Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 « Die schönste Jungfrau sitzet, Ihr goldenes Geschmeide blitze. » - Daisuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Eleanore C. Van Stratt
Féminin
Messages : 1185
Kamas : 7423
Date d'inscription : 21/05/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Administratrice: Schwarz Kaiserin
Administratrice: Schwarz Kaiserin

MessageSujet: « Die schönste Jungfrau sitzet, Ihr goldenes Geschmeide blitze. » - Daisuke Dim 1 Juin - 18:34

«Die schönste Jungfrau sitzet, Ihr goldenes Geschmeide blitze.»


 
Le bruit des vagues. C'était quelque chose qui ne lui était pas commun. Elle n'avait pas vraiment la mer. L'allemagne n'était pas réputée pour la beauté de ses plages. Elle avait vécu avec la forêt et avait appris à l'apprécier à sa juste valeur. Elle avait appris en conséquence à fuir le soleil dès qu'il se présentait et à savoir séparer les différentes teintes de vert des feuillages. Elle s'y connaissait un peu en botanique, l'expérience oblige. Mais le bleu de la mer, elle ne l'avait connu que dans le ciel. Si proche de ce qui lui avait peut être manqué, sans qu'elle le sache, elle n'avait pas pu résister à la tentation. Cependant, avec sa peau, elle devait prendre des précautions.

« Couvre toi entièrement, ne laisse pas de peau dépasser »
« Je sais. »

Elle avait fini par répondre plus par lassitude que par réel intérêt. Après tout, ça ne changerait pas grand chose, un coup de soleil n'avait jamais tué personne. Et certainement pas un être humain. Elle s'habilla dans des teintes moins sombres qu'à son habitude. Du bleu. Marine. Parfaitement adapté.  Léger, mais couvrant. Normalement tout était prêt . Seulement, la mante souffla qu'un foulard ne serait pas du luxe.

« Mais je n'ai que celui de ma Mère. Il y a de la soie et des fils d'or. Je ne peux quand même p.. »
« Tsssss »

Lorsqu'elle sifflait comme ça, ce n'était pas bon signe pour la fille Van Stratt, elle savait instantanément qu'elle avait dit n'importe quoi.
« Justement ! Tout le monde saura à quoi s'en tenir ! »
« Mais si je le perdais »
« Tssss »

Soit. Elle haussa les épaules et attacha son foulard autour de sa tête. La voilà prête. Elle se ferait certainement remarquer, mais après tout, c'était positif pour Hécate, et Eleanore n'avait qu'une seule idée : mettre ses pieds dans l'eau. Il n'y avait pas grand monde sur le chemin, ils étaient déjà tous rendus. La majorité était déjà à l'eau. Après tout il faisait encore beau en ce début de soirée, et il ne devait faire pas loin de 25°. Elle prit une grande respiration avant de poser son premier pied dans le sable. C'était étrange, chaque pas semblait plus lourd que le précédent. Passant sous silence volontaire les protestations du petit truc vert, elle ôta ses sandales et laissa son pied nu se poser sur le sable granuleux. Elle fit la moue. Ce n'était pas si agréable que ça, c'était granuleux, instable.  Et le pire ? Le temps qu'elle se penche pour ramasser ses chaussures, quelqu'un attiré par le brillant de l'écharpe brodée de soie et d'or la lui avait ôtée de la tête d'un geste habile, libérant ses cheveux de feu au gré du vent de la mer. Elle se retint de crier trop fort, une grande dame ne crie pas.

« Revenez ! »
Hécate y allait également de sa petite voix, en concert. Mais c'était inutile, personne ne pouvait l'entendre jurer.
« Moucheron anémique ! Proie sans goût ! Voleur du dimanche. Coléoptère de malheur ! »

Elle attrapa ses chaussures, mais elle ne rattraperait jamais le voleur. trop occupés à se baigner où à rentrer chez eux, personne ne se souciait de la pauvre femme contre qui commençait à se retourner Hécate
codage par Junnie sur apple-spring

════════════════════

Artiste du Kit: -Inconnu-

Merci Neiko ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: « Die schönste Jungfrau sitzet, Ihr goldenes Geschmeide blitze. » - Daisuke Mer 4 Juin - 0:59





















❝ La plus belle jeune fille est assise,
Ses bijoux d'or brillent ❞


Eleanore & Daisuke ~

L'après-midi avait été l'une des plus chaudes de la semaine. Le ciel était sans nuage et on ne pouvait sentir pas même un souffle de vent. Daisuke en avait profité pour aller se promener sur la plage ou plutôt pour observer et retenir quelques cibles potentielles. Vêtue d'une tenue estivale et d'une paire de lunettes de soleil, elle avait parcouru depuis midi l'immense banc de sable sans pour autant trouver quelqu'un à son goût. Ce n'est qu'en début de soirée, alors qu'elle s'apprêtait à rentrer bredouille qu'elle l'aperçut, elle.

Une jeune fille à l'allure de Grande Dame arriva sur la plage. Elle possédait une peau si pâle que l'on aurait dit qu'elle n'avait jamais vu la lumière du soleil. Ses cheveux étaient cachés par un magnifique foulard, qui sauta aussitôt aux yeux de la voleuse. Elle se rapprocha un peu et put constater que le tissu était brodé de fil d'or. Elle lâcha un petit "Oooh" impressionné avant de commencer à réfléchir à la marche à suivre pour s'emparer de cette belle pièce.

Soudain, un jeune garçon, arrivé d'on ne sait où, fonça droit sur la jeune fille et s'empara en vitesse du foulard, laissant apparaître de longs cheveux roux. Surprise qu'on lui coupe ainsi l'herbe sous le pied, Daisuke écarquilla ses yeux et laissa tomber sa mâchoire inférieure. Le garçon lui passa sous le nez et s'enfuit à toute jambe. Un sentiment de frustration et d'énervement s'empara d'elle. La voleuse resserra sa mâchoire, serra ses poings et n'attendit pas une seconde de plus pour lui courir après. Elle démarra au quart de tour, faisait voler derrière elle, les tongs qu'elle avait aux pieds.

- Hé ! Reviens enfoiré ! s'exclama-t-elle avec hargne.

Daisuke courait à une vitesse phénoménale, comme si sa vie en dépendait. Elle qui disait pourtant ne pas être douée en sport, il suffisant qu'une chose importante à ses yeux soit en jeu pour qu'elle fasse des miracles. Elle ne tarda pas à rattraper l'inconnu. Celui-ci se retourna, mais pas bien longtemps en apercevant le regard meurtrier de la jeune fille à ses trousses.

- Je vais te tuer pour avoir fait ça !

Puis lorsqu'elle fut assez proche de lui, elle n'hésita pas une seconde pour lui sauter dessus. Elle l'attrapa par la taille et ils tombèrent ensemble dans le sable, s'en suivit d'une lutte acharnée pour récupérer le foulard.

- Donnes, mais donnes ! s'écria-t-elle en tirant sur le morceau de tissu. Je l'ai vu avant toi ce foulard, il est à moi ! Mais tu vas me le donner oui ?!

Daisuke finit par mettre un doigt dans l’œil du voleur pour réussir à le faire lâcher prise. Celui-ci poussa un petit cri de douleur. En possession de son nouveau bien, la pensionnaire se releva avec un sourire triomphant sur les lèvres.

- Tu ne fais pas le poids, amateur ! cracha-t-elle à son adversaire.

Elle serra fort le beau foulard dans sa main et commença à s'éloigner.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Eleanore C. Van Stratt
Féminin
Messages : 1185
Kamas : 7423
Date d'inscription : 21/05/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Administratrice: Schwarz Kaiserin
Administratrice: Schwarz Kaiserin

MessageSujet: Re: « Die schönste Jungfrau sitzet, Ihr goldenes Geschmeide blitze. » - Daisuke Mar 10 Juin - 23:43

«Die schönste Jungfrau sitzet, Ihr goldenes Geschmeide blitze.»


Tout espoir était perdu. C'était indéniable. Elle ne pouvait pas courir, et certainement pas assez vite. Une dame ne court pas, une dame ensorcelle ceux qui ont les jambes et les laissent courir pour leurs grands yeux pleins de reconnaissance. Et encore, dans la famille Van Stratt, la reconnaissance, ça avait disparu depuis la dernière génération. Magda n'était pas vraiment une femme emplie de ce genre de sentiments. Elle était plus prompte à écraser sans aucun égard celui ou celle qui n'était pas allé assez vite. On ne fait jamais assez bien pour elle. Il y a toujours mieux à faire. Plus vite, moins mal, un peu plus enthousiaste, un peu moins gauchement. Enfin. Sa mère également avait pris ce chemin là. Pour quelle raison ? Elle l'ignorait. Mais les chiens peuvent parfois faire des chats. Sans Hécate, Eleanore en aurait remercié des gens ! Ce dont elle ne se doutait qu'à moitié, était cependant que cette bestiole là lui bloquait bien des opportunités. Et présentement, elle lui avait fait perdre une fortune. Occupée par l'action, elle en oublia de la maudire.

Il faisait chaud et l'agresseur ne semblait pas dérangé, ni par la chaleur du sable, ni même par le fait que ça rende chaque pas plus difficile. Non, il était parti et ne semblait pas vouloir faire demi-tour. Hécate ne se calmait pas. Bien au contraire, elle hurlait plus encore, malheureusement pour l'héritière, il n'y avait qu'elle pour l'entendre. « Coléoptère ! Punaise de lit ! Fourmi anémique ! » Non seulement c'était vulgaire et inutile, mais en plus ça tournait en rond. Les yeux de la jeune héritière s'emplirent de quelques larmes qu'elle n'essuya pas afin de conserver entier son maquillage. Mais contre toute attente, quelqu'un s'était lancé à la poursuite de son assaillant. Courageusement, elle était partie. Ni une ni deux. Comme un diable à ressort. Oubliant ses chaussures dans la course, d'ailleurs. « Ne te penche pas pour les ramasser, c'est sale ! » Eleanore haussa les épaules, après tout, elle pouvait prendre des décisions toute seule. «  On voit bien où tes conseils nous ont menées. » « Tdzz, je ne te p...Hmm... »Hécate n'avait pas assez de mauvaise foi dans son petit corps pour objecter quoi que ce soit. Eléanore eût le temps de rejoindre sa sauveuse, le temps qu'ils s'ébattent sur le sable.

Seulement, sa surprise fut grande lorsque, pensant pouvoir la remercier en lui rendant ses chaussures, de valeur bien inférieure mais utiles, vu la chaleur du sable elle la vit au contraire commencer à partir sans un regard en arrière. Ses yeux s'agrandirent sous l'effet de la surprise, elle ouvrit la bouche, interdite. Mais aucun son ne sortit. Hécate prit les devants et pinça l'oreille de la demoiselle à plusieurs reprises pour la faire réagir. Eleanore secoua la tête et repoussa la bestiole avant de lancer, la voix un peu moins froide à cause de la surprise et sous le coup de l'émotion.

« Hé ! T'as...Euh.. T'as perdu tes tongs en partant ! »

codage par Junnie sur apple-spring

════════════════════

Artiste du Kit: -Inconnu-

Merci Neiko ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: « Die schönste Jungfrau sitzet, Ihr goldenes Geschmeide blitze. » - Daisuke Sam 21 Juin - 16:47





















❝ La plus belle jeune fille est assise,
Ses bijoux d'or brillent ❞


Eleanore & Daisuke ~

A peine Daisuke avait-elle commencé à savourer sa victoire qu'une voix féminine et légèrement troublée l'interpella. Elle soupira un instant avant de se retourner. La jeune fille aux cheveux rose eut alors un bref mouvement de recule tant elle était surprise de voir la véritable propriétaire du foulard, en face d'elle. Après tout, elle aurait dû s'en douter que la propriétaire allait vouloir récupérer son bien. Surtout un bien aussi précieux. Mais submergée par l'action, elle avait oublié ce léger détail.

Daisuke observa quelques secondes le visage de la rousse qui se tenait devant elle. Elle avait l'air un peu secoué et la voleuse put discerner aux coins de ses yeux bleus, de petites larmes. De plus elle tenait dans ses mains, les vieilles tongs que la pensionnaire avait perdu lors de sa course folle.

Elle resserra un peu plus sa prise sur le foulard, comme si le lâcher lui était inconcevable. Elle se força à sourire à l'autre fille, voulant ne pas paraître trop suspecte.

- Ah... C'est... C'est gentille de m'avoir rapporté mes sandales, dit-elle hésitante.

Daisuke reprit ses tongs pour les remettre à ses pieds, qui commençaient à brûler sur le sable chaud. Puis elle regarda le beau tissu qu'elle avait dans sa main et reporta ensuite son attention sur la rousse. Elle recommença ce petit manège encore une fois avant de reprendre la parole.

- Tu as vu ce sale voleur ! Heureusement que j'étais là, rigola-t-elle d'un rire légèrement nerveux.

Elle se tut et regarda la jeune victime en retenant son souffle. Quelqu'un d'honnête aurait tout de suite redonner le foulard à sa propriétaire, mais Daisuke, bien qu'elle n'avait pas envie de se faire prendre en flagrant délit de vole, n'avait pas pour autant envie de lâcher son trophée. A cet instant, elle avait juste envie de se barrer en courant tout comme le garçon qu'elle avait rattrapé. Cependant elle resta immobile et silencieuse devant la belle jeune fille.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Eleanore C. Van Stratt
Féminin
Messages : 1185
Kamas : 7423
Date d'inscription : 21/05/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Administratrice: Schwarz Kaiserin
Administratrice: Schwarz Kaiserin

MessageSujet: Re: « Die schönste Jungfrau sitzet, Ihr goldenes Geschmeide blitze. » - Daisuke Ven 11 Juil - 17:29

«Die schönste Jungfrau sitzet, Ihr goldenes Geschmeide blitze.»


Eleanore était impressionnée. Certes si on la regardait, même de très près, on n'aurait pas pu le remarquer, à moins de la connaître étonnamment bien. Hécate le savait, elle vivait en permanence sur son épaule, daignant parfois se déplacer jusqu'à une des poches de sa robe. Et si bien placée contre sa tempe, elle était au courant de chacun des mouvements anormaux de son cœur. Avant de courir, elle s'était arrangé pour qu'Hecate ne tombe pas, car après tout, même si ses pattes étaient pourvues de griffes minuscules, l'horreur verte avait au moins le mérite de respecter les vêtements au point de ne pas même les trouer en s'y accrochant. On pouvait lui reprocher beaucoup de chose, la mauvaise foi, la dureté, le manque total de bonne volonté, mais certainement pas le manque de classe, ni même de principes. C'était une bête bien éduquée, un bon sauvage si l'on peut s'exprimer ainsi. « Héhé, elle lui en a mis plein la figure, cet enfant de putain n'a plus qu'à rentrer chez lui la queue entre les jambes, HAH ! » Enfin, classe et distinguée, lorsqu'on ne l'entend pas parler. Bien entendu. Mais puisqu'Eleanore était la seule au courant, elle devrait d'ailleurs songer peut être un jour à la faire chanter en bonne et due forme.

Mais pour le moment, le problème était autre. La douce Eleanore avait perdu un objet cher, et avait été sauvée par une fille qui avait beaucoup de ressources à sa disposition. Des jambes ainsi que de la force dans les bras. De quoi faire peur aux garçons les moins assurés, certainement. Et celui là n'y reviendrait pas, comme l'avait si élégamment souligné Hécate. Seulement, voilà. Elle ne semblait pas particulièrement encline à lui rendre si on en jugeait par la pression qu'elle exerçait sur l'étoffe du bout de ses doigts fins et laiteux. Elle n'avait pas une seule égratignure, ses poings juste étaient un peu rougis par l'effort. Eleanore tenta un sourire, Hécate soupçonnait quelque fourberie.« Méfie toi, cette fille la ne m'inspire pas confiance. » Eleanore leva les yeux au ciel un instant, désemparée par l'ingratitude de cette bestiole. Traiter ainsi son sauveur ? Voyons, ce n'était pas digne d'une femme de sa trempe. La sauveuse n'était plus une va-nu-pieds, une partie de la dette avait été payée. Sa sauveuse rigola, étrangement.

« Oui, heureusement. Je tiens énormément à ce bout de tissus. »

« Dis quelque chose »Hécate brisa à moitié le silence. Eleanore tendit la main, paume vers le ciel, en direction de sa sauveuse. Intimant gestuellement qu'elle voudrait bien reprendre ce qui était sien. Mais la mante avait raison, il était temps d'outrepasser la réserve naturelle pour faire valoir ses droits. Seulement on ne se refait pas.

« Je..Hmm..Qu'est ce que je pourrais faire pour te remercier ? Après tout, tu aurais pu te faire mal pour moi. »


════════════════════

Artiste du Kit: -Inconnu-

Merci Neiko ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: « Die schönste Jungfrau sitzet, Ihr goldenes Geschmeide blitze. » - Daisuke Dim 7 Sep - 19:26

Bonjour où en est ce RP q'il vous plait? Si je vous ai déjà demandé veuillez m'excuser, mais je vois qu'il date alors ça m'étonne oO"

Merci de m'envoyer un MP pour prévenir ^^
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Die schönste Jungfrau sitzet, Ihr goldenes Geschmeide blitze. » - Daisuke

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

« Die schönste Jungfrau sitzet, Ihr goldenes Geschmeide blitze. » - Daisuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Schéma de couleur tyranide. votre avis .
» Schéma de couleur....
» Un Nobz et schéma de boyz WIP
» D30S Schéma électrique
» Mon Armée Peaux-Vertes!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-