Beau temps au RDV. Sors ton maillot o/ Il va faire très chaud ~ 35 ° à prévoir en après-midi.

stardustkinshigoldenBlindfolded
AlcyoneSweetTadakaiTadakai
{Clique pour déposer ta rumeur}

☼ Sayuri Hesediel & Izaya Kanzoku → "Miss Hesediel traine avec d'autres garçons dans le dos de son mari... Elle a été surprise dans les bras d'un homme blond, elle pleurait et semblait bien le connaitre. Serait-ce son amant ?"
Pure Evil ~

☼ Izaya Kanzoku → On raconte que le bureau du professeur d'anglais a été saccagé par une explosion et un effondrement de toutes les surfaces métalliques. Mauvais coup ou vengeance personnelle?
Magneto
rps
Pour référencer ton rp libre clique ici
WWW



 

Partagez | .
 

 La lune chante., les étoiles dansent ( Hisashi et Etienne )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: La lune chante., les étoiles dansent ( Hisashi et Etienne ) Ven 10 Jan - 8:42

La lune chante, les étoiles dansent


Une douce voix angélique traversa mon esprit rêveur, résonnant jusqu’au plus profond de mes entrailles. C'était la lune qui chantait pour moi...Encore et toujours. Cette tonalité aussi fragile que le cristal me donnait presque envie de la suivre et de chanter à mon tour. Ce n'était pas la première fois que cette mélodie divine s’emparait de tout mon être. Apaisant ainsi le mage si angoissé que j’étais.

Aussi étonnant que cela puisse  paraître je n’avais pas  peur. Pas peur de tomber. Par peur d’une possible chute mortelle qui me ferait disparaître...J’eus du mal à décrypter cette sensation de profonde excitation qui naquit en moi, retenant ainsi toute mon haleine. Un long frisson vint alors parcourir mon échine, puis le reste de mon corps.

Je me sentais vivant.

J’étais là, au milieu de la nuit, me tenant droit sur le rebord du toit et aussi étonnant que cela puisse  paraître je n’avais pas peur. Non, je ne pouvais que m’émerveiller devant cette vue magnifique offerte sur le monde. Celui des étoiles. Le toit avait toujours été un endroit apaisant pour moi où il me suffisait seulement de lever les yeux vers le ciel pour pouvoir laisser mes angoisses de coté.…Et je l’avais. Je l’avais mon face à face avec toutes ses âmes vivantes qui dansaient dans le ciel étoilé. J’aurai moi aussi aimé m'engouffrer dans la gueule béante formée par la nuée de constellations. Brillant à mon tour, et déversant ainsi ma lumière bienveillante sur Tadakai.

Capricorne, Sagittaire, Verseau, Scorpion...Je les connaissais si bien maintenant…Les cours d'astrologie donnés par le pensionnat faisaient partie de ceux qui me passionnaient le plus après tout. Je devais avouer que le fait d’enfreindre le couvre-feu me stressait un peu. D’autant plus que je n’avais pas envie de me faire prendre, mais je n’aurai raté ce spectacle pour rien au monde…Le vent continua de me caresser le visage tandis que mon regard se perdit dans les cieux. On aurait pu croire que j’étais sur le point de sauter…bien que cela ne m’avait pas traversé l’esprit. Ce dernier souhaitait d'ailleurs juste oublier à quelles genres de mésaventures il avait pu faire face quelques semaines plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: La lune chante., les étoiles dansent ( Hisashi et Etienne ) Mar 14 Jan - 11:37






La lune chante, les étoiles dansent.





Hisashi & Etienne

« Je courrais, encore et toujours, seul. Les ténèbres mes rattrapaient déjà, enroulaient leurs bras pernicieux, translucides au tour de mes chevilles et de mes bras, me retenant à leurs côtés, me traînant en arrière. J' étais alors en nage. En proie à un combat vain depuis longtemps déjà. Je luttais désespérément contre un ennemi invisible, insonore et intangible. La métaphore même des démons de mon passé. Et après presque deux heures de combat incessant, les ténèbres finissaient par me gober, à l' instar d' un monstre de suie. De moi, il ne restait alors qu' un poing, tendu vers le ciel, dans une éternelle haine. » C' est à ce moment là, qu' en général il se réveillait toujours en sursaut. Les insomnies, vieilles amies fidèles, vicieuses et hélas dominantes, il les connaissait par coeur. Son lot quotidien en somme. Ce qui expliquait ces éternelles cernes qui marquaient son visage. Et comment occupons nous les insomnies de nos jours ? Le jeune professeur s' était donc levé, comme à son habitude en plein milieu de la nuit, bâillant le plus discrètement qu' il avait pu. Il avait ensuite allumé son pc, préparé son matériel et avait entrepris de dégommer du zombie dans left 4 dead 2. Lorsque ses camarade de logement se levèrent un bon quatre heure plus tard il ne les salua qu' à peine. Il ne connaissait que très mal ces personnes, et était par exemple bien plus proche de son collègue, voisin, professeur de magie occulte. Vers 6h30 du matin, donc, le jeune prof' s' était habillé simplement, après une douche assez courte. La préparation de son petit déj' fut, comme chaque jour un calvaire. Il ne savait pas ou se rangeaient les épices. Ne trouvait pas les coquetier pour mettre les oeufs mollet, se brûla la main avec la poêle. Après cette brève mésaventure qui l' occupa près d' une heure, il avait emporté un tas de cartes, des bouquins dans l' autre main et s' était dirigé vers la salle de classe des 3ème années, classe des rebelles.

Il détestait les élèves de cette classe à vrai dire. Parce qu' ils n' étaient plus les plus jeunes, il prenaient de l' assurance, trop d' assurance même à un point que ça arrivait à lasser le professeur sans doute le plus blasé de tout Tadakai. Après, il n' est pas difficile de comprendre qu' ils se cherchent une place, cherche à s' identifier, ont quitté l' enfance, et tout le blabla qu' un psychologue vous sortirait. Mais à voir ces grandes gueules qui crachaient au visage des aînés parce qu' ils se prenaient pour les rois du monde, cela donnait à Hisa' des envies de les encastrer. Bien sûr, ils ne sont pas tous comme ça, Hisa' ne le sait que trop bien. Mais en général, les 4éme ou les 5ème années sont plus ouverts d' esprits, attentifs, ils veulent apprendre- même s' ils n' ont pas beaucoup le choix. Ils sont juste, en général, plus respectueux. Bref, pour une fois, le cours était assez tranquille ce qui rassurait le jeune professeur.(C' est plus tard qu' il se rendrait compte que les éléments perturbateurs n' étaient pas présents, et je ne citerai pas de noms.) Le reste du cours se déroula sans problèmes majeurs. Ainsi que l' après midi, ou il retrouva ses classe préférées, classes 2 en 2ème et 5ème. Il ne savait pas réellement pourquoi, mais  dans ces classes il se sentait écouté, valorisé même. Les devoirs et les interrogations étaient parfaits. Les questions réfléchies. Un vrai plaisir d' enseigner à pareils puits de science. Après cette belle journée, au final , il avait regagné ses pénates.

La petite Lullaby, lui arracha un sourire attendri et enamouré. Elle était roulée en boule, les ailes repliées, dans un de ses t-shirt qui traînait sur son oreiller. Soupirant, il lui avait grattouillé le sommet de la tête et s' asseyant à côté d' elle. Lul' avait poussé un petit gémissement endormi, et  Hisa' lui avait tendu un cookie qu' elle avait grignoté en le regardant de ses grands yeux bleus. « Un tour te dirais Lul' ? Je n' ai pas faim ce soir.» La boule de poils avait alors étiré ses ailes avant de voleter à son côté. D' une main distraite, il avait saisi son télescope portatif, son casque audio, et une veste, ainsi que le double des clefs de la porte du toit. C' est en riant qu' il avait commencé à grimper les escaliers qui menaient au toit, Lullaby dans ses pas. Il avait déverrouillé la porte, son matériel sur le dos et cloppe au bec, il avait claqué la porte. Il avait été surpris de se retrouver nez à nez avec un jeune.«Co..comment es- tu arrivé ici ?»



Quand on s’appelle Sakurai, on ne va pas courir dans les bois. Avec un nom pareil il va se faire casser la gueule par un écureuil !



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: La lune chante., les étoiles dansent ( Hisashi et Etienne ) Ven 17 Jan - 17:44

J'avais finalement décidé de m'éloigner du rebord afin de reprendre un peu mes esprits...L'effet apaisant que le ciel pouvait avoir sur moi, m'avait toujours un peu étonné, mais quel plaisir il y avait à pouvoir scruter toutes ses âmes dansantes ici. Les pensionnaires rataient vraiment quelque chose. en tout cas, une chose était sûre, c'était que j’emmènerai  Killy admirer ce spectacle avec moi un jour.

«Co..comment es- tu arrivé ici ?»

Je manquais de sursauter lorsqu'un nouveau frisson, de peur cette fois là, parcourra mon corps. Mon être se tourna subitement vers la personne qui venait de m'adresser la parole. Je...Je m'étais fait prendre ! Et pas par n'importe qui ! Mon visage d'abord surprit, devint rouge de honte.

"Je...Heu...Je...."

Je n'arrivais pas à me concentrer correctement et bégayait bêtement. C'était pas possible d'être aussi stupide que moi à cet instant...C'est alors que quelque chose s'appuya lourdement sur mon épaule, puis me cogna la tête...Il n'y avait qu'un oiseau capable de me faire ça au pensionnat. C'était Jeancool mon familier ! Ce dernier s'agita soudainement avant de cracher une objet gluant au pied du professeur. Il s'agissait de la clé qui m'avait servit d'accéder au toit...Je sentais les problèmes venir de loin comme une avalanche venir tout engouffrer sur son passage.

"Idddiioooooot !! Iddiooooot ! "


Mon perroquet me donna un autre coup sur le crâne avec son bec, je lâchais alors une petite grimace. ça faisait mal ! Mon attention se reposa néamoins rapidement sur la clé au sol, puis sur l'enseignant que je regardais honteusement...Cette situation était vraiment gênante, mais je devais m'expliquer.

" Excusez-moi...Je sais que j'ai enfreins le règlement ! Mais je voulais seulement...Je voulais seulement regarder les étoiles..."

Quelle excuse minable. Mon regard s'était un peu perdu, fuyant maintenant nerveusement celui de mon professeur. Je savais bien que ma présence ici était loin d'être acceptable...Maintenant, monsieur Sakurai allait sans doute me coller ! Cette idée m'angoissait profondément. Que diraient les autres élèves de notre classe à mon sujet ? Un boulet...J'étais pire qu'un boulet ! Et puis ce n'était pas tout. En colle, on rencontrait parfois les pires élèves du lycée...Je ne voulais pas me retrouver seul avec eux ! Même Jeancool semblait ricaner sur mon épaule. Il avait bien raison de rire, d'habitude c'est lui qui m'attirait des ennuis. Je ne savais pas vraiment à quelle réponse m'attendre, ce qui eu pour effet de me stresser un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: La lune chante., les étoiles dansent ( Hisashi et Etienne ) Lun 24 Fév - 15:48

Coucou, ou en est ce rp SVP? merci de répondre ^^
Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La lune chante., les étoiles dansent ( Hisashi et Etienne )

Revenir en haut Aller en bas
----✄---------------------------------
 

La lune chante., les étoiles dansent ( Hisashi et Etienne )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La fille de la lune et des étoiles
» [H]La lune et les étoiles sont nos seules témoins ce soir...[Klaus & Hayley]
» Aragorn ~ J'ai perdu la lune à essayer de compter les étoiles
» Aragorn ~ J'ai perdu la lune à essayer de compter les étoiles || 1er Janvier
» « Et je le voyais assis dans la lune pêchant des étoiles... » {ft. Wyatt ♥}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tadakai-RPG :: • RP abandonnés-