Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ? [-Amasis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Eleanore C. Van Stratt
Féminin
Messages : 1185
Kamas : 7081
Date d'inscription : 21/05/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Administratrice: Schwarz Kaiserin
Administratrice: Schwarz Kaiserin

MessageSujet: Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ? [-Amasis] Ven 23 Mai - 13:56

« Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ? »


   
« Au moindre faux pas, n'espère même pas mettre un pied ici de nouveau »

Ces paroles raisonnaient dans la tête d'Eleanore alors qu'elle était encore dans l'avion qui effectuait une énième fois le trajet entre Berlin et Tokyo. Le chemin était long et lui laissait tout le temps de penser. Malgré leur fortune, elle n'avait pas de jet privé et devait se contenter d'une première classe un peu plus luxueuse que la conventionnelle. Ce n'était pas par goût réel mais elle n'avait vécu que de manière aisée, elle ne pourrait plus s'en passer désormais. Le luxe avait été son élément naturel quasi intégral. Elle n'avait eu pour fréquentations que ses meubles, quelques précepteurs et les plantes du jardin qui l'entouraient. Et voilà qu'elle se trouvait immergée dans un monde différent où le contact serait inévitable. 

« Vous voulez quelque chose mademoiselle ? »

Un peu de soutien peut être. Voilà ce qu'elle allait répondre à l'Hôtesse qui faisait son travail avec assez de sérieux pour que ce soit remarqué. Et pourtant, ce qui sortit de sa bouche fut tout autre, et empli de mépris.

« Que vous fassiez votre travail sans importuner les honnêtes gens. »

La pauvre femme s'éloigna non sans pincer les lèvres. Eleanore put même l'entendre se plaindre à sa collègue, Dieu comme elle avait raison. Mais quelque part, elle se disait que sa mère aurait été contente de la voir aussi méprisante. Et le vol prit fin comme il avait commencé, prenant son temps. La suite n'est pas digne d'intérêt. Les bagages, elle n'en vit pas la couleur, les autres passagers, non plus. Le train, et finalement, un taxi. Un taxi un peu particulier, mais un taxi quand même. Le bâtiment avait beaucoup de cachet, elle ne s'en plaindrait pas !  Et les lumières du soir lui donnaient un charme tout à fait surnaturel. Après un bref salut au chauffeur qui avait descendu ses affaires avec soin, elle lui régla la somme due et attendit. Après tout, elle l'aurait bien fait toute seule, mais est ce qu'un Van Stratt porte tout seul ses valises ? Bien sûr que non.

Mais le temps passait, la nuit avait désormais étendu son empire sur cette partie du monde et personne ne semblait vouloir se montrer, il n'y avait personne. Pas l'ombre d'un chat. Dormaient-ils si tôt ? Alors, après avoir regardé consciencieusement s'il n'y avait vraiment personne de chaque côté, elle se saisit délicatement de l'anse de sa plus grosse valise de la main droite, et de la seconde de la main gauche. Et après un nouveau regard nerveux, elle s'approcha de l'entrée. Elle entendit un bruit, elle lâcha tout dans la précipitation et s'empressa de reprendre sa prestance. La pauvre fille était perdue. Alors pour ne pas paniquer, elle opta pour l'agressivité.

« Je ne vais tout de même pas devoir attendre toute la journée, si ?! »
codage par Junnie sur apple-spring

════════════════════

Artiste du Kit: -Inconnu-

Merci Neiko ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ? [-Amasis] Lun 26 Mai - 21:56


Amasis avait passé une majeur partie de sa matinée à changer des ampoules un peu partout. Ce n'était pas toujours pratique mais bon, il fallait bien les changer. Il avait un peu comme d'habitude laisser traîner, non par flegme mais surtout car il avait plusieurs fois oublié et s'en était rendu compte la nuit tombée alors qu'il n'y voyait plus rien. Mais ce jour là, Shany avait bien insisté et elle avait bien fait. Il avait passer plus de deux heures à faire le tour et alors qu'il allait se reposer sur ses lauriers, il reçut un coup de téléphone d'un professeur pour une fuite au premier étage.

L’égyptien y avait suer quelques heures, et une fois fait, il s'était directement rendu, en retard, à la cantine. Le soir était déjà quasiment là et il avait une faim de... renard. Il avait engloutit une assiette de pâte et avait donner à Shany son repas. Ceci fait, il alla dans sa petit loge dans le hall et feuilleta son cahier des charges. Il pointa de son doigt les lignes et en barra les déjà terminé. Les ampoules c'étaient bon. Il y avait un néon à changer dans une des salles de classe des troisième année qu'il allait devoir faire demain au plus tôt. C'est à dire dès qu'il serait aller chercher le matériel.

Shany se promenait comme toujours dans le hall en regardant les élèves et familier d'un petit air tantôt maternel, tantôt joueur. Mais ce soir là, c'était désert, à croire qu'il n'y avait pas âme qui vive dans ce coin du bâtiment. Elle tourna vivement la tête quand elle entendit une voix féminine de l'autre coté de la porte. Elle se dressa pour s'appuyer contre la vitre et vois une jeune femme rousse, droite comme un i avec un petit air légèrement agacé. Du moins, c'est ce que la renarde avait décelé dans sa voix. De plusieurs bonds rapides, elle alla prévenir Amasis qui alla tranquillement ouvrir la porte.

"Bonsoir mademoiselle ?"

Il baissa le regard sur les deux valises et le reporta sur le visage de la demoiselle. Elle semblait à la fois énervé de devoir porter ses valises et agacés qu'on ne les lui prennes pas. Amasis se pencha alors pour les attrapé et les déposer dans le hall. Il l'invita également à entrer d'un signe de tête et referma derrière eux.

"Enchanté, je m'appelle Amasis. Je suis.. disons le concierge, un peu l'homme à tout faire. Vous êtes ? Etudiante ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Eleanore C. Van Stratt
Féminin
Messages : 1185
Kamas : 7081
Date d'inscription : 21/05/2014
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves): • 3ème année
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Average Wizard
Administratrice: Schwarz Kaiserin
Administratrice: Schwarz Kaiserin

MessageSujet: Re: Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ? [-Amasis] Dim 1 Juin - 17:47

« Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ? »


Eleanore avait du potentiel. Beaucoup de potentiel, l'histoire coulait dans ses veines dont le sang avait pu être bleu un jour. Du moins, c'est ce que murmurait cette petite voix à côté de son oreille. Elle n'était pas folle, loin de là. Même pas bipolaire d'ailleurs. Elle avait toute sa tête, et une conscience presque exacerbée. Une grande sensibilité qui pouvait en faire tout autant quelqu'un de particulièrement froide, ou au contraire de profondément naïve et donc manipulable. Elle était-passez moi l'expression- le cul entre deux chaises. D'un côté son caractère, sa nature profonde qui lui criait d'être une douce et paisible femme de lettres avec pour seule ambition une culture assez élevée et un train de vie juste confortable. Et de l'autre, cette conscience sociale qui se rappellerait bientôt à son oreille trop souvent qui lui intimerait de se montrer digne de son rang, que diable ! Difficile position pour celui qui ne sait la tenir. Et la pauvre enfant serait bientôt en plein dedans, jusqu'au cou.

Si ça n'avait dépendu que d'elle, elle aurait accueilli la seule présence vivante avec un chaleureux sourire. Après tout, s'il n'avait pas fait l'effort de la rejoindre, elle aurait pu passer toute la nuit devant la porte, au frais. Mais la voix de sa mère qui tournait encore dans son cerveau ne l'entendait pas de la sorte. Elle devait faire la fierté de cette mère qu'elle venait juste de quitter. « Tu comprends, Eleanore ? Tu comprends que si tu ne te montres pas comme elle, tu perdras tout ce que ta famille a mis tant de temps à construire ? C'est ça que tu veux? » Le bon vieux chantage affectif, comme on ne le fait plus.

Il avait l'air on ne peut plus aimable, elle était presque gênée de se montrer si dure alors qu'il n'était que bienveillance évidente. Mais Hécate veillait au grain, et elle ne laisserait rien passer. Rien du tout. Alors elle resta intouchable, hors de portée. Parfaitement détestable. Mais derrière ses sourcils froncés par l'impatience feinte, elle était ravie de voir quelqu'un l'aider. Quelqu'un qui n'ait pas l'air de lui vouloir du mal. Depuis son cousin, ça avait été rare. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle vit qu'il n'était pas seul non plus. Une boule de poils charmante devant qui elle se serait attendrie si cette voix ne tournait pas encore. Il la salua, elle se contenta à contre cœur de le saluer d'un bref mouvement de la tête.

Lorsqu'il prit les valises pour les déplacer à l'intérieur, elle voulut le remercia finalement, peut être un peu trop chaleureusement. Tout ceci la fatiguait, elle finirait par prendre le pli, mais pas encore. Pas tout de suite, elle en aurait des bleus avant que ça change réellement. Elle sourit finalement à l'Egyptien qui avait une vois assez douce pour s'attirer la sympathie.

« Nouvelle, en effet. Peut être que vous avez entendu parler de l'arrivée d'une héritière Van Stratt. Et bien elle est devant vous. »

Normalement, son nom courrait entre les murs. Pas grâce à ses propres exploits, mais bien ceux de ses prédécesseurs. S'il était concierge, il devait effectivement en avoir entendu parler un jour.

« Eleanore. Eleanore Van Stratt. Que personne n'a mis au fait des us et coutumes de cet établissement. »

Et dire qu'elle n'avait pas encore Hécate pour diriger sa vie, mais que sa Mère ne l'avait pas encore quittée. Elle oscillait entre froideur apparente et voix douce. Nul doute qu'il la prendrait pour une dérangée. Et il aurait peut être raison.

codage par Junnie sur apple-spring

════════════════════

Artiste du Kit: -Inconnu-

Merci Neiko ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Noriiko Shimazu

Féminin
Messages : 3616
Kamas : 10428
Date d'inscription : 14/05/2013
Humeur : RAS
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d'or
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪

MessageSujet: Re: Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ? [-Amasis] Dim 6 Juil - 11:46

[UP !
Où en est ce RP ? Amasis est-il absent ? Si ce n'est pas le cas, merci de le reprendre, sinon ce RP sera considérée comme abandonné !]

EDIT Norii : Amasis n'a plus d'ordinateur, il est donc normal que son activité soit ralentie

════════════════════
Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ? [-Amasis]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ? [-Amasis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rendez-vous orbital (Missa, Nacht)
» Darth Nacht [Terminée]
» MOISAN Louise { Morgenrot - wenn das Licht die Nacht bedroht
» [MISSION] Une dérive dangereuse (Ft Elen Nacht)
» Un oiseau qui chante....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-