Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 La punition des bons élèves [Hayato]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: La punition des bons élèves [Hayato] Mer 25 Juin - 13:20

Le pensionnat Tadakai, institut aux études pour le moins originales puisque seuls certaines personnes ont le privilège d'y accéder. Il fallait être un mage, simplement, et c'était pas une chance certaine que Yûko s'était retrouvée ici alors qu'elle n'avait pas réellement conscience de son pouvoir extrêmement discret. Enfin elle se doutait bien qu'il y avait quelque chose de bizarre avec elle mais des pouvoirs magiques d'antimagie, c'était un peu comme un clown qui se faisait rire tout seul. Enfin, ça n'était pas spécialement logique. En plus, la jeune femme étaient venue ici avec deux amis de longue date maintenant, mages également. Le hasard faisait bien les choses. Elle avait de quoi être heureuse, au final.

Néanmoins, Yûko avait envie de s'intégrer. Elle était bien différente de quand elle était enfant, c'était certain. La présence de ses deux amis lui suffisait amplement, mais elle était du genre à aimer se faire de nouvelles connaissances depuis quelques temps. Elle avait déjà beaucoup à faire et beaucoup à prendre sur elle pour essayer de remotiver un peu Shido et lui faire reprendre le goût de la vie, mais elle avait confiance en elle-même et en ses capacités.

C'est pourquoi, très peu de temps après son arrivée, où elle était certainement encore considérée comme la nouvelle qui n'était pas encore intégrée, elle avait déjà décidé de s'investir ne serait-ce qu'un minimum pour commencer. L'été était là, ou du moins il arrivait à grands pas, et, le soucis, c'était que la piscine, bien qu'ouverte toute l'année, avait besoin d'un peu de maintenance, et les personnes qui en étaient chargés pour une raison ou pour une autre ne semblaient pas pouvoir s'en occuper. A moins que c'était là le travail d'élèves punis et qu'il n'y en avait justement pas.

En tout cas, il y eut un appel aux volontaires pour réaliser cette tâche. De tout de façon au pire il y aurait des volontaires désignés mais bon, cela allait sûrement embêter les gens. Yûko, elle n'hésita pas vraiment et se porta volontaire. Ce genre de tâches ingrates n'étaient pas son fort mais elle était certaine que la grande majorité de la classe n'avait pas du tout envie de réaliser une telle tâche. Heureusement elle ne fut pas seule et l'un de ses camarades de classe se porta volontaire à son tour. Elle ne le connaissait pas, en même temps elle ne connaissait absolument personne ici... Quoi qu'il en soit, le rendez-vous était fixé.

Yûko se rendit donc à la piscine à l'heure prévue, ayant réussi à la trouver sans trop de mal. Les lieux étaient vastes mais elle avait un sens de l'orientation qui n'était pas mauvais. Elle avait, au cas où les travaux étaient un peu trop aquatiques, emmené son maillot de bain avec elle, mais c'était avec son uniforme et son écharpe qu'elle était arrivée à la piscine. Oui, elle ne quittait jamais son écharpe, même si on était en plein mois de Juin. Bien entendu elle n'était pas vraiment serrée autour de son cou, donc elle ne mourrait pas de chaud non plus. C'était un accoutrement étonnant, certes, mais elle était toujours habillée comme ça, surtout que cette écharpe rouge vif collait bien à l'uniforme sombre du pensionnat.

Elle arriva donc sur les lieux de cette punition volontaire, regardant autour d'elle, elle ne vit personne. Rien de bien étonnant, elle était un peu en avance sur l'horaire. Elle fit donc le tour des lieux rapidement et trouva leur matériel de nettoyage. Rien de bien étonnant dans le tas... La nouvelle élève alla alors brancher un tuyau au robinet, afin de pouvoir un peu asperger les alentours et la piscine avant de se mettre à nettoyer. Oui, elle ne perdait pas de temps. Elle essaya donc d'ouvrir le robinet, mais la chose semblait bloquée, et c'est seulement au prix d'un effort soutenu que la valve céda brusquement, que le courant arriva, et que le tuyau un peu mal accroché... se décrocha. Surprise, Yûko tomba à la renverse alors que ses compétences en plomberies étaient en train d'asperger tous les alentours.

Néanmoins elle réagit assez vite et réussi à aller refermer le robinet sans être trempée, fort heureusement. Elle était juste surtout éclabousser, mais elle envisageait déjà d'aller mettre son écharpe en lieu sûr, voire tout son uniforme, mais elle n'aimait pas trop être en maillot de bain lorsqu'elle ne se baignait pas. Elle espérait aussi que l'autre volontaire pour ce nettoyage n'avait pas vu la scène pitoyable du robinet rebelle... Mais alors qu'elle entendit des bruits de pas s'approcher, elle se disait que ce n'était sûrement pas le cas et que ses espoirs avaient été bien brefs...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: La punition des bons élèves [Hayato] Ven 27 Juin - 13:32



UNE PUNITION POUR DE BONS ELEVES ?! ...
Hayato est le maître dans l'art de la serviabilité, c'est bien connu. Rien ne se passe ici sans l'aide du jeune homme. Toujours à l'écoute des autres et, prenant son rôle de président du conseil des étudiants, il est d'ailleurs très apprécié de tous ici, à Tadakai. Même des cancres! C'est pourquoi, ce matin, il a décidé de se porter volontaire pour une drôle de tâche. Il a accepté de faire quelque chose et de prendre de son temps pour permettre aux autres de faire autre chose et de ne pas avoir à faire ce qui est prévu.

Plus tard, on lui confia donc la tâche de nettoyer les abords de la piscine et même la piscine en elle même. Pour une raison ou pour une autre, encore inconnue, les agents de nettoyage voire les concierges ne pouvaient absolument pas s'en occuper. L'établissement avait donc choisit de prendre quelques élèves, chose qui ne ferait probablement pas de mal en ce beau temps, et de les laisser nettoyer ce qui était prévu. C'est donc dans une bonne optique des choses qu'Hayato se porta volontaire. Pour lui c'était bien normal étant donné qu'il était le président du fameux conseil. Mais il ne fut pas seul à se désigner. En effet, il apprit qu'une seconde personne avait elle aussi choisit de le rejoindre et de nettoyer la fameuse piscine. Ceci n'était pas sans plaire au jeune homme qui pourrait rencontrer une nouvelle personne même si il connaissait déjà énormément de monde à la pension.

Quand il se rendit à la piscine du pensionnat, une grande piscine extérieure, chaude en hiver et fraîche en été, il vit bien qu'il n'était finalement pas le premier. Une jeune fille était déjà là, en train de se battre avec le tuyau d'arrosage et qui essayait de fermer le robinet. Elle réussit à fermer ce dernier et Hayato compris qu'elle voulait d'abord un peu arroser la zone pour ensuite nettoyer. Le jeune homme s'avança vers la jeune fille et entama directement la conversation, en prenant un fin sourire et un air chaleureux.


•- Hey! Salut, je suis Hayato et j'ai moi aussi accepté de nettoyer la piscine. Content de te rencontrer!

Hayato voyait bien que la jeune fille n'était pas trop trempé et qu'elle s'en était finalement bien sorti avec l'arrosage. Même si tout n'avait pas été exactement bien arrosé. Il pensait donc à ne pas rester tout habillé comme il l'était; mais il n'allait pas tout de suite se mettre en maillot de bain alors que la jeune fille ne lui avait pas encore adressé la parole.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: La punition des bons élèves [Hayato] Dim 29 Juin - 22:07

L'eau, un élément qui n'était pas toujours le mieux vu dans l'hémisphère nord. A la fois synonyme de vie et de propreté, lorsqu'elle tombait du ciel c'était aussi souvent tout un peuple qui s'en plaignait, et en même temps il y avait de quoi. Yûko était encore présentable au milieu de cette apocalypse aquatique, heureusement, mais elle sentait clairement que son uniforme s'était alourdi, et elle voyait bien qu'il était tacheté d'eau ici et là, de façon plus ou moins importante. En plus, elle s'était débrouillée comme une amatrice puisqu'elle s'était complètement ridiculisée. Les bruits de pas ne voulaient dire qu'une chose : Quelqu'un avait assisté à la scène, et forcément, ce quelqu'un, c'était son binôme.

Elle se tourna vers lui avec un air un peu honteux. Certes, au final elle s'en fichait un peu du ridicule, enfin de ce genre de ridicule, ça pouvait arriver à tout le monde. Mais elle n'était pas particulièrement à l'aise. Le garçon aux cheveux rouge, celui de sa classe qui s'était porté volontaire, s'était présenté avec un sourire et un air qui semblait amical. Plutôt poli, il ne semblait pas avoir tenu compte de cet incident. Yûko pouvait déjà imaginer qu'il se foutait d'elle intérieurement, qu'il devait déjà penser qu'elle était maladroite et peut-être un peu conne... Enfin, elle pensait trop... Comme d'habitude, et elle verrait ce qu'il allait penser de la gaffeuse de service lors de ce nettoyage de piscine.

La jeune femme, en réponse à la présentation de son camarade de classe, s'inclina légèrement avec respect avant de répondre plutôt simplement, en hochant la tête...
" Je suis Yûko Serizawa! Enchantée également. " répondit-elle alors qu'un peu plus loin se trouvait d'ailleurs Fried, qui était à l'écart, et qui ronchonnait comme d'habitude alors qu'il n'avait pas reçu la moindre goutte. Mais bon, Yûko avait déjà appris à l'ignorer alors ça ne posait pas de problèmes. Restait maintenant à se mettre au travail, et Yûko était avant tout quelqu'un d'efficace. Sauf qu'elle n'avait jamais nettoyé de piscine avant à vrai dire. Les piscines, c'était pour les riches, pas pour elle ni pour sa famille...

" Hum... Je... N'ai jamais fais ce genre de choses à vrai dire... Enfin, nettoyer une piscine, bien sûr! Je pensais que commencer par un peu asperger le tout était une bonne idée avant de se mettre à nettoyer... Arrête-moi si je me trompe! " expliqua-t-elle donc simplement, en se dirigeant à nouveau vers le robinet et ce fameux tuyau, non sans avoir mis son écharpe en sécurité un peu plus loin, au sec, pliée, et retenue par une petite pierre qui traînait à côté dans l'espace vert pour ne pas qu'elle s'envole. Oui, elle en prenait vraiment vraiment soin...

Quoi qu'il en soit, une fois au robinet, elle essaya à nouveau de fixer la chose, faisant de son mieux pour ne pas que ça se décroche cette fois. Elle envoya donc à nouveau le courant, regardant que la pression en sortie du tuyau était suffisante pour le travail. Mais alors que, selon elle, c'était juste assez, l'attache céda à nouveau, comme si le mécanisme était défectueux. Cette fois ci elle fut bien moins épargnée et même si elle n'était pas trempée jusqu'aux os, son uniforme n'était plus du tout agréable à porter. Heureusement, il faisait chaud... Très chaud même vu qu'ils étaient en plein Soleil, en fin Juin. La jeune femme soupira après avoir coupé le robinet et se frotta l'arrière de la tête en regardant de nouveau son camarade aux cheveux rouges.
" Désolée... je suis vraiment pas douée, c'est certainement ma faute! " avoua-t-elle en ne pensant pas le moindre instant que c'était peut-être dû au matériel. Enfin, ce n'était peut-être pas le cas, difficile de le savoir. De loin, on put entendre Fried qui disait d'une voix forte en réponse... " Ça on le savait! "

Evidemment, ce machin ne manquait pas un seul instant de la blâmer... Elle ne l'avait que depuis peu mais... Elle commençait à cerner le caractère de son familier. Quoi qu'il en soit, elle n'allait pas avoir le choix, et avec ses maladresses répétées elle allait devoir se mettre en maillot de bain bien qu'elle n'en avait pas envie du tout. Elle soupira donc en ramassant son sac et se dirigea vers les vestiaires qui devaient certainement être déserts. " Je reviens... L'uniforme pour ce genre de travaux, ça fonctionne pas... " déclara-t-elle donc en s'éloignant d'un pas qui n'était pas des plus motivé après cette double humiliation...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: La punition des bons élèves [Hayato] Jeu 24 Juil - 21:50



UNE PUNITION POUR DE BONS ELEVES ?! ...
Cela faisait déjà bien quelques minutes que Hayato avait rejoins la jeune femme qui semblait très sympathique et chaleureuse malgré sa maladresse. En effet, elle n'avait pas trop bien réussi à arroser ou asperger la piscine avant de la nettoyer. Le tuyau avait lâché et était devenu incontrôlable pour la jeune femme.
Ce n'est qu'après qu'elle remarqua le jeune homme. Hayato venait de se présenter, c'était donc au tour de la fameuse mademoiselle. Yûko Serizawa, elle s'appelait comme ça. Un prénom charmant, avec une belle sonorité qui plaisait à Hayato.


•- Et bien alors c'est parti Yûko !

Aussitôt les présentations faites, Hayato se prépara. Il retira ses vêtements pour se retrouver en maillot de bain. Un maillot de bain blanc avec des rayures noires virant au bleu marine. Il laissa donc entrevoir sa peau bronzée et musclée.

Plus tard, la fille s'excusa pour sa maladresse du début. Mais pour Hayato elle n'avait pas à s'excuser pour si peu. cela ne le dérangeait absolument pas. Il se rendit vite compte que la jeune femme était d'ailleurs bien plus maladroite qu'il n'aurait pu se l'imaginer.
Encore une fois, alors qu'elle essaya à nouveau de se servir du tuyau d'arrosage, celui ci devint incontrôlable à nouveau. Elle fut cette fois ci bien plus trempé. Et Yûko n'hésita pas une seconde fois à s'excuser, quelle fille très polie !

•- Mais non ! Ne t'en fais pas, on va le faire à deux.

Hayato se baissa pour observer le tuyau. Il attendit un peu la réaction de la jeune femme pour voir si elle allait le suivre. La journée s'avérerait dure pour nettoyer la fameuse piscine !


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: La punition des bons élèves [Hayato] Dim 27 Juil - 18:43

Il y avait ces gens toujours prêts, à aider, même s'ils n'y connaissaient rien. Yûko en faisait partie et à vrai dire, elle pensait que le nettoyage ne serait pas très difficile puisqu'elle avait l'habitude de le faire quand elle était chez sa mère. Néanmoins, ce tuyau d'arrosage était bizarre et le karma, la destinée, ou quoi que ce soit, avait fait en sorte qu'elle ne soit absolument pas douée avec cet outil. Pas très maladroite d'habitude, elle avait ce genre de moment ou rien ne voulait fonctionner entre ses doigts et visiblement, ce tuyau en faisait partie.

Elle décida donc d'aller se changer, mais même si elle avait mis son maillot de bain à l'avance, elle avait pour une raison obscure décidé de s'éloigner un court instant de la piscine et de se mettre hors de vue de tout de monde pour enlever son uniforme. Non sans dire à son camarade de nettoyage qu'elle serait de retour rapidement. Une fois cette bonne chose de faite, Yûko revint au niveau de la piscine et accrocha son uniforme afin de profiter du Soleil et de la chaleur de l'été pour qu'il se mette à sécher. Son maillot... Et bien rien de bien folichon, juste un deux-pièce de couleur noire. Rien de bien étonnant dans tout ça.

De tout de façon ce n'était pas ici l'important et bien de nettoyer cette piscine pour qu'elle soit propre et qu'elle brille. Elle remarqua donc au passage qu'il avait branché le tuyau et qu'elle ne l'avait peut-être pas assez bien vissé ou serré ou quoi que ce soit. Bref, au final, maintenant, cela fonctionnait mieux. Enfin, c'était un moyen de ne pas finir complètement trempée en utilisant ce tuyau d'arrosage. Donc bon, c'était déjà une bonne chose de faite mais... Il y avait une question qui restait en suspens... Oui, une question un peu bête mais qui était néanmoins préoccupante...


" Hum... Je suppose que tu es là depuis bien plus longtemps que moi mais... Il y a des outils pour nettoyer la piscine? Il doit certainement y avoir des produits en tout genre mais on peut les trouver où? " demanda-t-elle un peu perdue. Bien entendu la logique voudrait qu'ils soient entreposés dans un petit local près des vestiaires, qu'elle n'avait pas essayé d'ouvrir en fait... " Enfin... Le local là bas devrait être fermé à clé normalement, non? " ajouta-t-elle.

Donc, en fait, ou bien il avait été ouvert pour l'occasion, ou bien c'était lui qui avait les clés, ou l'un, ou l'autre. En même temps ce serait impossible de nettoyer sinon, et elle n'avait pas du tout envie de se balader en maillot de bain en dehors de la piscine, question de timidité en quelque sorte, même si cela n'avait aucun sens de se dévoiler ici et pas ailleurs... Enfin, cela n'avait aucun sens, mais tout le monde faisait pareil, donc bon...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: La punition des bons élèves [Hayato] Mar 29 Juil - 15:04



UNE PUNITION POUR DE BONS ELEVES ?! ...
Alors qu'Hayato s'était déjà habillé en conditions, c'est à dire en short de bain, Yûko s'éloigna un peu, sans rien dire. Avait-elle peur du jeune homme ? Ou bien était-ce qu'elle voulait aller se changer ? Hayato attendit donc un petit instant avant de la revoir arriver, dans un maillot de bain, deux pièces noir et plutôt joli.

Finalement, le tuyau d'arrosage fonctionna un peu mieux quand se fut Hayato qui l'utilisait. La piscine fut vite arroser avant de commencer les plus grands travaux de nettoyage.
Quelque chose sembla à nouveau préoccuper la jeune femme qui devait aider Hayato à nettoyer. En effet, elle avait repéré un petit local, fermé, ou plutôt qu'elle ne devait pas encore avoir essayé de l'ouvrir. Ce local renfermait probablement quelques produits, balais et d'autres objets utiles au nettoyage et au ménage. En s'approchant de ce fameux local, Hayato essaya de l'ouvrir, mais la porte resta bloquée. Le local était bel et bien fermé et personne n'avait la clef... Alors le jeune homme décida de faire appel à un de ses esprits, et pour l'heure, ce fut Cancer la constellation du Cancer qui vint aider son maître. Grâce à ses pinces ou plutôt ses ciseaux bien aiguisés, l'esprit nous ouvrit rapidement la porte du local.

Hayato referma la porte de Cancer en le remerciant une ernière fois.


•- Ca y est, c'est ouvert, servons nous de tout ce qu'il y a là dedans ! On devrait peut être utiliser du savon ?

Hayato ne connaît pas grand chose en nettoyage puisque d'habitude ce n'est pas lui qui le fait. Surtout que nettoyer une piscine n'est pas commun chez le jeune homme. Il préfère les petits robots qui nettoient et aspirent tout tout seul !

•- Bon... Je sais pas trop par quoi commencer... Tu as une idée ?

Hayato attrapa un grand saut. Il réfléchit quelques instants et pensa que mettre de l'eau et du savon spécial s'avérerait utile pour brosser le fond de la piscine avec un balais ou une brosse.

•- Utilisons ce qu'il y a là ! On va brosser le fond de la piscine tu ne penses pas ?


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: La punition des bons élèves [Hayato] Ven 1 Aoû - 12:20

Nettoyer une piscine, c'était quelque chose de complètement nouveau pour Yûko. Bien entendu elle était habituée à faire le ménage chez sa mère, et à force elle avait pris certains réflexes qui ne faisaient pas partie de ceux d'utilisation d'un tuyau d'arrosage. Toujours était-il que ce genre de nettoyage était souvent considéré comme une corvée, certainement bien plus quand à la surface à nettoyer que d'autres soucis de propreté. Toujours était-il qu'avec leurs ongles et leurs mains ils n'iraient pas bien loin dans le nettoyage. Surtout qu'en plus le local était fermé et personne n'avait la clé? Mais comment pouvaient-il faire?

Yûko se mit déjà à essayer de trouver vainement une solution et remarqua seulement après quelques courtes secondes le... truc qui était apparu non loin. Passé la réaction évidente de surprise elle fit le lien avec les pouvoirs magiques de son camarade de nettoyage. Invocation, hein... La brune n'était pas encore habituée à toute cette magie, ou plutôt vu qu'elle ne manifestait pas de pouvoirs apparents elle ne s'était jamais sentie plus concernée que ça. Bien entendu en connaissant ses capacités elle s'éloigna de la créature pas si marine que ça et regarda l'oeuvre illégale de crochetage de serrure de loin. Non pas qu'elle n'était pas prête à assumer la complicité, mais plutôt et surtout : elle n'avait pas envie d'absorber un tel machin.

Au final, la porte s'ouvrit et Hayato remercia son invocation de son travail. Yûko s'approcha donc à nouveau une fois la créature partie et s'approcha du local, qui, comme prévu, contenait le matériel adéquat.
" J'espère qu'on ne se fera pas réprimander pour ça et qu'ils ont vraiment oubliés de nous donner la clé... " dit-elle à mi-voix en entrant dans la petite salle. Elle n'avait jamais nettoyé de piscine mais de ce qu'elle savait, du savon ferait certainement l'affaire. Ou bien une solution javellisée. Bref, il y avait de quoi, et la jeune femme sortit le matériel nécessaire du local.

Bref, elle s'empara d'un seau et se chargea de réaliser un petit mélange rapide afin de pouvoir y tremper les balais et éviter de s'acharner avec des balais secs sur un fond de piscine qui, malgré l'arrosage, n'allait pas forcément tenir bien longtemps sous le Soleil. Et ils avaient en plus l'avantage d'avoir du produit nettoyant.
" Donc... Je pense qu'il faut juste frotter tout le carrelage en faisant attention de ne pas laisser de saletés dans les joints. Je suis presque sûre que c'est comme ça. " déclara-t-elle en voyant que Hayato, lui, n'avait pas plus d'expérience qu'elle en la matière. La brune entreprit alors de descendre en ayant posé au bord de la piscine les balais et le seau rempli. Elle se servit de l'échelle pour poser le pied au fond et s'empara ensuite des outils. " Allons-y! Chacun une moitié? " déclara-t-elle en s'emparant d'un balai après avoir tout posé, laissant l'autre pour Hayato et de se mettre au travail sans même réellement attendre une réponse.

Au début ça allait mais vu qu'elle n'était pas spécialement sportive et sous le Soleil, ce serait certainement bien vite épuisant. Et elle avait déjà envie de se relaxer après le travail à la piscine. Dommage que la remplir allait prendre du temps et qu'en plus l'eau serait certainement glacée à la sortie du tuyau... Mais bon, au moins elle sera propre et opérationnelle pour les prochains jours!
" Dis-moi... Tu es là depuis combien de temps ici? Je suis arrivée il y a peu donc je suis encore un peu perdue... " demanda-t-elle afin de garder une bonne ambiance de travail. C'était mieux que de frotter dans un silence de mort et elle pouvait se servir de cette occasion afin de mieux connaître le garçon aux cheveux rouges.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La punition des bons élèves [Hayato]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

La punition des bons élèves [Hayato]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Selon l'écrivain Frank Laraque:Il n'y a pas de bons Duvalieristes
» Gokudera Hayato alias Smoking Bomb
» PJ, les bons coups VS les mauvais coups
» Les relations entre élèves de Beauxbâtons
» Ma punition,ouin!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-