Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Le rapace et l'oisillon bleu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Le rapace et l'oisillon bleu. Mer 29 Jan - 22:56


Que ce soit dans un des nombreux guettos de Manhattan, ou dans ce pensionnat de merde, seule la loi du plus fort régnait. Vous savez ce que l’on dit des choses adorables n’est-ce pas ? Qu’il en ai d’autant plus jouissif de les briser. C’était donc dans l’idée d’asservir quelques une de ses larves qu’Andrew était venu sur la terrasse de l’établissement ce matin. Lui, avait toujours vu ce lieu comme un nid regorgeant de potentielles victimes prêtent à se laisser prendre dans ses serres. Il cherchait encore un sens à la venue régulière d’autant de sous-êtres par ici. Sans doute venaient-ils pour manger ? Ou pour partager des moments stupides entre faiblards stupides ? Cela n’avait pas grande importance pour l’étudiant. Le classe 3 s’avança donc vers la chaise d’un souffre-douleur qu’il connaissait bien, et qu’il savait prêt à craquer à tout moment. Un sourire malsain arbora son visage tandis qu’il se dirigeait vers lui sans se soucier des personnes se trouvant aux alentours.

« Bonjour mon petit oisillon.» avait-il prononcé dans un murmure provocateur près de l’oreille du jeune blondinet visé. Ses mots furent suivis par une main posée sur l’épaule du moins que rien qu’il savait totalement inoffensif. Resserrant un peu plus son emprise sur lui, il su à son plus grand plaisir que ce dernier avait reconnu sa voix. Comment ? Parce qu’il tremblait tout simplement. « Non..Non ! Je ne vais plus me laisser faire ! Espèce d’ordure ! » L’étudiant se tourna vers Andrew pour le plaquer contre la table d’à coté. Voilà qui devenait un peu plus intéressant. La scène attira les regards sur eux, mais la situation amusait notre maître à tous qui ne pu s’empêcher de lâcher un rictus mauvais. Il espérait que des gens allaient bien suivre ce qui allait se produire sous peu… « Pourquoi tu rigoles ?! » Ignare. En traitant ton Dieu de la sorte, tu risquais de te retrouver six pieds sous terre à lécher les orteils de tes futurs amis les morts. « Je suis prêt à pardonner ton écart de conduite si tu admets ma supériorité. Ici et maintenant. » dit-il sur un ton peu sérieux en le fixant de ses yeux rouges. Depuis quand est-ce que les esclaves étaient en droit de se montrer si insolents ? Voyant l’air dépité de son interlocuteur, Andrew usa discrètement de son pouvoir d’hypnose sur lui. L’élève lâcha donc son maître qui se releva et s’épousseta l’épaule avant de lui tendre la main en affichant toujours un air arrogant « Qu’attends-tu ?  » dit-il sur un ton provocateur. 

Alors que le jeune garçon approchait son visage de la main tendue pour l’embrasser, le rapace se saisit brutalement de ses cheveux et abaissa la tête de l’immonde limace vers ses pieds. « Fait-le. C’est un ordre de ton maître. » Les élèves aux alentours ne purent qu’être dégouttés lorsque le blondinet posa ses lèvres sur la babouche de son propriétaire. Ce dernier regarda sans rien dire; satisfait. Il lâcha donc la larve qui s’enfuit de honte en réalisant ce qu’il venait d’accomplir. Peut-être qu’il était maintenant temps de voir un peu la marchandise ? Andrew se tourna vers les personnes un peu trop curieuses à son goût,  mais elles s'en allaient déjà en voyant le malin s'approcher d'eux. Lui, aimait sentir la peur que dégageait les autres à son égard.  Il en était d’autant plus facile de les hypnotiser ainsi. C’est alors que son regard se posa sur une jeune fille proche de lui…Ah…Sans doute avait pu elle observer la scène comme les autres faiblards.  « Qu’est-ce que t’as à me regarder comme ça Miss ? » dit le jeune homme sur un air menaçant. Est-ce qu’elle aussi souhaitait avoir un « traitement de faveur » ?
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le rapace et l'oisillon bleu. Jeu 30 Jan - 0:14


Le rapace et l'oisillon bleu.





Moi, j'étais sur la terrasse, seule, j'étais en train de profiter de l'air frais du monde, un peu polluée, quand même. J'étais assise par terre, telle une misérable en manque d'amis et de personnes avec qui parler, je regardais le ciel tout en pensant à diverses choses. Jusqu'à ce que plusieurs son venait à mon oreille. C'était des voix d'hommes. Il y avait plusieurs personnes sur la terrasse, et tous avaient leur regard tourné vers deux personnes. Un blond et un mec.. assez effrayant. Enfin, effrayant pour les gens. Moi je le trouvais classe, son allure et sa manière de parler. Il avait la manière de parler d'un dieu. Enfin plutôt d'un démon. Qui croirait que c'est un dieu venu du monde des anges ? Ça serait fou, où serait la logique ! J'observais la scène de loin, observant les gestes des deux personnes en confrontation. C'était assez intéressant, la façon dont ce mec qui effrayait tout le monde se faisait respecter. Il m'intéressait un peu, malgré ses méthodes pour se faire respecter. En tout cas, pour se faire respecter, là je pourrais dire que c'est un réel dieu ! De moi-même , je ne réussirai jamais une telle chose. Mais il devait y avoir quelque chose derrière tout ça. C'était impressionnant, la facilité qu'il a eu à se faire obéir. Le blond ne pouvait plus rien dire après tout ça, ça se voyait à l'expression de son visage. J'étais impressionnée par les capacités de ce mec. Au moment où toutes les personnes assistant à la scène prient peur, je me suis levée de mon coin isolé, en m'approchant de ce mec. Du haut de mes 1m55, il ne me faisait pas peur. Enfin, pas vraiment. Lorsque tout le monde prit peur , et partit, j'étais désormais la seule devant lui. Je me sentis un peu gênée au moment où je me suis retrouvée seule. Je prie le temps de regarder ce mec, jusqu'à devenir rouge sur mon visage. J'étais très intimidée, je ne savais pas trop quoi dire. Mais finalement, c'est lui qui a pris la parole en premier.

« Qu’est-ce que t’as à me regarder comme ça Miss ? »

Le ton qu'il avait n'était pas des plus agréables. Je le regarda, toujours assez gênée et en tournant les yeux dans tout les sens. Finalement, je pris mon courage à deux mains, puis lui répondit :

Shana : Tu fais vraiment peur aux gens, toi. C'est pas très gentil , la manière dont tu les dresses. Mais c'est assez rigolo ! Tu te fais super bien respecter, et... et...

Je ne savais plus trop quoi dire après cela, je devenais toute rouge, plus je le regardais , plus je stressais. Je stressais, non pas parce que j'avais peur, mais parce que je le trouvais trop classe. Et quand je trouve quelqu'un trop classe, je me met dans tout mes états.

Shana : Je.. Je m'appelle Shana !

Je ne sais pas pourquoi, je me suis présentée. Oui comme ça, d'un coup. Je n'ai même pas pris le temps de discuter. Mais je pense pas que ça soit quelqu'un qui discute vraiment, il tabasse plus que de perdre son temps à discuter, sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le rapace et l'oisillon bleu. Jeu 30 Jan - 22:54

Andrew portait un regard méprisable vis à vis de la petite chose qui se tenait devant lui. Il fallait la voir. Toute gênée. Toute rouge. Répugnant. Elle ne le regardait même pas droit dans les yeux, ce qui amusa notre diable un court instant. L’attitude de la larve s’interprétait chez le garçon comme une preuve indirecte de sa soumission…Oui. Sans le savoir, cette faiblarde lui appartenait déjà. «  Tu fais vraiment peur aux gens, toi. C'est pas très gentil , la manière dont tu les dresses. Mais c'est assez rigolo ! Tu te fais super bien respecter, et... et… "   Et quoi bordel ? Elle finissait jamais ses phrases ou quoi ? Ecoutant ses dires sans l’interrompre, Andrew hésita entre humilier la jeune fille comme blondinet plus tôt, ou lui réserver un sort bien pire plus tard. Pourquoi ? Malgré le fait qu’elle eu employé quelques bons termes, le jeune homme ne supportait pas que l’on vienne lui faire la leçon, ni qu'on le fasse attendre. Lui, ne cherchait en rien à se montrer « gentil » avec les autres. Il avait déjà fait l’effort de tolérer tout ces êtres insignifiants autour de lui. Se soumettre. Le respecter. L’aduler. C’était tout ce qu’il attendait de ces mages de pacotille. Alors il usait de la peur pour leur faire comprendre à qui devaient-ils obéissance. D’autres en revanche, se montraient retissant face aux méthodes employées par le malin. Mais ce dernier n’avait que faire d’eux. Il n’avait pas de limite. Il n’avait pas de maître. C’était lui le maître. Le brun se contentait de remettre les piafs trop râleurs à leur place en leur cassant les ailes en plein vol. «  Je.. Je m'appelle Shana ! »  Shana la larve. Non. Shana l’oisillon bleu. Est-ce qu’à toi aussi Andrew allait te casser les ailes ? 

Le garçon avait légèrement froncé les sourcils…puis avait fini par rire. Mais c’était un rire malsain. Un rire troublant. Il y avait au moins une chose que Shana avait compris. C’était que ce genre de scène était hilarante…Juste revoir la tête du blondinet s’enfuir comme un idiot avait déclenché cette réaction chez le classe 3. Il s’arrêta d’un coup de rire puis se rapprocha vivement du visage de sa future esclave. La fixant de ses yeux rouges, il donnait l’impression d’avoir une sale idée en tête. C’était le moment de savoir si elle allait lui être d’une quelconque utilité. Dans le cas contraire, il l’enverrait balader sans s’en préoccuper d’avantage.

" Je me fiche pas mal de ton prénom Miss. " Un rictus mauvais suivit ses mots. " Je sais bien que t'as autre chose à me dire...Alors épargne moi ton baratin. " Il se rapprochait un peu plus d'elle tandis que son allure se faisait imposante et son sourire machiavélique grandissant. " Donne moi une bonne raison de ne pas abîmer ton jolie minoit..." finit-il en posant soudainement son index sous le menton de la classe 4 comme pour augmenter un peu plus l'emprise qu'il avait sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le rapace et l'oisillon bleu. Jeu 30 Jan - 23:26


Le rapace et l'oisillon bleu.





Le visage de ce mec était beaucoup plus beau de près que de loin. J'étais quasiment devenue une admiratrice pour cette personne. J'aimerais bien connaître son prénom , mais je pense que pour l'instant, c'est pas gagné. Je vais encore attendre un petit peu avant de le lui demander. Je le voyais, qui s'approchait de plus en plus de moi. Et plus il s'approchait, plus j'étais intimidée. Je me disais que je devais être assez ridicule à regarder dans tout les sens. J'essayais alors de me maitriser. Je souffla silencieusement, ferma délicatement les yeux avant de les rouvrir rapidement. Je regarda alors ses pétillants yeux rouges, je cherchais la profondeur dans ses yeux. Mais malheureusement, plus je le regardais, plus je rougissais. Par contre, ça , je n'arrivais pas à me contrôler. J'étais envahie par sa beauté qui me donnait envie de le ressembler.. Physiquement, je veux dire. Mais en tant que fille.

De plus en plus, il se rapprochait de moi, son regard envers moi était assez malsain. Je me demandais à quoi il pouvait penser. Il a soudainement commencé à rire, un rire aussi malsain que son expression. Je me demandais pourquoi il rigolait. Soit il était un peu dérangé dans sa tête, soit il se foutait de moi. Mais j'optais pour la deuxième possibilité. Il n'a pas l'air de quelqu'un de fou cérébralement. Juste l'air de quelqu'un qui aime se foutre de la gueule des gens. Je le regardais encore, à partir de mes yeux verts, dans le plus profond de ses yeux. Il me répondit enfin, mais assez négativement. Il se fichait de mon prénom ? Après ça, voilà que je rougissais encore plus, je ne savais pas trop quoi dire. Il savait que je voulais lui dire quelque chose, mais avant que je lui réponde, il sourit et me demanda de lui donnait une bonne raison pour qu'il ne "m'abîme pas mon jolie minois". Il avait posé son doigt sur mon menton, j'étais toute intimidée, mais je continuais de le regarder. Je ne savais pas trop quoi répondre à ça, alors sans trop réfléchir, je lui fis un grand sourire puis enfin je lui répondis en lui répondant à toutes ses phrases :

Shana : Dis pas n'importe quoi , mon nom, tu t'en souviendras toute ta vie ! Et, une bonne raison ? Je pense que tu n'oseras pas frapper une jeune fille mignonne comme moi et qui, en plus, t'admires et te respecte ! Je pense pas que tu connaisses des personnes comme ça, si ?

Je le répète encore une fois, je n'avais pas du tout réflechis en disant cela.. C'était parti tout seul. Et puis, j'étais tellement narcissique en me disant mignonne. Je pense que c'est reparti pour qu'il se fiche de moi, encore une fois ! Je ne détacha pas mon regard de ses yeux, jusqu'à ce qu'il me réponde.



Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le rapace et l'oisillon bleu. Lun 3 Fév - 21:46


    C’était vraiment amusant de voir cette misérable petite chose aussi intimidée devant la grandeur d’Andrew. Mais comment lui en vouloir ? Il était normal de se soumettre à son maître après tout. Dis pas n'importe quoi , mon nom, tu t'en souviendras toute ta vie ! Et, une bonne raison ? Je pense que tu n'oseras pas frapper une jeune fille mignonne comme moi et qui, en plus, t'admires et te respecte ! Je pense pas que tu connaisses des personnes comme ça, si ? Si. Lui, n’avait pas de limite. Sa main cette fois, se resserra sur le menton de la jeune fille, allant même jusqu’à lui écraser un peu la joue avec son pouce. Il était à un fil de lui faire faire des horreurs en l'hypnotisant. Lui, ne retenait pas le nom des moustiques insignifiants. Si Shana ne s’était pas rattrapée en lui avouant son admiration, il aurait sans doute choisi de l’humilier gratuitement. Le malin finit par relâcher son emprise sur elle et afficher un air amusé presque glauque. Une admiratrice hein ? Une esclave de plus à sa botte oui. Mais il ne serait sans doute pas judicieux de la briser maintenant puisqu’elle lui serait probablement utile dans un avenir proche. Le garçon resta face à elle, la fixant de nouveau du regard. « Admiratrice et respectueuse tu dis ? » Il pesta avant de reprendre «  Qui est-ce qui me dit que tu ne te fous pas de ma gueule petite larve ? » Oui. Lui, savait très bien qu’elle ne lui mentait pas, mais il se devait de tester son nouveau jouet avant de le définir comme tel. Et pour ça, il n’y avait qu’une chose à faire… Le sourire mauvais d’Andrew s’agrandit lorsqu’il reprit.  « Je sais ! Je sais..ne me dit rien petite chose. » dit-il en posant son doigt sur les lèvres de son oisillon bleu. «  Peut-être que si tu faisais quelque chose pour ton maître, j’en serai convaincu… » Oui. Une preuve de fidélité…Ah ah ah quelle bonne blague. Il se foutait royalement de ce que la jeune fille allait se coltiner pour lui, mais il fallait bien qu'il lui fasse croire qu’elle était « différente » afin de l’asservir définitivement. Les gens n’aimaient entendre que ce qu’ils voulaient entendre. C’était bien connu. « Qu’en dis-tu  ? Peut-être n’es-tu pas comme tout ces autres abrutis de mages… » finit il en enlevant son doigt des lèvres de Shana. Qu’allait donc répondre la classe 4 ?
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le rapace et l'oisillon bleu. Lun 3 Fév - 23:14


Le rapace et l'oisillon bleu.





Il ne m'avait toujours pas dit son nom. Mais je suis sûre que si je lui avais demandé dés le début, il ne m'aurait jamais répondu ! Enfin c'est ce que je pense. Après ma longue phrase dites bêtement, toujours mes yeux rivées dans son regard, je patienta jusqu'à sa réponse, jusqu'à ce qu'il me serra mon menton, il n'y était pas allé en douceur, malheureusement. Et moi qui était en total admiration sur lui, il n'avait pas vraiment de respect. Même si je détestais les gens qui n'avaient pas de respect, je ne sais pas pourquoi, je l'admirais. Il était impossible pour moi d'en décrire clairement la raison. Pour moi, il a juste la classe. Ça doit être juste ça. Finalement, il me relâcha, j'avais eu très mal, je me caressa délicatement le menton pour apaiser ma douleur, même si ça ne faisait pas grand chose.

Finalement, il finit par me répondre. Et il doutait de moi ? Apparemment, il pensait que je me foutais de sa gueule. C'est bizarre pour un mec assez sûr de lui. Mais bon, si il le disait. Je baissa légèrement les yeux quand il se mit à penser que je me fichais de lui. Mais baisser les yeux faisait preuve de rabaissement. Je redirigea alors mon regard directement dans ses yeux rouges. Il m'a ensuite appelé " petite chose ". Bon, d'accord, je suis petite, mais bon. C'était limite si j'avais l'impression qu'il me prenait pour un insecte ! Enfin, à ses yeux, je dois être ça. Un misérable petit insecte inutile. Mais je ferai tout pour ne pas l'être. C'est alors qu'il me proposa de faire quelque chose pour lui afin de lui prouver que je n'étais pas comme les autres après avoir poser son doigt sur mes lèvres. J'étais assez intimidée, mais il l'avait finalement retirée, et je repris mon calme. Afin de réfléchir à sa proposition, je croisa les bras et leva les yeux au ciel. Qu'est-ce que je pouvais faire pour lui ?

Shana : Je ferais tout ce qui te plaira, tout ce qui est dans mes capacités. A toi de choisir ! Peut-être que tu voudras que je tabasse des gens pour toi, mais t'es sûrement le meilleur pour ça.

Je ne savais pas du tout ce que je pouvais faire pour lui. Je posa délicatement mes doigts sur mes lèvres, tout en laissant mon bras gauche sous mon coude droit. Puis enfin,je lança un regard des plus profond qui puisse exister afin de lui dire :

Shana : Mais, ce qui est sûr, ce que je ferai tout ce que tu voudras.

J'avais sûrement l'air d'une soumise, à dire ça comme ça. Mais c'était vraiment des paroles que je ne contrôlais plus. C'était comme si j'avais changé de personnalité.

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le rapace et l'oisillon bleu. Lun 24 Fév - 19:59


    Lorsque la larve s'asservit un peu plus, Andrew ne pu s'empêcher d’accentuer son petit sourire provocateur. Elle était prête à aller jusqu'à tabasser des gens pour lui ? Intéressant Et puis, ce n'était pas comme si le classe 3 allait se priver de le faire. Ne possédant de l'estime que pour soi-même, il se fichait bien des personnes qui prenaient pour ses frasques. Néanmoins, envoyer la brune au front dès  maintenant ne lui apporterait pas grand chose. N'empêche...il voulait quand même voir de quoi l'oisillon était capable. Sa dernière phrase tournait en boucle dans l'esprit du garçon...qui, je ne vous le cache pas, avait des idées sales en tête. Fixant les formes de la classe 4 en silence, il finit par lâcher un petit rire moqueur avant de reposer ses yeux rouges dans ceux de l'insecte. « Vraiment ? Dans ce cas... » Lui soulevant de nouveau le menton d'un doigt, il approcha ses lèvres des siennes sachant très bien que cela la mettrait de nouveau mal à l'aise. M'enfin, Andrew ne pouvait s'empêcher de jouer avec les sentiments des moustiques, quels qu'ils soient. La peur et la soumission. L'homme n'avait pas de limite quand il était question de voir apparaître ses sentiments chez les autres. Allait-il l'embrasser ou l'obliger à lui servir de trou ? Non. Trop facile...Alors que les deux êtres semblaient être  sur le point de s'échanger un baiser, Andy, d'un geste vif, plaça une petite feuille entre eux. Se redressant alors par la même occasion -parce qu'elle était bien petite la larve-, il reprit en se réjouissant d'avance pour avoir chamboulé si facilement la classe 3 « Tu vois ça petite ? » Sur l'image sortie de nulle part, l'on voyait un espèce de travesti méconnaissable en train de dormir sur le rebord d'une cuvette de toilette. « C'est Etienne Duchamp. Le peureux  et  délégué de merde des classe 2... » Ricanant de plus belle, le malin ne tarda pas à reprendre d'un air mauvais «  Ce faiblard me répugne à un point...mais il est assez drôle de le voir paniquer pour un rien. » Riant un peu, il lâcha la photo au dessus de Shana dans un mouvement détaché pour qu'elle puisse la rattraper « Je veux que t'humilies cette mauviette avec ça....ouais...je  veux une sale rumeur sur cet atome insignifiant. » Sans doute cela humilierait sa classe par la même occasion ? La vérité, c'était qu'Andrew s'était servi de l'hypnose sur lui pour l'obliger à se travestir. L'ayant lâché dans un bistro du quartier de Nara juste après, il ne s'était pas soucié de ce qui s'était passé du reste de la soirée. Pourquoi le brun avait-il fait ça ? Il ne fallait pas se casser la tête à comprendre. Lui, s'amusait de la l'impuissance des fourmis. De toute manière, l'étudiant n'avait aucun scrupule pour l'hippopeureux et cette photo prise à son insu en était la preuve même. Fixant la dame de nouveau, le garnement se frotta le menton avant de reprendre « Tu vois moustique ? Si tu me ponds un truc mauvais je te casserai les dents. » avait-il fini en souriant. Se saisissant alors de la joue de l'autre gamine, Andrew ne cachait pas une envie soudaine de l'écraser. « Je ne tolère pas les erreurs, surtout quand elles viennent d'en bas...Pigé mon oisillon bleu ? »  C'était sa chose désormais, alors il pourrait en faire ce qu'il voulait. Le diable. Elle avait signé un pacte avec le diable...pauvre folle. Pauvre larve qui ne savait pas encore ce que le classe 3 lui réserverait après ce premier exercice. Mais pour l'instant, il avait juste besoin d'un acquiescement de sa part. Après ça, il l’emmènerait faire un truc avec lui...Le genre de chose qui ne se fait qu'à deux.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le rapace et l'oisillon bleu. Lun 24 Fév - 23:31


Le rapace et l'oisillon bleu.





Son profond regard dans mes yeux, sa voix qui ne sortait plus de ma tête, A la suite de ses dernières paroles, il posa à nouveau son doigt au dessous de mon menton afin de le soulever. Mon cœur se mit à battre précipitamment au moment où nos lèvres allaient presque se toucher. J'étais quasiment sûre qu'il allait m'embrasser, mais malheureusement, ça n'a pas été le cas ! Mon visage était devenue rouge tomate à ce moment-là, puis je fus surprise lorsqu'il interposa une feuilles entre nos lèvres. Qu'est-ce que c'était ? Ça ne m'intéressait pas vraiment au début, vu qu'il avait ruiné mon bonheur de quelques secondes. Finalement, cette feuille était devenue beaucoup plus intéressante lorsque je vis ce qu'il y avait dessus. Des toilettes et.. Une femme ? Non, ce n'était pas vraiment une femme, en fait. Ça ressemblait un peu à un homme. J'en eu la certitude au moment où ce mec aux yeux écarlates me dit qui était cette étrange personne, endormi sur des toilettes.

« C'est Etienne Duchamp. Le peureux et délégué de merde des classe 2... »

Qu'est-ce que ce Etienne Duchamp avait bien pu faire pour mériter cela ? Enfin, ce mec était tellement horrible qu'il ne devait pas y avoir de raison précise. Ce mec commença a rigoler, il était vraiment fou, mais ça doit être pour ça que je l'admire tellement. Il aimait bien ce moquer des gens, ça se voyait de la façon dont il parlait de ce Etienne. Le pauvre, je suis sûre qu'il n'avait rien demandé. Et d'ailleurs, je me demande bien quel service ce mec allait me demander. Soudain, ce mec lâcha la photo, je la rattrapa en claquant mes deux mains l'une contre l'autre, avec la photo qui se retrouva entre les deux. Après l'avoir attrapé, je la regarda, en la prenant de ma main droite. J'étais assez choquée de cette photo quand je la regarda dans ses détails. C'est là que ce mec me dit ce que je devais faire.

« Je veux que t'humilies cette mauviette avec ça....ouais...je veux une sale rumeur sur cet atome insignifiant. »

Humilier une personne.. Je n'avais jamais fait ça avant. Comment est-ce que j'en suis venue à là ? Moi qui suis si gentille de nature. Mais pourquoi est-ce que j'étais prête à faire tout ça pour lui ? J'étais tellement aveuglée. Je le savais, mais je ne voulais pas trouver une solution. Je voulais rester à ses côtés, même si il me traite assez mal, verbalement. Je retourna mon regard vers ce mec, lorsqu'il fit de même avant de me nommer " moustique " et de me menacer de me casser les dents. Serait-il vraiment capable de me faire ça ? Son sourire me faisait assez peur lorsqu'il me dit cela. Il devait être sérieux, c'était tellement diabolique d'avoir un tel regard. Mais j'étais fascinée, une fois de plus. C'est alors que ce mec m'attrapa la joue et continua la conversation.

« Je ne tolère pas les erreurs, surtout quand elles viennent d'en bas...Pigé mon oisillon bleu ? »

Je rougis lorsque j'entendis qu'il m'avait appelé " mon oisillon bleu ". Pour lui, je ne savais pas trop ce que ça voulait dire. Peut-être que ça voulait dire que j'étais faible, ou je ne sais quoi d'autre. Enfin, ça voulait surtout dire qu'à présent, je lui appartiens. Je pris la main de se mec afin qu'il me lâche la joue, c'était pas très agréable, quand même. Même si j'appréciais la chaleur d'un membre de son corps sur ma joue. Je revisionna durant trois secondes la photo, puis retourna mon regard dans ses yeux.

Shana : Je suis vraiment pas ce genre de fille, à humilier les gens.. Mais si c'est pour toi..

Lui dis-je avec un léger sourire.

Shana : Je le ferai, seulement si tu me dis comment tu t'appelles ! Et, j'espère que tu te rappelles de mon nom, au moins.

Avec un petit regard mignon comme sérieux, j’espérais qu'il se souvienne de mon nom. Et aussi qu'il me dise le sien. Je rangea ensuite la photo dans la poche de mon uniforme, attendant sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Noriiko Shimazu

Féminin
Messages : 3616
Kamas : 10593
Date d'inscription : 14/05/2013
Humeur : RAS
avatar



Feuille de personnage
Année (pour les élèves):
Autres infos ?:
Niveau (maîtrise de la magie) : Maître d'or
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪
ExAdministratrice / Lovely Swan ♫♪

MessageSujet: Re: Le rapace et l'oisillon bleu. Ven 25 Avr - 21:34

[HS : Où en est ce RP ? Cela fait un moment qu'il est resté sans réponse.

Si vous souhaitez le continuer, merci de le reprendre dans la semaine, sans quoi il sera considéré comme abandonné et placé aux archives. L'un de vous deux est-il absent ?

Je supprimerai ce message si le RP reprend Wink]

════════════════════
Mes cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le rapace et l'oisillon bleu.

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Le rapace et l'oisillon bleu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le "Carré Bleu"
» [Orks] Des orks tous bleu. Waaaght! Du Big Boss l'min bleu.
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.
» SPA l'étang bleu
» Bleu présentation[Mise à jour]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-