaient disparut. Mais pas seulement. La porte de sortie n'était plus là, elle aussi. Daisuke tourna sur elle-même, presque angoissée d'être coincée dans cette salle réservée aux intellos et non à ceux de son espèce. Soudain des rires gras d'hommes retentirent dans la pièce. Elle se retourna en un éclair et vit un peu plus loin, deux vieillards barbus installés à un table, tenant chacun dans leur main une canette de bière. Sans réfléchir, Daisuke s'approcha d'eux.

- Je cherche la sortie, vous savez où elle se trouve ? demanda-t-elle de son habituel ton peu aimable.

L'un des vieillards éclata de rire.

- Mais il n'y a aucune sortie ici ma p'tite ! s'exclama-t-il. N'est-ce pas Aristote ?
- Oui mon bon Platon !
- Quoi ? Vous êtes Platon et Aristote ?! s'écria Daisuke de surprise.
- Oh la ! Doucement p'tite, ça fait longtemps que je ne signe plus d'autographe, alors ne cherche pas !
- Moi j'en signe encore si tu veux, fit Aristote en sortant une photo de lui couché sur un divan en peignoir. Je mets quel nom ?
- Mais je ne veux pas d'autographe ! s'énerva-t-elle. Je veux retrouver la sortie !

Les deux philosophes s'échangèrent un regard avant de reporter leur attention sur la jeune fille. Platon se frotta le menton et prit la parole.

- Tu m'as l'air déterminée p'tite. Dans ce cas je veux bien t'aider.

Il sortit alors de sa poche un étrange pot en plastique.

- Voici le Flamby Millénaire. Il t'aidera à sortir.

Daisuke attrapa le yaourt et le fixa en levant un sourcil perplexe.

- Ok mais qu'est-ce que je suis censée faire avec ce Flamby ? demanda-t-elle.

Mais lorsqu'elle releva les yeux vers les deux hommes, ils avaient disparut. La pensionnaire soupira. Comment allait-elle sortir d'ici ?



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: I have a Dream [Arisa & Daisuke] Lun 7 Juil - 20:43





















 ❝ I have a dream...❞
Daisuke & Arisa  ~




Pourquoi rêvons nous de ce que nous rêvons ? Ou pourquoi rêvons nous en général ? Je pense que nous rêvons pour nous évader, pour voir d'autres perspectives, pour envisager l'inenvisageable. En fait, le rêve est la conséquence direct de notre sommeil. Je pense aussi que rêver nous est essentiel, le rêve est la porte qui mène à notre imagination, nous y trouvons joie, courage, mais aussi peur, fatalité. Inconsciemment nous rêvons de ce que nous choisissons de rêver, nos émotions influence directement nos rêves, ainsi nous rêvons de ce nos "vrai" nous, c'est pourquoi nous rêvons parfois de choses désagréables, de vérités qui nous font mal, de possibilités que nous refusons d'envisager, bien sûr il ne s'agit la que du mauvais côté de la chose. Nous cherchons dans le rêve, ce qui nous est inaccessible dans la réalité et puis tout est plus simple dans cette espace qu'est le rêve, nous n'avons aucune contrainte, nous sommes le maître.

Avez-vous déjà observé le visage d'un enfant quand il rêve ? Il sourit la plupart du temps, il sait vers quoi il se dirige, il a bien compris la chose.

ça me rappelle cette phrase "Si rêver un peu était dangereux, alors le remède ne serait pas de rêver moins, mais au contraire de rêver plus."

Après ce ne sont que mes idées, juste mon avis.

Arisa K. Kagura

---

Elle alla s'asseoir à une table, une pile de livres devant elle, elle voulait tous les lires, pour se cultiver, ou même parce qu'ils paraissaient intéressant. Elle commença un livre, elle le finit, puis elle en prit un autre et un autre. La pile diminuait petit à petit, mais elle restait imposante. Elle bailla, une fois, puis deux fois, elle n'avait pratiquement pas dormi hier, trop de choses à faire. Ses yeux se fermèrent doucement et sa tête se posa sur un livre à peine commencé. Elle venait de plonger dans le pays des songes.

Ses yeux qui se rouvrent, elle s'étire lentement et puis, elle pense au mec qu'elle a vu tout à l'heure en dehors du pensionnat, il était craquant, il l'avait même dragué et la elle se demandait à quoi il devait ressembler en sous-vêtements....grave erreur, ce moment d'égarement quand on est dans le brouillard coute souvent cher.

Là, elle le voyait passer, en boxer dans le CDI, il lui faisait un magnifique sourire colgate et lui dit bonjour. Oh my god ! Seigneur !...Stop, on arrête tout ! Elle venait de se souvenir qu'elle était dans le CDI, elle regarda autour paniqué, mais personne, tant mieux. Elle soupira soulagé et secoua la tête pour chassez cette vision de son esprit. Mister Colgate disparut aussitôt, elle se rendait compte qu'elle devait être dans un rêve.

Elle se balada dans les rayons de livres et analysa la pièce, elle était en tout point identique à l'original, à part qu'il n'y avait pas de sortie, ce qui n'était pas vraiment pratique, elle avait beau chercher, rien, pas de moyens pour sortir. Elle croisa ensuite deux personnes qui marchaient par là.

- Ah, mon cher Platon, votre manière de disparaître et toujours aussi efficace !

- La votre aussi mon cher Aristote, la vôtre aussi !

Elle était tombée sur Platon et Aristot....bon, de toute façon après Mister Colgate, plus rien ne l'étonnait vraiment.

- Heu, excusez-moi, commença t-elle.

- Stop, je vous arrête toute suite jeune fille, mais si vous cherchez un moyen de sortir vous aussi, il vous faudra aller là où se trouve le Flamby Millénaire.

Le Flamby Millénaire ? Ouais bon, de toute façon les génies étaient tous un peu siffoné.

- Très jolie Bikini au passage ! Good job Arisa-chan !

Pour parler de cet instant mémorable je passe la main à votre cher prof de philo.

Je me regardais plus que choqué, d'où il m'a parlé de Bikini cet allumé ? Oui je sais, on ne parle pas des anciens comme ça, mais quand même ! ... Il avait raison en plus, j'étais en Bikini. Je regardais autour de moi, ils avaient disparu. Je me demandais bien comment ils connaissaient mon nom d'ailleurs.

- La prochaine fois je compte sur toi pour me donner un petit cours de natation Arisa-chan.

Cette phrase que j'avais entendue au loin faisait comme qui dirait...pervers, en tout cas ils pouvaient courir, la prochaine fois que je les verrais, ils passeraient par la fenêtre.

Votre cher narrateur reprend maintenant le récit de cette histoire.

Elle ferma les yeux et se concentra sur une tenue normale, elle regarda, c'est bon, elle avait maintenant les cheveux détaché et porté un t-shirt et un jean, un choix d'habits pas très élaboré et fait à la va vite en somme.

Finalement, en continuant à se balader, elle trouva quelqu'un d'autre un peu plus loin. C'était une élève aux cheveux roses, un flamby à la main...Ce qui n'était pas normal, outre la présence du flamby, c'est qu'elle n'avait encore jamais partagé un rêve avec quiconque, endroit commun ou pas. A moins que ce ne soit qu'une illusion, mais sachant que toutes les autres personnes avaient disparu, c'était quand même peu probable.

- Excuse moi ? Je cherche la sortie et toi aussi il me semble vu que tu possèdes le "Flamby Millénaire"...J'ai croisé les deux allumé de service...

Elle avait dit la dernière phrase comme si celle-ci résumait tout, ce qui n'était pas faux.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Dernière édition par Arisa K. Kagura le Mer 16 Juil - 4:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: I have a Dream [Arisa & Daisuke] Mer 9 Juil - 14:35





















❝ I have a Dream ❞

Arisa & Daisuke ~

L'élève aux cheveux rose garda ses yeux bleus rivés sur le dessert au caramel pendant plusieurs minutes. Elle ne comprenait pas, comment un flamby, un simple yaourt allait-il l'aider à sortir du CDI ? C'était complètement insensé ! Et pour que ce soit aussi incohérent, Daisuke ne pouvait être autre part que dans un rêve. Maintenant elle en étais sûre. Elle avait dû s'endormir au CDI, sur son devoir de philo.  
Après avoir longuement réfléchit, elle se demanda si cette histoire de Flamby Millénaire n'était pas une grosse blague de la part des deux illuminés. Ce flan avait sans doute plus d'utilité à être mangé qu'autre chose. Cependant, une grimace de dégoût s'installa sur le visage de la jeune fille lorsqu'elle lut sur le pot la date de péremption.

"A consommer jusqu'au 01/01/1014"

Ce flamby était passé de date depuis mille ans ! Par ailleurs, il portait admirablement bien son nom. Daisuke décida finalement de ne pas en faire son goûter.

Alors qu'elle s'apprêtait à ranger le dessert dans sa poche, une voix l'interpella. La pensionnaire se retourna dans un sursaut et vit qu'une jeune femme aux longs cheveux bleus se tenait devant elle. Aussitôt, Daisuke eut un hoquet de surprise en découvrant cette personne.

- Pro... Professeur Kagura ?! balbutia-t-elle, les yeux écarquillés.

La jeune fille secoua sa tête, n'arrivant pas à y croire. Puis pour être sûre d'elle, elle s'approcha de l'enseignante et lui poussa légèrement l'épaule. Elle était bien réelle.

- Que faites-vous dans mon rêve, professeur ?! Vous n'avez pas le droit, c'est privé ! Allez-vous en ! s'offusqua Daisuke.

Elle commença à agiter ses bras dans tout les sens, passant un savon à sa professeur, chose qu'elle n'aurait jamais fait dans la réalité.

- Si on ne peut même plus être tranquille hors des cours.. C'est un monde ça !

D'ailleurs en parlant de "passer un savon". Une dizaine de petit savons de toutes les couleurs apparurent sur le sol, comme par enchantement. Dans son agitation, Daisuke glissa sur l'un d'eux et s'en alla percuter Arisa, la faisant tomber avec elle. Le flamby se retrouva par terre, un peu plus loin mais avec chance, toujours intacte.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: I have a Dream [Arisa & Daisuke] Mer 6 Aoû - 12:20

Bonjour où en est ce RP? Merci de prévenir par MP de l'avancement où il sera archivé ^^
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I have a Dream [Arisa & Daisuke]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

I have a Dream [Arisa & Daisuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Horse Dream RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-