Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Une douce nuit aux toilettes ~ PV : Yuki Kurenai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Une douce nuit aux toilettes ~ PV : Yuki Kurenai Mar 28 Jan - 7:20


Une rencontre aux toilettes...
Pourquoi pas !




Je me tenais devant cette porte brune au milieu d'un couloir, à l'intérieur se trouvait ma nouvelle chambre, qui j’espère allait être rose, de tout de façon si elle l'était pas, j'hésiterais pas à aller acheter de la peinture pour la refaire à ma sauce ! Oh et je dessinerai des poneys violets sur les murs. Bref... Je venais d'arriver dans ce pensionnat sorti de nul part, j'avais fuis mes problèmes et j'avais très bien fait, et c'était hors de questions pour moi de rester encore avec ce père indigne qui voulait juste que je me prostitue pour son porte-monnaie et rien d'autres. Mais c'est terminé ça maintenant, et ce n'était pas moi, Kairi qui allait retourner en arrière !

« Tiiii tiiii tiiitiii tiiiiiiii ! »

Ah mon dieu ! Je vais vraiment devoir m'y faire, ah en fait, ce bruit strident c'est mon familier, un petit papillon illuminant qui se nomme Lulu... Oui c'est le début de Lumière, mais je trouvais mignon Lulu. Effectivement je viens d'arriver ici, et en dessous, au hall, à la réception où je me suis inscrite pour pouvoir loger ici, ils m'ont demandé de me placer à un certains endroit afin d'invoquer mon familier dont je pourrais dresser, ils m'ont expliquer brièvement les consignes ainsi que le concept de ce pensionnat, alors c'est comme ça que j'ai compris que d'autres personnes avaient des dons, des pouvoirs. Ah... Si seulement j'avais le pouvoir de me transformer en poney, hey ! Si tu aimes pas les poneys ça revient au même.

« Oui mademoiselle Lulu, je vais entrer dans la chambre me presse pas ! »

J'ai inséré la clef dans la serrure, d'un pas long je suis rentrée dans le pièce en allumant la lumière. Non, non et non ! Les murs étaient bleu claire... Je me suis avancée vers le fenêtre pour la refermer. Je ne sais pas qui est le fou qui l'a laissé ouverte, mais ça caillait maintenant dans la pièce. J'ai scruté les alentours, à première vue j'ai deux colocataires. Il y avait trois lits mais deux étaient occupés vu les affaires et le bordel qui se trouvait autour. Je n'allais pas me gênais pour laisser ma petite trace. J'ai posé mes petites fesses croquantes sur le lit libre. Je voulais le lit contre la fenêtre mais tant pis, je me trouvais au milieu des deux autres. Je me demandais au passage qui ça pourrait être les deux personnes qui occuperont la même pièce que moi. J'ai soupiré un coup en m'allongeant sur le lit en regardant par la fenêtre. Il faisait nuit, et il pleuvait légèrement, heureusement je n'étais pas sous la pluie quand je suis partie de chez moi, ou plutôt fuguée. En y pensant je n'avais quasiment pas d'affaires à part un sac où j'ai mis quelques habits et un peu d'argent de poche qui me restait. Soudain une crampe violente dans le ventre m'a crispé tout le corps. Il ne manquait plus que ça... Et surtout tête en l'air comme je suis j'avais oublié, mais mes règles allaient bientôt arrivé, du coup ma douleur devait venir de là. Qu'elle idiote je suis, je n'ai même pas de tampon. Je me suis levée d'un geste rapide du lit.

« La petite Lulu tu restes ici, je fais vite.. Ahhh je t'aime déjà toi ! »

J'ai détallé les escaliers pour rejoindre le couloir où se trouvait les toilettes, ma douleur s'était calmée, mais il manquait plus que j'aie la tâche rouge sur mon jeans, la honte, heureusement il y avait pas un chat. Mais avant que j'arrive vers la porte des toilettes des demoiselles, j'ai entendu des pas se diriger vers celle-ci. Je me suis cachée derrière un gros pot de fleurs artificiels pour pouvoir en quelque sorte espionner, je suis une super ninja qui est super puissante ! Bref, j'ai remarqué que c'était une jeune fille peut-être un peu plus âgée que moi, en fait ça tombait bien qu'il ait une autre fille qui vienne par là, je pourrais lui demander un tampon pour mes problèmes de fuites, mais, disons que je voulais m'amuser un peu. Je viens d'arriver, et franchement, il faut que je me fasse remarquer à tout prix ! Eh bien oui, faudrait peut-être que je me fasse des amis, et je suis douée pour  ça. Dès que la noiraude est entrée dans les toilettes, j'ai activé depuis où j'étais mon don pour pouvoir écouter si elle allait faire son besoin du soir, ou juste se rendre au lavabo. Vu les bruits, elle était effectivement en train de s'installer sur les wc, puis j'ai commencé à attendre sa voix, elle devait certainement être au téléphone, ou peut-être avec quelqu'un. Mais par mon plus grand des bonheur, j'entendais qu'elle était au téléphone avec un homme, il se trouve même que leur discussion était presque torride si je peux me permettre. J'ai commencé à rire doucement comme une imbécile toute seule dans le couloir. Alors ainsi, elle voulait se retrouver seule avec ce jeune homme, au passage à la voix très sexy, dans l'infirmerie, et personnellement, je ne pense pas que se soit pour une piqûre mais plutôt un traitement et consultation personnelle ! Je réfléchissais à une façon d’interrompre leur petit moment en amoureux. Je me suis avancée doucement vers la porte, elle continuait à être au téléphone, j'ai ouvert la porte doucement en entrant puis je l'ai refermé de façon qu'elle ne fasse pas de bruits. Heureusement elle était dans une toilette du coup elle ne pouvait pas remarquer mon arrivée grandiose ! J'ai approché ma main vers l'interrupteur de la lumière, puis d'un geste rapide je me suis amusée à appuyer à plusieurs reprises sur celui-ci pour faire clignoter la lumière comme dans les films d'horreur, et j'ai prix une voix grave et tremblante.

«  Mouahahah... Je suis l'esprit des WC des filles ! Hum hum... Tu vas regretter d'avoir enfreint ma règle, cochonneries tu parleras, punitions tu recevras, mouwahahah... »





Dernière édition par Kairi Nao le Ven 28 Mar - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une douce nuit aux toilettes ~ PV : Yuki Kurenai Dim 9 Fév - 17:41


Il fessait noir dehors la nuit devais surement être tombé, je ne mettais même aperçu plonger dans mes copies et dans mes partitions je n’avais pas vu l’heure mais en fait qu’elle heure étais-t-il ?

Quoi ??? Déjà ?? On non j’ai raté mon rendez-vous avec Kaikai mais quelle tête en l’air, bon je vais aller l’appeler au moins je vais essayer de me faire pardonner.

Je pris mon portable et partis en direction d’un coin tranquille, et oui on ne s’est jamais il y a des oreilles au mur et je préfère m’éloigner des studios. Je pris donc la direction des toilettes oui là je ne serais pas déranger et surtout à cette heure les jeunes doivent tous dormir car demains ils ont cours.

Je me suis mis dans un cabinet et est fermer la porte et je composai le numéro de Kaikai en espérant qu’il ne dorme pas. Ça sonne… Oui il décroche

-Kaikai… Je suis désolé j’étais à fond dans mes copies je n’ai pas vu l’heure j’ai complètement oublier notre rendez-vous
-Ce n’est pas grave Yuki, me répond-t-il, j’avais aussi beaucoup de travail
- Alors je ne vais pas te déranger plus longtemps je vais te laisser travailler
-Non tu restes au téléphone, avait-il dit avec un voix douce mais forte en même temps
-Très bien je reste tu m’a manquer aujourd’hui j’avais envie de venir te voir toutes les heures et passais un moment dans t’es bras tranquille allongé à l’abri des regards des élèves…

J’avais prononcé ces phrases et juste après j’avais ressentis une nouvelle entrée dans le lycée, une nouvelles élèves avais franchi les portes, mais je ne m’en souciais pas vraiment j’étais dans ma conversations et je ne voulais pas la stopper.

Je n’avais pas entendu la porte s’ouvrir des toilettes toujours dans ma conversation qui commençait légèrement à s’enflammer. Mais je stoppai tout quand les lumières commençaient à s’éteindre et qu’une voie de femme prononça ces mots

« Mouahahah... Je suis l'esprit des WC des filles ! Hum hum... Tu vas regretter d'avoir enfreint ma règle, cochonneries tu parleras, punitions tu recevras, mouwahahah... »

Mon sang se glaça, une élève ou un fantôme je devais sortir de la et en avoir le cœur net

-Kaikai je raccroche désolé on se voit demain bisous je t’aime.

Je raccrochai, mis mon téléphone dans ma poche et sortie des toilettes pour voir qui avais prononcé ces mots, si c’était une élève j’avais vraiment m’énervé mais si c’était un fantôme je crois bien que je ferais un malaise sur place.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une douce nuit aux toilettes ~ PV : Yuki Kurenai Jeu 20 Fév - 12:55


Une rencontre aux toilettes...
Pourquoi pas !




Mon idée était tellement super cool que je me suis mise à rire doucement après mon beau discours de l’esprit des toilettes des filles, il en jette ce nom hein ? Je continuais mon geste rapide sur l’interrupteur, quand soudain la personne en pleine conversation stoppa net et raccrocha avec la personne à l’autre bout du fil. Il devait ne pas être très heureux de raccrocher en pleine discussion, surtout sur celle qu’ils étaient en train de partager en amoureux très probablement. Quand la poignée des toilettes s’est mis à gigoter, j’ai éteint la lumière pour qu’elle ne puisse pas remarquer mon visage aussi rapidement, ça n’allait pas être drôle si on s’arrêtait à là, et moi j’adore faire des farces, ça doit être même une de mes plus belle qualité ! Comment ça s’en est pas une ? Moi je classerais bien ça dans les qualités mais passons. La personne à qui j’étais en train de jouer un tour plutôt malsain se trouvait à quelques mètres de moi. Je pouvais sentir sa respiration rapide, elle avait effectivement peur, j’avoue être cruelle sur ce coup là, mais attention, je ne suis pas une méchante fille, juste une vipère qui adore s’amuser sur de petites choses immatures comme cette blague plutôt réussite et bien entamée. Je pouvais en ajouter plus en m’approchant d’elle dans le noir total et effleurer son bras pour lui faire croire à une présence spirituelle, mais je ne voulais pas avoir une mort sur ma conscience le jour de mon arrivée et juste à cause d’une blague surtout. Alors pour évité la crise cardiaque à cette demoiselle j’ai allumé la lumière rapidement et fait une grimace.

« BOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUH ! »

Bon d’accord j’aimais toujours en ajouter plus et je me suis pas retenue sur ce coup là. J’avais un sourire jusqu’aux oreilles, c’est vrai qu’il m’en fallait peu pour m’amuser et rire sur des petites choses futiles comme ce qui vient de se passer à ce moment là. Je suis restée devant elle, à contempler sa réaction et les traits de son visage, j’ai profité de regarder à quoi elle ressemblait, c’est étrange mais elle faisait très jeune, elle devait être une étudiante comme moi, mais les apparences sont souvent trompeuses. Elle avait de longs cheveux noirs qui lui retombaient sur le long de son corps fin. Elle faisait plutôt mature contrairement à moi. Je suis sûre que je pouvais continuer ma farce et me faire passer pour une nouvelle professeure et lui foutre une punition gratuitement car elle était au toilette pour discuter de cochonneries avec son petit ami ! Mais il me semblait avoir entendu quelque chose qui me prouverait qu’elle était une véritable professeure elle… J’ai peut-être agis sans trop réfléchir, comme d’habitude j’ai envie de dire.





N° 692
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une douce nuit aux toilettes ~ PV : Yuki Kurenai Jeu 1 Mai - 13:49

Bonjour !

J'ai été surprise de voir notre RP supprimé sans un message d'alerte.
Bien dommage que Yuki ne me réponde plus nul part...
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une douce nuit aux toilettes ~ PV : Yuki Kurenai

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Une douce nuit aux toilettes ~ PV : Yuki Kurenai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une douce nuit sous le Balcon [Terminé]
» Douce nuit [PV Ilsith et Draolith]
» Une nuit d'hourreur[pv Yuki,Cel' et Jiao Nako]
» Douce nuit... [PV Akuzu Mia]
» Douce nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-