Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 Un café pour discuter, deux pestes qui se la coulent douce [KaiKai ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Un café pour discuter, deux pestes qui se la coulent douce [KaiKai ] Jeu 16 Jan - 19:55

Hana lisait son livre en marchant dans les couloirs, c'était le soir et malgré son apparence plongée dans sa lecture, elle écoutait les rumeurs du soir qui circulaient ici et là. Hisa, quand à elle, se détendait sous une couche bien chaude, elle regrettait son bain à patte de lion, mais bon, une douche s'est mieux que rien. Et là, Hana débarque explosive comme jamais, elle entra dans la minuscule salle de bain pour ouvrir le rideau de douche.

- Hisano! Demain! Demain! On va au centre commercial?

La rebelle se retourna surprise d'entendre ainsi sa soeur, mais l'explication tomba rapidement, elle venait d'apprendre qu'il y avait un centre commercial en ville et Hisa sauta de joie. L'une plus motivée que l'autre, elles se couchèrent rapidement. Leurs lits coller, elles ne supportaient pas d'être séparée, d'ici peu de temps elles auraient même un lit deux places et elles seront deux fois plus heureuse. Mais pour le moment, elles se tiennent juste les mains en dormant.

Hisa fut la première réveillée, et explosive comme chaque matin elle réveilla sa soeur. L'uniforme scolaire les tentaient bien mais elles préférèrent à un pull rouge et un jeans. Une fois habillée, elles se brossèrent en miroir, et oui c'est pratique. L'une brosse l'autre en croisant leur bras pour avoir leurs belles coiffure. Han approuva avant de lancer sa veste à sa soeur et de mettre la sienne. Pas de temps à perdre! Il fait froid dehors et elles sont motivée.

Les deux soeurs, mains dans la mains, parlaient chiffons, et confirmèrent leurs idées de toujours prendre les mêmes vêtements. Mais bon, Hisa voulait des habits très sexy et Hana plus modeste et timide ne voulait pas se faire siffler. Que le combat commence!!

Prisent dans leur avis, elles ne regardèrent pas où elles vont, si bien qu'Hisano finie par percuter quelqu'un. Elle perdit l'équilibre, soit elle se retrouvait sur l'homme au sol, soit il la redressait. Et Hana qui ricane en voyant sa soeur dans une telle situation. Même si ce n'est pas très drôle. Pauvre Hisa qui rougie de sa maladresse.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un café pour discuter, deux pestes qui se la coulent douce [KaiKai ] Ven 17 Jan - 17:35


La Rencontre



La nuit était tombé sur le pensionnat je me tenais comme d'habitude à la fenêtre de l'infirmerie en fumant ma clope travaillant sur les dossier scolaires est oui pas de repos pour moi. Je devais m'occuper encore de certains dossiers  d'élèves qui venait d'arrivé ou que j'avais pas encore regardé est archivé dans dans la base de données du pensionnat, hé oui mon travail ne consiste pas juste a soigner les élèves et le corps enseignants je doit aussi lire tout les dossiers. Mais je prenais une petite pause la nuit risquais d'être longue, une fois que j'avais fini ma clope je regarda mon familier.

"Bon manifesta il faut faire du café la nuit va être longue"
'Parle pour toi moi je vais dormir
"Franchement tu pourrait me soutenir"
'Oué oué je te soutient dans mon sommeil'
"Tu changera jamais"
'Tu doit pas travailler il me semble que oui'
"Tu as raison aller au boulot"

Après cette bref conversation je me dirigea vers la petit cuisine pour me faire du café pendant que manifesta resta allonger en fermant les yeux pour dormir quel flemmards celui la je vous jure enfin bref une fois mon café coulé je me pris un tasse et retourna a mon bureau travailler. Dehors la lune avait pris position dans le ciel bleuté étoilée de milles étoiles ont pouvaient sentir une petit bise du nord soufflée sur le pensionnat, je passa la moitié de la nuit sur les dossiers l'autre partie je la passa a la fenêtre regardant le ciel en pensant a mon passé. Mais quand je regardais les dossiers l'un d'entre eux m'interpella  celui de deux élèves enfin celui des jumelles "Junikou" quel pouvoir pouvaient t'elle avoir après avoir lu leurs dossier et en apprendre plus sur elle il me tardait de les rencontrés de tout façon il serait facile de le reconnaître toujours ensemble et elles ont les cheveux de couleur rouge.

" De tout façon si je les croises pas dans la cour je les verrais bien pour leurs visites médical"

Après avoir passé encore une nuit sur les dossiers , la lune laissa place au soleil dans le ciel je me leva pour admiré se spectacle entre l'échange de place j'adore se passage la ou ont peux voir le soleil et la lune en même temps. Après se spectacle je décida de partir en ville pour me changer les idées je pouvais bien m'accorde sa mais avant je devais passer au bureaux administratif pour prévenir de mon absence. Je prépara mes affaires et pris la direction du bâtiment principale.

"Aller Manifesta debout il es l'heure aujourd'hui repos ont va se balader"
'Ahhhhhhhhhhh quoi déjà le matin ?'
"Aller feignantant ont n'y va !"
'Ont va ou encore laisse moi dormir il es encore trop tôt'
"Oh tu va pas faire ton rabat-joie aujourd'hui ont va se balader en ville"
'Ah s'est vraie ont va en ville génial.... Ah non les gens ont encore me prendre pour un toutou je suis un loup moi'
" Mais non aller vient , mais avant je doit passer quelque part"

Une fois mes affaires rassemblé je pris donc la direction des bureaux avec Manifesta sur le chemin j'était dans mes penser et je manqua de justesse quelque personne, une fois arrivé devant le bâtiment je laissa Manifesta se balader un peu tranquillement pendant que moi je monta au étage pour prévenir de mon absence, une fois devant la porte du bureaux j'entra et je discuta avec la personne dedans cela étant fait je ressorti et la se trouvais mon familier qui m'attendais sagement donc ont pris la direction de la sortie pour aller en ville mais a un croisement d'un couloir Manifista me prévenu mais trop tard je percuta quelqu'un ayant de bon réflexe , je rattrapa l'élève avant qu'elle tombe au sol avec moi en dessus. Je la releva doucement pis regarda qui sa pouvais être je me trouvais nez à nez avec deux élèves après observation je m'aperçu que s'était les Jumelles j'avais lu leurs dossier la nuit d'avant.

"Oh voici Demoiselles Junikou" je les regarda l'une après l'autre " Hana et Hisano" j’espérais pas me tromper " Mille pardon je vous avais pas vu "
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un café pour discuter, deux pestes qui se la coulent douce [KaiKai ] Ven 17 Jan - 18:33

Le temps d'un instant, les cheveux rouges se mirent à voler comme le vent souffle une flamme. Et les perles vertes qui brillent de surprises, un mélange parfaitement accordé qui fait pensé au couché de soleil sur une forêt de sapin. Doucement les rayons rouges brûles la clartés foncées des branches feuillent. Avec un peu d'imagina, une montagne prend forme ainsi qu'un court d'eau qui travers doucement pour refléter de mille lueur étincelante le soleil qui s'efface. Pour laisser place aux étoiles. Ces dernières se trouvaient dans les yeux d'Hana qui se moquait ouvertement de sa soeur pour sauter ainsi sur un inconnu.

La jumelle se redressa en s'inclinant respectueusement pour remercier l'homme qui venait de lui empêcher de finir au sol. Mais quand leurs noms furent cité dans le bon sens, l'amusement pouvait, alors tourné au vinaigre. Hisa qui était toujours inclinée releva le visage pour regarder l'homme, son t-shirt pendant laissait une vue imprenable sur sa poitrine. Alors que sa soeur ne peut s’empêcher de sourire froidement pour montrer sa soeur et insister sur le Hana avant de se montrer en insistant d'avantage pour le Hisa. Oui elle échangeait les noms

Elles se regardèrent avant de rire et Hisa sauta au cou de sa moitié pour en rajouter une couche.

-Pour une timide! Tu t'affirmes bien dit donc!
- Ba Hana tu me dis tout le temps qu'on n'a pas le droit de se tromper avec nos prénoms... Alors moi ça m'énerve à chaque fois...

Les yeux verts sapins de la rebelle s'écartèrent comme des billes, c'était tellement vrai qu'elle ne peut qu'en rire sous la moue boudeuse d'Hana. Zute voilà qu'une est vexée et bon n'ayant d'autre aide que l'homme face à elles, elle lui lance un regard suppliant de la pardonner de s'être autant excitée.

-Pardon...

Hisa la regarde surprise de son excuse avant de prendre les joues de sa soeur entre ses doigts pour les tirées, une vrai paire d'enfant celles là.

- Ha non! Tu t'excuses pas! C'est pas ta faute d'accord! C'est a ce vilain monsieur de s'excuser!

Elle lâche les joues rouges de sa soeur qui ne peut que faire des grimaces avant de se frotter la peau. La rebelle jeta un regard maudit en le pointant du doigt.

- Toi! Ingrat personnage! Ne te trompes plus! je suis Hana Junikou! Si tu oses encore mélanger nos noms tu seras notre pantin! Et tu vas déjà nous remboursé ton erreur en nous offrant une boisson!

La pauvre, s'est-elle qu'il est l'infirmier ? Non certainement pas, elle le prend pour un élève comme un autre alors bon, comment va-t-elle réagir en l'apprenant? Pas de doute possible, Hisa va s'en mordre les doigts, pourtant c'est sur qu'un moment aussi amusant ne peut pas être pris au sérieux.

Les deux soeurs se regardèrent à nouveau avant de rire de plus belle, Hana n'était pas en colère et Hisa se moquait du jeune homme. Et cela les amusaient tellement de faire tourner en bourrique les autres, c'est plus fort qu'elles. Et Hisa regarda l'homme en souriant avant de lui faire un baiser volant en riant un peu moqueuse.

-Moi c'est bien Hisano, c'est rare que les gens ne se trompent pas.

Hana approuva en souriant, elle était forte à jouer ainsi.

- Et toi, c'est quoi ton nom?
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un café pour discuter, deux pestes qui se la coulent douce [KaiKai ] Ven 17 Jan - 20:55


Une boisson pour se faire pardonner!


Je venais de sortir du bureaux pour prévenir de mon absence en reprenant la route pour aller en ville avec mon familier mais à un croisement d'un couloir je percuta une élèves après avoir regardé l'élèves il se trouvais qu'elle était pas seul s'était les jumelles Junikou Hana et Hisano , je releva l'une pendant que l'autre rigole de la mal adresse de l'autre. Le duo fessait forte impression au premier abord mais se duo était fort sympathique après se choque je regarda alors les jumelles qui se comportais comme des vraies enfants cela était amusant elle se sautais l'une sur l'autre se lançant des petits pique l'une en vers l'autre pis l'a l'une pris la paroles en me regardant

"Pardon" mais avant même que je réponde l'autre pris la paroles " Ha non! Tu t'excuses pas! C'est pas ta faute d'accord! C'est a ce vilain monsieur de s'excuser!" j'esquisse un petit sourire en les voyant pis l'une pointa son doigt sur moi avec un regard noir "Toi! Ingrat personnage! Ne te trompes plus! je suis Hana Junikou! Si tu oses encore mélanger nos noms tu seras notre pantin! Et tu vas déjà nous remboursé ton erreur en nous offrant une boisson! " elle ne manquais pas de profiter de la situation ni de demande des choses je resta sans rien dire en regardant mon familier qui me regardais ne comprenant rien a se qui se passais mais savaient d'elles que je suis pas un élèves il est vrai que j'ai pas vraiment une taille très grande donc ont me prend pour un élèves. je les observas et la se sont mis a rire en se regardants pis elle pris la paroles " -Moi c'est bien Hisano, c'est rare que les gens ne se trompent pas - Et toi, c'est quoi ton nom?

J'esquissa à nouveaux un sourire avant de répondre
"Je suis Kaikai Kiyo l'infirmier enchanté et s'est normal que je vous différencie je lu votre dossier est je pense que je peux dire que je pense d'être le seul a vous différencier" esquissant un petit sourire

Puis je regarda celle qui m'avait dit que je devais leurs offrir une boissons pour m’excuser
"Hum donc je doit vous offrir une boisson pour me faire pardonner mais a cette heure là vous devriez pas être en cours ? n'es pas raison ? " j'avais un petit sourire malicieux au coin des lèvres " Mais bon pourquoi pas ont n'ai vendredi aller je vous paye un chocolat chaud vous venez" J'esquissa encore un petit sourire en regardant l'un et l'autre
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un café pour discuter, deux pestes qui se la coulent douce [KaiKai ] Ven 17 Jan - 21:15

Le pauvre homme, les deux filles s'amusaient vraiment bien, même si Hana regardait l'homme un peu de travers, normal, elle voit bien que sa soeur apprécie ce type. Alors elle jalouse, comme toujours et comme cela durera à jamais.

Hisa se figea, lui infirmier et en plus il doit être " plus " agé qu'elles, enfin techniquement. Vue qu'elles sont restée endormie pendant cinquante ans, elles  ont l'air et plus que l'air d'avoir que dix sept ans. En même temps elles jouent comme deux enfants sur une cour de récréation. Pourtant au font, elles ont bien conscience que ce temps perdu en dormant, elles ne le rattraperont pas. Que leur père, elles ne le re-verront  pas. Dur et pourtant, cette conscience de la réalité leur donne bien une maturités cachée par ses farces. Alors quand il parle d'un chocolat chaud, elles ne peuvent quand rire amusé en se voyant mal boire se breuvage trop sucré.

-On est plus à boire du café Kai-kai-san.

Hisa s'amusait à articuler chaque son, même si elle était très surprise de voir qu'il est du personnel, elle ne peut pas le voir comme un aîné, mais plus comme un petit frère. Etrange, et encore, Hana, elle ne le voit pas plus qu'une fourmi. Sa jalousie envers les autres allait finir par la rendre folle. La dernière fois elle a même finie par menacer la garçon avec un couteau, mais le jeune homme ne l'avait pas pris au sérieux le pauvre. Il avait fini avec une sacrée blessure au ventre, si sa soeur ne l'avait pas arrêté, qui sait ce qu'elle lui aurait fait. Toujours est-il que cette histoire fut enterrée et oublié. Même si Hisa ne peut pas vraiment l'effacer, elle ne comprend pas toujours le comportement de sa moitié. Aussi douce qu'un ange avec elle, et parfois aussi féroce qu'un diable. Non vraiment, elle est très difficile à comprendre.

Hana sourit sur le fait de sécher les cours, ce n'était pas vraiment le cas, elles n'avaient cour que dans deux heures. Largement le temps d'aller faire les boutiques et de profiter un peu de la neige. Mais le regarde de cette ange noir se posa sur le familier. Elle tendit le main pour l'appeler comme un chien en souriant amusée.

- Ho Hana, je viens de penser que nos fainéant dorment toujours!
- Hein?! Mais ses vrais! Tu sais quoi! je vais vite aller les chercher et je reviens.

Sans même attendre l'avis de sa soeur, Hana partit en courant pour aller chercher les deux dormeurs. Hisa la regarda filer surprise avant de se tourner vers le monsieur.

- Je propose qu'on aile boire un café. Enfin si vous êtes toujours d'accord pour ce verre?
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un café pour discuter, deux pestes qui se la coulent douce [KaiKai ] Mer 19 Fév - 13:20


Allons s'y pour le café



Je me trouvais dans la cafétéria avec Hana & Hisano à boire le café, ont rigolais bien, ont apprenais a se connaître l'endroit était un peu désert quelque personnes se trouvais là , des élèves un ou deux professeurs comment j'en était arrivé là je vais vous raconté comment tout cela a commencer.

Le matin s'était levé sur le pensionnat en voyant le temps dehors j'avais prévu de prendre une petite journée de repos pour me reposer vous penser bien mais sa s'est passée autrement. Donc je me dirigeais vers le bâtiment principal pour prévenir de mon Absence au près de l’administration de l’établissement j'étais monté dans les étages pour aller voir la personne pour mon absence après avoir fait cela je sorti du bureaux puis pris la direction de la sortie , l'endroit était désert personnes dans les couloirs enfin juste un ou deux professeurs et du personnels dans les couloirs. Donc je pris la direction de la sortie mais à un croisements j'avança et pris dans mes pensées et je percuta quelqu'un enfin après avoir repris mes esprits j'aperçus les Jumelles Junikou Hana & Hisano. Voilà comment déjà j'ai rencontrée les Jumelles mais comment en arrivé a boire un café avec me direz vous , je vais y arrivée. Donc après avoir percuter les jumelles je les aidas pour se relever mais la l'une des jumelles pris la parole "Pardon" mais avant même que je réponde l'autre pris la paroles " Ha non! Tu t'excuses pas! C'est pas ta faute d'accord! C'est a ce vilain monsieur de s'excuser!" . Elle étaient pas timide mais bon pris de sympathie pour elle je décida de leurs offrir un chocolat chaud. J'était rester a attendre leurs réponse quand Hana pris la paroles pour me dire -On est plus à boire du café Kai-kai-san. j'étais un peu surpris que des jeunes filles de leurs ages boivent du café plutôt que tu chocolat enfin j'esquissa un sourire puis avant même que pu répondre l'une des jumelles enfin Hisano pris la paroles pour rappeler a Hana que leurs familiers dormais encore, es-que j'allais me retrouver avec leurs familier pour aller boire le café qui le sais. Enfin je vais terminer mon histoire et laisser les jumelles racontée leurs version de l'histoire. Apres que Hana soi partir pour chercher leurs familiers j'étais rester seul avec Hisano qui me dit - Je propose qu'on aile boire un café. Enfin si vous êtes toujours d'accord pour ce verre? j'esquissa un sourire en regardant Hisano " Tu pense pas qu'on devrais attendre ta soeur pour prendre la direction de la cafétéria ? " .

Une sonnerie se fit entendre es que s'était la fin des cours ou juste un inter-cours enfin je tourna la tête a gauche puis a droite mais personnes ne sortie dans les couloirs enfin si du bruit se fit entendre dehors je me décala pour voir part la fenêtre puis je regarda les élèves sortir du bâtiment je tourna mon regard vers Hisano
" Il faudrait que ta sœur se dépêche si ont veux de la place a la cafétéria "
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un café pour discuter, deux pestes qui se la coulent douce [KaiKai ] Dim 23 Fév - 22:29

Hana était partie et revenue aussi vite, elle avait préparé de quoi manger pour les deux petits dragons de couleurs opposées. Mais elle avait aussi profité du cour moment dans la chambre pour prendre un petit sac à dos pour elle avec quelque affaire et un pour sa soeur. Elle ne prit pas le temps de bien réfléchir sur ce qu'elle devait mettre dedans, c'était instinctivement qu'elle avait tapé une brosse à cheveux avec une élastique, le porte-feuille de sa soeur, ses deux trois trucs de maquillages et bien sur une bouteille d'eau. Dans son propre sac, la miss mit deux livres son porte-feuille et un peu d'argent qu'elle sortait de leur coffre caché.

Elles sont très prudente les miss, surtout sur leur argent de poche, elle ne veulent pas qu'un élève quel conque leur pique leur petit trésor. Normal quand elles ont appris qu'elles avaient plus de soixante ans, elles ont vite mûrie, même si elles le cachent bien.

Enfin revenons à nos moutons et même à nos demoiselles. Hana était revenue assez vite et elle avait donné son sac à sa soeur. Ainsi équipée elles s'étaient mise chacune de part et d'autre du jeune homme pour ainsi le suivre vers la cafétéria du centre commercial.  Le chemin fut assez rapide et une fois  sur place, les deux belles s'installèrent face au membre de Tadakai.

Hisano n'hésita pas à demander en première pourquoi il n'y avait aucun civile. Elle fut bien maligne de se souvenir qu'en fait il était juste trois heures et donc que personnes n'avaient fini le travail ou les cours. Hana, quand à elle, elle garda bien le silence un moment avant de rire de la bêtise de sa soeur.

-Hisa t'es un peu conne des foi, n'est-ce pas Kaikai-san?

Hisa fit aussi tôt la moue avant de prendre le livre des mains de sa soeur pour lire rapidement le titre. Bizarrement elle l'avait déjà une foi, mais elle ne saurait pas dire si sa soeur l'avait déjà lue ou non. Et encore plus étrangement, Hisano ne savait même pas d'où sa soeur tirait tous ses livres.

-Mais Hana, je suis pas une intello moi, en fait, tu sors d'où tous tes bouquins? On a pas les moyens d'acheter autant de livres. Et puis tu l'as pas déjà lu?

Hana fixa un moment sa soeur avec un calme fou avant de sourire en approuvant sur la dernière question avant de regarder l'homme. Pour lui demander s'il avait déjà lu l'un des grands Christophe Grangé ou même le livre de la médecine de Dunod publié il y a trop longtemps et surtout elle ne se souvenait plus de la date.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un café pour discuter, deux pestes qui se la coulent douce [KaiKai ]

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

Un café pour discuter, deux pestes qui se la coulent douce [KaiKai ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un coin tranquille pour discuter
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
» Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)
» Le PM au Senat pour discuter de securite la sem. prochaine
» Viens voir sa mère pour discuter [Suzanne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-